Dimanche 21 Janvier 2018
(Le Buteur 14/07/17)
Un malheur ne vient jamais seul, comme dit l’adage, et cela semble bien s’appliquer à l’avenir du milieu offensif de l’Équipe nationale Ryad Boudebouz. Auteur d’une belle saison avec Montpellier l’année dernière, l’Algérien n’a eu aucune offre susceptible de l’emballer ou bien à la hauteur de ses performances réalisées la saison écoulée en Ligue 1 française. Buteur à onze reprises pour neuf passes décisives, Ryad s’est vu obligé de reprendre les entraînements avec ses camarades à Montpellier. Avant-hier, au cours d’un match d’application programmée en fin de séance, l’ancien numéro 10 sochalien a été sévèrement chargé par l’un de ses coéquipiers et a dû quitter prématurément cette rencontre en traînant la patte. Renseignements pris, Ryad souffre bien d’une sérieuse blessure...
(AFP 12/07/17)
Le Parlement zambien a largement approuvé mardi soir la très controversée déclaration d'état d'urgence sollicitée la semaine dernière par le président Edgar Lungu à la suite d'une série d'incidents violents attribués à l'opposition. Devant un hémicycle vide de tout élu hostile au chef de l'Etat, les députés de la majorité ont voté l'instauration de cette mesure d'exception, qui renforce les pouvoirs de la police, pour une période de quatre-vingt-dix jours. Les députés du Parti uni pour le développement national (UPND, opposition) ont refusé d'assister au débat par solidarité avec leurs 48 collègues suspendus provisoirement pour avoir refusé d'assister à un discours du chef de l'Etat. M. Lungu a invoqué...
(Agence Ecofin 11/07/17)
Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a octroyé à la Zambie, un prêt de 21,2 millions $ et un don d’environ 1 million pour le financement du Programme renforcé de promotion des petites agro-industries (E-SAPP). L’accord financier a été signé, le 6 juillet dernier, par Gilbert Houngbo, président de l’institution, et par Pamela Kambamba, Secrétaire Permanente au ministère zambien des Finances. D’un coût total de 29,7 millions $, ce programme entend accroître les revenus des petits exploitants agricoles en les faisant passer d’une agriculture de subsistance, à une agriculture commerciale, et à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages ruraux. Dans cette logique, le projet s’orientera entre autres vers l’établissement de partenariats durables avec les acteurs agro-industriels afin...
(Agence Ecofin 11/07/17)
La compagnie publique zambienne ZCCM-IH a conclu un accord de coentreprise avec le chinois Sinoconst, pour construire une usine de ciment de 548 millions $ à Ndola dans la province de Copperbelt, située à 400 km au nord de Lusaka. Ledit accord intervient dans le cadre de la volonté de la Zambie de diversifier son économie dépendante du cuivre, dont elle est la 2e productrice africaine. Les deux sociétés mobiliseront les fonds nécessaires au financement du projet, auprès d’institutions financières locales et internationales. La construction de l’usine durera 3 ans et permettra de créer 1 000 emplois. Elle produira au quotidien 5 000 t de ciment. Deux centrales au charbon de 20 MW seront construites pour l’alimenter en électricité. Selon...
(Autre média 11/07/17)
Le ministre de l’Environnement et Développement Durable Amy Ambatobe Nyongolo affirme qu’une solution est en vue pour résoudre le problème des 499 camions contenant du bois rouge interceptés... Le ministre de l’Environnement et Développement Durable Amy Ambatobe Nyongolo affirme qu’une solution est en vue pour résoudre le problème des 499 camions contenant du bois rouge interceptés il y a plus de trois mois en Zambie. Dans une interview accordée à ACTUALITE.CD ce vendredi 07 avril 2017 le ministre Ambatobe a souligné qu’une solution pourrait être trouvée d’ici quelques jours sur ce dossier entre les deux pays à savoir la Zambie et la RDC. « Et pour le bois intercepté au niveau de la Zambie, il y a eu une convention...
