| Africatime
Dimanche 02 Août 2015
(Afrik.com 01/08/15)
Le Président du Zimbabwe Robert Mugabe s’est exprimé, ce jeudi 30 juillet, pour la première fois, depuis l’adoption d’une loi très controversée qui permet aux employeurs de procéder à des licenciements à tout moment sans avoir à verser des indemnités à leurs anciens employés. Robert Mugabe demande un amendement de la loi qu’il qualifie d’ « âne ». Face à la montée du chômage qui a connu une hausse drastique, ces derniers mois, le Président zimbabwéen, Robert Mugabe, veut agir vite et bien au moment où de plus de plus de ses citoyens élèvent la voix pour dénoncer une nouvelle loi sur le travail votée au Parlement. En effet, le Parlement zimbabwéen avait voté, le...
(Fifa 01/08/15)
Le match de qualification pour le Tournoi Olympique de Football féminin de Rio 2016 prévu le 19 juillet 2015 entre la Côte d’Ivoire et le Zimbabwe a été déclaré perdu par forfait (3:0) par le Zimbabwe. La FIFA a ouvert une procédure disciplinaire contre le Zimbabwe pour ne pas avoir effectué le déplacement jusqu’en Côte d’Ivoire comptant pour le match aller du troisième tour de la Zone Afrique. La Commission de Discipline de la FIFA a décidé que le match serait perdu par forfait, conformément à l’article 31 du Code disciplinaire de la FIFA, et a imposé à la Fédération Zimbabwéenne de Football une amende de 10 000 francs suisses pour avoir violé les art. 6, al. 1, art. 6,...
(AFP 31/07/15)
L'organisateur du safari au cours duquel un chasseur américain a tué un lion à crinière noire protégé au Zimbabwe a affirmé vendredi avoir "obtenu un permis" et n'avoir rien fait "d'illégal", ajoutant que son riche client du Minnesota était "totalement innocent". Joint au téléphone par l'AFP à Bulawayo, la deuxième grande ville du Zimbabwe, Theo Bronkhorst a confirmé que le chasseur Walter Palmer avait payé 55.000 dollars, acquitté en toute légalité par virement bancaire. M. Palmer, dont le Zimbabwe a...
(AFP 31/07/15)
La ministre de l'Environnement du Zimbabwe Oppah Muchinguri a demandé vendredi l'extradition du chasseur américain, un riche dentiste du Minnesota, qui a tué le lion Cecil, spécimen protégé et attraction vedette de la grande réserve animalière de Hwange, non loin des célèbres chutes Victoria. "Nous demandons aux autorités compétentes son extradition vers le Zimbabwe pour qu'il puisse être jugé pour les infractions qu'il a commises", a déclaré lors d'un point presse Mme Muchinguri. "Malheureusement, il était trop tard pour appréhender le braconnier étranger parce qu'il s'était déjà évaporé vers son pays d'origine" avant que le scandale n'éclate, a-t-elle commenté. Mâle dominant du parc, Cecil était...
(BBC 31/07/15)
Les autorités zimbabwéennes cherchent à faire extrader, Walter Palmer, le dentiste américain qui a tué Cecil, le célèbre lion du parc de Hwange. La ministre de l’Environnement Oppah Muchinguri a déclaré que Walter Palmer est un braconnier étranger. "Nous demandons aux autorités compétentes son extradition vers le Zimbabwe pour qu'il puisse être jugé pour les infractions qu'il a commises. Malheureusement, il était trop tard pour appréhender le braconnier étranger parce qu'il était déjà rentré dans son pays d'origine avant le...
(Jeune Afrique 31/07/15)
Souvent jugés trop âgés pour diriger, les présidents africains ne le sont pourtant pas plus que leurs homologues internationaux. Le vrai problème ne serait-il pas plutôt leur longévité au pouvoir ? En 1984, Ronald Reagan, candidat à un second mandat à 73 ans, déclarait : « Je ne ferai pas de l’âge un problème : je ne vais pas exploiter, à des fins politiques, la jeunesse et l’inexpérience de mon adversaire. » Le républicain retournait ainsi à son avantage ce...
