| Africatime
Vendredi 09 Décembre 2016
(AFP 06/12/16)
Le président zimbabwéen Robert Mugabe a loué mardi le courage de ses compatriotes qui "endurent des épreuves économiques" depuis des années, dans une rare référence à la grave crise que traverse le pays depuis le début des années 2000. Lors de son discours annuel à la nation devant le Parlement, M. Mugabe a "salué" le peuple zimbabwéen qui "a enduré toutes sortes d'épreuves économiques depuis que nous avons lancé la réforme agraire". Au début des années 2000, le chef de l'Etat, au pouvoir depuis 1980, a lancé une réforme agraire pour redistribuer les terres de milliers de fermiers blancs...
(Agence Ecofin 06/12/16)
Plus de 2.000 avocats ont manifesté mardi à Tunis contre les nouvelles dispositions fiscales qui leur ont été imposées dans le projet de budget 2017, actuellement examiné par le Parlement, ont constaté des journalistes de l'AFP. "Avec notre âme, avec notre sang nous défendrons le métier d'avocat", ont crié les manifestants en robe noire devant le siège du gouvernement à la Kasbah, dans le centre de Tunis, après une marche silencieuse de quelques centaines de mètres. "Les avocats sont en colère!", "Nous n'allons pas financer votre corruption", pouvait-on lire...
(Agence Ecofin 03/12/16)
Le Zimbabwe, déjà premier importateur du maïs mexicain, devrait signer, la semaine prochaine, un accord avec le gouvernement mexicain pour importer 100 000 tonnes de maïs. Cet accord a été négocié entre l’Association des producteurs de céréales du Zimbabwe (GMAZ) et le ministère mexicain du commerce pour l’Europe et l’Afrique. Le volume de maïs qui sera importé, est prévu pour ravitailler les réserves céréalières du pays et lui permettre de répondre à la demande locale, jusqu’au mois d’août 2017. Pour...
(Agence Ecofin 02/12/16)
Zimplats a reçu les approbations de son conseil d’administration et de sa société mère, Impala Platinum, pour développer sa mine de platine Mupani, au Zimbabwe. La société a déclaré que le développement de la principale infrastructure d’accès souterrain prendrait environs 37 mois, et les premières équipes minières se déploieront sur le site dès début 2021. Elle a indiqué que le projet atteindra sa capacité nominale en 2025 et aura une durée de vie d’environ 34 ans. La mine Mupani est...
(Agence Ecofin 02/12/16)
La société Blue Marble Microinsurance poursuit l'exécution de son déploiement pilote au Zimbabwe. Elle y offre actuellement des services de micro-assurance, taillés à la mesure des petits agriculteurs. Le principe est d'analyser le niveau de risque en fonction des espaces et des prévisions météorologique, et de permettre aux petits producteurs de maïs de se protéger des aléas climatiques. En l'absence de mécanismes de protection efficace contre ces risques, plusieurs de ces agriculteurs ont perdu leurs sources de revenus et tous...
(RFI 01/12/16)
Lundi, la banque centrale du Zimbabwe a émis l'équivalent de 10 millions de dollars en coupures et pièces de 2 et 5 dollars, censés valoir leur équivalent en dollar américain. Dans les rues de Hararé, les billets et les pièces en question circulaient sous le regard des policiers déployés ça et là pour l'occasion. La population semble l'accueillir avec réserve. « Personnellement, je ne pense pas que cela va marcher, ni que cela va durer », raconte John, un chauffeur de taxi à Harare, la capitale. « Les gens ne croient pas que cela vaut les dollars. Mais bon, ils les utilisent car ils n'ont pas le choix.
(AFP 30/11/16)
La police a réprimé mercredi à Harare, à coups de gaz lacrymogène et de canons à eau, une manifestation de l'opposition contre la mise en circulation de "billets d'obligation", une nouvelle monnaie destinée à pallier la pénurie de liquidités, a constaté un journaliste de l'AFP. Une centaine de partisans du principal parti d'opposition du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) et du groupe Tajamuka de la société civile chantaient des slogans anti-gouvernementaux quand la police est intervenue.
