Lundi 24 Juillet 2017

Zimbabwe: en 2016, Old Mutual réalise un bénéfice après impôt de 91,8 millions $ en hausse de 590%

Zimbabwe: en 2016, Old Mutual réalise un bénéfice après impôt de 91,8 millions $ en hausse de 590%
(Agence Ecofin 18/03/17)

Le bénéfice après impôts pour l'exercice clos le 31 décembre 2016 de Old Mutual Zimbabwe (OMZ), filiale de l’assureur britannique Old Mutual, a augmenté pour s’établir à environ 91,8 millions $, contre 13,3 millions $ en 2015. Cette hausse est due principalement à l'augmentation des revenus de placements provenant des activités non bancaires.

Dans une déclaration, ce jeudi, le directeur général du groupe, Jonas Mushosho (photo), a expliqué que « cette hausse s'explique par la bonne performance dans les secteurs bancaire, de l'assurance-vie et des assurances à court terme, ainsi que par la reconquête du marché boursier vers la fin de 2016 ».

Le bénéfice de base par action s'est amélioré pour atteindre 26,7 cents, comparativement à 3,7 cents auparavant, grâce à une augmentation du bénéfice net. Le total des revenus du groupe a augmenté de 126% pour s'établir à 460,5 millions $, pour l'ensemble de l'exercice, en raison d'une augmentation des revenus de placements provenant des primes non bancaires et des primes brutes. Les revenus de placements provenant des activités non bancaires ont augmenté de 202%, passant d'une perte de 126,2 millions $, l'exercice précédent, à un gain de 128,8 millions de dollars.

M. Mushosho a également déclaré que le bénéfice d'exploitation ajusté du groupe, pour la période, a légèrement augmenté à 76,1 millions de dollars. Les autres dépenses d'exploitation et d'administration ont augmenté de 4%, pour s'établir à 89,9 millions de dollars, tandis que les flux de trésorerie nets des clients ont chuté de 17% pour s'établir à 81,8 millions de dollars.

Les souscriptions d’assurances-vie se sont élevées à 21,1 millions $ (-26%) tandis que le volume de souscriptions d’assurances-décès a augmenté de 23 % pour atteindre 273 millions de dollars.

L'investissement immobilier du groupe a chuté de 4%, passant de 408,4 millions $ l'année précédente à 392,6 millions $.

Le revenu des intérêts a diminué de 7,4%, passant de 100,8 millions de dollars, un exercice plus tôt, à 93,3 millions de dollars.

Fiacre E. Kakpo

Commentaires facebook