| Africatime
Dimanche 30 Avril 2017
(APA 20/02/17)
Le Roi Mohammed VI est arrivé, dimanche soir à Lusaka, pour une visite officielle en République de Zambie, nouvelle étape d’une tournée qui le mènera également dans plusieurs pays africains. A sa descente d'avion à l'aéroport international "Kenneth Kaunda" de Lusaka, le Souverain marocain a été accueilli par le Président zambien, Edgar Chagwa Lungu. Le Souverain est accompagné lors de cette visite d'une importante délégation composée de plusieurs ministres, hommes d’affaires et chefs d’entreprises. Cette visite, la première du Souverain à ce pays de l’Afrique Australe, donnera, sans nul doute, un nouvel élan aux liens bilatéraux pour les hisser au niveau des attentes des dirigeants et des peuples des deux pays, tout en mettant l’accent sur les points de complémentarité...
(TelQuel 20/02/17)
Les chefs de plusieurs entreprises zambiennes et marocaines ont tenu, samedi 18 février à Lusaka, un important forum destiné à examiner les moyens de renforcer leurs relations de partenariat dans plusieurs secteurs. Dans le cadre de la tournée africaine initiée par le roi Mohammed VI dans cinq pays, le Ghana, la Guinée-Conakry, la Zambie, la Côte d’Ivoire et le Mali, une délégation marocaine menée par Miriem Bensalah- Chaqroun, présidente de la CGEM s'est rendue ce samedi 18 février à Lusaka en Zambie pour rencontrer les chefs d'entreprises Zambiens. Des représentants du secteur financier marocain, comme Mohammed Benchaaboun PDG de BCP, Tarik Sijilmassi, PDG de Crédit Agricole ou encore Said Ibrahimi, directeur général de CFCA, ont fait le déplacement. Le secteur...
(Xinhua 20/02/17)
La Zambie a enregistré en 2016 une hausse record de sa production de charbon par rapport à l'année précédente, a rapporté vendredi le ministère des Mines. La production de charbon de ce pays d'Afrique australe s'est élevée à 126.050 tonnes en 2016, contre 103.439 tonnes en 2015, soit une augmentation de 21,9%, d'après les chiffres publiés par le ministère des Mines et des Ressources minérales. Cette forte progression est due à la réouverture de la mine de charbon de Column Coal Mine, dans le district de Sinazongwe dans le sud de la Zambie, dont l'exploitation a repris en août 2015 après sa mise en supervision et maintenance en 2013, a indiqué le secrétaire permanent du ministère, Paul Chanda, dans un...
(Agence Ecofin 18/02/17)
(Agence Ecofin) - Il ne faudrait pas passer de l’optimisme qui prévalait quant à la croissance de l’Afrique à un trop grand pessimisme. C’est l’essentiel du message que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a tenu à passer depuis Bangui en République Centrafricaine où elle était récemment en visite. La dirigeante qui s’exprimait devant des étudiants a déclaré que, bien que le continent ait connu sa croissance la plus faible en deux décennies l’an dernier, et devrait la voir atteindre seulement 2,9% cette année, il fallait garder un regard lucide sur les perspectives du continent. «Nous devons nous méfier de passer du grand optimisme des dernières années quant aux perspectives de l’Afrique subsaharienne, à un pessimisme...
(AFP 17/02/17)
La justice zambienne s'est lancée aux trousses du patron de l'ancien quotidien indépendant The Post, toujours introuvable vendredi après avoir échappé à une arrestation dans le cadre d'un contentieux qui l'oppose depuis des mois au gouvernement. Considéré comme le principal journal indépendant du pays, The Post avait été fermé en juin 2016 deux mois avant l'élection présidentielle sur ordre du fisc, qui lui reprochait l'équivalent de plusieurs millions d'euros d'impôts impayés. Cette décision, soutenue par le président réélu Edgar Lungu, avait été largement dénoncée comme une forme de censure. Un tribunal avait autorisé quelques jours plus tard le journal à être republié.
(Agence Ecofin 16/02/17)
La Zambie a signé aujourd’hui avec la Russie un accord intergouvernemental relatif à la construction d’un centre de sciences et de technologies nucléaires. La mise en place de cette infrastructure sera assurée par l’entreprise publique Rosatom. Selon les termes de l’accord, le centre fonctionnera grâce à un réacteur nucléaire de recherches modéré et refroidi à l’eau d’une capacité de 10 MW. Il abritera des laboratoires et des services permettant toute une gamme de recherches scientifiques. Ainsi, des études seront faites en radiobiologie et pour la production d’isotopes pouvant être utilisées dans le diagnostic et le traitement du cancer. Le traitement par irradiation et la lutte antiparasitaire pour les aliments et les produits agricoles permettront une expansion de l’exportation des produits...
