| Africatime
Jeudi 29 Septembre 2016
(AFP 29/09/16)
La police zimbabwéenne a interpellé jeudi deux étudiants qui ont osé critiquer, en sa présence, le président Robert Mugabe lors d'une cérémonie de remise de diplômes universitaires à Harare, a affirmé un représentant des jeunes. "Je peux confirmer que deux de nos membres ont été arrêtés pendant la cérémonie à l'université du Zimbabwe et ils sont toujours en garde à vue au moment où je vous parle", a déclaré à l'AFP Promise Mkwananzi, porte-parole du mouvement Tajamuka (Nous sommes agités), à la pointe de la contestation au Zimbabwe. L'un des étudiants arrêtés, Tonderai Dombo, a brandi une affiche "Diplômé aujourd'hui, au chômage demain". L'autre, Gift Chuma, est accusé d'avoir interpellé le président en le traitant...
(Agence Ecofin 29/09/16)
La Zambie et le Zimbabwe prennent de l’avance dans la mobilisation financière des fonds nécessaires à la construction du barrage de Batoka. La levée des 4 milliards $ que coûtera le projet est prévue pour débuter en 2018, mais ses porteurs ont déjà enclenché certaines démarches. Les autorités des deux pays se sont, en effet, rendues à Pékin où elles ont rencontré les responsables de la China Export & Credit Insurance (Sinosure), de l’Export-Exim Bank of China ainsi que d’autres investisseurs privés, a révélé Munyaradzi Munodawafa, le directeur exécutif de la Zambezi River Authority, l’institution en charge de la conduite du projet. Elles se sont également rendues en France où le projet a éveillé l’intérêt d’institutions financières telles que BNP...
(Afrique sur 7 26/09/16)
Robert Mugabe, Président du Zimbabwe, est très sérieux quand il parle d’un possible retrait des Etats africains de l’Organisation des Nations Unis (ONU), si l’Afrique ne dispose pas de deux sièges permanents au Conseil de Sécurité de l’ONU. Face à ses militants réunis au sein de son parti, la ZANU-PF, Robert Mugabe, le Président du Zimbabwe a attesté que l’Afrique a introduit une requête à l’endroit de l’ONU, à savoir disposer de deux sièges permanents au Conseil de Sécurité. C’était...
(AfricaNews 26/09/16)
Le ministre de la Communication accuse le président botswanais Ian Khama de faire le jeu de l’impérialisme occidental et d’affaiblir de ce fait le rêve de l’unité africaine. Ian Khama a estimé mercredi qu’il était temps pour le président Robert Mugabe de quitter le pouvoir. Le chef de l‘État botswanais a expliqué que le Zimbabwe avait besoin d’un nouveau leadership afin d’affronter les défis politiques et économiques auxquels le pays fait face. « Le gouvernement du Zimbabwéen est choqué par...
(RTL 26/09/16)
Des scènes de bagarre incroyables nous viennent du Zimbabwe. La tension était clairement à son comble dimanche après-midi lors de la rencontre de Division 1 entre les Vic Falls Tigers et Amagagasi au Zimbabwe. Amagagasi s'est imposé sur la plus petite des marges (1-0) mais le point culminant de ce match fut une énorme bagarre entre un joueur et l'arbitre officiel. Le joueur n'a pas supporté de recevoir une carte rouge pour une faute et a donc balancé plusieurs coups...
(RFI 23/09/16)
A 92 ans, le président zimbabwéen Robert Mugabe doit-il se retirer ? C'est en tout cas l'avis du président du Botswana, Ian Khama. Lors d'un entretien avec l'agence de presse Reuters, celui-ci a appelé son homologue à quitter sans délai le pouvoir. Ajoutant que le Zimbabwe était devenu une source d'instabilité dans la région. Le pays, qui fait face à une situation économique désastreuse, connaît en effet une vague de contestation sans précédent. Le Zimbabwe est devenu un problème, un...
