Vendredi 19 Janvier 2018
(Agence Ecofin 10/05/14)
(Agence Ecofin) - L'économiste principal de la Banque africaine de développement (BAD), Mthuli Ncube, a révélé, le 8 mai, que 37 pays du continent vont recalculer leur PIB en 2014 pour prendre en compte les évolutions dans la production et la consommation. «En tout, 37 pays africains vont recalculer leur PIB cette année. Cela devrait changer certains des indices et permettre à la région de trouver des solutions à la pauvreté extrême sur le continent», a-t-il déclaré en marge du Forum économique mondial sur l'Afrique (WEFA) qui se tient à Abuja. M. Ncube a également affirmé que la révision de la méthode du calcul du PIB, qui a permis au Nigeria de souffler à l’Afrique du Sud le rang de...
(Pana 09/05/14)
Rome, Italie - Les conditions météorologiques dans divers pays et les tensions politiques dans la région de la Mer Noire ont rendu les marchés alimentaires plus volatils, selon le dernier rapport de la FAO, 'Perspectives de l'alimentation'. Dans sa première grande estimation pour 2014, la FAO situe la production céréalière mondiale à 2.458 millions de tonnes (y compris le riz usiné), en recul d'environ 2,4 pour cent par rapport au record de 2013, même si elle devrait encore rester au deuxième niveau de tous les temps. Le fléchissement sera probablement plus marqué pour les céréales secondaires, bien que les niveaux de stocks demeurent relativement élevés. D'après les analystes, il n'y a pas lieu de s'inquiéter à ce stade, avant le...
(Xinhua 08/05/14)
HARARE, (Xinhua) -- La banque centrale du Zimbabwe a annoncé mardi qu'elle poursuivrait l'utilisation de plusieurs devises, excluant l'adoption du rand sud-africain comme unique devise officielle. Répondant aux suggestions de certains participants à une conférence internationale de deux jours visant à aider le Zimbabwe à rétablir le dialogue avec la communauté internationale, le vice- gouverneur de banque centrale Khupukile Mlambo a déclaré qu'il ne serait pas idéal pour le Zimbabwe d'adopter le rand comme devise car celle-ci n'est pas suffisamment stable. "Je en suis pas sûr à ce stade que nous voulions choisir une devise unique, je pense qu'il est bon de laisser le public décider de la devise qu'il souhaite, que ce soit le dollar USD ou le rand...
(Xinhua 08/05/14)
HARARE (Xinhua) - Le ministre zimbabwéen du Tourisme Walter Mzembi a déclaré mercredi que le projet pilote de visa-uni entre le Zimbabwe et la Zambie devrait être mis en oeuvre pour favorise le tourisme. Il a noté que les deux pays devraient s'efforcer de mettre en oeuvre la politique de visa, à laquelle les dirigeants de deux pays ont donné des instructions dans l'Assemblée général de l' Organisation mondiale du Tourisme (WTO) en août dernier. Le Zimbabwe et la Zambie ont organisé conjointement l'évènement mondial lors duquel le régime du visa-uni a été permis temporairement afin de favoriser le déplacement de délégués entre ces deux lieux. Lors de la cérémonie de clôture de l'Assemblée générale, le président zimbabwéen Robert Mogabe...
(Afrique 7 08/05/14)
Après l’expérience d’août dernier, dans le cadre de la rencontre de l’Organisation mondiale du tourisme, les autorités zimbabwéennes pensent à la mise en place permanente d’un visa commun avec la Zambie. Pour le ministre zimbabwéen du Tourisme, cette initiative permettra de booster l’activité touristique des deux pays. D’ailleurs, selon certaines études, les habitudes des visiteurs changent peu et chaque pays doit s’attendre en général à conserver sa moyenne de demandes de visas. Cependant, l’intérêt réside dans le fait que le touriste spécifique d’un des deux pays se verra offert l’opportunité de visiter l’autre pays. Dès lors, le nombre de visiteurs de chaque pays devrait connaître une hausse et se traduire sur les revenus du tourisme. Bien plus encore qu’une simple...
(Pana 08/05/14)
Forum économique mondial sur l'Afrique (WEFA) - Après plusieurs mois de préparation, le 24ème Forum économique mondial sur l'Afrique (WEFA) s'est finalement ouvert dans la capitale fédérale du Nigeria, Abuja ce mercredi, mais l'excitation générée par cette attention mondiale tournée vers l'Afrique a été estompée par les préoccupations sécuritaires dans ce pays le plus peuplé du continent. Deux attentats à la bombe dans la capitale, qui ont fait au total 95 morts et l'enlèvement de plus de 200 jeunes filles par Boko Haram dans l'Etat de Borno au Nord, ont accru les craintes pour la sécurité et obligé le gouvernement du pays hôte à prendre des mesures de sécurité supplémentaires, comme la fermeture de la ville et le déploiement de...
