Vendredi 15 Décembre 2017

Econet Wireless envisage une acquisition d’actifs africains du groupe Millicom

Econet Wireless envisage une acquisition d’actifs africains du groupe Millicom
(Agence Ecofin 30/11/17)

Le groupe télécoms zimbabwéen Econet Wireless, fondé par l’homme d’affaires zimbabwéen Strive Masiyiwa, est actuellement engagé dans des négociations avec le groupe télécoms Millicom International Cellular (MIC). Ces discussions portent sur l’acquisition de certains actifs africains de la compagnie luxembourgeoise, a révélé à Bloomberg, une source proche du dossier.

Comme c’est actuellement le cas au Sénégal où il cède sa filiale Tigo au consortium formé du groupe Teyliom, la société NJJ, et Sofima d’Axian, le groupe Millicom pourrait, si les échanges aboutissent, se séparer d’une ou de toutes ses filiales africaines.

Hormis le Sénégal, la société est présente en Tanzanie, au Tchad, au Ghana et au Rwanda sous sa marque Tigo. Depuis 2016, elle a entamé un vaste programme de retrait progressif du continent, jugé de moins en moins rentable et soumis à une concurrence de plus en plus écrasante. Le groupe a décidé de se concentrer sur le marché d’Amérique latine, riche d’opportunités et où « le business est beaucoup plus rentable ».

En 2016, Millicom a enregistré 57 411 000 clients pour 6,249 milliards de dollars US de revenus. Les cinq filiales africaines du groupe qui représentaient 25 407 000 d’abonnés ont pesé pour 896 millions de dollars US dans le revenu du groupe, tandis que les huit marchés d’Amérique latine ont contribué à hauteur de 5,352 milliards de dollars US.

Commentaires facebook