Mardi 23 Mai 2017
(Agence Ecofin 31/03/17)
La compagnie d’assurances zimbabwéenne Zimnat a annoncé, le 29 mars, avoir cédé une participation de 40% à l’assureur sud-africain Sanlam pour 11,5 millions de dollars. « Notre partenariat avec Sanlam nous donnera une dimension régionale, car ce groupe opère dans la plupart des pays africains et nous permettra de passer à terme du rang de quatrième assureur au Zimbabwe actuellement à celui de leader du marché », a déclaré le directeur général de Zimnat, Mustafa Sachak. Zimnat entend en effet s’appuyer sur le savoir-faire de Sanlam pour lancer de nouveaux produits d’assurance répondant aux besoins des entreprises actives dans les secteurs de l’agriculture, du développement des infrastructures et de la microfinance. « Zimnat tirera profit de l’expertise de Sanlam qui...
(Agence Ecofin 30/03/17)
NMB Zimbabwe, une institution bancaire cotée sur le Zimbabwe Stock Exchange, s'est débarrassé de 12,7 millions $ de créances douteuses en 2016, en les cédant à la structure de défaisance de ce pays, apprend-on de déclarations effectuées par son top management, lors de l'annonce de ses résultats annuels pour l'exercice 2016. Cette action aura permis à la banque de toiletter son bilan, le rendant plus attractif pour de potentiels investisseurs. Elle lui aura aussi permis d'amortir les effets de la difficile conjoncture économique et financière au Zimbabwe, sur ses performances financières.
(APA 29/03/17)
Le président zimbabwéen Robert Mugabe a nommé le juge Luke Malaba nouveau président de la Cour Suprême en remplacement de Godfrey Chidyausiku qui a pris sa retraite à la fin du mois de février, a annoncé mardi soir le porte-parole de la présidence George Charamba. Selon Charamba, le nouveau président de la haute cour devrait prêter serment la semaine prochaine après son retour d'une mission internationale. Le juge Malaba a été sélectionné à la suite d’un appel à candidatures pour le poste publié par la Commission judiciaire du Zimbabwe en décembre 2016. Le processus a été mené à terme malgré un contentieux judiciaire après qu’un étudiant en droit a saisi la justice en arguant que la sélection du président de...
(Agence Ecofin 28/03/17)
La banque britannique Barclays a entamé des négociations exclusives avec le groupe malawite First Merchant Bank pour lui céder sa participation dans sa filiale au Zimbabwe, ont annoncé les deux banques, le 28 mars. First Merchant Bank a précisé, dans un communiqué publié sur son site Web, être en négociations exclusives pour racheter la participation de 68 % de la banque britannique dans Barclays Bank of Zimbabwe. Un porte-parole de Barclays a confirmé à Reuters que la banque était en «négociations préliminaires» avec un acquéreur potentiel de sa participation dans sa filiale zimbabwéenne. Aucune des parties n'a révélé le montant de la transaction envisagée.
(AFP 27/03/17)
Un petit avion parti du Mozambique avec six personnes à bord s'est écrasé lundi matin au Zimbabwe, à la frontière entre les deux pays, faisant probablement au moins cinq morts, ont annoncé les autorités mozambicaines. "Selon nos premières informations, il y aurait un survivant. Nous ne pouvons pas confirmer si les autres sont morts", a déclaré Joao de Abreu, le directeur de l'Institut de l'aviation civile du Mozambique (IACM), lors d'une conférence de presse à Maputo. Le quotidien d'Etat zimbabwéen The Herald a pour sa part rapporté que les six personnes à bord étaient décédées. L'appareil, un bimoteur Britten Norman Islander BN 2-A de neuf places...
(AFP 27/03/17)
Les fortes pluies qui se sont récemment abattues sur le Zimbabwe ont causé une brusque recrudescence de l'épidémie de paludisme qui a fait au moins 150 morts au cours des deux derniers mois, a-t-on appris lundi de source gouvernementale. Près de 90.000 cas de malaria ont été recensés dans le pays pendant la même période, a précisé à l'AFP un haut responsable du ministère de la Santé, Joseph Mberikunashe. "Nous avons observé un accroissement des cas de malaria à cause des fortes pluies enregistrées cette année, qui ont élargi les sites de reproduction des moustiques", a ajouté M. Mberikunashe. Ce responsable a attribué la forte progression des cas mortels de la maladie, qu'il n'a pas chiffrée, par "le manque d'accès...
(Agence Ecofin 25/03/17)
Le gouvernement zimbabwéen organise les 30 et 31 mars prochains, une conférence des investisseurs dans le cadre de la construction du barrage hydroélectrique de Batoka. L’objectif de l’événement est d’obtenir la mobilisation des différents investisseurs autour du projet. « Cette conférence est une étape importante dans la commercialisation de cette opportunité d’investissement et donnera à nos gouvernements (du Zimbabwe et de la Zambie ndlr), l’occasion d’exposer clairement les bénéfices de ce projet aux potentiels investisseurs.», a affirmé Patrick Chinamasa, le ministre zimbabwéen des Finances et du développement économique. Les porteurs du projet se sont déjà rapprochés d’investisseurs chinois, français et sud-africains...
