| Africatime
Dimanche 30 Avril 2017
(Agence Ecofin 25/02/17)
Varun Beverages, le principal embouteilleur de Pepsi en Inde, détient désormais 90% de sa filiale zambienne (Varun Beverages Zambia) contre 60 % détenus précédemment. C’est ce qu’a annoncé, hier, le groupe asiatique dans un communiqué de presse. Si la compagnie ne précise pas le montant de cette opération, la stratégie derrière cette acquisition est, quant à elle, clairement affichée. « Cet accroissement de notre part d’actifs dans notre filiale reflète notre confiance quant à ses perspectives de croissance. Cette opération sera un réel catalyseur qui conduira le groupe à se développer sur d’autres marchés émergents que l’Inde », a indiqué Ravi Jaipuria, président du groupe. Ayant commencé ses activités en 2016, Varun Beverages Zambia a réalisé une vente record de...
(La Nouvelle Tribune (ma) 24/02/17)
Le Roi Mohammed VI a quitté, jeudi après-midi Lusaka, au terme d’une visite officielle en République de Zambie. Première du genre dans ce pays d’Afrique australe, cette visite a été marquée par les entretiens qu’a tenus SM le Roi avec le Président Edgar Chagwa Lungu, ainsi que par la signature de 19 accords gouvernementaux et de partenariat économique entre les deux pays. Invitation au président zambien Le Roi Mohammed VI a adressé une invitation au président de la République de Zambie, SEM. Edgar Chagwa Lungu, pour effectuer une visite officielle au Royaume du Maroc dans un délai proche le plus convenable. «Je suis absolument convaincu que cette visite constituera une opportunité pour...
(France Football 24/02/17)
Championne d'Afrique en 2012, la Zambie n'a encore jamais organisé une compétition internationale. Elle accueille à partir de dimanche la Coupe d'Afrique des moins de vingt ans, qualificative pour le Mondial de la catégorie qui aura lieu en Corée du sud fin mai. Elle était absente de la dernière CAN au Gabon et avait été éliminée d'entrée lors de l'édition précédente, en 2015. Depuis son sacre à Libreville en 2012 sous la conduite d'Hervé Renard, la Zambie est rentrée dans le rang, anonyme parmi les anonymes. L'an passé, son football n'a brillé que grâce à l'émergence d'un club, le très professionnel Zesco United, prometteur demi-finaliste de la Ligue des champions d'Afrique. Cette impression de léthargie était-elle liée au fait que...
(AFP 24/02/17)
Une partie de l'Amérique du Sud, de l'Afrique centrale et australe et quelques navigateurs chanceux de l'Atlantique savoureront, dimanche, une éclipse annulaire de Soleil: un "anneau de feu" encerclera le disque noir de la Lune. Le spectacle le plus impressionnant sera réservé aux habitants et touristes d'une petite bande d'environ 100 kilomètres de large, traversant le Chili, l'Argentine, l'Angola, la Zambie et la République démocratique du Congo (RDC). Une éclipse annulaire se produit lorsque la Lune passe devant le soleil mais est trop loin de la Terre pour le masquer intégralement. Petit à petit, l'astre de nuit grignote son collègue du jour, jusqu'à se retrouver pile devant lui laissant "un anneau de lumière parfait, beau et symétrique", explique à l'AFP...
(Agence Ecofin 24/02/17)
L'économie de la Zambie devrait connaître une croissance de 3,9%, cette année et de 4,6% en 2018 a annoncé le gouverneur de la banque centrale, Denny Kalyalya (photo). « La croissance du PIB est prévue à 3,9% pour 2017 et à 4,6% en 2018. La croissance, en 2016, est estimée à 3,4% », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. Au cours de l'année écoulée, le pays a fait face à une baisse des prix du cuivre, un déficit énergétique, une hausse de l’inflation et un manque de trésorerie du gouvernement qui a réduit l'investissement dans de nouveaux projets. Selon le responsable, le regain d’intérêt des investisseurs étrangers vis-à-vis des titres publics à long terme est le signe de l’accroissement...
(Agence Ecofin 23/02/17)
La Zambie a signé avec la Banque mondiale un second mandat portant sur la construction de 500 MW de centrales solaires dans le cadre du programme Scaling Solar. Le premier appel d’offres lancé dans le cadre du processus permettra l’installation de 4 centrales d’une capacité comprise entre 50 et 100 MW. Une seconde sélection, qui sera lancée en mars 2017, permettra de porter cette capacité à 500 MW. Les deux développeurs sélectionnés lors de la première étape et les agences zambiennes compétentes travaillent actuellement à la conclusion des différents contrats, une tâche prévue pour être achevée au plus tard en mai 2017. Le groupe de la Banque mondiale a déjà pour sa part approuvé un plan de financement et de...
