Vendredi 20 Avril 2018

CAN-2017 : impressionnant, le Sénégal s’offre le premier ticket pour les quarts

CAN-2017 : impressionnant, le Sénégal s’offre le premier ticket pour les quarts
(France 24 20/01/17)

Opposé à une équipe du Zimbabwe vaillante mais limitée, le Sénégal n’a pas souffert pour valider son billet pour les quarts de finale de la CAN-2017 (2-0). Les Lions de la Teranga impressionnent depuis le début du tournoi. Favoris avant le début de la compétition, les Lions de la Teranga n’ont pas tardé à confirmer leur statut sur le pré. Avec deux victoires en deux journées, le Sénégal est la première nation africaine à avoir décroché son billet pour les quarts de finale de la CAN-2017. Déjà impressionnants face à la Tunisie, dimanche 15 janvier (2-0), les hommes d’Aliou Cissé n’ont laissé aucune place au suspense contre le Zimbabwe (2-0), en pliant la rencontre dès le premier quart d’heure.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces Lions ont parfaitement géré leur entame de match. Après s’être procuré trois occasions franches d’entrée, par Keita Baldé (4e, 7e) et Mame Biram Diouf (6e), le Sénégal a frappé. C’est l’artificier maison Sadio Mané, qui a ouvert le coup franc à la conclusion d’un superbe mouvement collectif. L’attaquant de Liverpool, servi aux six mètres par Keita Baldé, n’a eu qu’à pousser le ballon au fond des filets (1-0, 9e).

Dans la foulée, Mame Biram Diouf a failli doubler la mise. À la réception d’un centre de Gassama, le numéro 9 des Lions est passé tout près de trouver le chemin des filets, mais son piqué est venu mourir juste à côté du but des Warriors.

Deux minutes plus tard, sur un coup franc magistral, Saivet est venu effacer la frustration des siens en inscrivant un coup franc magistral à une petite trentaine de mètres des buts. Le ballon, parfaitement enroulé, est venu dépoussiérer la lucarne droite de Mkuruva, totalement impuissant sur le coup (2-0, 14e).

Derrière, les Sénégalais se sont contentés de gérer la demi-heure restante de ce premier acte. En face, dominés dans le jeu, les Warriors n’ont pu compter que sur la percussion de Billiat. Mais malgré deux tentatives (18e, 44e), l’attaquant du Zimbabwe n’a pas réussi à renverser la vapeur.

Commentaires facebook