Vendredi 24 Novembre 2017

Tunisie

(AFP 16/10/17)
La marine tunisienne a retrouvé 26 nouvelles dépouilles une semaine après le naufrage d'une embarcation de migrants suite à une collision avec un navire militaire, a annoncé lundi le ministère de la Défense, portant le bilan provisoire à 34 morts. Huit corps avaient été repêchés et 38 personnes secourues par la marine immédiatement après l'accident du 8 octobre au large de l'archipel de Kerkennah (centre-est). Le bilan pourrait encore s'alourdir, un rescapé ayant affirmé à l'AFP qu'environ 90 personnes se trouvaient à bord du bateau qui a sombré. Le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES), une ONG, estime de son côté le nombre entre "80 et 100" personnes.
(RFI 16/10/17)
Les Tunisiens faisaient jusque-là partie des migrants qui empruntaient les routes libyennes pour se rendre en Europe. Ce passage étant devenu de plus en plus compliqué suite aux efforts européens, mais surtout italiens, pour mettre fin à l'immigration venant de Libye, les départs de Tunisie ont quadruplé le mois dernier. Vendredi 13 octobre, les autorités ont annoncé avoir arrêté 83 candidats à l'immigration clandestine. Ils s'apprêtaient à traverser les frontières maritimes vers l'Italie. En septembre, 1 400 Tunisiens, soit près de 50 par jour ont quitté le pays par la mer et sont arrivés en Italie, selon les chiffres communiqués à Rome par l'Organisation internationale pour les migrations il y a quelques jours. Ces chiffres élevés prennent en compte uniquement...
(Jeune Afrique 16/10/17)
Au sein de parti Nidaa Tounes, le feu couve entre le directeur exécutif, Hafedh Caïd Essebsi, et le Premier ministre, Youssef Chahed. Les proches de Hafedh Caïd Essebsi le confirment : il y a bien de l’eau dans le gaz entre le patron du parti Nidaa Tounes et Youssef Chahed, le chef du gouvernement. Nouvelle illustration : le 9 octobre, lors des obsèques de Slim Chaker, les deux hommes se sont disputé l’honneur de prononcer l’éloge du défunt ministre de la Santé. Lire sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/483283/politique/tunisie-nidaa-tounes-ag...
(APA 16/10/17)
Après plusieurs mois en tête de la zone Afrique, l’Egypte a été détrônée par la Tunisie dans le classement FIFA du mois d’octobre rendu public ce lundi par la Fédération internationale de football (FIFA). Les « Aigles de Carthage », nouveaux leaders continentaux, tirent ainsi profit de leur bonne dynamique, eux qui sont à 1 point de la qualification au Mondial 2018. Malgré une qualification déjà validée à l’issue de la 5ème et avant-dernière journée éliminatoire disputée en début octobre, l’Egypte stagne au classement mondial et est reléguée à la second place continentale au profit de la Tunisie (plus 3). Derrière, le Sénégal (plus 1) reste sur la troisième marche du podium, devant le trio inchangé RD C (plus 7)...
(AFP 14/10/17)
Des délégations rivales libyennes sont arrivées samedi à Tunis pour une nouvelle session de négociations sous l'égide de l'ONU, pour tenter de sortir leur pays du chaos et d'une grave crise politique et économique. Les parties rivales doivent se pencher à partir de dimanche sur la rédaction des amendements à apporter à l'accord interlibyen signé fin 2015 à Skhirat au Maroc, selon le député al-Mabrouk al-Khatabi. Issu de cet accord, le gouvernement d'union (GNA) dirigé par Fayez al-Sarraj n'a pas réussi à faire l'unanimité en Libye.
(Le Point 13/10/17)
Au-delà d'un débat de société, la position du gouvernement sur le mariage des Tunisiennes avec des non-musulmans est avant tout un retour du droit dans l'espace sociétal tunisien. Explications. Le 13 septembre 2017, le ministre tunisien de la Justice a annulé la circulaire interdisant aux Tunisiennes d'épouser un non-musulman. Le 13 août déjà, une polémique avait pris de l'ampleur à la suite du discours de Beji Caid Essebsi – le premier président de la République à avoir été élu démocratiquement au suffrage universel en 2014. Ce dernier a en effet appelé à supprimer cette circulaire, un texte selon lui incompatible avec la Constitution de janvier 2014.
(Le Point 13/10/17)
Loin de l'enthousiasme de certains milieux en Tunisie et ailleurs, l'annulation de la circulaire interdisant aux Tunisiennes de se marier avec des non-musulmans est subtilement désavouée dans la presse arabophone. Supprimée. La circulaire qui obligeait les Tunisiennes à se marier avec un musulman a été abrogée par la présidence de la République le 14 septembre. Il faut dire que, très controversée, la loi a véritablement été au cœur de l'actualité en Tunisie pendant des mois. Annoncée par la porte-parole de la présidence Saida Garrach sur son compte Facebook, la nouvelle avait été reprise avec enthousiasme par, entre autres, les médias français, alors que la presse arabophone a marqué une retenue et une pondération qui en ont dit long sur leur...
(RFI 13/10/17)
Jeudi soir 12 octobre à Tunis, plusieurs centaines de personnes sont venues apporter leur soutien aux proches de migrants disparus en mer. Le mouvement intervient quatre jours après la collision entre un navire militaire et une embarcation de migrants au large de la Tunisie. Huit personnes sont mortes, une cinquantaine disparues. Reportage sur l'avenue Bourguiba à Tunis. Le cri de désespoir d'une mère ayant perdu un fils transperce le vacarme habituel de l'avenue centrale de Tunis. « Ce sont des familles de disparus en mer depuis 2008, 2011 et 2017 qui n'ont jamais eu de nouvelles de leur enfant. »...
(Xinhua 13/10/17)
Des altercations ont éclaté jeudi dans la localité de Souq-Lahad relevant de la province de Kebili au sud de la Tunisie, entre des jeunes et les forces de sécurité suite à la mort de certains de leurs proches dans le naufrage d'un navire d'émigration clandestine. Selon des sources locales, les manifestants se sont mis à incendier le siège du la municipalité locale ainsi que la demeure de fonction du délégué en plus du blocage de la route nationale reliant Kebili à Tozeur, une province voisine à une centaine de kilomètres. L'armée a déjà dépêché des unités sur place pour ainsi protéger les institutions et biens publics contre les actes de pillage ou de destruction suite aux mouvements sociaux qui perdent...
(Xinhua 13/10/17)
Le président tunisien Beji Caïd Essebsi a décrété la prolongation de l'état d'urgence sur tout le territoire tunisien à partir de ce vendredi pour une durée d'un mois, a-t-on appris jeudi auprès de la présidence tunisienne. La présidence rappelle que l'état d'urgence a été prolongé de quatre mois depuis le 15 juin dernier. Cette décision, a poursuivi la présidence dans un communiqué officiel, a été prise suite à des concertations avec le chef du gouvernement d'union nationale Youssef Chahed et le président de l'Assemblée des représentants du peuple (Parlement) Mohamed Naceur. L'état d'urgence est en vigueur depuis novembre 2015 suite à un attentat djihadiste à l'explosif au coeur de la capitale tunisienne, revendiqué par le groupe de l'Etat islamique, visant...
(Jeune Afrique 13/10/17)
L'institution européenne vient de valider le versement de la première des trois tranches du Programme d'assistance macrofinancière de 500 millions d'euros en faveur de la Tunisie, validé en 2016. Des fonds affectés au budget général, qui doivent aider le pays à faire face à la crise de balance des paiements qu'il traverse. La commission européenne a approuvé le lundi 9 octobre le versement à la Tunisie d’un prêt de 200 millions d’euros. Ce versement marque le lancement du deuxième programme d’assistance macrofinancière (AMF-II) à la Tunisie. Au total, ce sont 500 millions d’euros qui seront versés en trois tranches en 2017 et 2018. Pierre Moscovici, commissaire pour les Affaires économiques et financières, la fiscalité et les douanes, a déclaré à...
(AFP 12/10/17)
L'état d'urgence, en vigueur en Tunisie depuis près de deux ans à la suite d'une série d'attentats jihadistes sanglants, a été prolongé d'un mois, a annoncé jeudi la présidence. La dernière attaque de grande ampleur remonte à mars 2016, mais des démantèlements de cellules jihadistes sont régulièrement annoncés. L'état d'urgence a aussi été utilisé ces derniers mois pour des opérations anticorruption. Le président de la république Béji Caïd Essebsi "a décidé de proclamer l'état d'urgence sur tout le territoire tunisien pour un mois à partir du 13 octobre jusqu'au 11 novembre", a indiqué la présidence dans un communiqué publié sur Facebook. L'état d'urgence avait été prolongé de quatre mois en juin. Cette mesure octroie des pouvoirs d'exception aux forces de...
(AFP 12/10/17)
Des Tunisiens en colère après le décès de jeunes de leur région dans une collision entre une embarcation de migrants et un navire militaire ont mis le feu jeudi au siège d'une administration, ont indiqué un responsable et une ONG. La collision dimanche soir avait fait au moins huit morts, et des ONG craignent que le nombre de disparus ne s'élève à une quarantaine de personnes. "Une quarantaine de citoyens ont incendié le siège de la délégation (équivalent de la sous-préfecture, ndlr) à Souk Lahad, ainsi que le domicile du délégué (sous-préfet) et ils ont tenté de mettre le feu au commissariat", a déclaré à l'AFP Yasser Mesbah, le porte-parole du ministère de l'Intérieur. La police a fait usage de...
(RFI 12/10/17)
À la Foire du livre de Francfort, dont la France est cette année l'invitée d'honneur, a été décerné mercredi 11 octobre le Prix des cinq continents de la francophonie. Le jury, composé entre autres d'auteurs originaires du Liban, d’Haïti, du Burkina Faso et de l'île Maurice, a récompensé le jeune auteur tunisien Yamen Manai pour son roman « L'Amas ardent » aux éditions Elyzad. C’est l’histoire d’un homme, un apiculteur, qui se bat pour sauver ses abeilles attaquées par des frelons. C’est aussi une fable politique et écologique qui a énormément plu au président d’honneur du Prix des cinq continents de la francophonie, Jean-Marie Gustave Le Clézio : « Parce que c’est l’aventure. Et la francophonie, c’est l’aventure, explique Le...
(Xinhua 11/10/17)
Deux soldats ont été tués et 15 autres blessés dans deux accidents de la route survenus mardi à Kairouan et Sidi Bouzid, deux provinces respectivement du centre et centre-ouest de la Tunisie, a annoncé une source de la Protection civile de la Tunisie. Le premier accident qui a fait un mort et 12 blessés dont trois en état critique, s'est produit suite au renversement de deux engins militaires respectivement à 70km et 12km du centre-ville de Kairouan. Le soldat décédé à Kairouan est âgé de 34 ans et originaire de Beja, une province du nord-ouest du pays, selon le service médical ayant reçu le corps de la victime. Quant au deuxième accident, il s'agit également d'un renversement d'un engin de...
