Jeudi 18 Janvier 2018
(APA 17/01/18)
APA-Addis-Abeba (Ethiopie) - Ethiopian Airlines a annoncé mardi qu’elle avait finalisé l’accord des actionnaires avec le gouvernement de la Zambie pour acquérir 45% de Zambia Airways. Dans un communiqué publié mardi, Ethiopian Airlines a déclaré que les gouvernements des deux pays africains avaient accepté de relancer Zambia Airways et que le gouvernement de la Zambie serait l’actionnaire majoritaire avec 55% et l’Ethiopie aurait 45% des parts dans la compagnie aérienne. « Conformément à notre stratégie Vision 2025 sur les hubs multiples en Afrique, nous sommes très heureux que les discussions avec le gouvernement zambien aient été couronnées de succès.
(Agence Ecofin 17/01/18)
La compagnie minière Jubilee Metals Group a annoncé lundi, qu’elle a acquis 29,01% de participation dans le capital-actions de BMR Group, société détenant en Zambie le projet de zinc et de plomb de Kabwe. Selon les termes de l’accord conclu entre les deux parties, Jubilee accepte d’acheter 97 371 298 nouvelles actions ordinaires de BMR, si cette dernière est admise sur le marché AIM de la bourse de Londres. La compagnie paiera en contrepartie 500 000 £ en espèces, et émettra 63 166 969 de ses actions ordinaires. Un autre terme de la nouvelle transaction offre à Jubilee, qui avait le droit d’acquérir 30% de participation dans le projet Kabwe, la possibilité d’augmenter à 57,41% ses intérêts. Toutefois, ce point...
(Agence Ecofin 16/01/18)
En Zambie, MultiChoice s'est excusé pour les pertes de signal de son offre GOtv à Livingstone et à Solwezi, et a assuré les abonnés que le signal était en train d’être rétabli dans les deux villes. Durant les deux dernières semaines, des centaines d’abonnés n'ont reçu aucun signal de GOtv. Caroline Creasy, directrice générale de MultiChoice Afrique, a présenté ses excuses pour la panne, lors d'une conférence de presse organisée à Livingstone, mercredi dernier. « C'est la première fois que...
(AFP 15/01/18)
La police zambienne a dispersé lundi dans la capitale, Lusaka, une manifestation de vendeurs de rues qui dénonçaient les restrictions à leurs activités imposées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de choléra. Les forces de l'ordre ont tiré des gaz lacrymogènes pour empêcher les manifestants en colère d'approcher de la présidence, où ils voulaient remettre une pétition au chef de l'Etat, Edgar Lungu, a indiqué une de leurs porte-parole, Esther Katongo. "Il n'a été procédé...
(AFP 15/01/18)
La Côte d'Ivoire, l'un des favoris de l'édition 2018 de la CHAN en compagnie du pays-hôte, le Maroc, a été surprise dès son entrée en lice par la Namibie, victorieuse 1 à 0 dimanche, dans le groupe B. Vetunuavi Hambia a marqué le seul but de la rencontre dans le temps additionnel (90+3) pour la première participation de son pays au CHAN. Dans l'autre match du groupe, la Zambie a fait la décision face à l'Ouganda 3-1 après l'heure de...
(AFP 12/01/18)
Des échauffourées ont opposé vendredi à Lusaka la police à des vendeurs de rue, qui protestaient contre l'interdiction d'exercer leur activité dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du choléra, a constaté un photographe de l'AFP. Des centaines de résidents du bidonville de Kanyama, foyer de l'épidémie, ont bloqué des rues avec des pneus enflammés et incendié un camion d'éboueurs. "Les manifestations sont sous contrôle", a affirmé la porte-parole de la police Esther Katongo dans un bref...
