Mercredi 20 Septembre 2017

En pleine tourmente, Air Zimbabwe lâche du lest et licencie la moitié de son staff

En pleine tourmente, Air Zimbabwe lâche du lest et licencie la moitié de son staff
(Agence Ecofin 12/07/17)

Air Zimbabwe continue de traverser des zones de turbulence. En effet, la compagnie vient d’annoncer par la présidente de son conseil d’administration, Chipo Dyanda, qu’elle réduirait ses effectifs de moitié. Ainsi, 200 employés seront remerciés au terme de ce qui sera le 4ème licenciement de masse connu par la compagnie en 8 ans.

Cette situation intervient, en raison des fortes pertes enregistrées par la compagnie. Selon Reuters, ces pertes ont principalement pour cause, la mauvaise gestion, des coûts opérationnels très élevés et le vieillissement de la flotte et des équipements de la compagnie. «Notre staff est en surnombre et nous essayons également de libérer les personnes ne disposant pas des qualifications adéquates au sein de notre équipe. Cette réduction d’effectif nous permettra d’alléger le fardeau de la compagnie et d’y réinvestir les sommes ainsi économisées», a déclaré Mme Dyanda.

La dirigeante a poursuivi en indiquant que chacun des 4 avions dont dispose encore la compagnie n’a besoin que de 45 personnes. «Notre plan stratégique inclut l’acquisition d’appareils plus fiables et l’extension de nos lignes », a-t-elle également indiqué.

Selon une source officielle du ministère des transports du pays, les dettes d’Air Zimbabwe s’élèvent à quelque 300 millions $. La compagnie avait déjà licencié 300 personnes, il y a environ 2 ans.

Aaron Akinocho

Commentaires facebook