(Agence Ecofin 11/10/17)
Arab Tunisian Lease (ATL), une société tunisienne spécialisée dans le crédit-bail a mobilisé 20 millions de dinars tunisiens (8,04 millions $) recherchés sur le marché local des capitaux au cours de son dernier emprunt obligataire subordonné. L’opération qui s’est clôturée le 6 octobre 2017, a consisté en l’émission de 200 000 obligations d’une valeur de 100 dinars chacune, dont le remboursement s’effectuera sur une période de 7 ans, dont 2 années de grâce à un taux d’intérêt fixe de 7,90%. Cette nouvelle opération va accroître l’encours global de ses emprunts obligataires, qui au 30 juin 2017, était de 277,23 millions de DT, en légère diminution en comparaison au niveau qui était celui de décembre 2016, soit 277,7 million de DT...
(La Tribune 11/10/17)
La banque d’investissement japonaise Nomura vient de nommer Mark Yassin au poste de président exécutif Moyen-Orient et Afrique du Nord. Ne disposant pas encore de bureau dans la sous-région africaine, la firme lui confie la charge d’y déployer son offre pour un ancrage local plus important. C'est dans l'immédiat que Mark Yassin va devoir enfiler son nouveau costume de président exécutif Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) de Nomura, une holding financière japonaise investie dans la banque d'investissement, le management financier et le conseil. Diplômé e administration d'entreprises de l'Université de Méthodiste du Sud à Dallas (USA) et en Ingénierie de l'Université du Surrey au Royaume-Uni, Mark Yassin compte à son actif une trentaine d'années d'expérience dans le secteur financier...
(AFP 10/10/17)
Deux demandeurs d'asile tunisiens, soupçonnés d'activités terroristes en lien possible avec l'attentat au couteau de Marseille, ont été arrêtés à la frontière italo-suisse, ont rapporté mardi les médias helvétiques. Les deux hommes ont été interpellés par la police suisse dimanche soir au centre d'accueil de Chiasso (canton du Tessin), à la frontière avec l'Italie, a indiqué l'agence de presse suisse ATS. Selon la presse helvétique, un mandat d'arrêt international aurait été délivré à leur encontre pour des liens possibles avec l'attaque devant la gare de Marseille (sud-est de la France), au cours de laquelle un Tunisien de 29 ans, Ahmed Hanachi, avait tué le 1er octobre deux jeunes femmes avant d'être abattu par la police. La directrice de la communication...
(AFP 10/10/17)
Les arrivées de migrants via la Turquie, la Tunisie et l'Algérie sont en forte hausse en Italie, mais restent à des niveaux encore sans commune mesure avec celles de Libye, a déclaré mardi le ministre italien de l'Intérieur, Marco Minniti. Depuis l'année dernière, les arrivées en bateau depuis la Tunisie vers l'île italienne de Lampedusa ou l'ouest de la Sicile ont été multipliées par trois, celles depuis l'Algérie vers la Sardaigne par deux et celles depuis la Turquie vers le sud de la botte italienne ont progressé de 63%, a expliqué le ministre. Dans le même temps, celles via la Libye ont baissé de 25%, avec un ralentissement très net cet été...
(AFP 10/10/17)
Les autorités tunisiennes ont annoncé mardi avoir relâché une soeur et un frère du Tunisien ayant tué deux cousines à Marseille, estimant qu'ils "n'ont rien à voir" avec l'attentat au couteau. Moez et Amina Hanachi, qui vivent en Tunisie, avaient été placés en détention provisoire vendredi pour être entendus par le pôle judiciaire antiterroriste. "Ils n'ont rien à voir" avec l'affaire, a affirmé à l'AFP le porte-parole de ce pôle, Sofiène Sliti. Le juge d'instruction en charge du dossier a donc décidé de les remettre en liberté après les avoir interrogés, a-t-il ajouté. Ahmed Hanachi a tué au couteau deux jeunes femmes le 1er octobre à la Gare Saint-Charles de Marseille, avant d'être abattu par la police. Le groupe Etat...

Pages

(Jeune Afrique 16/08/17)
Le 23 mai, le Premier ministre lançait une vaste opération « mains propres », marquée par une vague d’arrestations spectaculaires. Deux mois plus tard, si les têtes de réseaux du marché parallèle sont tombées, les gros bonnets de la corruption semblent avoir été épargnés. Pour le moment… Lors de son investiture à la primature, le 27 août 2016, Youssef Chahed, comme ses prédécesseurs, a déclaré la guerre à la corruption. Le 23 mai dernier, il est passé à l’offensive et a voulu frapper fort, avec une première vague d’arrestations. Passé l’effet de surprise et l’euphorie des Tunisiens, qui attendaient de telles mesures depuis longtemps, ce qui paraissait être une campagne d’envergure se solde, au bout de deux mois, par une...
(Libération 16/08/17)
Le président tunisien Béji Caïd Essebsi a lancé dimanche le débat sur le sujet délicat de l'égalité entre femmes et hommes en matière d'héritage, jugeant que son pays se dirigeait inexorablement vers l'égalité «dans tous les domaines». La Tunisie est depuis considérée comme pionnière dans le monde arabe en matière de droits des femmes, même si ces dernières continuent d'hériter généralement uniquement de la moitié de ce qui revient aux hommes, comme le prévoit le Coran. Une commission est d'ailleurs chargée d'étudier «la question des libertés individuelles» et de «l'égalité dans tous les domaines», qui doit lui remettre un rapport à une date qui n'a pas été spécifiée. Lire sur: http://www.liberation.fr/direct/element/tunisie-le-president-lance-le-de...
(Tunis Afrique Presse 16/08/17)
La Tunisie a enregistré, au cours du premier semestre 2017, un taux de croissance de 1,9%, contre 1% au cours de la même période en 2016, a annoncé, mardi, à Tunis, le PDG de l'Institut National de la Statistique (INS), Hédi Saidi, dans le cadre d’une conférence de presse, tenue au Palais du gouvernement à la Kasbah. Saidi a ajouté que le taux de croissance, au cours du deuxième trimestre 2017, a atteint 1,8% faisant savoir que la croissance enregistrée est due essentiellement à la progression du secteur agricole de 3,8%, des services marchands de 4,2% et des services non marchands de 0,2%. D'après le ministre des Finances par intérim, Fadhel Abdelkefi, les indicateurs économiques révèlent la possibilité d'atteindre en...
(Mediapart 16/08/17)
Elles ont entre 9 et 17 ans et sont vendues pour travailler au domicile de familles aisées. Longtemps, l'omerta a régné sur ces pratiques esclavagistes. Récit et témoignages en vidéo et en quatre minutes, avec Haythem El Mekki des Haut-Parleurs. Cet été, Mediapart s'associe avec Les Haut-Parleurs pour vous donner des nouvelles du monde en une série de dix courtes vidéos. Les Haut-Parleurs est une chaîne qui rassemble de jeunes reporters francophones filmant dans leur pays les sujets qui préoccupent leur génération (lire sous la vidéo). Partons aujourd'hui en Tunisie, où dans certains villages du Nord-Ouest on peut « acheter » des gamines pour les faire travailler chez soi. Certaines se soumettent, d’autres fuient, quelques-unes en viennent à se suicider...
(Europe 1 16/08/17)
La sûreté nationale "a découvert un complot terroriste qui visait les unités policières et militaires positionnées dans le Sud tunisien, dans le but de contrôler la région". La Tunisie a annoncé mardi avoir déjoué un "complot terroriste" visant à permettre à des éléments du groupe extrémiste Etat islamique (EI) de s'emparer d'une portion de territoire dans le sud du pays. L'unité chargée d'enquêter sur les crimes terroristes au sein de l'administration générale de la sûreté nationale "a découvert un complot terroriste qui visait les unités policières et militaires positionnées dans le Sud tunisien, dans le but de contrôler la région comme lors de la tentative ratée à Ben Guerdane en mars 2016", a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un...
(RFI 12/08/17)
Ironie du sort pour les militants anti-immigration en Méditerranée : leur bateau, le C-Star, a envoyé un signal de détresse vendredi matin 11 août. Le navire, affrété par des militants d'extrême droite, est ouvertement hostile aux opérations de sauvetage de migrants menées par des ONG en Méditerranée. Dimanche, des pêcheurs tunisiens s’étaient mobilisés pour éviter que le bateau vienne se ravitailler dans leur pays. Une panne est encore venue entacher la communication. Le bateau n'était plus visible sur les radars maritimes depuis plusieurs jours. Mais ce vendredi matin, le...
(Xinhua 12/08/17)
Le nombre total des inscrits aux élections municipales en Tunisie du 17 décembre prochain a atteint 5.373.845 parmi un registre électoral global de 5.740.291, a annoncé vendredi l'Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE). Le vice-président de l'ISIE, Anouar belhassen a révélé lors d'un point de presse que 535.784 électeurs sont inscrits pour la première fois sur le registre électoral en plus de 92.201 mises à jour au total. Parmi les inscrits aux élections municipales, a-t-il confié à Xinhua, 47,64% sont des femmes et 52,36% d'hommes alors que 3,27% représentent une tranche d'âge de 18 à 21 ans. Démarrée le 19 juin dernier, l'opération d'inscription sur le fichier électoral a pris fin jeudi dernier à minuit avec 28.000 nouvelles inscriptions...
(AFP 11/08/17)
Devant la palmeraie, une boue noirâtre s'écoule vers la mer. Contre la pollution industrielle qui les affecte depuis des décennies, des habitants de Gabès, dans le sud de la Tunisie, veulent aujourd'hui se battre. C'est près de la plage de Chott Essalem et devant une oasis côtière -une rareté dans le monde- que le Groupe chimique tunisien (GCT), une société publique exploitant les mines de phosphate, s'est implanté dans les années 1970. Tous les jours, ses unités de production déversent 14.000 tonnes du phosphogypse dans la mer, selon les autorités. En plus de cette boue nuisible à l'environnement, l'usine dégage de l'acide phosphorique dans l'air. "Autrefois, notre ville était propre", se souvient Moncef Ben Ayadi, un menuisier de 52 ans...
(Tunisie Numérique 11/08/17)
La direction sectorielle des affaire criminelle a réussi à démasquer un gang spécialisé dans le vol des bijouteries de Souk El Berka à Tunis, en arrêtant 3 éléments, a indiqué un communiqué publié jeudi 10 août 2017 par le ministère de l’Intérieur. Ces trois suspects sont impliqués dans deux affaires de vol de bijoux portant la première sur 400 mille dinars et la seconde sur 170 mille dinars, a indiqué le communiqué. Six lingots d’or fondu et une grande quantité de bijoux ainsi que du matériel utilisé pour faire fondre une partie de l’or volé, ont été saisis avec les suspects. Les suspects ont été maintenus en détention pour les besoins de l’enquête qui se poursuit.
(African Manager 11/08/17)
L’ambassadeur du Koweït à Tunis, Ali Ahmed Al-Dhafiri, a souligné jeudi 10 août 2017, la disposition de son pays à fournir tout le soutien financier nécessaire pour restaurer et réhabiliter la mosquée de la Zitouna. ” Le Koweït est prêt à fournir tout le soutien financier nécessaire pour la restauration et la réhabilitation de la mosquée de la Zitouna qui représente l’un des plus importants monuments islamiques dans le monde “, a-t-il indiqué lors de son entretien avec le ministre des Affaires religieuses, Ahmed Adhoum. Selon un communiqué du département des Affaires étrangères, la rencontre a permis d’examiner les préparatifs de la prochaine visite en Tunisie du ministre koweïtien des Awqafs et des Affaires islamiques. Cette visite, d’après Ahmed Adhoum,...
