Lundi 21 Août 2017
(Agence Ecofin 21/08/17)
Kwese TV, le service de télévision payante d’Econet Media, est désormais disponible au Zimbabwe. Alors que toute la presse locale attendait l’annonce d’une licence accordée à l’opérateur, Kwese TV a surpris tout le monde, lorsque Dr Dish Limited, un opérateur privé de télévision satellite présent au Zimbabwe, a annoncé qu’il avait signé un accord avec Econet pour fournir Kwese TV sur le territoire national. Plutôt que d’obtenir sa propre licence, Kwese TV va donc profiter de la licence octroyée à Dr Dish par l’Autorité de radiodiffusion du Zimbabwé (BAZ). Obtenue en 2012, l’accréditation de Dr Dish est valide jusqu’au 17 septembre 2022. Selon Nyasha Muzavavi, le directeur exécutif de Mr Dish, l’accord avec Econet est...
(AFP 18/08/17)
Les autorités sud-africaines étudient la possibilité d'accorder l'immunité diplomatique à la première dame du Zimbabwe, Grace Mugabe, soupçonnée d'avoir agressé une jeune femme à Johannesburg, a expliqué vendredi un porte-parole du ministère des Affaires étrangères à Pretoria. Grace Mugabe est accusée d'avoir agressé dimanche une mannequin de 20 ans qui se trouvait dans le même hôtel qu'elle, dans un quartier huppé de Johannesburg. La jeune femme a déposé plainte pour coups et blessures. L'épouse de Robert Mugabe, pressentie comme son possible successeur, a demandé l'immunité diplomatique, selon la police sud-africaine. La requête "du...
(Courrier International 18/08/17)
“Embarrassant, honteux et déshonorant”. Voici comment NewsDay qualifie le comportement de Grace Mugabe après que la “First Lady” zimbabwéenne, rebaptisée “Fist [poing] Lady”, a été accusée d’avoir agressé une jeune mannequin dimanche 13 août dans un hôtel de Johannesburg. La raison de cet incident n’est pas clairement établie. Le ministère sud-africain de la Police a annoncé mercredi 16 août que la femme du président zimbabwéen, Robert Mugabe, avait invoqué l’immunité diplomatique pour ne pas se présenter à la police. Une affaire qui vire au casse-tête diplomatique pour les autorités sud-africaines qui entretiennent de bonnes relations avec leur voisin zimbabwéen.
(RFI 18/08/17)
En Afrique du Sud, la plainte déposée par une jeune fille contre Grace Mugabe lundi 14 août est en train de se transformer en imbroglio diplomatique. Gabriella Engels, une mannequin sud-africaine de 20 ans, accuse la Première dame du Zimbabwe de l'avoir battue avec une rallonge électrique dimanche soir alors que la jeune fille rendait visite aux fils de Grace Mugabe dans un hôtel huppé de Johannesburg. Contrairement à ce qui avait été annoncé, Grace Mugabe ne s'est pas rendue à la police et elle cherche désormais à faire valoir son immunité diplomatique. La famille de la plaignante n'entend, elle, rien lâcher, elle s'est rapprochée...
(RFI 17/08/17)
Près d'un Zimbabwéen sur deux a déjà pensé à quitter son pays pour s'installer ailleurs. C'est la conclusion d'une enquête qui vient d'être publiée par le consortium d'instituts de sondage Afrobaromètre. Dans la plupart des cas, la principale motivation reste de meilleures perspectives d’emploi. Pour près de la moitié de la population du pays, l'herbe est plus verte ailleurs qu'au Zimbabwe. La majorité de ces aspirants au départ sont jeunes, urbains, éduqués, et dans 6 cas sur 10, la raison...
(RFI 17/08/17)
L’épouse de Robert Mugabe est accusée par deux femmes de les avoir agressées, dimanche soir dans un hôtel de Johannesburg. Les autorités sud-africaines, qui avaient dans un premier temps affirmé que Grace Mugabe s'était présentée d'elle-même aux autorités ce mardi matin, ont fait machine arrière : l'épouse de Robert Mugabe ne se serait en fait jamais présentée à la police. Elle devait comparaître devant un juge ce mardi après-midi. Finalement, le ministre sud-africain de la Police est sans doute allé...
