Samedi 27 Mai 2017
(Agence Ecofin 24/05/17)
Au Zimbabwe, l’épicier OK a enregistré un bénéfice après impôts de 6,1 millions $ au terme de son exercice clos, au 31 mars dernier, rapporte Reuters. Ce chiffre qui représente un bond de plus de 800% par rapport à l’année dernière (700 000 $), tient principalement à la réduction des coûts et à l’amélioration des marges, indique la compagnie. Cette performance de l'épicier s’inscrit dans la tendance globale à la hausse de ses indicateurs financiers. En effet, le revenu annuel s’est amélioré de 8%, passant de 437,5 millions $ à 472,4 millions $ en dépit de la mauvaise situation financière du Zimbabwe et de la pénurie de liquidités qui frappe le pays. Parallèlement, le bénéfice...
(Agence Ecofin 20/05/17)
Le Zimbabwe doit verser des indemnisations aux fermiers allemands dépossédés de leurs terres dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme agraire. C’est ce qu’a déclaré à la BBC l’ambassadeur d’Allemagne à Harare, Thorsten Hutter. « Nous avons un certain nombre de citoyens allemands qui ont investi au Zimbabwe après l'Indépendance et qui ne sont plus ici. Nous avons un cas particulier où l'indemnisation était le verdict d'un tribunal international et elle devrait être appliquée. Je crois que cela fait partie du processus que le gouvernement doit respecter », a estimé le diplomate. Lancée dans les années 2000 afin de corriger les inégalités dans l’accès...
(Jeune Afrique 19/05/17)
L'Agence européenne de la sécurité aérienne a décidé d'interdire à la compagnie nationale Air Zimbabwe d'emprunter son espace aérien, pour cause de non respect des normes de sécurité. Le ciel s’assombrit pour la compagnie nationale aérienne Air Zimbabwe qui vient de se voir interdire l’espace aérien européen. L’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESE), qui délivre les autorisations et interdictions de survol et d’atterrissage dans l’espace européen, a justifié cette décision par le non-respect par la compagnie des normes de sécurité internationales du secteur aérien. Air Zimbabwe fait désormais partie de la liste noire des 181 transporteurs...
(Agence Ecofin 19/05/17)
L’Autorité de régulation des postes et télécommunications du Zimbabwe (Potraz) effectue, à travers le pays, une tournée d’inspection de la qualité du service télécoms offerte aux populations. Talent Munyaradzi, responsable de l'analyse économique et financière auprès du régulateur télécoms, l’a dévoilé, le week-end dernier, soulignant que les avis reçus des consommateurs seront déterminants dans les décisions finales prises par le gendarme du marché télécoms national, à l’encontre des opérateurs. D’après la Potraz, il existe un instrument législatif régissant les services, les fournisseurs...
(Agence Ecofin 19/05/17)
L’Etat zimbabwéen et l’Australien Kelltech ont conclu un accord portant sur la construction, en 2018, d’une raffinerie de platine de 200 millions $. L’information a été annoncée, mercredi, par le ministre des mines, Walter Chidhakwa, dans des propos relayés par Reuters. Chidhakwa a indiqué que la compagnie publique Zimbabwe Mining Development Corporation (ZMDC) détiendra 30% de la raffinerie, Kelltech, 49%, et les 21% restants iront à la société zimbabwéenne Golden Sparrow. Keith Liddell, directeur de Kelltech, a précisé que la...
(La Tribune 18/05/17)
Dès l'année prochaine, le Zimbabwe disposera d’une raffinerie de platine pour un montant global de 200 millions de dollars. Cofinancée par l’entreprise australienne Kelltech Ltd et le gouvernement zimbabwéen, l'usine concrétisera un vieux souhait de voir les minerais de la deuxième réserve de platine en Afrique transformés localement. Une solution viable pour booster la rentabilité du secteur et l’économie du pays. L'exportation de platine brut a toujours irrité les autorités du Zimbabwe qui n'y voient pas leur compte. La pratique fait perdre, chaque année, des gains considérables à l'Etat qui ne dispose pas de raffinerie de transformation de brut. D'ailleurs en 2015, le président Robert Mugabe a imposé une taxe de 15% sur...