( 07/05/14)
Robert Mugabe n’est pas partisan de l’homosexualité et n’aime pas les homosexuels. Et pour le président zimbabwéen ceux qui ont cette orientation sexuelle sont persona non grata dans son pays. Ainsi, Robert Mugabe vient de menacer d’expulser tout diplomate qui ferait la promotion de l’homosexualité dans son pays, soulignant que son pays ne tolérerait jamais qu’on lui impose des valeurs et la culture venues de l’étranger. Un article de Direct.cd Lisez la version originale ici: Zimbabwe : « tout diplomate qui favorise l’homosexualité sera expulsé » | Direct.cd
(Pana 07/05/14)
New York, Etats-Unis - Les nouvelles statistiques des Nations unies montrent une réduction de 45% des décès maternels depuis 1990, selon un communiqué rendu public mardi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et obtenu par la PANA à New York. Ce communiqué indique que 289.000 femmes sont mortes en 2013 des suites de complications liées à la grossesse et à l'accouchement, comparé à 523.000 en 1990. Toujours selon ce communiqué, une autre étude de l'OMS, publiée récemment dans The Lancet Global Health, ajoute de nouvelles informations sur les raisons pour lesquelles ces femmes sont décédées.
(Pana 07/05/14)
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) souligne que la propagation de la poliomyélite dans les pays où elle a une fois été éradiquée est 'préoccupante et à moins qu'une réponse internationale coordonnée ne soit mise en place d'urgence, cette maladie évitable va resurgir'. Un communiqué de l’OMS a indiqué lundi que les membres du comité d'urgence de l'OMS réunis à Genève ont convenu à l'unanimité que la toute première priorité pour tous les pays touchés par la poliomyélite doit être d'interrompre la transmission du poliovirus sauvage à l’intérieur de leurs frontières 'aussi rapidement que possible'. Il a noté que les campagnes de vaccination supplémentaires avec le Vaccin oral du poliovirus (OPV), la surveillance du virus et la vaccination de routine...
(Jeune Afrique 07/05/14)
La population africaine devrait plus que doubler d'ici à 2050. Et 11 millions d'actifs arrivent chaque année sur le marché du travail. Face à ces défis, les États semblent dépassés. Plus de 200 millions de demandeurs d'emploi, soit 6 % d'actifs au chômage dans le monde. Les chiffres de l'Organisation internationale du travail (OIT) publiés en janvier ne sont pas bons et confirment la tendance haussière du nombre de chômeurs. Ils ne représentaient que 5,7 % des actifs en 2007. L'Afrique du Nord s'en tire le plus mal, avec 12,2 % de demandeurs d'emploi (11,1 % en 2007), alors que l'Afrique subsaharienne reste stable, à 7,6 % (7,5 % en 2007). Si ces taux peuvent paraître bas, c'est qu'ils incluent...
(APA 06/05/14)
Le Mouvement pour le changement démocratique (MDC, principal parti d’opposition du Zimbabwe), a déclaré lundi que 14 de ses sympathisants ont été blessés lors d’échauffourées entre des milices soupçonnés d’être du parti au pouvoir (ZANU-FP) et ses sympathisants, au cours du meeting tenu dimanche par son leader Morgan Tsvangirai, à Epworth, près de Harare. Au sortir de la visite qu’il a rendu à deux de ses partisans à l’hôpital, Tsvangirai a accusé le président du ZANU-PF, Robert Mugabe, d’avoir envoyé ses milices de jeunes afin de perturber son meeting. Il a précisé que 14 partisans du MDC ont été blessés au cours de ces échauffourées dont deux femmes qui ont subi des fractures. «Ayant constaté que le complot visant à...
(Le Point 06/05/14)
Les deux tiers des Africains souffrant de l'insécurité alimentaire vivent dans le Sahel. Une solution pointe son nez : la sève de l'acacia, présente dans les produits manufacturés de tous les jours, est une filière en pleine expansion. Créer des filières structurées là où il n'y avait que constellations de petits producteurs désorganisés. C'est peut-être par là que passe la sécurité alimentaire en Afrique. L'Union africaine (UA) a décrété 2014 comme l'"année de l'Agriculture". En préparation du prochain sommet de Libreville (Gabon), en juillet prochain, l'organisation panafricaine consulte les partenaires locaux. Apprendre des expériences déjà existantes est le maître mot de ces consultations. Dans le hall du nouveau bâtiment de l'UA, à Addis Abeba, les agriculteurs ont pignon sur rue...
(AFP 05/05/14)
HARARE, 5 mai 2014 (AFP) - Le groupe sud-africain Freshlyground s'est vu refuser dimanche l'entrée au Zimbabwe où il devait se produire au principal festival du pays, à cause d'une chanson décrivant le président Robert Mugabe comme une "poule mouillée" craignant de quitter le pouvoir. Freshlyground, qui devait jouer au Festival international des arts de Harare, a été refoulé à son arrivée à l'aéroport de la capitale zimbabwéenne. "Le groupe a été renvoyé parce qu'ils n'avait pas de permis de travail valide", a indiqué à l'AFP lundi Francis Mabika, porte-parole des services d'immigration du Zimbabwe. M. Mabika n'a pas...
