Lundi 11 Décembre 2017
(RFI 24/11/17)
La Cnuced (Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement) a publié ce jeudi 23 novembre son rapport 2017 sur les pays les plus pauvres du monde. Il y en a 47 aujourd’hui, dont 33 africains. La Cnuced s’est intéressée cette année à l’accès à l’énergie moderne dans ces pays. Trois indicateurs définissent les pays les moins avancés : le revenu national brut par habitant, le taux d’accès à l’éducation et aux services de santé, ainsi qu'un indice reflétant la capacité à résister aux chocs économiques et environnementaux. Autres caractéristiques communes : des économies peu diversifiées et un accès extrêmement limité à l’électricité. Certains pays regorgent d'hydrocarbures et de minerais, qu’ils exportent souvent...
(La Tribune 23/11/17)
La Banque centrale de Zambie baisse son taux directeur avec notamment pour objectif d'inciter les établissements financiers tournés vers les particuliers à réduire leurs taux d'intérêt. Mais la Bank of Zambia redoute la lenteur de la répercussion de la mesure par les banques commerciales. C'est la quatrième baisse en an. La Banque centrale de Zambie (BoZ) a réduit, ce mercredi, son taux directeur de 0,75 point. L'outil principal dont dispose la BoZ pour influer sur l'octroi de crédits et moduler l'inflation dans le pays passe ainsi de 11% à 10,25%. Cette opération a été annoncée ce 22 novembre par le gouverneur de la Banque centrale zambienne, Denny Kalyalya, lors d'une conférence de presse à Lusaka, la capitale du pays. Si...
(La Tribune 07/11/17)
Polémique en Zambie sur la limitation du mandat présidentiel. Sur un ton presque menaçant, Egdar Lungu met en garde ceux qui auraient la témérité de s’opposer à sa candidature à la présidentielle de 2021. Dans le camp de l’opposition, on estime que le président élu en janvier 2015 lors d’une élection très controversée après avoir assuré l’intérim de Michel Sata, devrait passer la main. La polémique enfle. Edgar Lungu, le président zambien n'a pas usé de subtilité langagière. Face à...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme...
(La Tribune 28/09/17)
Le Syndicat national des agriculteurs de la Zambie est monté au créneau pour dénoncer la décision éventuelle du gouvernement d'interdire l'exportation de maïs. Si celle-ci est prise, elle affectera les espoirs des agriculteurs de voir leurs revenus augmentés, alors que l'Etat ne disposerait même pas d'installions de stockage pour accueillir les 2,8 millions de tonnes de maïs produits cette saison. Les agriculteurs zambiens se sont mobilisé ce 26 septembre 2017 pour demander au gouvernement de ne pas interdire les exportations...
(RFI 27/09/17)
Depuis le 30 août, plus de 3 000 Congolais ont fui les provinces du Tanganyika et du Haut-Katanga dans l'est de la RDC. Des milliers d'entre eux ont trouvé refuge en Zambie. Un afflux qui inquiète le Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR). Ces personnes fuient des affrontements entre forces gouvernementales et milices armées et arrivent dans un état de santé très dégradé. Elles ont fui des violences très graves, explique Katerina Kitidi, porte-parole du HCR à Genève : « C’est un...
(La Tribune 27/09/17)
L'Agence internationale de l'énergie atomique a promis d'aider la Zambie à former des spécialistes en sciences et techniques nucléaires. Cette initiative viendra compléter celle de la Russie qui a déjà encadré la formation d'une quarantaine de spécialistes zambiens. Le gouvernement zambien et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) viennent de conclure un partenariat pour la formation de spécialistes zambiens en sciences et techniques nucléaires. D'après Nkandu Luo, ministre zambienne de l'Enseignement supérieur qui a révélé l'information ce lundi 25 septembre,...
(La Tribune 12/09/17)
Les perspectives économiques de la Zambie sur le court terme sont prometteuses. La Banque centrale zambienne a annoncé aujourd’hui que le taux de croissance actuel de 4.1% devrait atteindre les 4,3% à la fin de l’année en cours avant de s’établir à 5,1% en 2018. Une performance économique imputée à plusieurs facteurs. Décryptage. Des perspectives au vert pour l'économie zambienne. La constance de la croissance économique du pays se maintiendra sur deux ans au moins. Le taux de croissance actuel de 4,1% devrait atteindre les 4,3% à la fin de l'année en cours, a annoncé aujourd'hui la Banque centrale zambienne (Bank of Zambia) dans un rapport précisant qu'en 2018, les perspectives économiques...
(L'Equipe 06/09/17)
L'Algérie a encore été battue par la Zambie (0-1), cette fois à domicile ce mardi. Une défaite qui met fin aux derniers espoirs des Fennecs. Ils ne joueront pas la prochaine Coupe du monde. Présente en Afrique du Sud en 2010 et au Brésil en 2014, lors des deux dernières phases finales de la Coupe du monde, l'Algérie ne participera pas à la prochaine édition en Russie, l'été prochain. Elle s'est encore inclinée, pour la troisième fois en quatre matches...
(La Tribune 26/08/17)
Les autorités zambiennes ont confirmé leur intention de ne pas lever la restriction sur les importations de poissons. Alors que le marché local souffre actuellement d'un déficit en la matière, le gouvernement reste inflexible sur la mesure et préfère encourager une production locale afin de devenir un exportateur net d'ici les deux prochaines années. Peu importe le déficit de poissons dans le pays, les autorités zambiennes sont décidées ; elles ne fléchiront pas et maintiendront la restriction sur les importations...
