Samedi 25 Novembre 2017

Tunisie

(Agence Ecofin 21/10/17)
En Tunisie, le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche a initié deux projets de lutte contre le charançon rouge (Rhynchophorus ferrugineus), d’une valeur de 4,3 millions $ (10,64 millions de dinars), rapporte maghrebemergent. Cet insecte coléoptère qui s’attaque au cœur des palmiers et détecté dans le pays en 2011, se manifeste par un affaissement des palmes, ainsi que par la présence de trous sur celles-ci. Si jusqu’ici, le parasite a ciblé les palmiers ornementaux du Grand Tunis, il préoccupe cependant les autorités en raison de ses potentielles implications pour la filière datte qui représente une entrée annuelle moyenne de devises de plus de 200 millions $. D’après maghrebemergent, dans le cadre de la stratégie de lutte...
(Agence Ecofin 21/10/17)
La filiale en Tunisie du groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank, a déclaré un produit d’exploitation bancaire en hausse de 16,64% pour les 9 mois s’achevant le 30 septembre 2017. Cette performance a été tirée par les gains sur les investissements et les placements qui ont progressé respectivement de 19,5% et 22,7% sur la période. Les revenus des intérêts et assimilés, ont eux aussi augmenté de 17,9%, tandis que les revenus des commissions et des frais ont progressé plus modestement (9,8%). Toutefois, bien que la banque Attijari de Tunisie soit parvenue à mieux maîtriser ses charges, celles-ci ont quand même augmenté de 16,9% sur la base d’une comparaison annuelle. Dans ces conditions, le revenu généré par la banque après réduction de...
(Jeune Afrique 20/10/17)
En tournée internationale dans la foulée de son deuxième album, Ensen, la chanteuse tunisienne Emel Mathlouthi a offert hier à son public parisien un concert cathartique. Quelques notes de guembri électrique font vibrer la salle comble de la Gaîté Lyrique. Les murs tapissés d’écrans géants se teintent d’une couleur rouge sang. La voix d’Emel Mathlouthi, invisible, retentit. Tour à tour puissante et fragile, tout en modulations virtuoses, elle nous invite à la suivre, en équilibre au-dessus du gouffre. Le public, immobile, retient son souffle. La cérémonie peut commencer. La chanteuse entre à pas mesurés dans l’obscurité, jusqu’à ce qu’un rai de lumière la révèle en diva gothique : pantalon noir, chemisier noir aux manches bouffantes et au décolleté plongeant jusqu’au...
(Jeune Afrique 19/10/17)
La Tunisie veut réduire son déficit budgétaire en augmentant les impôts et en freinant l'augmentation des salaires l'année prochaine, rapporte Bloomberg. Ces mesures s’inscrivent dans le programme mis en oeuvre par le gouvernement, avec l’appui du FMI, pour redresser les finances publiques, relancer la croissance et la création d’emplois. Le gouvernement vise un déficit budgétaire de 4,9% de son PIB en 2018, d’après l’agence de presse étatique TAP. Cette année, le FMI estime que ce déficit atteindra 6%. Cette réduction du déficit passera par l’augmentation des impôts, et notamment par une hausse d’un point de la TVA, qui sera par ailleurs étendue à un ensemble plus large de biens et de services, précise Bloomberg, citant un document publié sur le...
(AFP 19/10/17)
Un trentenaire français et une quadragénaire tunisienne ont été condamnés en appel mercredi à Tunis pour "atteinte à la pudeur", après une altercation avec des policiers qui les avaient arrêtés alors qu'ils étaient enlacés dans une voiture. Les deux prévenus, qui assurent ne s'être même pas embrassés, ont écopé de peines inférieures de quelques semaines à peine à celles prononcées en première instance le 4 octobre, en dépit d'une importante mobilisation et médiatisation de cette affaire du "bisou". Lui a été condamné à quatre mois de prison ferme pour "atteinte à la pudeur" et "outrage à fonctionnaire dans l'exercice de ses fonctions", et elle à deux mois pour le seul premier chef d'inculpation. "C'est une décision indépendante", a déclaré à...
(Jeune Afrique 19/10/17)
Quatre mois de prison ferme pour lui, deux mois pour elle. Le 18 octobre, le tribunal de Tunis a légèrement réduit en appel les peines de l'homme et de la femme impliqués dans l’affaire dite « du baiser », sans les faire bénéficier d’un sursis. Le 6 octobre dernier, Nessim Ouadi, un Franco-Algérien, et son amie tunisienne ont été surpris par la police alors qu’ils échangeaient en pleine nuit un baiser dans une voiture garée sous un arbre en retrait de la route touristique de Gammarth, au nord-est de Tunis. Conduits au poste, ils ont été interrogés et auraient été relâchés si Nessim, scandalisé par le ton musclé des policiers, n’avait pas menacé de référer de l’incident à son ambassade...
(Jeune Afrique 19/10/17)
Le groupe français, détenteur des marques Peugeot et Citroën, vient de présenter un nouveau pick-up en Tunisie. Et prévoit de lancer un nouveau modèle par an en Afrique. Jean-Christophe Quémard Directeur de la zone Afrique et Moyen-Orient de PSA répond à nos questions. Les 15 et 16 septembre, le patron de la zone Afrique et Moyen-Orient de PSA était dans la station balnéaire tunisienne de Hammamet, accompagné par Jean-Philippe Imparato, directeur général de la marque Peugeot, pour les essais devant la presse du nouveau pick-up de la marque au lion. L’occasion pour le dirigeant de revenir sur les plans du groupe français sur le continent : y renouveler sa marque et y assembler des voitures. Jeune Afrique : Pourquoi lancer le nouveau...
(Le Point 18/10/17)
Satisfecit pour le Maroc, inquiétudes pour l'Algérie, demandes réitérées de réformes pour la Tunisie : trois pays, trois réalités selon l'institution de Bretton Woods.. Le 14 octobre, durant trente-trois minutes, Jihad Azour, directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale, a tenu son point de presse. L'occasion de balayer la situation économique en Afrique du Nord. Et de distribuer en langage Bretton Woods – courtois mais précis dans ses messages subliminaux – les enjeux des trois pays-clés que sont le Maroc, l'Algérie et la Tunisie. On assiste à l'inversion des puissances. Les exportateurs de pétrole sont désormais affaiblis, alors que les importateurs sont dans une situation plus aisée pour réformer leurs économies.
(AFP 18/10/17)
Un trentenaire français et une quadragénaire tunisienne étaient jugés en appel mercredi à Tunis pour "atteinte à la pudeur", après une altercation avec des policiers qui les avaient arrêtés alors qu'ils étaient enlacés dans une voiture. Les deux prévenus, qui assurent ne s'être même pas embrassés, avaient écopé le 4 octobre de quatre mois et demi de prison ferme pour lui et de trois mois ferme pour elle, pour "atteinte à la pudeur" et "refus d'obtempérer" entre autres. A l'audience de mercredi, cette menue blonde aux cheveux sagement tirés, s'est effondrée en pleurs lorsque le président a lu devant une salle comble la déposition des policiers décrivant un acte sexuel en cours lors de l'interpellation la nuit du 1er octobre...
(AFP 18/10/17)
Le coordinateur européen pour la lutte contre le terrorisme, Gilles de Kerchove, a appelé mardi à une intensification des échanges d'informations avec la Tunisie à l'occasion d'une visite officielle dans ce pays. "Le flot d'informations de part et d'autre de la Méditerranée fonctionne bien, et (...) des opérations ont été facilitées par des échanges d'informations", s'est-il félicité lors d'une conférence de presse à Tunis. Il a néanmoins souligné la nécessité de mieux sécuriser l'échange de renseignement lié au terrorisme. "On cherche à voir comment aider la Tunisie dans le domaine de la protection des données (...) pour intensifier les échanges d'informations" entre Tunis et les organisations Europol et Eurojust, instances de coopération policière et judiciaire de l'Union européenne, a-t-il indiqué...
(Xinhua 18/10/17)
En prévision d'une saison récord cette année, la Tunisie prévoit l'exportation de 200.000 tonnes d'huile d'olive, a-t-on appris lundi auprès de l'Office national de l'huile de Tunisie. Selon son président directeur-général Chokri Bayoudh, l'Office national de l'huile estime que la Tunisie serait le deuxième exportateur mondial de ce produit après l'Espagne. Il a rappelé que la Tunisie a surclassé l'Espagne, lors de la saison 2014/2015, en haut du classement mondial des exportateurs d'huile d'olive sur le plan mondial. L'huile d'olive tunisienne, réputée pour sa bonne qualité, s'exporte vers 54 marchés dont particulièrement l'Union européenne qui reçoit 56.000 tonnes suivie des États-Unis d'Amérique avec 35.000 tonnes. Certains nouveaux marchés ne cessent d'apparaître, selon le chef de l'Office national de l'huile de...
(Agence Ecofin 18/10/17)
La Commission d’assainissement et de restructuration des entreprises à participations publiques (CAREPP) de Tunisie a autorisé la cession de la participation de l’Etat Tunisien dans le capital de la Banque de Tunisie et des Emirats (BTE), a annoncé la banque à travers un communiqué publié lundi. Cette cession de parts de l’Etat tunisien intervient dans le cadre de la vente d'un bloc unique d'actions représentant 77,78% du capital de la BTE et représentant 100% des droits de vote. Ceci, raison de 38,89% par l'Etat tunisien et 38,89% par le fonds souverain Emirati Abu Dhabi Investment Authority (ADIA). Le reste étant des actions à dividendes préférentiels admises à la cote de la Bourse de Tunis. Créée en 1982, la BTE opérait...
(RFI 18/10/17)
Ce mercredi 18 octobre sort sur les écrans français un film tunisien ovationné au Festival de Cannes en mai dernier : « La Belle et la meute ». Le troisième long métrage de la réalisatrice Kaouther Ben Hania suit pendant une nuit une jeune femme, déterminée à porter plainte malgré les humiliations et les menaces. L'affaire avait fait grand bruit en Tunisie, un an après la révolution, en 2012 : Myriam, violée par trois policiers lors d'un contrôle, la nuit, avait décidé de se battre pour faire condamner ses bourreaux. Kaouther Ben Hania montre cette nuit de cauchemar, la visite à l'hôpital, la situation kafkaïenne pour obtenir un certificat du médecin, l'interrogatoire au commissariat… La Belle et la meute dénonce...
(AFP 17/10/17)
Le bilan du naufrage d'une embarcation de migrants entrée en collision avec un navire militaire tunisien est monté à 44 morts suite à la découverte en mer de neuf nouvelles dépouilles, a annoncé mardi le ministère de la Défense. Le 8 octobre, jour du drame qui s'est produit au large de l'archipel de Kerkennah (centre-est), huit corps avaient été repêchés et 38 personnes, toutes Tunisiennes, secourues par la marine. Vingt-sept corps avaient ensuite été retrouvés en mer ces derniers jours. "Les plongeurs de la marine sont parvenus mardi matin à repêcher neuf dépouilles" supplémentaires qui se trouvaient dans l'épave de l'embarcation, a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué. Une femme figure parmi les victimes, a ajouté le...
(AFP 17/10/17)
Une délégation parlementaire libyenne a annoncé la "suspension" de sa participation aux pourparlers entamés dimanche à Tunis sous l'égide de l'ONU, tandis que des "consultations internes" devaient se poursuivre mardi. Les pourparlers de Tunis réunissent d'un côté des représentants du Parlement élu en 2014 et basé dans l'est du pays, de l'autre des membres du Conseil d'Etat basé à Tripoli et formé en grande partie par des ex-membres du Congrès général national (CGN, ex-Parlement) issu des élections de 2012. Les deux camps sont appelés à rédiger des amendements à l'accord interlibyen signé fin 2015 à Skhirat, au Maroc.
