Jeudi 26 Avril 2018
(Africa Top Success 27/08/14)
Le plus haut législateur chinois Zhang Dejiang a rencontré mardi le président zimbabwéen Robert Mugabe. Les deux hommes se sont engagés à cette occasion à renforcer la coopération parlementaire bilatérale. M. Zhang, président du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois), a salué la contribution remarquable de M. Mugabe à l’indépendance et au développement du Zimbabwe. M. Zhang a passé en revue le développement des relations sino-zimbabwéennes depuis l’établissement des relations diplomatiques en 1980, faisant l’éloge du rôle important de M. Mugabe et des précédentes générations de dirigeants chinois. « La Chine et le Zimbabwe doivent sauvegarder et développer leur amitié, laquelle constitue un trésor partagé par les deux pays », a-t-il indiqué. « La Chine est prête...
(Jeune Afrique 26/08/14)
L'homme d'affaires zimbabwéen Strive Masiyiwa est un entrepreneur discret qui a su, au fil du temps, imprimer sa marque dans le secteur des télécoms. Dans les années 1990, l'Anglo-Soudanais Mo Ibrahim ou l'Égyptien Naguib Sawiris se sont fait un nom dans la téléphonie mobile. Moins connu, le Zimbabwéen Strive Masiyiwa est pourtant lui aussi l'un des pionniers de l'extraordinaire essor des télécoms. En 1994, il lançait l'opérateur Econet, devenu leader écrasant au Zimbabwe. L'entrepreneur a encore fait preuve de flair quand il a lancé le service de paiement par mobile EcoCash en août 2011. Visionnaire En offrant diverses solutions d'épargne et de paiement, il a attiré en trois ans plus de souscripteurs que le nombre total de déposants dans les...
(Agence Ecofin 26/08/14)
(Agence Ecofin) - Le président zimbabwéen Robert Mugabe a entamé, le 25 août, une visite Pékin, où il tentera de séduire davantage d’investisseurs chinois en vue de redresser l’économie exsangue de son pays. M. Mugabe a été accueilli par son homologue Xi Jinping qui n’a pas tari d’éloges à l’égard de son hôte. «Vous êtes un leader renommé du mouvement de libération nationale africaine (..) ayant un immense prestige en Afrique ; un vieil ami du peuple chinois que nous respectons énormément», a déclaré Xi. «L’amitié traditionnelle entre la Chine et le Zimbabwe a été forgée en luttant de concert contre l’impérialisme, le colonialisme et l’hégémonisme (...) En 34 ans de relations, nous nous sommes réciproquement soutenus sur nos voies...
(Xinhua 26/08/14)
HARARE, (XINHUA) -- La Banque de réserve du Zimbabwe ( RBZ, banque centrale) a déclaré lundi qu'elle importerait des pièces spéciales présentant une valeur similaire à celles actuellement en circulation dans l'économie, pour atténuer la pénurie de monnaie dont souffre l'économie nationale. Le Zimbabwe utilise un système de devises multiples depuis l' effondrement de sa propre monnaie en 2009 suite à un mouvement d' hyperinflation. Dans sa déclaration de politique, le gouverneur de la RBZ, John Mangudya, a observé que l'environnement macroéconomique du pays était actuellement sévèrement entravé par un manque de liquidités, et souhaité une utilisation prudente des ressources financières disponibles ainsi qu'une amélioration de la production économique pour renverser la tendance. Le gouvernement avait prévu une croissance économique...
(Les Afriques 26/08/14)
Seul dirigeant de l’Afrique australe qui n’a pas été invité par Washington au dernier sommet États-Unis-Afrique, le président zimbabwéen Robert Mugabe a été accueilli hier lundi à Pékin. Il mène une opération de charme en Chine pour redresser l’économie de son pays. Reçu à Pékin par le président chinois Xi Jinping, le président Robert Mugabe espère par cette visite officielle de cinq jours, entamée lundi 25 août, stimuler l’intérêt des investisseurs chinois et revoir la coopération économique entre les deux pays. Accompagné du ministre des Finances, celui des Transports et de l’Industrie, le président Mugabe rencontra aujourd’hui mardi le Premier ministre chinois Li Keqiang. En effet, neuf accords ont été signés à Pékin, «certains portant sur des prêts et des...
