| Africatime
Vendredi 24 Mars 2017
(Autre média 03/03/17)
Pour la seconde journée du groupe 1, la Zambie, pays hôte, a fait forte impression en atomisant le Mali par 6 buts à 1. Dans le second match du groupe, la Guinée et l’Egypte se sont séparés sur un score nul, 1 partout. La Zambie est déjà qualifiée alors que la seconde place qualificative se disputera samedi entre les trois autres nations. Tenu en échec lors du match d’ouverture (0-0) par l’Egypte, les Aiglons du Mali ont espéré quelques minutes réussir l’exploit face à la Zambie. Le temps pour Abdoul Karim Danté d’ouvrir le score de la tête sur un corner (1-0, 6’), mais deux minutes plus tard Fashion Sakala égalisait dans un stade des Heroes National en effervescence. La...
(Financial Afrik 28/02/17)
Standard & Poor’s demande au FMI de sauver la Zambie. La dette du pays s’élèverait à 55% de son PIB (ce qui n’est pas beaucoup comparé aux 200% du Japon mais) pour une capacité d’importation de 3 mois. L’agence de notation estime que les possibilités de financement budgétaire de Lusaka sont « faibles et limitées ». Dans un rapport, S&P recommande « un long processus de réformes structurelles » pour palier à la situation alarmante des finances publiques du pays. Rien que les intérêts de la dette devraient atteindre 21% des recettes publiques en 2017. Lusaka a presque atteint le maximum autorisé par la Banque Centrale en matière de prêts-relais.
(La Tribune 27/02/17)
Les possibilités de financement budgétaire de la Zambie seraient « faibles et limitées » selon Standard & Poor’s. L’agence de notation vient de tirer la sonnette d’alarme sur l’endettement de Lusaka dont l’ardoise nette serait équivalente à 55% du PIB, alors que la capacité d’importation du pays ne dépasserait pas les 3 mois. Une situation jugée alarmante par S&P qui table sur une politique d’austérité doublée d’un long processus de réformes structurelles. L’agence de notation s’attend également à la mise en place d’un programme de sauvetage du FMI pour épaulé Lusaka. L'agence Standard & Poor's (S&P) vient de publier une nouvelle note sur la Zambie. L'agence de notation pointe du doigt la situation des finances publiques qu'elle juge alarmante. En...
(BBC 27/02/17)
L'Egypte et le Mali ont fait match nul, 0-0, dimanche, lors du deuxième match du groupe A de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) des moins de 20 ans (U20). Au terme de la première journée du groupe A, la Zambie, hôte du tournoi, a pris la première place de son groupe, avec 3 points. Elle a battu la Guinée lors du match d'ouverture, 1-0, avec un but de l'attaquant Patson Daka. Le Mali, deuxième, est suivi de l'Egypte. Ils ont un point chacun. La Guinée est quatrième de cette poule. La poule B jouera ses premiers matchs lundi, avec les affiches Sénégal-Soudan, à 15h GMT ; puis Cameroun-Afrique du Sud, à 18h GMT. Les demi-finalistes de la CAN 2017...
(RFI 27/02/17)
La Zambie, le pays organisateur de la compétition, s'est imposée 1 à 0 face à la Guinée lors du match d'ouverture de la Coupe d'Afrique des nations des moins de 20 ans ce dimanche 26 février. Les Zambiens ont pris l'avantage au retour des vestiaires, sur un but de l'attaquant Patson Daka à la 48e minute de jeu, et ne l'ont plus lâché jusqu'au coup de sifflet final.
(Agence Ecofin 25/02/17)
Le gouvernement de Zambie a dissous le conseil d’administration de l’opérateur historique des télécommunications Zamtel, le 18 février 2017, avec départ immédiat du président-directeur général Mupanga Mwanakatwe. Sydney Mupeta, le directeur technique de la société, assurera les fonctions de Pdg par intérim jusqu’à la désignation du nouveau patron de l’entreprise. La dissolution de l’organe supérieur de gestion de la société télécoms est la conséquence des mauvaises performances financières qui lui sont attribuées. En 2015, Zamtel qui croulait sous les dettes, déclarée même techniquement insolvable par l’auditeur général, a été recapitalisée par le gouvernement qui espérait mettre...
(Agence Ecofin 25/02/17)
L’énergéticien zambien Zuwa Solar Limited construira une centrale solaire photovoltaïque d’une capacité comprise entre 80 et 120 MW sur les anciennes digues de résidus de Bwana Mkubwa. S’étendant sur 150 hectares, le site qui n’est plus opérationnel depuis 2010 permettait le stockage des résidus d’exploitation d’une ancienne mine de cuivre exploitée par la First Quantum Mining. « Le site présente un certain nombre d’avantages. Il respecte les conditions requises en matière d’ensoleillement et de qualité du terrain, est proche du réseau électrique et élimine le besoin de nettoyage du terrain.», a affirmé Dick Berlijn, le directeur de Zuwa Solar. La centrale sera en effet développée selon le principe Smart-from-the-start utilisé dans la mise en place des centrales d’énergies renouvelables. Le...