(AFP 30/11/16)
Adrian Nyakusvipa, chauffeur de taxi à Harare, tablait sur plus de clients avec l'introduction cette semaine d'une nouvelle monnaie au Zimbabwe, plongé dans une crise économique sans fin. Mais il a vite déchanté. Un scepticisme partagé par nombre de ses compatriotes. "Je suis garé depuis ce matin sans avoir pris un seul client", se plaint Adrian Nyakusvipa. "C'est l'heure du déjeuner, c'est censé être le moment le plus chargé de la journée. Et j'attends toujours dans ma voiture", se lamente-t-il.
(Le Monde 30/11/16)
Le Zimbabwe a lancé sa propre monnaie. Mais le souvenir de l’hyperinflation récente est encore vivace. La nouvelle unité monétaire pourra-t-elle survivre ? Le Zimbabwe a lancé sa propre monnaie pour la première fois depuis que le dollar du pays a été abandonné, il y a sept ans, en raison de l’inflation rampante. Le « billet d’obligation » (ou bond note), selon la dénomination officielle, qui vaut 1 dollar américain – la devise principale du pays depuis 2009 – suscite...
(Euronews 29/11/16)
Les premiers “billets d’obligation” indexés sur le dollar ont fait leur apparition. A cause de l’hyperinflation, le gouvernement a adopté le dollar américain et le rand sud-africain en 2009, mais est aujourd’hui à court de la monnaie américaine. L’annonce a provoqué une ruée vers les distributeurs pour en retirer des dollars. “Cette monnaie devrait être acceptée par tout le monde parce qu’elle est émise par le gouvernement. Quiconque la refuse est clairement opposé au gouvernement et devra être dénoncé à...
(Jeune Afrique 29/11/16)
Lieu emblématique d’une parole libérée où musique et politique avaient pignon sur rue, le Book Café de Harare a dû fermer ses portes. Sans domicile fixe, il continue d’organiser des concerts itinérants. Harare, capitale du Zimbabwe. Ce vendredi soir, en plein centre-ville, l’agitation gagne le dernier étage de l’hôtel New Ambassador. En prévision d’une pluie qui sera de fait abondante, une gigantesque tente blanche a été installée pour protéger la terrasse, transformée pour l’occasion en véritable salle de concert. Tout...
(AFP 28/11/16)
Le Zimbabwe a lancé lundi sa nouvelle monnaie pour tenter de pallier au manque criant de liquidités qui asphyxie son économie, malgré les vives réticences d'une population encore traumatisée par l'hyperinflation des années 2000. Indexés sur le dollar américain, les premiers "billets d'obligation", selon leur dénomination officielle, d'un montant de 2 et 5 dollars sont apparus dans les rues de la capitale Harare. "Nous avons commencé à recevoir nos premiers paiements en billets d'obligation à un taux de parité avec...
(RFI 28/11/16)
A partir de lundi 28 novembre, la banque centrale du Zimbabwe lance une nouvelle monnaie appelée « billets d'obligation ». Indexée sur le dollar américain, cette nouvelle monnaie a pour but de remédier à la pénurie de dollars, devise en cours dans le pays depuis 2009. L'équivalent de 10 millions de dollars est mis en circulation sous forme de coupons de 2 dollars et 2 millions de plus en coupons de 1 dollar. D'ici la fin de l'année, 75 millions de dollars seront émis par la banque centrale du Zimbabwe. Ces coupons qui jouent le rôle de billets de banque doivent mettre un terme à la pénurie de dollars américains.
