Mercredi 18 Octobre 2017

« Le retour de la monnaie nationale n'est pas pour bientôt » [Banque centrale du Zimbabwe]

« Le retour de la monnaie nationale n'est pas pour bientôt » [Banque centrale du Zimbabwe]
(Financial Afrik 03/08/17)

Même si l'inflation s'est stabilisée, les fondamentaux économiques du Zimbabwe ne sont toujours pas prêts pour un retour du dollar Zimbabwéen, estime désormais la Banque centrale qui en est la garante. Entre temps, le pays de Robert Mugabe négocie de nouveaux crédits auprès d'Afreximbank pour doper les exportateurs. Retour sur une descente aux enfers monétaires.
« Le Zimbabwe continuera à utiliser des devises étrangères jusqu'à ce que ces fondamentaux économique s'améliorent. Cela comprends le déficit budgétaire et la confiance des entreprises ». La déclaration provient du gouverneur de la Banque centrale zimbabwéenne, John Mangudya dont l'institution a tellement imprimé de billets de banque entre 2007 et 2008 alors que la situation économique se détériorait, que l'inflation a atteint des sommets. En 2008, le taux d'inflation a atteint le cap des... 231.000.000% (oui, vous avez bien lu !).

Le Zimbabwe a abandonné son propre dollar en 2009 après l'hyperinflation qui l'a rendu inutilisable. Il a ensuite commencé à utiliser une foule de devises étrangères, y compris le dollar américain et le rand sud-africain. Le yuan chinois a ensuite été ajouté au panier des devises.

Bien entendu, la chute mondiale des prix des matières premières n'a manqué de peser sur une situation économique déjà catastrophique. Le Zimbabwe a ainsi connu une rude pénurie de dollars depuis le début de l'année dernière, ce qui a entraîné des retards dans les paiements des engagements envers l'étranger, même après que la Banque centrale ait mis en place une monnaie de substitution sous forme de « billets d'obligations » en novembre 2016. A ce moment là, le FMI prédisait déjà que cette mesure ne suffirait pas à juguler à crise monétaire que connait le pays.

Lire la suite sur: http://afrique.latribune.fr/economie/conjoncture/2017-08-03/le-retour-de...

Commentaires facebook