Jeudi 19 Octobre 2017

La Zambie et le Zimbabwe cèderont 440 millions $ de parts du barrage hydroélectrique de Batoka

La Zambie et le Zimbabwe cèderont 440 millions $ de parts du barrage hydroélectrique de Batoka
(Agence Ecofin 05/04/17)

La Zambie et le Zimbabwe ont décidé de céder aux investisseurs privés, 440 millions $ de parts du barrage hydroélectrique de Batoka. Cette cession d’actifs entre dans le cadre de la mobilisation des 4 milliards $ nécessaires à la construction de l’infrastructure. C’est ce que révèle, selon Chronicle, un document publié par Ernst &Young Advisory Services qui conseille les deux pays sur le projet.

D’une capacité de 2 400 MW, l’infrastructure sera composée de deux centrales électriques distinctes contrôlées chacune par l’un des pays, et dont le coût de mise en place s’élève à 732 millions $ par centrale. Le barrage proprement dit aura un coût de construction estimé à 2,14 milliards $. Ces fonds seront mobilisés en grande partie grâce à des dettes et des subventions.

L’infrastructure est prévue pour être achevée en 2023 et l’énergie qu’elle produira sera cédée à 3,22 cents de dollars, ce qui représente environ le tiers du tarif électrique actuellement en vigueur au Zimbabwe et la moitié de celui pratiqué en Zambie.

Gwladys Johnson

Commentaires facebook