Jeudi 23 Novembre 2017

Zambie: polémique autour de la candidature d'Edgar Lungu à un nouveau mandat

Zambie: polémique autour de la candidature d'Edgar Lungu à un nouveau mandat
(La Tribune 07/11/17)
Edgar Lungu, le président zambien

Polémique en Zambie sur la limitation du mandat présidentiel. Sur un ton presque menaçant, Egdar Lungu met en garde ceux qui auraient la témérité de s’opposer à sa candidature à la présidentielle de 2021. Dans le camp de l’opposition, on estime que le président élu en janvier 2015 lors d’une élection très controversée après avoir assuré l’intérim de Michel Sata, devrait passer la main. La polémique enfle.

Edgar Lungu, le président zambien n'a pas usé de subtilité langagière. Face à ses opposants, très critiques, il a haussé le ton pour mettre en garde certains politiciens qui réclament un scénario à la kényane en remettant en cause son éligibilité pour la présidentielle de 2021.
Un scénario kényan à la sauce zambienne ?

« Ceux qui n'aiment pas la paix et la liberté diront que le président Lungu essaie d'intimider les tribunaux. Je n'intimide pas le pouvoir judiciaire. Je vous avertis que ceux qui veulent se lancer dans l'aventure devraient faire en sorte que cette aventure ne nous conduise pas au chaos », fait savoir le numéro un zambien lors d'un meeting en fin de semaine dans le nord-ouest du pays.

Ministre de l'Intérieur de 2011 à 2013, puis ministre de la Justice pendant deux ans dans le Cabinet du Président Michel Sata, décédé en 2014 en cours de mandat, Edgar Lungu est désigné pour assurer son intérim. Il remporte ensuite la présidentielle de 2015 après la période de deuil puis réélu en 2016 lors d'un scrutin très controversée.

L'opposition zambienne estime que le président zambien qui dirige le pays d'une poigne de titan, effectue son second et dernier mandat constitutionnel. Ils ont enjoint la justice du pays de s'inspirer de la Cour suprême du Kenya qui a eu le courage de faire annuler une élection présidentielle en se basant sur la constitution du pays, une première en Afrique.

Lire la suite sur: http://afrique.latribune.fr/politique/2017-11-04/zambie-polemique-autour...

Commentaires facebook