| Africatime
Jeudi 23 Mars 2017
(APA 16/03/17)
La campagne de commercialisation du tabac au Zimbabwe a débuté mercredi, sur fond de révélations selon lesquelles la production totale de la feuille d’or dépasse cette année les 200 millions de kilogrammes. Les chiffres publiés mercredi montrent que 202 millions de kilogrammes de tabac ont été produits au cours de la campagne agricole 2016/17 qui vient de s’achever. Cependant, seuls 16 millions, soit environ 8% du total, seraient commercialisés via le système d’enchères, le reste étant vendu à des acheteurs contractuels. Les opérations d’achat/vente ont été ouvertes avec une moyenne de 4,60 dollars US le kg.
(Agence Ecofin 16/03/17)
La production zimbabwéenne de tabac devrait s’établir en 2017 à 205 000 tonnes, soit 3 000 tonnes de plus que le volume précédent enregistré. D’après Isheunesu Moyo, porte-parole du Conseil de l’industrie et du marketing du tabac (TIMB), cette légère hausse s’explique par une augmentation du nombre de producteurs de tabac pour cette saison. L’accroissement de la quantité de tabac devrait permettre au gouvernement d’améliorer les recettes d’exportation de la matière première afin de faire face au déficit de liquidités auquel est confronté le pays. Cette pénurie de devises a conduit les négociants à emprunter 700 millions $ à l’étranger pour réaliser leurs achats de tabac auprès des producteurs. Afin de limiter l’impact de cette pénurie sur les acteurs de...
(Agence Ecofin 15/03/17)
Le fournisseur de connectivité Internet à très haut débit Liquid Telecom, a entamé un vaste chantier de déploiement de 1 600 km de fibre optique supplémentaire dans les régions Sud et Est du Zimbabwe. D’après le directeur général de Liquid Telecom, Wellington Makamure (photo), le réseau de fibre optique, une fois achevé, interconnectera plusieurs villes du pays. Il s’agit de Gweru, Shurugwi, Zvishavane, Mashava, Masvingo, Tokwe, Chiredzi, Triangle, Mkwasine, Middle Sabi, Chipinge, Chimanimani, Mutare, Nyanga, Harare et Nyamapanda. Avec l’amélioration de son réseau data dans le Sud et l’Est du Zimbabwe, Liquid Telecom veut répondre à la forte demande des domiciles et entreprises en connectivité à haut débit.
(Agence Ecofin 14/03/17)
La pénurie de devises au Zimbabwe fait peser de sérieux risques sur le secteur minier. En effet, les opérateurs miniers qui ont besoin d’importer explosifs et composantes chimiques nécessaires à leurs exploitations effectuent leurs transactions en dollars américains. Une devise de plus en plus rare sur le marché zimbabwéen depuis bientôt trois mois. « Nous sommes confrontés à un blocage des payements avec des retards allant jusqu’à 12 semaines, ce qui a un impact négatif sur la production », a regretté Pardon Chitsuro devant le parlement zimbabwéen. Cet économiste à la Chambre de Mines rappelle pourtant que le secteur minier génère plus de la moitié des échanges extérieurs du pays et devrait, à ce titre, recevoir la priorité de la...
(Dw-World 14/03/17)
A Harare, au Zimbabwe une juge a clos un procès contre des opposants au président Robert Mugabe et ordonné la remise en liberté de 65 accusés. Un procès à l'issue inhabituelle Au Zimbabwe, un procès contre des opposants a échoué de manière spectaculaire et inhabituelle pour ce pays dirigé d’une main de fer depuis des décennies par le président nonagénaire Robert Mugabe rapporte la taz, die tageszeitung. Un pays où la justice est habituellement un organe dévoué au régime. Mais mardi dernier, le tribunal de la capitale Harare a remis en liberté 65 personnes, dont une dizaine d’adolescents qui, le 4 juillet dernier, avaient osé manifester contre la corruption et la mauvaise gouvernance. La police zimbabwéenne est entraînée à réprimer...
