Dimanche 24 Septembre 2017

Tunisie

(Business.News 12/09/17)
La Tunisie a vivement condamné l'attaque terroriste qui a visé, ce lundi 11 septembre 2017, un convoi des forces de sécurité égyptiennes dans la province du Nord du Sinaï, et qui a fait nombre de victimes parmi les sécuritaires et les civils. Le ministère des Affaires étrangères a exprimé, dans un communiqué, la solidarité de la Tunisie avec le peuple d'Egypte et ses sincères condoléances aux familles des victimes, réitérant son soutien au gouvernement égyptien dans sa guerre contre les terroristes et les extrémistes. La Tunisie a en outre appelé au renforcement de la coordination entre les composantes de la communauté internationale pour contrer le terrorisme. M.B.Z
(Tunisie Numérique 12/09/17)
Le directeur d’une société et son comptable ont été condamnés à 3 mois de prison ferme et 22, 421 millions de dinars par un tribunal de Monastir. Spécialisée dans l’importation des meubles , cette société s’adonnait à une gigantesques fraude commerciale en prétendant importer des meubles et autres objets décoratifs d’Espagne alors qu’en réalité, sa marchandise est importée de Chine. Elle a été épinglée par une unité des investigations douanières qui a déposé un dossier à la justice de Monastir, rappelle-t-on. On reproche à cette entreprise d’avoir tiré profit des avantages fiscaux liés à l’importation et d’usage de faux ainsi que tromperie sur la nature de la marchandise.
(AFP 11/09/17)
Le président tunisien Béji Caïd Essebsi a accentué sa mainmise sur le gouvernement lors du récent remaniement opéré par son Premier ministre Youssef Chahed, qui doit obtenir lundi la confiance du Parlement, à l'approche d'échéances électorales. Issu du parti Nidaa Tounès, fondé en 2012 par le chef de l'Etat, M. Chahed, plus jeune chef de gouvernement de l'histoire moderne du pays, devrait obtenir aisément la faveur des députés: sa formation et les islamistes d'Ennahdha sont majoritaires au Parlement et alliés au sein du gouvernement. En annonçant le 6 septembre un vaste remaniement, Youssef Chahed a décrit un "gouvernement de combat".
(Le Monde 11/09/17)
Sous l’ascendant grandissant du président Essebsi, le premier ministre a constitué un nouveau gouvernement composé au cinquième de cadres du régime déchu en 2011. La Tunisie est un chantier démocratique trop rare, trop précieux – dans cette région du monde – pour qu’on l’afflige de caricatures. Il se cristallise, dans le sillage d’un printemps 2011 qui époustoufla le monde, une expérience unique d’acclimatation de la démocratie en terre arabo-musulmane, à juste titre célébrée par maints laudateurs. Les cyniques ratent assurément l’événement à trop vouloir ergoter sur les acquis, voire à nier qu’une révolution ait vraiment eu lieu. Mais les thuriféraires se trompent à vouloir sous-estimer une troublante évolution que vient de confirmer l’annonce à Tunis, mercredi 6 septembre, d’un remaniement...
(Xinhua 11/09/17)
TUNIS, (Xinhua) -- Le chef du gouvernement d'union nationale, Youssef Chahed vient de manœuvrer considérablement son cabinet avec un remaniement ministériel touchant à treize portefeuilles dont deux souveraines (Intérieur et Défense) et sept secrétariats d'Etat. Dans l'attente de sa présentation à l'Assemblée des représentants du peuple pour vote de confiance, prévu pour lundi 11 septembre courant, le nouveau gouvernement tunisien semble être, selon Youssef Chahed lui-même, déterminé à combattre la corruption, une "bataille" que ce dernier a déclenché il y plusieurs semaines couronnée par l'interpellation d'une dizaine d'hommes d'affaires, cadres voire même un journaliste de renommée. "La nouvelle composition fera du gouvernement d'union nationale un gouvernement de guerre lors de la prochaine étape (...), ce gouvernement poursuivra sa lutte contre...
(Xinhua 11/09/17)
TUNIS, (Xinhua) -- Le taux d'inflation à la consommation familiale s'est relativement accru à fin août 2017 pour se situer à 5,7% contre 5,6% un mois auparavant et 4% en début de l'année en cours, a-t-on appris jeudi auprès de l'Institut national de la statistique (INS) de Tunisie. "Depuis 2015 (février-mars), ce taux reste un record malgré des hauts et des bas enregistrés tout au mong de l'année dernière", a indiqué l'INS. Hors énergie et alimentation, le taux d'inflation à la consommation familiale atteint les 6% suite essentiellement à la flambée des prix, en glissement annuel, de 6,2% sur le marché libre (non encadré par l'Etat). L'INS impute cette courbe ascendante de l'inflation à la hausse remarquable des prix du...