(Agence Ecofin 12/01/18)
En 2017, le secteur minier a généré à l’Etat zambien des revenus de 39,1 milliards de kwachas (54,60 millions $), en hausse par rapport aux prévisions de 37,6 milliards de kwachas. L’information a été annoncée mercredi à Reuters par la ZRA, l’autorité qui s’occupe des recettes, qui indique que cette performance a été portée par le cuivre, principal produit du pays. Selon Kingsley Chanda, commissaire-général de la ZRA, la hausse des prix du cuivre devrait continuer d’avoir un impact positif...
(La Tribune 10/01/18)
Le fleuve Zambèze devrait bientôt abriter une nouvelle centrale hydroélectrique. Située en amont des chutes Victoria, le début du chantier de la centrale de Batoka Gorge qui nécessitera un budget de 3 milliards de dollars devrait démarrer après la publication de l’étude d’impact environnementale et sociale dans les 6 mois à venir. Cette future installation devrait enrichir la production électrique de la Zambie et du Zimbabwe d’un minimum de 2.400 MW. L'autorité du fleuve Zambèze (ZRA), qui s'étend sur 2.750...
(AFP 09/01/18)
Le gouvernement de Zambie a retardé la rentrée scolaire et interdit les rassemblements publics dans tout le pays pour tenter d'enrayer une grave épidémie de choléra qui a déjà causé 61 morts, selon un nouveau bilan officiel publié mardi. L'épisode en cours a débuté le 28 septembre dans un quartier de la capitale Lusaka, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), et s'y est rapidement propagé. Les autorités ont annoncé le report de la rentrée scolaire, initialement programmée lundi 8...
(RFI 09/01/18)
Depuis septembre, la Zambie est touchée par une épidémie de choléra. Pour y remédier, le gouvernement a interdit la vente de certains aliments et encourage à limiter les contacts entre habitants. Des mesures d’hygiène visant à éviter la contamination qui se transmet de façon directe ou indirecte par la nourriture et surtout, l'eau. A Kanyama, un quartier pauvre de Lusaka, le gouvernement vient d'instaurer un couvre-feu. Pour Maximillian Bweupé, le porte-parole du ministère de la Santé, dans les bidonvilles de...
(Agence Ecofin 09/01/18)
Selon David Mabumba (photo), le ministre zambien de l’énergie, le pays est en bonne voie pour transformer son déficit énergétique actuel en excédent, en raison des progrès substantiels réalisés dans la modernisation et l'installation de nouvelles centrales hydroélectriques et solaires. Une déclaration faite lundi, dans un entretien accordé au Times of Zambia. Il a précisé que deux centrales hydroélectriques, à savoir Musonda et Lusiwasi, devaient être achevées cette année, et se félicite des progrès enregistrés dans d'autres projets en cours,...
(La Tribune 04/01/18)
Le ministre zambien des Affaires étrangères Harry Kalaba a rendu sa démission ce mercredi en protestation à l’incapacité du régime de mettre fin à la corruption dans le pays. La corruption est certes ambiante depuis des années mais pour certains observateurs, cette décision du chef de la diplomatie n’est qu’une manœuvre visant à lui permettre de se préparer en vue des prochaines élections présidentielles lors desquelles on prête l’intention au président Edgar Lungu de se présenter pour un troisième mandat...
(AFP 03/01/18)
Le ministre zambien des Affaires étrangères Harry Kalaba a annoncé sa démission en dénonçant une "corruption croissante" au sein du gouvernement, ont indiqué mercredi des responsables zambiens. "Nous ne pouvons pas continuer de gérer les affaires du pays avec indifférence quand le niveau de corruption enfle, pratiquée par ceux-là mêmes qui devraient la combattre", affirme un message du chef de la diplomatie zambienne circulant depuis mardi sur les réseaux sociaux. Harry Kalaba est longtemps apparu comme un successeur possible du président Edgar Lungu, qui semble disposé à tenter de se représenter en 2021 bien qu'il ait déjà accompli deux mandats, le maximum prévu par la loi.