(Xinhua 25/03/17)
Un responsable chinois, retraité du secteur des impôts, a été rapatrié du Zimbabwe en Chine, moins de quatre mois après avoir fui une enquête pour corruption et s'être caché dans ce pays en Afrique du sud. Il s'agit du rapatriement le plus rapide d'un fugitif corrompu de la province du Jiangsu, selon des responsables provinciaux chargés de la lutte anti-corruption. Yang Xingfu, ancien chef adjoint du Bureau local des impôts de la ville de Nantong qui a pris sa retraite en 2015, a fui au Zimbabwe en décembre dernier, craignant une enquête pour corruption. Les enquêtes préliminaires ont révélé des preuves d'abus de pouvoir et d'acception de pots-de-vin de la part de Yang Xingfu dans le cadre de projets de...
(AFP 24/03/17)
Des anciens combattants de la guerre d'indépendance au Zimbabwe, soutiens du président Robert Mugabe dans le passé, ont annoncé jeudi qu'ils choisiront des candidats "compétents" même issus de l'opposition à la présidentielle prévue en 2018. "Nous ne seront pas préoccupés par l'affiliation politique, nous voulons des personnes compétentes", a déclaré dans une réunion publique Chris Mutsvangwa, président de l'association des anciens combattants de la guerre d'indépendance des années 1970. "Nous ne pouvons pas être gouvernés par un parti (la Zanu-PF de Mugabe) qui n'est pas démocratique", a déclaré...
(Agence Ecofin 24/03/17)
Dans le cadre de sa stratégie pour accroître sa production annuelle à 80 000 tonnes en 2021, Caledonia Mining prévoit d’investir, cette année, 18 millions $ dans sa mine d’or Blanket, au Zimbabwe. C’est ce qu’a déclaré mardi, le DG Steve Curtis qui rappelle, qu’entre 2015 et 2016, sa société a investi 36 millions $ dans le projet. La stratégie de croissance de la production, Caledonia l’a annoncée fin 2014, avec comme objectifs, un investissement total de 70 millions $ et la création de 400 nouveaux emplois sur cinq ans. M. Curtis, lors de la publication du bilan opérationnel et financier de l’année 2016...
(Foot Africa365 23/03/17)
Nommé sélectionneur du Zimbabwe à la place de Kallisto Pasuwa, Norman Mapeza a convoqué 23 joueurs pour recevoir la Zambie, dimanche en amical. Khama Billiat et les stars expatriées ne font pas partie de cette liste, qui ne compte que deux joueurs évoluant à l’étranger. Les 23 Warriors : Gardiens de but : Edmore Sibanda (CAPS United), Petros Mhari (FC Platinum), Ariel Sibanda (Highlanders). Défenseurs : Partson Jaure (Ngezi Platinum Stars), Godknows Murwira (Ngezi Platinum Stars), Peter Muduwa (Highlanders), Qadar Amin (Ngezi Platinum Stars), Teenage Hadebe (Chicken Inn), Dennis Dauda (CAPS United), Ocean Mushure (Dynamos). Milieux de terrain : Winston Mhango (FC Platinum), Ronald Chitiyo (CAPS United), Devon Chafa (CAPS United), Liberty Chakoroma (Ngezi Platinum), Raphael Manuvire (ZPC Kariba), Rodwell...
(AFP 22/03/17)
Environ 200 militants de l'opposition zimbabwéenne ont manifesté mercredi à Harare sous étroite surveillance policière pour exiger une réforme électorale, à leurs yeux indispensable pour permettre un scrutin présidentiel libre et transparent en 2018. Les manifestants ont réclamé le démantèlement de l'actuelle Commission électorale (Zec), accusée d'être loyale au régime, un recensement biométrique indépendant des électeurs et la présence d'observateurs étrangers au scrutin de 2018. Réunis sous la bannière d'un Programme pour une réforme de l'élection nationale (Nera)...
(AfricaNews 22/03/17)
La police zimbabwéenne a été déployée mercredi avec des canons à eau dans les rues de la capitale, Harare, à l’approche d’une manifestation prévue par les partis d’opposition contre le processus d’inscription sur la liste électorale. Les manifestations anti-gouvernementales du mois d’août ont été d’une violence jamais observée dans le pays depuis deux décennies. Les populations voulaient se faire entendre quant à leur situation économique de plus en plus difficile. Les partis d’opposition réunis sous la bannière du Programme national de réforme électorale (NERA) font campagne contre une décision du gouvernement de fournir les équipements de l’enregistrement biométrique, une chose qui devrait être faite par les Nations unies. En effet, ces partis craignent que les partisans du président Robert Mugabe...