(Agence Ecofin 11/09/17)
(Agence Ecofin) - En Tunisie, la compagnie indépendante canadienne Serinus Energy a redémarré ses activités d’exploitation de pétrole et de gaz sur son champ Sabria situé dans le Centre du pays. Une reprise de la production facilitée par la levée du blocage des sites d’accès par les manifestants lors des mouvements sociaux en mai dernier. Dans un communiqué, l’entreprise a expliqué qu’elle s’est assurée qu’il n’y ait plus de perturbation sur son site avant d’y relancer la production qui était de 630 barils par jour. Cependant, la production n’a pas encore redémarré sur son champ Chouech Es Saida. Outre les difficultés liées aux manifestations, la pompe électrique submersible du puits CS-3 rencontre des difficultés de fonctionnement, ce qui empêche le...
(RFI 11/09/17)
Le cousin du roi du Maroc, Moulay Hicham, connu pour ses prises de positions tranchées contre la monarchie marocaine, a été expulsé vendredi 8 septembre de Tunisie. Il a été mis dans un avion Air France par des policiers tunisiens alors que cet universitaire renommé venait y tenir une conférence sur la transition démocratique tunisienne. L'affaire fait scandale. Depuis la fuite de Ben Ali il y a 6 ans et demi, jamais la Tunisie n'avait expulsé ainsi une telle personnalité. Vendredi, le prince marocain effectue des longueurs dans la piscine d’un hôtel chic d'une banlieue riche de Tunis, quand cinq policiers en costume-cravate viennent le cueillir à la sortie du bassin.
(Xinhua 11/09/17)
TUNIS, (Xinhua) -- "La présence de Marines américains sur le territoire tunisien n'implicite jamais la présence d'une base militaire US", a déclaré jeudi le ministre tunisien de la Défense sortant Farhat Horchani lors d'un point de presse pour donner le coup d'envoi de la mise en place d'un système de surveillance électronique le long du front frontalier sud-est du pays. Ce projet, a fait savoir le ministre sortant, est financé conjointement par les Etats-Unis et l'Allemagne. D'après lui, "la préservation de nos frontières exige des techniques et équipements sophistiqués dont des drones sans pilotes outre une assistance étrangère avec des compétences qui apporteront un savoir-faire important". La Tunisie se veut, a-t-il mis en garde, confrontée à des "menaces inhabituelles" à...
(Xinhua 11/09/17)
TUNIS, (Xinhua) -- La compagnie aérienne tunisienne, Tunisair, a programmé 45 vols à partir des lieux saints en Arabie saoudite durant la période allant du 6 au 21 septembre courants, pour assurer le retour des 10.804 pèlerins, a-t-on appris vendredi auprès de Tunisair. Les vols de départs de l'Arabie saoudite décollent des aéroports de Jiddah jusqu'au 12 septembre et de celui de la Médine du 13 au 21 septembre 2017, selon la même source. Mettant à la disposition des pèlerins tunisiens deux appareils Airbus A340 avec le renforcement de la délégation tunisienne par des équipes d'assistance psychologique, logistique et médicale, Tunisair informe que 24 vols atterriront à Tunis, 9 dans la province de Monastir (côtes-est), un vol vers Gabes (sud-est),...
(Agence Ecofin 11/09/17)
(Agence Ecofin) - La Banque Européenne de Reconstruction et de Développement (BERD) a débloqué une ligne de financement de 10 millions $, pour appuyer l’Union Internationale de Banque (UIB), la filiale en Tunisie du groupe français Société Générale, dans son activité de financement des opérations de commerce extérieur. Cet appui de l’institution internationale basée à Londres, va couvrir les opérations d’émissions de garanties par la banque tunisienne, d’une maturité allant jusqu’à trois ans, et ses opérations de financement pré-export et post-export de l’Union Internationale de Banques (UIB). Cette ligne de crédit est complétée par une offre de formation sur le commerce extérieur destinée aux entreprises clientes de l’IUB. Celles-ci bénéficieront de l’expertise de l’établissement bancaire en matière de solutions de...
