| Africatime
Jeudi 30 Mars 2017
(RFI 06/03/17)
Depuis le mois de décembre, le Zimbabwe est durement touché par des inondations, particulièrement le sud du pays. 246 personnes ont trouvé la mort à cause de ces intempéries, selon le gouvernement. Le Zimbabwe a lancé, samedi 4 mars, un appel à la communauté internationale. Il souhaiterait 100 millions de dollars. Pour Bishow Parajuli, coordinateur du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD) au Zimbabwe, les conséquences de ces inondations sont catastrophiques pour la population. Des maisons détruites, des routes endommagées et des postes de secours inaccessibles. Le pays subit de plein fouet ces intempéries. Pour Bishow Parajuli, coordinateur du PNUD au Zimbabwe, les besoins sont énormes. « On fournit des tentes aux personnes déplacées, de la nourriture et...
(Agence Ecofin 06/03/17)
Les compagnies South African Airways, Ethiopian Airlines et Kenyan Airways ont annoncé le lancement de nouveaux vols directs vers les chutes Victoria, principale destination touristique du Zimbabwe. Selon Ross Kennedy, directeur du groupe de restauration et d’hôtellerie Africa Albida Tourism, « environ 80 000 touristes de plus pourraient bientôt s'envoler, chaque année, vers la principale station balnéaire de Victoria Falls ». Ethiopian Airlines va lancer, le 26 mars, quatre vols hebdomadaires d'Addis-Abeba vers Victoria Falls assurés par son dernier Boeing 737. Kenya Airways proposera à partir du 18 mai trois vols directs par semaine partant de Nairobi pour Victoria Falls. Quant à South African Airways, il a lancé le 1er mars un vol quotidien de Johannesburg pour Victoria Falls. Le...
(BBC 06/03/17)
Les médecins zimbabwéens ont annoncé avoir repris le travail lundi, après une grève de près de trois semaines. Après un mouvement qui a paralysé les hôpitaux publics, ils ont repris du service, disent-ils, par "compassion" pour leurs patients malgré l'échec de leurs négociations avec le gouvernement. "Nous avons repris le service. Tous les médecins sont de retour au travail", a signalé Edgar Munatsi, le président de l'association des médecins du secteur hospitalier public. "Nous avons été émus par les demandes de patients en souffrance et nous avons pris cette décision par compassion", a-t-il ajouté. Selon lui, "le taux de mortalité dans les hôpitaux a augmenté et il semble que le gouvernement ne s'en est pas inquiété". Les médecins du secteur...
(Xinhua 04/03/17)
Le Zimbabwe s'attend à une récolte de maïs exceptionnelle pour la campagne agricole 2016/17 après avoir reçu de bonnes pluies, a annoncé jeudi le ministre de l'Agriculture, Joseph Made. Le ministre a indiqué que le pays s'attendait à une bonne récolte après que les agriculteurs aient planté 1,2 million d'hectares de maïs de base, contre 173.000 hectares plantées la saison dernière.  Selon lui, un programme de commande du maïs parrainé par le gouvernement devrait obtenir suffisamment de céréales pour répondre à l'exigence de 700.000 tonnes pour la Réserve stratégique nationale de grains, qui en détient...
(AFP 03/03/17)
La police zimbabwéenne a interpellé vendredi deux journalistes du principal journal indépendant du pays après la publication d'un article mettant en doute la bonne santé du président Robert Mugabe, parti cette semaine à Singapour pour une "visite médicale", a indiqué leur avocat. Me Obey Shava a confirmé à l'AFP que le rédacteur en chef de NewsDay, Wisdom Mudzungairi et Richard Chidza, reporter dans ce même journal avaient été arrêtés, avant d'être relâchés quelques heures plus tard. "Ils sont accusés d'avoir insulté le président et de saper son autorité", a-t-il expliqué. "La police affirme que c'est en relation avec la une du journal de jeudi", a-t-il ajouté. Les deux hommes devront comparaître ce samedi devant un tribunal, à Harare, a précisé...
