| Africatime
Mardi 21 Février 2017
(AFP 21/02/17)
Le président du Zimbabwe Robert Mugabe, plus vieux dirigeant en exercice dans le monde, célèbre mardi ses 93 ans avec la ferme intention de continuer à régner sans partage sur le pays malgré des signes extérieurs de vieillesse de plus en plus évidents. Comme c'est le cas depuis des années, le doyen Mugabe doit souffler sa presque centaine de bougies lors d'une cérémonie limité à ses ministres et plus proches collaborateurs. Ses concitoyens ont quand même été invités à lui faire parvenir leurs voeux via les réseaux sociaux des médias d'Etat. Cette sauterie très privée ne constitue toutefois qu'un hors-d'oeuvre au clou des réjouissances, un grand banquet offert samedi à des milliers de partisans dans...
(Le Monde 21/02/17)
Au pouvoir depuis 1980, le « vieux crocodile », qui fête ses 93 ans, n’escompte pas céder les rênes du pays, même si, en coulisse, la guerre de succession a déjà commencé. Aller à Canossa. Voilà bien une attitude qu’en trente-six années passées à la tête du Zimbabwe (ex-Rhodésie du Sud), Robert Mugabe, qui fête ce mardi son 93e anniversaire, n’a jamais adoptée. Pour lui, pas question de s’humilier face à un quelconque adversaire. Dans un entretien à la radio publique, l’inoxydable nonagénaire – et plus vieux chef d’Etat en exercice de la planète – a ainsi écarté une nouvelle fois la perspective de céder les rênes du pouvoir. « Seul mon parti peut me demander de me retirer lors...
(RFI 21/02/17)
Le président zimbabwéen Robert Mugabe fête ses 93 ans ce mardi 21 février. Une fête officielle est prévue samedi dans le sud du pays. Le plus vieux chef d'Etat en exercice de la planète est au pouvoir depuis 36 ans et a déjà indiqué qu'il serait candidat au scrutin présidentiel l'année prochaine. Lors d'une interview au média d'Etat le week-end dernier, il a une nouvelle fois écarté l'idée d'un départ à la retraite. A la veille de ses 93 ans,...
(BBC 21/02/17)
Le président zimbabwéen Robert Mugabe est en phase avec le président américain Donald Trump concernant sa politique nationaliste "l'Amérique aux Américains". "Quand il s'agit de Donald Trump et de ses idées nationalistes "l'Amérique aux américains", je suis d'accord ", a indiqué le président zimbabwéen au Herald Newspaper dans une interview à l'occasion de son 93ème anniversaire. Mugabe Selon lui, il faut donner une chance à Donald Trump. "Il faut donner du temps à Donald Trump. Il peut même revoir les...
(AFP 20/02/17)
Le très controversé président du Zimbabwe Robert Mugabe a une nouvelle fois écarté dimanche, à quelques jours de ses 93 ans, l'idée d'un départ à la retraite en arguant qu'il ne disposait pour l'heure d'aucun successeur "acceptable". "Seul mon parti peut me demander de me retirer, lors d'un congrès ou lors d'un comité central. Dans ce cas-là, je partirai", a déclaré M. Mugabe dans un entretien à la radio publique qui doit être diffusé à l'occasion de son anniversaire mardi...
(BBC 20/02/17)
Dans un entretien à la radio publique qui doit être diffusé mardi à l'occasion de son anniversaire, Robert Mugabe affirme que seul son parti pouvait lui demander de se retirer. A l'indépendance du Zimbabwe en 1980, Robert Mugabe avait été Premier ministre pendant sept ans. Depuis 1987, il dirige le pays. Son parti, la Zanu PF l'a désigné pour briguer un nouveau mandat lors du scrutin présidentiel de 2018. En 2011, WikiLeaks avait révélé que Robert Mugabe souffrait du cancer...