(Le Huffington Post 11/08/17)
La Tunisie est l’un des plus gros consommateurs de médicaments au monde! Un constat qui s'explique principalement par l’automédication et la contrebande, dévoile, mercredi, la ministre de la Santé, Samira Meraï, lors d’une visite aux laboratoires de la Société des Industries Pharmaceutiques de Tunisie (SIPHAT) à Ben Arous. "Le manque de médicaments est dû à la grande consommation" a-t-elle révélé en précisant que 38% des dépenses de santé en Tunisie sont allouées aux médicaments. Meraï a noté que son ministère oeuvre à mettre en place un système informatique de contrôle des chaines de distribution entre la Pharmacie centrale, les hôpitaux et le reste du réseau de distribution des médicaments. Ce système permettra d’améliorer les méthodes de travail des inspections pharmaceutique,...
(AFP 09/08/17)
Deux jihadistes ont été abattus et un troisième a été blessé et arrêté lors d'une opération de la gendarmerie dans une région montagneuse du centre-ouest de la Tunisie, a annoncé mercredi le porte-parole de la Garde nationale. L'opération a commencé mardi soir par une embuscade tendue par la Garde nationale (gendarmerie) sur le mont Birinou, dans la région de Kasserine, au cours de laquelle "deux éléments terroristes ont été abattus", a déclaré à la radio Shems FM le porte-parole, Khalifa Chibani. Mercredi à l'aube, "un troisième élément terroriste a été arrêté" après avoir été blessé par la gendarmerie. "Son état de santé est très critique", a ajouté M. Chibani. Les opérations de ratissage se poursuivent dans la région, selon lui...
(Business.News 09/08/17)
Le terroriste Atef Hannchi et un autre, probablement algérien, sont les deux terroristes tués lors de l’opération sécuritaire anticipative qui a eu lieu, hier, mardi 8 août 2017, à Kasserine, apprend-on de source autorisée. Atef Hannachi, chef de Katibet Okba à Jendouba, est un des principaux dirigeants de l’AQMI. Il a joué un rôle stratégique, notamment, à la suite de l’élimination de Lokman Abou Sakher et de Mourad Gharsalli. Il est, également, le mari de la jeune fille ayant eu une relation intime avec un magistrat. La même source ajoute que le deuxième individu serait probablement un Algérien, selon les premiers éléments de l’enquête, d’autant plus que son ADN n’a pas été identifié en Tunisie.
(Jeune Afrique 09/08/17)
Alors que le secteur peine à redécoller, les projets hôteliers de prestige fleurissent dans le pays. Pour attirer de nouveaux visiteurs, les professionnels misent sur un changement radical : du modèle low cost aux prestations de luxe. Six ans après la révolution, le tourisme tunisien fait toujours pâle figure, avec 5,7 millions de visiteurs et 2,3 milliards de dinars (935 millions d’euros) de recettes à la fin 2016. Une bien piètre performance, par rapport aux chiffres de 2010 – 6,9 millions de visiteurs internationaux et 3,5 milliards de dinars de revenus. Les incertitudes politiques et sociales, mais aussi et surtout les attaques terroristes de 2015 à Tunis, au musée du Bardo, et à Sousse sont passées par là. Ce secteur clé...
(Business.News 09/08/17)
Une rencontre de concertation a eu lieu, aujourd’hui, mercredi 9 août 2017, entre Ridha Belhaj, président de la Tunisie d’abord et Mohsen Marzouk, secrétaire général de Machrouû Tounes. La réunion s’est déroulée en présence des dirigeants de deux partis. Rappelons que Mohsen Marzouk et Ridha Belhaj, anciens dirigeants à Nidaa Tounes se sont déjà alliés dans le cadre du Front du Salut et du sauvetage, avant que Machrouû Tounes ne se retire de cette initiative. S.H
(Atlas Info.fr 09/08/17)
Des accrochages armés ont éclaté, mardi soir, dans les montagnes avoisinantes le gouvernorat de Kasserine (Ouest), entre les membres d’un groupe terroriste et les éléments de la garde nationale tunisienne (gendarmerie), a annoncé une source sécuritaire. Des accrochages armés ont éclaté, mardi soir, dans les montagnes avoisinantes le gouvernorat de Kasserine (Ouest), entre les membres d’un groupe terroriste et les éléments de la garde nationale tunisienne (gendarmerie), a annoncé une source sécuritaire. Ces accrochages armés se poursuivent encore, a-t-il ajouté sans donner plus de précisions sur le nombre de victimes. Selon certains médias tunisiens, deux terroristes ont été tués par la garde nationale tunisienne lors d'une opération dans la zone montagneuse de Kasserine (Ouest), menée par la gendarmerie tunisienne. Lire...
(Xinhua 09/08/17)
Suite à une ambuscade menée par des unités spéciales de la Garde nationale tunisienne dans la province de Kasserine (centre-ouest), deux extrémistes ont été abattus dans la nuit de mardi à mercredi, a-t-on appris d'une source régionale. Dans l'attente d'une confirmation officielle du ministère tunisien de l'Intérieur, certains médias locaux ont rapporté la neutralisation de deux "terroristes", alors que plusieurs autres auraient pu être touchés dans l'opération. Selon la presse tunisienne, parmi les extrémistes religieux abattus figurait Abou Awf Al-moujahad qui est le frère de Lokmane Abou Sakhr, chef djihadiste de nationalité algérienne tué en 2015 par l'Unité...
(AFP 08/08/17)
Le C-Star, navire affrété par des militants européens d'extrême droite pour lutter contre le trafic de migrants au large de la Libye, était bloqué lundi au large de la Tunisie, où un puissant syndicat a appelé à empêcher son ravitaillement. "A tous les agents et employés des ports tunisiens: ne laissez pas le bateau du racisme C-Star souiller les ports de Tunisie. Expulsez-les comme ont fait vos frères à Zarzis et Sfax", a lancé sur Facebook le syndicat UGTT, prix Nobel de la Paix 2015 avec trois autres organisations. Les militants allemands, français et italiens à bord du C-Star n'étaient pour leur part pas joignables lundi et n'ont rien communiqué sur leur situation sur les réseaux sociaux. Selon des sites...
(Libération 08/08/17)
Le C-Star, chalutier loué par des identitaires européens pour bloquer les bateaux de migrants en Méditerranée et empêcher leur sauvetage par les ONG n'a pas pu faire escale en Tunisie, bloqué par des opposants locaux. Encore raté. Le C-Star, le navire affrété par un groupe d’identitaires pour empêcher les missions de sauvetages des migrants en Méditerranée par des ONG, n’arrive toujours pas à faire escale dans l’un des huit ports de Tunisie. Alors qu’il a stoppé sa course depuis dimanche soir au large, à l'est des îles de Kerkennah, en face de Sfax et cherche à se ravitailler, l’UGTT, le principal syndicat du pays, codétenteur du prix Nobel de la paix en 2015, a lancé un appel clair : «A...
(France TV Info 08/08/17)
Un navire affrété par des militants d'extrême droite a été bloqué ce lundi 7 août au large de la Tunisie. À bord, des hommes menacent ouvertement les associations humanitaires et affichent des slogans anti-immigration. Ils font partie du projet "Defend Europe". Un projet qui a récolté 170 000 euros sur internet pour empêcher les bateaux de clandestins d'accoster sur les côtes européennes. L'équipage du "C Star" se compose de militants allemands, italiens, mais aussi français. "Je souhaitais venir ici parce que je veux que le gouvernement arrête l'immigration massive et limite les morts en mer", explique à France 3 Clément Galant. Loué à Djibouti, ce bateau anti-migrants a franchi le canal de Suez, puis s'est ravitaillé à Chypre, avant d'être...

Pages

(Global Net 28/08/17)
Economistes et autres experts poussent des cris d’Orfraie : l’économie va à vau-l’eau et rien n’est fait pour arrêter cette chronique d’une débâcle annoncée. disent-ils en chœur, pressant les autorités à prendre des mesures immédiates et à mener des réformes urgentes pour que le pays puisse entrevoir le bout de tunnel. Les mises en garde des milieux économico-financiers, cela fait bien longtemps qu’on les entend et que médias et réseaux sociaux se font l’écho. De jour en jour, elles empruntent un ton encore plus grave et alarmant, face à des indicateurs économique (endettement, masse salariale…) qui donnent le tournis, tellement ils sont élevés ; à des exportations encore largement dépassées par les importations ; à un dinar en perpétuelle dépréciation...
(Xinhua 28/08/17)
Aux prix fixes, les échanges commerciaux de la Tunisie avec l'étranger ont progressé de 3,6% au niveau des exportations et de 2,3% au niveau des importations durant les sept premiers mois de l'année en cours, a annoncé dimanche l'Institut national de la statistique (INS) de Tunisie. Ces taux grimpent respectivement à 15,9% et 18,8% aux prix courants, selon l'INS qui déduit une faible croissance du commerce extérieur de la Tunisie sur l'ensemble des sept premiers. Toujours aux prix fixes, les exportations des produits miniers et dérivés ont régressé de 16,3% et les produits agroalimentaires de 1,4% contre une hausse remarquable du côté des industries mécaniques et électroniques de 5,7%. Hors produits du secteur énergétique, les cours des prix ont enregistré...
(Business.News 28/08/17)
Le porte-parole de la Garde nationale, Khelifa Chibani, a affirmé, que le contrabandier qui a mortellement heurté un agent de la Garde nationale, a été arrêté à Kairouan, dans la soirée du samedi 26 août 2017. Il a précisé, dans une déclaration donnée à la TAP, qu'un guet-apens à été élaboré par les unités de la Garde nationale pour capturer l'individu de 32 ans.
(Le Huffington Post 28/08/17)
En quatre ans, le dinar tunisien a perdu 49% de sa valeur face au billet vert, pour s'échanger en août 2017 à 2,47 dollars américains, soit son plus bas niveau historique face à la devise américaine. Une chute vertigineuse qui inquiète. Selon un rapport publié le 25 août 2017 par l’Observatoire Tunisien de l’Economie (OTE), cette dégringolade est liée aux recommandations du FMI pour la Tunisie. En effet, l'OTE explique "qu'à travers ses modèles mathématiques, le FMI exerce une pression constante sur la Banque Centrale Tunisienne (BCT) pour qu’elle laisse chuter le dinar tunisien". Une pratique courante pour l'institution internationale qui s'inscrit dans le cadre des accords de prêts qu’elle fournit aux pays en difficulté. Pour sortir du gouffre, ces...
(Business.News 28/08/17)
Invité de la matinale de Shems FM ce lundi 28 août 2017, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche et des Ressources hydrauliques, Samir Taïeb, a déclaré que « la Tunisie et le gouvernement ont perdu une compétence d’envergure s’illustrant en la personne du ministre démissionnaire, Fadhel Abdelkefi. Je lui fait part de mon plus grand soutien ». Il a évoqué « des dysfonctionnements au sein de l’appareil judiciaire » en soulignant que : « On nous parle d’un jugement à l’encontre du ministre des Finances qui date de 2005. Un dossier qui est clôs depuis longtemps mais qui a été réédité dernièrement. La campagne de dénigrement et de diffamation menée à l’encontre de Fadhel Abdelkefi est en réalité un...