(AFP 30/07/15)
L'audition du propriétaire de la ferme où le lion Cecil a été retrouvé mort a été ajournée jeudi au Zimbabwe, alors que l'indignation soulevée par la disparition de la mascotte du parc national de Hwange demeurait vive, notamment envers le chasseur américain. Honest Ndlovu, le propriétaire de la ferme où la dépouille du lion, décapitée, avait été retrouvée au début du mois, devait être présenté au juge du tribunal de Hwange, en bordure du parc, et être inculpé pour avoir...
(RFI 30/07/15)
Après Satao, le vénérable éléphant kényan, c’est donc Cecil, le lion zimbabwéen, qui a été la victime de braconniers. Deux icônes de la vie sauvage, deux des plus beaux spécimens de la faune africaine, abattus en quelques semaines. Des disparitions qui témoignent des difficultés des gouvernements concernés à contenir la demande sans cesse croissante en «produits dérivés» d'animaux exotiques (ivoire, poudre de corne, etc.), ou encore de l’attrait morbide pour les trophées de chasse spectaculaires. Et ce, alors que la Convention internationale censée protéger les espèces menacées fête...
(Agence Ecofin 30/07/15)
L'administration zimbabwéenne en charge de la collecte des recettes fiscales a déclaré mercredi 29 juillet 2015, qu'elle avait mobilisé pour le compte du premier semestre 2015, un volume globale de 1,66 milliard $ d'impôts, un chiffre qui s'inscrit à -6% comparé aux prévisions qui les estimaient en début d'année à 1,72 milliards $ Les responsables de cette institution publique ont déjà fait savoir que l'année 2015 risque d'être difficile pour le pays qui doit faire face à un recul net...
(AFP 29/07/15)
La justice zimbabwéenne a inculpé mercredi un organisateur de safari de grande chasse après la traque mortelle du lion Cecil qui a suscité une vague d'indignation dans le monde, lors d'une audience où manquait à l'appel le chasseur, un riche dentiste américain. Mis en examen pour ne "pas avoir empêché une chasse illégale", Theo Bronkhorst a été libéré contre une caution de 1.000 dollars par la juge Lindiwe Maphosa, dans l'attente de son procès le 5 août. "La libération sous caution est accordée à condition que l'accusé pointe trois fois par semaine au commissariat, réside à son adresse actuelle et remette son passeport...
(AFP 29/07/15)
Walter Palmer, le riche dentiste du Midwest qui provoque une vague mondiale d'indignation pour avoir tué le célèbre lion Cecil au Zimbabwe, traque le gros gibier sur toute la planète muni de son arc pour accumuler des trophées exceptionnels. "Je regrette profondément que la poursuite d'une activité que j'aime et que je pratique de manière responsable ait conduit à la mort de ce lion", a fait savoir le dentiste de 55 ans, rejetant la responsabilité sur ses guides locaux. Une...
(Le Soir 29/07/15)
On sait désormais qui a tué Cecil, le lion qui faisait la fierté du parc national Hwange au Zimbabwe depuis 13 ans. Le félin à la crinière noire, a été retrouvé dépecé et la tête tranchée , courant du mois. Si la BBC soupçonnait un riche braconnier espagnol, il s’agirait en fait d’un dentiste américain d’environ 50 ans, nommé Walter James Palmer. C’est un responsable de l’équipe de conservation du Zimbabwe, qui lutte contre le braconnage, qui a identifié l’homme,...
(La Dépêche 29/07/15)
Le riche touriste à l'origine de la mort de Cecil, le lion le plus célèbre du Zimbabwe, a été identifié. Contrairement aux premières suppositions qui laissaient entendre que c'était un ressortissant espagnol, il s'agit en réalité d'un dentiste américain. L'ONG Zimbabwe Conservation Task Force a publié sur Facebook, mardi 28 juillet, son nom, Walter J. Palmer, et son adresse près de Minneapolis, dans le nord des Etats-Unis. «Profonds regrets» Cette information a été rapidement relayée par de nombreux médias et...
