Lundi 20 Novembre 2017
(Agence Ecofin 03/02/14)
Dans un contexte d'expansion des échanges commerciaux entre pays africains, le groupe Bolloré veut investir dans des projets ferroviaires.« L'investissement industriel devrait augmenter rapidement en Afrique durant la prochaine décennie, les sociétés internationales déplaçant leur production au plus près d'un marché qui représente des centaines de millions de consommateurs » a déclaré Dominique Lafont (photo), directeur général de Bollore Africa Logistics, selon des propos rapportés par Reuters. « Plus d'investissement industriel implique une croissance des échanges entre pays africains... Nous sommes en position de force pour développer notre réseau africain et capitaliser sur cette tendance » a-t-il ajouté.Selon Reuters, Bollore Africa Logistics gère déjà deux réseaux ferroviaires en Afrique, l'un au Cameroun et l'autre qui relie la Côte d'Ivoire et...
(AFP 02/02/14)
LE CAP, (AFP) - La Libye a remporté samedi le Championnat d'Afrique des nations en battant le Ghana 4 tirs au but à 3 (0-0 après la prolongation), au Cap. Les Libyens, invités-surprise de la finale, s'adjugent ainsi leur premier titre continental et prennent une revanche tardive sur leur défaite en finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-1982), il y a 32 ans, contre le Ghana. Au termes d'un match plutôt terne avec peu d'actions et sans but, les Libyens et les Ghanéens ont dû se départager aux tirs au but, comme lors du tour précédent, respectivement face au Zimbabwe et au Nigéria. Grâce à un arrêt du gardien Muhammad Nashnoush et à une frappe du Ghanéen Tijane loin...
(Star Africa 01/02/14)
Contrairement aux dernières éditions, la Confédération Africaine de football a décidé de faire jouer le match de classement du CHAN Orange 2014 le même jour que la finale. Quelques heures avant la grande finale qui opposera le Ghana au Libye, le Nigéria et le Zimbabwe se rencontrent pour la petite finale. Les malheureux de la demi-finale auront une chance de se consoler par une place dans le podium. Si le Zimbabwe peut s’estimer heureux d’arriver à ce stade de la compétition, il ne semble pas être le cas pour les Super Eagles de Stephan Keshi. Ce dernier rêvait de remporter le titre et de confirmer son statut de favori.
(RFI 01/02/14)
L’Union africaine souhaite accélérer la mise en place de la Caric, la Capacité africaine de réaction immédiate aux crises, lancée il y a un an. Lors du sommet de l’Union africaine, qui s'est achevé ce vendredi soir, les chefs d’État ont défini les modalités de ce dispositif qui repose sur le mode du volontariat. Cette formule d’une Afrique de la sécurité qui fonctionnerait à deux vitesses ne fait pas l’unanimité. Dans chaque région, un ou deux pays acceptent de mettre à la disposition de la Caric des financements et des unités armées capables de se projeter rapidement sur une zone de conflits dans leur zone. Dix pays sont volontaires : l’Afrique du Sud, l’Angola, la Tanzanie, le Tchad, l’Éthiopie, l’Ouganda,...
(Agence Ecofin 01/02/14)
(Agence Ecofin) - Penny Pritzker , la Secrétaire d’Etat américaine au commerce effectuera une visite de travail en Afrique, du 18 au 23 mai prochain, avec deux escales prévues à Accra, au Ghana, et à Lagos, au Nigéria. La mission de Mme Prtizker a pour but de promouvoir les exportations des Etats Unis vers l’Afrique notamment dans le secteur de l’énergie. Cette mission s’inscrit en droite ligne avec la stratégie du président Obama vis-à-vis de l’Afrique subsaharienne et se présente comme une opportunité de connecter les produits, services et expertises américaines avec les pays d’Afrique en vue de développer leur potentiel énergétique. Le choix du secteur énergétique semble prioritaire pour l’administration Obama dans sa stratégie commerciale à l’endroit de l’Afrique...