(Agence Ecofin 17/10/17)
En Tunisie, le gouvernement envisage de s’appuyer sur un certain nombre de leviers économiques pour réduire son déficit budgétaire. Au nombre de ceux-ci, l’augmentation des taxes et la maîtrise de la croissance de la masse salariale. La mise en œuvre de la nouvelle politique budgétaire soutenue par le Fonds monétaire international (FMI) servira à stabiliser les finances publiques, stimuler la croissance et générer des emplois. Les nouvelles mesures qui entreront en vigueur, se déclinent essentiellement en une augmentation d'un point de pourcentage de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et l'application d’un prélèvement sur un ensemble plus large de biens et de services, selon un document consulté sur le site web du ministère des Finances. Le gouvernement introduira également...
(Agence Ecofin 17/10/17)
La Banque mondiale engage l’équivalent de 60,52 millions $ (150 millions de dinars tunisiens) au profit de l’inclusion économique de la jeunesse défavorisée en Tunisie. Ce financement qui ambitionne d’offrir des services d’accès à l’emploi et dédiés aux entreprises et entrepreneurs, cible des jeunes âgés de 18 à 35 ans dans les zones les plus défavorisées du pays. L’accord a été signé par le ministre du Développement, de l'Investissement et de la Coopération internationale, Zied Laâdhari (photo), et des représentants de la Banque mondiale, à Washington où se sont déroulées du 11 au 15 octobre 2017, les réunions annuelles d’automne de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI). Deux autres accords ont été également signés, lundi, entre les...
(Agence Ecofin 17/10/17)
Tunisie Telecom accueille son nouveau président directeur général, Mohamed Fadel Kraïem (photo), aujourd’hui. L’ex-directeur général adjoint de l’opérateur historique des télécommunications, nommé en septembre dernier, a officiellement été installé dans ses nouvelles fonctions ce 17 octobre 2017 au cours d’une réunion du conseil d’administration de la société publique. Il succède à Nizar Bouguila qui occupait le poste depuis août 2015. A ce grand changement à la tête de Tunisie Telecom, Anouar Maârouf, le ministre des Technologies de l’information et de l’Economie numérique, a annoncé que s’ajoute un changement au niveau de l’actionnariat. « Après le départ de fait de Dubaï Holding, un accord vient d’être trouvé avec la société émiratie Abraj pour le remplacer pour la détention de 35% du...
(Agence Ecofin 17/10/17)
Le programme Smart Tunisia, composante de la stratégie « Tunisie Digitale 2020», dont l’objectif est la promotion des activités de l'offshoring dans le domaine des technologies de l'information et de la communication (TIC), a signé sept conventions de partenariat, le 16 octobre 2017. Les documents paraphés par Badreddine Ouali, le président de Smart Tunisia, avec Bizerte 2050, l’association des chefs d’entreprise du parc technologique (ACEPT), IOT Tunisia, Get IT, Cluster Mecatroni, PCS et Tunisian Start- up, vont contribuer à la création de 3 000 emplois au cours des trois prochaines années. Les emplois qui seront créés, le seront surtout au profit des diplômés de l’enseignement supérieur. D’après Anouar Maârouf, le ministre des technologies de la communication et de l’économie numérique,...
(Agence Ecofin 17/10/17)
Le groupe pharmaceutique tunisien Unimed a réalisé un chiffre d’affaires de 16,7 millions de dinars tunisiens au troisième trimestre 2017. Cela représente une augmentation de 17 %, par rapport au 14,3 millions de dinars tunisiens de revenus générés durant la même période en 2016 (1000 DT = 403 $). Dans le détail, les produits de la sous-traitance à l’export sont passés de 2,09 millions de DT à 4,2 millions de DT, le chiffre d’affaires du secteur des officines a progressé de 17 %, passant de 3,97 millions de DT à 4,64 millions de DT. A côté de cela, la production d’Unimed en termes d’ampoules, de flacons, de seringues a connu une hausse de 14 %, passant de 33,19 millions de...

Pages

(Le Monde 23/08/17)
Depuis l’assassinat de deux leaders de gauche, Hamma Hammami vit sous protection policière, laquelle se relâche. Sa femme proteste par une grève de la faim, depuis 43 jours. Par Mohamed Haddad (contributeur Le Monde Afrique, Tunis) Radhia Nasraoui a entamé une grève de la faim le 11 juillet 2017 pour dénoncer le changement du système de protection de son mari Hamma Hammami, porte-parole du Front Populaire. Certains de ses amis s’inquiètent et la décrivent comme « mourante ». Mais Radhia Nasraoui, 64 ans, en grève de la faim depuis 43 jours, est encore vive quand elle parle de son combat, malgré un corps frêle et un visage émacié. Depuis le 11 juillet, la militante des droits de l’homme et opposante...
(Global Net 23/08/17)
Le positionnement géographique de la Tunisie et sa multiple appartenance à l’espace maghrébin, africain, arabe et méditerranéen sont un facteur de richesse et d’enrichissement mutuel, qui reste sous-exploité, au regard du niveau des échanges avec ses partenaires, qui est au mieux modestement profitable pour l’économie nationale, au vu de règles inéquitables de commerce, au pire dérisoire, et quasiment sans effets sur l’amélioration de nos balances commerciale et de paiements. Dans cette conjoncture difficile, doublée d’une crise économique et d’un repli de la demande chez notre principal partenaire, l’Europe, la Tunisie promeut une stratégie de diversification de ses partenaires économiques. L’une de ses priorités est, à ce stade, l’Afrique où elle souhaite asseoir son ancrage, et promouvoir une démarche de partenariat...
(Le Huffington Post 22/08/17)
Après deux ans d'absence, le célèbre tour-opérateur britannique Thomas Cook a décidé, officiellement, de reprendre ses activités en Tunisie. La nouvelle a été annoncée, lundi 21 août 2017, à la suite d'une réunion tenue entre la ministre du Tourisme Salma Elloumi Rekik et le PDG de Thomas Cook. Le voyagiste s'est engagé par ailleurs à reprendre la promotion de la destination Tunisie et ce à partir de ce mardi 22 août 2017, suite à la levée des restrictions aux voyageurs des autorités britanniques . Trois voyages hebdomadaires vers la Tunisie seront organisés par Thomas Cook à partir du mois de février 2018, indique la ministre du Tourisme, dans une déclaration accordée à Mosaïque Fm. Ce dernier envisage notamment d'organiser des...
(MondAfrique 22/08/17)
C’était le 13 août, à l’occasion du 61 ème anniversaire du CSP (Code du statut personnel) communément appelé « Fête de la femme tunisienne ». Notre président Béji Caïd Essebsi annonça que le gouvernement allait passer à la mise en place de l’égalité dans l’attribution de l’héritage entre les deux sexes. Ce n’est pas pour en réduire l’importance que nous qualifions ces initiatives de secondaires. D’autres chantiers existent, nettement plus prioritaires. Vernis de féminisme Les émotions et les pulsions libératrices ne manquent pas en Tunisie. Les discours jadis truffés de slogans électoraux, de versets coraniques, et de mots clés tels que développement, sécurité, jeunesse, droits de la femme, ont été remplacés par d’autres qui ont privilégié la novlangue avec le...
(Business.News 22/08/17)
L’initiative annoncée par le président de la République prônant l’égalité de l’ héritage entre hommes et femmes a suscité, comme il fallait s’y attendre, une forte polémique à n’en plus finir, non seulement à l’intérieur du pays, mais également et surtout à l’étranger, notamment dans les pays arabes. S’il était prévisible que de pareilles propositions ne laisseraient pas indifférent, l’ampleur et la virulence des réactions ont surpris. On ne s’attendait pas à ce que le discours de BCE soit autant suivi et critiqué. Il faut dire que, cette fois-ci, le chef de l’Etat a touché à un point sensible et délicat, que même le Leader Habib Bourguiba s’était résigné à ne pas changer, dans le sens où cette question a...
(Le Point 21/08/17)
Bochra Belhaj Hmida est loin d'être n'importe qui sur les questions liées aux femmes et à leur défense. Pour preuve, elle a accompagné la loi intégrale contre les violences faites aux femmes votée fin juillet à l'Assemblée des représentants du peuple. Ayant quitté le bloc parlementaire Nidaa Tounes, le parti de Béji Caïd Essebsi, pour cause de divergences profondes. Elle est désormais indépendante, mais elle n'en est pas moins inquiète, car la députée de Zaghouan craint un accord entre Nidaa Tounes version 2017 et les islamistes d'Ennahda pour verrouiller la scène politique « pendant les quinze prochaines années ». En tout cas, le président de la République vient de lui confier la présidence de la commission des Libertés individuelles et...
(Le Point 21/08/17)
Malgré une hausse des entrées sur le sol tunisien, au premier semestre 2017, de 29 % (en baisse de 3,5 % par rapport à l'année de référence 2014, pré-attentats), les recettes n'augmentent pas... Une anomalie qui prive la Banque centrale de devises, le stock n'étant plus que de 92 jours au 8 août 2017. Depuis des décennies, on explique en haut lieu que le tourisme est un pilier de l'économie nationale sans lequel le pays ne pourrait survivre. Moez Kacem, expert en tourisme, s'amuse des chiffres diffusés par les autorités : « On parle de 7 % du PIB, 12 %, voire 17 %... » Il constate la difficulté « d'obtenir des chiffres fiables pour les professionnels, chiffres détaillés que...
(Tunisie Numérique 21/08/17)
Un jeune homme de Sfax a tenté d’égorger son père qui a subi de profonde blessures ayant nécessité son évacuation à l’hôpital où il a été admis dans état critique, indique-t-on de source sur place. Agé de 30 ans, l’homme a accueilli les policiers appelé à la rescousse avec une épée entre ses mains, précise-t-on de même source citée dimanche par radio Shems Fm. L’homme souffriraient de troubles psychologiques, signale-t-on.
(RFI 19/08/17)
C'est l'un des succès les plus impressionnants dans le monde des start-up en Tunisie : GoMyCode. Fondée par un jeune homme de 20 ans seulement, Yahya Bouhlel, il s'agit d'une école de formation destinée à tous ceux qui souhaitent apprendre à coder et pourquoi pas monter leur propre start-up. Ouverte en janvier 2017, l'école a connu un succès immédiat, alors que le système scolaire et universitaire tunisien peine à s'adapter à l'essor de l'économie numérique. L'école est installée au deuxième étage d'un immeuble du quartier d'affaires des Berges du Lac, à Tunis. Dans un grand espace aux murs nus, une cinquantaine d'élèves travaillent devant leur ordinateur sous le regard attentif de Yahya Bouhlel, le fondateur de GoMyCode. Très précoce, le...
(Global Net 18/08/17)
La Tunisie est privée d’une grande partie de sa matière grise, et d’une plus-value potentielle qui profite à des économies étrangères. Les expatriés tunisiens sont essentiellement des compétences qui ont choisi de vivre en dehors des frontières et de participer au développement d’un pays autre que le leur, tout en gardant, fort heureusement, des ponts avec la terre patrie à travers notamment les transferts de devises… Le gouvernement veut stopper cette hémorragie coûteuse pour l’économie et la communauté nationale qui voit la fine fleur de ses enfants plier bagage et emmener, selon les cas, femmes et enfants, pour faire sa vie et bâtir son avenir ailleurs, dans des destinations plus attrayantes en termes d’opportunités. Le flux migratoires ont évolué en...