(Jeune Afrique 22/12/17)
Après avoir suspendu en 2015 l’extraction de deux mines, en Zambie et en RD Congo, le géant du négoce, Glencore s’apprête à relancer leur production. Le redémarrage progressif de deux grandes mines de cuivre, à cheval sur la RD Congo et la Zambie, arrive à point nommé pour Glencore. En 2016, le cours de ce métal industriel a bondi de 17 % au London Metal Exchange, puis, de plus belle, de 23 % depuis le début de l’année 2017. Au...
(AFP 22/12/17)
"Je voulais réaliser un conte": le premier long métrage de la cinéaste zambienne Rungano Nyoni, "I am not a witch" narre, entre ironie et féérie, l'histoire d'une petite fille accusée de sorcellerie et envoyée dans un camp. Rungano Nyoni, 35 ans, voulait dans ce film parler de "la difficulté à briser les règles, aussi absurdes et ridicules soient-elles", raconte-t-elle dans un entretien à l'AFP. Ce désir a amené la cinéaste, née en Zambie, élevée au Pays de Galles et qui...
(Agence Ecofin 19/12/17)
La Zambie ambitionne d’avoir accès à 50 milliards $ de financement, dans le cadre des programmes d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques. Selon le plan déjà établi par l’Etat, cette mobilisation se fera entre 2018 et 2030, a affirmé Anthony Mukwita, l’ambassadeur de la Zambie près l’Allemagne. « Le montant dont il est question (50 milliards $), est déjà contenu dans le 7ème Plan National de Développement de la Zambie. La seule différence est, qu’au lieu de nous contenter d’en...
(Agence Ecofin 19/12/17)
En Zambie, le président Edgar Lungu (photo), a officiellement mis en service le 15 décembre dernier, une usine de fabrication d’engrais de mélange dans la Zone économique multifonctionnelle (MFEZ) de Lusaka Sud, rapporte Times of Zambia. D’un coût global de 5 millions $, l’infrastructure comprend notamment des installations pour l’ensachage, ainsi qu’une ligne de transformation du lisier pour le mix avec les engrais azotés, phosphorés et potassiques. D’après Dora Siliya, ministre de l’agriculture, l’usine contribuera à l’accroissement de la capacité...
(APA 19/12/17)
APA-Brazzaville(Congo) - Le représentant du secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies(ONU) pour la région des grands Lacs, Saïd Djinnit, a, au sortir d’une audience avec le président congolais, lundi à Brazzaville, s’est dit préoccupé par la ‘’paix et la sécurité dans les grands Lacs et principalement en République démocratique du Congo(RDC). Le diplomate onusien a rencontré le chef de l’Etat congolais Sassou N’Guesso en sa double qualité de président en exercice le de la CIRGL (Conférence internationale de la...
(La Tribune 18/12/17)
La production de cuivre zambienne est bien partie pour dépasser les dernières estimations publiées en septembre 2017. Lusaka table désormais sur 850.000 tonnes de cuivre à fin 2017, contre le pronostic de 750.000 tonnes, la tutelle va jusqu’à tabler sur une production d’un million de tonnes en 2018. Ce regain s’explique par la stabilisation de l’alimentation électrique des sites de productions et la hausse des cours à l’international. La Zambie vient d'annoncer une augmentation de sa production de cuivre, qui devrait atteindre entre 800.000 à 850.000 tonnes en 2017, contre 774.920 tonnes extraits lors de l'année précédente.
(Agence Ecofin 15/12/17)
Deuxième plus grand producteur de cuivre en Afrique, la Zambie prévoit produire 1 000 000 de tonne du métal en 2018. C’est ce qu’a déclaré ce jeudi, le ministre des mines, Christopher Yaluma (photo), qui a indiqué qu’en 2017, la production devrait se situer entre 800 000 et 850 000 tonnes. «Le constat actuel est positif. Nous avons suffisamment d’électricité et les prix ont augmenté. Avec ces nouvelles tendances, nous projetons de produire entre 800 000 et 850 000 tonnes cette année. L’année prochaine, nous ferons le nécessaire pour atteindre 1 million de tonnes.», explique M. Yaluma. En septembre dernier, le ministère des mines zambien...

Pages