Zambie : Le dirigeant par intérim met en garde les candidats présidentiels contre la corruption | Africatime
Mardi 24 Janvier 2017

Zambie : Le dirigeant par intérim met en garde les candidats présidentiels contre la corruption

Zambie : Le dirigeant par intérim met en garde les candidats présidentiels contre la corruption
(Xinhua 11/12/14)

Le président par intérim de la Zambie Guy Scott a mis en garde les candidats à la course présidentielle prévue pour janvier prochain contre la corruption lors des campagnes, a rapporté mercredi le journal Zambia Daily Mail.

Scott, qui ne peut pas se présenter à l'élection présidentielle en raison d'une clause de la Constitution exigeant que les candidats aient leurs parents nés en Zambie, a donné l'ordre aux organisations d'application de la loi de rester vigilantes envers les politiciens qui pourraient s'engager dans la corruption lors de la course présidentielle.

Le dirigeant par intérim a exhorté l'organe électoral du pays, la Commission électorale de Zambie (ECZ), à rester vigilante et à surveiller les activités politiques avant les élections présidentielles.

"Les politiciens devraient cesser la tendance de corruption et aident à couper la chaîne de corruption. La Commission va rester vigilante et je sais que la Commission électorale de Zambie (ECZ) est bien préparée à surveiller ces choses", a-t-il déclaré, cité par le journal.

En outre, il a réitéré que le parti au pouvoir Front patriotique (PF), qui est entré en fonction après avoir remporté les élections générale en septembre 2011, est sur la bonne voie de lutter contre la corruption.

La Zambie va tenir les élections présidentielles le 20 janvier prochain et jusqu'à maintenant sept candidat ont annoncé ouvertement leur intérêt à contester pour la présidence. Le ministre de la Défense et de la Justice Edgar Lungu, est le candidat du parti au pouvoir.

Commentaires facebook