(France 24 18/08/17)
La polémique enfle en Tunisie après l’appel du président Béji Caïd Essebsi à revoir la question de l’égalité devant l’héritage et celle du mariage avec un non-musulman. Un pas pour le droit des femmes qui rencontre de nombreuses oppositions. La volonté affichée du président Béji Caïd Essebsi de franchir un cap supplémentaire vers l’instauration d’une égalité totale entre les hommes et les femmes en Tunisie se heurte depuis quelques jours à de nombreuses oppositions. Au sein même du pays, dans les milieux conservateurs, et par-delà ses frontières, puisque le débat a entraîné la réaction de la grande mosquée Al-Azhar du Caire, reconnue comme la plus haute autorité de l’islam sunnite. La polémique concerne précisément la question de l’égalité devant l’héritage...
(Réalités 18/08/17)
Lors d’une conférence de presse tenue mercredi 16 août 2017, le chef du gouvernement d’union nationale Youssef Chahed a affirmé que son gouvernement se penche actuellement sur l’élaboration d’une stratégie nationale portant sur les solutions d’attraction des compétences tunisiennes à l’étranger afin de pouvoir les associer à l’œuvre de développement et de modernisation du pays. Il a dans ce contexte fait savoir que le nombre de compétences tunisiennes opérant à l’étranger s’élève actuellement à 8000. S’exprimant lors d’une conférence portant sur les compétences tunisiennes à l’étranger intitulée « Tunisie 2030 -Recherche et Innovation: Notre voie vers les nouvelles technologies et les secteurs prometteurs », Youssef Chahed a estimé que la Tunisie pourrait avoir dans le futur une meilleure place dans...
(Business.News 18/08/17)
Le ministère de la Santé annonce, dans un communiqué publié hier jeudi 17 août 2017, l’ouverture du dépôt des candidatures pour le concours de recrutement des résidents en médecine. Ce concours se tiendra dans les facultés de médecine de Tunis, Sousse, Monastir et de Sfax se tiendra à partir du 3 octobre 2017 et le dépôt des candidatures se poursuivra jusqu’au 31 août courant. « Les postes ouverts à ce concours sont répartis sur une liste générale, une liste spécifique aux régions prioritaires et une liste au titre du ministère de la Défense », précise le communiqué invitant les candidats à préciser sur quelle liste ils comptent s’inscrire. Selon un document du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche...
(Global Net 17/08/17)
Le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, a affirmé hier que la Tunisie est le deuxième pays arabe exportateur de compétences après la Syrie, déplorant "une hémorragie permanente" de compétences nationales, ce qui constitue "une entrave à la transition vers une société de savoir, et au développement durable". Comme elle "freine le transfert de technologie et limite la capacité du pays à attirer l’investissement extérieur". Dans une allocution prononcée hier lors de la conférence des compétences tunisiennes expatriées, le ministre a cité un rapport de la banque mondiale, qui affirme l’accroissement de l’émigration des compétences d’une manière sensible au cours des dernières années, notamment en direction des pays du Nord. "L’émigration a considérablement augmenté depuis 2013, et est en train...
(France TV Info 17/08/17)
Un ancien pêcheur tunisien se bat pour que les dépouilles des migrants morts en mer soient enterrées. Il vient de lancer un appel à l'aide internationale. Une équipe de France 3 l'a rencontré. Inlassablement, avec sa pelle à la main, Chamseddine Marzoug, ancien pêcheur, arpente une parcelle de sable de Zarzis (Tunisie) où reposent des dizaines de femmes, d'hommes et d'enfants. Il ne connait ni leurs noms ni leurs âges, mais il s'est fait un devoir de leur offrir une sépulture. "Nous ne demandons rien d'autre qu'un cimetière, qui respecte la dignité des êtres humains", confie-t-il à France 3. Lire sur: http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/naufrage-a-lampedusa/tunisie-un-...
(RFI 17/08/17)
Une polémique oppose depuis deux jours l'Egypte et la Tunisie au sujet des droits de la femme, que ce soit en matière d'héritage ou de mariage. Plus précisément, la Grande Mosquée d'al-Azhar, une des plus hautes autorités de l'islam sunnite, et le président tunisien Beji Caïd Essebsi. Actuellement et conformément à la législation islamique en cours dans le monde arabo-musulman la fille n'hérite que la moitié de la part de son frère en cas de décès des parents. Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti Le président Essebsi avait promis dimanche 13 août de relancer le débat sur l'égalité de l'héritage entre hommes et femmes et s'est aussi engagé à abroger une circulaire interdisant à une Tunisienne d'épouser un non-musulman...
(Kapitalis 17/08/17)
Mohamed Trabelsi a indiqué que la Tunisie est classée au 2e rang arabe après la Syrie, en matière de fuite des cerveaux. Dans une déclaration aux médias, en marge d’un séminaire organisé à Tunis, aujourd’hui, mercredi 16 août 2017, sur le thème : «La recherche et l’innovation : Notre voie vers la technologie moderne et les secteurs prometteurs et les rôles peuvent jouer les compétences tunisiennes à l’étranger», le ministre des Affaires sociales a indiqué que, selon un rapport établi en 2009, les compétences tunisiennes partent à l’étranger pour diverses raisons, ajoutant que cela ne constitue pas un problème en soi, mais il convient de trouver des solutions pour retenir ces compétences et en faire profiter la Tunisie. «Ces compétences...
(20minutes 17/08/17)
Leur vol a eu un jour de retard. Une quarantaine de passagers ont dû attendre 24 heures à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle avant de pouvoir embarquer à bord de leur vol Tunisair Express à destination de Sfax, en Tunisie, rapporte Le Parisien. La police appelée en renfort Le quotidien décrit une ambiance très tendue dans le terminal 3 de l’aéroport parisien et des passagers « exaspérés ». ​Des policiers et un maître-chien ont même été appelés en renfort, par crainte d’un débordement. L’avion Tunisair Express devait décoller mardi 15 août à 13h45. On a d’abord annoncé aux 45 passagers que leur vol aurait deux heures de retard, puis davantage, avant d’indiquer qu’il partirait à 20h30. Mais dans la soirée de mardi,...
(AFP 16/08/17)
La Tunisie a annoncé mardi avoir déjoué un "complot terroriste" visant à permettre à des éléments du groupe extrémiste Etat islamique (EI) de s'emparer d'une portion de territoire dans le sud du pays. L'unité chargée d'enquêter sur les crimes terroristes au sein de l'administration générale de la sûreté nationale "a découvert un complot terroriste qui visait les unités policières et militaires positionnées dans le Sud tunisien, dans le but de contrôler la région comme lors de la tentative ratée à Ben Guerdane en mars 2016", a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. L'an dernier, des dizaines de jihadistes avaient lancé des opérations coordonnées contre des installations sécuritaires à Ben Guerdane, ville frontalière de la Libye, dans le but,...
(AFP 16/08/17)
Avec une pelle pour seul outil, Chamseddine Marzoug s'est fixé une mission: enterrer "dignement" les migrants morts au large de la Tunisie en tentant de rejoindre l'Europe. Lunettes noires et chapeau sur la tête pour se protéger de la canicule, le quinquagénaire contemple le bout de terre aride où il vient de creuser deux nouvelles tombes à Errouis, près de Zarzis (sud), non loin de la Libye, d'où partent de nombreux bateaux chargés de personnes en quête d'un avenir meilleur. "Ce n'est pas parce qu'elles ont participé à une traversée illégale, poussées par la misère et l'injustice...

Pages

(La Tribune 07/09/17)
La Tunisie est aujourd'hui le deuxième pays producteur au monde d'huile d'olive après l'Espagne. Ce repositionnement vient après la production exceptionnelle enregistrée durant la saison 2016-2017. «Classée deuxième à l'échelle mondiale, après l'Espagne avec 1,8 million d'hectares comptant 86 millions d'oliviers, la Tunisie s'attend à une croissance de sa production d'huile d'olive pour 2017-2018 à raison de 20% à 30% par rapport aux deux dernières saisons». C'est par cette déclaration, relayée via un communiqué, que Chokri Bayoudh, directeur général de l'Office national tunisien de l'huile (ONH) a annoncé officiellement le repositionnement de son pays dans le Top 3 des pays producteurs d'huile d'olive à l'échelle mondiale. «Pour le mois de novembre prochain, le démarrage de la nouvelle saison augure d'une...
(L'Economiste Maghrébin 07/09/17)
Dans le but d’offrir aux entreprises tunisiennes un meilleur accès au marché africain, une nouvelle ligne maritime reliant la Tunisie à l’Afrique de l’Ouest ou l’Afrique du Sud, en passant par le Maroc est en cours de création pour être opérationnelle dans les mois à venir, selon le ministère de l’Industrie et du commerce. Ce renforcement de la liaison maritime entre la Tunisie et l’Afrique subsaharienne intervient dans un contexte où le pays s’apprête à rejoindre, avant fin 2017, le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) qui regroupe 19 pays avec environ 500 millions d’habitants. Par ailleurs, admis au rang de membre observateur de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) depuis le 04 juin...
(Agence Ecofin 07/09/17)
(Agence Ecofin) - Des charges et des provisions en hausse ont eu un effet négatif sur les performances financières d’Arab Tunisian Bank, au cours du premier semestre s’achevant le 30 juin 2017. Ces dépenses d’exploitation ont été globalement de 84,3 millions de dinars tunisiens (34,6 millions $), en augmentation de 12,1 millions de DT, sur celles de la même période en 2016 (72,2 millions de DT). Pourtant, la banque qui est cotée sur la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis (BVMT), a réalisé un produit d’exploitation bancaire (revenus d’intérêts, commissions, plus-values sur titres, et revenus d’investissement), en hausse de 17,2% sur une base annuelle, à 203,2 millions de DT. Mais avec des charges d’intérêts qui ont augmenté significativement, la progression...
(Xinhua 06/09/17)
TUNIS, (Xinhua) -- Classée deuxième à l'échelle mondiale, après l'Espagne avec 1,8 million d'hectares comptant 86 millions d'oliviers, la Tunisie s'attend à une croissance de sa production d'huile d'olive pour 2017-2018 à raison de 20 à 30% par rapport aux deux dernières saisons, a annoncé lundi l'Office national d'huile d'olive de Tunisie. "Prévu pour le mois de novembre prochain, le démarrage de la nouvelle saison augure d'une véritable amélioration dont la récolte pourrait dépasser les moyennes des cinq dernières années estimées à 190.000 tonnes", a fait savoir lors d'un point de presse le directeur général...
(Agence Ecofin 06/09/17)
(Agence Ecofin) - Selon le ministre tunisien de l’industrie et du commerce Zied Laadhari, une nouvelle ligne maritime devant relier la Tunisie à l’Afrique de l’Ouest ou l’Afrique du Sud en passant par le Maroc, est en cours de création. Zied Laadhari a révélé cette information à l’occasion de la 35ème Conférence annuelle des chefs des missions diplomatiques et consulaires tenue récemment en Tunisie, précisant que son département ministériel travaillait en étroite collaboration avec la Compagnie Tunisienne de Navigation (CTN) sur l’itinéraire de cette ligne. Cette ligne maritime qui, à en croire le ministre, sera opérationnelle dans les mois à venir afin d’offrir aux entreprises tunisiennes un meilleur accès au marché africain. Ce renforcement de la liaison maritime entre la...