(Xinhua 01/02/14)
Le délégué chinois au 22e sommet de l’Union africaine (UA) et ambassadeur de la République populaire de Chine en Éthiopie, Xie Xiaoyan, a appelé à renforcer la coopération Chine-Afrique dans le secteur agricole et le transfert de l’industrie manufacturière de la Chine vers l’Afrique, lors d’une interview exclusive accordée à l’agence de presse Xinhua à Addis Abeba. "La coopération Chine-Afrique dans l’agriculture, qui possède un fort potentiel, jouit de belles perspectives", a souligné l’ambassadeur Xie en parlant du thème du 22e somment de l’UA "Agriculture et Sécurité alimentaire". "L’agriculture joue un rôle crucial pour le développement et la prospère du continent africain", a pointé le délégué chinois, ajoutant que malgré le manque d’infrastructures, l’insuffisance des investissements et le retard technologique,...
(Xinhua 01/02/14)
L’Afrique espère construit une économie inclusive et durable avant son centenaire en 2063, a déclaré vendredi un responsable de l’Union africaine. Le commissaire aux Affaires économiques de l’UA Anthony Mothae Maruping a révélé lors d’une conférence de presse que l’Afrique devra se pencher sur diverses questions fondamentales qui ont entravé la croissance économique dans le passé, y compris la dépendance sur l’exportation de matières premières, un déficit d’infrastructure énorme et l’insuffisance des investissements dans les ressources humaines et des compétences. Il a déclaré que le continent abritant un milliard de personnes devra également adopter des technologies pour brûler les étapes, donner plus de contrôle et propriété des ressources naturelles aux Africains ainsi que de renforcer la bonne gouvernance. « Il...
(AFP 31/01/14)
HARARE, 31 janvier 2014 (AFP) - Après plusieurs années de calme relatif, les Zimbabwéens redoutent une nouvelle crise économique et financière, leur pays risquant d'être une prochaine victime du rejet des marchés émergents. "Nous sommes déjà dans une crise, et nous nous dirigeons vers ce qui pourrait être une crise plus grave", estime l'économiste indépendant John Robertson. Car c'est au moment où le Zimbabwe a le plus besoin d'argent frais pour relancer son économie que les marchés snobent les pays émergents. La dollarisation de l'économie engagée en 2009 a mis fin à une hyperinflation ravageuse qui a durablement appauvri les Zimbabwéens, mais le chômage reste endémique et la banque centrale prévient que le rebond observé ces dernières années s'essouffle dangereusement...
(RFI 31/01/14)
Le Mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a été élu ce jeudi 30 janvier à la présidence tournante de l’Union africaine pour un an. Une décision qui ne fait pas l’unanimité, car nouveau président en exercice est l’auteur du premier coup d’État intervenu après l’adoption par l’UA de sa charte pour la démocratie et les élections.L’élection du Mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz à la tête de l’Union africaine est passée comme une lettre à la poste. Une élection largement facilitée par le fait que la présidence tournante revenait à la région de l’Afrique du Nord. Or la Mauritanie était seule en lice. L’Algérien Abdelaziz Bouteflika, malade, est donc absent de la scène politique. Et son pays organise en avril prochain des...
(Enquête 31/01/14)
A l’occasion 22ème sommet de l’Union Africaine consacrée à l’agriculture et la sécurité alimentaire et qui se tient à Addis Abéba en Ethiopie jusqu’au 31 janvier, éclairage sur les grands défis auxquels sont confrontés le développement industriel du continent. Malgré son milliard d'habitants, soit 15% de la population mondiale, le poids de l’Afrique tout entière dans la production manufacturière mondiale est seulement de 1,1%.Ce chiffre, marquant et alarmant est l'un des enseignements d'un rapport que viennent de publier deux organisations spécialisées des Nations Unies : la CNUCED (pour le développement) et l'ONUDI (pour l’industrie). Notre continent reste donc totalement marginalisé en matière d'industrie et ces dernières décennies sa croissance a été essentiellement tirée par les produits de base et les...