(Jeune Afrique 28/11/16)
Sept ans après l'abandon de sa monnaie nationale qui détenait le taux d'inflation le plus élevé du monde, la Banque centrale du Zimbabwe met en circulation ce lundi des « billets d’obligation » indexés sur le dollar. Ils sont censés pallier la pénurie de devises étrangères et relancer la consommation. Les « billets d’obligation » annoncés par la Banque centrale zimbabwéenne sont en circulation depuis lundi 28 novembre. Dans un communiqué, l’institution financière indique que l’émission initiale porte sur 10...
(Agence Ecofin 26/11/16)
Josh Chifamba, le directeur exécutif de la Zimbabwe Electricity Supply Authority (Zesa) a annoncé que les pertes de sa structure devraient doubler, en 2016, par rapport au niveau enregistré en 2015, passant ainsi de 112 millions $ à 224 millions $. Ce résultat est principalement dû à l’augmentation du volume d’électricité importée, ainsi qu’à la cession de l’électricité à un tarif inférieur à son prix de rachat auprès des producteurs. En effet, au cours de cette année, la Zesa a...
(Agence Ecofin 26/11/16)
Le gouvernement zimbabwéen va-t-il abandonner la taxe de 15% sur les exportations de platine, proposée en 2013 pour «encourager les mineurs à une transformation locale», et dont la mise en place a été reportée en 2017 ? Réagissant à la future annonce de la décision de l’Etat, attendue en décembre prochain, la Chambre des mines du pays a déclaré, qu’à défaut d’un abandon, elle s’attend au moins à un nouveau report parce que les compagnies minières «ont fait assez de...
(Agence Ecofin 24/11/16)
Malgré les faibles prix des matières premières et les déficits de trésorerie, le Zimbabwe a enregistré au cours des neuf premiers mois de l’année 2016 une hausse de 14% de sa production d’or et de 20% de sa production de platine.La nouvelle a été annoncée par le DG de la Chambre des mines, Isaac Kwesu, qui a expliqué que le pays a produit entre janvier et septembre, 16,2 tonnes d’or (contre 14,2 t la même période en 2015), et 10,8...
(AFP 23/11/16)
La justice du Zimbabwe a suspendu mercredi les poursuites intentées contre cinq anciens combattants de la guerre d'indépendance accusés d'avoir "sapé l'autorité" du président Robert Mugabe en dénonçant ses méthodes "dictatoriales". Lors de la deuxième audience de leur procès devant un tribunal d'Harare, le juge Hosea Mujaya a reproché au parquet ses demandes répétées de report des débats. "Je rejette tout nouveau report (...) gardez votre pagaille au sein de votre service", a sèchement argumenté le magistrat. Cette décision impose au parquet de renouveler toute la procédure avant d'obtenir une nouvelle date d'audience. Douglas Mahiya...
(Agence Ecofin 23/11/16)
La Zimbabwe Electricity Supply Authority (Zesa) s’apprête à lever 314 millions $ pour l’extension de la capacité de la centrale à charbon de Hwange. Le pays prévoit, en effet, d’augmenter de 600 MW la capacité de la centrale qui peut produire actuellement 920 MW d’électricité. Ce projet, d’un coût total de 1,5 milliard $, sera conduit par l’entreprise chinoise Sinohydro, en vertu d’un contrat signé entre les parties en 2014. Il comporte également la construction d’infrastructures de transport électrique qui permettront l’acheminement de l’énergie générée vers les sous-stations de Hwange et de Sherwood. « Nous n’avons pas encore entamé la mise en œuvre du projet parce que nous attendons toujours la clôture...
(RFI 23/11/16)
L'Egypte s'est imposé face au Zimbabwe, 1-0, lors de la deuxième journée du groupe A de la Coupe d'Afrique des nations féminine, qui se déroule au Cameroun. Le but a été inscrit, à la 83e minute, par Salma Tarik Mohamed Abdelmotaleb Ahmed. Une victoire qui permet aux Egyptiennes de remonter à la deuxième place du groupe avec trois points, à trois longueurs du Cameroun, mais surtout avec deux points d'avance sur l'Afrique du Sud et le Zimbabwe. Lors de la...

Pages