Jeudi 29 Juin 2017
(Agence Ecofin 17/05/17)
Le Sud-africain Standard Bank a annoncé avoir réussi à arranger la mobilisation de 120 millions $ pour la Zimbabwe Power Company. En tant qu’arrangeur principal, l’institution financière a collaboré avec l’Eastern and Southern African Trade and Development Bank (PTA Bank). Octroyé sous forme de dette, ce financement servira à régler les problèmes de liquidités et de déficit énergétique auxquels est actuellement confrontée la structure. Entre autres projets concernés, figurent la réhabilitation de la centrale thermique de Hwange et l’extension de 300 MW de la capacité de la centrale hydroélectrique de Kariba South. « Ce financement participera à l’amélioration de la fourniture énergétique au Zimbabwe et en Namibie et à moyen et long termes, les bénéfices de l’amélioration de cette fourniture...
(Autre média 16/05/17)
Un pasteur du Zimbabwe s’est fait dévorer par des crocodiles alors qu’il essayait de marcher sur l’eau comme Jésus-Christ. LE PASTEUR VOULAIT MONTRER L’ÉTENDU DE SA FOI Samedi 13 mai 2017, dans la région du Mpumalanga, dans le sud-est du Zimbabwe, un pasteur mormon a voulu recréer une célèbre scène du Nouveau Testament. Cependant les choses ne se sont pas passées comme prévu ! En effet, en voulant montrer à sa communauté comment Jésus était parvenu à marcher sur l’eau, le pasteur Jonathan Mthethwa s’est fait dévorer par trois crocodiles. UNE RIVIÈRE NOMMÉE, À JUSTE TITRE, “CROCODILE RIVER” Selon les fidèles présents sur place, le pasteur est entré dans la rivière. Il a ensuite fait plusieurs pas dans l’eau, en...
(Financial Afrik 16/05/17)
Au Zimbabwe, le wifi est désormais disponible dans les taxis. Les abonnés de l’opérateur de téléphonie mobile Econet Wireless, résidant à Harare, peuvent accéder à internet durant leurs déplacements dans les minibus de transport public baptisés «Kombi». Selon le directeur général d’Econet Wireless, Fayaz King, ce nouveau produit vient compléter l’offre populaire «data double up» de l’entreprise. L’opérateur prévoit d’élargir son offre dans les autres grandes villes du Zimbabwe. Avec cette offre data sans fil, l’opérateur leader du marché télécoms zimbabwéen viendra concurrencer celle de Telecel, lancée depuis deux mois dans les cafés, parcs publics et centres commerciaux de Harare, Bulawayo, Mutare et Victoria Falls.
(France Inter 16/05/17)
La dernière du « chef » Zimbabwéen est de s’endormir partout, dès qu’il en a l’occasion. Robert Mugabe, 93 ans au minimum, pique du nez dans les rencontres internationales Il ne s'endort pas en public mais « a mal aux yeux » ! C'est l'explication officielle. Depuis plusieurs mois, les Zimbabwéens ont remarqué que Robert Mugabe, 93 ans au minimum, père de l'indépendance du pays, chef d'Etat le plus âgé en exercice au monde, pique du nez dans les rencontres internationales. La dernière fois, c'était début mai lors d'un sommet économique en Afrique du Sud. Il participait à une table ronde sur les Etats « fragiles » économiquement et devant les caméras de l'Afrique entière... il s'est assoupi. Enfin, ça...
(AFP 12/05/17)
Il est LA figure de l'opposition et elle une ex-proche de Robert Mugabe en rupture de ban. Malgré leurs différences, Morgan Tsvangirai et Joice Mujuru ont contracté un improbable mariage politique avec l'ambition de faire tomber l'inamovible président. "Ce grand rapprochement au sein d'une même force démocratique va donner de la confiance à notre peuple. Les discussions se passent très bien", assure à l'AFP Mme Mujuru dans le jardin de sa grande maison de la banlieue chic d'Harare. Cette alliance s'est fixée pour objectif de défier l'an prochain dans les urnes le président Mugabe, qui entend bien prolonger son règne sans partage de trente-sept ans. Malgré ses 93 ans, le plus vieux chef d'Etat en exercice de la planète a...