(Autre média 11/07/17)
Lorsque le frère Paul Desmarais, un jésuite (SJ), est arrivé en Zambie comme missionnaire il y a une quarantaine d’années, il avait, pour l’aider dans son travail auprès des communautés rurale, les outils traditionnels des fermiers canadiens : des tracteurs, des engrais chimiques, des pesticides, des insecticides, etc. Avec le temps et l’expérience, l’approche s’est modifiée et maintenant, elle est entièrement biologique. Le frère Paul est entré dans la congrégation de Jésus en 1963. Originaire de Pointe-aux-Roches tout comme Oscar Gagnon (décédé) et Michael Parent, missionnaire au Tibet, il n’imaginait probablement pas le parcours qui allait être le sien pour plus d’un demi-siècle. Il a donc grandi sur la ferme et c’est avec les connaissances acquises dans sa jeunesse qu’il...
(Autre média 11/07/17)
Le match du 5 septembre prochain comptant pour la 4e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 aura lieu officiellement au stade Chahid Hamlaoui de Constantine, l’information a été annoncée samedi par Zetchi et la confirmation est venue hier à la suite du passage de la commission d’inspection de la FAF, composée des deux responsables de la sélection à savoir Hakim Meddane de Djahid Zefzef ainsi que le SG. La FAF avait déjà rendu visite à Constantine lorsque le DTN Tikanouine avait inspecté pour la première fois ce stade, déjà ce jour-là il avait noté la capacité du stade d’accueillir des rencontres de l’EN, et hier la délégation de la FAF a eu la confirmation avec en plus...
(AFP 10/07/17)
Le principal parti d'opposition zambien a accusé lundi le président Edgar Lungu de "tuer la démocratie" après avoir invoqué la semaine dernière "l'état d'urgence". M. Lungu a donné à la police des pouvoirs accrus à la suite d'une série d'incendies criminels. Le Parlement, où le parti présidentiel du Front patriotique (PF) dispose de la majorité, doit cette semaine formellement approuver cette mesure d'exception. La décision du chef de l'Etat "constitue un abus de pouvoir destiné à faire taire les critiques et tuer la démocratie", a estimé Geoffrey Mwamba, le vice-président du Parti uni pour le développement national (UPND, opposition). "Il est évident que son action (...) vise à renforcer la dictature", a-t-il affirmé dans un communiqué. M. Mwamba a aussi...
(AFP 06/07/17)
Le président zambien Edgar Lungu a justifié jeudi sa volonté d'instaurer l'état d'urgence en accusant l'opposition d'avoir délibérément fomenté des incidents violents dans le pays pour remettre en cause le verdict du scrutin de l'an dernier. "Leur idée est de mettre la pression pour que nous renégocions le résultat des dernières élections", a affirmé M. Lungu lors d'une conférence de presse. Lors d'un discours télévisé mercredi soir, le chef de l'Etat a annoncé sa volonté de faire approuver rapidement par le Parlement une loi instaurant l'état d'urgence, après une série d'incendie criminels qui ont visé des marchés ou bâtiments publics ces dernières semaines. Mardi, le principal marché de la capitale Lusaka a ainsi été entièrement ravagé par le feu. Cette...
(AFP 06/07/17)
Le président zambien Edgar Lungu a sollicité mercredi soir l'instauration de l'état d'urgence après une série d'incendies criminels destinés selon à lui à déstabiliser le pays, nouvelle étape des tensions qui l'opposent à ses adversaires politiques. Dans un discours radiotélévisé à la Nation, M. Lungu a invoqué l'article 31 de la Constitution sur l'état d'urgence afin, a-t-il justifié, de "préserver la paix, la tranquillité et la sécurité de nos citoyens, ainsi que la sécurité nationale". Mardi, le principal marché de la capitale Lusaka a été entièrement dévasté par le feu, dernier en date d'une série d'incendies très vraisemblablement criminels qui ont visé des marchés, bâtiments publics et entreprises dans tout le pays.
