Lundi 26 Juin 2017
(AFP 10/06/17)
Le président zimbabwéen Robert Mugabe a définitivement remercié le procureur général Johannes Tomana, suspendu depuis février 2016 pour mauvaise conduite et incompétence, et qui sera prochainement jugé pour abus de pouvoir, a rapporté samedi le quotidien d'Etat. "Le procureur général actuellement suspendu Johannes Tomana a été licencié pour mauvaise conduite et incompétence sur la recommandation d'un tribunal mis en place par Robert Mugabe", note le Herald. En février 2016, Johannes Tomana, pourtant connu pour être un fidèle du président Mugabe, avait été suspendu pour avoir abandonné des charges contre deux hommes accusés de préparer un attentat contre une laiterie appartenant à l'épouse du chef de l'Etat Grace Mugabe. Selon le Herald, M. Tomana est désormais inculpé d'abus de pouvoir et...
(RFI 09/06/17)
Les services vétérinaires du Zimbabwe ont signalé début juin la présence d'un foyer de grippe aviaire hautement pathogène. Des mesures drastiques ont été prises pour contenir l'épidémie. Le Dr Catherine Bertrand-Ferrandis, responsable de la communication de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), fait le point sur la situation.
(Agence Ecofin 09/06/17)
Les responsables du groupe financier malawite First Merchant Bank ont expliqué que la décision prise de racheter la participation de Barclays Plc dans sa filiale zimbabwéenne, à hauteur de 41,2%, s'est justifiée par la solidité et la stabilité qui caractérisent les opérations menées par la banque ciblée. « Cela s'observe à la présence étendue de ses agences et guichets automatiques (guichet automatique), son réseau de points de vente, ses offres de produits et services et des ressources humaines compétentes », a expliqué Dheeraj Dikshit, le directeur gérant de FMB. Il a ajouté par ailleurs, que le modèle d'affaires de Barclays Zimbabwe était proche de celui de son institution, notamment dans la gestion de la relation client. L'annonce de la signature...
(AFP 08/06/17)
L'Afrique du Sud a interrompu ses importations de poulet en provenance du Zimbabwe à la suite d'une récente épidémie de grippe aviaire qui a frappé un élevage zimbabwéen, a annoncé Pretoria jeudi. Le département sud-africain de l'Agriculture a indiqué dans un communiqué avoir "suspendu tout commerce de poulet vivant, de viande de poulet et d'oeufs" avec le Zimbabwe et renforcé la surveillance sanitaire entre les deux pays. "Nous avons augmenté les inspections de toutes les expéditions, ainsi que de tous les véhicules privés...
(AFP 08/06/17)
Un total de 43 personnes sont mortes dans un accident de bus dans le nord du Zimbabwe, le chauffeur ayant perdu le contrôle du véhicule qui s'est encastré dans un arbre, a indiqué jeudi la police zimbabwéenne. "Nous avons été informés de la mort de 43 personnes. Le bus voyageait vers la Zambie lorsque le chauffeur a perdu le contrôle du véhicule hier soir dans un virage", a expliqué jeudi à l'AFP, la porte-parole de la police zimbabwéenne Charity Charamba. "Nous sommes toujours présents sur le lieu de l'accident, plus de détails suivront", a-t-elle ajouté. L'accident s'est produit dans la zone de Nyamakate, près de la frontière zambienne. De nombreux voyageurs mais aussi des businessman utilisent régulièrement des bus pour...
(Xinhua 08/06/17)
Le Parlement du Zimbabwe a écrit aux entrepreneurs chinois pour leur demander d'accélérer le commencement de la construction d'un nouveau bâtiment pour abriter le Parlement dans la banlieue d'Harare, capitale du pays. Le président du Parlement, Jacob Mudenda, a déclaré mercredi lors d'une conférence de presse que les entrepreneurs chinois avaient prévu de commencer la construction du nouveau bâtiment du Parlement en décembre, après avoir donné au gouvernement zimbabwéen du temps pour mettre en place les infrastructures routières, hydrauliques et électriques nécessaires. "Nous avons écrit aux entrepreneurs pour leur informer que maintenant que nous allons compléter les infrastructures...
(APA 08/06/17)
Au moins 43 personnes ont perdu la vie mercredi soir lorsque leur autobus immatriculé en Zambie, a heurté un arbre avant de faire un tonneau à hauteur de la localité zimbabwéenne de Hurungwe (nord-ouest), a appris APA de sources sécuritaires. S’exprimant lors d’une interview à la radio nationale, le porte-parole de la police Charity Charamba a confirmé le drame, expliquant que le chauffeur du bus a perdu le contrôle du volant au niveau d’un virage. Les routes dans cette localité sont réputées sinueuses et difficiles à négocier pour les chauffeurs qui ne sont pas habitués à conduire dans cette région du Zimbabwe. Une trentaine de passagers qui se rendaient en Afrique du Sud sont décédés en avril après que leur...
