Dimanche 18 Février 2018

Zimbabwe: une figure de l'opposition blessée avant un meeting

Zimbabwe: une figure de l'opposition blessée avant un meeting
(AFP 02/02/18)
Ancienne vice-présidente du pays passée dans le camp des adversaires du régime, Joice Mujuru a été visée par des jets de pierres devant un centre commercial d'un quartier populaire de la capitale du Zimbabwe

Une figure de l'opposition zimbabwéenne et plusieurs de ses partisans ont été blessés jeudi lors de violences survenues en marge d'une réunion de campagne à Harare, qu'ils ont aussitôt attribuées à des militants du parti au pouvoir.

Ancienne vice-présidente du pays passée dans le camp des adversaires du régime, Joice Mujuru a été visée par des jets de pierres devant un centre commercial d'un quartier populaire de la capitale du Zimbabwe, selon son parte-parole.

"Elle est sortie de sa voiture pour saluer la foule lorsque les gens de la Zanu-PF (le parti au pouvoir) ont commencé à jeter des pierres", a déclaré à l'AFP Jeffryson Chitando.

La présidente du Parti national populaire (NPP) a été légèrement blessée au visage mais a pu normalement tenir sa réunion publique ensuite, a précisé M. Chitando.

Dix de ses partisans ont également été blessés en tentant de la protéger, a-t-il poursuivi.

Des élections présidentielle et législatives sont prévues au Zimbabwe avant le mois de juillet, premier scrutin depuis la chute du président Robert Mugabe.

Au pouvoir depuis trente-sept ans, M. Mugabe, qui s'apprête à fêter ses 94 ans, a démissionné en novembre dernier après un coup de force de l'armée qui s'opposait aux ambitions présidentielles de son épouse Grace.

Un temps pressentie pour succéder à Robert Mugabe, Mme Mujuru, 62 ans, avait été évincée en 2014 à la suite d'une campagne menée par l'ex-Première dame.

Le nouveau maître du pays, Emmerson Mnangagwa, un ancien proche de Robert Mugabe avec qui il avait pris ses distances, a promis des élections "libres" et "transparentes".

Commentaires facebook