(Xinhua 18/05/17)
Les Etats membres du Marché Commun d'Afrique Orientale et Australe (COMESA) ont été appelés mercredi à accroître la production agricole nationale pour accroître le commerce intra-régional. La ministre kényane des Affaires étrangères, Amina Mohamed, a déclaré lors d'un forum régional sur l'agriculture que la facture totale des importations de nourriture du COMESA s'élevait à 29 milliards de dollars en 2016. "Cela montre que nous pouvons accroître le commerce intra-régional si nous commençons à vendre des produits agricoles grâce à une...
(La Tribune 17/05/17)
Nouveau coup de pouce pour le financement du secteur de l'énergie au Zimbabwe. La banque sud-africaine Standard Bank a annoncé avoir finalisé un plan de crédit de 120 millions de dollars avec la Zimbabwe Power Company (ZPC) pour la rénovation de deux grandes centrales électrique dans le pays Le Zimbabwe obtient le financement pour rénover deux de ses plus grandes centrales électriques. La banque sud-africaine Standard Bank a annoncé avoir finalisé un plan de crédit de 120 millions de dollars avec la Zimbabwe Power Company (ZPC). La banque sud-africaine s'est associée à la Eastern and Southern African...
(Agence Ecofin 17/05/17)
Le Sud-africain Standard Bank a annoncé avoir réussi à arranger la mobilisation de 120 millions $ pour la Zimbabwe Power Company. En tant qu’arrangeur principal, l’institution financière a collaboré avec l’Eastern and Southern African Trade and Development Bank (PTA Bank). Octroyé sous forme de dette, ce financement servira à régler les problèmes de liquidités et de déficit énergétique auxquels est actuellement confrontée la structure. Entre autres projets concernés, figurent la réhabilitation de la centrale thermique de Hwange et l’extension de...
(Financial Afrik 16/05/17)
Au Zimbabwe, le wifi est désormais disponible dans les taxis. Les abonnés de l’opérateur de téléphonie mobile Econet Wireless, résidant à Harare, peuvent accéder à internet durant leurs déplacements dans les minibus de transport public baptisés «Kombi». Selon le directeur général d’Econet Wireless, Fayaz King, ce nouveau produit vient compléter l’offre populaire «data double up» de l’entreprise. L’opérateur prévoit d’élargir son offre dans les autres grandes villes du Zimbabwe. Avec cette offre data sans fil, l’opérateur leader du marché télécoms...
(Agence Ecofin 12/05/17)
Au Zimbabwe, le brasseur Delta Corporation Ltd, filiale d’ABInBev a annoncé une baisse de 10% de ses revenus, au terme de son exercice annuel 2017, s’achevant le 31 mars dernier. Ceux-ci ont décliné à 483 millions $ contre 538 millions $ en 2016. Ce résultat négatif résulte d'une baisse des ventes, liée à la préférence des consommateurs pour les produits moins chers dans le contexte actuel de la pénurie de liquidités. A cet environnement économique défavorable, s’ajoutent des pluies excessives...
(AfricaNews 10/05/17)
La société sud-africaine de production et de distribution d‘électricité Eskom menace de réduire l’approvisionnement en électricité au Zimbabwe d’ici la fin de ce mois, si le pays ne parvient pas à régler ses impayées d’un montant de près de 9 millions de dollars. The Herald, le journal à capitaux public du Zimbabwe cite une lettre du PDG d’Eskom, Matshela Koko, avertissant la société d‘énergie zimbabwéenne ZESA qu’ “aucune nouvelle clémence et qu’aucun accommodement” ne serait fait si les arriérés n‘étaient...
(Agence Ecofin 10/05/17)
Deux producteurs indépendants d’énergie ont soumis à l’Autorité zimbabwéenne de régulation de l’énergie (Zera), une demande de construction de 2 centrales solaires d’une capacité globale d’environ 77MW. La première de ces infrastructures sera implantée par Uhuru Energy dans la localité de Bulawayo et aura une capacité de 75 MW. Elle sera accompagnée d’une ligne de transmission de 2 km qui transférera l’énergie générée vers la sous-station de Donnington. Nottingham Estates construira la seconde centrale photovoltaïque d’une capacité de 1,5 MW...