(Agence Ecofin 26/08/17)
Aux USA, le Washington Post a invité le président Donald Trump à maintenir le niveau de l’aide accordée à la Tunisie. Dans un billet, le célèbre quotidien à l’origine du scandale du Watergate a rappelé que l’aide à la Tunisie pourrait baisser de 67%. Si le Washington Post a salué la décision de l’administration Trump de réduire l’aide à l’Egypte en raison de la faiblesse des progrès réalisés par le pays dans le respect des droits de l’homme (23/08/2017 - Faute de progrès en matière de droits de l’Homme, les Etats-Unis réduisent leur aide à l'Egypte), il s’interroge sur le cas tunisien: « La Tunisie qui est le seul pays démocratique du Printemps arabe, ayant un gouvernement désireux de coopérer...
(Agence Ecofin 25/08/17)
Les revenus de l’entreprise tunisienne Industries Chimiques du Fluor (ICF), ont atteint 57,4 millions de dinars tunisiens (23,2 millions $) pour le semestre s’achevant le 30 juin 2017 contre 34,3 millions de dinars tunisiens (13,8 millions $) durant la même période en 2016, a-t-on appris en parcourant ses états financiers intermédiaires. Cette hausse du chiffre d’affaires a fortement soutenu la rentabilité de l’entreprise. Sa marge brute est passée à 9 millions de dinars tunisiens (3,6 millions $) au 30 juin 2017 contre 1,9 millions de dinars tunisiens enregistrés durant la même période l’année dernière. C’est aussi mieux que celui de toute l’année 2016 s’achevant le 31 décembre (7,8 millions de dinars). Grâce à des charges financières en baisse et une...
(Xinhua 25/08/17)
Les avoirs en devises de la Tunisie ont été rétablis jusqu'à ce mardi dernier à 103 jours d'importations (JI) grâce à l'encaissement d'un emprunt de la Banque Mondiale de 456 millions d'euros, a-t-on appris jeudi auprès de la Banque centrale de Tunisie (BCT). À la mi-août courant, le stock tunisien en devises valait 90 JI suite essentiellement au remboursement en principal et intérêts de l'émission de 12,7 milliards de yens japonais, selon la BCT. En 2017, le niveau du stock en devises a joui notamment de l'encaissement de l'émission de 850 millions d'euros...
(Agence Ecofin 25/08/17)
Les 12 banques cotées sur la bourse des valeurs mobilières de Tunis (BVMT) ont réalisé au premier semestre de l’année 2017 un produit net bancaire de 1,7 milliard de dinars tunisiens (692,7 millions $). Ce produit net bancaire est en progression de 12,8 % par rapport à celui réalisé l’année dernière durant le premier semestre. Toujours dans le secteur financier, les 4 compagnies d’assurance cotées sur la BVMT ont collectés des primes de 386 millions de dinars tunisiens (158,2 millions $) contre 371 millions de dinars tunisiens (151, 5 millions $) de primes mobilisées, sur la période équivalente en 2016. De manière globale, le revenu des sociétés cotées sur la BVMT à l’exception de la société MIP (qui n’a pas...
(Agence Ecofin 25/08/17)
En Tunisie, les réserves de change sont parties à la hausse, s’établissant à 13,22 milliards de dinars (5,4 milliards $), tirées par l’encaissement d'un emprunt de 538 millions $ de la Banque mondiale, le 22 août. Une semaine plus tôt, ces avoirs en devises étrangères étaient tombés à 11,59 milliards de dinars (4,76 milliards $), le niveau le plus bas depuis 1986. En raison des pressions sur la balance commerciale, les règlements au titre du service de la dette extérieure et le tarissement des entrées en devises, les réserves avaient chuté, ne pouvant couvrir que moins de 90 jours d'importations. Bien que ce nouveau stock soit capable de soutenir 103 jours d’importations, il reste encore inférieur à son niveau d’il...
(Agence Ecofin 25/08/17)
Cette année, les revenus touristiques tunisiens se sont élevés à 613 millions $, soit une hausse de 19% par rapport à la même période en 2016, stimulée par la reprise d’un secteur en difficulté, notamment à cause des attaques contre des touristes étrangers en 2015. « Il existe de bons indicateurs. Les revenus ont augmenté de 19% pour atteindre 1,5 milliard de dinars tunisiens (613 millions de dollars) », a déclaré Salma Loumi, la ministre du Tourisme à la presse locale, mardi dernier. Selon l’autorité, plus de 4,58 millions de touristes étrangers ont visité le pays du jasmin entre le 1er janvier et le 10 août 2017. Tunis table sur 6,5 millions de touristes étrangers cette année, en hausse d'environ...
(Xinhua 25/08/17)
Comptant 3.500 entreprises totalement étrangères ou à participation étrangère qui favorisent des emplois à environ 450.000 personnes, la Tunisie prouve de plus en plus la nécessité de préparer un terrain fertile pour séduire les investisseurs étrangers de part le monde et ce, via des avantages préférentiels attractifs devant être inclus dans la nouvelle loi des investissements, récemment approuvée par l'Assemblée des représentants du peuple (Parlement) et mise en vigueur le 1er avril dernier. "Notre approche consiste de plus en plus à aller plus loin pour conquérir d'autres horizons et séduire des investissements étrangers avec pour principales cibles les Etats-Unis d'Amérique et la Chine", a déclaré le Directeur général de l'Instance tunisienne de l'investissement, Khalil Laabidi, dans une interview exclusive à...
(Tunis Afrique Presse 24/08/17)
La Tunisie "prise dans un tourbillon destructeur de valeurs" connait un dérapage budgétaire qui nécessite des emprunts de plus en plus lourds ce qui monopolise la capacité financière des banques et étouffe l'investissement, estime l'ancien ministre des réformes économique et actuel vice-président de l'Université Paris-Dauphine Elyes Jouini. La Tunisie, dont la note de crédit attribuée aux dettes à long terme vient d'être abaissée par Moody's et dont les avoirs en devises sont à seuil crique (couvrent à peine 90 jours contre 120 l'année dernière) a besoin "d'un choc multidimensionnel" pour sortir de "l'engrenage", préconise ce conseiller du gouvernement Caïd Essebsi en 2011. Dans une interview accordée à l’Agence TAP, Jouini porte un regard non complaisant sur la situation dans le...
(Kapitalis 24/08/17)
Les revenus du tourisme, secteur clé de l’économie tunisienne, ont progressé de 19% entre le 1er janvier et le 10 août 2017. C’est ce qu’a indiqué la ministre Salma Elloumi-Rekik, au journal français « Le Figaro« , en précisant que 4,58 millions de touristes étrangers s’étaient rendus en Tunisie depuis le début de l’année en cours, ajoutant que le marché algérien s’est accru de 60% et celui de l’Europe de 16%. «Il y a de bons indicateurs, les revenus ont progressé de 19%, à 1,5 milliard de dinars tunisiens (521 millions d’euros)», a indiqué Mme Elloumi-Rekik au journal français. Selon « Le Figaro », les autorités tunisiennes s’attendent à ce que le nombre de touristes étrangers atteigne 6,5 millions à...
(Kapitalis 24/08/17)
Trois pays africains (Mali, Djibouti et Burkina Faso) vont bénéficier de l’expertise tunisienne en matière d’enseignement supérieur et de recherche scientifique. En marge du Tunisian African Empowerment Forum, qui s’est tenu à Tunis les 22 et 23 août 2017, en présence de plusieurs ministres africains de l’enseignement supérieurs et de la recherche scientifique, et qui est destiné à promouvoir les universités tunisiennes sur le continent africain, Slim Khalbous, le ministre de l’enseignement supérieurs et de la recherche scientifique, s’est longuement entretenu avec les ministres de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique du Mali, de Djibouti et du Burkina Faso. Ces rencontres avaient pour but de faire le point sur l’état de la coopération et de la renforcer pour une...
(Agence Ecofin 24/08/17)
L’Instance nationale des télécommunications de Tunisie (INTT) a lancé ce jour un appel d’offres pour le recrutement d’un consultant dont la mission consistera à réaliser une étude sur la fiscalité afférente au secteur national des télécommunications. A travers cette étude, le régulateur télécoms voudrait certainement avoir une vision d’ensemble sur la contribution fiscale du secteur des télécommunications à l’économie nationale, l’impact de ces taxes sur le portefeuille du consommateur, et les freins au développement du secteur. Dans son rapport 2016 intitulé : « Digital Inclusion and mobile sector taxation in Tunisia », l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile (GSMA) estime à sept le nombre de taxes différentes que payent les consommateurs de services télécoms. Ces taxes s’appliquent aux appareils...
(Agence Ecofin 24/08/17)
L’assureur tunisien Compagnie Méditerranéenne d’Assurances et de Réassurances (COMAR) a décroché, via sa filiale ivoirienne, un agrément pour la commercialisation de produits d’assurances Incendie-Accident-Risques Divers-Transport (IARDT) en Côte d’Ivoire. Cet agrément permet ainsi à COMAR Côte d’Ivoire, filiale créée depuis septembre 2016, de démarrer effectivement ses activités. Ceci avec un capital social s’élevant à 5 milliards FCFA (environ 9 millions $), en conformité avec les nouvelles exigences de la Conférence Interafricaine des Marchés d'Assurances (CIMA) sur la question. Par ailleurs, cette implantation en Côte d’Ivoire dénote de la volonté de cet assureur tunisien de référence d’étendre ses activités en Afrique subsaharienne. Et ce, à un moment où nombre d’observateurs entrevoient des changements en profondeur dans le secteur des assurances, suite...
(Agence Ecofin 23/08/17)
Le montant global des primes émises par les 22 compagnies d’assurance présentes en Tunisie a progressé de 7,9 % en 2015 pour s’établir à 1679 millions de dinars tunisiens (684 millions $), selon une analyse de l’intermédiaire en bourse MAC SA. Par tête d’habitant, cela représente une moyenne de 150,5 dinars tunisiens. Cet indicateur est en progression de 8 % sur les cinq dernières années, même si le taux de pénétration des produits d’assurances en Tunisie reste en dessous des 2%. Le marché des assurances en Tunisie est dominé par l’assureur Star qui détient 18,2 % des parts de ce secteur d’activités. Le domaine compte 22 sociétés d’assurances dont 16 engagées dans des branches multiples et 6 compagnies spécialisées :...
(Agence Ecofin 23/08/17)
La liquidité qui mesure, sur un marché financier, la valeur globale des transactions sur les titres cotés, par rapport à la capitalisation boursière, a continué de baisser en 2017 sur la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis, a-t-on appris de plusieurs analyses produites par des intermédiaires boursiers actifs sur ce marché. Selon AFC, la société de bourse de l’Arab Tunisian Bank, le montant cumulé des transactions au 30 juin 2017, est inférieur de 24% à celui de la même période de l’année précédente, soit 718,2 contre 949,5 millions de dinars. Au total, par rapport à 2015, la baisse de l’activité « Brokerage » est de 36%. Pour sa part, Macsa, un autre intermédiaire boursier tunisien, relève que cette liquidité qui...
(Tunisie Numérique 23/08/17)
La monnaie tunisienne ne cesse de dégringoler face aux devises de référence, qui sont l’Euro et le Dollars. Et ce malgré que nous soyons en plein été et en pleine période de rentrée de devises, aussi bien par le biais des recettes du tourisme, que par celui des sommes ramenées par nos concitoyens résidant à l’étranger. De quoi susciter de nombreuses questions sur les vraies raisons de ce « glissement », et s’il n’y avait pas, quelque part, une volonté de le faire baisser à ces taux ? Ainsi, l’Euro affichait insolemment, ce mardi le coût de 2,94 dinars, alors que le dollar US plafonnait à 2.47 dinars.