(Agence Ecofin 25/02/17)
Varun Beverages, le principal embouteilleur de Pepsi en Inde, détient désormais 90% de sa filiale zambienne (Varun Beverages Zambia) contre 60 % détenus précédemment. C’est ce qu’a annoncé, hier, le groupe asiatique dans un communiqué de presse. Si la compagnie ne précise pas le montant de cette opération, la stratégie derrière cette acquisition est, quant à elle, clairement affichée. « Cet accroissement de notre part d’actifs dans notre filiale reflète notre confiance quant à ses perspectives de croissance. Cette opération sera un réel catalyseur qui conduira le groupe à se développer sur d’autres marchés émergents que l’Inde », a indiqué Ravi Jaipuria, président du groupe. Ayant commencé ses activités en 2016, Varun Beverages Zambia a réalisé une vente record de...
(La Nouvelle Tribune (ma) 24/02/17)
Le Roi Mohammed VI a quitté, jeudi après-midi Lusaka, au terme d’une visite officielle en République de Zambie. Première du genre dans ce pays d’Afrique australe, cette visite a été marquée par les entretiens qu’a tenus SM le Roi avec le Président Edgar Chagwa Lungu, ainsi que par la signature de 19 accords gouvernementaux et de partenariat économique entre les deux pays. Invitation au président zambien Le Roi Mohammed VI a adressé une invitation au président de la République de Zambie, SEM. Edgar Chagwa Lungu, pour effectuer une visite officielle au Royaume du Maroc dans un délai proche le plus convenable. «Je suis absolument convaincu que cette visite constituera une opportunité pour...
(France Football 24/02/17)
Championne d'Afrique en 2012, la Zambie n'a encore jamais organisé une compétition internationale. Elle accueille à partir de dimanche la Coupe d'Afrique des moins de vingt ans, qualificative pour le Mondial de la catégorie qui aura lieu en Corée du sud fin mai. Elle était absente de la dernière CAN au Gabon et avait été éliminée d'entrée lors de l'édition précédente, en 2015. Depuis son sacre à Libreville en 2012 sous la conduite d'Hervé Renard, la Zambie est rentrée dans le rang, anonyme parmi les anonymes. L'an passé, son football n'a brillé que grâce à l'émergence d'un club, le très professionnel Zesco United, prometteur demi-finaliste de la Ligue des champions d'Afrique. Cette impression de léthargie était-elle liée au fait que...
(AFP 24/02/17)
Une partie de l'Amérique du Sud, de l'Afrique centrale et australe et quelques navigateurs chanceux de l'Atlantique savoureront, dimanche, une éclipse annulaire de Soleil: un "anneau de feu" encerclera le disque noir de la Lune. Le spectacle le plus impressionnant sera réservé aux habitants et touristes d'une petite bande d'environ 100 kilomètres de large, traversant le Chili, l'Argentine, l'Angola, la Zambie et la République démocratique du Congo (RDC). Une éclipse annulaire se produit lorsque la Lune passe devant le soleil mais est trop loin de la Terre pour le masquer intégralement. Petit à petit, l'astre de nuit grignote son collègue du jour, jusqu'à se retrouver pile devant lui laissant "un anneau de lumière parfait, beau et symétrique", explique à l'AFP...
(Agence Ecofin 24/02/17)
L'économie de la Zambie devrait connaître une croissance de 3,9%, cette année et de 4,6% en 2018 a annoncé le gouverneur de la banque centrale, Denny Kalyalya (photo). « La croissance du PIB est prévue à 3,9% pour 2017 et à 4,6% en 2018. La croissance, en 2016, est estimée à 3,4% », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. Au cours de l'année écoulée, le pays a fait face à une baisse des prix du cuivre, un déficit énergétique, une hausse de l’inflation et un manque de trésorerie du gouvernement qui a réduit l'investissement dans de nouveaux projets. Selon le responsable, le regain d’intérêt des investisseurs étrangers vis-à-vis des titres publics à long terme est le signe de l’accroissement...
(Agence Ecofin 23/02/17)
La Zambie a signé avec la Banque mondiale un second mandat portant sur la construction de 500 MW de centrales solaires dans le cadre du programme Scaling Solar. Le premier appel d’offres lancé dans le cadre du processus permettra l’installation de 4 centrales d’une capacité comprise entre 50 et 100 MW. Une seconde sélection, qui sera lancée en mars 2017, permettra de porter cette capacité à 500 MW. Les deux développeurs sélectionnés lors de la première étape et les agences zambiennes compétentes travaillent actuellement à la conclusion des différents contrats, une tâche prévue pour être achevée au plus tard en mai 2017. Le groupe de la Banque mondiale a déjà pour sa part approuvé un plan de financement et de...