(Tunisie Numérique 06/09/17)
Deux conventions de financement d’un montant total de 94 millions d’euros ont été signées mardi entre la Tunisie et l’Union Européenne. Paraphées par les ministres des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui et de la Santé, Samira Merai, du côté tunisien, et le Commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, Johannes Hahn pour l’Union européenne (UE), les deux conventions ont été signées en présence du chef du gouvernement, Youssef Chahed. S’étalant sur une période de 4 ans, les deux conventions concernent les secteurs de l’administration et de la santé. Il s’agit de la convention de financement et d’appui à la modernisation de l’administration et des entreprises publiques tunisiennes (d’un montant de 73 500 000 euros) et de la...
(Agence Ecofin 06/09/17)
(Agence Ecofin) - Le volume des exportations tunisiennes d’huile d’olive devrait excéder les 200 000 tonnes durant la nouvelle saison 2017/2018 débutant en novembre prochain, a indiqué Chokri Bayoudh, directeur exécutif de l'Office national de l'huile (ONH). D’après le dirigeant dont les propos sont rapportés par Tunis Afrique Presse, cet objectif sera atteint par le biais d’une progression de 20 et 30% de la production par rapport à ces deux dernières années et par la diversification des débouchés d’exportation. Il s’agira notamment de gagner de nouveaux parts de marché au Canada, aux USA, en Chine et en Inde aux côtés des destinations européennes traditionnelles que sont l’Espagne et l’Italie. Occupant une superficie de 1,8 million d’hectares, soit un tiers de...
(Agence Ecofin 06/09/17)
(Agence Ecofin) - Le Conseil national de l’aviation civile de Tunisie (CNAC) a donné son accord de principe pour la création d’une société de démantèlement d’avions à l’aéroport international Tabarka-Aïn Draham, situé dans le nord-ouest du pays. Cette décision a été prise lors de la dernière réunion de Conseil, en date du 30 août 2017, annonce un communiqué du ministère des transports de Tunisie. Toutefois, la dénomination de la société en question, ainsi que le niveau des investissements prévus n’ont pas encore été rendus publics. Avec cette annonce, la Tunisie matérialise ainsi sa volonté de tirer profit d’un marché en pleine expansion et relativement lucratif. En effet, le marché mondial du démantèlement d’avions représentait une valeur totale de quelque 80...
(Huffingtonpost 05/09/17)
La ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Selma Elloumi Rekik a révélé lors d'un point de presse, tenu ce mardi 5 septembre, les indicateurs du secteur touristique pour cette saison. "La Tunisie a accueilli au 31 aout 2017, plus de 4,6 millions de touristes, avec un retour remarquable des marchés traditionnels. A ce titre, le marché français a enregistré une évolution de plus de 44% avec l’'arrivée d’'environ 400 mille touristes français. Les marchés allemand et britannique sont également en nette progression", a-t-elle indiqué. La ministre a aussi évoqué l’'évolution du marché chinois, qui figure parmi les nouveaux marchés de la Tunisie, malgré l’absence d’'une liaison aérienne entre les deux pays, affirmant qu’'un travail sera mené pour étudier la possibilité...
(Tunisie Numérique 05/09/17)
Les indicateurs enregistrés dans le secteur du tourisme au mois d’août, sont satisfaisants, s’est réjoui un rapport publié récemment par la présidence du gouvernement. Les revenus du tourisme enregistrés durant les huit premiers mois de l’an 2017 ont augmenté de 22.1% par rapport à 2016, indique le document. Les intentions d’investissement dans le secteur de l’industrie ont dépassé les 19% et 77% pour le secteur des services, selon des statistiques de l’INS. On rappelle que l’année 2017 a connu une amorce du secteur du tourisme qui a enregistré une augmentation du nombre des touristes de 39%.
(Agence Ecofin 05/09/17)
(Agence Ecofin) - Le consortium formé de l’Agence tunisienne d’Internet (ATI), de la société Meninx Holding et d’une société turque spécialisée dans le câblage, a décroché la licence provisoire d’opérateur d’infrastructure. Attribuée par le ministère des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique, cette licence lui donne le droit d’installer des réseaux de communication de très grande capacité qu’il louera aux opérateurs télécom tunisiens. Coût de la licence, 4,8 millions de dinars (1 976 160 dollars US), selon thd.tn. C’est le 1er mars 2017 que le ministère des télécoms avait lancé l’appel d’offre international afférent à cette licence d’opérateur d’infrastructure. Plusieurs licences devaient être délivrées. Mais lors de la cérémonie de dépouillement des offres reçues, au ministère des TIC...
(Tout sur l'Algérie 04/09/17)
La société privée TuNur Limited a déposé une demande d’autorisation auprès du ministère tunisien de l’Énergie et des Énergies renouvelables pour un projet d’exportation d’électricité solaire de 4,5GW. Selon plusieurs médias, ce méga-projet solaire sera implanté en plein désert, à proximité de Réjim Maatoug, dans le sud-ouest du pays. Mené par TuNur Limited, il devra permettre de fournir de l’électricité décarbonée au marché européen. Sur son site, l’entreprise indique que le premier câble sous-marin, d’un coût approximatif de 1,6 milliard d’euros, devra relier la Tunisie à Malte pour le transfert de 250 à 500 Mw d’énergie solaire. Le second câble reliera la Tunisie au centre de l’Italie en passant par Rome pour un transfert de 2000 Mw d’énergie solaire. Enfin,...
(Huffingtonpost 04/09/17)
Les investissements agricoles privés agréés par l’Apia ont baissé de 12,7 %, durant les sept premiers mois de 2017, pour un volume de 304,7 MD contre 349,2 MD pour la même période de 2016 et 243,2 MD durant la même période de 2015 (+25,3%). Selon l’Agence de promotion des investissement agricoles, “ce déclin est dû à la période transitoire entre le code d’investissement et la nouvelle loi et qui nécessite plus de temps pour simplifier et communiquer les spécificités de la nouvelle loi auprès des différents intervenants”. L’Apia indique disposer de 1450 dossiers d’une valeur de 135 MD qui seront présentés aux prochains comités d’octroi d’avantages, ”ce qui va permettre de regagner la cadence positive de l’investissement. Ces investissements approuvés...
(Jeune Afrique 31/08/17)
Le stock de devises étrangères détenu par la Banque centrale de Tunis est descendu mi-août à quatre-vingt-dix jours d'importations. Une première depuis 2004 et un nouveau signe de la fragilité des finances de l'État. C’est un autre indicateur de la fragilité actuelle de l’économie tunisienne. Le stock tunisien de réserves en devises a flirté mi-août avec le seuil des quatre-vingt-dix jours d’importations, considéré comme critique par les institutions financières et en dessous duquel il n’était pas repassé depuis 2004, malgré les difficultés économiques qu’a connues le pays depuis la chute de Ben Ali en 2011.
(Agence Ecofin 31/08/17)
(Agence Ecofin) - La Banque de l’Habitat de Tunisie a réalisé de janvier à fin juin 2017 un produit net bancaire de 169,6 millions de dinars tunisiens (69,5 millions $) contre 148 millions de DT (60,4 millions $) enregistrés au premier semestre de l’année dernière. Ce produit net bancaire a été soutenu par une hausse de revenus sur tous les produits d’exploitation bancaire, qui ont globalement été 320,2 millions de DT (130,62 millions $) sur la période de référence, en hausse de 20%, comparé à celui de l’année 2016. Malgré une évolution plus importante (+26%) des charges d’exploitation à 150,5 millions de dinars tunisiens (61,1 millions $), son résultat net est ressorti à 44,3 millions de DT, en progression au...
(Jeune Afrique 31/08/17)
Alors que le secteur souffre de la baisse de ses exportations vers l’Europe, les professionnels estiment qu’il doit dépasser la seule logique de sous-traitance et monter en gamme. «Des idées coupe-feu, dont certaines avaient déjà été formulées il y a vingt ans. » C’est ainsi que Néjib Karafi, l’ancien directeur général du Centre technique du textile (Cettex), à Tunis, a accueilli les vingt-trois mesures annoncées par le gouvernement de Youssef Chahed au début de juin pour sauver le secteur. L’objectif de l’équipe du Premier ministre tunisien est pourtant de sortir de l’ornière une industrie mise à mal, depuis la révolution, par la concurrence grandissante du Maroc et de la Turquie en Méditerranée, et des pays asiatiques (cinquième fournisseur de l’Union...
(Agence Ecofin 30/08/17)
Arab Tunisian Lease (ATL Leasing), une société spécialisée dans le crédit-bail, cotée sur la Bourse de Tunis, a obtenu un financement de 17 millions de dinars tunisiens (7,1 millions $) de deux fonds d’investissement, au cours du premier semestre 2017, a-t-on appris à la lecture de ses performances de la période, publiées sur le marché financier tunisien. Concrètement, elle a obtenu 10 millions de dinars du fonds SANAD, un fonds qui est focalisé sur l’appui au micro, petites et moyennes entreprises en Afrique du nord et au Moyen Orient. De l’autre côté, ATL a reçu 7 millions de dinars du fonds Green for Growth, un fonds qui est destiné au soutien des projets des PME tenant en compte les contraintes...
(Agence Ecofin 30/08/17)
Si la chute vertigineuse du dinar inquiète les autorités tunisiennes, le coupable est dorénavant tout trouvé. Selon un rapport publié le 25 août 2017 par l’Observatoire Tunisien de l’Economie (OTE), la dégringolade de la monnaie est intimement liée aux recommandations du FMI. Dans un document bien détaillé, l’OTE a expliqué les tenants et aboutissants de cette thèse. En effet, les modèles prescrits par l’institution de Bretton Woods au pays nord-africain pour sortir du gouffre économique, que l’OTE qualifie d’ailleurs de mathématiques et complexes, ont exercé une pression constante sur la Banque Centrale Tunisienne (BCT). Avec le temps, la pression est devenue trop forte, continue l’observatoire. Le FMI a recommandé à la BCT de cesser d’intervenir sur le marché des changes...
(Xinhua 30/08/17)
Les investissements privés déclarés dans le secteur agricole en Tunisie ont progressé de 67,6% durant les sept premiers mois de cette année, a-t-on appris mardi auprès du ministère tunisien de l'Agriculture. Les investissements ont atteint la valeur de 928,6 millions de dinars, contre 554,2 millions de dinars pendant la même période de l'année 2016, selon le ministère. "Les déclarations enregistrées entre avril et juillet 2017, soit juste après l'entrée en vigueur de la nouvelle loi de l'investissement, ont cru à raison de 44% en nombre et de 56,9% en valeur" , a confié à Xinhua la conseillère du ministre tunisien de l'Agriculture chargée de la communication, Aida Fehri. Selon la conseillère, l'investissement privé dans la mécanisation a remarquablement augmenté de...
(Agence Ecofin 29/08/17)
Artes, une entreprise cotée à la Bourse de Tunis, spécialisée dans la vente des véhicules de marques Renault et Dacia, a conclu l’acquisition de 100 % du capital du concessionnaire automobile Wallys Services Sarl. Le montant et les modalités de cette acquisition n’ont pas été divulgués. Wallys Services Sarl est, depuis 2014, le principal vendeur en Tunisie des véhicules de marque Lada, pour le compte du constructeur automobile russe Avtovaz. Artes, qui compte parmi ses produits des véhicules neufs et des pièces de rechange, est le leader des ventes sur le marché automobile en Tunisie. Mais il en faudra un peu plus pour que cette entreprise contrôlée par la famille Mzabi, puisse convaincre les investisseurs. Malgré une hausse de son...

