Mardi 17 Octobre 2017

Les agriculteurs zambiens exhortent le gouvernement à ne pas interdire les exportations de maïs

Les agriculteurs zambiens exhortent le gouvernement à ne pas interdire les exportations de maïs
(Xinhua 29/09/17)

LUSAKA, (Xinhua) -- Les agriculteurs de la Zambie ont demandé mardi au gouvernement de ne pas succomber aux tendances de certains pays de prohiber les exportations de maïs.

Le Syndicat national des agriculteurs de la Zambie (ZNFU), un organisme faitier pour les agriculteurs à grande échelle et à petite échelle, a affirmé que les appels à l'interdiction des exportations de maïs ne devraient pas être suivis car le pays n'avait pas suffisamment d'installations de stockage.

Calvin Kaleyi, directeur des relations publiques du syndicat des agriculteurs, a déclaré que la Zambie avait un surplus de production de maïs au-delà de sa capacité de stockage, d'où la nécessité d'exporter.

"Le gouvernement n'a pas de silos adéquats pour stocker le maïs des agriculteurs et il n'est pas non plus disposé à acheter du maïs de tous les agriculteurs, compte tenu de la capacité de la FRA (Food Reserve Agency), à la fois sur le plan financier et sur la capacité de stockage", a-t-il précisé.

Interdire les exportations de maïs entraînerait une baisse des prix, a-t-il ajouté.

Selon lui, cela entraînerait une perte d'emplois et une augmentation de la pauvreté parmi les agriculteurs ainsi que la contrebande endémique de maïs à travers les frontières.

Certaines parties prenantes ont demandé au gouvernement zambien d'envisager d'interdire les exportations de maïs et d'autoriser uniquement l'exportation de produits finis de maïs.

La Zambie a enregistré une production de 2,8 millions de tonnes de maïs au cours de la saison 2016/2017 et l'Agence de la Réserve alimentaire a révélé qu'elle n'en achèterait que 500.000 tonnes chez les agriculteurs locaux.

Commentaires facebook