(BBC 22/03/17)
Les forces de police du pays se sont déployées dans les rues de Harare avant la manifestation de l'opposition. Selon des sources de la BBC, des canons à eau et beaucoup d'officiers de la police anti-émeute ont investi les rues mercredi avant une manifestation planifiée par l'opposition contre les modifications apportées à l'inscription sur le fichier électoral. Les partis d'opposition unis dans le cadre d'une réforme électorale nationale font campagne contre le gouvernement. Ils estiment que le nouveau matériel d'inscription biométrique pourrait faciliter au président Robert Mugabe du ZANU-PF de biaiser les listes électorales. La police avait seulement autorisé la marche de protestation...
(Le Défi Média 22/03/17)
Alors que la présence de Robert Mugabe à Maurice fait polémique, Anil Gayan balaie d’un revers de main les critiques sur le président du Zimbabwe. Pour le ministre du Tourisme, malgré ses défauts, Robert Mugabe est une icône de la lutte anticoloniale en Afrique. Il estime que le président zimbabwéen est un grand dirigeant africain. « C’est une personne de grand valeur. Ce qu’il fait dans son pays, nous ne ferons pas de jugement dessus. Mais c’est un grand dirigeant africain. A Maurice, certaines personnes pensent que nous sommes le nombril du monde et nous pouvons faire des commentaires sur tout le monde. Ce n’est pas correct. Nous devons rester humbles », a déclaré Anil Gayan sur Radio Plus ce...
(L'Express.mu 22/03/17)
 
00:00
Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, est actuellement dans l’Ile Soeur pour participer à l’African Economic Platform. Alors qu’il participait à un dîner de gala dans un hôtel, le président, âgé de 93 ans, s’est laissé gagner par le sommeil alors que le Premier ministre mauricien, Pravind Jugnauth, était à la tribune. Ce n’est pas le première fois que le plus ancien des présidents en exercice est pris en "flagrant délit". Le 6 mars dernier, il s’était déjà endormi lors de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du Ghana, en 2016 au sommet de l’Union africaine ou encore en 2013 au sommet Arabe-Afrique. Ce petit moment de relâchement a été immortalisé par les caméras de Lexpress.mu. ( à partir...
(Autre média 21/03/17)
Pasteur et infirmier psychiatrique, Richard Kanyangu, résident de Kamloops, en Colombie-Britannique, est convaincu d'être le candidat qui pourra détrôner Robert Mugabe aux prochaines élections présidentielles du Zimbabwe en 2018. Le chef de l'État est au pouvoir depuis 30 ans et brigue un nouveau mandat. Parti du Zimbabwe depuis 1995, Richard Kanyangu estime avoir passé bien trop de temps à attendre de voir un changement dans son pays, en vain. Il dit n’avoir « pas d'autre choix » que de se présenter lui-même aux plus hautes fonctions de l’État pour enfin faire bouger la situation.
(Agence Ecofin 21/03/17)
Le gouvernement du Zimbabwe a lancé un appel à l’aide à la communauté internationale afin de collecter le financement nécessaire pour venir en aide aux victimes des inondations qui ont touché diverses régions dans le Sud du pays. Au moins 271 personnes ont été tuées dans ces inondations « sans précédent dans l’histoire du pays », selon les termes de Patrick Chinamasa, ministre des Finances, de l’économie et du développement. Ses services estiment à 200 millions de dollars US, le montant nécessaire pour venir en aide aux victimes.
(Agence Ecofin 21/03/17)
Zimswitch une fintech zimbabwéenne, qui compte une vingtaine d'établissements financiers dans sa plateforme de transferts de fonds, effectue actuellement des essais pour des solutions de règlement financier, entre le Zimbabwe et d'autres pays membre de la Communauté des Etats de l'Afrique Australe, apprend-on de sources médiatiques locales. « Actuellement nous avons achevé la mise en place des passerelles et nous effectuons des test préalables avec la chambre de compensation régionale qui est basée en Afrique du sud. Une fois que nous serons satisfaits, nous engagerons les institutions financières qui travaillent avec nous », a expliqué Terence Mahanga, le directeur de la division développement des projets et des produits chez Zimswitch. Les responsables de cette société de Fintech disent que, rendu...
(Autre média 21/03/17)
Comme l’an passé, l’aventure en Ligue des champions a tourné court pour le TP Mazembe... En danger après leur match nul 1-1 à domicile à l’aller, les Corbeaux de Lubumbashi n’ont pas pu faire mieux que 0-0 ce dimanche en 16e de finale retour au Zimbabwe contre Caps United et prennent donc la porte en raison du nombre de buts inscrits à l’extérieur après cette terrible désillusion face à un adversaire méconnu... Handicapés par les départs de Christian Luyindama, Merveille Bope, Jonathan Bolingi et Roger Assalé cet hiver et à nouveau rajeunis au coup d’envoi, les hommes de Thierry Froger sont éliminés dès leur entrée en piste et avant même la phase de groupes. Voilà les Congolais reversés en barrage...

Pages