Mardi 27 Juin 2017
(AFP 04/05/17)
Le Gabon affrontera la Zambie en match amical le 3 juin à Libreville, a-t-on appris jeudi auprès des organisateurs, pour préparer le début de la course à la Coupe d'Afrique (CAN) 2019. Pour la première journée de qualifications pour Cameroun-2019, le Gabon se rend au Mali le 10 juin et le même jour la Zambie reçoit le Mozambique.
(La Tribune 03/05/17)
Croissance en panne, situation humanitaire inquiétante, budget insuffisant... Les maux de la Zambie sont multiples et nécessitent une intervention internationale. C'est exactement ce que souhaite obtenir Lusaka qui s'accroche à sa demande auprès du FMI, pour un prêt sans intérêt de 1,6 milliard de dollars. L'institution monétaire insiste quant à elle pour que le régime en place reste sur sa promesse de serrer la ceinture. La Zambie sera-t-elle aidée par le FMI dans les semaines qui viennent ? La réponse sera décidée probablement en mai, puisque l'institution monétaire a décidé d'envoyer une mission au pays le mois prochain afin de poursuivre les pourparlers autour d'un Plan Marshall pour soutenir l'économie du pays. Un plan qui se traduit en termes monétaires...
(Amnesty International 28/04/17)
Les autorités zambiennes doivent abandonner les charges de trahison forgées de toutes pièces qui pèsent sur le principal leader de l’opposition, Hakainde Hichilema, et sur ses cinq employés et les libérer sans condition, a déclaré Amnesty International mercredi 26 avril, à l’approche de son audience de mise en liberté sous caution. Ces six personnes ont été arrêtées le 11 avril, prétendument pour ne pas avoir cédé le passage à un cortège présidentiel. Selon elles, la police les a battues, aspergées de gaz lacrymogène et a projeté du gaz poivre sur leurs parties génitales. « Hakainde Hichilema et les autres membres du Parti uni pour le développement...
(RFI 27/04/17)
Mercredi 26 avril, la justice zambienne a refusé l'abandon des poursuites contre Hakainde Hichilema, le leader de l'opposition, accusé de trahison. Deux semaines auparavant, il avait perturbé le passage du convoi présidentiel. « La loi ne donne pas à cette cour le pouvoir de retirer cette accusation », c'est ce qu'a déclaré le juge Greenwell Maluman devant le tribunal de Lusaka à l'issu du procès de Hakainde Hichilema, chef du Parti uni pour le développement national. Accusé de trahison, Hichilema encourt une peine minimum de 15 ans de prison et risque même la peine de mort. Le magistrat a indiqué que celui-ci devait s'adresser à une autorité compétente pour statuer sur sa...
(Xinhua 27/04/17)
Le président zambien Edgar Lungu a annoncé mercredi que son gouvernement s'est engagé à renforcer la coopération avec la République tchèque. M. Lungu a déclaré qu'il était dans l'intérêt de son gouvernement de consolider ses relations avec d'autres pays à un moment où le pays diversifiait son économie et élargissait sa base industrielle, lorsque l'ambassadeur désigné de la République tchèque en Zambie, Radeck Rubes présentait ses lettres de créance à la State House. D'après le dirigeant, la Zambie attendait avec impatience de collaborer étroitement avec la République tchèque afin de tirer parti de l'expertise admirable du pays dans divers secteurs tels que l'agriculture, l'énergie et la santé. Selon lui, la décision de la République tchèque d'ouvrir une ambassade en Zambie...
(Agence Ecofin 27/04/17)
Le gouvernement zambien s'apprête à limiter le volume de primes payées par le secteur de l'assurance aux sociétés de réassurance situées en dehors de sa juridiction, apprend-on de sources médiatiques concordantes. L'objectif est de permettre aux sociétés d'assurances locales de retenir plus de primes d'assurance collectées dans le cadre de leurs activités. Certains analystes, tout en relevant que la Zambie, par cette stratégie, se situe en droite en ligne avec les orientations protectionnistes de plusieurs pays dans le domaine, pensent que cette initiative aura du mal à prospérer, en raison de la nécessité, pour l'assurance de s'appuyer sur une solide base de capital que seuls peuvent garantir les grands groupes internationaux.
(Agence Ecofin 27/04/17)
En 2017, la production de cuivre de la Zambie pourrait atteindre un nouveau record de 850 000 tonnes. L’information a été annoncée par le ministre des mines Christopher Yaluma, qui indique que le pays s’attend à une augmentation de 10% de sa production cuprifère cette année. Pour atteindre cet objectif, Lusaka compte s’appuyer sur l’amélioration et la modernisation de l’exploitation minière. La plus grande contribution en termes de production viendra, apprend-on, des opérations de Sentinel, gérées par la compagnie minière First Quantum Minerals. Par ailleurs, si le record de production de la Zambie jusque-là date de 2013 (790 000 tonnes), le pays pourra compter cette année sur la reprise prévue des prix du cuivre. Selon la firme BMI Research, l’industrie...