(Financial Afrik 07/06/17)
Ce n’est pas un fait nouveau au pays de Robert Mugabe. Mais la pénurie de liquidité devient de plus en plus inquiétante, jusqu’au point de faire tourner au ralenti, une économie toute entière, avec une baisse de moitié du taux de croissance estimée à 0,5% en 2016 par les services nationaux, contre 1,1% en 2015. Plus particulièrement, le secteur de la finance reste touché, les banques n’autorisant qu’un retrait maximal de 50 dollars par jour, contre 1.000 dollars il y a un an. Et les dépôts en pâtissent. Cette situation s’explique par une croissance des activités informelles, un niveau élevé de l’endettement public...
(BBC 07/06/17)
Le principal producteur et exportateur de volailles du Zimbabwe, l'entreprise Irvines Private Limited, a expliqué qu'elle va abattre 140 000 poulets par précaution suite à une épidémie dans ses locaux. L'épidémie a déjà tué 7 000 poulets dans les fermes de l'entreprise. Le gouvernement zimbabwé en assure cependant que cette souche de grippe aviaire n'a montré aucun risque pour les humains. Le Botswana et le Mozambique voisins ont mis en place une interdiction générale de tous les produits de volaille en provenance du Zimbabwe. La mesure est en vigueur depuis la semaine dernière suite à l'annonce de l'apparition d'une épidémie de grippe aviaire dans une ferme avicole commerciale dans la province zimbabwéenne du Mashonaland Est. Une épidémie qui a entraîné...
(Agence Ecofin 07/06/17)
La compagnie minière Premier African Minerals (PAM) a fait une déclaration de ressource minérale vierge (inexploitée) pour son projet de lithium et de tantale de Zulu, au Zimbabwe. Selon le code Samrec, le projet héberge 20,1 millions de tonnes de ressources titrant 1,06% de Li2O et 51 parties par million (ppm) de pentoxyde de tantale. Cette estimation a été réalisée avec une teneur de coupure de 0,5% d’oxyde de lithium (Li2O). Zulu contiendrait ainsi 562 000 tonnes d’équivalent de carbonate de lithium (LTE) et 1 025 tonnes de pentoxyde de tantale. La société a précisé que cette estimation ne couvre que 35% de la longueur connue de Zulu sur une surface totale de 3,5 kilomètres. Par ailleurs, le forage continue...
(Agence Ecofin 07/06/17)
La Zimbabwe Investment Authority (ZIA) a octroyé une licence d’investissement à Prospect Resources sur son projet de lithium d’Arcadia. La junior minière australienne a également indiqué avoir reçu l’approbation de l’Environmental Management Agency (EMA) pour l’étude d’impact environnemental réalisée pour le projet. «Les évaluations d’impact social et géohydrologiques nécessaires réalisées ainsi que l’approbation subséquente de l’EMA, amènent Arcadia vers la phase de production. En outre, l’approbation de la ZIA permet à la société de profiter des avantages fiscaux et mesures incitant à l’investissement offerts au Zimbabwe.», a déclaré le président Hugh Warner. Prospect Resources a jugé prudent de séparer ses actifs en deux filiales distinctes, l’une pour l’or et l’autre pour le lithium, et chacune avec sa propre licence. Selon...
(AfricaNews 03/06/17)
Des zimbambéen passent la nuit à la belle étoile devant les banques, bravant le froid. C’est le prix à payer pour retirer à temps de l’argent le lendemain matin au guichet. Autrement, il faudra patienter des longues heures dans les files d’attente. Le Zimbabwe fait face en effet à une pénurie de liquidités depuis ces douze derniers mois. Une situation insoutenable pour la population. ‘‘La situation est terrible, nous devons affronter le froid. Nous n’avons pas d’autre choix que de dormir ici à la banque dans l’espoir d’obtenir de l’argent dans la matinée. C’est difficile.” , a déclaré Godfrey Nyngani, un résident de la capitale. Il faut dépenser désormais avec parcimonie, les banques n’autorisent qu’un retrait maximal quotidien de 50...
(Financial Afrik 03/06/17)
Barclays a annoncé, vendredi 02 juin, la vente de sa filiale au Zimbabwe. Barclays Zimbabwe sera vendue à l’institution financière du Malawi, First Merchant Bank. Le groupe bancaire britannique entend se désengager de ses actions en Afrique pour se recentrer sur les États-Unis et la Grande-Bretagne. Les pourparlers ont été entamés depuis le mois de mars dernier. Pour le moment, le prix de la vente n’a pas été divulgué mais la banque a déclaré que l’opération éliminerait 292 millions de livres (375,69 millions de dollars) d’actifs pondérés en fonction de son bilan. Il est revu dans les clauses que les 700 employés de Barclays Bank of Zimbabwe seront déployés au niveau du nouvel acquéreur. Et l’accord devrait se terminer au...
(France 24 02/06/17)
On ne sait pas comment il a trouvé le 06, mais en tout cas, il a stupéfait ses fidèles : un pasteur de Harare a récemment prétendu parler avec Dieu au téléphone lors de l’office. Paul Sanyangore prétend détenir une "ligne directe" avec le paradis. Mais que l’on se rassure : il a affirmé à France 24 que "tout le monde peut appeler Dieu". Paul Sanyangore est un pasteur de la Victory World International Ministries Church (Église des ministères internationaux du monde de la victoire, en français), une organisation qu’il a fondée.