Pages

(Jeune Afrique 01/08/16)
Du 5 au 21 août, le monde entier aura les yeux fixés sur la mégapole brésilienne, où se tiendront les XXXIes Jeux olympiques d’été. Jeune Afrique a sélectionné cinq sportifs ou sélections qui ont toutes leurs chances de monter sur le podium. 1. Habiba Ghribi (Tunisie, athlétisme) Presque quatre ans après les JO de Londres, elle est devenue championne olympique du 3 000 m steeple à la suite du déclassement pour dopage de la Russe Yuliya Zaripova. Native de Kairouan, Habiba Ghribi (32 ans) est la première Tunisienne à décrocher une médaille olympique. Elle est aussi vice-championne du monde (Pékin, 2015), recordwoman d’Afrique et deuxième meilleure performeuse de l’histoire sur la distance. Autant dire qu’elle est une vraie chance de médaille...
(Jeune Afrique 29/07/16)
Quatre fois médaillé olympique et multiple champion du monde, le nageur Oussama Mellouli défilera en tête de cortège le 5 août au Maracana. Porte-drapeau de la délégation tunisienne, il espère marquer une fois encore les esprits et l’histoire. Il en a rêvé, et il le fait. À 32 ans, Oussama Mellouli s’envole pour ses cinquièmes Jeux Olympiques avec l’espoir d’une ultime consécration, pour ses proches et pour la Tunisie. Arrivé cinquième du tournoi de qualification olympique au Portugal, il défendra son titre sur 10 km. Il pourrait aussi décider de participer au 1500 m en bassin, selon la stratégie sportive adoptée avec son entraîneur. Retour sur l’impressionnant parcours de la vedette tunisienne. Le « requin de la Méditerranée » En...
(Jeune Afrique 22/07/16)
Le match amical entre l'ES Sahel et l'OGC Nice prévu vendredi soir à Sousse revêt désormais une tout autre dimension, quelques jours seulement après l’attentat terroriste qui a frappé la Promenade des Anglais le 14 juillet. Le groupe niçois, avec dans ses rangs les deux dernières recrues du club Arnaud Lusamba et Anastasios Donis, s’est envolé dans la matinée du 22 juillet pour la Tunisie, en vue de la rencontre qui l’opposera à l’Étoile sportive du Sahel (ESS). Le coup d’envoi de ce match de préparation sera donné à 19h (heure locale) au stade olympique de Sousse. « Tous unis contre le terrorisme » Après l’OM l’année dernière, dans le climat tendu qui avait suivi l’attentat de Sousse en juin,...
(Jeune Afrique 11/07/16)
La finale de l’Euro de football qui opposait l’équipe de France à celle du Portugal était, de loin, le sujet le plus discuté au Maghreb sur les réseaux sociaux le matin du 11 juillet. Comme leurs voisins algériens, les Tunisiens se sont bruyamment réjouis de la victoire des hommes de Fernando Santos, le coach des rouge et vert. « J’ignorais ces liens si étroits de certains Tunisiens avec le Portugal », a ironisé Karim G., un binational franco­-tunisien, sur sa page Facebook. Constipés, les Bleus de Deschamps ? « L’attitude du public tunisien peut se comprendre, explique Moez B., un médecin. En sport, les gens ‘neutres’ ont tendance à afficher leur préférence pour l’équipe supposée être la moins forte, en...
(Jeune Afrique 09/07/16)
La Tunisie en avait rêvé... Mais le tournoi de qualification olympique (TQO) de Turin, qui se tient du 4 au 9 juillet, n'a pas permis à la sélection nationale de valider son ticket pour les Jeux Olympiques de Rio. Espérant décrocher une deuxième qualification dans l’histoire du basketball tunisien, après celle des JO de Londres en 2012, l’équipe masculine a finalement plié face aux adversaires de son groupe, l’Italie et la Croatie. Pas au niveau Premier du championnat d’Afrique de basketball masculin (Afrobasket) en 2011, qualifié pour les Jeux Olympiques de Londres en 2012 et 3e au championnat d’Afrique des nations en 2015, le cinq national a été freiné cette année par son manque d’expérience et le niveau élevé des...
(BBC 08/07/16)
Malgré sa défaite, le Sénégal rentre à la maison "la tête haute" dit la Fiba Les espoirs de l'Afrique d'avoir une deuxième équipe dans le tournoi olympique de basketball masculin ont pris fin aujourd'hui. Le Sénégal a perdu 68-62 face à la Turquie lors d'une épreuve de qualification aux Philippines. Cela signifie qu'ils ont été éliminés du tournoi, après avoir aussi perdu hier face au Canada. L'Angola et la Tunisie ont également perdu aux deux autres épreuves de qualification. Le Nigeria, champion d'Afrique, sera donc la seule équipe du continent présente à Rio dans le tournoi masculin. Les championnes d'Afrique sénégalaises seront également au Brésil pour les Jeux qui commencent officiellement le 5 août.
(Tunis Afrique Presse 04/07/16)
La sélection Tunisienne masculine de basket-ball prendra part à partir de lundi, au tournoi de qualification pour les jeux olympiques de Rio de Janeiro (5-21 août), organisé à Turin (Italie) du 4 au 9 juillet courant dans le groupe “B” aux cotés de l’Italie et de la Croatie avec l’ambition d’arracher une deuxième qualification dans l’histoire du basket-ball Tunisien après les jeux de Londres de 2012. Le groupe “B” est formé de la Grèce, du Mexique et de l’Iran. Après sa troisième place au championnat d’Afrique des nations de 2015 organisé à la salle de Radès, le cinq national a été dans l’obligation de disputer le TQO qui s’annonce difficile étant donné la valeur des adversaires et que seul le...
(RFI 27/06/16)
Journée de commémoration en Tunisie ce 26 juin 2016. Il y a un an, jour pour jour, Seifeddine Rezgui, un jeune Tunisien, tirait à la kalachnikov sur une plage et dans un hôtel de Port el-Kantaoui, près de Sousse. Trente-huit personnes étaient tuées, des touristes étrangers, avant que le tireur soit abattu par la police. Cette attaque a fait plonger le secteur du tourisme et un an après, ce drame continue de marquer les esprits. Reportage de notre correspondante.
(El Watan 27/06/16)
C’est aujourd’hui, vers 4h que les Crabes du MO Béjaïa vont rallier le Ghana, et ce, en prévision de la rencontre de ce mercredi face à la formation, Madeama SC dans le cadre de la deuxième journée de la phase des poules de la Coupe de la CAF. La délégation sera composée de 11 joueurs de champ et trois gardiens, en attendant du nouveau concernant la qualification des nouvelles recrues. D’ailleurs, le MOB se rendra au Ghana avec une équipe décimée vu les nombreuses défections pour diverses causes. Par ailleurs, les joueurs ont suspendu leur mouvement de grève après les assurances des dirigeants concernant la régularisation de leur situation financière. A cet effet, ils ont repris le chemin des entraînements...
(La Dépêche de kabylie 27/06/16)
Comme il fallait s’y attendre, les joueurs du MO Béjaïa ont décidé de geler leur mouvement de grève et de reprendre les entraînements, avant-hier au stade de l’UMA, sous la houlette du coach Nasser Sendjak. Ceci afin de se préparer pour le rendez-vous important, qui aura lieu ce mercredi face aux ghanéens de Madeama SC dans le cadre de la deuxième journée de la phase des poules de la coupe de la CAF. La reprise a eu lieu avec un effectif très amoindri de seulement neuf joueurs de champ et trois gardiens. D’ailleurs, cette situation n’arrange pas les affaires du club dans la mesure où ce dernier est appelé à disputer un match difficile mais aussi capital pour la suite...
(RFI 25/06/16)
Les équipes de Tunisie, de Libye, de RD Congo et de Guinée seront à la lutte pour une place en phase finale de la Coupe du monde 2018. Tunisiens et Congolais sont favoris du groupe A de ces éliminatoires. D’un côté, deux pays qui ont déjà disputé la Coupe du monde : la RD Congo (1974) et la Tunisie (1978, 1998, 2002 et 2006). Et de l’autre, la Libye et la Guinée, qui rêvent d’une grande première. Le groupe A des éliminatoires africaines du Mondial 2018 semble donc a priori déséquilibré. Les Congolais, troisièmes de la CAN 2015 et vainqueurs du CHAN 2016, seront favoris, face à des Tunisiens qui peinent à trouver leurs marques avec Henryk Kasperczak comme entraîneur...
(AFP 24/06/16)
Elles s'appellent Amani, Houyem ou Omayma, et pourraient offrir à la Tunisie une qualification inattendue pour les Jeux Olympiques de Rio: dans ce petit pays d'Afrique du nord où le football est roi, les exploits au rugby s'écrivent au féminin. Alors que le rugby à VII est pour la première fois au programme olympique, la sélection tunisienne, une des trois meilleures du continent avec l'Afrique du Sud et le Kenya, dispute ce week-end un tournoi qualificatif en Irlande. La tâche s'annonce rude, mais les championnes d'Afrique 2012 veulent croire en leurs chances. "Pourquoi pas? Les équipes qui iront aux JO ne sont pas mieux que nous!", s'exclame la capitaine Amani Gharbi (22 ans). Légèrement blessée, la jeune femme observe ses...
(Le Parisien 24/06/16)
Elles s'appellent Amani, Houyem ou Omayma, et pourraient offrir à la Tunisie une qualification inattendue pour les Jeux Olympiques de Rio : dans ce petit pays d'Afrique du nord où le football est roi, les exploits au rugby s'écrivent au féminin. Alors que le rugby à VII est pour la première fois au programme olympique, la sélection tunisienne, une des trois meilleures du continent avec l'Afrique du Sud et le Kenya, dispute ce week-end un tournoi qualificatif en Irlande. La tâche s'annonce rude, mais les championnes d'Afrique 2012 veulent croire en leurs chances. «Pourquoi pas ? Les équipes qui iront aux JO ne sont pas mieux que nous », s'exclame la capitaine Amani Gharbi (22 ans). Légèrement blessée, la jeune...
(Africa Top sports 24/06/16)
Le comité d’organisation du Championnat du monde masculin de handball 2017 a procédé jeudi au tirage au sort de la compétition. les trois représentants africains, l’Angola, la Tunisie et l’Egypte, n’ont pas été épargné. La cérémonie a également été l’occasion de présenter le ballon officiel de la compétition. L’Egypte se retrouve dans le groupe de la mort. Un groupe D composé du Qatar (26è mondial), du Danemark (3è), de la Suède (4è), du Bahrein (48è) et de l’Argentine (24è). L’Angola de son côté aura également fort à faire face à l’Espagne, la Slovénie, la Macédoine, l’Islande et la Tunisie. Un groupe qui comporte donc deux pays africains. La France, pays hôte, est logée dans le groupe A avec la Pologne,...