(Agence Afrique 22/02/17)
La Banque mondiale (BM) a annoncé, lundi 20 février, que la croissance économique de la Zambie devrait atteindre 4% en 2017 et 4,2% en 2018, alors que le gouvernement zambien prévoit une croissance de 3,4% cette année. L’institution financière internationale préconise deux facteurs qui pourraient impulser cette dynamique à l’économie du pays, notamment la hausse des prix du cuivre et l’amélioration de l’approvisionnement en électricité. L’économie de la Zambie dépend de la production minière qui est la principale source de devises du pays.
(La Tribune 22/02/17)
La Zambie et le Maroc ont signé, lundi à Lusaka, 19 accords de coopération dans l'objectif de renforcer les relations bilatérales et les échanges commerciaux entre les deux pays. La protection des investissements, les énergies renouvelables, la finance et l’industrie sont les principaux domaines concernés par ces accords. Le Roi Mohamed VI poursuit sa visite en Afrique. Après le Ghana, le souverain marocain est arrivé en Zambie dimanche soir pour une visite d'Etat de deux jours. Une visite dans le cadre de sa tournée post réintégration de l'Union Africaine. Ces accords dont la cérémonie de signature a été présidée par le Président zambien, Edgar Lungu et le Roi du Maroc couvrent divers domaines. Salaheddine Mezouar, ministre marocain des Affaires étrangères,...
(Atlas Info.fr 22/02/17)
"Le Maroc nous a manqué pendant longtemps et nous sommes heureux de le retrouver de nouveau au sein de sa famille africaine", a souligné le président zambien dans une déclaration à la presse à l'issue de l’entretien qu’il a eu, au palais présidentiel, avec le roi Mohammed VI. "Nous sommes très satisfaits de la teneur des discussions que nous avons eues avec SM le Roi", a poursuivi le président Lungu, précisant que ces entretiens ont porté "sur les relations entre la Zambie et le Maroc et le reste de l’Afrique". Les deux chefs d'Etat avaient également présidé, lundi à Lusaka, la cérémonie de signature de 19 accords gouvernementaux et de partenariat économique, couvrant des domaines aussi divers que les consultations...
(Autre média 22/02/17)
Malgré l’impact négatif de la chute des prix des matières premières, l’économie zambienne entend se relancer en 2017 grâce à une bonne tenue du secteur agricole. L’économie zambienne subit de plein fouet la chute des cours des matières premières. L’année dernière, la croissance a été peu dynamique. En effet, le PIB n’a progressé que de 2,8% en 2016. Cette année, les prévisions tablent sur une reprise à 3,5%, en faveur notamment du regain d’activité dans les secteurs liés à l’exploitation des ressources naturelles. Ainsi, la production minière (15% du PIB environ) pourrait augmenter à nouveau en 2017, après la sévère baisse enregistrée en 2016 suite à la décision de plusieurs compagnies de réduire leurs capacités compte tenu de la chute...
(Jeune Afrique 21/02/17)
Le roi du Maroc est en Zambie dans le cadre de sa tournée en Afrique australe. Sans surprise, au menu : coopération économique et rapprochement politique. C’est devenu un classique des visites royales en Afrique. À chaque fois que Mohammed VI met les pieds dans un pays du continent, une pluie d’accords bilatéraux se met à tomber.
(APA 21/02/17)
Le Maroc et la Tanzanie ont signé dix-neuf accords gouvernementaux et de partenariat économique, lundi au palais présidentiel à Lusaka, sous la présidence du Roi Mohammed VI et du Président Edgar Chagwa Lungu. Voici la liste des accords - Un accord général de coopération, économique, scientifique, technique et culturelle, signé par MM. Salaheddine Mezouar, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération et Harry Kalaba, ministre zambien des Affaires étrangères. - Un mémorandum d’entente pour l’établissement d’un mécanisme de consultations politiques, signé par MM. Salaheddine Mezouar et Harry Kalaba. - Un accord de coopération dans le domaine de l’éducation, de la formation et de l’apprentissage. Il a été signé par MM. Salaheddine Mezouar et Harry Kalaba. - Accord relatif aux...
(Agence Ecofin 21/02/17)
La croissance économique de la Zambie devrait atteindre 4% en 2017 et 4,2% en 2018, a annoncé lundi la Banque mondiale (BM). Selon la BM, la hausse des prix du cuivre et l’amélioration de l'approvisionnement en électricité sont deux facteurs qui devraient impulser une nouvelle dynamique au pays dont l’économie est prioritairement basée sur le secteur minier. « La Zambie est sur le chemin d’une faible reprise économique», a déclaré Srinivas Gurazada, spécialiste des finances à la Banque mondiale, lors d'une réunion avec des sociétés minières. Le gouvernement a prévu que l'économie devrait croître de 3,4% cette année contre 3% l'an dernier en raison de la faiblesse des prix du cuivre, les pénuries d'électricité, l'inflation et le resserrement de trésorerie...

Pages