Dimanche 25 Juin 2017

Dans le monde

(AFP)

Une embarcation avec environ 150 passagers a fait naufrage dans le lac d'El Penol de Guatapé, un site très touristique dans le nord-ouest de la Colombie, a indiqué dimanche l'Armée de l'air colombienne.

"Un hélicoptère UH-60 Angel de l'Armée de l'air colombienne se dirige en ce moment vers Guatapé (département d'Antioquia) pour participer aux secours après le naufrage d'une embarcation avec environ 150 personnes à bord", a annoncé l'Armée de l'air dans un communiqué.

Aucun bilan officiel n'était encore connu et il n'a pas été fait mention des raisons du naufrage.

(AFP)

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dimanche pour la Gay Pride de New York sous une mer de drapeaux arc-en-ciel, avec l'opposition à Trump et la défense des transsexuels comme grandes causes du moment.

(AFP)

Bâtiments dévastés, montagnes de gravats, ruelles désertes parsemées de cadavres de jihadistes: c'est le nouveau visage, apocalyptique, du vieux Mossoul, ancien joyau de l'Irak, dont les quartiers sont peu à peu arrachés par l'armée aux derniers combattants jihadistes.

Pour la troisième fois en quelques minutes, le lieutenant-colonel Mohamed al-Tamim passe sans regarder à côté d'un cadavre de jihadiste, à moitié enseveli sous un tas d'énormes gravats qui était encore il y a quelques jours une façade d'immeuble du quartier al-Farouq.

(AFP)

La police turque a fait usage de balles en caoutchouc dimanche pour empêcher des manifestants de tenir la parade annuelle de la "Gay Pride" sur la place Taksim au centre d'Istanbul, au lendemain d'une interdiction de ce rassemblement décidée par les autorités locales.

La police a tiré des balles en caoutchouc vers un groupe d'environ 40 manifestants, a rapporté un journaliste de l'AFP.

(AFP)

Les forces irakiennes bataillaient dur dimanche dans le coeur historique de Mossoul, dévasté, s'approchant des dernières poches de jihadistes pour les chasser de leur ultime fief urbain dans le pays.

Trois ans après avoir pris Mossoul, la deuxième ville du pays, le groupe Etat islamique (EI) ne contrôle plus qu'environ un kilomètre carré dans la vieille ville, selon des commandants irakiens.

(AFP)

L'armée israélienne a annoncé dimanche avoir ciblé des positions du régime syrien en représailles à des projectiles qui ont frappé le plateau du Golan, le second incident du genre en deux jours.

L'armée "a ciblé deux postes d'artillerie et un camion de munitions appartenant au régime syrien", a-t-elle indiqué dans un communiqué, soulignant qu'elle avait ordonné aux civils israéliens de se tenir éloignés des zones proches de la localité syrienne de Qouneitra, où les combats entre régime et rebelles sont intenses.

(AFP)

Le social-démocrate allemand Martin Schulz est passé à l'offensive dimanche en vue des élections législatives de septembre, accusant Angela Merkel d'"arrogance" et de saper "la démocratie", alors que les sondages prédisent une large victoire à la chancelière.

Lors d'un congrès de son parti (SPD) à Dortmund, au coeur de la Ruhr ouvrière, l'ancien président du Parlement européen s'est efforcé de relancer sa campagne électorale mal en point.

(AFP)

Le président tchadien Idriss Deby a estimé dimanche que le contrat passé en 2013 avec la société de négoce suisse Glencore pour les ventes de pétrole était "un marché de dupes".

"Nous pensions que c'était une opportunité, c'était un marché de dupes", a déclaré M. Deby à l'émission Internationales (RFI, Le Monde, TV5 Monde), estimant avoir fait à l'époque "une démarche irresponsable".

"Je m'en rends compte aujourd'hui. Il y a un délit d'initiés, et il y a une enquête en cours", a-t-il ajouté.

(AFP)

Au moment où se tient à Paris le premier procès des "biens mal acquis", la fille et le gendre du président congolais Denis Sassou Nguesso ont été mis en examen cette semaine dans l'un des volets de l'enquête sur l'origine du patrimoine fastueux de familles de dirigeants africains en France.