(Xinhua 30/01/14)
ADDIS ABEBA, (Xinhua) -- La Banque africaine de dé veloppement (BAD) et la Commission de l'Union africaine (UA) ont signé un accord de don de 8,9 millions de dollars pour la construction de capacité dans le développement des infrastructures en Afrique. La cérémonie de signature de ce mécanisme de dons sur trois ans a eu lieu à Addis Abeba en Éthiopie à l'occasion du 22ème Sommet de l'UA qui a lieu actuellement à Addis Abeba, en présence de responsables de l'UA, de la BAD, et de l'Agence de planification et de coordination du NEPAD (NPCA), a rapporté l'UA dans un communiqué mercredi. Cet argent servira à renforcer des activités visant à renforcer les capacités des pays africains par le biais...
(La Nouvelle République 30/01/14)
Les travaux du 30e sommet du nouveau partenariat pour le développement de l’afrique (nepad) ont commencé mercredi à addis-abeba (ethiopie). le premier ministre, abdelmalek sellal, a représenté le président de la république abdelaziz bouteflika. Le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (Nepad) est un projet de développement élaboré par plusieurs chefs d'Etat africains dont le président Abdelaziz Bouteflika, le Sud-africain Thabo Mbeki, le Sénégalais Abdoulaye Wade, le Nigérian Olusegun Obasanjo, et l’Egyptien Hosni Moubarak. Ce 30e Sommet a retenu deux parties à son ordre du jour, à savoir la mise en œuvre du Nepad et le financement des infrastructures en Afrique. Pour ce qui est du premier volet, le sommet révisera la présentation du rapport d’activités, axé sur les...
(AFP 30/01/14)
Addis Abeba - Le 22e sommet de l'Union africaine (UA) qui s'est ouvert jeudi pour deux jours à son siège d'Addis Abeba est centré sur les crises au Soudan du Sud et en Centrafrique, deux pays ravagés par la guerre. "Nos coeurs sont avec les populations de République centrafricaine et du Soudan du Sud, qui font face à des conflits dévastateurs dans leurs pays et en particulier aux femmes et aux enfants qui sont devenus les victimes", a déclaré la présidente de la Commission de l'UA, l'organe exécutif du bloc panafricain, Nkosazana Dlamini-Zuma, en ouverture des débats. "Nous devons travailler ensemble pour assurer la construction d'une paix durable", a-t-elle ajouté. Le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn, qui a passé jeudi...
(RFI 27/01/14)
A la veille de la séance ordinaire du conseil exécutif de l’Union africaine, ce lundi 27 janvier à Addis-Abeba, Nkosazana Dlamini-Zuma a organisé un conclave à Bahir Dar, à 400 km de la capitale éthiopienne. Une réunion à huis clos dont l’objectif est de donner un nouveau souffle à l'organisation panafricaine. La séance ordinaire du conseil exécutif de l’Union africaine s’ouvre ce lundi à Addis-Abeba. Elle réunira, durant deux jours, les ministres des Affaires étrangères du continent africain, avant l’arrivée des chefs d’Etat, jeudi 30 janvier. Avant le sommet, Nkosazana Dlamini-Zuma, la présidente de la Commission de l’Union africaine, a convié les ministres à un conclave à plus de quatre cents kilomètres de la capitale éthiopienne, à Bahir Dar, une...
(AFP 26/01/14)
BERLIN, 26 janvier 2014 (AFP) - L'Allemagne va accroître son action militaire en Afrique, notamment en envoyant des instructeurs supplémentaires au Mali et en soutenant l'intervention française en Centrafrique, a indiqué la nouvelle ministre de la Défense. Interrogé par l'hebdomadaire Der Spiegel pour savoir si l'Allemagne --souvent critiquée pour sa réticence, après la seconde guerre mondiale, à envoyer des troupes à l'étranger--, devrait accroître son engagement militaire international, la ministre Ursula von der Leyen a répondu: "dans le cadre de nos alliances, oui". Mme von der Leyen a ainsi annoncé qu'elle prévoyait d'augmenter le contingent allemand au Mali de 180 à 250 militaires. 99 soldats sont actuellement déployés sur place, où ils assurent la formation de l'armée malienne. L'Allemagne prévoit...
