Vendredi 20 Octobre 2017

La Zambie lance une enquête par téléphone portable sur les maladies non transmissibles

La Zambie lance une enquête par téléphone portable sur les maladies non transmissibles
(Xinhua 19/05/17)

Le gouvernement zambien a lancé jeudi une enquête sur les maladies non transmissibles, utilisant la technologie de la téléphonie mobile, pour la première fois de son histoire.
Le ministre de la Santé, Chitalu Chilufya, a déclaré lors du lancement que cette enquête serait une campagne de communication dans les deux sens, suscitant des réponses du public.
"Ce sera une campagne de communication dans les deux sens, utilisant une plateforme technologique à modèles multiples qui suscitera des réponses du public sur les facteurs à risque qui prédisposent les citoyens aux maladies non transmissibles telles que troubles cardiovasculaires, diabètes, cancers et maladies respiratoires chroniques", a-t-il indiqué lors du lancement de cette campagne à Lusaka, capitale du pays.

Cette enquête est la première du genre, et vise à prévenir les maladies non transmissibles qui deviennent un problème dans ce pays, en déterminant quels sont les facteurs de risque importants, a affirmé le ministre.
Parmi les facteurs de risque communs identifiés figurent la consommation de tabac, l'abus d'alcool, la malnutrition (par exemple consommation excessive de sel ou consommation insuffisante de fruits et légumes) ainsi que le manque d'activité physique, a-t-il ajouté.

Pour mener à bien cette enquête, le ministère de la Santé a collaboré avec d'autres agences gouvernementales telles que l'autorité nationale des télécommunications et technologies, la Zambia Information and Communication Technology Authority (ZICTA), ainsi que la plus grande université du pays, l'Université de Zambie, représentée par son comité d'éthique pour la recherche biomédicale, a-t-il dit.

Commentaires facebook