(Agence Afrique 22/02/17)
La Banque mondiale (BM) a annoncé, lundi 20 février, que la croissance économique de la Zambie devrait atteindre 4% en 2017 et 4,2% en 2018, alors que le gouvernement zambien prévoit une croissance de 3,4% cette année. L’institution financière internationale préconise deux facteurs qui pourraient impulser cette dynamique à l’économie du pays, notamment la hausse des prix du cuivre et l’amélioration de l’approvisionnement en électricité. L’économie de la Zambie dépend de la production minière qui est la principale source de devises du pays.
(La Tribune 22/02/17)
La Zambie et le Maroc ont signé, lundi à Lusaka, 19 accords de coopération dans l'objectif de renforcer les relations bilatérales et les échanges commerciaux entre les deux pays. La protection des investissements, les énergies renouvelables, la finance et l’industrie sont les principaux domaines concernés par ces accords. Le Roi Mohamed VI poursuit sa visite en Afrique. Après le Ghana, le souverain marocain est arrivé en Zambie dimanche soir pour une visite d'Etat de deux jours. Une visite dans le cadre de sa tournée post réintégration de l'Union Africaine. Ces accords dont la cérémonie de signature a été présidée par le Président zambien, Edgar Lungu et le Roi du Maroc couvrent divers domaines. Salaheddine Mezouar, ministre marocain des Affaires étrangères,...
(Atlas Info.fr 22/02/17)
"Le Maroc nous a manqué pendant longtemps et nous sommes heureux de le retrouver de nouveau au sein de sa famille africaine", a souligné le président zambien dans une déclaration à la presse à l'issue de l’entretien qu’il a eu, au palais présidentiel, avec le roi Mohammed VI. "Nous sommes très satisfaits de la teneur des discussions que nous avons eues avec SM le Roi", a poursuivi le président Lungu, précisant que ces entretiens ont porté "sur les relations entre la Zambie et le Maroc et le reste de l’Afrique". Les deux chefs d'Etat avaient également présidé, lundi à Lusaka, la cérémonie de signature de 19 accords gouvernementaux et de partenariat économique, couvrant des domaines aussi divers que les consultations...
(Autre média 22/02/17)
Malgré l’impact négatif de la chute des prix des matières premières, l’économie zambienne entend se relancer en 2017 grâce à une bonne tenue du secteur agricole. L’économie zambienne subit de plein fouet la chute des cours des matières premières. L’année dernière, la croissance a été peu dynamique. En effet, le PIB n’a progressé que de 2,8% en 2016. Cette année, les prévisions tablent sur une reprise à 3,5%, en faveur notamment du regain d’activité dans les secteurs liés à l’exploitation des ressources naturelles. Ainsi, la production minière (15% du PIB environ) pourrait augmenter à nouveau en 2017, après la sévère baisse enregistrée en 2016 suite à la décision de plusieurs compagnies de réduire leurs capacités compte tenu de la chute...
(Jeune Afrique 21/02/17)
Le roi du Maroc est en Zambie dans le cadre de sa tournée en Afrique australe. Sans surprise, au menu : coopération économique et rapprochement politique. C’est devenu un classique des visites royales en Afrique. À chaque fois que Mohammed VI met les pieds dans un pays du continent, une pluie d’accords bilatéraux se met à tomber.
(APA 21/02/17)
Le Maroc et la Tanzanie ont signé dix-neuf accords gouvernementaux et de partenariat économique, lundi au palais présidentiel à Lusaka, sous la présidence du Roi Mohammed VI et du Président Edgar Chagwa Lungu. Voici la liste des accords - Un accord général de coopération, économique, scientifique, technique et culturelle, signé par MM. Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération et Harry Kalaba, ministre zambien des Affaires étrangères. - Un mémorandum d’entente pour l’établissement d’un mécanisme de consultations politiques, signé par MM. Salaheddine Mezouar et Harry Kalaba. - Un accord de coopération dans le domaine de l’éducation, de la formation et de l’apprentissage. Il a été signé par MM. Salaheddine Mezouar et Harry Kalaba. - Accord relatif aux...
(Agence Ecofin 21/02/17)
La croissance économique de la Zambie devrait atteindre 4% en 2017 et 4,2% en 2018, a annoncé lundi la Banque mondiale (BM). Selon la BM, la hausse des prix du cuivre et l’amélioration de l'approvisionnement en électricité sont deux facteurs qui devraient impulser une nouvelle dynamique au pays dont l’économie est prioritairement basée sur le secteur minier. « La Zambie est sur le chemin d’une faible reprise économique», a déclaré Srinivas Gurazada, spécialiste des finances à la Banque mondiale, lors d'une réunion avec des sociétés minières. Le gouvernement a prévu que l'économie devrait croître de 3,4% cette année contre 3% l'an dernier en raison de la faiblesse des prix du cuivre, les pénuries d'électricité, l'inflation et le resserrement de trésorerie...