(RFI 12/05/17)
Au Zimbabwe, les siestes légendaires du plus vieux président en exercice font le bonheur des réseaux sociaux et de la presse d'opposition. A tel point que son porte-parole a pris la parole pour le défendre jeudi 11 mai. Robert Mugabe, 93 ans, est en ce moment à Singapour pour des examens médicaux. La tête penche lourdement sur la gauche ou en arrière, les médias d'opposition se délectent des roupillons de Robert Mugabe. A 93 ans, le plus âgé des chefs d'Etat en exercice de la planète a la fâcheuse tendance de s'assoupir en réunion : aux sommets de l'Union africaine, au Forum économique mondial sur l'Afrique de Durban la semaine dernière et plus loin dans le temps, on se souvient...
(Agence Ecofin 12/05/17)
Au Zimbabwe, le brasseur Delta Corporation Ltd, filiale d’ABInBev a annoncé une baisse de 10% de ses revenus, au terme de son exercice annuel 2017, s’achevant le 31 mars dernier. Ceux-ci ont décliné à 483 millions $ contre 538 millions $ en 2016. Ce résultat négatif résulte d'une baisse des ventes, liée à la préférence des consommateurs pour les produits moins chers dans le contexte actuel de la pénurie de liquidités. A cet environnement économique défavorable, s’ajoutent des pluies excessives qui ont réduit la capacité de la compagnie à pourvoir certains points de vente en bière à base de sorgho. Selon les données de la compagnie, rapportées par Bloomberg, les ventes de bières blondes ont ainsi régressé de 7% tandis...
(AFP 11/05/17)
A tous ceux qui avaient cru remarquer lors de ses récentes prestations publiques que le président zimbabwéen Robert Mugabe, 93 ans, avait tendance à s'assoupir, son porte-parole a apporté un démenti formel: il ne dort pas, il protège ses yeux. "Le président ne peut pas supporter les lumières fortes. Si vous observez avec attention, il regarde juste vers le bas pour éviter l'éclairage direct", a très sérieusement plaidé George Charamba, cité jeudi par le quotidien d'Etat The Herald. "Quand je lis que le président dort aux conférences, je pense qu'il y a une erreur", a-t-il poursuivi. Bien qu'il soit le plus âgé chef d'Etat en exercice de la planète, Robert Mugabe n'économise pas ses déplacements. Ces derniers mois, il a...
(AfricaNews 10/05/17)
La société sud-africaine de production et de distribution d‘électricité Eskom menace de réduire l’approvisionnement en électricité au Zimbabwe d’ici la fin de ce mois, si le pays ne parvient pas à régler ses impayées d’un montant de près de 9 millions de dollars. The Herald, le journal à capitaux public du Zimbabwe cite une lettre du PDG d’Eskom, Matshela Koko, avertissant la société d‘énergie zimbabwéenne ZESA qu’ “aucune nouvelle clémence et qu’aucun accommodement” ne serait fait si les arriérés n‘étaient pas payés. Eskom fournit environ 300 mégawatts de puissance chaque jour au Zimbabwe, un chiffre qui représente plus du quart de la consommation quotidienne du pays. La mise en garde d’Eskom fait émerger de nouvelles craintes d’un épuisement des ressources...
(Agence Ecofin 10/05/17)
Deux producteurs indépendants d’énergie ont soumis à l’Autorité zimbabwéenne de régulation de l’énergie (Zera), une demande de construction de 2 centrales solaires d’une capacité globale d’environ 77MW. La première de ces infrastructures sera implantée par Uhuru Energy dans la localité de Bulawayo et aura une capacité de 75 MW. Elle sera accompagnée d’une ligne de transmission de 2 km qui transférera l’énergie générée vers la sous-station de Donnington. Nottingham Estates construira la seconde centrale photovoltaïque d’une capacité de 1,5 MW avec une centrale à diesel d’appui de 0,75 MW. L’infrastructure sera accueillie par la localité de Beitbridge. La soumission de ces différentes propositions entre dans le cadre du processus d’ouverture du secteur électrique entrepris par le Zimbabwe. 25 propositions environ...