(AFP 09/08/17)
Le gouvernement zimbabwéen a annoncé mercredi la construction d'une université "Robert Mugabe" nommée en l'honneur du chef de l'Etat au pouvoir depuis 1980, pour une somme d'un milliard de dollars dans un pays pourtant miné par une grave crise économique depuis plusieurs années. "Le gouvernement a approuvé la construction de l'université Robert Gabriel Mugabe. Il ne peut y avoir de meilleure reconnaissance du leadership exemplaire de notre président et de son investissement dans l'éducation", a déclaré Jonathan Moyo, ministre de...
(Autre média 03/08/17)
S’orienter dans une forêt sibérienne? Une tâche qui est encore plus difficile quand on vient du Zimbabwe. L’équipe des éclaireurs de ce pays est arrivée dernière lors d’une des étapes des Jeux militaires internationaux qui s’est tenue à Novossibirsk. Comment cela a-t-il pu se produire? Parce qu’il n’y a pas de forêts aussi denses au Zimbabwe! La première étape du concours des éclaireurs, épreuve inscrite au programme des Jeux militaires internationaux 2017, s'est avérée extrêmement compliquée pour l'équipe zimbabwéenne. Elle...
(AFP 25/07/17)
Un éléphant utilisé pour promener des touristes a piétiné a mort son dresseur dans la ville touristique zimbabwéenne de Victoria Falls (ouest) près des chutes éponymes, a indiqué mardi l'association locale des tours opérateurs. "Nous pouvons confirmer ce triste incident, le troisième du genre ces dix dernières années", a déclaré à l'AFP le président de l'association locale des opérateurs de safaris, Clement Mukwasi, sans donner davantage de détails. "Dresseur d'éléphant est un métier à risque. Les éléphants comme certains humains sont rancuniers et peuvent...
(BBC 25/07/17)
Pour son anniversaire, Junior Gumbochuma, sœur ainée de la première dame du Zimbabwe, a reçu un chèque de 60 000 de son beau-frère, le président Robert Mugabe. En lui faisant ce cadeau, Robert Mugabe a voulu remercier la sœur de son épouse pour l'aide apportée à ses enfants en matière d'éducation, selon le quotidien d'état, The Herald. Pasteur de profession, Junior Gumbochuma a célébré son 60e anniversaire dimanche dans une ferme situé à Shamva (nord-est). Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/40705894
(Courrier International 25/07/17)
Un babouin gay violeur, une tortue parlant le zoulou. Ce journaliste zimbabwéen a fait son calcul. Les fausses nouvelles rapportent de l’argent, les enquêtes non. Pour continuer à faire du journalisme, il est devenu maître en désinformation. Voici sa recette. “Sur Internet, un imbécile qui dit des conneries peut gagner beaucoup d’argent.” Voici Ernest (mais ce n’est pas son vrai nom). Ernest est un journaliste zimbabwéen et il veut protéger sa réputation professionnelle. Il dirige un petit organe de presse...
(AFP 24/07/17)
Le président zimbabwéen Robert Mugabe a offert un chèque de 60.000 dollars pour l'anniversaire de sa belle-soeur, à l'heure où le Zimbabwe traverse une grave crise économique et une pénurie de liquidités rapportait lundi le quotidien d'Etat. Selon le Herald, le président de 93 ans et son épouse Grace ont donné "60.000 dollars à Mme Junior Gumbochuma (...) pour la remercier de son rôle clé dans l'éducation des enfants de la famille présidentielle". Mme Gumbochuma, soeur de la Première dame...
(AFP 21/07/17)
Un chasseur de trophées a abattu l'un des petits du lion Cecil, dont la mort en 2015 provoquée par un autre chasseur avait défrayé la chronique dans le monde entier, ont déclaré vendredi des chercheurs. Xanda, un lion âgé de 6 ans qui était équipé d'un collier GPS permettant de suivre ses déplacements, a été tué le 7 juillet dans l'ouest du Zimbabwe, à proximité du lieu où un chasseur américain avait abattu le père du félin, à l'aide d'un...