(Xinhua 27/04/17)
La Zambie, le deuxième producteur de cuivre en l'Afrique, a indiqué mardi qu'il envisage une production de cuivre de 850.000 tonnes cette année. L'année dernière, le pays de l'Afrique australe a produit 774.000 tonnes de métal rouge, contre 710.860 tonnes l'année précédente. Le ministre des Mines Christopher Yaluma a confirmé que cette augmentation était fondée sur les mesures prudentes du gouvernement visant à créer un environnement d'investissement favorable dans le secteur minier. Le ministre zambien, dans ses discours prononcés lors du Forum zambien sur l'investissement minier 2017 à Londres, a indiqué que le pays a beaucoup d'opportunités d'investissement dans le secteur minier, avec de gros gisements d'autres minéraux. Selon lui, le gouvernement était désireux de veiller à ce que les...
(AFP 26/04/17)
La justice zambienne a refusé mercredi d'abandonner les poursuites pour trahison contre Hakainde Hichilema, le leader de l'opposition emprisonné depuis plus de deux semaines après avoir tenté de perturber le passage du convoi présidentiel. Hakainde Hichilema est accusé d'avoir entrepris de "renverser par des moyens illégaux le gouvernement du président Lungu, à des dates inconnues entre le 10 octobre 2016 et le 8 avril 2017". "La loi ne donne pas à cette cour le pouvoir de retirer cette accusation", a déclaré le juge Greenwell Malumani, devant un tribunal de Lusaka plein à craquer, rejetant l'abandon des poursuites réclamé par M. Hichilema. Le magistrat a indiqué que le chef de l'opposition devait adresser cette demande à l'instance compétente, la Haute Cour...
(Agence Ecofin 26/04/17)
La compagnie privée israélienne Sapir Capital devrait bientôt investir plus de 100 millions $ pour acquérir près de 17,25% de participation dans la compagnie minière contrôlée par l’Etat zambien, ZCCM Investments Holdings (ZCCM-IH). C’est ce que rapporte Bloomberg, selon les propos de sources proches de l’affaire, qui expliquent que la société israélienne n’attend plus que l’approbation finale du gouvernement. Si les sources de l’agence ont requis l’anonymat, l’information n’ayant pas encore été rendue publique, un groupe d’actionnaires minoritaires de ZCCM-IH a salué l’investissement sans donner plus de détails. «L'investissement de Sapir Capital est une marque de confiance dans l'économie...
(BBC 26/04/17)
La Zambie a saisi six cents camions tanzaniens transportant du bois en provenance de la République démocratique du Congo. Les conducteurs et leurs assistants ont été arrêtés. L'information vient d'être rendue officielle, mais les responsables tanzaniens ont signalé qu'ils ont été détenus depuis deux mois. L'association tanzanienne des propriétaires de camions a nié l'accusation selon laquelle les conducteurs ont violé les règles zambiennes sur le transport de bois. Elle estime que les camionneurs détenus ont perdu plus de six millions de dollars de revenus. Plus tôt cette année, la Zambie a interdit l'exportation de grumes dans le but de freiner la déforestation.
(Afrik.com 25/04/17)
Lors d’une rencontre avec Nasser Bourita, le ministre zambien des Affaires étrangères a affirmé que son pays soutient le Maroc sur toutes les questions. Une position qui pose problème à la presse marocaine. Présent à Rabat le 14 avril 2017, le ministre zambien des Affaires étrangères, lors d’une rencontre avec son homologue marocain Nasser Bourita, a affirmé que son pays soutient le Maroc sur toutes les questions. Une position qui pose problème à la presse marocaine, qui relève que sur la reconnaissance de la RASD, la Zambie affiche des positions changeantes, depuis un an. Harry Kalaba, rapporte l’agence officielle MAP a souligné l’importance d’un « soutien mutuel dans tous...
(Financial Afrik 25/04/17)
La Zambie et le Ghana ont rejoint, le 24 avril 2017, l’African Bond Index, l’indice développé par la Banque Africaine de Développement (BAD) en partenariat avec l’agence Bloomberg pour mesurer les performances des obligations souveraines africaines les plus liquides, émises en monnaies locales. Libellé sous la dénomination AFMISM Bloomberg® African Bond Index (ABABI), l’indice lancé en février 2015, à travers l’Initiative des marchés financiers africains (AFMI), regroupait jusque-là les obligations en monnaie locale de l’Afrique du Sud, de l’Egypte, du Nigeria, du Kenya, du Botswana et de la Namibie. L’arrivée du Ghana et de la Zambie élargit le portefeuille et donne plus de visibilité aux marchés domestiques, déclare Stefan Nalletamby, Directeur de la BAD en charge du département Secteur financier...