(BBC 06/07/17)
Le président zambien Edgar Lungu a sollicité mercredi soir l'instauration de l'état d'urgence après une série d'incendies criminels, dont l'un a ravagé mardi le grand marché de Lusaka. Dans une allocution radiotélévisée, le président zambien a indiqué que ces actes étaient destinés à déstabiliser politiquement le pays et à le rendre ingouvernable. "En tant que président de la nation, Edgar Lungu a déclaré qu'il ne tolèrera pas cette anarchie et qu'il est de sa responsabilité de répondre de façon adéquate pour contrer ce chaos planifié". La décision d'instaurer un état d'urgence doit être soumise rapidement au Parlement pour approbation. Elle intervient après plusieurs mois de fortes tensions entre le gouvernement et l'opposition, qui dénonce la dérive autoritaire du chef de...
(RFI 06/07/17)
En Zambie, plusieurs incendies ont eu lieu ces dernières semaines. Des marchés, des bâtiments publics, mais aussi ceux d’entreprises ont été touchés par le feu ou des actes de vandalisme. Le président parle d'actes criminels dans le but de déstabiliser le pays. Edgar Lungu demande donc au Parlement d'instaurer de l'état d'urgence. « Je ne tolèrerai pas cette anarchie », a déclaré mercredi soir le président Edgar Lungu. La veille, mardi, le principal marché de la capitale Lusaka a été entièrement dévasté par le feu. Cet incendie s’inscrit dans une série d’actes vraisemblablement criminels qui endommagent des bâtiments publics, des entreprises, et des marchés depuis plusieurs semaines déjà en Zambie. Le Cisca, un mouvement de la société civile, dénonce la...
(La Tribune 06/07/17)
Le président zambien Edgar Lungu vient de franchir un nouveau cap dans son face à face avec l’opposition en appelant le Parlement à imposer l’état d’urgence. L'appel du président intervient après l’incendie du marché de la capitale, Lusaka, perçu par le régime zambien comme un «énième acte de sabotage économique» de l’opposition. La Zambie s'est réveillé ce 6 juillet dans l'expectative d'un état d'urgence. Ce pays d'Afrique australe traverse actuellement une période de troubles ayant débuté après l'arrestation de l'opposant Hakainde Hichilema, chef du Parti pour le développement national. Le président Edgar Lungu prévoit ainsi d'obtenir le soutien du Parlement pour imposer l'état d'exception. La présidence zambienne a par ailleurs publié un communiqué dans lequel elle explique que «si elle...
(Reuters 05/07/17)
Un incendie a ravagé mardi une partie du grand marché de Lusaka, la capitale zambienne, un sinistre que le gouvernement suspecte être d'origine criminelle, dans un contexte tendu depuis l'arrestation d'un chef de l'opposition. Le feu s'est déclaré à l'aube et a détruit toute la partie sud du marché, causant d'importants dégâts. L'incendie n'a fait aucune victime. "Leurs jours sont comptés car la police est à leur recherche et va les arrêter très prochainement", a dit le vice-président Inonge Wina, faisant référence aux pyromanes présumés. Le chef de la police avait signalé dimanche que des personnes avaient prévu de vandaliser des infrastructures publiques, notamment des ponts et des centrales électriques. L'arrestation en avril de Hakainde Hichilema, chef du Parti unifié...
(Agence Ecofin 05/07/17)
Les négociations en cours entre le gouvernement de la République de Zambie et Exim Bank of China pour le prêt de 280 millions de dollars US, ont finalement abouti. L’argent octroyé servira à déployer 1 009 tours télécoms à travers le pays, surtout dans les zones rurales peu couvertes en réseau télécoms. Dans un entretien accordé à la télévision publique, ZNBC, le ministre des communications et des transports, Brian Mushimba, a déclaré que ce chantier, le second du genre, a pour but de réduire la fracture numérique entre les zones rurales et urbaines. Il traduit l’engagement du gouvernement à fournir aux populations un accès universel aux technologies...
