Vendredi 22 Septembre 2017

Zimbabwe: l'anniversaire du président Mugabe décrété jour férié

Zimbabwe: l'anniversaire du président Mugabe décrété jour férié
(AFP 19/08/17)

Le 21 février, jour anniversaire du président zimbabwéen Robert Mugabe, sera désormais férié au Zimbabwe afin d'honorer celui qui dirige le pays d'une main de fer depuis 1980, a rapporté samedi un quotidien d'Etat.

Le lobbying de la ligue de jeunesse de la Zanu-PF, parti au pouvoir, a porté ses fruits: l'anniversaire du président âgé de 93 ans cessera d'être un jour comme les autres et deviendra le "Jour de la jeunesse de Robert Mugabe".

En faisant de ce jour un jour férié, "nous voulons que soient mis en évidence les valeurs et les principes que notre président R.G. Mugabe incarne si brillamment, et qui ont fait de sa vie un exemple dont notre jeunesse peut s'inspirer", a déclaré le ministre zimbabwéen de l'Intérieur, Ignatius Chombo, cité par le quotidien Herald.

Le ministre a précisé que cette décision intervient après des années de lobbying de la Zanu-PF, qui entend également rebaptiser le principal aéroport du pays du nom du chef de l'Etat.

La semaine dernière, le Zimbabwe, pourtant miné par une grave crise économique depuis plusieurs années, a annoncé la construction d'une université "Robert Mugabe" pour une somme d'un milliard de dollars.

Cette université est loin d'être le premier édifice public à porter le nom du président. Une école d'administration, une rue de la capitale ou encore une autoroute vers sa ville natale portent déjà le nom du plus vieux président en exercice dans le monde.

Malgré son âge canonique, M. Mugabe, arrivé au pouvoir en 1980 lors de l'indépendance du Zimbabwe du Royaume-Uni a déjà prévu de se représenter aux prochaines élections en 2018.

Sous son régime autoritaire, le Zimbabwe s'est considérablement appauvri. Son économie est en lambeaux depuis le début des années 2000 avec un chômage de masse (près de 90% de la population active) et un manque de liquidités qui retarde le paiement des salaires des fonctionnaires.

Commentaires facebook