(Sudan News Agency 23/09/16)
Des centaines de chefs de famille zimbabwéens quittent le pays pour aller chercher du travail dans les pays voisins. Chassés par la grave sécheresse causée par le phénomène El Niño qui a durement frappé le Zimbabwe, ces hommes abandonnent derrière eux femmes et enfants souvent à la charge des grands-parents, “Notre fils est parti au Botswana l’année dernière et il ne nous a jamais rien envoyé. Sa femme a fui au bout d’un certain temps parce qu’il n’y avait pas...
(BBC 22/09/16)
Le président du Botswana, Ian Khama, a appelé son homologue zimbabwéen, Robert Mugabe, à se retirer sans délai du pouvoir. Dans un entretien accordé à Reuters, M. Khama a affirmé que le Zimbabwe avait besoin de nouveaux dirigeants pour faire face aux défis politiques et économiques auxquels il est confronté. "Il est évident qu'à son âge et vu l'état dans lequel le Zimbabwe se trouve, il n'est vraiment pas en mesure de fournir le leadership qui pourrait faire sortir son...
(RFI 22/09/16)
Le président du Botswana Seretse Khama Ian Khama appelle son homologue zimbabwéen, Robert Mugabe à se retirer du pouvoir. Lors d’un entretien avec la presse, le président Khama a affirmé que le Zimbabwe a besoin de nouveaux dirigeants pour faire face aux défis politiques et économiques auxquels le pays est confronté. Depuis quelques mois, le Zimbabwe fait face à une vague sans précédent de contestation, les manifestants accusant le régime de Robert Mugabe d’avoir mis le pays à genou. Pour...
(Agence Ecofin 22/09/16)
La compagnie minière Premier African Minerals a obtenu des résultats « plus qu’encourageants » après son premier forage de 2 500 m sur le projet de lithium Zulu. Le forage au diamant a en effet intercepté 9,5 m de minéralisation visible en roche dure de spodumène et de pétalite à une profondeur d’environ 10,5 m.L’essentiel des minerais prélevés sera acheminé vers le laboratoire de préparation d’échantillons interne de la compagnie pour fractionnement et échantillonnage avant d’être envoyé à la SGS...
(AFP 21/09/16)
Le Zimbabwe a annoncé mardi que la fabrication, la vente et l'utilisation du drapeau national sans autorisation officielle pouvait valoir un an de prison après l'utilisation du drapeau par des manifestants anti-Mugabe. "Les membres du public qui participent à toute action avec le drapeau national ou discréditent le drapeau national risquent des poursuites judiciaires", a déclaré la ministre de la Justice, Virginia Mabhiza, dans un communiqué. Les contrevenants encourent une peine maximale d'un an de prison ou/et une amende de...
(Autre média 21/09/16)
Des Chinois vont louer les fermes qui appartenaient jusqu'en 2000 aux agriculteurs blancs expulsés par le régime de Robert Mugabe au Zimbabwe. Cette mise à disposition des fermes s'inscrit dans le cadre d'un accord entre les deux pays, conformément auquel la Chine investira 4 milliards de dollars dans la reprise et le développement de l'agriculture du pays africain, et encore 1 milliard de dollars pour la construction de logements, devenant ainsi le plus grand investisseur du Zimbabwe. En rivalité avec...
(Le Défi Média 21/09/16)
L’île Maurice a stoppé l’importation du tabac en provenance de Zimbabwe ; décision prise en raison des violations des droits humains dans ce pays, selon le journal en ligne zimbabwéen dailynews.co.zw. L’île Maurice figure parmi les 40 premiers pays important le tabac zimbabwéen. Selon le journal Zimbabwe Chronicle, l’île Maurice a importé 1,4 million de kilos de tabac de Zimbabwe en 2015. Les dernières données de l’industrie du tabac du Zimbabwe et de l’office de commercialisation indiquent que la Chine...