(Financial Afrik 18/02/17)
L’association des meuniers du Zimbabwe réclame une taxe de 40% sur le maïs importé. Cette décision est impulsée par la forte concurrence sur le marché zimbabwéen par les producteurs sud-africain du produit génétiquement modifié. « Les importations nuisent aux tentatives du Zimbabwe d’améliorer la sécurité alimentaire en stimulant la production locale », a déclaré le président de l’association, Tafadzwa Musarara. «Les meuniers sud-africains ont littéralement versé des farines de maïs OGM bon marché dans notre économie et il est temps...
(Agence Ecofin 18/02/17)
(Agence Ecofin) - Il ne faudrait pas passer de l’optimisme qui prévalait quant à la croissance de l’Afrique à un trop grand pessimisme. C’est l’essentiel du message que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a tenu à passer depuis Bangui en République Centrafricaine où elle était récemment en visite. La dirigeante qui s’exprimait devant des étudiants a déclaré que, bien que le continent ait connu sa croissance la plus faible en deux décennies l’an dernier, et...
(AFP 17/02/17)
La Première dame du Zimbabwe, Grace Mugabe, en est convaincue: son époux Robert Mugabe, qui doit fêter la semaine prochaine ses 93 printemps, serait réélu à la tête du pays même s'il décédait avant les élections prévues en 2018. "Un jour, quand Dieu décidera que Mugabe doit mourir, nous présenterons son cadavre comme candidat sur les bulletins de vote", a lancé vendredi Mme Mugabe devant des supporters du parti au pouvoir à Buhera (est). "Vous verrez les gens voter pour le cadavre de Mugabe ! Je suis sérieuse ! Juste pour montrer à quel point ils aiment leur président", a-t-elle assuré.
(AFP 17/02/17)
Le pasteur Evan Mawarire, une des figures de la contestation contre le gouvernement au Zimbabwe, a annoncé vendredi qu'il envisageait de se présenter aux élections générales de 2018 face au président Robert Mugabe. "Si le besoin se fait sentir ou s'il s'avère nécessaire pour moi de participer aux élections, je veux vraiment me rendre disponible pour cela", a lancé le pasteur Mawarire aux journalistes à la sortie du tribunal d'Harare où il était entendu par la justice.
(Financial Afrik 17/02/17)
La Banque de réserve du Zimbabwe (RBZ) table sur une production de maïs de 1,8 million de tonnes en 2017, contre 512.000 tonnes en 2016, lit-on dans un communiqué diffusé mercredi 15 février. Cette production est stimulée par les pluies favorables de la saison. La RBZ prévoit aussi une augmentation de la production d’autres cultures, comme le coton qui devrait atteindre 100.000 tonnes contre 32.000 tonnes l’an dernier. Également, la récolte des feuilles de tabac passera de 183 millions de kilogrammes en 2016 à environ 215 millions de kilogrammes cette année. Pour le gouverneur de la RBZ, John Mangudya, cette hausse de certaines productions permettra à l’économie zimbabwéenne de souffler un tout petit peu.
(RFI 17/02/17)
Au Zimbabwe, le procès de Evan Mawarire a été reporté au mois prochain. Le célèbre pasteur comparaissait ce vendredi matin devant la justice. Il est l'un des chefs de file de la contestation contre le régime du président Robert Mugabe. C'est notamment lui qui a lancé sur les réseaux sociaux, la campagne baptisée This Flag (ce drapeau). Il y a un an, le pasteur Mawarire, frustré par la situation dans son pays, se filme. Le drapeau zimbabwéen autour des épaules,...
(AFP 14/02/17)
L'invasion d'une chenille légionnaire vorace venue d'Amérique fait l'objet d'une réunion d'urgence sous l'égide de l'ONU mardi à Harare, afin de discuter de mesures contre cette larve qui a endommagé les cultures céréalières de plusieurs pays africains et fait craindre des pénuries alimentaires. Des experts représentant 13 pays seront réunis pendant trois jours dans la capitale zimbabwéenne, sous l'égide de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). La "chenille légionnaire d'automne", originaire des Amériques et récemment introduite en...
