Jeudi 25 Mai 2017
(La Tribune 23/05/17)
Après avoir récupéré de larges champs de résidus miniers de cobalt et de cuivre en RDC, l'opérateur minier australien Cape Lambert signe un nouveau contrat en Zambie pour exploiter l'une des plus grandes décharges du pays, elle aussi débordante de résidus de Cobalt de bonne qualité. Nouveau deal pour le secteur minier zambien. Après l'annonce de son accord de joint-venture avec la société congolaise Paragon Mining pour développer les projets de cuivre et de cobalt dans les régions de Kipushi et de Kasombo, en RDC, le minier australien Cape Lambert renforce son positionnement...
(Agence Ecofin 22/05/17)
La compagnie listée sur ASX, Cape Lambert, a conclu un protocole d’accord contraignant pour acquérir 70% de participation dans le projet de résidus de cobalt/cuivre Kitwe, en Zambie. L’acquisition de la licence du projet, actuellement détenue par Australian Mining Company Zambia, est soumise à la réussite d’une due diligence, et à la conclusion d’un contrat de vente d’actions, d’ici la fin du mois de mai. Selon les termes de la transaction, Cape Lambert versera d’abord une somme initiale de 25 000 $, et aura six mois pour exercer...
(Agence Ecofin 18/05/17)
Les discussions sont actuellement en cours entre la société israélienne de cybersécurité CyGov et le gouvernement de Zambie, pour la mise sur pied d’un Institut de cybersécurité dans le pays. Lors de sa rencontre avec le ministre des Transports et des Communications, Brian Mushimba, le 15 mai 2017 à Lusaka, le général Eli Ben-Meir, directeur stratégique de CyGov, a souligné que si la cybersécurité n’est pas maîtrisée, les crimes cybernétiques dans le pays risquent de nuire à son potentiel économique...
(Xinhua 18/05/17)
Les Etats membres du Marché Commun d'Afrique Orientale et Australe (COMESA) ont été appelés mercredi à accroître la production agricole nationale pour accroître le commerce intra-régional. La ministre kényane des Affaires étrangères, Amina Mohamed, a déclaré lors d'un forum régional sur l'agriculture que la facture totale des importations de nourriture du COMESA s'élevait à 29 milliards de dollars en 2016. "Cela montre que nous pouvons accroître le commerce intra-régional si nous commençons à vendre des produits agricoles grâce à une...
(Agence Ecofin 16/05/17)
Le gouvernement zambien a levé son interdiction d’exportation de maïs à la faveur d’une bonne récolte 2016/2017, a fait savoir à Reuters, Dora Siliya, la ministre zambienne de l’Agriculture. La production de maïs s’est ainsi établie à 3,61 millions de tonnes en 2016/2017, soit un bond de 26% par rapport au volume de la dernière saison (2,87 millions de tonnes) et un peu plus que le précédent record de 2013/2014 (3,35 millions de tonnes). Si cette récolte exceptionnelle ouvre la...
(Agence Ecofin 12/05/17)
Le Conseil de régulation de l’énergie (ERB) de la Zambie a autorisé une augmentation de 75% du tarif électrique appliqué dans le pays aux petits consommateurs. Cette autorisation fait suite à une demande introduite en mars dernier par la Zesco, la compagnie en charge de la fourniture électrique dans le pays. Selon Reuters, cet ajustement tarifaire aura un effet rétroactif qui commencera le 1er janvier de cette année. Il se fera en deux étapes dont la première consistera en une...
(Alwihda 12/05/17)
Lomé - Le Chef de l'Etat togolais Faure Gnassingbé a achevé ce mardi une visite d'amitié et de travail de 48 heures en terre zambienne. Au cours de son séjour, il a rencontré et échangé avec le président zambien Edgar Chagwa Lungu sur les relations économiques entre le Togo et la Zambie. Au premier jour de sa visite le lundi 8 mai, le président Faure Gnassingbé et sa délégation ont eu une séance de travail avec les autorités politiques de...