(Agence Ecofin 10/03/17)
Le ministre des Finances du Zimbabwe, Patrick Chinamasa, a annoncé, ce vendredi, que l'économie nationale devrait progresser de 3,7% cette année. Une embellie comparée au 1,7% de croissance initialement prévu, et portée par de meilleures perspectives dans le domaine de l’agriculture. Le pays a, en effet, eu une assez bonne pluviométrie au cours de la campagne agricole 2016/2017. Selon les données de la Banque mondiale, l'économie de la nation de l’Afrique australe a presque stagné en 2016 avec une croissance assez marginale de 0,4%, en raison de la sécheresse dévastatrice qui a frappé plus de 4 millions de personnes. En décembre dernier, le déficit budgétaire s’était considérablement creusé pour s’établir à 1,18 milliard de $, soit environ 9% du PIB,...
(AFP 09/03/17)
Plusieurs ambassades au Zimbabwe ont déploré jeudi l'absence de progrès dans l'enquête ouverte par les autorités sur la disparition d'Itai Dzamara, une figure de l'opposition enlevée il y a deux ans jour pour jour et toujours portée disparue. Ancien journaliste devenu chef d'un groupe d'opposants au président Robert Mugabe, M. Dzamara a été kidnappé le 9 mars 2015 alors qu'il sortait d'un salon de coiffure. Il avait été emmené par des hommes non identifiés dans une voiture sans plaque d'immatriculation, quelques jours après s'être exprimé pendant un meeting de l'opposition. Ses proches ne l'ont jamais revu. "Les Etats-Unis continuent à s'inquiéter vivement du sort et de la santé de M. Dzamara", a écrit l'ambassade américaine. "L'absence de progrès dans cette...
(AfricaNews 09/03/17)
Le pasteur Mugadza devrait être entendu aujourd’hui par la justice zimbabwéenne, son procès a été reporté à jeudi prochain. Il est accusé d’avoir prédit la mort du président Robert Mugabe pour octobre 2017. La juge de première instance, Priscilla Chigumba, a renvoyé l’affaire à jeudi prochain afin que la partie civile puisse préparer ses arguments. M. Mugadza a plusieurs fois clamé son innocence affirmant que sa prophétie n’a aucunement mentionné le nom du président de la République. Il aurait dit : « Un président va mourir en octobre 2017 », soutient-il. Pourtant, le site ‘‘Zimbabwe Mail ’‘ avait publié le 13 janvier un article qui avait pour titre...
(IRIN 09/03/17)
L’année dernière, Chengetai Zonke a perdu une bonne partie de sa récolte de maïs à cause de la sécheresse. Au moment de s’engager à nouveau dans le pari des semis, devenu invariablement risqué en cette ère de changement climatique, elle a décidé de réduire la mise. Sur ses terres de Chiware, dans la province du Manicaland, au nord-est du Zimbabwe, cette agricultrice âgée de 52 ans a expliqué son choix à IRIN : « J’ai arrêté de travailler les plus grands champs pour ne pas consacrer plus de terre à une culture qui risque de ne rien donner à cause de pluies trop faibles ou trop abondantes. Replanter, ça coûte cher, et l’argent se fait rare. » Prendre en compte...
(AFP 06/03/17)
Les médecins zimbabwéens ont annoncé avoir repris lundi le travail, après une grève de près de trois semaines qui a paralysé les hôpitaux publics du pays, par "compassion" avec leurs patients malgré l'échec de leurs négociations avec le gouvernement. "Nous avons repris le service, tous les médecins sont de retour au travail", a affirmé à l'AFP Edgar Munatsi, le président de l'association des médecins du secteur hospitalier public. "Nous avons été émus par les demandes de patients en souffrance et nous avons pris cette décision par compassion", a-t-il ajouté, "le taux de mortalité dans les hôpitaux a augmenté et il semble que le gouvernement ne s'en est pas...
