Lundi 20 Novembre 2017

Mugabe fait un don de 1 million $ à l'Union Africaine et comment ...?

Mugabe fait un don de 1 million $ à l'Union Africaine et comment ...?
(Agence Ecofin 04/07/17)

«L'Afrique doit financer ses propres programmes. Des institutions comme l'UA ne peuvent pas compter sur le financement des donateurs car ce modèle n'est pas viable», a déclaré le président Zimbabwéen Robert Mugabe dans des commentaires diffusés sur la télévision nationale.

Et pour financer l’Union Africaine (UA), le nonagénaire n’a pas fait les choses de moitié. Comique sous fond novateur, c’est du bétail qui servira de source de financement pour le dirigeant Zimbabwéen. Dans une déclaration fleuve comme on lui connait, celui qui dirige le pays de l’Afrique Australe depuis 1980 a expliqué comment il a eu l’idée de vendre aux enchères 300 bovins de son propre troupeau en mai dernier pour honorer sa promesse faite à l’UA, deux ans plus tôt. De cette opération peu habituelle, le président a réussi à mobiliser 1 million $.

« J’avais offert 300 têtes de bétail à la fondation de l’UA, mais ils ne savaient pas quoi en faire. J’ai donc décidé de les vendre aux enchères, et de reverser l’argent », a expliqué Mugabe au sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba (Ethiopie).

En posant un tel acte, le président entend donner l’exemple aux autres dirigeants du continent qui selon lui devraient sauver l’institution de l’emprise occidentale.

« Cet humble geste de la part du Zimbabwe n'a pas une si grande importance, mais démontre ce qui est possible lorsque les gens s’appliquent aux tâches qui leur incombent», lança le panafricaniste.

Le budget de l'Union Africaine est passé de 416,8 millions $ l'année dernière à 782 millions de dollars en 2017. En juillet 2016, les dirigeants africains ont convenu de facturer un prélèvement de 0,2% sur certaines importations pour financer les opérations de l'UA mais depuis, à peine une dizaine de pays membre ont réellement introduit cette réforme.

On estime à plus de 60% les apports des bailleurs de fonds extérieurs (l'Union européenne, la Banque mondiale et les gouvernements des pays développés) au budget de l’UA, ce qui semble confirmer les cris de détresse du doyen d’âge des présidents en Africains.

Fiacre E. Kakpo

Commentaires facebook