(AFP)

Hanuman Prasad Garg ne blâme pas la hausse des prix de l'énergie ou les imitations bon marché pour la mort à petit feu de la pluriséculaire industrie du verre indienne. Il blâme le Taj Mahal.

Depuis des siècles, les artisans de Firozabad (nord de l'Inde) produisent des bracelets de verre, accessoires indispensables de l'attirail traditionnel de la femme indienne.

(AFP)

Une bataille se déroulait dimanche au Cachemire indien entre des soldats et un groupe de militants armés retranchés dans une école, a-t-on appris auprès de la police.

Les hommes armés, soupçonnés d'appartenir à la rébellion séparatiste, ont commencé par tendre une embuscade à une patrouille de police samedi soir, tuant un agent et en blessant deux autres. Ils se sont ensuite retranchés dans une école de la banlieue de Srinagar, la capitale du Cachemire.

(AFP)

Des centaines de personnes luttaient dimanche soir pour contrôler un incendie qui a atteint le parc naturel de Doñana dans le sud-ouest de l'Espagne et entraîné l'évacuation de plus de 1.800 personnes, ont annoncé les autorités.

Un total de 550 personnes étaient mobilisées dimanche, selon le gouvernement régional, tandis que les services d'urgence précisaient que 23 avions et hélicoptères étaient engagés contre le feu, hors de contrôle.

(AFP)

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a estimé dimanche que l'ultimatum présenté par l'Arabie saoudite et ses alliés au Qatar, qu'ils accusent de "soutenir le terrorisme", était "contraire au droit international".

"Nous soutenons (la position du Qatar) parce que nous considérons que la liste de 13 demandes est contraire au droit international", a déclaré le chef de l'Etat turc, cité par l'agence gouvernementale Anadolu.

(AFP)

A chaque visite de hauts fonctionnaires dans la province où travaillait Boonyarit, le rituel était le même: les accueillir avec de bons petits plats, puis amener des filles en guise de "dessert".

Cette tradition - connue de tous mais dont personne ne parle au royaume de la prostitution - implique des filles jeunes, voire mineures.

Fait exceptionnel, ces dernières semaines, elle a fait les gros titres de la presse thaïlandaise.

(AFP)

Joachim Löw est en passe de gagner son pari: dimanche à Sotchi (15h00 GMT, 17h00 française), sa jeune Allemagne peut se contenter d'un nul pour rejoindre le dernier carré de la Coupe des Confédérations, face au Cameroun mal en point.

La Mannschaft pourrait même se qualifier avec une défaite en fonction du résultat de Chili-Australie, l'autre match de ce groupe B disputé parallèlement à Moscou. C'est dire le nombre élevé d'orteils qu'elle a déjà en demi-finale.

(AFP)

"Sors d'ici, corbeau!": en Grèce, les notaires en charge des enchères judiciaires sont confrontés à des publics souvent très remontés. Pour y parer, les ventes se feront bientôt sur internet, avec la bénédiction des créanciers du pays.

Le site ouvrira en septembre, avec quelque 15.000 biens, explique Georgios Rouskas, président du Conseil national du notariat hellénique.

(AFP)

Au moins 139 personnes ont été tuées et une centaine blessées par un incendie dimanche au Pakistan, lorsqu'un camion citerne d'hydrocarbures s'est renversé et que des riverains se sont précipités pour récupérer le carburant répandu sur la chaussée.

Cette tragédie intervient alors que nombre de Pakistanais sont sur les routes pour rejoindre leur famille à l'occasion des festivités d'Aid-al-Fitr, fête musulmane majeure marquant la fin du mois sacré du ramadan.

(AFP)

L'armée philippine a décrété une trêve de quelques heures dimanche dans l'offensive en cours contre les islamistes qui occupent Marawi, ville ravagée du sud de l'archipel, pour permettre aux habitants de célébrer l'Aid al-Fitr.

Le général Eduardo Ano, chef de l'état-major philippin, a ordonné à ses forces d'observer une "pause humanitaire" de huit heures à Marawi, la plus grande ville musulmane des Philippines catholiques, pendant cette fête qui marque la fin du mois de jeûne musulman du ramadan.