(BBC 22/06/16)
En Tunisie, les sociétés technologiques ne cessent de se multiplier, en proposant chacune leurs propres stratégies de développement. Il y a quelques années, dans le garage de la maison familiale, Hamdi Ben Salah a commencé à développer des smartphones pour des entreprises. Aujourd'hui, il explique que sa compagnie, Alpha Lab, a des clients dans plusieurs continents. Lui et ses collègues estiment que la Tunisie devient une plate-forme technologique. "Nous faisons peut-être partie du tiers-monde, mais la technologie met toutes les parties du monde sur un même pied d’égalité. Le gouvernement et plusieurs entreprises nous encouragent dans notre travail." Quand la Tunisie a construit son Technoparc, il y a plus d’une décennie, elle pensait que celui-ci aiderait le pays à devenir...
(African Manager 20/06/16)
La sélection Tunisienne masculine de volley-ball a concédé sa troisième défaite au premier tournoi de la ligue mondiale « World League » devant le Qatar 1-3 (22-25, 20-25, 25-23, 20-25), dimanche après-midi à Ljubana (Slovénie), dans le » cadre dela troisième et dernière journée. Les protégés de Fethi Mkaouer ont été battus vendredi, lors de la première journée, par le Venézuela 0-3 (22-25, 26-28, 20-25) et samedi par la Slovéniesur le mêm score (22-25, 20-25, 22-25) . La Tunisie, rappelle-t-on, abritera la deuxième phase de la World League les 24 , 25 et 26 juin courant.
(Jeune Afrique 15/06/16)
Dénonçant un manque de sérieux et de soutient de la part de la fédération tunisienne de lutte, le lutteur tunisien Slim Trabelsi, qui devait représenter son pays aux Jeux Olympiques de Rio 2016, a déclaré jeter l’éponge. Slim Trabelsi (120 kg), qui s’était qualifié en avril pour le tournoi olympique 2016, avait annoncé le 10 juin lors de l’émission sportive « Stade Attounssia » qu’il avait quitté le stage de préparation de la sélection nationale en Pologne pour se rendre en France, où il compte s’établir, et qu’il renonçait à participer aux JO. Il a justifié sa décision par « des difficultés au niveau de la programmation de la préparation et des circonstances personnelles ». « Désolé ma Tunisie »...
(L'Equipe 13/06/16)
L'Etoile du Sahel a été sacrée pour la 10e fois de son histoire championne de Tunisie ce dimanche. L'Etoile sportive du Sahel, club de la ville de Sousse, a été sacrée championne de Tunisie 2015-16, au terme de la 30e et dernière journée qui s'est disputée dimanche. L'ESS, qui s'est imposée 3-0 face à l'AS Marsa, décroche le 10e titre de son histoire, succédant au palmarès au Club africain. Afin de permettre à ses supporters de fêter en nombre ce sacre, la rencontre s'est déroulée au stade de Radès, près de Tunis, la principale enceinte du pays. Au classement final, le club de Sousse devance de cinq points l'Espérance sportive de Tunis (EST), qui disputera également la prochaine Ligue des...
(AFP 13/06/16)
La star tunisienne de la natation, Oussama Mellouli, a décroché son billet pour les Jeux de Rio cet été où il défendra son titre sur 10 km, après avoir fini 5e du tournoi de qualification olympique, dimanche à Setubal (Portugal). Le nageur, âgé de 32 ans, participera à ses 5es JO à Rio (5-21 août) et pourrait également décider de s'aligner sur 1500 m en bassin, épreuve pour laquelle il a été médaillé d'or aux JO-2008 et médaillé de bronze aux JO-2012. Mellouli a dû passer par l'ultime épreuve de qualification olympique dimanche alors qu'il avait échoué à valider son ticket lors des Mondiaux-2015. A Setubal, les 15 premiers messieurs et les 15 premières dames au classement final se sont...
(AFP 13/06/16)
L'Etoile sportive du Sahel (ESS), club de la ville de Sousse, a été sacré champion de Tunisie 2015-16, au terme de la 30e et dernière journée qui s'est disputée dimanche. L'ESS, qui s'est imposée 3-0 face à l'AS Marsa, décroche le 10e titre de champion de son histoire, succédant au palmarès au Club africain. Afin de permettre à ses supporteurs de fêter en nombre ce sacre, la rencontre s'est déroulée au stade de Radès, près de Tunis, la principale enceinte du pays. Au classement final, le club de Sousse devance de cinq points l'Espérance sportive de Tunis (EST), qui disputera également la prochaine Ligue des champions d'Afrique, et le CS Sfaxien.

Pages

(L'Economiste Maghrébin 23/04/15)
Pour fêter les épreuves du Bac sport, les idées ne manquent pas. A travers les années scolaires précédentes nous en avons vu de toutes les couleurs, sauf que pour cette année, il semble que ce qui ce passe sur la scène politique a influé les festivités de cet événement : Adolphe Hitler et Daech y étaient présents ! daech-bacDes banderoles à contenu extrémistes ont fait tourner les têtes. La première banderole montre le leader nazi Adolphe Hitler saluant le drapeau allemand au lycée des jeunes filles de Kairouan et la deuxième montre des terroristes de Daech à coté de leur victime dans un lycée de Jendouba. Les commentaires, les indignations et la furie se sont emparés de la toile et...
(Global Net 18/04/15)
La ministre de la Culture et de la communication française, Fleur Pellerin, sera en visite en Tunisie, demain 18 avril, "un mois jour pour jour après le terrible attentat du Bardo", annonce un communiqué de l’ambassade de France, dont une copie est parvenue à Gnet. Mme Fleur Pellerin sera accompagnée de Jean-Luc Martinez, président-directeur du Louvre, et de Françoise Gaultier, directrice du département des antiquités grecques, étrusques et romaines. "Avec son homologue Latifa Lakhdar, ministre de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine, elle veut affirmer avec force que la culture est un front de résistance en apportant une réponse résolument culturelle à ces attaques contre l'art et le patrimoine, qui unissent les êtres humains dans leurs différences". "Les...
(Kapitalis 16/04/15)
En raison du laxisme des autorités, de nombreuses mosquées de Djerba, fleuron du patrimoine architectural national, sont en perdition et en proie aux dérives fanatiques. Le musée du Patrimoine traditionnel et la Zaouia de Sidi Zitouni qui le jouxte abriteront, le 18 avril courant, une exposition dédiée aux mosquées de Djerba. Après le Club Tahar Haddad à Tunis, en juillet 2014, et l'Université Libre de Carthage, en novembre de la même année, l'exposition «Mosquées de Djerba» débarque dans l'île des Lotophages pour y élire domicile, du 18 avril au 18 mai, dates coïncidant avec la célébration du Mois du Patrimoine. A cette occasion, et en marge du vernissage de l'exposition, le professeur architecte américain Stanley Ira Hallet, auteur de l'exposition,...
(Jeune Afrique 10/04/15)
Initialement prévue pour le 8 avril, le festival de musique tunisien "Jazz à Carthage" débutera finalement le 10 avril. En cause, l’annulation de plusieurs artistes américains, qui ont cédé à la peur suscitée par l’attentat du Bardo du 18 mars dernier. "Bonne nouvelle : le festival sera maintenu et se déroulera du 10 au 19 avril au Palais des Congrès comme prévu". C’est par ce tweet du 2 avril que le comité d’organisation du festival a tenu à rassurer son public. En effet, l’évènement, qui prépare cette année sa 10e édition, se déroulera bien à Tunis (et non à Carthage par souci d’infrastructures) mais sans ses têtes d’affiches américaines, dont les shows étaient prévus les 8 et 9 avril. Jon...
(Business.News 09/04/15)
Lors d’une cérémonie organisée dans la soirée de mardi 7 avril 2015, au Théâtre municipal de Tunis, le titre de Miss Tunisie 2015 a été décerné à la représentante de Jendouba, Rawia Djbeli, devant un parterre de personnalités du monde culturel et artistique. Etudiante en littérature et langue française, à 22 ans Rawia Djbeli a été sélectionnée parmi 17 candidates à ce concours national de beauté. Elle succède à ce titre à la représentante de la ville de Menzel Bourguiba, Wahiba Arres.
(Le Huffington Post 09/04/15)
Selon un sondage réalisé par Emrhod Consulting, paru le 2 avril 2015 79% de Tunisiens ne possèdent pas de livres autre que le Coran ou des magazines, 8% seulement ont acheté un livre pendant ces 12 derniers mois et 81% n'ont lu aucun livre en entier lors de cette même période (en dehors du Coran). Des chiffres accablants qui reflètent le désintérêt des Tunisiens pour la lecture. Toutefois, en visitant la Foire du livre qui s'est tenue cette année du 27 mars au 5 avril au parc des expositions du Kram, le contraste entre ces chiffres et la forte affluence est saisissant. L'engouement populaire qui a accompagné cette session de la Foire du livre est bien réel. Mais s'agit-il pour...
(Les Echos 07/04/15)
Les touristes Français, dont la fréquentation de la Tunisie a chuté depuis 2011, constituent la première clientèle étrangère du pays. Le tourisme tunisien a grand besoin d’une reprise de la fréquentation des Français. Près de trois semaines après l’attaque terroriste au musée national du Bardo, la visite en France du président Beji Caïd Essebsi est d’importance pour un tourisme tunisien en quête de redémarrage et, par là même, d’un regain de fréquentation par les Français. La tuerie a, en effet, contrecarré l’espoir d’une reprise d’autant plus cruciale que la France reste un marché émetteur stratégique pour un secteur pesant pour 7% du PIB tunisien et occupant près de 12 % de la population active (400.000 emplois). Au nombre de 720.000,...
(Libération 07/04/15)
Le 7 avril 2015, l'université Paris-I Panthéon Sorbonne délivre au président tunisien Béji Caïd Essebsi un doctorat honoris causa. Décryptage de ce geste de la Sorbonne en direction du premier président démocratiquement élu en Tunisie. Depuis sa création, Africa4 suit étroitement le parcours des historiens tunisiens dans la Révolution du Jasmin, car exercer le métier d’historien au cœur d’une révolution n’est pas neutre. L’université de La Manouba est un bastion de la résistance contre les fanatismes et les pouvoirs autoritaires de toutes sortes, ainsi qu’un des principaux bastions de la défense des valeurs de la République tunisienne. Questions à Faouzi Mahfoudh, historien et directeur de l’Institut supérieur d’histoire de la Tunisie contemporaine (ISHTC), université de La Manouba.
(Agence Ecofin 27/03/15)
Il faut préserver le secteur du tourisme en Tunisie au lendemain de l’attentat qui a fait 21 morts au Musée du Bardo, le 18 mars dernier. Une cellule de communication a été mise sur pied pour suivre les marchés touristiques, fournir l’information actualisée et rassurer les tours opérateurs internationaux, selon la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Salma Elloumi Rekik. Les victimes de l’attentat sont essentiellement des Européens, ceux-là même qui constituent une bonne part de la clientèle touristiques tunisienne. Le risques étant que les touristes ne viennent plus, ou même que les tours opérateurs délaissent cette destination. « Nous n’avons pas enregistré jusqu’à présent un grand nombre d’annulations des réservations », a dit la ministre dès le lendemain de...