(Agence Ecofin 25/08/14)
Le spécialiste sud-africain de la grande distribution Pick & Pay, envisagerait d’augmenter son approvisionnement en produits agricoles provenant du Zimbabwe. « La qualité de la production de ce pays est si remarquable que nous avons envoyé des membres de notre personnel au Zimbabwe afin d’entamer les négociations avec les fournisseurs locaux dans le but de faire entrer ces produits en Afrique du Sud» a déclaré Dallas Langman, le directeur du groupe au Herald. Fort de son succès dans l’importation des fraises zimbabwéennes, une activité qui dure depuis au moins deux ans, Pick & Play souhaite désormais étendre ces importations à une plus large variété de produits. Pour Mr Langman, le pays ne devrait pas se contenter d’être un débouché commercial...
(Pana 25/08/14)
Les outils basés sur le mobile apportent l’éducation à des millions de personnes en Afrique (Rapport) - L’ubiquité du téléphone mobile offre un outil peu onéreux pour l’éducation dans certaines des communautés les plus pauvres, indique le nouveau rapport publié, jeudi, par l’instance de régulation internationale de l’industrie des télécommunications, Pyramid Research. Elaboré par Guardian Professional Networks, axé sur la collectivité, le rapport note que: 'l’accès à une éducation de bonne qualité est encore privé à des millions de personnes à travers le monde, surtout dans les pays en développement ou la qualité de l'enseignement et les infrastructures scolaires font souvent défaut'.
(Xinhua 23/08/14)
HARARE, (Xinhua) -- Le chef de l'opposition zimbabwéenne, Morgan Tsvangirai, a menacé vendredi d'organiser des manifestations de masse pour dénoncer le déclin de l'économie et le taux de chômage élevé. M. Tsvangirai, qui est sorti perdant lors du scrutin présidentiel de juillet dernier face au président vétéran du pays, Robert Mugabe, a déclaré aux journalistes que son parti, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC), va recourir à des manifestations de masse après que le parti Zanu-PF, de M. Mugabe au pouvoir, a repoussé leurs appels à un dialogue national. Mais il n'a pas précisé les détails de manifestations prévues. "Nous n'allons plus croiser les bras et regarder la situation continue à glisser. Nous traçons une ligne dans le sable...
(Jeune Afrique 23/08/14)
BHP Billiton va se séparer d'un tiers de ses actifs pour une valeur totale de 16 milliards de dollars. Une dernière manifestation du retrait du groupe anglo-australien du continent africain, entamé depuis bientôt deux ans. Le 19 août 2014, Andrew Mackenzie, le directeur général du géant minier BHP Billiton – 67 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2013 – a annoncé son intention de se séparer d'environ un tiers de ses actifs, valorisé à 16 milliards de dollars. Les filières de l'aluminium, du manganèse, du charbon thermique, du nickel et de l'argent rejoindront une nouvelle entité, baptisée Newco, qui volera de ses propres ailes. Recentrage BHP Billiton a choisi de concentrer ses efforts sur les secteurs jugés plus rentables...
(Agence Ecofin 22/08/14)
(Agence Ecofin) - Les discussions entre le semencier zimbabwéen Seed Co et l’indien Mahyco pour une prise de participation de ce dernier dans la société Quton, ont connu une conclusion heureuse. Selon les informations rapportées par le Herald, Mahyco fera l’acquisition de 60% de cette filiale de Seed Co pour un montant de 10 millions de dollars d’ici la fin du mois de septembre. Du côté de la direction de la compagnie, on a expliqué cette opération par le désir de se délester d’une partie de ses avoirs dans le secteur cotonnier. « Le business des semences cotonnières est actuellement un véritable cauchemar, à l’instar de l’industrie cotonnière en générale. Aussi désirons-nous nous en désengager de façon significative.» a affirmé...
