Lundi 23 Octobre 2017

Zimbabwe: l'opposant Mawarire acquitté d'incitation à l'émeute

Zimbabwe: l'opposant Mawarire acquitté d'incitation à l'émeute
(AFP 29/09/17)
Le pasteur et opposant zimbabwéen, Evan Mawarire.

Le pasteur et opposant zimbabwéen, Evan Mawarire, a annoncé vendredi avoir été acquitté pour incitation à l'émeute, mais il reste toujours accusé de tentative de renversement du gouvernement de Robert Mugabe.

Evan Mawarire s'était adressé en juin à Harare à des étudiants qui manifestaient contre l'augmentation des frais universitaires, ce qui lui avait valu d'être poursuivi pour incitation à l'émeute.

"Je suis ravi d'annoncer (...) que le tribunal nous a acquittés" dans cette affaire, a déclaré le pasteur Mawarire, qui était poursuivi avec l'un de ses collègues, Ocean Chiota.

"Aucun citoyen ne devrait avoir peur d'exercer son droit constitutionnel à construire le Zimbabwe", a-t-il ajouté dans une vidéo postée sur Facebook.

Evan Mawarire est cependant toujours jugé pour tentative de renversement du gouvernement de Robert Mugabe, au pouvoir depuis 1980. Il encourt une peine allant jusqu'à 20 ans de prison.

Ce week-end, le pasteur avait été arrêté en plein office après avoir publié en ligne une vidéo dénonçant les pénuries de carburant au Zimbabwe, plongé dans une grave crise économique. Il avait été libéré mardi pour vice de procédure.

Le pasteur, qui n'est affilié à aucun parti politique, avait lancé début 2016 sur les réseaux sociaux une campagne de protestation contre le gouvernement baptisée "#CeDrapeau".

Ses vidéos, où il apparaissait avec le drapeau zimbabwéen en écharpe pour dénoncer les conditions de vie de la population, avaient déclenché une grande vague de grèves et de manifestations dans le pays.

Le mouvement s'était peu à peu éteint face à la brutale répression du régime du président Mugabe.

Commentaires facebook