(Le Griot 10/05/17)
Deux mois à peine après sa dernière visite médicale en Asie, le président zimbabwéen, Robert Mugabe, 93 ans, s’est une nouvelle fois envolé lundi soir pour Singapour, afin de passer des examens médicaux de routine, rapporte ce mardi, le quotidien d’Etat «The Herald». Le vieux Mugabe, qui est apparu en public la semaine dernière au Forum Economique mondial sur l’Afrique à Durban en Afrique du Sud, a de plus en plus de mal à se déplacer seul et s’assoupit régulièrement lors des évènements auxquels il participe. Le quotidien gouvernemental Le Herald qui indique que le chef de l’Etat de 93 ans doit revenir au pays ce week-end, parle d’un » contrôle de routine » alors que son dernier voyage, remonte...
(AFP 09/05/17)
Le président zimbabwéen Robert Mugabe, 93 ans, s'est envolé lundi soir pour Singapour afin de passer des examens médicaux de routine, deux mois à peine après sa dernière visite médicale en Asie, a rapporté mardi le quotidien d'Etat. "Le président Mugabe a quitté hier (lundi) le Zimbabwe pour Singapour pour un contrôle de routine", note le Herald qui ajoute que le chef de l'Etat de 93 ans doit revenir au pays ce week-end. Le plus vieux dirigeant en exercice dans le monde se rend régulièrement à Singapour pour des examens de santé. Son dernier voyage, en mars, avait fait l'objet de nombreuses spéculations. Deux journalistes avaient même été arrêtés quelques heures pour avoir décrit la "mauvaise forme" du président. M...
(BBC 09/05/17)
Le président zimbabwéen Robert Mugabe est en séjour médical à Singapour où il doit passer des examens médicaux de routine. "Le président Mugabe a quitté le Zimbabwe pour Singapour pour un contrôle de routine", annonce le quotidien Herald qui ajoute que M. Mugabe doit revenir au pays ce week-end. Âgé de 93 ans, M. Mugabe est le plus vieux chef d'Etat au monde. Il est retourné lundi soir à Singapour deux mois à peine après sa dernière visite médicale en Asie qui avait fait l'objet de nombreuses spéculations. Deux journalistes avaient même été arrêtés quelques heures pour avoir décrit la "mauvaise forme" du président.
(Agence Ecofin 09/05/17)
L’Afrique du Sud pourrait arrêter ses exportations d’électricité vers le Zimbabwe si ce dernier ne s’acquitte pas de la dette contractée dans le cadre de cette coopération. L’Eskom, la compagnie sud-africaine en charge de la fourniture d’électricité, a en effet écrit à la Zesa, son homologue zimbabwéen pour exiger le paiement, d’ici à la fin du mois de mai, de sa facture qui s’élève à 603 millions de rands (environ 44,5 millions $) dont 119 millions de rands d’arriérés. « Il est à noter qu’aucune indulgence ni arrangement ne seront trouvés à cet égard.», a écrit à la Zesa, Matshela Koko (photo), le directeur exécutif par intérim de l’Eskom. Le Zimbabwe importe actuellement 300 MW d’électricité de l’Afrique du Sud,...
(Agence Ecofin 08/05/17)
Le 4 mai 2017, l’Autorité de régulation des postes et télécommunications du Zimbabwe (Potraz) a appelé les porteurs de projets TIC locaux, à les lui présenter pour financement. Le régulateur télécoms a souligné que « les applications à partir d’idées innovantes, les projets en cours d'exécution et du marché gris sont également les bienvenus, car le gouvernement cherche à créer sa propre Silicon Valley zimbabwéenne» en donnant des moyens aux idées technologiques. Les projets qui seront retenus devront avoir satisfait le panel d'arbitrage, formé d’experts renommés de l'industrie TIC, par leur viabilité financière, leur caractère évolutif...
