Mercredi 21 Février 2018

Zimbabwe : une ligne de garantie de 1,5 milliard de dollars en négociation avec Afreximbank pour attirer les IDE

Zimbabwe : une ligne de garantie de 1,5 milliard de dollars en négociation avec Afreximbank pour attirer les IDE
(La Tribune 09/02/18)
Le président Emmerson Mnangagwa (C) et le président AFREXIMBANK Dr. Benedict Oramah (G)

Le gouvernement Mnangagwa est actuellement en négociation avec Afreximbank pour décrocher une ligne de garantie de 1,5 milliard de dollars. Cet instrument devrait servir d’incitatif et d’assurance aux investisseurs étrangers pour qu’ils optent pour le Zimbabwe. Cette négociation s’inscrit dans l’ouverture économique menée par le nouvel homme fort de Harare.

Le Zimbabwe et Afreximbank sont en négociation autour d'une ligne de garantie de 1,5 milliard de dollars qui sera destinée à assurer la protection des fonds des investisseurs étrangers. Des pourparlers qui ont été annoncés par la Banque centrale Zimbabwéenne.
Mnangagwa continue son opération de charme

Cette ligne vise comme son nom l'indique à rassurer les investisseurs potentiels désireux de prospecter au Zimbabwe et s'inscrit dans la politique promue par le président Emmerson Mnangagwa qui a accédé au pouvoir en novembre dernier à la suite d'une coup de force militaire ou "transition assistée", comme il la qualifie, qui a forcé la démission de Robert Mugabe.

Depuis, le nouvel homme fort de Harare tente de rassurer et séduire les investisseurs étrangers, allant jusqu'à présider la délégation zimbabwéenne lors du dernier forum de Davos. Le chef d'Etat a selon la banque centrale réussi à décrocher une facilité de 400 millions de dollars pour assurer le paiement des importations critiques et permettre aux investisseurs de rapatrier leurs fonds en cas de besoin.

Lire la suite sur: https://afrique.latribune.fr/finances/banques-assurances/2018-02-08/zimb...

Commentaires facebook