(AFP 06/03/17)
Le président zimbabwéen Robert Mugabe est revenu dimanche dans son pays après s'être rendu à Singapour pour une visite médicale, a annoncé son porte-parole. "Il est arrivé ce matin" (dimanche), a déclaré à l'AFP George Charamba, le porte-parole de M. Mugabe. Le président devait reprendre lundi ses activités officielles. Quelques jours après avoir célébré son 93e anniversaire avec un festin gargantuesque, le président Mugabe s'était envolé le 1er mars pour Singapour, officiellement pour "une visite médicale programmée". La police zimbabwéenne avait interpellé vendredi deux journalistes du principal journal indépendant du pays après la publication d'un article mettant en doute la bonne santé du président Mugabe après son départ pour Singapour.
(RFI 06/03/17)
Depuis le mois de décembre, le Zimbabwe est durement touché par des inondations, particulièrement le sud du pays. 246 personnes ont trouvé la mort à cause de ces intempéries, selon le gouvernement. Le Zimbabwe a lancé, samedi 4 mars, un appel à la communauté internationale. Il souhaiterait 100 millions de dollars. Pour Bishow Parajuli, coordinateur du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD) au Zimbabwe, les conséquences de ces inondations sont catastrophiques pour la population. Des maisons détruites, des routes endommagées et des postes de secours inaccessibles. Le pays subit de plein fouet ces intempéries. Pour Bishow Parajuli, coordinateur du PNUD au Zimbabwe, les besoins sont énormes. « On fournit des tentes aux personnes déplacées, de la nourriture et...
(Agence Ecofin 06/03/17)
Les compagnies South African Airways, Ethiopian Airlines et Kenyan Airways ont annoncé le lancement de nouveaux vols directs vers les chutes Victoria, principale destination touristique du Zimbabwe. Selon Ross Kennedy, directeur du groupe de restauration et d’hôtellerie Africa Albida Tourism, « environ 80 000 touristes de plus pourraient bientôt s'envoler, chaque année, vers la principale station balnéaire de Victoria Falls ». Ethiopian Airlines va lancer, le 26 mars, quatre vols hebdomadaires d'Addis-Abeba vers Victoria Falls assurés par son dernier Boeing 737. Kenya Airways proposera à partir du 18 mai trois vols directs par semaine partant de Nairobi pour Victoria Falls. Quant à South African Airways, il a lancé le 1er mars un vol quotidien de Johannesburg pour Victoria Falls. Le...
(BBC 06/03/17)
Les médecins zimbabwéens ont annoncé avoir repris le travail lundi, après une grève de près de trois semaines. Après un mouvement qui a paralysé les hôpitaux publics, ils ont repris du service, disent-ils, par "compassion" pour leurs patients malgré l'échec de leurs négociations avec le gouvernement. "Nous avons repris le service. Tous les médecins sont de retour au travail", a signalé Edgar Munatsi, le président de l'association des médecins du secteur hospitalier public. "Nous avons été émus par les demandes de patients en souffrance et nous avons pris cette décision par compassion", a-t-il ajouté. Selon lui, "le taux de mortalité dans les hôpitaux a augmenté et il semble que le gouvernement ne s'en est pas inquiété". Les médecins du secteur...
(Xinhua 04/03/17)
Le Zimbabwe s'attend à une récolte de maïs exceptionnelle pour la campagne agricole 2016/17 après avoir reçu de bonnes pluies, a annoncé jeudi le ministre de l'Agriculture, Joseph Made. Le ministre a indiqué que le pays s'attendait à une bonne récolte après que les agriculteurs aient planté 1,2 million d'hectares de maïs de base, contre 173.000 hectares plantées la saison dernière.  Selon lui, un programme de commande du maïs parrainé par le gouvernement devrait obtenir suffisamment de céréales pour répondre à l'exigence de 700.000 tonnes pour la Réserve stratégique nationale de grains, qui en détient...
