Mardi 24 Octobre 2017

Zambie : au cours des trois prochaines années, la Banque mondiale injectera près de 685 millions $ pour financer l'agriculture et le secteur de l'énergie

Zambie : au cours des trois prochaines années, la Banque mondiale injectera près de 685 millions $ pour financer l'agriculture et le secteur de l'énergie
(Agence Ecofin 08/08/17)
Le directeur exécutif de la Banque mondiale pour la Zambie, Andrew Bvumbe.

Satisfaite des progrès dans les réformes économiques visant à redresser l’économie zambienne, la Banque mondiale prévoit de débloquer, au cours des trois prochaines années, un portefeuille d’environ 685 millions $, en faveur du pays. Une enveloppe qui sera injectée dans plusieurs secteurs de l’économie de la nation d’Afrique australe.

Selon les chiffres, environ 150 millions $ seront accordés comme appui budgétaire, 255 millions $ en direction du secteur agricole pour soutenir essentiellement l'irrigation, tandis que 280 millions $ sont destinés au développement du secteur de l'énergie.

La Zambie dont le stock de dettes extérieures s'élève à environ 10 milliards $, a enregistré une augmentation de ses dépenses publiques, ces dernières années ; ce qui a creusé davantage le déficit budgétaire. Toutefois, le pays est en train de relancer son économie, à travers un ensemble de mesures trouvées cohérentes par les partenaires au développement.

La Banque mondiale s'est félicitée de l'accent mis par le gouvernement sur l'agriculture, le développement des routes rurales et l'énergie, tous des leviers essentiels à la création d'emplois et au développement économique.

Dans le cadre du programme de l'Agence internationale de développement (IDA), l'institution de Bretton Woods a consacré 200 millions de dollars supplémentaires pour aider à améliorer les réseaux routiers ruraux qui soutiendront l’amélioration des performances agricoles.

L’institution financière est également satisfaite des derniers développements dans les discussions entre les autorités zambiennes et le Fonds monétaire international (FMI).

«Nous sommes heureux de l’évolution des discussions avec le FMI. Au niveau des politiques, nous sommes d’accord avec le Fonds et cela est important pour que nous puissions aller de l'avant. Nous attendons avec impatience la conclusion de ces discussions», a déclaré le directeur exécutif de la Banque mondiale pour la Zambie, Andrew Bvumbe (photo), en visite la semaine dernière dans le pays.

Fiacre E. Kakpo

Commentaires facebook