(AFP)

Le président syrien Bachar al-Assad s'est rendu dimanche à Hama pour assister à la prière de l'Aïd al-Fitr marquant la fin du ramadan, une apparition inédite du chef de l'Etat dont les déplacement en dehors de la capitale sont rares.

La présidence a publié des images de lui priant à l'aube dans la mosquée al-Nouri de Hama (centre) puis félicitant des fidèles à l'extérieur du bâtiment.

M. Assad est apparu aux côtés du ministre des Biens religieux (Waqf) Mohammad Abdel-Sattar Sayyed et du mufti de Syrie Ahmad Badredine Hassoun.

(AFP)

Cristina Kirchner, qui vient d'effectuer officiellement son retour en politique en briguant un mandat de sénatrice aux élections d'octobre, reste populaire en Argentine, malgré des accusations de malversations, et pourrait à nouveau postuler à la présidence, en 2019.

A 64 ans et après un an et demi en retrait de la vie politique, cette brillante oratrice s'érige en rempart face à ce qu'elle dénonce comme le "néo-libéralisme" du président de centre-droit Mauricio Macri, qui lui a succédé fin 2015.

(AFP)

Un blogueur dissident franco-vietnamien a été expulsé vers la France après avoir été privé de sa nationalité vietnamienne, a annoncé dimanche son épouse à l'AFP.

Le Vietnam est un pays où les opposants sont fréquemment emprisonnés, mais Pham Minh Hoang, 62 ans, est le premier dissident, de l'histoire récente, à se voir retirer sa nationalité vietnamienne.

L'ancien professeur de mathématiques a été contraint de prendre un vol pour Paris samedi. "Mon mari a quitté le Vietnam à 23H30 la nuit dernière, à bord d'un vol direct pour Paris", a déclaré dimanche Le Thi Kieu Oanh.

(AFP)

Ivanka Trump, fille et conseillère du président américain Donald Trump, devra témoigner en personne dans le cadre de la plainte pour contrefaçon intentée contre sa marque de chaussures par le label italien Aquazzura, a décidé un juge américain.

Dans une décision rendue vendredi, la juge du district de New York Katherine Forrest a rejeté l'argument du président Trump selon lequel sa fille devrait être exemptée de comparution en raison de son travail de conseillère à la Maison Blanche.

(AFP)

Le social-démocrate Martin Schulz va tenter dimanche de relancer sa campagne lors du congrès de son parti, à trois mois des élections législatives allemandes pour lesquelles les sondages le donnent largement battu par Angela Merkel.

Réuni à Dortmund, en plein coeur de la Ruhr ouvrière, le SPD doit entériner en début d'après-midi son programme de campagne pour le scrutin du 24 septembre, programme axé autour du thème de la "justice sociale".

(AFP)

Les Albanais ont eu du mal à s'enthousiasmer pour leurs législatives dimanche, marquées par une faible participation malgré l'enjeu de l'ouverture des négociations d'adhésion à l'Union européenne.

Il faut "voter, voter, voter", a exhorté durant la journée sur Facebook le Premier ministre socialiste Edi Rama, 52 ans, dont la formation est donnée légèrement favorite devant le Parti démocratique (droite) de Lulzim Basha, 43 ans. "Venez voter car vous ne pouvez changer votre vie que par le vote", a renchéri ce dernier.

(AFP)

Huit personnes ont été arrêtées samedi en Colombie, soupçonnées d'être impliquées dans l'attentat à la bombe qui avait coûté la vie à trois personnes, dont une Française, dans les toilettes d'un centre commercial de Bogota le 17 juin, selon les autorités.

(AFP)

L'ex-présidente de la République argentine, Cristina Kirchner, installée à la Casa Rosada de 2007 à 2015 mais actuellement sans mandat politique, sera candidate aux élections sénatoriales d'octobre, ont révélé deux de ses colistiers samedi soir.

Cette candidature, qui n'était plus qu'un secret de Polichinelle, a été confirmée samedi soir, trois heures avant la limite légale de minuit, par Roberto Salvarezza et Leopoldo Moreau, deux de ses colistiers pour ces élections d'octobre, dans des déclarations à la chaîne de télévision C5N.

(AFP)

Le parlement britannique a bloqué samedi l'accès depuis l'extérieur à ses comptes e-mail à la suite d'une cyberattaque, ont indiqué ses responsables.