(RFI 25/04/17)
La partie australe de la Bronze Africa Cup, la 3e division de la Coupe d’Afrique des nations de rugby à XV, a débuté ce 23 avril à Lusaka par une très large victoire 69-3 des Zambiens face à Maurice. Prochains matches, Rwanda-Maurice le 26 avril et Zambie-Rwanda le 29 avril. Le vainqueur du tournoi pourra prétendre à une participation de la Silver Africa Cup, en 2018. La partie septentrionale de la Bronze Africa Cup aura lieu du 7 au 13 mai à Yaoundé, avec l’Algérie, le Cameroun et le Nigeria.
(Xinhua 22/04/17)
La Zambie a lancé un appel à l'unité entre les pays africains dans la promotion de l'industrie touristique sur le continent. Le continent africain devait travailler ensemble pour stimuler les arrivées de touristes, a déclaré le ministre du Tourisme et des Arts, Charles Banda. Il a affirmé cela lors de la 59ème réunion de haut niveau de la Commission de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) sur le tourisme en Afrique, jeudi à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, selon un communiqué publié par l'ambassade de Zambie à Addis-Abeba. Selon le ministre zambien, il est inacceptable que l'Afrique n'attirait que 5% des arrivées mondiales de touristes.
(AFP 20/04/17)
Hakainde Hichilema, le chef de l'opposition zambienne, poursuivi pour "trahison" et incarcéré depuis la semaine dernière, restera en détention au moins jusqu'au 26 avril, a annoncé jeudi un juge du tribunal de Lusaka. "Les questions soulevées sont nombreuses et complexes et je ne peux statuer hâtivement. J'ajourne l'audience jusqu'au 26 avril", a déclaré le juge Greenwell Malumani. Le 11 avril, la police avait interpellé M. Hichilema, accusé d'avoir gêné le passage de la caravane de son rival, le président Edgar Lungu lors d'un déplacement en province, plus tôt dans le mois. Le dirigeant du Parti uni pour le développement national (UPND) est inculpé pour "insultes", "refus d'obtempérer à une injonction...
(TelQuel 20/04/17)
À Rabat le 14 avril, lors d’une rencontre avec Nasser Bourita, le ministre des Affaires étrangères zambien affirme que son pays "soutient le Maroc sur toutes les questions". Sur la reconnaissance de la RASD, la Zambie affiche depuis un an des positions changeantes. Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, a rencontré son homologue zambien, Harry Kalaba, le 14 avril à Rabat. À l’issue de leur entrevue, le ministre zambien a déclaré à la presse que son pays "soutient le Maroc sur toutes les questions", rapporte l’agence officielle MAP. Harry Kalaba a souligné l’importance d’un soutien mutuel "dans tous les domaines". "C’est dans un esprit de fraternité que nous espérons que le Maroc et la Zambie continuent...
(Xinhua 20/04/17)
Le gouvernement zambien veut se plaindre auprès des autorités nigérianes suite à une déclaration de l'ancien président de ce pays, Olusegun Obasanjo, sur la situation politique en Zambie. La semaine dernière, l'ancien dirigeant nigérian a demandé au gouvernement zambien de respecter l'Etat de droit et les principes des droits de l'homme en ce qui concerne les partis politiques de l'opposition suite à l'arrestation du chef du principal parti d'opposition du pays, Hakainde Hichilema, accusé de trahison. Dans un communiqué publié par son attaché de presse, M. Obasanjo a affirmé qu'il était dans le meilleur intérêt du pays de respecter l'Etat de droit et les principes des droits de l'homme qui étaient une recette importante pour la paix, la stabilité et...
(AFP 19/04/17)
Les avocats d'Hakainde Hichilema, le chef de l'opposition zambienne, ont demandé mercredi à la justice d'abandonner les accusations de "trahison" qui pèsent sur leur client, incarcéré depuis son arrestation la semaine dernière. Le 11 avril, la police a interpellé M. Hichilema pour avoir gêné le passage de la caravane du président Edgar Lungu lors d'un déplacement dans l'ouest de la Zambie, au début du mois. Il a été inculpé pour "trahison", un crime passible de la peine de mort, "insultes" et "refus d'obtempérer à une injonction policière". Selon l'acte...
(Xinhua 19/04/17)
La police zambienne a réfuté dimanche des rapports selon lesquels elle avait refusé des soins médicaux au principal leader de l'opposition du pays en détention. Hakainde Hichilema, chef du Parti unique pour le développement national (UPND), a été détenu la semaine dernière et accusé de trahison. Charles Kakoma, porte-parole du parti, a déclaré que la santé du chef de l'opposition se détériorait et qu'il ne se sentait pas bien depuis qu'il a été détenu en raison de l'attaque brutale lorsque la police a attaqué son domicile. Le parti a depuis demandé que le chef de l'opposition soit soumis à des examens médicaux rigoureux et à un traitement par des médecins indépendants. Mais la porte-parole de la police, Esther Mwaata-Katongo, a...

Pages