Mercredi 23 Août 2017
(RFI 21/08/17)
En Zambie, Hakainde Hichilema, leader de l'opposition, regoûte à la liberté après quatre mois de prison. Dès l'ouverture de son procès mercredi 17 août, l'avocate générale a annoncé l'abandon immédiat des charges qui étaient retenues contre lui et cinq coaccusés. Accusé de trahison pour avoir tenté de bloquer le convoi du président Edgar Lungu, dont il conteste l'élection, Hakainde Hichilema risquait pourtant de 15 ans de prison à la peine de mort. Hakainde Hichilema est libre. Arrêté en avril, le patron du Parti uni pour le développement national (UPND) était incarcéré depuis pour avoir gêné le passage du convoi du président zambien Edgar Lungu, dont il conteste depuis un an la réélection. A peine sorti...
(RFI 17/08/17)
Hakainde Hichilema est libre. Le chef de l'opposition zambienne, accusé de trahison par le régime a finalement été relâché ce mercredi 16 août, tout comme cinq de ses co-accusés. La justice a décidé d'abandonner les poursuites contre l’homme d'affaires dont le procès s'était ouvert lundi. Une décision vécue comme une victoire par le camp d'Hichilema. Hakainde Hichilema libéré a été aussitôt accueilli comme un quasi-héros par ses soutiens. A sa sortie de prison, le chef de l'opposition s'est rendu en voiture jusqu'au siège de son parti l'UPND, acclamé par plusieurs centaines de partisans. Après cette parade, Hakainde Hichilema s'est exprimé devant la foule. « Ici commence notre marche vers la vraie liberté », s'est ainsi félicité l'homme d'affaires.
(BBC 16/08/17)
Le chef de l'opposition zambienne a plaidé lundi non coupable au cours de son procès dans un tribunal de Lusaka, la capitale zambienne. Hakainde Hichilema est poursuivi pour avoir gêné le passage du convoi du président Edgar Lungu dont il conteste la réélection. Il est incarcéré depuis avril dans une prison de haute sécurité, il risque la peine de mort. A l'ouverture de son procès, il a plaidé non coupable et l'audience a été ajournée à demain mercredi à la...
(RFI 16/08/17)
Hakainde Hichilema a été remis en liberté ce mercredi 16 août par la justice zambienne, qui a également décidé de l’abandon des charges de « trahison » qui pesaient depuis avril dernier contre le leader de l’opposition zambienne. «Hakainde Hichilema et ses cinq co-accusés ont été libérés de leur prison et les accusations de trahison ont été abandonnées», a annoncé le Parti uni pour le développement national sur son compte Twitter. En cas de reconnaissance de culpabilité, Hakainde Hichilema encourait...
(La Tribune 16/08/17)
La Banque centrale zambienne a annoncé ce 11 août la réduction de son taux de directeur. L'institution financière a revu à la baisse de 150 points de base son taux débiteur de référence, un des plus importants déterminants des taux d'intérêt du pays. Une décision justifiée par la stabilisation de l'inflation. Dans un contexte de chute de l'inflation dans le pays, la Banque centrale de Zambie (BoZ) vient d'annoncer sa décision de réduire son taux directeur. Il s'agit d'un taux...
(RFI 08/08/17)
En Zambie, nouvelle arrestation d’un leader de l’opposition. Saviour Chishimba, a été interpellé vendredi 4 août par des policiers à la sortie d’une chaîne de télévision de Lusaka. L’opposant, qui était l’invité d’une émission, est connu pour être très critique envers le président Edgar Lungu. Une arrestation qui arrive quatre mois après celle du principal opposant Hakainde Hichilema. Tout s’est passé très vite pour Saviour Chishimba. Dès sa sortie de la chaîne de télé Diamond TV, les forces de l’ordre...