(APA 11/09/17)
After winning their two first matches, Nigeria, Morocco, Tunisia and Senegal have secured qualification for the last eight contest in the 29th edition of the Afrobasket for men, while Angola which lost its last game finds itself is in difficulty situation Nigeria (Group A), Morocco (Group B), Tunisia (Group C) and Senegal (Group D) have defeated Mali Angola, Rwanda and Egypt 87-52, thus securing their tickets to the quarter finals stage. Of all the wins, Morocco’s 60-53 defeat of Angola was the most surprising. Considered one of the favourites of the tournament, the “Palencas Negras" overcame Uganda with great difficulty (94-89 after extra time). They will take on CAR for the last game on Sunday. In group C, Rwanda and...
(RFI 11/09/17)
Nigeria-Cameroun, Sénégal-Angola, Maroc-Egypte et Tunisie-RD Congo seront les affiches des quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball (Afrobasket 2017), le 14 septembre à Tunis. Les Camerounais se sont qualifiés aux dépens des Rwandais, les Sénégalais ont écrasé les Mozambicains et les Congolais ont battu les Nigérians. Les Maliens sont éliminés malgré leur victoire 92-63 face aux Ivoiriens. Le premier tour du Championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball 2017 s’est achevé ce 10 septembre avec quelques surprises. La première d’entre elles a été la victoire de l’équipe de la RD Congo face à celle du Nigeria, à Tunis. La RDC est en effet venue à bout 83-77 de champions d’Afrique en titre plutôt maladroits au tir...
(AFP 10/09/17)
"Des éléments de la police sont venus me chercher à mon hôtel, peu après mon arrivée sur place hier à la mi-journée", a déclaré Moulay Hicham, qui vit aux Etats-Unis. Il était arrivé le jour même à Tunis pour une conférence dans le cadre d'un forum organisé par l'Université de Stanford et consacré notamment à la transition tunisienne après les Printemps arabes de 2011. "J'ai été conduit à l'aéroport, où là j'ai exigé un document justifiant mon expulsion, alors que je n'ai commis aucune infraction", a-t-il expliqué. "Les policiers étaient embarrassés, ils ont évoqué oralement une +décision de souveraineté+ et ont finalement consenti a annulé sur mon passeport mon tampon d'entrée dans le pays
(Le Point 07/09/17)
Depuis 2011, c'est la 10e fois que la Tunisie change de gouvernement. Particularité du nouvel attelage : le retour de figures de l'ancien régime. La journée a commencé par la publication d'un long entretien signé Béji Caïd Essebsi (BCE). L'homme n'y mâche pas ses mots. Il juge que « la Constitution a créé un système où s'entremêlent les prérogatives entre les institutions constitutionnelles, ce qui constitue en soi un facteur bloquant ». Plus loin il appelle « à revoir (…) la nature du système politique ». L'ARP, le réacteur nucléaire de la démocratie tunisienne, vit au rythme des humeurs des partis politiques.
(Xinhua 07/09/17)
TUNIS, (Xinhua) -- Mercredi, le chef du gouvernement tunisien d'union nationale Youssef Chahed a annoncé officiellement la composition du nouveau gouvernement suite au remaniement ministériel ayant touché à treize portefeuilles en plus de sept secrétaires d'Etat. Ce remaniement a concerné les ministères de l'Intérieur, Défense, Finances, Éducation, Développement et investissement, Energie et mines, Commerce, Formation professionnelle et emploi, Santé, Industrie et PME, Transport, Domaines d'Etat et affaires foncières ainsi qu'un poste de ministre auprès du chef du gouvernement chargé des grandes réformes. Deux nouveaux ministres sont à la tête de deux départements de souveraineté à savoir Abdelkarim Zbidi, nouveau ministre de la Défense et Lotfi Brahim, à la tête du ministère de l'Interieur. Alors que M. Zbidi, 67 ans, occupait...
(Xinhua 07/09/17)
TUNIS, (Xinhua) -- Jusqu'à fin juin 2017, la dette de la Tunisie a grimpé pour se situer à 66,9% du PIB du pays contre 60,3% en juin 2016, d'après une note de la dette publique tunisienne reçue mercredi par l'Agence de presse Xinhua. En valeur, l'endettement public tunisien a passé entre 2016 et 2017 de 52.700 millions de dinars à 62.791 millions de dinars, l'équivalent d'environ le double de l'actuel budget d'État tunisien soit 32.270 millions de dinars (un dinar vaut environ 0,4 dollar). Représentant à peu près les deux tiers de la dette publique soit 43.600 millions de dinars, l'endettement extérieur de la Tunisie est réparti en 47% de dettes diverses, 15% de dettes bilatérales et 38% du côté...
