Mercredi 25 Avril 2018

Le Zimbabwe publie une liste d'exilés fiscaux pour rapatrier des fonds

Le Zimbabwe publie une liste d'exilés fiscaux pour rapatrier des fonds
(RFI 20/03/18)

Au Zimbabwe, les autorités ont publié, ce lundi 19 mars, une liste de fraudeurs qui ont illégalement sorti des capitaux du pays pendant le règne de l’ex-président Robert Mugabe. Le président Emmerson Mnangagwa, arrivé au pouvoir en novembre, avait donné un ultimatum de trois mois aux entreprises et particuliers pour qu’ils rapatrient leurs fonds en échange d’une amnistie, et ce afin de ramener de l’argent frais dans un pays plongé dans une grave crise économique et en manque de liquidités.
Au total, il s’agit de 1,4 milliard de dollars qui sont sortis illégalement du pays, selon le président Emmerson Mnangagwa. Sur cette somme, un peu plus du tiers a été rapatrié. Le président avait pourtant offert une amnistie à ceux qui ramèneraient volontairement ces fonds, afin de pallier le manque de liquidités.

Les autorités ont donc publié une liste de plus de 1 400 entreprises et particuliers considérés comme des fraudeurs.

Entreprises minières, hommes d'affaires chinois et personnalités zimbabwéennes

En tête de liste figurent cinq compagnies minières accusées par le gouvernement d’avoir déposé les revenus de leurs exportations sur des comptes offshore. Parmi elles se trouve Mbada Diamonds, une société d’exploitation de diamants soupçonnée d’être partiellement détenue par un général à la retraite, proche de l’ex-président Robert Mugabe.

La liste comprend également plusieurs hommes d’affaires chinois et des personnalités zimbabwéennes dont un musicien connu, candidat du parti au pouvoir aux élections législatives.

Poursuites

Malgré un pas dans la bonne direction, plusieurs observateurs ont déploré qu’aucun haut cadre du parti au pouvoir ne soit mentionné sur cette liste. Le président a quant à lui prévenu que les fraudeurs seraient poursuivis.

Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180320-zimbabwe-liste-fraudeurs-exiles-fisca...

Commentaires facebook