Pages

(AFP 14/09/16)
Des médias tunisiens ont célébré mercredi les "héros" des Jeux paralympiques de Rio, où la "petite" Tunisie accompli des "exploits" avec un total de 13 médailles, dont cinq en or, en six jours seulement de compétition. Au tableau des médailles, la Tunisie, 11 millions d'habitants à peine, occupe la 12e place provisoire, juste derrière l'Allemagne mais devant d'autres grands pays européens dont la France et l'Italie. Après plusieurs jours fériés liés à l'Aïd el-Kébir, la presse locale salue la performance. Titrant sur l'or de Walid Ktila lundi soir au 100 m, le quotidien La Presse évoque la perspective d'une moisson historique, supérieure aux 19 breloques de Londres en 2012. "Quand on sait que la Direction technique nationale tablait sur huit...
(Jeune Afrique 13/09/16)
Walid Ktila a remporté lundi soir la finale du 100 mètres en fauteuil roulant (T34). Et avec cette nouvelle médaille d'or, un record paralympique. Devançant l’Australien Rheed McCracken et le Finlandais Henry Manni avec un chrono de 15″14, l’athlète tunisien de 31 ans a battu de 77 centièmes son propre record établi aux derniers Jeux de Londres (2012). Un palmarès en or Déjà champion du monde 2015 au 100m, 200m, 400m et 800m, et champion paralympique du 100m et 200m en 2012, Walid Ktila fait partie des favoris dans sa discipline. Et il n’a pas déçu, remportant à la fois la 11ème médaille paralympique tunisienne à Rio et la 11ème médaille d’or de sa carrière (aux Jeux paralympiques et aux...
(Jeune Afrique 13/09/16)
Cinq jours après le début des Jeux paralympiques, la Tunisie compte déjà dix médailles, dont quatre en or. Premier week-end fructueux pour les athlètes tunisiens, entre podiums et nouveaux records du monde. Une compétition qui promet encore de belles surprises, à une semaine de sa clôture. Quatre médailles d’or, quatre en argent et deux en bronze Et les premières médailles ont commencé à pleuvoir dès vendredi 9 septembre. Raoua Tlili, déjà championne paralympique à Pékin (2008) et à Londres (2012), a réitéré l’exploit au lancer du poids, partageant le podium avec Samer Ben Koleb, deuxième dans la même catégorie (F32). Marwa Brahmi, elle, a battu le record mondial de lancer du marteau (qui passe de 24,15 mètres à 26,93 mètres)...
(AFP 09/09/16)
L'international tunisien Abdelhak Ben Salah a été radié à vie de la sélection et a écopé d'une lourde amende pour avoir quitté "sur un coup de tête" le stage pré-olympique, a-t-on appris vendredi auprès de la Fédération tunisienne de handball (FTHB). Cette sanction a été prise jeudi par la commission de discipline de la FTHB, qui l'a assortie d'une amende de 60.000 dinars (25.000 euros). Le demi-centre du Club africain est aussi suspendu pour quatre mois de toute compétition, nationale comme internationale, avec la formation tunisienne. Interrogé par l'AFP, Walid El Ouji, chargé de communication à la FTHB, a indiqué que le joueur avait quitté de son propre chef le stage de la sélection nationale à Nabeul (sud de Tunis)...
(Autre média 07/09/16)
Le gardien nigérian a fait la pire boulette de sa vie en tentant d'arrêter le ballon. Lors du match de qualification pour la CAN 2017, Tunisie-Nigeria, le gardien nigérian James Galley a fait une énorme bourde. Alors qu'il sautait en l'air pour faire son dégagement, il a totalement rater le ballon qui a filé au fond des filets.
(Jeune Afrique 06/09/16)
Trois semaines après les Jeux olympiques, une nouvelle délégation tunisienne vise les sommets à Rio. Quelque 31 athlètes tunisiens ont atterris le 31 août dans la capitale brésilienne pour participer aux 15è Jeux paralympiques d’été, qui se tiendront du 7 au 18 septembre. Bien qu’ils ne représenteront qu’une seule discipline, ils espèrent rapporter plus de médailles à leur pays que ne l’ont fait les valides aux JO. Et surtout, gagner en soutien et en reconnaissance. À la tête de la délégation tunisienne cette année, Hania Aidi, qui portera haut et fier le drapeau tunisien lors de la cérémonie d’ouverture. Atteinte d’un traumatisme médullaire (lésion au niveau de la moelle épinière) en 1997 suite à une erreur médicale, elle débute l’athlétisme...
(Africa Top sports 05/09/16)
Après un jour de break, l’ Afrobasket U18 féminin a repris ce vendredi avec le stade des quarts de finale. Après le Mali qui vient de se qualifier pour les demi-finales de la compétition, c’est autour de l’Angola de valider son billet pour le dernier carré. Les Angolaises ont battu la Tunisie en ce début d’après-midi sur le score de 40-50. Cette rencontre, c’est le remake du match de classement pour la 5ème -6eme place de l’édition 2014 de l’ Afrobasket U18 où l’Angola avait dominé son adversaire par 59-47. Cette année, la Tunisie est arrivée au Caire, avec l’objectif de faire mieux que la sixième place acquise il y a deux ans. Mais elle n’a pas eu les moyens...
(Agence d'information d'afrique centrale 05/09/16)
En bonne position avant la rencontre, les Lone Stars ont été renversés par la Tunisie (1-4). Vainqueur de Djibouti, le Togo d’Emmanuel Adebayor prend s’empare du ticket de meilleur deuxième. Les rêves continentaux du Liberia se sont fracassés à Monastir dimanche après-midi : les Lone Stars sont sévèrement battus par les Aigles de Carthage (1-4) et terminent à la 3e place du groupe avec 10 points, laissant au Togo le strapontin qualificatif pour la CAN 2017. Car les hommes de Claude Le Roy, emmenés par un Adebayor chômeur mais très en jambes (3 passes décisives et un penalty manqué), ont corrigé Djibouti 5-0. Et, grâce à une différence de buts favorable (+7), passent devant le Bénin (+2) au titre de...
(Le Monde 25/08/16)
Même si la Tunisie change de gouvernement – cinq depuis la révolution de 2011 - plus souvent que de sélectionneur, la volonté de la puissante Banque Centrale de Tunisie (BCT) n’est pas prise à la légère dans le milieu du sport professionnel, et notamment celui du football. Le 30 juin, la BCT a énuméré une série de mesures d’urgence à prendre face à deux problèmes majeurs qui touchent l’économie du pays, la détérioration du dinar et les transferts en devises. L’installation du nouveau gouvernement et l’attention portée à la délégation tunisienne engagée lors des Jeux Olympiques de Rio ont occupé l’actualité, mais la question continue d’agiter le monde du sport. Car les clubs, qui s’attendent à recevoir une notification officielle,...
(AFP 20/08/16)
L'entraîneur de l'Etoile Sportive du Sahel, Faouzi Benzarti, un des techniciens les plus réputés du pays, a été suspendu de banc pour deux ans après des violences lors d'un match contre l'Espérance de Tunis, a-t-on appris auprès de la Fédération (FTF). "Il a été décidé de sanctionner (...) Faouzi Benzarti et le médecin de l'Espérance, le Dr Yassine Ben Ahmed, d'une interdiction de banc d'une durée de 24 mois", a déclaré à l'AFP le président de la commission de discipline de la FTF, Mohamed Ali Gherib. Ils ont également écopé d'une amende de 20.000 dinars chacun (8.000 euros), a-t-il ajouté, notant toutefois que ces ...
(Business.News 20/08/16)
L’athlète tunisien Oussama Oueslati a décroché, dans la soirée de vendredi 19 août 2016, la médaille de Bronze du tournoi de taekwondo (80 kg) des Jeux Olympiques de Rio 2016. Oussama Oueslati a affronté l’athlète américain, Steven Lopez, en le battant à 14 contre 5. Il s’agit ainsi de la 3ème médaille de Bronze, après celle en fleuret remportée, par Ines Boubakri et en lutte, remportée par Marwa Amri.
(Jeune Afrique 18/08/16)
La lutteuse tunisienne Marwa Amri a remporté mercredi soir la médaille de bronze olympique en lutte libre féminine (-58 kg). "Une belle surprise" pour la jeune femme et pour la Tunisie. Battue en huitièmes de finale par la Japonaise Kaori Icho, devenue championne olympique, la jeune tunisienne s’est ensuite rattrapée face à la Turque Elif Jale Yesilirmak. Le 17 août, sa victoire contre Yuliya Ratkevic (Azerbaïdjan) au score de 6 à 3 lui a permis de monter avec fierté et émotion sur la troisième marche du podium. Cette médaille de bronze « a été une belle surprise, mais ma grande détermination m’a permis de relever le défi et de hisser haut les couleurs nationales dans cette grande manifestation sportive »,...
(Le Point 18/08/16)
L'athlète tunisienne Marwa Amri a remporté la médaille de bronze du tournoi de lutte (58 kg) des Jeux olympiques de Rio 2016 en battant l'athlète azerie Yuliya Ratkevich, 6 à 3 lors du 2e tour de repêchage, disputé mercredi soir. Marwa Amri, qui a été battue en huitièmes de finale par la Japonaise Kaori Icho, s'est bien rattrapée ensuite en dominant la Turque Elif Jale Yesilirmak (3-2). Menée au score 1-3 lors du second combat face à son adversaire azerie, elle a réussi a redresser la situation en ramenant le score à 2-3 avant de l'emporter dans les ultimes minutes après avoir réussi avec brio à immobiliser son adversaire pour l'emporter 6 à 3. C'est la deuxième médaille de bronze...
(RFI 18/08/16)
L'athlète tunisienne Marwa Amri a remporté la médaille de bronze du tournoi de lutte en battant l'athlète azérie Yuliya Ratkevich (58 kg). Elle entre dans l’histoire de la lutte féminine tunisienne, en devenant la première à décrocher une médaille olympique. « C’est une médaille pour la Tunisie, pour l’Afrique, pour le monde arabe. C’est extraordinaire », déclare Zouhaier Seghaier, son entraîneur, qui souhaite que la lutte féminine en Tunisie soit mis en lumière. « Il y a des jeunes qui arrivent et j’espère qu’ils vont suivre sa voie », dit-il. « Je suis très heureuse de cette médaille. Merci à la Tunisie et à mon coach. C’est très important pour moi, j’ai énormément travaillé », raconte la jeune femme très...
(Autre média 17/08/16)
L’unique satisfaction des JO de Rio, la fleurettiste Inès Boubakri est rentrée en Tunisie où elle a été accueillie, en début de soirée de mardi 16 août, à l’aéroport Tunis Carthage par des membres de sa famille, ses fans et des responsables du monde du sport. La jeune femme de 27 ans, médaillée de bronze le 10 août, avait donné rendez-vous à ses proches et à ses fans à l'aéroport de Tunis-Carthage, via les réseaux sociaux. Sous une nuée de drapeaux tunisiens, Inès Boubakri, radieuse, médaille autour du cou, a remercié ses soutiens, et commenté son exploit. Elle a déclaré que « la concurrence était rude, avec les Italiennes, les Russes. Mais j'ai imposé mon jeu, j'ai voulu exister en...