(AFP 07/09/17)
Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, s’est confié à cœur ouvert, dans un entretien publié mercredi 06 septembre 2017 par le journal La Presse, exprimant sa déception à l’égard de son principal allié le Mouvement Ennahdha qu’il a tenté de ramener dans le giron des partis politiques dit “Civils”, mais en vain. “Nous nous sommes retrouvés dans une situation très difficile et il fallait prendre la décision d’une alliance gouvernementale qui constituera une solution aux problèmes posés ou au moins ne les compliquera pas davantage”, a indiqué Béji Caied Essebsi, soulignant “nous n’avions pas d’autres scénarios pour réaliser ces objectifs. Ennahdha était disponible, en plus d’autres partis, ce qui nous a permis de former une alliance gouvernementale”. Selon...
(Jeune Afrique 07/09/17)
Le projet de loi de finances 2018 des États-Unis prévoit une réduction de l’aide à la Tunisie. Pour étayer ses arguments devant le Congrès, l’administration Trump passe au crible les relations de Tunis avec le Qatar. Washington épingle les associations caritatives financées par Doha, et notamment les liens qu’entretient la fondation Silatech, présidée par Cheikha Moza, avec le Réseau Entreprendre, une association tunisienne qui soutient de jeunes créateurs d’entreprise et que préside Badreddine Ouali, patron du groupe Vermeg. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/471165/politique/tunisie-qatar-trump-che...
(La Tribune 07/09/17)
La Tunisie est aujourd'hui le deuxième pays producteur au monde d'huile d'olive après l'Espagne. Ce repositionnement vient après la production exceptionnelle enregistrée durant la saison 2016-2017. «Classée deuxième à l'échelle mondiale, après l'Espagne avec 1,8 million d'hectares comptant 86 millions d'oliviers, la Tunisie s'attend à une croissance de sa production d'huile d'olive pour 2017-2018 à raison de 20% à 30% par rapport aux deux dernières saisons». C'est par cette déclaration, relayée via un communiqué, que Chokri Bayoudh, directeur général de l'Office national tunisien de l'huile (ONH) a annoncé officiellement le repositionnement de son pays dans le Top 3 des pays producteurs d'huile d'olive à l'échelle mondiale. «Pour le mois de novembre prochain, le démarrage de la nouvelle saison augure d'une...

Pages

(Jeune Afrique 04/08/17)
Figure de la gauche tunisienne, Saïda Garrach avocate et militante féministe est depuis le 21 juillet, la première femme porte-parole de la présidence. Sa haute silhouette d’amazone et sa voix en imposent, intimident, et sa détermination plus encore. Première femme à être nommée porte-parole de la présidence de la République, Saïda Garrach, 49 ans, est connue pour son opposition farouche à Ben Ali. Certains auraient souhaité qu’elle poursuive l’action militante, mais elle préfère désormais mener ses combats où se prennent les décisions. Membre du comité exécutif de Nidaa Tounes, elle a été propulsée au Palais de Carthage en 2015, après la consécration électorale du parti aux législatives et celle de son fondateur à la présidentielle, Béji Caïd Essebsi, dont elle...
(Leaders 04/08/17)
Au-delà de la polémique qui s’est développée autour du discours du gouverneur de Sousse le 14 juillet dernier à Nice, à l’occasion de la commémoration de l’attentat au camion bélier sur la Promenade des Anglais, c’est tout le problème de la maîtrise des langues étrangères et notamment le français qui s’en trouve posé, une fois de plus. A entendre ce malheureux gouverneur ânnoner son texte, Il me revient en mémoire cette scène surréaliste d'un ministre de la Troïka en train de discuter avec son homologue français par interprète interposé. Et du coup, je me dis que, décidément, le temps est révolu où les Tunisiens savaient voyager entre les langues. La coexistence pacifique entre le français et l’arabe, inaugurée à l'orée...