(La Tribune 24/08/17)
Le torchon brûle entre la filiale zambienne de Glencore d’une part et de l’autre le fournisseur en électricité de la mine et Lusaka. Un litige qui a déjà débouché sur la coupure partielle du courant de l’unité d’extraction de cuivre et qui menace les postes de 4.700 employés. La filiale zambienne du groupe minier Glencore est en passe de mettre en œuvre un plan social. Une mesure qui vise notamment la mine de cuivre que l'opérateur exploite en Zambie et qui est touchée par un différend entre Glencore et le fournisseur d'électricité sur les tarifs du courant. Un litige qui pourrait entraîner le licenciement de 4.700 mineurs.
(RFI 21/08/17)
En Zambie, Hakainde Hichilema, leader de l'opposition, regoûte à la liberté après quatre mois de prison. Dès l'ouverture de son procès mercredi 17 août, l'avocate générale a annoncé l'abandon immédiat des charges qui étaient retenues contre lui et cinq coaccusés. Accusé de trahison pour avoir tenté de bloquer le convoi du président Edgar Lungu, dont il conteste l'élection, Hakainde Hichilema risquait pourtant de 15 ans de prison à la peine de mort. Hakainde Hichilema est libre. Arrêté en avril, le...
(RFI 17/08/17)
Hakainde Hichilema est libre. Le chef de l'opposition zambienne, accusé de trahison par le régime a finalement été relâché ce mercredi 16 août, tout comme cinq de ses co-accusés. La justice a décidé d'abandonner les poursuites contre l’homme d'affaires dont le procès s'était ouvert lundi. Une décision vécue comme une victoire par le camp d'Hichilema. Hakainde Hichilema libéré a été aussitôt accueilli comme un quasi-héros par ses soutiens. A sa sortie de prison, le chef de l'opposition s'est rendu en voiture jusqu'au siège de son parti l'UPND, acclamé par plusieurs centaines de partisans. Après cette parade, Hakainde Hichilema s'est exprimé devant la foule. « Ici commence notre marche vers la vraie liberté », s'est ainsi félicité l'homme d'affaires.
(BBC 16/08/17)
Le chef de l'opposition zambienne a plaidé lundi non coupable au cours de son procès dans un tribunal de Lusaka, la capitale zambienne. Hakainde Hichilema est poursuivi pour avoir gêné le passage du convoi du président Edgar Lungu dont il conteste la réélection. Il est incarcéré depuis avril dans une prison de haute sécurité, il risque la peine de mort. A l'ouverture de son procès, il a plaidé non coupable et l'audience a été ajournée à demain mercredi à la...
(RFI 16/08/17)
Hakainde Hichilema a été remis en liberté ce mercredi 16 août par la justice zambienne, qui a également décidé de l’abandon des charges de « trahison » qui pesaient depuis avril dernier contre le leader de l’opposition zambienne. «Hakainde Hichilema et ses cinq co-accusés ont été libérés de leur prison et les accusations de trahison ont été abandonnées», a annoncé le Parti uni pour le développement national sur son compte Twitter. En cas de reconnaissance de culpabilité, Hakainde Hichilema encourait...
(La Tribune 16/08/17)
La Banque centrale zambienne a annoncé ce 11 août la réduction de son taux de directeur. L'institution financière a revu à la baisse de 150 points de base son taux débiteur de référence, un des plus importants déterminants des taux d'intérêt du pays. Une décision justifiée par la stabilisation de l'inflation. Dans un contexte de chute de l'inflation dans le pays, la Banque centrale de Zambie (BoZ) vient d'annoncer sa décision de réduire son taux directeur. Il s'agit d'un taux...
(RFI 08/08/17)
En Zambie, nouvelle arrestation d’un leader de l’opposition. Saviour Chishimba, a été interpellé vendredi 4 août par des policiers à la sortie d’une chaîne de télévision de Lusaka. L’opposant, qui était l’invité d’une émission, est connu pour être très critique envers le président Edgar Lungu. Une arrestation qui arrive quatre mois après celle du principal opposant Hakainde Hichilema. Tout s’est passé très vite pour Saviour Chishimba. Dès sa sortie de la chaîne de télé Diamond TV, les forces de l’ordre...
(La Tribune 24/07/17)
Le gouvernement zambien vient de lancer un nouveau projet financé par la Banque mondiale visant à traiter certains dommages environnementaux causés par les opérations minières. Le montant de l'aide dédiée à ce projet s'élève à 65 millions de dollars. Contrôler, traiter et contenir les risques de la pollution de l'exploitation minière sur la population et l'environnement. Tel est l'objectif du nouveau projet lancé par le gouvernement zambien et soutenu financièrement par la Banque mondiale. C'est ce qu'a annoncé la chaîne publique zambienne, la Zambia National Broadcasting. Parmi ces projets, il est prévu que 65 millions...
(BBC 17/07/17)
Un babouin a interféré avec les installations électriques de la capitale touristique de la Zambie, Livingstone, et a coupé l'alimentation électrique à environ 50 000 clients. L'animal a réussi à accéder à une centrale électrique dimanche et a manipulé des machines à haute tension qui fournissent l'électricité aux provinces sud et ouest de la Zambie. Selon Henry Kapata, porte-parole de l'entreprise électrique du pays, Zesco, 28 000 habitants de Livingstone et 22 000 autres personnes dans la région ont été totalement privés d'électricité pendant environ six heures.
(RFI 17/07/17)
Après une première série de matches aller samedi, d’autres rencontres se sont jouées ce dimanche 16 juillet dans les éliminatoires du prochain Championnat d’Afrique des nations, qui aura lieu au Kenya du 11 janvier au 2 février 2018. Dans la zone Sud, la Zambie a été intraitable en allant gagner largement au Swaziland (0-4). Bon résultat aussi pour l’Angola, vainqueur à Maurice (0-1). La Namibie a battu le Zimbabwe (1-0) tandis que Madagascar et le Mozambique se sont neutralisés (2-2)...

Pages