(AFP 06/05/17)
Ils sont jeunes, branchés et avides de changement. Toute la semaine, des milliers d'entre eux ont fait la fête à grand renfort de musique et d'alcool sur la plus improbable des scènes artistiques du moment: la capitale du Zimbabwe de Robert Mugabe. Fondé en 1999, le Festival international des arts de Harare (HIFA) n'a pas eu lieu l'an dernier, victime de l'effondrement économique du pays dirigé d'une main de fer depuis 1980 par le plus âgé des chefs d'Etat de la planète, 93 ans. Ses habitués croyaient l'événement perdu pour toujours. Malgré le retrait de nombre de ses parrains, les organisateurs sont parvenus...
(RFI 05/05/17)
En Afrique du Sud se tient cette semaine le Forum économique mondial sur l'Afrique, à Durban. Durant ce sommet qui rassemble plusieurs centaines d'investisseurs et de chefs d'Etat africains, un moment a particulièrement marqué les esprits ce jeudi 4 mai. Face à l’assemblée, le président zimbabwéen Robert Mugabe a estimé que son pays était en Afrique « le plus développé après l'Afrique du Sud ». Une phrase prononcée lors d'un échange sur les Etats fragiles, qui a interloqué l'assistance, tant le Zimbabwe traverse une crise ces dernières années. A Durban lors du Forum économique mondial sur l’Afrique, Robert Mugabe participait à un panel sur les Etats fragiles et son intervention a marqué les esprits. D'abord, à cause de son attitude...
(AfricaNews 05/05/17)
Le président Robert Mugabe, s’exprimant lors du Forum économique mondial qui se tient en ce moment à Durban, Afrique du Sud, a déclaré que son pays est le plus développé d’Afrique après l’Afrique du Sud. Le président de 93 ans a nié que son pays fait partie des États ‘‘en échec’‘. « Bien sûr que ce n’est pas vrai (..) Nous ne sommes pas un pays pauvre et nous ne pouvons pas être un État fragile », a-t-il affirmé. Ignorant le rire du public, le président zimbabwéen poursuit : « Le Zimbabwe est le pays le plus développé d’Afrique après l’Afrique du Sud, je voudrais savoir quel pays a le niveau de développement que nous avons atteint au Zimbabwe »...
(AFP 04/05/17)
Le président du Zimbabwe Robert Mugabe a affirmé jeudi contre toute évidence que son pays, qui traverse depuis des années une très grave crise économique et financière, était "le pays le plus développé d'Afrique après l'Afrique du Sud". Agé de 93 ans, le maître absolu du Zimbabwe depuis son indépendance en 1980 a fait une apparition au Forum économique mondial sur l'Afrique réuni à Durban (est). Interrogé lors d'une discussion sur les Etats "en échec", M. Mugabe a démenti dans un grand éclat de rire que le sien faisait partie de cette catégorie. "Bien sûr que ce n'est pas vrai (...) Nous ne sommes pas un pays pauvre et nous ne pouvons pas être un état fragile", a-t-il assuré, affalé...
(Agence Ecofin 04/05/17)
Ce 3 mai 2017, l’opérateur public de téléphonie mobile NetOne, branche de l’opérateur historique TelOne, a mis sur le marché deux nouveaux produits. Il s’agit de « One-Cliq », qui est un groupe d’appel au sein duquel les abonnés de NetOne peuvent s'appeler à des coûts réduits. Il y a également le produit « One-Fi », un routeur Wi-Fi doté d'une carte SIM NetOne par le biais duquel les utilisateurs domestiques ou micro-entreprises de NetOne peuvent accéder à l’Internet 3G et 4G sans fil. L’équipement peut accueillir près de 30 utilisateurs simultanément.

Pages