(Jeune Afrique 04/08/17)
L’officier tunisien Khaled Karoui a reçu un certificat de reconnaissance de l'ONU pour avoir sauvé trois de ses confrères et un prisonnier dans une attaque perpétrée par des anti-balka. Le Casque bleu Khaled Karoui a sauvé la vie de trois de ses confrères marocains ainsi que d’un prisonnier le 8 mai, lors d’une attaque de son convoi par des hommes armés en Centrafrque, à 25 km de Bangassou. Ce jour-là, Khaled Karoui assure le transfert d’un ex-seleka, détenu, quand il est interrompu par un groupe de plus de 500 anti-balaka. Des échanges de tirs ont lieu, et un contingent de casques bleus est touché. Des soldats marocains notamment sont blessés. Khaled Karoui s’aventure alors sous la pluie de balles pour...
(Le Huffington Post 04/08/17)
C'est le Venezuela qui détient le score le plus bas (42 sur 100), signifiant que c'est le premier pays au monde où les habitants ne se sentent pas en sécurité. Mais dans ce classement, la Tunisie, avec un score égal à 75 sur 100, porte le titre du troisième pays arabe, après le Yemen (68), et la Mauritanie (60), où la population se sent le moins en sécurité, d'après le "2017 Global Law and Order Report". Cette étude, réalisée par Gallup, présente les résultats de plus de 136000 entrevues menées en 2016, dans 135 pays. Près de 1000 personnes, âgées de 15 ans et plus, ont répondu à ces questions: Avez-vous confiance en les forces de police de votre région?...
(Jeune Afrique 03/08/17)
Le fondateur de Vermeg, Badreddine Ouali, également esthète et mécène, s’apprête à faire franchir un nouveau cap à sa société. Retour sur un parcours aux allures de success-story. Originaire des faubourgs de Tunis, Badreddine Ouali, le président de l’éditeur de logiciels Vermeg, n’était pas familier du monde de la finance. « La première fois que j’ai vu écrit “obligataire”, je pensais qu’il s’agissait de l’adjectif obligatoire mal orthographié », se souvient le quinqua au contact facile qui nous a reçus dans son bureau tunisois des Berges du lac, avec vue panoramique sur la mer. Vermeg, dont les produits informatiques sont utilisés pour la gestion de titres dans la banque et le suivi des sinistres dans les assurances dans 20 pays,...
(L'Economiste Maghrébin 02/08/17)
Le Directeur Général de la FAO vient de nommer Michael Hage aux fonctions de Coordinateur du Bureau Sous-Régional de la FAO en Afrique du Nord qui a son siège en Tunisie. La prise de ses fonctions entre en vigueur le 1er août 2017. Il succède ainsi à Lamourdia Thiombiano. M. Hage est de nationalité libanaise. Titulaire d’une Maîtrise en économie et d’une Maîtrise en sciences des affaires de la « State University of New York », il détient aussi un Certificat d’études supérieures en gestion du commerce mondial de l’Ecole des politiques publiques de l’Université « George Mason », Virginie, Etats-Unis d’Amérique. La carrière de M. Hage s’étend sur plus de deux décennies au service des relations multilatérales, de l’élaboration...
(Jeune Afrique 02/08/17)
Une délégation de 29 membres de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT) est à Damas depuis le week-end dernier. Durant cette visite, elle a rencontré le président syrien, pour l'appuyer dans sa "lutte contre le terrorisme", dit-elle. Une délégation de l’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT), principale centrale syndicale du pays, a entamé une visite officielle en Syrie le week-end dernier. Une visite décidée lors du Congrès national du syndicat, en janvier 2017. L’UGTT s’y était engagé à encourager la reprise des relations diplomatiques avec le pays de Bachar al-Assad, mais aussi à le soutenir dans sa « lutte contre le terrorisme ». La délégation, composée de 29 personnes, inclut aussi bien des représentants syndicaux des différents secteurs, des régions...
(L'Economiste Maghrébin 02/08/17)
Partie le 24 juillet 2015 des États-Unis, l’Américaine de 27 ans Cassie DePecol est devenue récemment la première femme à avoir fait le tour du monde : 196 pays visités, ni plus ni moins ! Et elle l’a fait en 18 mois seulement. La Tunisie figure en 7e position dans la liste des 10 pays qui l’ont le plus impressionnée et qu’elle recommande de visiter. « La Tunisie est l’un de mes 5 premiers pays préférés que j’ai visitée pour la première fois. Avec sa beauté, son allure, la promptitude des gens et des forces de l’ordre à vous venir en aide, c’est essentiel pour une femme qui voyage seule. Je me suis sentie à 100 % à l’aise ici...
