Samedi 19 Août 2017

La Tunisie et le Zimbabwe, les plus africaines des sélections

La Tunisie et le Zimbabwe, les plus africaines des sélections
(El Watan 09/01/17)

La sélection de Tunisie est celle qui dispose du plus grand nombre de joueurs locaux pour la CAN-2017.

Quatorze de ses éléments évoluent dans le championnat tunisien. Un quinzième joue en Egypte. Il faut dire que la majorité des sélections qualifiées à cette CAN gabonaise ont fait appel, comme c’est le cas depuis des années, à des joueurs évoluant en Europe.

Pour ce qui est des Verts, ce sont seulement 4 joueurs du championnat national, dont deux gardiens, qui y sont représentés. La Guinée-Bissau bat tous les records, puisque l’équipe ne dispose d’aucun joueur évoluant au pays. Pis encore, l’équipe ne dispose même pas d’un élément qui joue dans un autre championnat d’Afrique. Ils viennent tous d’Europe et d’Asie.

Le Maroc et le Sénégal ont un joueur «local» chacun, même si la sélection sénégalaise dispose d’un deuxième joueur évoluant en Guinée. A cet effet, si l’on compte les joueurs évoluant sur le continent, c’est le Zimbabwe, premier adversaire des Verts, qui est le «plus africain» de tous puisqu’il a 7 joueurs évoluant dans son championnat national et 10 dans d’autres pays africains, principalement en Afrique du Sud. En dernier lieu, il est utile de signaler que les choses semblent changer pour l’Egypte. Réputée dans un passé récent pour être la sélection qui dispose du plus grand nombre de joueurs locaux, pour cette CAN-2017, ce n’est plus le cas. Sur les 23 convoqués, seuls 12 évoluent dans le championnat égyptien. En somme, sur l’ensemble des joueurs concernés par la CAN (368), seul un quart évolue sur le continent.

Abdelghani Aïchoun

Commentaires facebook