(Réalités 16/08/16)
L’escrimeuse tunisienne Ines Boubakri, qui a offert la première ‘ jusqu’ici l’unique) médaille olympique (Bronze) à la Tunisie le 10 août dernier, arrivera à Tunis ce mardi 16 août 2016. La jeune escrimeuse de 27 ans, a donc donné rendez vous à ses fans qui souhaitent la rencontrer. « Chers amis, je ramène la médaille olympique de Bronze en Tunisie aujourd’hui à 16h05, vol Paris-Orly -> Tunis. Je vous donne rendez-vous à l’aéroport Tunis Carthage !!!! On va la fêter ensemble !! » a-t-elle lancé sur sa page officielle Facebook.
(Jeune Afrique 16/08/16)
Champion olympique en 2012, le nageur tunisien Oussama Mellouli n’a pas réussi à réitérer l’exploit mardi à Rio, finissant douzième de la finale du 10km hommes en eau libre. « Allez Mellouli, on compte sur toi ! » Quelques minutes avant le top départ du marathon de natation le 16 août, l’excitation était déjà à son comble en Tunisie, quelques sceptiques doutant néanmoins de la capacité physique du sportif, âgé de 32 ans. Les yeux rivés sur les écrans des cafés ou de leur téléviseur, hommes, femmes et enfants espéraient une bonne nouvelle, surtout après la douzième place de l’athlète tunisienne Habiba Ghribi en finale du 3000m steeple. Et ils y ont cru jusqu’au bout. Douzième Habiba Ghribi et Oussama...
(La Voix de l'Amérique 11/08/16)
Le pays des Pharaons a obtenu mercredi deux médailles de bronze avec Sara Ahmed et Mohamed Mahmoud en haltérophilie. Chez les dames, Sara Ahmed a cumulé 255 points pour les 69 kilos. Elle a été dévancée par la Chinoise Yanmei Xiang , médaille d’or, avec 261 points devant la Kazakh Zazhira Zhapparkul (259). Son compatriote Mohamed Mahmoud s’est adjugé la seconde médaille du jour après avoir soulevé 361 kg chez les 77 kg. Avant lui, viennent le Kazakh Nijat Rahimov, (379 points, médaille d’or) et le Chinois Xiaojun Lyu (379 points et médaille d’argent). La Tunisienne Inès Boubakri: première femme africaine médaillée à l'escrime aux Jeux Olympiques. La fleurettiste Inès Boubakri, première Africaine médaillée en escrime, a dédié mercredi sa...
(Jeune Afrique 05/08/16)
Le drapeau tunisien flottera fièrement dans le stade Maracana lors du défilé des 207 délégations participant aux Jeux olympiques 2016. L’occasion de revenir sur le palmarès de la Tunisie, ainsi que sur ses espoirs pour cette nouvelle édition. Rio de Janeiro sera en fête le vendredi 5 août, avec la cérémonie d’ouverture des Jeux qui battra son plein à partir de 20h au Brésil (minuit en Tunisie). Dès le lendemain, les sportifs tunisiens seront plongés dans la compétition, podiums et médailles en ligne de mire. Combien sont-ils ? Quelles disciplines représentent-ils ? Combien de médailles olympiques a remporté la Tunisie jusque-là ? Réponses en chiffres. 13ème participation Depuis sa première participation aux JO d’été à Rome, en 1960, la Tunisie...
(Jeune Afrique 03/08/16)
À 78 ans, Mohamed Gammoudi est un monument du sport tunisien. Médaillé d’or sur 5 000m à Tokyo, il a également offert à son pays trois autres médailles en argent et en bronze à Mexico (1968) et Munich (1972). Pour Jeune Afrique, il revient sur ses performances et sur sa vision de l’athlétisme en Tunisie. Jeune Afrique : Vous êtes à l’origine un crossman, pourquoi avez-vous choisi la course ? Mohamed Gammoudi : Le cross pour moi était une préparation pour la piste. Ma spécialité, c’était les longues distances. L’endurance, c’était tout simplement la préparation adéquate pour ce genre de course en piste. Votre médaille d’argent à Tokyo en 1964, que personne n’attendait vraiment, a-t-elle contribué à développer l’athlétisme en...

Pages

(Jeune Afrique 19/10/15)
Pour sa 17e édition, le festival de Carthage innove et s'ouvre à un public longtemps ignoré, celui des régions de l'intérieur du pays. La région berbère des Ksour (sud-est de la Tunisie) n’est plus seulement un lieu touristique. Depuis le 9 octobre, ses espaces naturels aux allures apocalyptiques, le village troglodyte de Matmata ou celui de Chenini, adossé à une haute falaise ocre près de Tataouine, se sont transformés en théâtres majestueux. La population de Matmata a pu assister, le 9 octobre, à une représentation de L’Escale 32, une coproduction tuniso-italienne mise en scène par Moez Mrabet et Andrea Paolucci, présentée en préouverture de la 17e session des Journées théâtrales de Carthage (JTC), qui se tiendront du 16 au 24...
(Agence Ecofin 23/09/15)
Le film marocain « Much Love » poursuit son bonhomme de chemin malgré son interdiction dans le royaume. La production pourrait être projetée en Tunisie. « C’est en cours de négociation, mais rien n’a encore été décidé », a déclaré l’auteur du film, le Marocain Nabil Ayouch, cité par le site web Telquel.ma. Le film « Much Love » pourrait même être sélectionné pour les Journées cinématographiques du Carthage (Festival de Carthage) prévues du 21 au 28 novembre 2015. Il n’est pas exclu que l’œuvre soit distinguée comme elle l’a été en août dernier au Festival d’Angoulême en France. En effet, « Much Love » a remporté le Valois d’or du meilleur film, et l’actrice principale, Loubna Abidar, s’est vue...
(France 24 17/09/15)
Samuel Gratacap expose à Paris quatre années de photographie à Choucha, camp de réfugiés dans le sud de la Tunisie, à la frontière libyenne. Cet "Empire" désertique et invivable a sombré peu à peu dans l’oubli, comme ses derniers habitants. C’est l’histoire d’une disparition, celle d’un "Empire" nommé Choucha. Ce camp de réfugiés installé dans le sud de la Tunisie, à la frontière libyenne, s’est "créé à partir de rien, a étendu ses frontières et, peu à peu, il a périclité", explique Samuel Gratacap. Ce jeune photographe a capturé le lieu et ses habitants de 2012 à 2015, pour en fixer la progressive dissolution au gré des vents et de l’indifférence collective. Il expose le fruit de ce travail au...
(AFP 15/09/15)
La dernière sélection des œuvres retenues pour le Goncourt, le plus prestigieux prix littéraire français, sera annoncée le 27 octobre depuis le musée du Bardo, à Tunis, cible d'un attentat meurtrier en mars dernier, a-t-on appris mardi auprès de l'Académie Goncourt. Ce n'est pas la première fois que l'ultime sélection du Goncourt se déroule à l'étranger même si le choix du Bardo est hautement symbolique. En 2012, la troisième et dernière sélection du jury du plus prestigieux des prix littéraires français avait eu lieu à Beyrouth. Vingt-deux personnes, dont 21 touristes étrangers et un policier tunisien, ont été tuées le 18 mars dans l'attaque contre le musée du Bardo, la première à viser des étrangers depuis la révolution tunisienne de...
(Afrique ITNews 02/09/15)
Le ministre tunisien des Technologies de la communication et de l’Économie numérique, Noôman Fehri a indiqué que le taux de couverture de la télévision numérique terrestre (TNT) sera de 98 %, soulignant que le démarrage effectif de la transition aura lieu avant la fin de l’année 2015. Contrairement à plusieurs états africains qui ont lancé la TNT de manière progressive, la Tunisie compte s’assurer une zone de couverture importante avant le lancement. Le ministre des TIC tunisien a également ajouté qu’il a été convenu avec les opérateurs du prix de vente de l’appareil de réception de la TNT. L’appareil devrait coûter 50 dinars, soit environ 15 000 Fcfa. Quant aux familles nécessiteuses, le ministère des TIC a promis de venir...
(Sudinfo.be 26/08/15)
Alors que certains avaient émis des craintes quant à la destination de vacances d’Annelies Toros, il semble que le voyage en Tunisie de notre Miss Belgique se passe bien, même très bien… Miss Belgique n'a pas peur d'aller en Tunisie: Annelies Törös va prendre des vacances à Djerba! En effet, malgré la tension bien présente en Tunisie, Miss Belgique 2015 s’est envolée il y a quelques jours Djerba, afin de soutenir le tourisme local. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle semble profiter à fond de ses quelques jours de repos. C’est du moins ce que l’on peut croire si on suit son compte Instagram. La belle anversoise publie en effet depuis plusieurs jours des clichés de ses...
(Tunis Afrique Presse 06/08/15)
La 1ère édition du festival « Marketing Territorial pour l’Emploi » (MaTerrE) se tiendra, le 13 août 2015, à Ain Draham(Gouvernorat de Jendouba), en marge de la célébration de la journée nationale de la femme en Tunisie. Organisé par le Comité Européen pour la Formation et l’Agriculture(CEFA) et l’Association Tunisienne pour le Leadership l’Auto-développement et la Solidarité (ATLAS), cet évènement musical et culturel est une opportunité pour encourager le tourisme dans la région de la Kroumirie Mogods et pour promouvoir les produits de l’artisanat local, indique un communiqué des organisateurs. Des animations par des groupes de musique traditionnelle (Jendouba) et Musique moderne (Back to Reggae) et une loterie avec des cadeaux, sont prévues au programme de ce festival.
(Kapitalis 05/08/15)
Cette exposition, intitulée «Couleurs de Tunisie» et présentant les photos de Saif Nasser Al-Hinai, co-fondateur de la Société omanaise de la photographie, a été inaugurée par deux invités de marque, Sayyid Mohammed Salim Al Said, chef du protocole au ministère omanais des Affaires étrangères, et Tarek Ladeb, l’ambassadeur de Tunisie au sultanat d’Oman. Les photos d’Al-Hinai, des instantanés de la vie courante tunisienne, des scènes de rue en Tunisie, des captures des côtes, des plages, des portes et fer forgé de fenêtre, des tissus, des tapis et, occasionnellement, des portraits. Bien que la couleur blanche domine les illustrations d’Al-Hinai, étant donné que la plupart des bâtiments sont peints en blanc, chacune des photos de l’artiste porte une touche particulière. «Vous...
(Sud Ouest 03/08/15)
L'orchestre de Pau Pays de Béarn (OPPB) a donné deux concerts en Tunisie la semaine dernière, les 28 et 30 juillet. Ces déplacements étaient prévus de longue date. Mais avec l'attentat sur une plage de Sousse, le 26 juin dernier, les Tunisiens vivent dans la crainte d'une nouvelle attaque. Les dates prévues par la formation paloise ont donc pris une toute autre dimension. 3 000 personnes étaient présentes pour le concert de Carthage, 800 à El Jem. Mais la fréquentation touristique est en chute libre en Tunisie depuis les attentats. "Plus un seul bateau de croisière ne s'arrête. La situation est très préoccupante. Les Tunisiens ont l'impression d'être abandonnés", explique François Bayrou. C'est pourquoi le maire de Pau et trois...