(France TV Info 01/08/17)
En Tunisie, l'île de Djerba est connue comme une grande destination touristique. Mais au-delà des complexes hôteliers, elle abrite un autre trésor : la synagogue de la Ghriba, la plus ancienne d'Afrique. Djerba est connue pour ses gigantesques complexes hôteliers et ses plages de sable fin. Mais derrière cette carte postale très touristique se cache un Djerba beaucoup plus authentique. À l'intérieur des terres, l'un des plus anciens quartiers de l'île. Sous haute protection policière se cache la plus vieille synagogue d'Afrique : la Ghriba, un lieu de pèlerinage pour des milliers de juifs venus du monde entier. Mais c'est aussi un site renommé, que ce jeune couple de Français vient visiter, vêtus d'un voile et d'une kippa. "C'est la...
(Business.News 01/08/17)
La centrale syndicale a considéré dans un communiqué rendu public, aujourd’hui, lundi 31 juillet 2017, que la loi contre les violences faites aux femmes constitue une deuxième révolution après le Code du statut personnel (CSP). Par ailleurs, l'UGTT a appelé le gouvernement à accélérer les procédures d’adoption des conventions internationales concernant les femmes notamment la convention 183 relative à la protection de la maternité.
(Business.News 01/08/17)
La situation économique, l’état de nos finances publiques et les solutions de sortie de crise ont fait l’objet d’une interview accordée ce lundi 31 juillet 2017 à l'émission Expresso sur Express Fm, par l’expert économique Ezzeddine Saïdane. Ainsi, l’expert a expliqué qu’on ne peut pas sauver notre pays avec des solutions instantanées et du bricolage. «Le défi actuellement pour la Tunisie est économique et financier. Sauver la Tunisie est possible mais à certaines conditions. Il faut, d’abord, une volonté politique en ayant la conviction que le gouvernement veut sauver l’économie nationale et les finances publiques. Il faut sauver la Tunisie du piège de l’endettement extérieur exorbitant et la protéger de la tutelle d’autrui. La deuxième condition est de faire le...
(RFI 01/08/17)
A la fin des années 2000, Airbus a ouvert une grande usine en Tunisie pour fabriquer une partie de ses avions. Il existe aussi un grand nombre de sous-traitants aéronautiques dans le pays. Mais jusqu’à récemment, personne ne s’était lancé dans la construction d’un avion tunisien à proprement parler, assemblé et conçu dans le pays. Ce projet, des frères jumeaux l’ont réalisé. Ils se sont lancés au lendemain de la révolution de 2011 et ils ont désormais leur propre usine, où ils construisent jusqu’à une quinzaine de petits avions chaque année. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20170730-tunisie-avions-100-tunisiens
(Business.News 31/07/17)
La ministre du Tourisme, Selma Elloumi Rekik, a annoncé que 3,5 millions de touristes ont visité la Tunisie "jusqu'ici". Elle a ajouté dans une déclaration donnée à la TAP, ce samedi 29 juillet 2017, que la Tunisie récupère ses marchés traditionnels et notamment les marchés français et britannique, ajoutant qu'il est nécessaire d'en conquérir d'autres. Selma Elloumi a souligné que nombreux marchés sont à la recherche de tourisme culturel précisant que les mesures nécessaires sont entamées pour diversifier les services offerts aux diverses catégories de touristes.
(Jeune Afrique 31/07/17)
Décidément, la Tunisie ne fait rien comme les autres pays arabes. Ceux qui, depuis la « révolution » du 14 janvier 2011, la regardent de haut parce qu’elle se débat, sans guide ni boussole, dans un processus lent et difficile visant à instaurer une démocratie prospère devraient observer avec attention les événements dont elle est aujourd’hui le théâtre. Ce 26 juillet, Naziha Laabidi, la ministre de la Femme, peinait à masquer son émotion après l’adoption par l’Assemblée nationale d’une loi véritablement historique sanctionnant les violences faites aux femmes. Toutes les violences, qu’elles soient le fait d’un mari, d’un frère, d’un parent, d’un employeur ou d’un citoyen lambda ; qu’elles soient physiques, bien sûr, mais aussi morales, sexuelles ou économiques. Le texte...
