Mercredi 18 Avril 2018
(AFP 28/03/18)
L'ancien ministre zambien Chishimba Kambwili, un des critiques les plus virulents de l'actuel président du pays Edgar Lungu, a été inculpé mercredi de fraudes et placé sous contrôle judiciaire, malgré ses protestations d'innocence. Arrêté la semaine dernière à son domicile de Lusaka, M. Kwambili, élu du Front patriotique (FP) au pouvoir, a comparu mercredi devant un tribunal sous forte escorte policière . Il est accusé d'avoir acquis des propriétés avec des fonds d'origine suspecte et obtenu des avantages financiers indus, selon son avocat, Keith Mweemba. "Je comprends les accusations qui pèsent contre moi et je plaide non coupable", a-t-il déclaré à la barre. Le président du tribunal Mwaka Mikalile a ordonné sa libération sous contrôle...
(AFP 23/03/18)
Le principal parti d'opposition de Zambie a déposé devant le Parlement une motion de destitution du président Edgar Lungu, qu'elle accuse depuis des mois de dérive autoritaire, a-t-on appris vendredi de source parlementaire. La motion présentée par le Parti uni pour le développement national (UNDP) sera discutée par les députés le 28 mars. Selon ce document que l'AFP a pu consulter, l'UNPD reproche au chef de l'Etat plusieurs violations de la Constitution, notamment en encourageant la corruption dans les services de l'Etat et en gaspillant l'argent public lors de ses visites à l'étranger.
(AFP 22/03/18)
L'ancien ministre zambien Chishimba Kambwili, un des critiques les plus virulents de l'actuel président du pays Edgar Lungu, a été interpellé jeudi par la police dans le cadre d'une enquête sur ses affaires financières, a-t-on appris auprès de son avocat. Membre du Front patriotique (FP) au pouvoir, M. Kwambili a été interpellé à son domicile de la capitale Lusaka et placé en garde à vue au commissariat du quartier de Woodlands. "Il est inculpé pour avoir acquis des propriétés avec...
(AFP 21/03/18)
Quarante-quatre pays africains ont signé mercredi à Kigali l'accord créant une zone de libre-échange continentale (Zlec), perçue comme essentielle au développement économique de l'Afrique, a annoncé l'Union africaine (UA). "L'accord établissant la Zlec a été signé par 44 pays", a déclaré le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki, en conclusion d'un sommet de l'organisation dans la capitale rwandaise. Le Nigeria, l'une des premières économies du continent, est le principal pays à s'être abstenu. Le président nigérian Muhammadu Buhari avait décidé de ne pas faire le déplacement à Kigali, après avoir accepté de "donner plus de temps aux consultations" dans son pays...
(APA 21/03/18)
APA-Lusaka (Zambie) - Le président Edgar Lungu de la Zambie n’a pas été vu en public depuis plus d’une semaine, alimentant dans les média du pays les rumeurs sur une aggravation de son mal d’estomac. Les médias locaux ont rapporté mardi que la santé président s’était si vite détériorée qu’un évêque a été convoqué au palais de la République dimanche dernier afin de prier pour lui. Citant diverses sources, le Zambian Observer a écrit que les intestins du président, âgé...
(Agence Ecofin 21/03/18)
La Zambia Revenue Authority (ZRA), autorité en charge du fisc en Zambie, a transmis cette semaine à la compagnie minière First Quantum Minerals, une facture d’impôts de 76,5 milliards de kwachas (environ 8 milliards $). Elle accuse la compagnie de «sous-paiement» de droits de douanes sur les cinq dernières années. Dans un communiqué publié sur son site mercredi, First Quantum a confirmé avoir reçu la lettre de la ZRA datée du 19 mars 2018, «notant une évaluation de 76,5 milliards...
(Agence Ecofin 21/03/18)
First Quantum Minerals, une société basée au Canada mais qui exécute l'essentiel de ses activités en Zambie, a plongé mardi 20 mars 2018 de 12,4% sur le Toronto Stock Exchange (marché financier de Toronto au Canada), après avoir annoncé être la cible d'un redressement fiscal de 8 milliards $ de la part de l'administration zambienne des impôts. Le groupe a dit avoir engagé des discussions pour régulariser cette situation, mais les investisseurs se montrent sceptiques. Même si le problème trouve...
(Agence Ecofin 20/03/18)
Le groupe télécoms Unitel International Holdings B.V., détenu en majorité par la femme d’affaires angolaise Isabel Dos Santos (photo), a déposé officiellement ses bagages en Zambie. Il a décroché la quatrième licence mobile du pays, mise en vente l’année dernière à travers un appel d’offres international lancé par l’Autorité de régulation des technologies de l’information de Zambie (ZICTA). En Zambie, Unitel opèrera via la société Uzi Zambia Limited dont il est l’actionnaire majoritaire. La société s’est engagée à investir 350...
(Agence Ecofin 20/03/18)
La Zambie a revu à la hausse sa production de cuivre pour l’année 2017. Alors que la Banque centrale du pays a annoncé le mois dernier, une production de 786 731 tonnes, l’Etat a indiqué que ce total atteint 800 000 tonnes si on y inclut la production des petits producteurs. «Nous avons atteint 800 000 tonnes l’année dernière et nous prévoyons avec certitude que nous allons atteindre un million de tonnes ou plus cette année.», a déclaré mardi à...
(La Tribune 19/03/18)
Les compagnies étrangères ont répondu présent à l'appel d'offres de la Zambie pour céder des parts de sa compagnie pétrolière, Indeni Petroleum Refinery. Sept sociétés internationales ont manifesté leur intérêt dans un contexte où la Zambie essaie de rééquilibrer ses finances afin de regagner la confiance des bailleurs de fonds. La Zambie est à la recherche d'un partenaire stratégique pour entrer dans le capital d'Indeni Petroleum Refinery, l'unique raffinerie de pétrole du pays. La raffinerie construite en 1973 et d'une...
