Mardi 17 Octobre 2017

Zimbabwe: la femme de Mugabe l’encourage à désigner son successeur

Zimbabwe: la femme de Mugabe l’encourage à désigner son successeur
(RFI 29/07/17)
La première dame du Zimbabwe Grace Mugabe parlant à son époux.

La première dame du Zimbabwe Grace Mugabe a incité jeudi 27 juillet son mari à désigner son successeur. Robert Mugabe, à la tête du pays depuis 1980, n'a encore jamais pris position officiellement sur le sujet. Aujourd'hui la question de sa succession pose problème.

La première dame du Zimbabwe, Grace Mugabe, encourage son mari, âgé de 93 ans à désigner son dauphin pour lui succéder lorsqu'il quittera le pouvoir. La Zanu-PF est très divisée sur l'identité de l’heureux élu et Robert Mugabe n'a encore jamais pris position officiellement sur le sujet. La question n'est cependant pas encore d'actualité puisque Robert Mugabe, le plus vieux président en exercice de la planète, a décidé de se représenter aux élections de 2018. Il a même assuré l'an dernier vouloir gouverner jusqu'à ses 100 ans.

« Bien qu'il soit toujours le candidat officiel pour les élections, il a un combat acharné dans son dos entre différentes factions du parti Zanu-PF. Une de ces factions est celle de sa femme, explique Peter Hermes, spécialiste du Zimbabwe et ancien conseiller de Morgan Tsvangirai, chef du parti de l'opposition. Mais le successeur potentiel le plus puissant est Emmerson Mnangagwa, un ancien du Zanu-PF impliqué dans beaucoup de sales histoires. Il est le principal architecte des fraudes électorales en 2013. Il est aussi responsable des massacres du Matabeleland dans les années 1980. Cet homme a un long passé de violence, mais il est aussi le plus stratégique. »

Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170729-zimbabwe-femme-mugabe-encourage-desig...

Commentaires facebook