(AFP 03/03/17)
Au moins 246 personnes ont été tuées et 128 blessées lors des inondations qui frappent depuis décembre le Zimbabwe, un pays déjà durement touché par la sécheresse, a rapporté vendredi le quotidien d'Etat. "Il y a pas assez de tentes, de nourriture et de médicaments pour les personnes touchées. Il y a aussi un besoin de couvertures et de vêtements", s'est alarmé Saviour Kasukuwere, ministre des Collectivités territoriales, cité par le Herald. "J'appelle les partenaires du développement, le secteur privé et la population à s'allier au gouvernement pour soutenir les programmes d'aide humanitaire", a-t-il ajouté. Selon le Herald, plus de 2.000 personnes ont été déplacées et 70 barrages détruits en raison des fortes pluies qui se sont abattues sur l'est...
(BBC 03/03/17)
Au Zimbabwe, les parents et les enseignants sont appelés à changer la manière dont ils disciplinent les enfants. Les punitions et les châtiments corporels ne sont plus tolérés dans le pays. La haute cour du Zimbabwe les a interdites aussi bien à l'école qu'à la maison. La décision fait suite à un incident survenu dans une école. Une enseignante a battu une élève de six ans pour ne pas avoir fait signer ses devoirs. La mère de l'enfant a eu recours à la justice après avoir découvert de graves ecchymoses sur le corps de sa fille Réactions Certains parents ont critiqué la décision. Les groupes de défense des droits de l'homme ont salué cette interdiction précisant qu'elle était attendue depuis...
(Agence Ecofin 03/03/17)
Le gouvernement zimbabwéen consacrera 140 millions $ à l’approvisionnement en maïs auprès des agriculteurs locaux. C’est ce qu’a annoncé Joseph Made, le ministre zimbabwéen de l’Agriculture, dans son allocution au Parlement zimbabwéen. Cette opération permettra de ravitailler les réserves stratégiques de maïs du pays, actuellement évaluées à 250 000 tonnes. Ce volume représente la moitié du stock de maïs requis. Le ravitaillement des réserves annoncé par l’exécutif fait partie de sa stratégie adoptée, depuis l’année dernière, pour combler le fossé entre la demande locale en maïs et la production de la denrée. Ce déficit est lié à la sécheresse qui a affecté le pays durant la saison agricole 2015/2016.
(BBC 03/03/17)
Le président zimbabwéen Robert Mugabe s'est rendu à Singapour afin de subir des examens médicaux. Ce déplacement intervient quelques jours seulement après la célébration de son 93e anniversaire dans la ville de Bulawayo (sud-ouest du pays). « Il s'agit de tests médicaux de routine et M. Mugabe devrait être de retour à Harare au début de la semaine prochaine", rassure le porte-parole de la présidence. Robert Mugabe effectue régulièrement des voyages dans les pays d'Asie du sud-est pour recevoir des soins médicaux. Sa santé est régulièrement l'objet de spéculations Ces dernières années, le président zimbabwéen est de plus en plus fragile. Il marche péniblement lors de ses apparitions publiques. Le plus vieux dirigeant au monde Robert Mugabe est au pouvoir...
(BBC 03/03/17)
Plus de 200 personnes sont mortes dans les inondations qui secouent le Zimbabwe. Depuis décembre 2016, de fortes pluies se sont abattues sur l'est et le sud du pays Elles ont fait 2.000 déplacés et cause la destruction de 70 barrages. Un appel à l'aide Selon le gouvernement, les inondations ont balayé des villages, emporté du bétail et détruit des routes et des cultures. Le pays a lancé un appel pour récolter cent millions de dollars afin de faire face à cette catastrophe. La semaine dernière, le gouvernement a été critiqué pour avoir dépensé près de deux millions de dollars pour célébrer l'anniversaire du président Robert Mugabe.
