Lundi 23 Octobre 2017

Zimbabwe/sida : des ONG préoccupées par la pénurie d'ARV

Zimbabwe/sida : des ONG préoccupées par la pénurie d'ARV
(Xinhua 29/09/17)

HARARE, (Xinhua) -- Des organisations non gouvernementales au Zimbabwe ont exprimé leur préoccupation mercredi sur la pénurie de médicaments antirétroviraux (ARV) dans la lutte contre le sida dans le pays.

La pénurie met en péril la santé et le bien-être de plus d'un million de personnes vivant avec le VIH au Zimbabwe, selon les ONG.

Les organisations ont affirmé qu'au cours des deux derniers mois, des milliers de personnes vivant avec le VIH ont été confrontées à une pénurie de médicaments antirétrovirale de seconde ligne, Abacavir.

Le Zimbabwe est confronté à une pénurie de devise étrangère qui a paralysé l'importation d'éléments essentiels tels que les médicaments, les matières premières industrielles, l'électricité et le carburant.

"Nous sommes également préoccupés par le fait que le pays ne sera pas capable de s'en sortir si les clients de seconde ligne doivent passer à la troisième ligne (une combinaison beaucoup plus coûteuse) en raison d'une défaillance du traitement et d'une augmentation des défaillants causée par l'indisponibilité du traitement dans les institutions de santé publique", ont précisé les ONG.

Elles ont exhorté le gouvernement à accorder une priorité urgente à l'attribution de devises étrangères pour l'obtention d'ARV, notant que la pénurie a pour effet d'atténuer les progrès remarquables réalisés par le pays dans la lutte contre le VIH.

"Nous appelons à la fois le ministère des Finances et du Développement économique et le ministère de la Santé et de la Protection des enfants à profiter des devises désespérément nécessaires pour assurer une offre ininterrompue des médicaments qui sauvent des vies".

Les organisations ont également exhorté le gouvernement à mettre gratuitement les ARV à la disposition des personnes vivant avec le VIH pour réduire la morbidité et la mortalité dues au VIH et au sida.

Ils ont appelé à la localisation de la fabrication de médicaments antirétroviraux, disant que cela aiderait à prévenir les interruptions causées par des décalages temporels et à réduire potentiellement les prix des médicaments ARV.

Commentaires facebook