(Agence Ecofin 09/05/17)
L’Afrique du Sud pourrait arrêter ses exportations d’électricité vers le Zimbabwe si ce dernier ne s’acquitte pas de la dette contractée dans le cadre de cette coopération. L’Eskom, la compagnie sud-africaine en charge de la fourniture d’électricité, a en effet écrit à la Zesa, son homologue zimbabwéen pour exiger le paiement, d’ici à la fin du mois de mai, de sa facture qui s’élève à 603 millions de rands (environ 44,5 millions $) dont 119 millions de rands d’arriérés. «...
(Agence Ecofin 08/05/17)
Le 4 mai 2017, l’Autorité de régulation des postes et télécommunications du Zimbabwe (Potraz) a appelé les porteurs de projets TIC locaux, à les lui présenter pour financement. Le régulateur télécoms a souligné que « les applications à partir d’idées innovantes, les projets en cours d'exécution et du marché gris sont également les bienvenus, car le gouvernement cherche à créer sa propre Silicon Valley zimbabwéenne» en donnant des moyens aux idées technologiques. Les projets qui seront retenus devront avoir satisfait le panel d'arbitrage, formé d’experts renommés de l'industrie TIC, par leur viabilité financière, leur caractère évolutif...
(AFP 04/05/17)
Le président du Zimbabwe Robert Mugabe a affirmé jeudi contre toute évidence que son pays, qui traverse depuis des années une très grave crise économique et financière, était "le pays le plus développé d'Afrique après l'Afrique du Sud". Agé de 93 ans, le maître absolu du Zimbabwe depuis son indépendance en 1980 a fait une apparition au Forum économique mondial sur l'Afrique réuni à Durban (est). Interrogé lors d'une discussion sur les Etats "en échec", M. Mugabe a démenti dans...
(Agence Ecofin 04/05/17)
Ce 3 mai 2017, l’opérateur public de téléphonie mobile NetOne, branche de l’opérateur historique TelOne, a mis sur le marché deux nouveaux produits. Il s’agit de « One-Cliq », qui est un groupe d’appel au sein duquel les abonnés de NetOne peuvent s'appeler à des coûts réduits. Il y a également le produit « One-Fi », un routeur Wi-Fi doté d'une carte SIM NetOne par le biais duquel les utilisateurs domestiques ou micro-entreprises de NetOne peuvent accéder à l’Internet 3G et 4G sans fil. L’équipement peut accueillir près de 30 utilisateurs simultanément.
(Agence Ecofin 27/04/17)
Zimplats l'entreprise leader dans la production de platine au Zimbabwe, a doublé son bénéfice net au cours du troisième trimestre atteignant 42 millions de dollars grâce à la vente des obligations de trésor du gouvernement. A cours d'argent, les autorités zimbabwéennes avaient convenu de régler les factures des sociétés minières en obligations. La société détenue par Impala Platinum, a ainsi reçu des titres publics d'une valeur de 34 millions de dollars de la Banque centrale du Zimbabwe (RBZ) entre janvier...
(La Tribune 26/04/17)
D'après le Fonds monétaire international (FMI), les billets d'obligation émis par Harare ne permettront pas de résorber la crise économique du pays. Ces billets avaient été émis en novembre dernier pour contrer la pénurie du dollar. Pour le FMI, seules les réformes profondes sortiront l'économie du Zimbabwe du gouffre. Le Fonds monétaire international (FMI) n'est pas satisfait des mesures prises par les autorités zimbabwéennes pour contrer la crise économique que traverse le pays.
(APA 26/04/17)
L’ouverture solennelle de l’édition 2017 du Salon international du commerce du Zimbabwe (ZITF) sera effectuée vendredi à Bulawayo par le président namibien Hage Geingob , attendu demain à Hararé. Le chef de l’Etat namibien sera à la tête d’une importante délégation comprenant plusieurs ministres venus prendre part à la plus grande exposition commerciale du Zimbabwe, qui existe depuis 58 ans et dont le coup d’envoi a été donné mardi à Bulawayo, la deuxième ville du pays. Un certain nombre d’entreprises...

Pages