(TelQuel 21/02/17)
SM Mohammed VI a entamé une visite officielle en République de Zambie. A son arrivée, le Souverain a été accueilli par le président de la République de Zambie Edgar Chagwa Lungu. Le Souverain est accompagné lors de cette visite d’une importante délégation composée notamment du conseiller de SM le Roi, Fouad Ali El Himma, et du ministre des affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar. La délégation comprend également le ministre de l’habitat et de la politique de la ville, Nabil Benabdellah, le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, ministre par intérim du tourisme, le ministre de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, ministre par intérim de l’énergie, des...
(Jeune Afrique 21/02/17)
Le roi du Maroc est en Zambie dans le cadre de sa tournée en Afrique australe. Sans surprise, au menu : coopération économique et rapprochement politique. C’est devenu un classique des visites royales en Afrique. À chaque fois que Mohammed VI met les pieds dans un pays du continent, une pluie d’accords bilatéraux se met à tomber. Ces accords sont préalablement préparés par la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Meriem Bensalah Chaqroun, qui précède à chaque fois le souverain dans ses déplacements, afin de prospecter sur des opportunités d’affaires. Les VRP du roi Lundi 20 février, la Zambie, pays jusque-là absent des radars marocains, a intégré l’agenda officiel du royaume. Dix neuf accords ont été...
(Autre média 21/02/17)
Ancienne Rhodésie du Nord, la Zambie est devenue une république au moment de son indépendance en octobre 1964. Voici sa fiche descriptive La République de Zambie où le roi Mohammed VI a entamé, dimanche, une visite officielle, est un pays enclavé de l’Afrique australe entouré de l’Angola à l’ouest, de la République démocratique du Congo et de la Tanzanie au nord, du Malawi et du Mozambique à l’est, et du Zimbabwe, du Botswana et de la Namibie au sud. Occupant une superficie de 752 614 km2, sous forme de croissant, le pays fait office de frontière entre l’Afrique centrale, australe et l’Afrique de l’Est. La Zambie est une république multipartite à régime présidentiel, où le président est à la fois...
(APA 21/02/17)
Les chefs de plusieurs entreprises zambiennes et marocaines ont tenu, samedi à Lusaka, un forum destiné à examiner les moyens de renforcer leurs relations de partenariat dans plusieurs secteurs. Lors de cette rencontre, l’accent a été mis sur l’importance de multiplier les contacts entre les communautés d’affaires en vue d’édifier un nouvel écosystème d'affaires et d’établir de nouveaux ponts économiques entre le Maroc et la Zambie. La présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Mme Miriem Bensalah Chaqroun, a estimé qu'il faut "passer à une autre étape de la proximité économique, celle de la création de valeur ajoutée partagée et d’investissements créateurs de richesses et d’emplois". Dans ce même ordre d’idées, le ministre zambien des Finances, M...
(Huffingtonpost 21/02/17)
PARTENARIAT - Dans le sillage de la visite royale, les chefs de plusieurs entreprises zambiennes et marocaines ont tenu, samedi à Lusaka, un important forum destiné à examiner les moyens de renforcer leurs relations de partenariat dans plusieurs secteurs. Lors de cette rencontre, l’accent a été mis sur l’importance de "multiplier les contacts entre les communautés d’affaires en vue d’édifier un nouvel écosystème d'affaires et d’établir de nouveaux ponts économiques entre le Maroc et la Zambie". En effet, les échanges entre les deux pays sont encore extrêmement faibles (moins de 0,1% des échanges extérieurs marocains). Que vaut réellement ce marché pour les entreprises marocaines ? Depuis 2011, la Zambie a quitté la catégorie des pays les moins avancés et est...
(AFP 20/02/17)
L'homosexualité n'est pas seulement jugée immorale en Zambie, elle est aussi un crime . Alors, quand les autorités du football local ont proposé de bannir toute discrimination contre les gays ou les lesbiennes, elles ont forcément provoqué un tollé. La controverse a débuté à la fin de l'année dernière, lorsque la Fédération zambienne de football (FAZ) a commencé à faire circuler un projet de nouveau règlement intérieur, aligné sur celui imposé par la Fifa, l'instance mondiale du ballon rond. L'article 3 du texte stipule ainsi que "toute forme de discrimination contre un pays, une personne ou un groupe de personnes fondée sur (...) l'orientation sexuelle est strictement interdite et passible de suspension ou d'expulsion". Sitôt sur la place publique, il...
(Autre média 20/02/17)
Depuis 2011, la Zambie est tiraillée par ses alliances traditionnelles en Afrique et par son désir de développer ses relations bilatérales avec le Maroc. Dans le sillage de son discours d’Addis Abeba, le roi, en visite à Lusaka compte en finir avec ce mouvement de balancier Mohammed VI a atterri dimanche 19 février au soir à Lusaka pour une visite officielle de trois jours en Zambie, deuxième étape d’une nouvelle tournée royale entamée au Ghana et qui le conduira dans d’autres pays africains. Lire aussi : La Zambie, ancienne Rhodésie du Nord, carrefour de l’Afrique centrale, australe et de l’Est De tous ses périples sur le continent, l’étape zambienne est singulière, tant les relations entre les deux pays ont connu...

Pages