(Agence Ecofin 24/01/14)
Strive Masiyiwa, milliardaire, fondateur et PDG d’Econet, leader des télécommunications mobiles au Zimbabwe, envisage de transformer son entreprise en fournisseur de portemonnaies électroniques Aussi irréaliste que le projet puisse sembler, certains experts estiment pourtant que ce serait une solution pour un pays contraint d’utiliser le dollar américain, depuis que son propre dollar s’est effondré, avec pour conséquence une hyperinflation. Mais l’option d’utiliser la monnaie américaine pose un problème car la masse de monnaie en circulation est très faible, tout autant que la quantité de pièces en circulation dans le système économique. Résultats les remboursements en petites monnaies, par exemple, sont rendus complexes. C’est exactement à ce niveau que la solution Ecocash de M. Masiyiwa a pris toute son importance. Son...
(Agence Ecofin 24/01/14)
Le FMI a annoncé, le 23 janvier, la tenue en mai 2014 d'une conférence sur le développement de l'Afrique subsaharienne dans la capitale mozambicaine à Maputo, en présence des grands décideurs économiques d'une cinquantaine de pays. «La conférence réunira des acteurs politiques de toute l'Afrique sub-saharienne (…) qui débattront des principaux risques et opportunités auxquels l'Afrique est confrontée aujourd'hui», a précisé le directeur adjoint du département Afrique du FMI, Roger Nord. Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales africaines seront invités, et la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, participera aux travaux. M. Nord a, par ailleurs, fait savoir que la conférence sera notamment consacrée à la question du financement des énormes besoins en transport et en...
(Agence Ecofin 23/01/14)
La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé,le 22 janvier,l’octroi d’un prêt de 57 millions de dollars au Zimbabwe pour la modernisation du réseau électrique et des d'infrastructures d’approvisionnement en eau potable.Le Zimbabwe n’a pas reçu de financements de la part des bailleurs de fonds internationaux,dont la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) depuis 1999.Au pouvoir depuis 1987,le président Robert Mugabe a été mis à l’index par la communauté internationale en raison de la dérive jugée dictatoriale de son régime.Le réseau électrique et les infrastructures d’approvisionnement en eau et les routes du pays se trouvent actuellement en très mauvais état en raison notamment du manque d’entretien. Le représentant résident de la BAD au Zimbabwe, Mateus Magala (photo), a...
(Jeune Afrique 23/01/14)
Après l'Élysée, les dirigeants africains sont invités début août à la Maison Blanche pour participer au premier sommet États-Unis - Afrique. Mais tous ne sont pas les bienvenus à Washington… Une première dans les relations africano-américaines. Barack Obama a invité les chefs d'État et de gouvernement du continent à prendre part à un sommet États-Unis-Afrique les 5 et 6 août prochains à Washington. L'annonce a été rendue publique le 21 janvier sur le site internet de la Maison Blanche. Objectif affiché : "renforcer les liens avec l'une des régions les plus dynamiques du monde", en mettant l'accent sur "les objectifs de l'administration américaine en matière de commerce et d'investissement et sur son engagement vers la sécurité et la gouvernance démocratique"...
(RFI 23/01/14)
A chaque grand pays, son sommet avec l'Afrique. Les Etats-Unis auront désormais le leur. Le président Barack Obama invite les dirigeants des pays africains à Washington les 5 et 6 août prochains. La Maison Blanche ne veut plus laisser le champ libre à la France, la Chine, l'Inde, la Turquie, le Japon qui ont tous un sommet régulier avec l'Afrique. L'organisation de ce sommet est un vrai défi pour le président américain. Mais le premier président noir américain avait déjà pris les devants, en déclarant récemment qu'il n'y a pas de « guerre froide » en cours sur le continent. Pour Barack Obama, « c'est une bonne chose que la Chine, l'Inde, la Turquie et d'autres pays, comme le Brésil,...

Pages