Mardi 20 Février 2018
(RFI 19/02/18)
Au Zimbabwe, Morgan Tsvangirai sera enterré le 20 février dans sa ville natale de Buhera. L'ancienne figure historique de l'opposition est décédée le 14 février à Johannesburg, en Afrique du Sud, des suites d'un cancer du côlon. Alors que ses funérailles n'ont pas encore eu lieu, sa famille et son parti, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC), se déchire déjà pour sa succession. Moins de 24 heures après la mort de l'opposant zimbabwéen Morgan Tsvangirai, un des trois vice-présidents de son parti, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC) ...
(RFI 19/02/18)
Au Zimbabwe, trois mois après la chute de Robert Mugabe, sa femme, Grace Mugabe, reste dans le viseur du nouveau gouvernement. L’ex-première dame aurait bénéficié d’un faux doctorat par l’université d’Harare, en 2014. Le vice-chancelier de l’université, soupçonné de lui avoir attribué, a été arrêté par les autorités anti-corruption du pays. Accordée en 2014, la thèse qu’est supposée avoir écrite Grace Mugabe n’a été publiée, officiellement, que le mois dernier. Une thèse de sociologie sur les institutions pour enfants au Zimbabwe grâce à laquelle Grace Mugabe a reçu son doctorat. C’est une façon de gagner en légitimité pour prendre la succession de son mari, alors encore président à l’époque. Le problème c’est qu’elle ne s’était inscrite que peu de temps...
(RFI 15/02/18)
Le leader historique souffrait depuis deux ans d'un cancer du colon, il s'est éteint ce mercredi 14 février soir dans un hôpital de Johannesburg. Son décès a été annoncé sur Twitter par le vice-président de son parti, le MDC. Pendant plus de quinze ans, Morgan Tsvangirai a symbolisé la lutte contre Robert Mugabe. L'opposant n'aura survécu que trois mois après la démission du père fondateur du Zimbabwe. Son combat a d'abord été syndical. Fils de maçon, Morgan Tsvangirai s'était tenu...
(Le Monde 14/02/18)
Morgan Tsvangirai n’est pas mort. Il respire, souffre sans doute, mais il est en vie. Au Zimbabwe, où il est le principal opposant, les structures de santé sont saccagées par la gestion calamiteuse de la fin de l’ère Mugabe. Un malade qui en a les moyens part se faire soigner à l’étranger. Morgan Tsvangirai, 65 ans, a choisi l’unité de cancérologie d’un hôpital de Johannesburg, en Afrique du Sud. Il est sans doute dans la phase terminale d’un cancer du...
(Jeune Afrique 12/02/18)
Véritable refuge pour les créateurs zimbabwéens et leurs œuvres, la Galerie nationale d’art de Bulawayo affiche un programme éclectique. À l’angle des rues Joshua-Nkomo et Leopold-Takawira de Bulawayo, le bâtiment colonial construit au début des années 1900 ne passe pas inaperçu avec ses fines colonnes de fer forgé, sa jolie devanture en bois et son double balcon surplombant un centre-ville paisible, quadrillé comme une métropole anglo-saxonne. Sur l’une des façades, les passants peuvent admirer les créations d’artistes locaux. Sur l’autre,...
(Agence Ecofin 10/02/18)
La société Siemon, spécialisée dans la conception et la fourniture de solutions et services de haute qualité et à haute performance pour les centres de données, envisage d’offrir ses prestations au Zimbabwe. Lors du Data Centre Africa Expo Conference, tenu du 7 au 9 février 2018 à Victoria Falls, son directeur technique, Dinesh OP, l’a affirmé. Il a indiqué qu’il place « de grands espoirs dans cet événement pour développer nos activités au Zimbabwe ». «Nous avons des entreprises clientes...
(La Tribune 09/02/18)
Le gouvernement Mnangagwa est actuellement en négociation avec Afreximbank pour décrocher une ligne de garantie de 1,5 milliard de dollars. Cet instrument devrait servir d’incitatif et d’assurance aux investisseurs étrangers pour qu’ils optent pour le Zimbabwe. Cette négociation s’inscrit dans l’ouverture économique menée par le nouvel homme fort de Harare. Le Zimbabwe et Afreximbank sont en négociation autour d'une ligne de garantie de 1,5 milliard de dollars qui sera destinée à assurer la protection des fonds des investisseurs étrangers. Des pourparlers qui ont été annoncés par la Banque centrale Zimbabwéenne.
(La Tribune 09/02/18)
En Afrique du Sud, le conglomérat diamantaire De Beers a récemment décroché une dizaine de licences d’exploration minière. Au-delà, le numéro 1 mondial du diamant envisage son retour au Zimbabwe et en RDC. Détails. De Beers pourrait bientôt réinvestir au Zimbabwe et en RDC, a laissé entendre Phillip Barton, directeur général de l'unité sud-africaine du groupe diamantaire, en marge du plus grand rendez-vous annuel du secteur minier en Afrique, Mining Indaba, qui se tient à Cape Town du 5 au...
(RFI 31/01/18)
Toujours pas de nouvelles du leader du principal parti d’opposition zimbabwéen, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC). Depuis un mois, Morgan Tsvangirai est hospitalisé en Afrique du Sud où il reçoit des soins. L’année dernière, l’opposant historique avait publiquement annoncé qu’il souffrait d’un cancer du côlon. Son absence préoccupe. A quelques mois de l’élection présidentielle, la première sans l’ex-président Robert Mugabe, l’absence prolongée de Morgan Tsvangirai inquiète. Son parti assure qu’il va bien, qu’il est en convalescence en Afrique du Sud, et qu’il va bientôt rentrer.