(Agence Ecofin 14/02/17)
Razel-Bec, un groupe français spécialisé dans les prestations de service de construction et de travaux publics est l'adjudicataire d'un contrat de 294 millions $. Le français réalisera des travaux de maintenance sur le barrage de Kariba, un ouvrage vieux de 66 ans, et qui menace de rompre, mettant en péril la vie de 3,5 millions de personnes entre le Zimbabwe et la Zambie. C'est un contrat de plus pour le groupe français, dont l'essentiel des activités à l'international, se déroulent en Afrique. De la Côte d'Ivoire jusqu'au Mozambique, Razel-Bec, depuis 2016, a travaillé sur près de 17 projets dans différents domaines. On l'a ainsi retrouvé dans des travaux allant de la réhabilitation des pistes d'aéroport à Douala, au terrassement des...
(AFP 14/02/17)
Elle se répand à une vitesse foudroyante et fait des ravages dans les champs: la chenille légionnaire d'automne, débarquée d'Amérique, ravage les cultures céréalières du sud de l'Afrique et constitue une menace pour la sécurité alimentaire. Le fléau semble toutefois gérable, à ce stade, selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), mais il est pris suffisamment au sérieux pour faire l'objet, avec d'autres ravages, d'une conférence dans la capitale zimbabwéenne Harare, à partir de mardi. Selon la filière du maïs en France, ce nuisible ne semble pas menacer l'Europe pour l'instant, mais certains experts craignent qu'il ne finisse par toucher l'Europe et l'Asie. D'où vient cette chenille ? La chenille légionnaire d'automne, ou Spodoptera frugiperda, provient des...
(APS 13/02/17)
Dakar, 13 fév (APS) – La Zambie, pays hôte de la CAN des moins de 20 ans (26 février-12 mars), a battu dimanche (2-1), en match amical de préparation, celle de l’Afrique du Sud, adversaire des juniors sénégalais à cette compétition, rapporte le site de la Fédération sud-africaine de football. Les Chipolopolos juniors ont ouvert le score dès la 28ème minute, un résultat normal au vu de la domination de l’équipe locale, qui a profité de sa maîtrise du terrain et des conditions climatiques désavantageuses pour les visiteurs. L’équipe sud-africaine a supporté mal la "chaleur étouffante" en Zambie, selon le site Internet de l’instance dirigeante du football sud-africain. "Si ce n’était pas la vigilance du gardien sud-africain (Sanele Tshabalala), le...
(Guinée News 11/02/17)
Le Syli Junior est arrivé à Dakar, ce vendredi soir, en route pour l’Afrique du Sud où il doit faire un regroupement avant de rallier la Zambie où se déroulera en fin février la coupe d’Afrique de sa catégorie. Mais avant de quitter Conakry, les poulains du coach Mandjou Diallo ont menacé de refuser de bouger, sans le paiement de leurs primes. Selon les Juniors rencontrés dans la salle d’embarquement de l’aéroport de Conakry, tout a éclaté quand les autorités ont voulu payer les primes des six matches des éliminatoires peu avant leur départ. « Curieusement, ils nous ont tendu, ce matin, 3 000 dollars par joueur, mais, ensemble, nous avons décidé de refuser de prendre ce montant. On a...
(Guinée News 11/02/17)
Le Syli Junior est arrivé à Dakar, ce vendredi soir, en route pour l’Afrique du Sud où il doit faire un regroupement avant de rallier la Zambie où se déroulera en fin février la coupe d’Afrique de sa catégorie. Mais avant de quitter Conakry, les poulains du coach Mandjou Diallo ont menacé de refuser de bouger, sans le paiement de leurs primes. Selon les Juniors rencontrés dans la salle d’embarquement de l’aéroport de Conakry, tout a éclaté quand les autorités ont voulu payer les primes des six matches des éliminatoires peu avant leur départ. « Curieusement, ils nous ont tendu, ce matin, 3 000 dollars par joueur, mais, ensemble, nous avons décidé de refuser de prendre ce montant. On a...
(Financial Afrik 10/02/17)
La production de cuivre va enregistrer une forte hausse cette année, selon le ministre des Finances Felix Mutati. Les prix en hausse stimuleront l’économie du deuxième producteur Africain de cuivre après la RD Congo. Avec des productions prévues à 800 000 tonnes métriques, la Zambie battrait son record de 790 007 tonnes atteint en 2013. Le cuivre est utilisé dans la plomberie et le câblage, et sa production zambienne a augmenté de 8% en 2016 atteignant 770 586 tonnes. « Cela semble joyeux, le prix est proche de 6 000 $, à ce niveau, la plupart des mines en Zambie font de l’argent, elles sont au-delà du seuil de rentabilité », a déclaré Mutati. En décembre, la Zambie a abandonné...
(Agence Ecofin 10/02/17)
Les investissements domestiques et étrangers en Zambie ont atteint 3,4 milliards de dollars en 2016, en hausse de 0,7% par rapport à 2015, selon un bilan publié le 8 février par l'agence de promotion des investissements. Le secteur de l'énergie a enregistré le montant le plus élevé des investissements déclarés, suivi de l'industrie manufacturière et de l'agriculture, a-t-on précisé de même source. L’agence a précisé que la hausse des investissements, malgré les violences qui ont émaillé les élections générales tenues l’année écoulée, montre que la confiance des investisseurs dans l’économie zambienne reste élevée. La Zambie, dont l’économie est largement dépendante du cuivre, a enregistré une croissance d’environ 3% l’an dernier, la plus faible depuis 1998. La sécheresse a également perturbé...