"Ce matin, nous avons découvert une activité inhabituelle et la preuve d'une tentative de cyberattaque contre notre réseau informatique", ont indiqué les responsables du parlement dans un e-mail envoyé aux députés et publié par le Daily Telegraph.

(AFP)

Des milliers de personnes ont défilé samedi au Venezuela pour dénoncer la "brutale répression" des manifestations contre le président Nicolas Maduro, dont l'opposant Leopoldo Lopez s'est dit également victime en prison.

"Fini la répression. Fini les morts", pouvait-on lire sur une pancarte attachée aux grilles d'une base aérienne de Caracas.

(AFP)

Le président russe Vladimir Poutine a fait l'éloge samedi des agents de renseignement clandestins, des "personnes pas comme les autres" dont le dévouement à la patrie est exemplaire.

"Renoncer à sa vie, à ses proches et quitter son pays pour beaucoup d'années, en consacrant sa vie à la patrie, tout le monde n'est pas capable de faire cela", a déclaré l'ex-agent du KGB, 64 ans, dans des propos retransmis sur la chaîne publique Rossia 1.

(AFP)

Le leader du parti travailliste Jeremy Corbyn a été accueilli comme une rockstar sur la scène principale du festival de Glastonbury à Pilton (ouest de l'Angleterre) samedi, où il a prononcé un discours passionné en faveur de la justice sociale et défié Theresa May.

Devant une foule compacte qui scandait son nom, il a exprimé son soutien aux réfugiés et à la jeunesse, vanté la défense de l'environnement et taclé le président américain Donald Trump, avant de s'adresser directement à la Première ministre.

(AFP)

Les organisateurs de la Marche des fiertés LGBTI (lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexe) ont annoncé qu'ils maintiendraient leur manifestation prévue dimanche sur l'emblématique place Taksim à Istanbul malgré une interdiction émise par le gouvernorat.

Les autorités ont décidé de ne pas autoriser la tenue de la marche et des manifestations associées pour préserver "l'ordre public" et la "sécurité des touristes" dans la zone concernée, a annoncé le gouvernorat d'Istanbul dans un communiqué publié sur son site samedi.

(AFP)

Le président russe Vladimir Poutine s'est rendu samedi en Crimée, péninsule ukrainienne annexée par la Russie en 2014, un déplacement aussitôt dénoncé par Kiev comme une "violation de la souveraineté" de l'Ukraine.

En Crimée, M. Poutine a visité la légendaire colonie de vacances pour jeunes, Artek, ancienne vitrine de la jeunesse soviétique située sur les rives de la mer Noire, selon un communiqué du Kremlin.

(AFP)

L'armée israélienne a annoncé avoir frappé samedi un secteur en Syrie d'où avaient été tirés peu auparavant dix projectiles vers la partie du plateau du Golan occupée par Israël, l'agence de presse officielle syrienne faisant état de plusieurs morts.

L'armée de l'air israélienne a entre autres visé deux chars du "régime syrien" dans la partie nord du Golan, a indiqué un de ses porte-parole, précisant que les projectiles tirés n'avaient pas fait de victime en Israël.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), la frappe israélienne a tué deux soldats syriens.

(AFP)

L'Afghanistan vient de vivre le mois de ramadan le plus meurtrier depuis le début de l'opération américaine en 2001, selon un décompte de l'AFP à la veille de l'Eid-el-Fitr, avec au moins 200 morts, principalement civils, et 700 blessés.

Ce mois sacré pour les musulmans, entamé le 27 mai, a été notamment marqué par une attaque au camion piégé en plein Kaboul le 31 mai. Cet attentat qui visait le quartier diplomatique, la pire qu'ait subi Kaboul en 16 ans, a fait au moins 150 tués - tous Afghans - et 400 blessés.

(AFP)

La série d'attentats qui a ensanglanté le dernier vendredi du ramadan au Pakistan, dont une double attaque suicide sur un marché bondé, a fait 57 morts et plus de 200 blessés, selon un nouveau bilan rendu public samedi par les autorités.

Un marché de Parachinar, à la frontière afghane, a été frappé en pleine heure de pointe par une double explosion, alors que les chalands s'affairaient à l'approche des festivités de l'Aïd, qui marque la fin du ramadan.