(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali...
(RFI 30/01/18)
Le 30e sommet de l’UA s'est achevé ce lundi 29 janvier à Addis Abeba, siège de l’organisation. Construit par les Chinois, ce siège a-t-il été espionné par les services de renseignement de Pékin, comme l'affirme une enquête du journal Le Monde ? Ce lundi, la Chine dément. La Chine a-t-elle espionné le siège de l'Union africaine ? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Monde dans un article publié vendredi 26 janvier. Citant plusieurs sources internes à l'organisation panafricaine, le...
(RFI 29/01/18)
Après plusieurs heures de retard, les dirigeants du continent africain ont réussi à avancer dimanche 28 janvier sur les réformes proposées par Paul Kagame, officiellement désigné pour succéder au Guinéen Alpha Condé. Paul Kagame propose notamment une taxe à 0,2% sur les importations de certains produits. Une vingtaine de pays l'a déjà mise en place. Le chef de l'État rwandais veut aussi avancer sur la mise en place d'un marché commun car les enjeux économiques sont cruciaux pour l'Afrique. Pour...
(RFI 25/01/18)
Le nouveau président Zimbabwéen Emmerson Mnangagwa promet des élections présidentielles et parlementaires libres et transparentes. Il s'exprimait ce mercredi lors du Forum économique mondial à Davos en Suisse. Emmerson Mnangagwa, en poste depuis la démission de l'ex-président Robert Mugabe en novembre dernier, a également promis d'annoncer dès le mois prochain la date du scrutin, qui doit avoir lieu avant août 2018. Encore quelques semaines et les Zimbabwéens connaîtront la date des prochaines élections. Elles auront lieu en août, a rappelé le nouveau président Emmerson Mnangagwa.
(RFI 19/01/18)
Les élections législatives et présidentielles au Zimbabwe – les premières sans l’ex-président Robert Mugabe – se tiendront dans quatre à cinq mois, a annoncé le nouveau président Emmerson Mnangagwa, sans donner de date précise. Le chef de l’Etat a promis qu’elles seraient libres et transparentes alors que, jusqu’à présent, les différents scrutins ont été entachés de violences et de fraude. « Nous veillerons à ce que le Zimbabwe organise des élections libres, crédibles, et justes », a promis le président...
(La Tribune 18/01/18)
Le nouveau maître d’Harare veut aller vite. Dans une déclaration relayée par la presse proche du pouvoir, le président zimbabwéen fixe un délai de « quatre à cinq mois » pour l’organisation des élections générales. Très attendu, le scrutin devrait permettre de tourner la page Mugabe et légitimer définitivement Emmerson Mnangagwa. Les Zimbabwéens sont à nouveau appelés aux urnes entre avril et mai pour des élections municipales, législatives et surtout présidentielle. Le scénario se précise d'une organisation des élections générales...
(Agence Ecofin 16/01/18)
Entre octobre et décembre 2017, l’entreprise minière Caledonia Mining a produit à sa mine d’or Blanket au Zimbabwe, un record de 16 425 onces d’or, en hausse de 14% en glissement trimestriel. Ce résultat a permis de clôturer l’année avec un total de 56 135 onces d’or produits, soit une hausse de 11,4% par rapport à 2016. « Nous sommes vraiment ravis d'avoir atteint notre objectif de production pour l'année 2017 et d'avoir livré un deuxième record de production trimestrielle...
(RFI 15/01/18)
Le président Zimbabwéen Emmerson Mnangagwa est en tournée régionale. Au pouvoir depuis tout juste deux mois, le chef de l’Etat doit se rendre cette semaine en Namibie, puis en Zambie. La semaine dernière il était en Angola, ou il a rencontré son homologue Joao Lourenco, nouvellement élu. Des visites où il est question de diplomatie mais également d'économie. Afrique du Sud, Angola, Namibie, Zambie, Mnangagwa effectue une tournée de charme dans la région. Deux mois à peine après être arrivé...
(Jeune Afrique 13/01/18)
Considérer que le temps est divisible en tranches identiques appelées années, relève de sa conception discrète (c'est à dire non continue). 2018 est donc la nouvelle tranche qui, non seulement évince 2017, mais aussi la pousse à élire domicile dans nos souvenirs et nos archives calendaires. Cependant, autant une année chasse l’autre, autant certains évènements font le pont d’une année à l’autre et deviennent structurants. Aussi, en guise d’une bonne année panafricaine, revenons-nous analytiquement sur le débat sur le FCFA,...
(Jeune Afrique 12/01/18)
L'année 2018 sera à quitte ou double pour l'avenir ou le devenir de certaines démocraties africaines. L'attention va se concentrer sur le Zimbabwe, pays en pleine refonte. Mais le Cameroun de Paul Biya, le Mali d'IBK ont aussi rendez-vous dans les urnes. Enfin le feuilleton des élections congolaises devrait connaitre son lot de rebondissements. Détails en infographie. Qui aurait cru que les Zimbabwéens choisiraient en 2018 le successeur de Robert Mugabe ? Sous la contrainte, « Bob », 93 ans dont...
(Le Point 11/01/18)
Le nouveau pouvoir d'Emmerson Mnangagwa semble bénéficier d'une embellie économique pour 2018. En profitera-t-il pour mener les réformes attendues par les investisseurs ? C'est une nouvelle assez inatendue pour le Zimbabwe. La croissance économique devrait se situer à 4,5 % pour 2018 grâce à la hausse anticipée de la production minière et des recettes attendues dans le secteur, mais aussi et surtout au retour des investisseurs qui avaient déserté le pays. Difficile équilibre entre relance économique et décision politique 4,5...

Pages