(Libération 21/07/17)
2 ans après. Un des lionceaux de Cecil, le lion dont la mort avait provoqué une polémique mondiale en juillet 2015, a été abattu par un chasseur près du parc national de Hwange au Zimbabwe, à proximité de là son père avait été tué, dépecé et décapité par Walter Palmer, un dentiste américain, rapporte le Telegraph. «Nous le suivions à distance et nous savions que Xanda et son clan passaient beaucoup de temps hors du parc depuis six mois, mais...
(BBC 20/07/17)
Les auteurs de viols sur des enfants de moins de 12 ans et des personnes vivant avec handicap écoperont à présent de peine allant jusqu'à 60 ans de prison au Zimbabwe. C'est ce qu'a révélé le ministre de l'information, Chris Mushokwe. Selon lui, les autres cas de viol et de sodomie seront passibles de peines allant jusqu'à 40 ans de prison. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-40658779
(BBC 19/07/17)
Mitchell Mucheni, une fille de 10 ans, a été tuée samedi soir par un lion dans un village du pays. L'incident s'est produit au moment où la victime était sortie de la case de ses parents pour se soulager, a déclaré un porte-parole de la police. Selon l'officier de police cité par le journal "Chronicle", la tante de la victime aurait regardé, impuissante, le fauve la dévorer et la traîner dans un buisson. Le corps de l'enfant a été découvert plus tard à environ 300 mètres après les recherches. Le village est situé près d'une célèbre réserve de gibier dans le sud-est du Zimbabwe.
(AFP 12/07/17)
La police zimbabwéenne a violemment dispersé mercredi à Harare une manifestation de membres de l'opposition qui dénonçaient des "irrégularités" dans la procédure d'enregistrement sur les listes électorales en vue des élections générales de 2018. Rassemblés à l'appel du Mouvement pour un changement démocratique (MDC, opposition), des dizaines de jeunes militants avaient prévu de défiler dans les rues de la capitale pour dénoncer la nomination de responsables des centres d'enregistrements...
(AFP 28/06/17)
Quatre pays voisins de l'Afrique du Sud ont interdit leurs importations de volaille en provenance de la nation arc-en-ciel, où une épidémie de grippe aviaire très contagieuse s'est déclarée dans deux fermes. Mardi, la Namibie a interdit l'importation de poulets sud-africains - vivants et non cuisinés - après qu'une épidémie de grippe aviaire de souche H5N8 s'est propagée dans deux fermes d'élevage de volailles en Afrique du Sud. Le Botswana, le Zimbabwe et le Mozambique ont pris la même décision plus tôt ...
(Le Monde 24/06/17)
Déboutée, elle a souhaité rentrer dans son pays d’origine, qui lui en a refusé le droit. Depuis 2002, Paradzai Nkomo survit sans possibilité de travailler et sans domicile fixe. La description de sa situation que Paradzai Nkomo – un pseudonyme que nous utilisons pour éviter de compliquer sa demande d’asile en cours de traitement – a envoyée par courriel est concise et choquante. Elle est zimbabwéenne et vit au Royaume-Uni depuis quinze ans. La demande d’asile qu’elle avait déposée en arrivant ayant été rejetée, elle a demandé à être renvoyée dans son pays mais a essuyé un nouveau refus, si bien qu’elle se retrouve...
(APA 23/06/17)
Des milliers d'animaux d'un parc du Zimbabwe ont commencé cette semaine un voyage vers le Mozambique pour repeupler une réserve décimée par la guerre civile, au cours du plus grand transfert d'animaux sauvages jamais vu en Afrique. 50 éléphants, 100 girafes, 200 zèbres et 200 buffles font partie des milliers d'animaux transférés entre le Zimbabwe et son voisin de l'est, le Mozambique, a annoncé jeudi à l'AFP l'Autorité de gestion des parcs et de la vie sauvage du Zimbabwe(PWMA). Ils...

Pages