(La Tribune 24/07/17)
Le gouvernement zambien vient de lancer un nouveau projet financé par la Banque mondiale visant à traiter certains dommages environnementaux causés par les opérations minières. Le montant de l'aide dédiée à ce projet s'élève à 65 millions de dollars. Contrôler, traiter et contenir les risques de la pollution de l'exploitation minière sur la population et l'environnement. Tel est l'objectif du nouveau projet lancé par le gouvernement zambien et soutenu financièrement par la Banque mondiale. C'est ce qu'a annoncé la chaîne publique zambienne, la Zambia National Broadcasting. Parmi ces projets, il est prévu que 65 millions...
(BBC 17/07/17)
Un babouin a interféré avec les installations électriques de la capitale touristique de la Zambie, Livingstone, et a coupé l'alimentation électrique à environ 50 000 clients. L'animal a réussi à accéder à une centrale électrique dimanche et a manipulé des machines à haute tension qui fournissent l'électricité aux provinces sud et ouest de la Zambie. Selon Henry Kapata, porte-parole de l'entreprise électrique du pays, Zesco, 28 000 habitants de Livingstone et 22 000 autres personnes dans la région ont été totalement privés d'électricité pendant environ six heures.
(RFI 17/07/17)
Après une première série de matches aller samedi, d’autres rencontres se sont jouées ce dimanche 16 juillet dans les éliminatoires du prochain Championnat d’Afrique des nations, qui aura lieu au Kenya du 11 janvier au 2 février 2018. Dans la zone Sud, la Zambie a été intraitable en allant gagner largement au Swaziland (0-4). Bon résultat aussi pour l’Angola, vainqueur à Maurice (0-1). La Namibie a battu le Zimbabwe (1-0) tandis que Madagascar et le Mozambique se sont neutralisés (2-2)...
(BBC 06/07/17)
Le président zambien Edgar Lungu a sollicité mercredi soir l'instauration de l'état d'urgence après une série d'incendies criminels, dont l'un a ravagé mardi le grand marché de Lusaka. Dans une allocution radiotélévisée, le président zambien a indiqué que ces actes étaient destinés à déstabiliser politiquement le pays et à le rendre ingouvernable. "En tant que président de la nation, Edgar Lungu a déclaré qu'il ne tolèrera pas cette anarchie et qu'il est de sa responsabilité de répondre de façon adéquate...
(RFI 06/07/17)
En Zambie, plusieurs incendies ont eu lieu ces dernières semaines. Des marchés, des bâtiments publics, mais aussi ceux d’entreprises ont été touchés par le feu ou des actes de vandalisme. Le président parle d'actes criminels dans le but de déstabiliser le pays. Edgar Lungu demande donc au Parlement d'instaurer de l'état d'urgence. « Je ne tolèrerai pas cette anarchie », a déclaré mercredi soir le président Edgar Lungu. La veille, mardi, le principal marché de la capitale Lusaka a été...
(La Tribune 06/07/17)
Le président zambien Edgar Lungu vient de franchir un nouveau cap dans son face à face avec l’opposition en appelant le Parlement à imposer l’état d’urgence. L'appel du président intervient après l’incendie du marché de la capitale, Lusaka, perçu par le régime zambien comme un «énième acte de sabotage économique» de l’opposition. La Zambie s'est réveillé ce 6 juillet dans l'expectative d'un état d'urgence. Ce pays d'Afrique australe traverse actuellement une période de troubles ayant débuté après l'arrestation de l'opposant...
(BBC 04/07/17)
Le plus grand marché de Zambie est pris par les flammes mardi dans la matinée, détruisant les moyens de subsistance de ses nombreux commerçants. La cause de l'incendie du "City Market", situé dans la capitale Lusaka, n'est pas encore déterminée. Plusieurs commerçants impuissants devant les flammes pleurent d'avoir perdu la plupart de leurs marchandises. "Comment vais-je nourrir ma famille maintenant d'autant que tout ce dont je dépends pour la survie est parti en flammes", a laissé entendre Loveness Banda. Les...