(Agence Ecofin 23/03/15)
(Agence Ecofin) - En Tunisie, la chaîne First Tv s’apprête à lancer ses programmes officiels après plusieurs mois de diffusion expérimentale. C’est ce qu’annonce un communiqué de cette chaîne qui avait débuté ses activités en juin 2014. Les responsables de First Tv expliquent que des entrepreneurs et hommes d’affaires sont intéressés par le potentiel du projet de la nouvelle chaîne ainsi que par la consistance de son offre éditoriale. Des sollicitations ont été faites en vue d’un éventuel rachat. Mais tout se limite au stade des discussions. « La direction a maintenu ces échanges au stade de discussions sans plus », ajoute le communiqué. First Tv tient à rappeler qu’elle n’a été rachetée, ni par l’homme d’affaires Arbi Nasra, ancien...
(Business.News 23/03/15)
La ministre de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine, Latifa Lakhdhar présidera la cérémonie de réouverture du musée national du Bardo après l’attentat terroriste, et ce mardi 24 mars 2015 à 14h30. L’Orchestre symphonique tunisien, sous la direction de Hafedh Makni, animera cette cérémonie de réouverture, selon un communiqué du ministère de la Culture.
(AFP 19/03/15)
Le musée du Bardo à Tunis, visé par un attentat dans lequel 21 personnes, dont 20 étrangers, ont été tuées mercredi, rouvrira mardi au plus tard, a annoncé jeudi la ministre de la Culture. "Le musée sera ouvert aux visiteurs de manière normale dès le début de la semaine prochaine, lundi ou mardi au plus tard", a déclaré Latifa Lakhdhar. La ministre a expliqué avoir choisi de tenir son point de presse au musée parce que "cet espace dans lequel nos hôtes ont été visés (...) a une portée symbolique". Les assaillants "n'ont pas choisi ce lieu par hasard. C'est un lieu de mémoire et ils haïssent la mémoire, ils haïssent l'Histoire. Ils haïssent la mémoire collective", a-t-elle ajouté. Mais...
(Huffingtonpost 26/02/15)
ART - Des créations sublimes. C'est avec de nombreux récits que le naturaliste urbain ROA, mondialement connu pour ses dessins d'animaux et de squelettes en noir et blanc, est rentré de ses voyages en Tunisie et au Brésil, d'après nos confrères du HuffPost américain. Deux pays, deux cultures. Malgré leurs différences culturelles et environnementales, ces deux territoires ont tout de même un point commun : la beauté naturelle des lieux. Avec des paysages immobiles aux couleurs chaudes, l'artiste parvient à donner vie à ses œuvres. C'est d'abord en Tunisie que s'est rendu ROA où il a participé au projet "Djerbahood" organisé par Mehdi Ben Cheikh, fondateur de la Galerie Itinerrence. Le village d’Erriadh à Djerba a accueilli durant l'été 2014...
(Global Net 24/02/15)
Vue de la conférence"Révolution tunisienne et Défis sécuritaires", le nouvel ouvrage élaboré par le think tank Le Labo’ Démocratique, a été présenté ce mardi à la presse, par ses principaux instigateurs, Farah Hached et Wahid Ferchichi. Cet ouvrage a vu le jour après 2 années de travail de l’organisme de réflexion, dans le cadre du projet Police Politique. Diplômée en droit public et conseillère juridique, Farah Hached a expliqué que le nom du projet a été choisi « exprès pour dire qu’on pouvait désormais parler de la police politique», ajoutant que le travail n’a pas été une sinécure. Bien que Ben Ali soit parti, il était encore difficile d’en parler en 2011, selon Farah Hached. La problématique de l’ouvrage était...
(Investir en Tunisie 24/02/15)
La situation qui prévaut au niveau du secteur du tourisme a été examinée au cours d'une réunion de travail tenue, aujourd'hui mardi 24 février 2015 à l’hôtel Nahrawess à Hammamet, en présence de Selma Elloumi-Rekik, ministre du Tourisme et de l'Artisanat, et des professionnels de la région de Nabeul-Hammamet. La ministre a écouté attentivement les doléances des hôteliers, agents de voyages, artisans et restaurateurs qui ont notamment évoqué la question de l'amélioration de la qualité, de la détérioration de l’environnement, de la pression des tour-opérateurs, le bradage des prix, la pression fiscale qui pèse sur le secteur, l'existence d'intrus qui portent préjudice à la qualité des prestations et au delà à l'image de la destination à l'instar de l'implantation anarchique...
(Afrique Inside 24/02/15)
Les opérateurs tunisiens ont été les premiers à prendre la température de l’audiovisuel algérien, au début des années 2000. Au moment où la fièvre s’empare du secteur, les tunisiens ont pris une longueur d’avance sur les producteurs algériens. Les créateurs de Carthage tablent sur 40 millions de consommateurs acquis aux délices du cinéma arabe. Les premiers producteurs tunisiens à investir dans le domaine audiovisuel en Algérie sont les frères Karoui, publicitaires attitrés de Djezzy, puis de Nedjma, dans les années 2000.
(Leaders 23/02/15)
La cérémonie des Césars a vu le triomphe mérité du film « Timbuktu », recevant pas moins de sept Césars, et honorant, dans la foulée, trois de nos compatriotes qui a su incarner, dans la musique du film, l'âme martyrisée de notre pays et l'élan vers la liberté animant sa jeunesse. On n'aurait rien eu à dire sur ce triomphe s'il ne se s'insérait dans ce conformisme logique qui marque la doxa actuelle de la bienpensance occidentale et ses clones dans le monde arabe. Car le film, et c'est à la fois sa force et son tort, se présente comme une oeuvre de propagande anti-islam. Un sacre bien suspect Rappelons tout d'abord que son auteur, Abderrahmane Sissako, est « conseiller...
(Le Monde 23/02/15)
Allure longiligne, attitude décontractée, cheveux frisés et visage d’ange, Deena Abdelwahed, 25 ans, se veut à l’image d’une Tunisie moderne et branchée. DJ vedette, seule invitée tunisienne aux “Dunes électronique”, le festival électro prévu au cœur du désert, elle contemple, résignée, la pluie diluvienne qui inonde les rues de Nefta. Une grande partie du programme a été annulée : seuls quelques DJ, dont elle ont pu mixer samedi après-midi, entre deux averses torrrentielles. Deena, résignée, en profite pour raconter son parcours et ses aspirations. « J’aime mixer la musique dansante qui vient des milieux populaires. Elle est beaucoup plus sincère. Elle parle à tout le monde, pas uniquement aux personnes aisées qui peuvent se payer un verre dans des clubs...
(Business.News 21/02/15)
Amine Bouhafa, jeune musicien tunisien, Nadia Ben Rachid, monteuse et Sofiane Fani, directeur de la photographie, ont décroché ce soir du vendredi 20 février 2015, le César de la meilleure musique originale celui du meilleur montage et celui de la meilleure photograpahie pour le film "Timbuktu". Le César obtenu, M.Bouhafa l'a dédié "à une jeunesse qui a su dire non au despotisme, à la jeunesse tunisienne".
(Huffingtonpost 18/02/15)
Vous êtes déjà venus en Tunisie où vous comptez vous y rendre bientôt? Vous rêvez de jolis paysages et de quelques fricassées sur la plage? Alors ce concept est fait pour vous! En effet depuis quatre ans, la Tunisie souffre d'une crise économique profonde. Le secteur du tourisme, un des principaux leviers de croissance en Tunisie, est en constante baisse depuis la révolution. Alors, dans un pays qui fait face à de nombreux changements, comment relancer le tourisme de manière efficace? Après les selfies d'Amel Karboul qui n'ont cessé de faire le buzz, il semble que la communication digitale ait la cote.

Pages

(RFI 14/09/17)
En Tunisie, depuis ce 8 septembre, date de l’expulsion de l’émir marocain Moulay Hicham, dénommé l’Emir rouge, les autorités tunisiennes se trouvent dans l’embarras. Le prince avait déclaré sur France 24 que cette expulsion « émanait directement de la présidence tunisienne ». Mardi 12 septembre, la présidence avait indirectement répondu en regrettant, mais cette réponse a relancé d’autant plus les critiques des Tunisiens. Les Tunisiens avaient déjà très mal perçu l’expulsion du Prince rouge, mais ce post, sur la page Facebook de la porte-parole de la présidence vient raviver la controverse. Saïda Garrach écrit : « Il est nécessaire de clarifier que le président de la République est mécontent de ce qui s’est passé avec le chercheur l’émir Moulay Hicham...
(France TV Info 14/09/17)
Culture, économie, politique et même géopolitique… sont au sommaire d’un nouveau journal, «Paris Tunis», qui se veut un pont entre les deux rives de la Méditerranée. Un magazine trimestriel qui a pour objectif «de rapprocher» la France et la Tunisie, selon les mots de son rédacteur en chef, Gérard Sebag. Paris Tunis ne manque pas d’ambition. Le magazine traite dans son dernier numéro, sur plus d’une centaine de pages joliment illustrées, aussi bien des «enjeux diplomatiques et économiques» de la Tunisie que du thermalisme ou de l’histoire des diverses communautés de l’île de Djerba. «Nous voulons, explique Gérard Sebag, qui fut notamment rédacteur en chef à France 2, aborder les questions méditerranéennes d’une façon différente, donner un point de vue...
(Le Point 13/09/17)
C'est un bilan sans concession que dresse le président de la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (Conect) dédiée aux TPE et PME. Pourtant, à ses yeux, tout n'est pas perdu. Tunisie Une calme maison blanche fichée dans le calme quartier de Menzah 1 à Tunis. Le siège de la Conect, la Confédération des très petites et moyennes entreprises. Le calme Tarak Cherif la préside. Cet industriel qui se « juge plus utile pour son pays en employant 2 000 personnes qu'en étant ministre » alterne le flegme et l'euphémisme. Un tempérament pondéré. S'il dit la réalité économique sans fard, s'il explique que les réformes se font attendre, il le fait sans élever la voix et en employant un vocabulaire...
(France 24 13/09/17)
Trois jours après son expulsion de Tunisie, le prince Moulay Hicham, cousin du roi du Maroc, s'est exprimé sur l'antenne de France 24. Selon lui, cette décision a été prise au niveau de la présidence tunisienne. Le prince Moulay Hicham a été expulsé vendredi 8 septembre de Tunisie où il était venu participer à une conférence universitaire. Invité sur le plateau de France 24, le cousin du roi du Maroc Mohammed VI a livré lundi sa version des faits. "Je n’ai aucun doute sur le fait que cette décision a été prise au niveau de la présidence tunisienne et celui qui l’a prise s’est humilié lui-même", a expliqué celui qui est surnommé le "prince rouge" pour son regard critique sur...
(Jeune Afrique 13/09/17)
Elles s'appellent Jalila, Saadia ou Neila. Elles ont 30 ou 50 ans et elles dirigent la Tunisie entrepreneuriale, artistique ou militante, sans faire de grabuge. Et efficacement. Portraits de huit leaders puissantes tunisiennes. Après avoir obtenu l’égalité entre citoyens et citoyennes dans la Constitution, la parité sur les listes électorales et dans diverses instances, elles ont arraché l’adoption à l’unanimité, le 26 juillet, d’une loi contre la violence faite aux femmes et l’abrogation de l’article 227 bis qui permet à un violeur d’épouser sa victime. Certaines réclament l’égalité en matière d’héritage, le droit de pouvoir épouser un étranger sans qu’il ne se convertisse à l’islam… Des combats qu’elles mènent au sein de la société civile suscitent des débats publics salutaires...