(Financial Afrik 12/05/17)
La Zambie s’apprête obtenir un prêt de 1,6 milliard de dollars auprès du FMI. Les fonds seront «Facilitateurs de croissance» et aideront à «élargir les sources de crédit externe», a dit Félix Mutati, ministre Zambien des Finances. La transaction sera bouclée à la fin du deuxième trimestre. Le stock de la dette souveraine de Lusaka s’élève à 10 milliards de dollars dont 6.9 représentant la dette extérieure. Le FMI prévoit une croissance de 3.5% en 2017 soit une hausse de...
(République du Togo 11/05/17)
Au deuxième jour de sa visite officielle en Zambie, le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi sur le site de l’usine UMCIL (Universal Mining & Chemical Industries) à Kafue. Ce groupe privé est le plus important producteur d’acier et de fer en Zambie. Il est également actif en Afrique du Sud et au Burundi. L’ambition est d’offrir au marché de transformation une production 100% locale. L’usine produit 7000 tonnes de produits finis en fer et en acier laminés par mois...
(Xinhua 11/05/17)
La Banque mondiale a approuvé un prêt de 32,80 millions de dollars à la Zambie dans le but d'aider le pays de l'Afrique australe à améliorer les moyens de subsistance en milieu rural, réduire la déforestation et les pratiques agricoles non durables, a déclaré mercredi son bureau en Zambie. Les fonds seront acheminés vers neuf districts de la partie orientale du pays et appuieront les activités de renforcement des capacités qui mettront l'accent sur la coordination multisectorielle et la transition...
(Agence Ecofin 09/05/17)
La Banque mondiale a annoncé, ce lundi, qu’elle accordera un financement de l’ordre de 200 millions $ à la Zambie. Ce crédit devrait servir à la rénovation de plusieurs routes rurales dans 10 provinces de la nation d’Afrique australe, précise le communiqué. Comme le révèle Reuters, reprenant le communiqué de l’institution financière, le pays dispose d’un réseau routier d’environ 67 671 km dont des routes rurales qui sont en mauvais état. Ces conditions rendent difficiles les échanges commerciaux pour l’écoulement des produits agricoles. Selon la Banque mondiale, la moitié des 7,5 millions de personnes vivant en milieu rural dans le pays, est coupée du réseau routier zambien.
(La Tribune 09/05/17)
L'Etat zambien bénéficiera d'un appui financier de 200 millions de dollars de la Banque mondiale. Une enveloppe qui devrait être dédiée à la rénovation du réseau routier rural de 10 provinces du pays. La Banque mondiale (BM) vient d'annoncer l'octroi d'une enveloppe de 200 millions de dollars à la Zambie, destinés à appuyer le projet de rénovation du réseau routier rural dans 10 provinces du pays. Cet appui est justifié par la volonté de l'institution de Bretton Woods de venir...
(Xinhua 09/05/17)
La Banque mondiale (BM) a approuvé un crédit de 200 millions de dollars pour améliorer les routes rurales dans six provinces zambiennes, a-t-on appris dans un communiqué de la banque publié lundi. Ce crédit a été approuvé par le conseil des administrateurs de la Banque Mondiale jeudi dernier afin d'améliorer les routes rurales du pays d'Afrique australe dans le cadre du Projet d'amélioration de la connectivité rurale, qui bénéficiera à 460.000 habitants dans les six provinces. Ina Ruthenberg, directrice pays...
(Agence Ecofin 05/05/17)
Brian Mushimba, le ministre zambien des Transports et des Communications, a révélé le 3 mai 2017 que le gouvernement est sur le point de finaliser un prêt de 280 millions de dollars destinés à la construction de tours télécoms, à travers le pays. D’ici le mois de juin 2017, les discussions engagées avec Exim Bank of China devraient aboutir, a déclaré le patron du secteur télécoms au cours de la réunion consultative des parties prenantes des TIC. La Zambie veut...