(Xinhua 19/03/18)
La Tanzanie et la Zambie ouvriront en juillet un "Poste-frontière à guichet unique" (OSBP) entre Tunduma et Nakonde, a annoncé dimanche un responsable. Ce poste-frontière permettra d'améliorer la qualité du service et de stimuler le commerce et la croissance économique en Tanzanie, en Zambie et dans d'autres pays d'Afrique, a déclaré John Ulanga, directeur de la branche tanzanienne de Trademark East Africa, qui supervise la construction de ce projet d'une valeur de 6 millions de dollars américains, réalisé avec l'aide financière du Canada. Grâce à ce ...
(AFP 12/03/18)
Aucun magasin ne les vend ouvertement, personne n'admet en posséder et la police n'en a saisi aucune. N'empêche. La Zambie a déclaré la guerre aux poupées gonflables, des tentatrices siliconées jugées "contre nature" par le gouvernement de ce pays très conservateur. La ministre des Affaires religieuses Godfridah Sumaili a pris la tête de cette croisade il y a quelques semaines, fermement décidée à empêcher tout commerce et toute utilisation de ces accessoires sexuels. Même si aucun texte ne les prohibe explicitement, les poupées gonflables tombent, selon les autorités, sous le coup d'une loi qui interdit l'importation, la fabrication et la vente d'"objets obscènes"...
(Agence Ecofin 08/03/18)
Le Fonds vert pour le climat (GFC) vient d’approuver la première proposition de financement introduite par la Banque africaine de développement (BAD), pour le compte de la Zambie. Le financement d’une valeur de 52,5 millions $ dont 50 millions $ de prêt et 2,5 millions $ de subvention, soutiendra le programme zambien d’énergies renouvelables. Il s’agit plus précisément d’un portefeuille de 100 MW de centrales mis en place dans le cadre de la politique de tarifs de rachat garantis pour...
(Xinhua 07/03/18)
Les autorités de l'immigration zambiennes ont arrêté 41 herboristes ougandais pour séjour illégal dans le pays, a indiqué un porte-parole mardi. Les herboristes ougandais ont été arrêtés dimanche dans un hôtel de Lusaka, capitale du pays, où ils se sont réunis pour élire les leaders de leur association illégale d'herboristes ougandais, a expliqué Namati Nshinka, porte-parole du département de l'Immigration. Il a précisé que les herboristes ougandais n'étaient pas en mesure de présenter des documents de voyage ou d'immigration au moment de leur arrestation et ont été placés en détention. La Zambie...
(Agence Ecofin 06/03/18)
L’Overseas Private Investment Corporation (OPIC) a octroyé 2,4 milliards $ à l’initiative américaine Power Africa. L’organisation fédérale qui promeut les investissements privés des entreprises américaines à l’étranger, a soutenu le programme à travers des prêts, des garanties et des assurances contre les risques politiques dans des projets devant permettre la mise en place de 1660 MW de centrales électriques. Ces projets sont répartis dans neuf pays, à savoir: le Ghana, la Guinée, le Kenya, le Nigeria, le Sénégal, l’Afrique du...
(APA 02/03/18)
APA-Rabat (Maroc) - Le ministre zambien des Affaires étrangères, Joseph Malanji, a réaffirmé, jeudi à Rabat, la décision de son pays (en date du 9 juillet 2016) de retirer sa reconnaissance de la pseudo « rasd » et de mettre fin à ses liens avec cette entité fantoche, ajoutant que cette décision sera notifiée à l’ONU et à l’Union africaine (UA). « La Zambie confirme son retrait de la reconnaissance de la « rasd » et notifiera cette décision à...
(Agence Ecofin 22/02/18)
En Zambie, l’agence de régulation du secteur de l’énergie, Energy Regulation Board (ERB) a révélé mercredi, que le Soudan s’intéresse à la fourniture de produits pétroliers au marché en pleine expansion de la Zambie. La déclaration a été faite par Langiwe Lungu (photo), la directrice de l’agence, qui a précisé que l’annonce fait suite à une prise de contact avec des membres du gouvernement soudanais. Mme Lungu a déclaré que l'intérêt manifesté par le Soudan était le bienvenu car la...
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en...
(Agence Ecofin 20/02/18)
La Zambie souhaite réformer ses accords de prêt en provenance de la Chine, a annoncé le gouvernement dans un communiqué rendu public samedi. La nouvelle réforme devrait permettre à Lusaka de conclure des accords de prêt directement avec le gouvernement chinois contrairement à l’ancien, qui permettait à Pékin de financer le pays d’Afrique australe à travers ses entreprises. Selon le communiqué de la présidence zambienne repris par Reuters, cette nouvelle stratégie devrait permettre de faciliter le remboursement de la dette du pays. Elle devrait également ...
(Xinhua 20/02/18)
L'Autorité zambienne de l'environnement a indiqué lundi qu'elle n'avait aucune intention d'interdire l'utilisation des matières plastiques comme le font certains autres pays africains. Des militants défenseurs de l'environnement ont appelé la Zambie à suivre l'exemple d'autres pays africains qui ont interdit l'utilisation des matières plastiques afin de protéger l'environnement. Toutefois, le directeur de l'Agence zambienne de gestion de l'environnement (ZEMA), John Simuko, a indiqué que le gouvernement n'interdirait pas les matières plastiques, ni pour l'emballage ni à d'autres fins, car cela pourrait affecter ...

Pages