(Xinhua 03/05/14)
HARARE, (Xinhua) -- Un haut responsable zimbabwéen a déclaré vendredi que la mise en oeuvre des réformes économiques proposées par le Fonds monétaire international (FMI) reste la meilleure façon possible pour le pays de bénéficier d'un allégement de la dette internationale. Le Zimbabwe a accumulé une énorme dette publique extérieure de plus de 6 milliards de dollars, excluant la dette de la banque centrale et du secteur privé. Le pays souffre également d'une grave crise de liquidité en raison de l'absence d'investissements étrangers directs et des lignes de crédit. La dette extérieure insoutenable pour les institutions multilatérales a affecté...
(Pana 30/04/14)
Les acteurs du secteur de l'eau en Afrique de l’Ouest, australe et de l'Est se réunissent dans la capitale zambienne, Lusaka, pour répondre au besoin urgent de promouvoir l'intégrité de l'eau dans la région et lutter conjointement contre la corruption dans le secteur de l'eau, qui réduit la croissance économique, décourage les investissements et ralentit la réduction de la pauvreté. Le sommet a débuté mardi avec un appel à une attention accrue aux questions d'intégrité dans le secteur de l'eau. Selon l’Institut international de l’eau de Stockholm (SIWI), les discussions essentielles sur la façon de renforcer l'intégrité dans le secteur de l'eau seront transformées en une Déclaration du sommet qui sera remise au Conseil des ministres africains de l'Eau (AMCOW)...
(AFP 29/04/14)
HARARE, 29 avril 2014 (AFP) - Le clan de l'ancien Premier ministre Morgan Tsvangirai a voté mardi l'exclusion d'une faction rivale qui voulait le suspendre de la direction du MDC, le principal parti de l'opposition au Zimbabwe. Le conseil national du MDC a décidé d'exclure l'ancien ministre des Finances Tendai Biti et tous les membres d'un groupe qui avait voté samedi la suspension de M. Tsvangirai pour violences et violation des statuts du parti, pour avoir notamment exclu un dirigeant qui avait appelé à sa démission -- lequel dirigeant a ensuite été tabassé par des inconnus, de supposés hommes de main de M. Tsvangirai. Morgan Tsvangirai avait considérée cette sédition "illégale, inconstitutionnelle, illégitime et bidon". Formé en 1999 par une...
(Xinhua 29/04/14)
DAKAR, (xinhua) -- La Chine est "bien présente" sur les différents théâtres de maintien de la paix en Afrique, et mieux elle reste l'un des membres du Conseil de sécurité qui envoie le plus de contingents dans ces missions des Nations unies, a affirmé lundi à Dakar l'ambassadeur de Chine au Sénégal, Xia Huang. Le diplomate chinois apportait une réponse aux détracteurs de son pays qui l'accusent, selon lui, de ne s'intéresser qu'aux aspects économiques dans ses relations avec les Etats africains. M. Xia Huang s'exprimait à l'ouverture de la première édition de la journée culturelle chinoise du BEM Dakar (Bordeaux Management School), un établissement d'enseignement supérieur privé basé dans la capitale sénégalaise et qui accueille des étudiants de plus...
(RFI 28/04/14)
Nouvelle escalade de tension au sein du parti d'opposition MDC-T au Zimbabwe. Samedi 26 avril, plusieurs ténors du parti avaient annoncé la suspension à la tête du parti de Morgan Tsvangirai. Ses soutiens ont alors contre-attaqué. Ils ont menacé d'exclure de la formation politique Tendai Biti, le secrétaire général du MDC-T. Les soutiens de Morgan Tsvangirai ont organisé un coup de force, ce dimanche. Lors d'une conférence de presse à Harvest House, le siège du parti à Harare, le porte-parole du MDC-T en présence de nombreux cadres, a déclaré que Tsvangirai...
(Agence Ecofin 28/04/14)
(Agence Ecofin) - Le Zimbabwe veut réduire de sept à deux le nombre de compagnies opérant sur le diamant dans la prolifique région de Marange, dans la perspective d’un meilleur contrôle de ce secteur où les autorités zimbabwéennes reprochent aux compagnies l’opacité de leur gestion. Selon l’agence Xinhua citant le journal Herald, le ministre des Mines, Walter Chidhakwa, a rencontré les compagnies qu’il a informées de l’imminence de la mise en application de ce changement décidé par le président Robert Mugabe. Les compagnies minières de Marange, dont la plupart sont des joint-ventures avec investissements sud- africains, chinois, émiratis et ghanéens, sont accusées...
(Afrika 7 28/04/14)
Le MDC, principal parti de l’opposition au Zimbabwe s’effrite. Un bras de fer ouvert a déjà commencé entre l’ancien premier ministre Morgan Tsvangirai et son ministre des Finances Tendai Biti. La semaine dernière, une dissidence avec plusieurs poids lourds du parti, s’est clairement exprimée en demandant le départ de l’actuel leader national et chef du parti. Une procédure de vote a été initiée dans le but de le destituer pour violation de statut et incitation à la violence ; mais les fidèles de l’ex-premier ministre l’on rejetée, qualifiant la procédure de nulle et non avenue sur le plan légal. Pour la faction sous la houlette de Tsvangirai, il s’agit d’une manipulation du parti au pouvoir qui arrive à semer la...

Pages