(Jeune Afrique 01/08/15)
Un budget serré, des spectacles annulés, une fréquentation en baisse… Malgré une riche programmation, le plus important rendez-vous estival tunisien a du mal à renouer avec les années fastes. Amine a patiemment attendu l’aube pour rafler, dès l’ouverture de la vente en ligne au début du mois, 20 billets pour le concert de l’Américaine Lauryn Hill le 21 juillet. Avec ses amis, il n’aurait pour rien au monde raté le clou du Festival international de Carthage. D’autres flairant la bonne affaire ont utilisé ce filon pour acheter des tickets et les revendre au marché noir. « Le festival est un incontournable de l’été », explique Amine. Effectivement, assister à la grand-messe culturelle de Carthage est, depuis sa création, en 1964,...
(Jeune Afrique 31/07/15)
Le Tuniso-Allemand Samy Ben Redjeb a créé il y a dix ans Analog Africa, un label qui réédite la musique africaine des années 1960 et 1970. Délaissé sur le continent, le créneau passionne de plus en plus d'amateurs occidentaux. Août 2005, Cotonou. Samy Ben Redjeb pénètre dans un entrepôt et se retrouve encerclé par des caisses de vinyles aux pochettes défraîchies. Son contact sur place n’avait pas menti : il y a là plusieurs milliers de disques et peut-être quelques pépites. Mais tandis qu’il farfouille dans les albums, plongé dans une semi-obscurité, il sent un étrange frémissement sur ses mains. Des scorpions lui grimpent sur les bras ! L’amateur en sera quitte pour une grosse frayeur… et repartira une semaine...
(France TV Info 22/07/15)
Des créateurs tunisiens ont traversé la mer pour se faire connaître à Paris à la faveur de l'exposition "After Fashion week Tunis 2015". Découverte de ces artistes, élevés dans un pays qui enregistre une longue tradition et un savoir-faire dans la confection textile, et retour sur cette Fashion week, offrant une visibilité à de jeunes pousses imprégnées par leurs racines. Avec 26,6% du PIB, les industries du Textile et de l’Habillement représentent un secteur clé pour l’économie tunisienne qui enregistre une longue tradition et un savoir-faire dans la confection et désormais la création. 96% de ses exportations sont destinés au marché européen, principal client de la Tunisie. Le secteur textile tunisien est une terre d’accueil pour les investissements et le...
(RFI 13/07/15)
En Tunisie, le 51e Festival international de Cathage, un rendez-vous culturel très attendu, s’est ouvert samedi soir. Parmi les artistes qui doivent s’y produire jusqu’au 18 août, Lauryn Hill, Akon ou encore Charlie Winston. Mais le festival est marqué par plusieurs désistements d'artistes étrangers qui craignent pour leur sécurité. Tout comme le public. Vigilance maximale dans l'amphithéâtre de Carthage. Les autorités tunisiennes ont déployé un important dispositif de sécurité : détecteur de métaux, fouilles des sacs à l'entrée, présence policière. Tout est fait pour tenter de rassurer les spectateurs du Festival international de Carthage. Même le ministre de l'Intérieur, Najem Gharsalli, est venu, à pied, jusqu'au théâtre antique. Un « signal fort » selon lui : « Nous devons faire...
(France TV Info 24/06/15)
Rien n’arrête les Tunisiennes. On trouve ainsi des femmes stylistes qui rêvent de conquérir les marchés internationaux de la haute couture. Et qui ne voient pas en quoi l’islam pourrait être un problème pour leur profession. C’est notamment le cas de Mouna Ben Braham, qui fait du «traditionnel revisité». Portrait. «La Tunisienne est très indépendante et très émancipée. Elle sait ce qu’elle veut. Elle a son salaire. Elle conduit sa voiture. Et elle s’habille très bien», explique Mouna Ben Braham, 35 ans. Elle exerce aussi de multiples professions. Comme celle de créatrice de mode. En ce qui la concerne, la jeune femme a commencé très tôt. Adolescente, elle préférait déjà dessiner des modèles plutôt que d’aller en cours d’anglais au...
(RFI 12/06/15)
Le Mucem, le Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, à Marseille, expose actuellement des clichés du Tunisien Abdelhak el Ouertani, connu jusqu'ici sous le seul titre de « photographe indigène ». Pourtant, c'est à lui que l'on doit les premières images de la Tunisie, à la fin du 19e siècle. À découvrir jusqu’au 28 septembre dans l’exposition « Traces, Fragments d'une Tunisie contemporaine ». La redécouverte de l'œuvre d'el Ouertani doit beaucoup au hasard. Il y a 30 ans, Mohamed Bennani trouve un coffre rempli de plaques de verre chez un antiquaire. Pas de nom, pas de signature. De fil en aiguille, il comprend que les colons français ont fait appel à un « photographe indigène »...
(Tunis Afrique Presse 01/06/15)
La ville de Bizerte abritera du 11 au 14 juin 2015, le 1er Festival de la saveur méditerranéenne qui se tiendra au Fort espagnol. D’ores et déjà, neuf pays ont confirmé leur participation. Il s’agit de l’Algérie, le Maroc, le Liban, la France, l’Italie, l’Espagne, la Grèce, la Turquie, ainsi que la Tunisie. Un concours international du meilleur plat typique se tiendra, à cette occasion, autour du thème de l’huile d’olive, avec la participation d’une quinzaine de grands chefs. Les prix seront proclamés le jour de la cloture, lors d’une cérémonie qui aura lieu dans un hotel de la ville. Ce sera aussi l’occasion pour sélectionner la meilleure huile tunisienne parmi les régions productrices du pays. Un jury international formé...
(Le Figaro 19/05/15)
France 3 diffuse Dette d'honneur, un épisode spécial du feuilleton intégralement tourné de l'autre côté de la Méditerranée. Bientôt onze années de succès, des audiences toujours au top et un rayonnement considérable. Dans ce contexte, la marque Plus belle la vie livre un nouvel épisode spécial, diffusé en prime time, où l'on retrouve les deux héros présentés cet automne dans Sur les quais, embarqués dans une singulière aventure en Tunisie. Cette fiction, qui s'appelle Dette d'honneur, raconte comment Esteban (Patrice Juiff), le patron bourru des dockers du port autonome de Marseille, se met en tête de retrouver l'assassin de Nassim, son jeune protégé. Aveuglé par son désir de vengeance, il entraîne Boher (Stéphane Hénon) et - prétextant des vacances -...
(Jeune Afrique 18/05/15)
Meriem Belkhadi, la populaire journaliste qui animait les débats sur Nessma TV, a brusquement mis fin à sa collaboration avec la chaîne. Cette décision inattendue serait, selon plusieurs de ses proches, la conséquence du virage politique opéré par Nabil Karoui, patron de Nessma. Après avoir affiché son soutien à Béji Caïd Essebsi, celui-ci se serait en effet rapproché des islamistes d'Ennahdha.
(Agence Ecofin 18/05/15)
En Tunisie, la journaliste et animatrice Mariem Belkadhi a officialisé son départ de Nessma Tv, sans pour autant taire la polémique sur cette séparation aux allures de divorce. Dans un post publié sur sa page Facebook ce 13 mai 2015, la jeune femme a tout juste annoncé la fin de l’aventure sur Nessma Tv où elle présentait l’émission quotidienne « Ness Nessma News ». Son absence inexpliquée sur le plateau de ce programme très couru commençait à susciter des interrogations. Surtout que dans le même temps, Mariem Belkadhi continuait d’intervenir sur la radio Mosaïque Fm avec laquelle elle collabore depuis un moment. Cette collaboration serait à l’origine de son conflit avec Nessma Tv, son principal employeur. Selon le journal en...
(Jeune Afrique 06/05/15)
Sexe, religion, Dieu, le Prophète... Quatre ans après la révolution, il reste encore beaucoup de tabous en Tunisie. Interview du dessinateur -Z-. Jeune Afrique : En Tunisie, comment évolue la caricature ? Depuis la révolution, avez-vous perçu de nouveaux thèmes, de nouvelles figures ? -Z- : J'ai commencé à dessiner sous une dictature, aujourd'hui on va dire que le pays s'est un peu libéré. On peut caricaturer le président, rire de lui et des hommes politiques, mais le chemin reste encore long parce que beaucoup de tabous demeurent : sexe, religion, Dieu, le Prophète... Après la révolution, il y a eu une explosion de dessinateurs liée à internet notamment, mais ceux qui tiennent les journaux n'ont pas fait évoluer leur...

Pages

(La Croix 19/09/17)
La présidence tunisienne a annoncé jeudi 14 septembre l’abrogation de la circulaire de 1973 et des différents textes associés qui interdisaient jusqu’ici aux Tunisiennes de se marier avec un non musulman « Une immense victoire du mouvement féministe ! ». Monia Ben Jemia, juriste et présidente de l’association tunisienne des femmes démocrates (ATFD) ne boude pas son plaisir. Un des grands combats de l’association depuis sa création en 1989 vient enfin d’aboutir. Les femmes tunisiennes peuvent dorénavant épouser un non-musulman. Saïda Garrach, porte-parole de la présidence de la République, également grande militante féministe, a annoncé jeudi 17 septembre que « tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la Tunisienne avec un étranger, à savoir la circulaire de 1973 et...
(Jeune Afrique 19/09/17)
Dans la ville de Sfax, une institutrice a été humiliée vendredi dernier par des parents d'élèves qui l'accusent de dénigrer les préceptes de l'islam dans sa classe. La société civile met en garde contre les dérives des gardiens de la morale dans le pays. La scène est surréaliste. Une enseignante dans une école primaire de la ville de Sfax se fait invectiver par des parents d’élèves qui veulent la chasser de l’école. Ils l’accusent de « mécréance » et demandent son renvoi immédiat au prétexte qu’elle exercerait « une mauvaise influence » sur leurs enfants. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/475449/societe/tunisie-une-enseignante-humil...
(Jeune Afrique 19/09/17)
Youssef Chahed a obtenu le vote de confiance pour son nouveau gouvernement de l'Assemblée des Représentants du Peuple, le 11 septembre 2017. Découvrez les visages -et les profils- qui plancheront sur la justice, les finances ou la coopération tunisiennes. Ghazi Jeribi, Ministre de la Justice, 61 ans Ce haut magistrat et ancien avocat a été reconduit à son poste à la faveur des réformes qu’il a amorcées et de sa discrétion. Pragmatique et attaché à l’équité, il a identifié les leviers pour une refonte de l’institution judiciaire afin qu’elle puisse œuvrer en toute indépendance et dans le respect des droits des justiciables. Cet ancien champion de basket travaille en coordination étroite avec les députés et la société civile. Lotfi Brahem,...
(Courrier International 18/09/17)
Le mariage sans condition entre une Tunisienne et un non musulman est désormais possible. La Tunisie vient d’annuler les textes empêchant ces unions. Cette décision fait suite à la proposition du chef de l’État de permettre ces mariages et aussi d’établir l’égalité hommes-femmes dans l’héritage, qui avait déclenché une polémique. Décryptage. En poursuivant l’objectif de parvenir à l’égalité entre les hommes et les femmes, c’est un nouveau combat historique qui se profile, renouant avec le rôle pionnier de la Tunisie dans les réformes sociales et politiques. La tâche sera probablement rude en raison de la résistance des conservateurs - religieux et non-religieux -, en Tunisie et ailleurs. Comme l’a précisé le président de la République, Béji Caïd Essebsi, dans son...