(TelQuel 10/02/17)
Mohammed VI devrait se rendre en Zambie en février. Objectif : fixer, une bonne fois pour toutes, la position hésitante de la Zambie sur le statut de la RASD. Si les diplomates marocains ont laissé éclater leur joie le 30 janvier, au soir de la réadmission du Maroc à l’Union africaine (UA), la célébration aura été de courte durée. "Je crois qu’on fera la fête dans une autre vie", souffle un membre de la délégation marocaine dès le lendemain matin. Un objectif atteint, il faut déjà tracer la route vers le suivant. "Le Maroc redoublera d’efforts pour que la petite minorité de pays, notamment africains, qui la reconnaissent encore, fasse évoluer leur position dans le sens de la légalité internationale...
(Autre média 10/02/17)
Alger - Le ministre zambien des Affaires étrangères, Harry Kalaba, a exprimé mercredi à Alger le souhait de son pays que les frontières du Sahara occidental soient "respectées" et que le Maroc "ne perde pas de vue que la Sahara occidental est un pays membre de l'Union africaine (UA)". "Je souhaite que les frontières du Sahara occidental soient respectées et que le Maroc ne perde pas de vue que le Sahara occidental est un pays membre de l'UA", a déclaré M. Kalaba au terme de son entretien avec le ministre d'Etat, ministre algérien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra. Il a rappelé que la République arabe sahraouie démocratique (RASD) est membre de l'UA, soulignant que l'Organisation...
(Agence Ecofin 09/02/17)
First Quantum prévoit d’investir plus d’1 milliard $ dans son projet de cuivre Kansanshi, en Zambie, sous un certain nombre de conditions. L’information a été publiée par Reuters, qui rapporte des propos d’Emmanuel Mwamba, l’ambassadeur zambien en Afrique du Sud. M. Mwamba a déclaré à l’agence que l’investissement a été annoncé mercredi par le PDG de First Quantum, Phillip Pascal, lors de sa rencontre avec les responsables zambiens à la conférence Mining Indaba, à Cape Town, en Afrique du Sud. Il a indiqué que la compagnie prévoit d’investir 700 millions $ dans une nouvelle fonderie dont la localisation n’a pas été précisée et 350 millions $ pour la modernisation de la mine de cuivre Kansanshi. «Ce sont de nouveaux investissements...
(Leral 07/02/17)
En Zambie, la ministre de l’information a fait une déclaration pour implorer la clémence et l’indulgence du peuple. Dans sa déclaration, elle apprend qu’elle a changé de vie et mérite d’avoir une seconde chance. « Je suis une personne changé qui mérite d’être accueillie et accepté dans la société » a t-elle déclaré. En effet , Kampamba Mulenga, la Ministre de l’information est une ex-prostituée. Ses détracteurs continuent de lui coller cette étiquette de fille de joie qui ne mériterait pas sa place dans le gouvernement zambien. La ministre, a exhorté tout le monde à oublier ses dossiers antérieurs de prostitution et a invité les uns et les autres à la juger sur sa vie présente et future car elle...
(APS 07/02/17)
ALGER - Le ministre zambien des Affaires étrangères, Harry Kalaba, a exprimé mardi à Alger la volonté de son pays de "redynamiser" ses relations "historiques" avec l'Algérie dans les différents domaines. "Ma visite à Alger sera mise à profit pour redynamiser les relations de mon pays.
(Agence Ecofin 06/02/17)
En mars 2017, le gouvernement de la Zambie procèdera à l’ouverture du data center national (ZNDC), d’une valeur de 75 millions de dollars. C’est Brian Mushimba, le ministre des Transports et des Communications, qui l’a annoncé au cours d’une visite de l’infrastructure informatique, le 1er février 2017. L’équipement basé à Lusaka, la capitale du pays, est déjà réalisé à 98%. Il a été construit par la filiale zambienne de l’équipementier télécoms chinois Huawei Technologies, grâce à un financement du gouvernement chinois. Garry Mukelebai, le directeur général du ZNDC a expliqué qu’il est construit selon le standard Tier III. Le data center national de Zambie est une composante essentielle du projet...
(Agence Ecofin 01/02/17)
Zambia Consolidated Copper Mines Investment Holdings, un groupe d'investissement diversifié zambien qui possède des actifs dans le secteur des mines, de l'énergie et de la finance, est tenu de céder avant la fin de cette année l'équivalent de 10,4%, sur les parts qu'elle possède dans le capital de l’Investrust Bank. En 2016, la banque a procédé à une augmentation de capital à laquelle avait souscrit la ZCCM IH. Cela a porté la part de cette dernière à 48,6% d'Investrust. En vertu de la législation financière zambienne, elle était tenue d'effectuer une offre obligatoire de rachats de parts...

Pages