Le Zimbabwe exporte 35 éléphants vers la Chine | Africatime
Vendredi 28 Avril 2017

Le Zimbabwe exporte 35 éléphants vers la Chine

Le Zimbabwe exporte 35 éléphants vers la Chine
(Xinhua 06/01/17)

HARARE, (Xinhua) -- Le Zimbabwe a exporté 35 éléphants d'Afrique vers la Chine, ont annoncé jeudi les autorités de Zimparks (Zimbabwe Parks and Wildlife Management Authority).

La porte-parole de Zimparks, Caroline Washaya-Moyo, a déclaré que les animaux sont partis du Parc national de Hwange, dans le nord-ouest du Zimbabwe, le 23 décembre 2016, suite à une évaluation effectuée par les autorités de Zimparks et une organisation de défense des animaux pour voir si les destinations finales en Asie étaient appropriées pour les éléphants.

"La translocation a été effectuée après qu'une équipe de Zimparks et un inspecteur en chef de la Société nationale du Zimbabwe pour la prévention de la cruauté sur les animaux (ZNSPCA) se sont rendus en Chine pour inspecter les installations et les conditions dans lesquelles les éléphants allaient vivre".

Elle a ajouté que l'équipe avait évalué le Shanghai Exhibition Park, le Beijing Wildlife Park et le Hangzhou Wildlife Park et avait été satisfaite, ce qui a permis le lancement du processus de translocation.

"La Convention sur le commerce international des espèces de la faune et de la flore sauvages menacées d'extinction (CITES) et les règles nationales sur la vente d'espèces vivantes ont été scrupuleusement suivies", a-t-elle affirmé.

"Le processus de mise en cage et de transport ainsi que le chargement des éléphants dans le fret aérien a été surveillé et observé par différents acteurs concernés", a-t-elle ajouté.

La vente d'éléphants par le Zimbabwe à des pays étrangers a pour but de générer des ressources financières destinées à des programmes de conservation.

Les défenseurs des droits des animaux s'inquiétaient dans le passé des conditions de transport des animaux.

Le Zimbabwe a déjà exporté environ 60 bébés éléphants âgés entre deux et quatre ans vers la Chine et la Thaïlande, chaque éléphant ayant été acheté entre 40.000 et 60.000 dollars.

Les éléphants sont escortés par un spécialiste, un vétérinaire et un gardien d'éléphant, selon les exigences de CITES.

Le Zimbabwe possède plus de 83.000 éléphants, la deuxième plus grande population d'éléphants d'Afrique, le Parc national de Hwange accueillant plus de 45.000 pachydermes alors que sa capacité écologique n'est que de 15.000.

Mme Washaya-Moyo a ajouté que la population élevée d'éléphants a entraîné une dégradation environnementale grave, une perte de la biodiversité et une compétition accrue pour les ressources rares, provoquant l'apparition d'éléphants aux périphéries des parcs où ils sont vulnérables au braconnage.

Commentaires facebook