(Xinhua 04/05/17)
Le gouvernement zambien a réitéré mardi son engagement à créer un environnement propice au secteur privé en plein essor. Inonge Wina, la vice-présidente du pays, a déclaré que le gouvernement s'efforçait de créer un environnement propice au développement du secteur privé en réformant les politiques tout en supprimant certaines réglementations commerciales inadéquates. A l'ouverture d'une conférence nationale économique et commerciale de deux jours à Lusaka, la vice-présidente zambienne a déclaré que le gouvernement reconnaît l'importance du secteur privé dans le développement économique et la création d'emplois. Selon elle, le secteur privé représente un point faible dans le développement...
(La Tribune 03/05/17)
Croissance en panne, situation humanitaire inquiétante, budget insuffisant... Les maux de la Zambie sont multiples et nécessitent une intervention internationale. C'est exactement ce que souhaite obtenir Lusaka qui s'accroche à sa demande auprès du FMI, pour un prêt sans intérêt de 1,6 milliard de dollars. L'institution monétaire insiste quant à elle pour que le régime en place reste sur sa promesse de serrer la ceinture. La Zambie sera-t-elle aidée par le FMI dans les semaines qui viennent ? La réponse...
(Agence Ecofin 27/04/17)
Le gouvernement zambien s'apprête à limiter le volume de primes payées par le secteur de l'assurance aux sociétés de réassurance situées en dehors de sa juridiction, apprend-on de sources médiatiques concordantes. L'objectif est de permettre aux sociétés d'assurances locales de retenir plus de primes d'assurance collectées dans le cadre de leurs activités. Certains analystes, tout en relevant que la Zambie, par cette stratégie, se situe en droite en ligne avec les orientations protectionnistes de plusieurs pays dans le domaine, pensent que cette initiative aura du mal à prospérer, en raison de la nécessité, pour l'assurance de s'appuyer sur une solide base de capital que seuls peuvent garantir les grands groupes internationaux.
(Agence Ecofin 27/04/17)
En 2017, la production de cuivre de la Zambie pourrait atteindre un nouveau record de 850 000 tonnes. L’information a été annoncée par le ministre des mines Christopher Yaluma, qui indique que le pays s’attend à une augmentation de 10% de sa production cuprifère cette année. Pour atteindre cet objectif, Lusaka compte s’appuyer sur l’amélioration et la modernisation de l’exploitation minière. La plus grande contribution en termes de production viendra, apprend-on, des opérations de Sentinel, gérées par la compagnie minière...
(Xinhua 27/04/17)
La Zambie, le deuxième producteur de cuivre en l'Afrique, a indiqué mardi qu'il envisage une production de cuivre de 850.000 tonnes cette année. L'année dernière, le pays de l'Afrique australe a produit 774.000 tonnes de métal rouge, contre 710.860 tonnes l'année précédente. Le ministre des Mines Christopher Yaluma a confirmé que cette augmentation était fondée sur les mesures prudentes du gouvernement visant à créer un environnement d'investissement favorable dans le secteur minier. Le ministre zambien, dans ses discours prononcés lors...
(Agence Ecofin 26/04/17)
La compagnie privée israélienne Sapir Capital devrait bientôt investir plus de 100 millions $ pour acquérir près de 17,25% de participation dans la compagnie minière contrôlée par l’Etat zambien, ZCCM Investments Holdings (ZCCM-IH). C’est ce que rapporte Bloomberg, selon les propos de sources proches de l’affaire, qui expliquent que la société israélienne n’attend plus que l’approbation finale du gouvernement. Si les sources de l’agence ont requis l’anonymat, l’information n’ayant pas encore été rendue publique, un groupe d’actionnaires minoritaires de ZCCM-IH a salué l’investissement sans donner plus de détails. «L'investissement de Sapir Capital est une marque de confiance dans l'économie...

Pages