Lundi 20 Novembre 2017

L’aéroport de Harare rebaptisé du nom du président Robert Mugabe

L’aéroport de Harare rebaptisé du nom du président Robert Mugabe
(APA 10/11/17)

APA-Harare (Zimbabwe) - L’aéroport international de Harare a été rebaptisé jeudi Aéroport international Robert Gabriel Mugabe en l’honneur au dirigeant zimbabwéen.

Selon le ministre des Transports et de l’Infrastructure Joram Gumbo, ce changement de nom est en l’honneur de la contribution du président Mugabe à la « libération et l’autonomisation économique des Zimbabwéens ».

« Afin de correspondre à votre envergure, l’aéroport subira un programme de réhabilitation massif dont, entre autres, la construction de trois aérogares supplémentaires, une nouvelle caserne de pompiers, un nouveau terminal moderne et un nouveau salon VIP », a déclaré Gumbo lors de la cérémonie tenue à l’aéroport.

Les négociations pour le financement de ce projet sont actuellement en cours avec la République de Chine et « les travaux devraient commencer avant la fin de cette année », a-t-il déclaré.

M. Mugabe a déclaré que son gouvernement était déterminé à améliorer l’infrastructure du transport aérien.

« Le gouvernement s’engage à accroître les capacités de nos aéroports, notamment en libéralisant notre espace aérien. Nous ferons cela conformément à la Décision de Yamoussoukro de 1999 », a-t-il déclaré.

Celle-ci engage les pays africains signataires à déréglementer les services aériens et à promouvoir des marchés aériens régionaux ouverts à la concurrence transnationale.

Le désormais Aéroport international RG Mugabe avait été officiellement inauguré en 1957, et le terminal a la capacité de gérer plus de cinq millions de passagers par an.

Outre cet aéroport, le nom du président Mugabé est aussi donné à une école d'administration du pays, de même qu’une avenue de Harare, la capitale.

L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI)a récemment approuvé le processus de changement de nom, qui est une exigence puisque tous les aéroports internationaux ont des codes qui doivent être mis à jour à l’échelle mondiale

Commentaires facebook