(Contrepoints 31/07/17)
La Tunisie vient de se doter d’une loi sur les violences faites aux femmes. Le progrès n’est pourtant que cosmétique, car de lourds sujets sont ignorés. Vous aimez cet article ? Partagez le ! La nouvelle loi sur les violences faites aux femmes, qui doit être promulguée à l’expiration du délai de recours, fait grincer des dents nombre de véritables humanistes en Tunisie ; aussi, certaines voix appellent-elles déjà le président de la République à ne pas la promulguer. Il est ainsi invité à user de son droit prévu par l’article 81 de la Constitution, l’autorisant à renvoyer à l’Assemblée la loi adoptée pour une seconde lecture. Ce renvoi devant être motivé, ci-après quelques éléments d’intérêt prouvant que la loi...
(Business.News 31/07/17)
Le ministre de l’Agriculture, Samir Taïeb a été victime d’un accident de la route, ce samedi 29 juillet 2017, alors qu'il se rendait au siège du département. Au niveau du pont de Radès-La Goulette, son véhicule a dérapé, apprend Business News. Il a été admis à l’hôpital. Il souffre d’une fracture au niveau de l’épaule et devra subir une intervention chirurgicale dans la journée.
(Business.News 31/07/17)
A l’occasion de la commémoration du 18ème anniversaire de l’accession du souverain au Trône Marocain, une cérémonie présidée par l’ambassadrice du Royaume du Maroc en Tunisie, Latifa Akharbach a été organisée ce dimanche 30 juillet 2017. C’est en présence du ministre chargé des Relations avec les instances constitutionnelles et la Société civile, Mehdi Ben Gharbia et du secrétaire d’Etat chargé aux Affaires étrangères, Sabri Bech Tobji, que l’évènement s’est déroulé. Il y avait également de nombreux ambassadeurs et diplomates, des ressortissants marocains en Tunisie, des députés et des représentants des organisations nationales tunisiennes. Latifa Akharbach a évoqué, durant son discours, le renouveau des relations bilatérales entre la Tunisie et le Maroc ainsi que la participation de son pays au Sommet...
(Tunis Afrique Presse 29/07/17)
Le secrétaire général de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) Noureddine Tabboubi, a appelé vendredi le Gouvernement à établir une révision convenable des conventions de partenariat avec l’Union Européenne dans le domaine de la migration dans l’objectif de consolider la liberté de circulation des personnes en tant que partie indispensable de la politique d’échange libre et afin de réaliser la cohabitation pacifique. Tabboubi a réitéré, dans son allocution prononcée à l’occasion de l’ouverture des travaux du forum annuel des tunisiens à l’étranger organisé à Tunis, son appel au gouvernement à accroitre la concertation et la coordination afin de mettre en place une politique migratoire adéquate et efficace qui soit le moyen exemplaire pour réaliser l’intégration économique et l’échange culturel entre...
(AFP 28/07/17)
La loi adoptée par le Parlement tunisien pour lutter contre les violences faites aux femmes est "une étape décisive", s'est réjouie jeudi l'ONG Human Rights Watch, en appelant les autorités à assurer le financement des mesures votées. "En promulguant cette loi, les autorités tunisiennes ont montré qu’elles étaient impliquées en faveur des droits des femmes et ont établi une norme que beaucoup d’autres pays seraient avisés de suivre", a déclaré dans un communiqué Amna Guellali, la directrice du bureau de Tunis de HRW. La législation, adoptée mercredi, renforce la protection des victimes de violences, notamment familiales, et abolit des dispositions "rétrogrades".
(Jeune Afrique 28/07/17)
La Tunisie fait de nouveau rêver les touristes européens. Ils représentent 17% des visiteurs. Mais, à la plus haute marche du podium, on retrouve l'Algérie. Selon les prévisions d'entrées pour la haute saison 2017 fournis par le ministère du tourisme Tunisien, le pays devrait attendre 1,5 million d'Algériens. Ni statistiques ni avis d’expert. L’indicateur le plus sûr de la reprise du tourisme est le nombre de bus qui déposent les excursionnistes au centre de Tunis. Ils avaient disparu depuis les attentats de 2015 et les voilà de retour, comme le sourire des marchands des souks. « Bien sûr, nos ventes se portent un peu mieux, mais l’essentiel est que les rues s’animent. Le chaland attire le chaland », s’exclame Hamda,...