(Xinhua 04/07/17)
Un incendie a ravagé un marché aux puces à Lusaka, capitale zambienne, détruisant des centaines de magasins, selon la police locale. La porte-parole de la police, Esther Mwaata-Katongo, a confirmé que le feu avait englouti le City Market, qui se situe à l'ouest du quartier central des affaires. Elle a ajouté que la police publiera une déclaration complète sur les causes de cet accident et l'ampleur des dégâts plus tard dans la journée. Aucune victime n'a été enregistrée pour l'instant...
(Huffingtonpost 03/07/17)
La Zambie interdit d'entrer sur son territoire aux ressortissants de pays frappés par l'épidémie de fièvre Ebola, qui a fait près de 1.000 morts en Afrique de l'Ouest, a annoncé samedi le gouvernement. Décrétée "urgence de santé publique de portée mondiale" par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), cette épidémie sans précédent a frappé depuis le début de l'année la Guinée, le Liberia, la Sierra Leone et le Nigeria. La mesure d'interdiction prise par les autorités zambiennes concerne aussi les...
(La Tribune 01/07/17)
Les Zambiens ont définitivement tranché ! Trois mois après leur lancement, les résultats de la consultation nationale pour déterminer si le pays devait ou non quitter la Cour pénale internationale (CPI) ont enfin été révélés : la Zambie ne quittera pas la juridiction basée à La Haye aux Pays-Bas. C’est d’ailleurs la position que défendra Lusaka à l’Union africaine où certains pays brandissent la menace d’une motion de retrait collectif de la CPI. C'est un verdict sans appel qui devrait...
(Financial Afrik 01/07/17)
La croissance économique de la Zambie passera de 4,1% à 5% d’ici 2019, selon une prévision de la banque mondiale. L’institution de Bretton Woods dans son rapport publié jeudi 28 juin a indiqué que la croissance du pays connaîtra une certaine constance après avoir connu un ralentissement causé par des facteurs externes et internes. Ces facteurs sont la baisse des prix des produits de base et le déficit de la production d’électricité en 2015 et 2016. Pour l’année 2017, la...
(La Tribune 01/07/17)
La banque mondiale annonce des perspectives au vert pour l’économie zambienne. En 2019, le taux de croissance du pays devrait grimper jusqu’à 5%. Toutefois, l'institution de Bretton Woods s'inquiète de la dette importante du pays. Un taux de croissance de 5% pour l'année 2019 en Zambie, contre 4,1% actuellement. C'est une prévision de la Banque mondiale dans son dernier rapport sur la situation économique du pays publié ce jeudi 30 juin. La constance de la croissance économique zambienne est imputée...
(Financial Afrik 23/06/17)
La Zambie révise à 4% sa prévision de croissance économique pour 2017. Dans une déclaration faite mercredi 21 juin, le ministre des Finances, Felix Mutati affirme que la prévision de la croissance économique pour cette année, a été relevée de 3,4% à 4%. La croissance atteindra ce niveau pour la première fois depuis 2014. Cette révision à la hausse est motivée selon le gouvernement par la réduction de l’inflation et la stabilisation du taux de change au cours des cinq premiers mois de 2017. En effet, l’inflation galopante (23 % en 2016) a été limitée par le durcissement de la politique monétaire de la Banque centrale.
(Financial Afrik 23/06/17)
Le gouvernement zambien a révisé ses prévisions de croissance économique pour 2017. Selon les autorités, les prévisions de la croissance économique pour cette année a été relevée de 3,4% à 4%. Le pays qui affichait une croissance de 7% pendant des années a été touché par une grave crise économique. Par la rédaction Pays ultra-dépendant du cuivre, la Zambie en est le le huitième producteur mondial et, après la République démocratique du Congo, le deuxième producteur d’Afrique, ce qui représente...

Pages