(Agence Ecofin 03/03/17)
La Zimbabwe Power Company ambitionne d’achever la mobilisation des 1,2 milliard $ nécessaires à la construction de la centrale électrique de Hwange d’ici avril prochain, ont confié au Herald, des sources bien placées. La centrale, d’une capacité de 600 MW composée de deux générateurs de 300 MW chacun, sera construite par la Sino Hydro of China. Son financement sera accordé par l’Export-Import Bank de Chine via un prêt qui sera garanti par le gouvernement chinois. La clôture de la mobilisation financière du projet avait été prévue pour mi-2016, mais elle n’a pu être faite parce que certaines conditions préalables à l’accord financier n’avaient pas pu être réglées. En effet, 14 conditions avaient été posées au nombre desquelles une détention de...
(Agence Ecofin 03/03/17)
Le groupe bancaire zimbabwéen CBZ Holdings a été retenu pour arranger une émission de 2 milliards $ d'obligations d'infrastructures au profit du secteur éducatif au Zimbabwe. Le projet représente une partie des initiatives mises en œuvre par le gouvernement de ce pays d'Afrique australe, pour financer ses besoins en infrastructures. Le 28 février 2017 dernier, le ministre des finances et du développement économique, Patrick Chinamasa, a fait savoir, en invitant des investisseurs comme l'assureur britannique Old Mutual à souscrire, que cette émission serait pour bientôt. Il a aussi ajouté qu'à côté de cette obligation d'infrastructure éducative, le gouvernement comptait lancer des obligations dont les ressources seront affectées aux travaux sur le réseau routier de son pays. Bien que le Zimbabwe...
(AFP 02/03/17)
Le président zimbabwéen Robert Mugabe, qui vient de célébrer son 93ème anniversaire, est parti mercredi matin à Singapour pour "une visite médicale programmée", a annoncé son porte-parole. "Nous attendons son retour en début de semaine prochaine", a précisé son chargé de presse George Charamba au journal officiel The Herald. Mugabe est apparu en forme à la célébration de son anniversaire, le 25 février, restant debout pendant son discours de plus d'une heure, mais effectuant de longues pauses entre les phrases et marmonnant parfois. Robert Mugabe, plus vieux chef d'Etat en exercice au monde (au pouvoir depuis 1980), effectue régulièrement des déplacements à Singapour pour des bilans médicaux et sa santé est régulièrement l'objet de spéculations. En 2011, WikiLeaks avait révélé...
(Jeune Afrique 02/03/17)
La chenille légionnaire d’automne ravage les cultures d’Afrique australe. Les agriculteurs du Zimbabwe subissent déjà de lourdes pertes et la situation ne va pas s'améliorer. Le département de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture prévoit que le Zimbabwe sera le pays le plus durement touché de la région. Près de 130 000 hectares pourraient être détruits au Zimbabwe. Actuellement, la province des Midlands est la plus touchée. Depuis l’année dernière, la chenille légionnaire d’automne ravage les cultures de plusieurs aliments de base comme le maïs, le blé et le riz... Les récoltes ont aussi été frappées ces dernières années par des épisodes de sécheresse aggravés par le phénomène climatique El Niño. L’ONU redoute donc une situation de pénurie alimentaire au Zimbabwe...
(Agence Ecofin 01/03/17)
En 2016, les revenus d’exportation du tabac se sont chiffrés à 933,9 millions $. Cette somme, qui marque une hausse de 9 % par rapport aux 855 millions $ générés un an plus tôt, a été réalisée grâce à l’accroissement des volumes exportés. Le prix moyen annuel a été d’environ 5,67 $/kilogramme (kg). La quantité expédiée est passée de 152 millions de kg en 2015 à 164,5 millions de kg en 2016, soit une progression de 8%. Pour ce qui est des marchés d’écoulement des feuilles, 65 pays à travers le monde ont été destinataires de la matière première, avec au premier rang la Chine.