(BBC 20/09/16)
Les conséquences de cette crise qui secoue le pays sont ressenties dans les institutions sanitaires. Les responsables de l'hôpital central de Harare, deuxième plus grand établissement de soins du pays, ont décidé de renoncer à certaines opérations de routine faute de médicaments. Selon les médias locaux, à cause de la crise financière, toutes les interventions chirurgicales non essentielles ont été suspendues.
(AFP 19/09/16)
L'hôpital central d'Harare, deuxième établissement public du Zimbabwe, a suspendu ses interventions chirurgicales non essentielles pour cause de pénurie de médicaments, ont rapporté lundi des médias locaux, un nouvel exemple de la situation catastrophique de l'économie du pays. "Il a été décidé de suspendre toute opération facultative compte tenu du manque crucial de péthidine (antalgique), de morphine sous forme injectable, d'adrénaline et d'antibiotiques", selon une note interne de l'hôpital central d'Harare, citée lundi par le quotidien privé Newsday. Cette décision doit "permettre à l'hôpital de reconstituer son stock...
(AFP 19/09/16)
La police zimbabwéenne a nié dimanche avoir effectué des tirs à balle réelle pour empêcher la veille la tenue dans Harare d'une manifestation d'opposants au président zimbabwéen Robert Mugabe. Au moins dix-huit partis d'opposition, réunis sous la bannière de l'Initiative nationale pour une réforme électorale (Nera), et une flopée de mouvements issus de la société civile avaient appelé à défiler dans la plupart des villes du pays, dont Harare. Selon l'opposition, une centaine de manifestants ont été interpellés samedi par...
(RFI 19/09/16)
Les leaders du mouvement de protestation anti-Mugabe avaient appelé les Zimbabwéens à manifester pour réclamer des réformes. Âgé de 92 ans, Robert Mugabe dirige le pays d'une main de fer depuis 36 années et brigue un nouveau mandat pour 2018. Depuis plusieurs semaines, alors que le pays traverse une grave crise économique, une vague de contestation se propage dans le pays mais les autorités avaient interdit les manifestations programmées ce samedi 17 septembre. En conséquence, les rassemblements ont été réprimés. Ils ont bravé l'interdiction de manifester. Dans la capitale zimbabwéenne, Harare, les opposants au président Robert Mugabe ont rapidement fait face à un important...
(AFP 17/09/16)
Le comédien zimbabwéen Silvanos Mudzvova, engagé dans la fronde contre le président Robert Mugabe, grimace de douleur sur son lit d'hôpital. Le corps couvert de traces de coups et de brûlures, il dit avoir été enlevé et torturé par des inconnus, avant d'être laissé pour mort. "Il est impossible de freiner" le mouvement anti-Mugabe, prévient-il, déterminé à poursuivre son combat. "Nous devons nous assurer que la Zanu-PF (parti au pouvoir) et Mugabe partent", ajoute-t-il dans un entretien vendredi à l'AFP...
(Agence Ecofin 17/09/16)
Le Zimbabwe veut relancer son horticulture. Alors que ce sous-secteur avait rapporté 143 millions de $ au pays quand il vivait son âge d’or durant la saison 1999/2000, il ne génère aujourd’hui plus que le tiers de ce montant. Afin d’imprimer une nouvelle dynamique à ce secteur, l’exécutif a décidé entre autres mesures de renoncer à exiger des permis à l’exportation pour les produits horticoles. « Les restrictions à l’exportation que constituent les permis seront abandonnées afin de faciliter le...
(AFP 16/09/16)
L'opposition zimbabwéenne a annoncé vendredi son intention de déposer un recours contre l'interdiction de manifester imposée par la police à Harare, à la veille d'une nouvelle vague de manifestations prévue contre le président Robert Mugabe. Annoncé mardi, l'ordre d'interdiction de tout rassemblement de masse dans la capitale, signé par le grand patron de la police zimbabwéenne Newbert Saunyama, est entré en vigueur vendredi et court jusqu'au 15 octobre. Au moins dix-huit partis d'opposition, réunis sous la bannière d'une Initiative nationale...

Pages