(Jeune Afrique 13/09/17)
A 51 ans, Boutheina Ben Yaghlane est directrice générale de la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Professeur des universités, spécialiste en intelligence économique et en veille stratégique à l’Institut des hautes études commerciales de Carthage… Rien ne prédestinait cette native de La Goulette (banlieue nord de Tunis), et mère de trois enfants, à une nouvelle carrière. Depuis 2012, Boutheina Ben Yaghlane a pourtant changé de parcours. D’abord en tant que grand commis de l’État, en devenant conseillère chargée des systèmes d’information des projets publics auprès du ministre du Développement régional et de la Planification. Puis en politique, en étant élue députée dans la circonscription de Nabeul sous la bannière du parti Ennahdha, lors des législatives de 2014. Siège à...
(Jeune Afrique 13/09/17)
A 45 ans, la fondatrice du think tank Ifrikiya pour le dialogue économique (IDE) est aussi conseillère du ministre du Développement. Tentée par la politique en 2011, elle est revenue vers l’économie après un bref passage à Afek Tounes. Universitaire et conférencière à l’École supérieure de commerce de Tunis (ESC), elle se passionne pour la recherche sur les théories appliquées aux modèles économiques, mais voue une plus grande passion encore pour la Tunisie. Après avoir été directrice exécutive du Forum économique maghrébin créé par Kamel Lazaar, patron de la banque d’affaires Swicorp, elle a mis ses compétences au service du ministère de l’Économie et des Finances en 2014, sous le gouvernement Mehdi Jomâa, pour ensuite fonder Ifrikiya pour le dialogue...
(Jeune Afrique 13/09/17)
A 49 ans, Jalila Mezni préside le groupe Société d’articles hygiéniques (SAH Lilas). Classée parmi les femmes les plus influentes du monde arabe par le magazine Forbes en 2015, la cofondatrice du groupe SAH – Lilas est si discrète qu’elle est presque inconnue du grand public. Pourtant, elle est l’une des rares Tunisiennes à diriger une entreprise cotée en Bourse. C’est en 1994, alors qu’elle avait à peine 26 ans, que Jalila Mezni a quitté le secteur bancaire pour créer la marque Lilas. Elle diffuse aujourd’hui ses produits dans tout le Maghreb et compte désormais développer ses marchés en Afrique de l’Ouest, notamment la Côte d’Ivoire, avec l’aide du capital-investisseur Abraaj, qui a intégré le conseil d’administration du groupe en...
(Jeune Afrique 13/09/17)
A 45 ans, cette comédienne et auteure n'imagine pas la pratique artistique sans engagement politique. Tout en émotion et nuances, l’héroïne du long métrage Demain dès l’aube, de Lotfi Achour, est l’une des interprètes les plus en vue du moment. Depuis Tendresse du loup, de Jilani Saadi, en 2006, elle rafle les prix internationaux (notamment avec Les Frontières du ciel, de Farès Naânaâ, en 2015). Pourtant, la plus glamour des actrices tunisiennes est surtout habitée par le désir d’écrire. Avec la nostalgie de Djerba, où elle a grandi, la Tuniso-Italienne mène sa carrière entre Tunis et Paris avec, pour ancrage, le collectif des Artistes producteurs associés (APA), qui explore des formes artistiques contemporaines. Elle brûle les planches et s’investit dans...
(Financial Afrik 13/09/17)
Le leader tunisien du conditionnement des huiles d’olive (CHO) a annoncé, lundi 11 septembre, la signature d’un partenariat avec la société marocaine Dislog, une nouvelle unité de production et de commercialisation qui sera installée dans la région de Meknès (Maroc). La nouvelle usine sera baptisée CHO Maroc, est détenue à hauteur de 49% par CHO Tunisie et 51% par son partenaire marocain. La nouvelle unité de production et de commercialisation sera installée dans la région de Meknès, qui concentre à elle seule 32% de la production nationale. Le partenariat entre le groupe marocain et son homologue tunisien prévoit également la création Dislog Tunisie, cette nouvelle du groupe marocain sera détenue à 49% par Dislog Group et 51% par CHO Group...
(Le Point 12/09/17)
Dans un climat de désillusion généralisée à l'égard du politique, l'Assemblée a voté la confiance au gouvernement. Les critiques n'ont pas manqué. Tunisie Nouvelle journée marathon à l'Assemblée des représentants du peuple (ARP), ce lundi. Le chef du gouvernement est venu présenter ses nouveaux ministres – 13 sur les 28 de l'exécutif – et tracer les grandes lignes de son action future. La séance a commencé avec une bonne heure de retard, une habitude. Pas de suspense, la plupart des partis s'étant alignés les jours précédents sur la Kasbah. La plupart des ministres ont obtenu entre 142 et 153 voix sur les 217 que compte l'ARP.
(La Tribune 12/09/17)
Le chef du gouvernement tunisien était ce 11 septembre au Parlement où il dévoilé les grands axes de sa nouvelle feuille de route dans le cadre de l’obtention du vote de confiance des députés au nouveau cabinet formé il y a une semaine. Selon Youssef Chahed, les trois prochaines années seront consacrées à la mise en œuvre d’une batterie de réformes structurelles afin d’insuffler une nouvelle dynamique à l’économie en panne depuis les événements de 2011. Le Premier ministre tunisien a ainsi voulu donner le ton en qualifiant son cabinet de «gouvernement de combat»… En vrai chef de guerre à la tête d'une équipe qu'il a lui-même qualifiée...
(Jeune Afrique 12/09/17)
Le Premier ministre tunisien a décliné sa liste d'urgences pour sortir le pays de la crise économique. Au passage, Youssef Chahed a aussi essuyé les critiques d'élus sur le retour d'anciens ministres de Ben Ali dans sa nouvelle équipe. Le Chef du gouvernement d’union nationale, Youssef Chahed, s’est présenté, le lundi 11 septembre, à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) pour obtenir sa confiance en son nouveau gouvernement issue du remaniement du 6 septembre. Dans une allocution préliminaire, le chef de l’exécutif a souligné que son équipe a été pensée dans l’esprit de l’union nationale et des consignes édictées par le document de Carthage, feuille de route co-signée par neuf partis...
(Le Monde 12/09/17)
Le cousin et opposant au roi Mohammed VI a été forcé de quitter sans explication Tunis, où il devait participer à un séminaire sur la démocratisation au Moyen-Orient. Pourquoi et à la demande de qui ? Les motifs de l’expulsion de Tunisie du prince marocain Moulay Hicham, cousin du roi Mohammed VI et opposant au monarque, restaient, plusieurs jours après les faits, mystérieux. L’homme a été expulsé vendredi 8 septembre de Tunis par des policiers, sans qu’aucune explication ne lui ait été donnée. Surnommé « le prince rouge » pour ses prises de position très critiques vis-à-vis de la monarchie marocaine, Moulay Hicham Al-Alaoui vit depuis 2002 aux Etats-Unis.
(Jeune Afrique 12/09/17)
À l’origine de la commission d’enquête parlementaire sur l’envoi de jeunes dans les zones de conflits, la députée tunisienne s’est attiré de nombreuses inimitiés. Mais rien n’ébranle sa détermination. Elle aurait pu se contenter de figurer parmi les femmes que le parti Nidaa Tounes mettait en avant pour remporter les législatives de 2014, mais c’est bien mal connaître Leïla Chettaoui que de croire qu’elle pouvait se satisfaire d’un rôle de figuration. Gestionnaire de formation, son intérêt pour l’humain l’oriente vers une carrière de coach, spécialiste en programmation neurolinguistique (PNL). En 2011, la victoire des islamistes aux élections pour la Constituante lui fait l’effet d’un électrochoc. Elle s’engage alors avec un collectif féminin pour protéger les acquis des Tunisiennes et entre...
(Le Monde 11/09/17)
Sous l’ascendant grandissant du président Essebsi, le premier ministre a constitué un nouveau gouvernement composé au cinquième de cadres du régime déchu en 2011. La Tunisie est un chantier démocratique trop rare, trop précieux – dans cette région du monde – pour qu’on l’afflige de caricatures. Il se cristallise, dans le sillage d’un printemps 2011 qui époustoufla le monde, une expérience unique d’acclimatation de la démocratie en terre arabo-musulmane, à juste titre célébrée par maints laudateurs. Les cyniques ratent assurément l’événement à trop vouloir ergoter sur les acquis, voire à nier qu’une révolution ait vraiment eu lieu. Mais les thuriféraires se trompent à vouloir sous-estimer une troublante évolution que vient de confirmer l’annonce à Tunis, mercredi 6 septembre, d’un remaniement...
(RFI 11/09/17)
Le cousin du roi du Maroc, Moulay Hicham, connu pour ses prises de positions tranchées contre la monarchie marocaine, a été expulsé vendredi 8 septembre de Tunisie. Il a été mis dans un avion Air France par des policiers tunisiens alors que cet universitaire renommé venait y tenir une conférence sur la transition démocratique tunisienne. L'affaire fait scandale. Depuis la fuite de Ben Ali il y a 6 ans et demi, jamais la Tunisie n'avait expulsé ainsi une telle personnalité. Vendredi, le prince marocain effectue des longueurs dans la piscine d’un hôtel chic d'une banlieue riche de Tunis, quand cinq policiers en costume-cravate viennent le cueillir à la sortie du bassin.
(RFI 11/09/17)
Nigeria-Cameroun, Sénégal-Angola, Maroc-Egypte et Tunisie-RD Congo seront les affiches des quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball (Afrobasket 2017), le 14 septembre à Tunis. Les Camerounais se sont qualifiés aux dépens des Rwandais, les Sénégalais ont écrasé les Mozambicains et les Congolais ont battu les Nigérians. Les Maliens sont éliminés malgré leur victoire 92-63 face aux Ivoiriens. Le premier tour du Championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball 2017 s’est achevé ce 10 septembre avec quelques surprises. La première d’entre elles a été la victoire de l’équipe de la RD Congo face à celle du Nigeria, à Tunis. La RDC est en effet venue à bout 83-77 de champions d’Afrique en titre plutôt maladroits au tir...
(Le Point 07/09/17)
Depuis 2011, c'est la 10e fois que la Tunisie change de gouvernement. Particularité du nouvel attelage : le retour de figures de l'ancien régime. La journée a commencé par la publication d'un long entretien signé Béji Caïd Essebsi (BCE). L'homme n'y mâche pas ses mots. Il juge que « la Constitution a créé un système où s'entremêlent les prérogatives entre les institutions constitutionnelles, ce qui constitue en soi un facteur bloquant ». Plus loin il appelle « à revoir (…) la nature du système politique ». L'ARP, le réacteur nucléaire de la démocratie tunisienne, vit au rythme des humeurs des partis politiques.
(Jeune Afrique 07/09/17)
Le projet de loi de finances 2018 des États-Unis prévoit une réduction de l’aide à la Tunisie. Pour étayer ses arguments devant le Congrès, l’administration Trump passe au crible les relations de Tunis avec le Qatar. Washington épingle les associations caritatives financées par Doha, et notamment les liens qu’entretient la fondation Silatech, présidée par Cheikha Moza, avec le Réseau Entreprendre, une association tunisienne qui soutient de jeunes créateurs d’entreprise et que préside Badreddine Ouali, patron du groupe Vermeg. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/471165/politique/tunisie-qatar-trump-che...

Pages