(Agence Ecofin 14/02/17)
Razel-Bec, un groupe français spécialisé dans les prestations de service de construction et de travaux publics est l'adjudicataire d'un contrat de 294 millions $. Le français réalisera des travaux de maintenance sur le barrage de Kariba, un ouvrage vieux de 66 ans, et qui menace de rompre, mettant en péril la vie de 3,5 millions de personnes entre le Zimbabwe et la Zambie. C'est un contrat de plus pour le groupe français, dont l'essentiel des activités à l'international, se déroulent...
(AFP 14/02/17)
Elle se répand à une vitesse foudroyante et fait des ravages dans les champs: la chenille légionnaire d'automne, débarquée d'Amérique, ravage les cultures céréalières du sud de l'Afrique et constitue une menace pour la sécurité alimentaire. Le fléau semble toutefois gérable, à ce stade, selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), mais il est pris suffisamment au sérieux pour faire l'objet, avec d'autres ravages, d'une conférence dans la capitale zimbabwéenne Harare, à partir de mardi. Selon la...
(Agence Ecofin 14/02/17)
(Agence Ecofin) - La Zimbabwe Energy Regulatory Authority a interdit la fabrication, l’importation et la distribution des ampoules non économiques afin de garantir l’utilisation efficiente de l’énergie dans le pays. La décision prendra effet, à partir du 28 avril 2017, et toute personne qui y contreviendra s’expose à des peines d’emprisonnement pouvant s’étendre à 6 mois. «L’importation, la fabrication et la distribution des produits suivants sont interdites : les lampes incandescentes, à l’exception des produits spéciaux utilisés dans le domaine...
(Le Monde 13/02/17)
Selon un chercheur chinois rencontré par notre chroniqueur, Pékin devrait prendre davantage conscience des risques politiques lorsqu’elle investit en Afrique. C’est le dernier grand chantier en date remporté par la Chine en Afrique : la construction du nouveau Parlement à Harare. Des travaux à 100 millions de dollars payés à 90 % par Pékin. Ce projet fait partie des douze « méga-contrats » décrochés récemment par la Chine au Zimbabwe et le signe que, malgré les risques politiques, Pékin mise...
(Agence Ecofin 13/02/17)
(Agence Ecofin) - Supa Mandiwanzira, le ministre des TIC, des services postaux et du courrier, a révélé le 6 février dernier que le gouvernement zimbabwéen va déployer plus de 600 tours télécoms à travers le pays. L’objectif est d’améliorer l’accès des populations aux télécoms. Supa Mandiwanzira s’exprimait face au comité parlementaire en charge des télécommunications. Les travaux d’installation des équipements télécoms à travers le pays, plus particulièrement dans les zones rurales, seront réalisés par l’Autorité nationale des postes et télécommunications...
(AfricaNews 11/02/17)
Il est nécessaire d’accélérer la production de soja au Togo, la demande ayant atteint 312 millions de tonnes en 2016 contre 17 millions de tonnes. Des méthodes scientifiques sont maintenant considérées pour aider à stimuler la croissance afin de répondre à la demande croissante. Zimbabwe: nouvelle taxe alimentaire Le Zimbabwe était connu pour être le grenier de l’Afrique, mais importe maintenant la plupart de ses produits alimentaires. Récemment, le gouvernement a mis en place une taxe sur la valeur ajoutée...
(Leral 10/02/17)
C’est certainement le sujet qui échauffe les esprits au Zimbabwe en ce moment. Alors que le pays traverse une crise économique, financière et monétaire sans précédent, le parti au pouvoir tient à célébrer les 93 ans de son leader qui n’est autre que le président Robert Mugabe. La facture pourrait s’élever jusqu’à 2,5 millions de dollars. C'est un anniversaire pour le moins pompeux que semble préparer l'Union nationale africaine du Zimbabwe (Zanu-PF), parti au pouvoir, en l'honneur de son leader, le président Robert Mugabe. Le 21 février prochain, le premier citoyen du Zimbabwe soufflera en effet sur sa 93e bougie...

Pages