(APA 22/08/14)
Une conférence internationale des Témoins de Jéhovah s’est ouverte vendredi à Harare au Zimbabwe avec la participation de plus de 50.000 délégués. Les participants, dont 3.000 délégués étrangers, viennent de l’Allemagne, de l’Afrique du Sud, du Brésil, du Botswana, des Etats-Unis, du Malawi, du Mozambique et de la Zambie. Selon les organisateurs, c’est la première réunion du genre à se tenir au Zimbabwe et le seul événement de cette nature à se tenir cette année en Afrique. Prévue jusqu’à dimanche, la conférence internationale devrait permettre de donner des enseignements sur les principes de base de la Bible et leur impact sur la famille, la vie, etc.
(Agence Ecofin 22/08/14)
«Les producteurs africains de fruits veulent augmenter leur exportations directes vers la Russie». Cette déclaration d’Elena Nagornaya, présidente de la Trade Alliance of African countries in Russia (TACR), intervient suite à la décision de Moscou d’interrompre ses importations agroalimentaires en provenance d’Europe occidentale. L’alliance, qui évalue à 80% la contribution des pays africains au marché du fruit européen, indique que les prix des fruits pourraient baisser de 20% si la chaîne des intermédiaires entre le producteur et consommateur final était réduite. Alors que les douanes russes indiquent qu’en 2013, 261 000 tonnes de fruits venant d’Afrique orientale sont entrées dans le pays pour une valeur totale de 258 millions de dollars, le TACR souligne que ces pays ont l’opportunité de...
(Xinhua 21/08/14)
HARARE, (Xinhua) -- Le gouvernement zimbabwéen met en place des ports sanitaires aux postes frontaliers et dans les aéroports pour surveiller les personnes entrant dans le pays et mettre en quarantaine celles qui sont soupçonnées de porter le virus mortel Ebola, a rapporté jeudi le journal Herald. La directrice chargée de l'épidémiologie au ministère zimbabwéen de la Santé et des Soins aux enfants, Portia Manangazira, a fait savoir qu'une formation spéciale serait donnée au personnel médical pour lui permettre de surveiller toutes les personnes entrant au pays. Jusqu'à présent, des cabinets consacrés à la surveillance des personnes pénétrant dans le pays ont été ouverts dans les postes de passage à Plumtree et à Beitbridge. Les personnes venant des pays touchés...
(Agence Ecofin 21/08/14)
(Agence Ecofin) - D’après Reuters, le semencier français Vilmorin mettra 27 millions de dollars dans une opération destinée à faire passer ses parts dans la société zimbabwéenne Seed Co, de 15 à 32% d’ici la fin de cette année. Cet investissement marque la volonté de Vilmorin de renforcer sa présence sur le marché semencier africain qui pèse 1 milliard de dollars. Du côté de Seed Co, on indique que cette cession permettra de rembourser les dettes contractées par la société. S’exprimant sur les ambitions de l’exécutif, Morgan Nzwere, directeur général de la société, a indiqué que l’objectif est désormais de voir les revenus de Seed Co. suivre la courbe ascendante de ses parts de marché des pays comme le Malawi,...
(Agence Ecofin 21/08/14)
(Agence Ecofin) - African Consolidated Resources Plc (AFCR), compagnie d’exploration et de mise en valeur multisectorielle, est désormais fixée sur son achat, auprès de Falcon Gold Zimbabwe Ltd, de la mine d’or Dalny Mine au Zimbabwe. La compagnie cotée à Londres, a annoncé le 15 août avoir obtenu de Falcon Gold l’approbation du conseil d’administration à son acquisition de cette mine et des infrastructures pour une considération de 7,5 millions de dollars. African Consolidated, financièrement à l’étroit, est parvenue à une entente avec Falcon pour une extension du versement au plus tard le 22 août 2014. Ceci, pendant qu’elle négocie activement un financement d’environ 18 millions de dollars pour faire face, entre autres, à l’achat de cette mine située dans...