(La Tribune 01/06/17)
C'est l'un des sujets qui fait la Une de la presse au Zimbabwe ces derniers jours. Alors que le pays patauge dans la crise économique, la nomination en l'espace d'une semaine de Bona Mugabe-Chikore, la fille du président Robert Mugabe, au conseil de deux grandes institutions du pays suscite beaucoup de critiques. Mérite ou privilège ? En une semaine, Bona Mugabe-Chikore, la fille du président zimbabwéen Robert Mugabe s'est vue attribuer deux postes au sein de deux entités stratégiques. La première nomination annoncée le 23 mai dernier l'introduit dans le Conseil de la censure du Zimbabwe, une institution impopulaire qui a pour rôle de contrôler et réguler les médias et l'industrie cinématographique dans le pays. Quatre jour plus tard, le...
(Agence Ecofin 31/05/17)
Le spectre de nouvelles séries de délestages qu’entrainerait l’arrêt de la fourniture en électricité par l’Afrique du Sud, s’est éloigné du Zimbabwe. En effet, la Banque centrale du pays (RBZ) a mis au point avec la Zesa, la compagnie en charge de la fourniture de l’électricité, un plan de remboursement des 43 millions $ dus à l’Eskom. Le plan qui impliquerait des versements mensuels de 10 millions $, selon une source proche des institutions, sera soumis, le vendredi prochain, à la compagnie sud-africaine pour validation. Cela devrait permettre un apurement, en quatre mois, de la dette accumulée à cause de la pénurie de devises étrangères que subit...
(Agence Ecofin 29/05/17)
En 2017, l’Etat zimbabwéen prévoit une hausse de 50% à 3 milliards $, de ses revenus d’exportation minière. C’est ce qu’a déclaré le ministre des Mines Walter Chidakwa, à la conférence annuelle de la chambre des mines, où il a indiqué que l’objectif était réalisable, en raison de la reprise du prix du chrome, en baisse ces dernières années. «Aujourd’hui, la tonne de chrome se vend à 160$ alors qu’elle était à 35$.», a-t-il indiqué. Sur cette base, le gouvernement espère une contribution de 500 millions $ du secteur du chrome en matière de revenus d’exportation pour l’année globale. Selon les données de la Banque centrale du pays, le secteur minier a généré, de janvier à mai, 852,6 millions $...
(AFP 24/05/17)
Bona Chikore, la fille du président zimbabwéen Robert Mugabe, a été nommée au sein d'un comité de censure médiatique, selon les médias locaux mercredi, venant grossir la liste des membres de la famille du chef de l'Etat à des postes importants. Ce comité de censure devra "jouer un rôle dans le contrôle et la régulation des médias ainsi que de l'industrie cinématographique", rapporte le quotidien The Herald. De nombreux proches de Robert Mugabe occupent déjà de hautes responsabilités au Zimbabwe. Son épouse, Grace Mugabe, patronne de la ligue des femmes de la Zanu-PF, le parti au pouvoir, fait partie des favorites pour la succession du président âgé de 93 ans. Ses neveux Patrick Zhuwao et Walter Chidhakwa sont respectivement ministres...
(Autre média 24/05/17)
L’ONG de défense des droits de l’homme Human Rights Watch (HRW) a diffusé mardi 23 mai un communiqué au sujet de l’expulsion de 200 familles de la Ferme Arnolds, à Mazowe (province centrale du Mashonaland), au Zimbabwe, appelant le gouvernement à faire cesser les évictions et les destructions d’habitations, ainsi que l’a ordonné la Haute Cour du Zimbabwe. Depuis 17 ans Ces familles occupent la Ferme Arnolds depuis 17 ans, soit quand ont commencé les occupations de quelque 4000 fermes de Zimbabwéens blancs, sur l’encouragement du président Mugabe. En passe d’être devancé par l’opposition de Morgan Tsvangirai aux élections, le chef d’Etat – au pouvoir depuis l’indépendance, en 1980...
(Agence Ecofin 24/05/17)
Au Zimbabwe, l’épicier OK a enregistré un bénéfice après impôts de 6,1 millions $ au terme de son exercice clos, au 31 mars dernier, rapporte Reuters. Ce chiffre qui représente un bond de plus de 800% par rapport à l’année dernière (700 000 $), tient principalement à la réduction des coûts et à l’amélioration des marges, indique la compagnie. Cette performance de l'épicier s’inscrit dans la tendance globale à la hausse de ses indicateurs financiers. En effet, le revenu annuel s’est amélioré de 8%, passant de 437,5 millions $ à 472,4 millions $ en dépit de la mauvaise situation financière du Zimbabwe et de la pénurie de liquidités qui frappe le pays. Parallèlement, le bénéfice par action s’est établi à...

Pages