(Afrik.com 05/07/17)
Programmé le 5 septembre prochain, le match de la 4e journée des éliminatoires du Mondial 2018 entre l’Algérie et la Zambie pourrait avoir lieu à Constantine, comme l’a révélé mardi le président de la Fédération algérienne (FAF), Kheireddine Zetchi ! "Il y a de fortes possibilités de voir le match Algérie-Zambie délocalisé à Constantine. On y travaille dessus", a lancé le dirigeant en marge de la finale de la Coupe d’Algérie dans des propos rapportés par l’APS. Alors que les Fennecs restent invaincus dans leur antre de Blida, cette annonce n’était évidemment pas attendue, mais Zetchi entend faire tourner les Verts à travers le pays.
(Agence Ecofin 04/07/17)
Edgard Lungu, le président zambien s’est insurgé contre les membres de l’opposition suspectés de saboter le réseau électrique national dans le but de nuire à son gouvernement. « Des enfants innocents souffrent de cette situation. D’autres perdent la vie dans les couveuses. Comment est-ce que quelqu’un peut-il se comporter comme un homme sans cœur, juste pour devenir président ? Et vous prétendez aimer le peuple zambien ? Est-ce comme cela que vous lui démontrez votre amour ?», s’est indigné le chef de l’Etat, lors d’une conférence de presse. En effet, des installations électriques ainsi que des édifices publics ont été sabotés ces derniers jours dans le pays. Les investigations menées par le service de renseignement du gouvernement ont conclu que...
(BBC 04/07/17)
Le plus grand marché de Zambie est pris par les flammes mardi dans la matinée, détruisant les moyens de subsistance de ses nombreux commerçants. La cause de l'incendie du "City Market", situé dans la capitale Lusaka, n'est pas encore déterminée. Plusieurs commerçants impuissants devant les flammes pleurent d'avoir perdu la plupart de leurs marchandises. "Comment vais-je nourrir ma famille maintenant d'autant que tout ce dont je dépends pour la survie est parti en flammes", a laissé entendre Loveness Banda. Les nombreux spectateurs présents sur les lieux pensent que le feu aurait été causé par un court-circuit électrique. Mais le porte-parole de la police, Esther Katongo et le maire de Lusaka, Wilson Kalumba ont déclaré qu'ils enquêtent encore sur la cause...
(Xinhua 04/07/17)
Un incendie a ravagé un marché aux puces à Lusaka, capitale zambienne, détruisant des centaines de magasins, selon la police locale. La porte-parole de la police, Esther Mwaata-Katongo, a confirmé que le feu avait englouti le City Market, qui se situe à l'ouest du quartier central des affaires. Elle a ajouté que la police publiera une déclaration complète sur les causes de cet accident et l'ampleur des dégâts plus tard dans la journée. Aucune victime n'a été enregistrée pour l'instant. Le feu se serait déclaré mardi au petit matin. Des témoins ont confié à Xinhua que les pompiers avaient lutté avec acharnement contre le feu, qui s'était énormément répandu.
(Autre média 03/07/17)
Le président rwandais, Paul Kagamé a conclu hier une visite d’Etat de deux jours en Zambie. Un court séjour qui a permis de renforcer des liens au beau fixe entre les deux pays. Une série d’accords portant sur la défense, la sécurité, le commerce, et le transport aérien a été signé et les deux chefs d’Etat ont eu des mots plein de délicatesse l’un pour l’autre. La coopération entre les deux pays n’a jamais été aussi bonne. Après deux journées passées en terre zambienne, le président Kagamé a repris son avion direction Kigali avec la satisfaction d’avoir renforcé plus encore les liens entre son pays et la Zambie. Reçu par son homologue Edgar Lungu, le président rwandais a pu co-signer...

Pages