Mercredi 16 Août 2017

La Zambie accueille une conférence des Instituts Confucius en Afrique

La Zambie accueille une conférence des Instituts Confucius en Afrique
(Xinhua 19/05/17)

La Conférence commune 2017 des Instituts Confucius en Afrique s'est ouverte jeudi à Lusaka, et le gouvernement zambien a souligné à cette occasion l'importance de ces instituts pour favoriser la coopération culturelle entre la Chine et l'Afrique.
La vice-présidente zambienne, Inonge Wina, a déclaré que le nouveau chapitre de coopération entre la Chine et l'Afrique repose sur la capacité des instituts Confucius à réunir les gens par la promotion de la langue et de la culture.
"Nous pouvons faire des Instituts Confucius un lieu d'échanges culturels excellents pour le bien de nos peuples. Les Instituts Confucius nous ont réunis. Ils ont souligné la beauté qui réside dans notre diversité", a-t-elle dit dans un discours lu en son nom par le ministre de l'Éducation générale, Dennis Wanchinga, au début de la conférence de deux jours à Lusaka, la capitale zambienne.
La mondialisation a réduit les barrières aux interactions entre les pays, a estimé cette responsable, ajoutant que les Instituts Confucius peuvent être de véritables plateformes pour une collaboration gagnant-gagnant entre la Chine et l'Afrique.
La vice-présidente zambienne a également exprimé sa gratitude envers le siège des Instituts Confucius en Chine pour avoir installé un musée de la langue et de la culture à l'Institut Confucius de Zambie pour y mettre à l'honneur les langues et les cultures de Chine et de Zambie.

La responsable a souligné que son gouvernement était déterminé à s'assurer que les relations avec la Chine continuent de grandir, et d'ajouter que le gouvernement avait depuis choisi le chinois comme l'une des trois langues étrangères enseignées à l'école, et que la langue chinoise avait été incorporée aux cursus des écoles secondaires.
La Zambie est déterminée à assurer la croissance durable des relations avec la Chine, a-t-elle dit, ajoutant que la Chine avait été un ami stable non seulement de la Zambie mais du continent africain dans son ensemble.
L'ambassadeur de Chine en Zambie, Yang Youming, a conseillé à l'Institut Confucius de répondre à la demande réelle d'enseignement des habitants de différents pays, et de prendre en compte les conditions uniques de chaque pays.
Il a exprimé l'espoir que les Instituts Confucius en Afrique continueront de jouer un rôle important pour promouvoir la culture chinoise et africaine.

Il est clair que les Instituts Confucius sont devenus des plateformes d'échanges culturels entre la Chine et les pays d'Afrique, a déclaré le diplomate chinois, exprimant sa reconnaissance pour le succès de la langue chinoise en Zambie.
Depuis sa création il y a sept ans, l'Institut Confucius s'est considérablement développé en Zambie, comptant au sein d'un Institut deux salles de cours et 17 lieux d'enseignement du chinois, pour un total de plus de 8.000 élèves, a-t-il dit.
Cette conférence de deux jours a réuni les dirigeants de différents instituts Confucius de nombreux pays africains, ainsi que des représentants d'entreprises chinoises en Afrique.
Outre une exposition des instituts Confucius en Afrique, cette conférence intègrera différentes présentations sur la promotion des échanges entre les peuples, sur le rôle de la confiance politique mutuelle et de la coopération économique et commerciale pour promouvoir le développement des relations sino-africaines ainsi que sur la formation professionnelle et technique.

Cette conférence abordera également la coopération entre les instituts Confucius et les agences financées par la Chine.
Selon les statistiques, il y a plus de 48 instituts Confucius répartis dans 37 pays africains, ainsi que 27 classes de l'institut Confucius et plus de 400 centres d'enseignement.

Commentaires facebook