(AFP 03/03/17)
La police zimbabwéenne a interpellé vendredi deux journalistes du principal journal indépendant du pays après la publication d'un article mettant en doute la bonne santé du président Robert Mugabe, parti cette semaine à Singapour pour une "visite médicale", a indiqué leur avocat. Me Obey Shava a confirmé à l'AFP que le rédacteur en chef de NewsDay, Wisdom Mudzungairi et Richard Chidza, reporter dans ce même journal avaient été arrêtés, avant d'être relâchés quelques heures plus tard. "Ils sont accusés d'avoir insulté le président et de saper son autorité", a-t-il expliqué. "La police affirme que c'est en relation avec la une du journal de jeudi", a-t-il ajouté. Les deux hommes devront comparaître ce samedi devant un tribunal, à Harare, a précisé...
(AFP 03/03/17)
Au moins 246 personnes ont été tuées et 128 blessées lors des inondations qui frappent depuis décembre le Zimbabwe, un pays déjà durement touché par la sécheresse, a rapporté vendredi le quotidien d'Etat. "Il y a pas assez de tentes, de nourriture et de médicaments pour les personnes touchées. Il y a aussi un besoin de couvertures et de vêtements", s'est alarmé Saviour Kasukuwere, ministre des Collectivités territoriales, cité par le Herald. "J'appelle les partenaires du développement, le secteur privé et la population à s'allier au gouvernement pour soutenir les programmes d'aide humanitaire", a-t-il ajouté. Selon le Herald, plus de 2.000 personnes ont été déplacées et 70 barrages détruits en raison des fortes pluies qui se sont abattues sur l'est...
(BBC 03/03/17)
Au Zimbabwe, les parents et les enseignants sont appelés à changer la manière dont ils disciplinent les enfants. Les punitions et les châtiments corporels ne sont plus tolérés dans le pays. La haute cour du Zimbabwe les a interdites aussi bien à l'école qu'à la maison. La décision fait suite à un incident survenu dans une école. Une enseignante a battu une élève de six ans pour ne pas avoir fait signer ses devoirs. La mère de l'enfant a eu recours à la justice après avoir découvert de graves ecchymoses sur le corps de sa fille Réactions Certains parents ont critiqué la décision. Les groupes de défense des droits de l'homme ont salué cette interdiction précisant qu'elle était attendue depuis...
(Agence Ecofin 03/03/17)
Le gouvernement zimbabwéen consacrera 140 millions $ à l’approvisionnement en maïs auprès des agriculteurs locaux. C’est ce qu’a annoncé Joseph Made, le ministre zimbabwéen de l’Agriculture, dans son allocution au Parlement zimbabwéen. Cette opération permettra de ravitailler les réserves stratégiques de maïs du pays, actuellement évaluées à 250 000 tonnes. Ce volume représente la moitié du stock de maïs requis. Le ravitaillement des réserves annoncé par l’exécutif fait partie de sa stratégie adoptée, depuis l’année dernière, pour combler le fossé entre la demande locale en maïs et la production de la denrée. Ce déficit est lié à la sécheresse qui a affecté le pays durant la saison agricole 2015/2016.
(BBC 03/03/17)
Le président zimbabwéen Robert Mugabe s'est rendu à Singapour afin de subir des examens médicaux. Ce déplacement intervient quelques jours seulement après la célébration de son 93e anniversaire dans la ville de Bulawayo (sud-ouest du pays). « Il s'agit de tests médicaux de routine et M. Mugabe devrait être de retour à Harare au début de la semaine prochaine", rassure le porte-parole de la présidence. Robert Mugabe effectue régulièrement des voyages dans les pays d'Asie du sud-est pour recevoir des soins médicaux. Sa santé est régulièrement l'objet de spéculations Ces dernières années, le président zimbabwéen est de plus en plus fragile. Il marche péniblement lors de ses apparitions publiques. Le plus vieux dirigeant au monde Robert Mugabe est au pouvoir...

Pages