(Pana 21/08/14)
L'Afrique a connu une croissance importante de sa classe moyenne au cours des 14 dernières années, selon une étude réalisée par Standard Bank. Le rapport, intitulé «Comprendre la classe moyenne de l'Afrique», a révélé qu'il y a 15 millions de ménages de la classe moyenne dans 11 des plus grandes économies de l'Afrique au sud du Sahara cette année, contre 4,6 millions en 2000 et 2,4 millions en 1990 - soit une augmentation de 230% sur 14 années. Cependant, du nombre total de ménages à travers ces économies focaux, 86% d'entre eux restent dans la bande large à «faible revenu», insistant sur la maturation naissante de nombreux marchés du continent. Le rapport a...
(La Prospérité 20/08/14)
Le 34ème sommet ordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC), s’est tenu du 17 au 18 août 2014, à la station touristique de Victoria Falls, au Zimbabwe. Placé sous le thème ‘’Stratégie de la SADC pour la transformation économique, la mobilisation des ressources diverses de la région pour l’économie durable et le développement social par le biais de la valorisation de la valeur ajoutée », ce sommet ordinaire a connu la participation des plusieurs Chefs d’Etat, dont celui de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabange.
(Agence Ecofin 20/08/14)
(Agence Ecofin) - Le président zimbabwéen Robert Mugabe a appelé, le 17 août, les pays d'Afrique australe à transformer localement leurs ressources minières et à exporter des produits finis, afin d'encourager leur croissance économique et leur industrialisation. «Ces pays doivent cesser d'exporter des matériaux bruts et créer des activités qui conduiront à l'exportation de produits finis», a déclaré M. Mugabe, 90 ans, à dans son allocution d'ouverture d'un sommet de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) à Victoria Falls (ouest). «Notre région a des ressources abondantes qui, au lieu d'être vendues brutes, à des prix très bas, doivent être exploitées et valorisées pour ajouter de la valeur aux produits que nous exportons», a souligné M. Mugabe, qui préside la...
(Jeune Afrique 20/08/14)
Avec son réseau de fibre optique de 17 000 kilomètres, unique au sud du Sahara, Liquid Telecom, la filiale du zimbabwéen Econet Wireless, relie une dizaine de pays, de l'Afrique du Sud au nord du Kenya. Pour cela, la firme a investi 300 millions de dollars et espère doubler la mise dans les cinq prochaines années. Il n'a fallu que cinq ans à Liquid Telecom pour tisser sa toile sur le continent. Avec son réseau de fibre optique de 17 000 kilomètres, unique au sud du Sahara, la filiale du zimbabwéen Econet Wireless (60 % du capital), relie une dizaine de pays, de l'Afrique du Sud au nord du Kenya. 300 millions de dollars d'investissements Pour cela, la firme a...
(Agence Ecofin 20/08/14)
(Agence Ecofin) - Le laitier zimbabwéen Alpha Omega Dairy doublera sa capacité de production dans les prochains mois. La compagnie, qui produit actuellement 22 000 litres de lait par jour entend ainsi répondre à la demande croissante de ses produits sur son marché national. Stanley Nhari, qui dirige le groupe, a déclaré au quotidien ‘Herald’ : « Nous escomptons doubler notre production par la reproduction de notre troupeau et par l’importation de génisses».Le groupe qui dispose d’un troupeau d’environ 1000 têtes et d’une unité de traite usant de technologie de pointe et capable de traire 6 vaches en 10 minutes, ne veut pas se contenter de ses performances actuelles. « C’est bien, mais pas suffisant pour nous. Nous avons besoin...

Pages