(MondAfrique 18/09/17)
Radhia Nasraoui qui achève sa troisième grève de la faim n'est pas tendre pour la jeune démocratie tunisienne. Entretien avec une insoumise. Le courage légendaire de Radhia Nasraoui, figure de la résistance au régime du général Ben Ali de 1987 à 2011, n’a pas faibli. L’avocate tunisienne vient de mettre fin à une troisième grève de la faim. Le motif ? La protection insuffisante de son mari, Hamma Hammani, porte-parole du Front populaire tunisien, privé de la sécurité rapprochée de la garde présidentielle. Or depuis l’assassinat en 2013 de deux cofondateurs de son parti, Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, le leader de la gauche tunisienne est une des personnalités les plus menacées par les terroristes. Radhia Nasraoui n’en est pas...
(RFI 18/09/17)
Le maréchal Khalifa Haftar a reçu une invitation pour effectuer une visite officielle en Tunisie depuis plusieurs mois. Ce sera finalement une réalité ce lundi 18 septembre, à son retour du Congo-Brazzaville, et juste avant son départ pour l’Italie, où il est également convié. Il doit rencontrer ce matin le président tunisien. Pour des raisons de sécurité, la venue de Khalifa Haftar à Tunis a été préparée en toute discrétion. Au cours de sa visite, il doit rencontrer le président tunisien Beji Caïd Essebsi et évoquer avec lui l’accord politique entre les parties libyennes, le combat contre le terrorisme et les relations entre les deux pays. La Tunisie et la Libye ont des relations historiques profondes, a rappelé le ministre...
(RFI 18/09/17)
A domicile, la Tunisie est devenue une nouvelle fois championne d’Afrique de basket-ball ce samedi 16 septembre, face au Nigeria (77-65). Les Aigles de Carthage qui avaient mal débuté leur finale ont finalement repris le dessus dès le deuxième quart temps. La Tunisie, annoncée comme l'équipe à battre, n'a pas déçu devant son public au stade de Radès. Chez elle, la Tunisie avait pris le dessus sur le Maroc en demi-finale (60-52). Et les Aigles de Carthage avaient besoin de tous leurs supporters face au Nigeria, tenant du titre et tombeur du Sénégal dans sa demie (76-71). Les fans ont été au rendez-vous pour pousser leur équipe. Zied Chennoufi très en vue Pour sa première finale à domicile, la Tunisie,...
(RFI 18/09/17)
L’invité de RFI est la cinéaste tunisienne Salma Baccar. Après la révolution de 2011 elle est élue membre de l’Assemblée constituante en tant que représentante du pôle démocratique moderniste puis de la Voie démocratique et sociale. Elle alterne aujourd’hui activités politiques et cinéma et met d'ailleurs la dernière main à son nouveau film. RFI: Vous quittez un peu la politique pour le cinéma, après avoir quitté le cinéma pour la politique ? Salma Baccar: Je pense que je n’ai jamais quitté le cinéma pour la politique et aujourd’hui, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas quitté la politique pour le cinéma puisque je vous reçois dans le siège de mon parti, le parti Al-Massar, La voie démocratique et sociale...
(Le Monde 18/09/17)
Pour beaucoup de lesbiennes et gays issus d’une culture conservatrice, la pression familiale est trop forte pour pouvoir assumer un « coming-out ». La saison des mariages touche à sa fin. Cet été encore, Alex* n’a pas trouvé la bonne personne avec qui contracter un mariage de convenance. Une union tant souhaitée qui aurait pu lui permettre de vivre son homosexualité sans subir « la pression latente » de sa famille. Alex a 33 ans, est originaire d’Algérie et est musulman pratiquant. Il a un bon travail. Il est cadre supérieur à Lyon, employé par une administration d’Etat dans le domaine de la construction. Il y a un an, le jeune homme a décidé de sauter la pas et de...
(RFI 16/09/17)
En Tunisie, une nouvelle loi dite « de réconciliation » suscite la controverse. Adoptée mercredi au terme de débats houleux au Parlement, elle prévoit l'amnistie des responsables gouvernementaux accusés de corruption sous Zine el-Abidine Ben Ali, l’ancien président. L'opposition comme la société civile dénoncent un coup fatal porté à la transition démocratique tunisienne. Pour Amine Alouche, membre de l'association Al-Bawsala, qui observe la vie parlementaire, cette loi encourage l'impunité : « Cette loi de réconciliation est un pas en arrière pour les libertés en Tunisie. Elle offre une amnistie, pas une réconciliation. Elle ouvre la voie à la corruption des fonctionnaires comme ces ministres et hauts responsables de l'Etat...
(RFI 16/09/17)
La réponse de la présidence tunisienne dans l'affaire de l'expulsion du prince Moulay Hicham, le cousin du roi du Maroc Mohammed VI renvoyé de Tunis le 8 septembre dernier, n’a pas tardé. Le palais de Carthage affirme qu’il n’a pas été mis au courant de cette extradition et demande au gouvernement de mener une enquête sur cette expulsion. « Malheureusement, on n’était pas au courant, affirme Saïda Garrach, porte-parole de la présidence. Et d’ailleurs, même le ministère des Affaires étrangères a dit qu’il n’était pas avisé. Tout en sachant que c’est une personne que le président connaît. C’est pour cela qu’il n’a pas apprécié ce qu’il s’est passé, parce que ça a été fait par le ministère de l’Intérieur. On...
(Jeune Afrique 16/09/17)
Le chef d'Ennahdha, Rached Ghannouchi, prépare sa candidature à la présidentielle de 2019. Ce qui passe, entre autres, par le style vestimentaire. Loin du siège d’Ennahdha, dans un appartement d’El Manar (Tunis), un groupe de communicants s’active à poser les jalons de sa campagne. Ils ont conseillé au chef du parti islamiste de changer de look et de porter une cravate, ce qu’il fait depuis quelques semaines. Surtout, ils comptent sur une victoire aux municipales, qui pourraient se tenir en décembre, pour créer une dynamique lors des législatives, ce qui permettrait à Ghannouchi de ratisser au-delà des rangs de son parti et faciliterait son entrée au palais de Carthage. Cependant, les analystes d’Ennahdha craignent que ce plan ne soit contrecarré...
(Le Monde 15/09/17)
Le texte prévoit l’amnistie des fonctionnaires impliqués dans les malversations de l’ancien régime. Une manifestation de contestation est prévue samedi. Vociférations, poings battant les pupitres, hymne national chanté à tue-tête dans l’Hémicycle. L’atmosphère était orageuse à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), mercredi 13 septembre, quand les députés ont adopté un projet de loi d’amnistie des fonctionnaires impliqués dans des malversations datant de la dictature renversée par la révolution de 2011. A l’agitation des élus de l’opposition répondaient les clameurs d’une centaine de manifestants regroupés à l’entrée du Parlement à l’appel de Manich Msamah (« je ne pardonne pas » en arabe)...
(Le Monde 15/09/17)
Pour Amira Yahyaoui de l’association Al-Bawsala, les « vaines » tentatives du pouvoir de renouer avec les pratiques du passé se heurteront à « la remobilisation des Tunisiens ». Amira Yahyaoui est la fondatrice de l’association Al-Bawsala (la boussole, en arabe), l’une des organisations de la société civile les plus emblématiques de la Tunisie post-2011. Al-Bawsala promeut la citoyenneté et la transparence démocratique. Dans un entretien au Monde Afrique, Mme Yahyaoui estime que l’adoption, mercredi 13 septembre, du projet de loi amnistiant les fonctionnaires impliqués dans les malversations de l’ancien régime révèle un « corps malade en train de mourir ».
(Le Point 15/09/17)
Le mariage sans condition entre une Tunisienne musulmane et un non-musulman est désormais possible. Le pays vient d'annuler les textes empêchant ces unions. Jamais un sujet n'aura suscité autant de passions et de déchirements dans l'opinion publique : la femme. Fin juillet 2017 déjà, l'Assemblée des représentants du peuple votait une loi historique contre les violences faites aux femmes. Depuis ce jeudi 14 septembre, on peut dire que la Tunisie retrouve de l'ambition pour redevenir un pays pionnier dans le monde arabe en matière de droits des femmes. La porte-parole de la présidence de la République, Saïda Garrach, a annoncé, dans une publication diffusée sur Facebook, que tous les textes relatifs à l'interdiction du mariage entre une femme tunisienne et...
(Jeune Afrique 15/09/17)
Il a succédé à son mentor Mustapha Ben Jaâfar. Sa mission : redonner un nouveau souffle à ce parti qui peine à se relever après sa déconfiture lors des élections législatives de 2014. Les élections internes organisées à l’occasion du 3ème congrès national du parti Ettakatol les 9 et 10 septembre ont débouché sur l’élection de Khalil Zaouiai à la place du fondateur historique du parti Mustapha Ben Jaâfar. Avec ses manières de fils de notables de Tunis, où il est né, ce politicien de 56 ans, aurait pu avoir un parcours tout tracé de chirurgien orthopédique reconnu, mais il s’éprend de la politique à l’université et fraie avec les mouvements révolutionnaires d’extrême gauche. De l’extrême au centre gauche Ses...
(RFI 15/09/17)
Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans. Les circulaires ministérielles datant de 1973 et empêchant ces unions ont été abolies ce jeudi. Ce 8 septembre, le ministre de la Justice Ghazi Jeribi a signé une circulaire annulant celle de 1973 et tous les textes qui s’y réfèrent et qui interdisaient le mariage avec des non-musulmans. Dans la nouvelle circulaire, le ministre rappelle la contradiction de celle de 1973 avec la Constitution, tout comme avec les accords internationaux signés par l’Etat tunisien. Cette annulation fait suite au souhait du chef de l’Etat, qui le 13 août dernier, jour de la fête de la femme en Tunisie, avait promis d’abroger ce texte, adressant une...
(Financial Afrik 15/09/17)
Le groupe tunisien de Conditionnement des Huiles d’Olive, (CHO) et le groupe marocain Dislog ont paraphé, lundi 11 septembre 2017, un partenariat pour l’installation d’une nouvelle unité de production et de commercialisation dans la région de Meknès, au Maroc. L’unité portera le nom de CHO Maroc, avec un capital de 6 millions de dirhams, soit l’équivalent de 650 000 dollars, détenu à hauteur de 49% par CHO Tunisie et 51% par son partenaire marocain. Lire la suite sur: http://www.financialafrik.com/2017/09/15/bmce-capital-dans-un-partenaria...
(RFI 15/09/17)
La Biennale des photographes du monde arabe contemporain à Paris consacre un focus sur la jeune photographie algérienne et un autre à la photographie en pays tunisien. Ce sont incontestablement les deux points forts de cette deuxième édition qui vient d’ouvrir ses portes à Paris. Cinquante photographes exposent leurs images aussi sensibles que souvent subversives dans huit lieux différents, dont l’Institut du monde arabe (IMA), la Maison européenne de la photographie et la Cité internationale des arts. La raison d’être de cette deuxième édition de cette Biennale des photographes du monde arabe contemporain ? L’incroyable succès de la première édition qui avait pourtant lieu en 2015, l’année de la vague d’attentats en France, avance le commissaire général Gabriel Bauret :...
(AFP 14/09/17)
La société civile et l'opposition tunisiennes ont exprimé leur vive inquiétude pour la transition démocratique de l'unique pays rescapé du "Printemps arabe", après l'adoption d'une loi controversée d'amnistie de fonctionnaires impliqués dans la corruption sous la dictature. L'approbation de la législation mercredi soir à l'issue d'une journée houleuse au Parlement intervient en outre dans la foulée d'un vaste remaniement lors duquel d'anciens ministres du dictateur déchu Zine El Abidine Ben Ali ont rejoint le gouvernement, à des postes importants (Finances, Education).

Pages