(RFI 29/07/15)
Premier président américain à s'exprimer à la tribune de l'Union africaine, Barack Obama a tancé à Addis Abeba les dirigeants africains qui s'accrochent au pouvoir et a appelé le continent à éradiquer le « cancer de la corruption ». Il a estimé que les progrès démocratiques en Afrique étaient mis en danger par ces chefs d'Etat inamovibles. Des propos qui résonnent tout particulièrement dans certains pays, comme la RDC ou le Congo-Brazzaville, en plein débat sur leurs constitutions respéctives. Hailemariam Desalegn a eu l’air d’apprécier le discours de Barack Obama sur le besoin de renforcer la démocratie...
(RFI 29/07/15)
Les autorités du Zimbabwe avaient déclaré qu’elles cherchaient un Espagnol. Finalement, il s’agissait d’un riche dentiste américain. Le chasseur qui a tué Cecil, le lion le plus célèbre du Zimbabwe, s’appelle Walter Palmer. Dans un communiqué, il a reconnu avoir abattu le chef de meute, véritable star nationale âgée de 13 ans, après que son nom a été rendu public dans la presse. « Je n’avais aucune idée que le lion que j’ai tué était une célébrité locale qui portait...
(AFP 28/07/15)
Deux Zimbabwéens soupçonnés d'avoir tué le lion Cecil, un des plus célèbres du pays, vont être jugés mercredi par le tribunal de Victoria Falls pour "braconnage", selon un communiqué des parcs nationaux publié mardi. "Theo Bronkhorst, un chasseur professionnel de la société Bushman Safari est soupçonné d'avoir tué un lion mâle, à la ferme d'Antoinette dans la réserve de Gwayi, le 1er juillet 2015", précise le communiqué. Cecil, un lion de 13 ans, véritable vedette du parc national de Hwange pour sa crinière noire avait été retrouvé il y a deux semaines gisant hors de la réserve.
(RFI 28/07/15)
50 000 dollars. C'est la somme qu'aurait payée un chasseur à deux guides locaux pour qu'ils le mènent à l'iconique Cecil, lion à la crinière en partie brune âgé de 13 ans, attraction touristique du parc national Hwange au Zimbabwe, dont il était l'un des plus importants chefs de meute. Les deux guides ont été arrêtés. Les autorités recherchent un Espagnol. C'est la BBC qui a rendu l'affaire publique lundi 27 juillet. Courant juillet, le lion Cecil a été retrouvé...
(Agence Ecofin 28/07/15)
Hausse des prix et réduction des coûts sont les principaux ingrédients de la recette appliquée par la filiale zimbabwéenne de la British American Tobacco pour lutter contre la dépression que connaît l’économie nationale. Selon les résultats du premier semestre de la compagnie, le bénéfice après-taxe a atteint 7,7 millions de $ contre 5,3 millions de $ un an auparavant en dépit d’un recul de 5% des ventes. BAT Zimbabwe compte se focaliser sur la distribution afin d’améliorer ses ventes. Selon...
(AFP 27/07/15)
Un riche touriste étranger est accusé de s'être offert la tête du plus célèbre lion du Zimbabwe, vedette du parc national de Hwange en raison de sa crinière noire, tué après une chasse à l'arc, a-t-on appris lundi auprès d'une ONG de protection de la nature. L'animal, un mâle baptisé Cecil, très populaire auprès des touristes, a été retrouvé il y a deux semaines gisant hors de la réserve. "L'intermédiaire spécialisé dans les permis de chasse et un chasseur ont été inculpés", a indiqué Johnny Rodrigues, président de l'ONG Zimbabwe Conservation Taskforce.
(Le Griot 27/07/15)
Pour réduire les délestages dans le pays, une société zimbabwéenne a signé ce jeudi, un contrat de 1,1 milliard de dollars avec la compagnie publique chinoise State Construction Engineering Corporation pour la construction d’une centrale électrique de 600 mégawatts. Cette première phase de 600 MW qui fonctionnera au charbon est la première de quatre phases, c’est donc un projet énorme pour le Zimbabwe. C’est l’un des plus grands projets jamais réalisés au Zimbabwe, a déclaré Stuart Perry, PDG de la Pan-African Energy Resource...

Pages