(Jeune Afrique 27/02/17)
Comme chaque année, le président zimbabwéen, Robert Mugabe, a fêté ses 93 ans dans la grandeur et le faste, suscitant de nombreuses critiques dans le pays. Organisée par la Ligue de la jeunesse de la Zanu PF, la cérémonie s’est tenue samedi 25 février sur le site de « l’école primaire Cecil Rhodes », rebaptisée pour l’occasion « Matopos Junior School », un nouveau nom désormais irrévocable, la direction de l’établissement ne voulant surtout pas froisser un Robert Mugabe toujours prêt à exprimer son aversion pour le colonialisme. Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées...
(La Tribune 27/02/17)
La Banque africaine de développement et le gouvernement du Zimbabwe ont officiellement lancé trois projets d'une valeur de 26 millions de dollars pour le renforcement du transport unipolaire d’électricité, l’autonomisation des jeunes et des femmes et l'appui institutionnel pour la réforme et la mise en œuvre des entreprises d'État. Détails. Daniel Muchemwa, ministre zimbabwéen des finances et du développement économique, n'a pas tort de remercier la BAD lors de la cérémonie officiellement de lancement de ces trois projets "généreusement" financés à hauteur de 26 millions de dollars et qui s'inscrivent d'ailleurs dans le programme de développement de son gouvernement. "L'approbation de ces projets est un témoignage de la relation cordiale entre la BAD et le gouvernement du Zimbabwe" a dit...
(Africa Top sports 27/02/17)
Premier grand revers pour Issa Hayatou ! Alors qu’il avait interdit cette partie festive qui devait réunir les présidents de la fédération de l’Afrique australe de football au Zimbabwe, le président de la Confédération Africaine de Football n’a pu réussir à faire passer son veto. La rencontre a bel et bien eu lieu en présence même du président de la Fédération internationale de Football Association, Gianni Infantino qui a fait le déplacement. Cette rencontre a pour motif, la célébration de la victoire de Philip Chiyangwa lors du congrès de la fédération zimbabwéenne de football, couplée de son anniversaire. Issa Hayatou se verrait d’un mauvais œil cette rencontre qui a réuni les présidents de la COSAFA qui portent leur soutien au...
(Agence Ecofin 25/02/17)
Au Zimbabwe, l'Autorité nationale de sécurité sociale (NSSA) a octroyé un prêt de 20 millions $ aux fabricants d’engrais, Zimbabwe Fertiliser Company (ZFC) et Windmill Company. « Chacune des compagnies a reçu 10 millions $. Ce montant servira à financer l’approvisionnement en matières premières nécessaires pour la production d’engrais », indique Ngoni Masoka, secrétaire permanent au ministère zimbabwéen du travail. L’objectif de ce financement est de stimuler la production d’engrais à l’échelle nationale afin de répondre aux besoins en intrants du programme agricole du gouvernement zimbabwéen baptisé « Command agriculture ». Par cette initiative lancée en 2016, l’exécutif ambitionne en effet de produire 2 millions de tonnes de maïs sur 400 000 hectares de terres agricoles. Il cible 2 000...
(France 24 24/02/17)
 
00:00
Le président du Zimbabwe a fêté mardi ses 93 ans. Malgré sa santé déclinante et la crise économique qui sévit dans son pays, Robert Mugabe entend briguer un nouveau mandat en 2018. Robert Mugabe a célébré, mardi 21 février, ses 93 ans et ce n’est pas son statut de plus vieux président en exercice de la planète qui le fera renoncer. Malgré le poids de plus en plus évident de l’âge et une fatigue qu’il ne peut plus dissimuler, le chef d’Etat zimbabwéen s’est dit déterminé à conserver les rênes du pays lors d’un entretien de près d’une heure donné durant le week-end à la radiotélévision d’Etat. « La majorité des gens pensent qu’il n’y a personne pour me remplacer...

Pages