Pages

(Agence Ecofin 05/08/17)
La Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) a lancé la phase de construction d’une centrale photovoltaïque de 10 MW sur 20 hectares dans le gouvernorat de Tozeur situé au sud-ouest de Tunis, rapporte le site photon.info. La réalisation de l’infrastructure est assurée par la compagnie italienne TerniEnergia et financée par un prêt bonifié de 12,5 millions d’euros assorti d’un délai de grâce de 5 ans de la Banque allemande de développement (KfW) dans le cadre de la Facilité d’Investissement du Voisinage (FIV) de l’Union Européenne. Elle devrait permettre ...
(Agence Ecofin 05/08/17)
En Tunisie, la croissance du PIB devrait atteindre 2,3%, soutenue par la reprise des secteurs du phosphate, de l'agriculture et du tourisme, selon le Fonds Monétaire International (FMI) dans ses déclarations sur l’économie du pays, publiées ce jeudi. Si le dynamisme de l’économie tunisienne s'améliore, quoique lentement, la forte consommation stimulée par les augmentations de salaire alimente l'inflation qui a grimpé de 5,5% fin juin. Une situation qui a engendré l’élargissement des déficits budgétaires et externes. Ces fondamentaux peu sains continuent d’exercer des pressions accrues sur le dinar, la monnaie locale. A la fin du premier semestre 2017, la dette publique est montée à 65% du PIB, réduisant la position extérieure du pays de l’Afrique du Nord. La création d’emplois...
(Global Net 04/08/17)
A l’occasion de la visite en Tunisie d’Alistair Burt, ministre d’Etat britannique pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, la Chambre de Commerce Tuniso-Britannique a organisée le Jeudi 3 aout 2017 un petit-déjeuner débat, autour du thème « Les Relations d’Affaires Bilatérales Tuniso-Britanniques ». Ce débat a également vu la participation de Fadhel Abdelkafi, ministre du Développement, de l'Investissement et la Coopération Internationale et Ministre en interim des Finances, de Louise de Sousa, Ambassadeur du Royaume-Uni en Tunisie, et de Hichem Elloumi, 1er Vice-Président de l’UTICA. Ouvrant la séance, le président de la chambre, Mehdi ben Abdallah, a dit voir dans la levée de la restriction du voyage pour les Britanniques et le Brexit, deux plates-formes majeures à même d’d'optimiser...
(Jeune Afrique 04/08/17)
Ils manifestent en réaction aux propos d'un conseiller du chef du gouvernement, qui a évoqué la possibilité de privatiser la RNTA pour renflouer les caisses de l'État. Les employés de la Régie nationale des tabacs et des allumettes (RNTA) ont manifesté jeudi 3 août à Tunis, pour exprimer leur refus catégorique de toute privatisation de leur entreprise. Cette manifestation organisée par le syndicat national des employés de la RNTA − qui relève de la puissante Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT) −, intervient suite aux propos du conseiller du chef du gouvernement Faycel Derbel, le 18 juillet dernier, lors d’une table ronde organisée par l’Institut tunisien des experts-comptables. Le conseiller avait alors évoqué l’hypothèse d’une privatisation partielle ou totale de...
(Jeune Afrique 04/08/17)
Dans mes souvenirs d’enfance, le 25 juillet est un jour férié. Pour la Tunisie, c’est une date qui symbolise le passage d’une monarchie de plus de deux cent cinquante ans à une République. Le passage choisi par l’élite politique tunisienne pour entrer dans la modernité. Un temps fort qui revêt plusieurs significations, d’autant qu’une lecture de la République a été réactivée après la chute du régime, en 2011. Entre l’indépendance, en 1956, et la proclamation de la république, en 1957, deux voies ont été débattues pour ériger un État moderne : celle d’une monarchie constitutionnelle, formulée depuis 1920 par les acteurs politiques se prévalant d’une idéologie nationaliste, et celle d’une république, préconisée au lendemain de l’indépendance par le Néo-Destour, parti vainqueur...
(Le Point 03/08/17)
« Au mois d'août, il n'y aura plus une seule voiture de location libre », affirme avec un grand sourire la responsable du bureau Avis à l'aéroport de Tunis-Carthage. Chez UniCar, un autre loueur, l'écran affiche une superposition de réservations voiture par voiture. Un état d'esprit partagé par ses confrères, dont les bureaux sont à touche-touche au niveau des arrivées. L'un d'entre eux confirme, satisfait : « Les Français sont de retour ! » Au 20 juillet, ils étaient 261 000 à avoir opté pour les plages tunisiennes, en hausse de 42 % par rapport à 2016. Les bonnes nouvelles, comme les mauvaises, allant de pair, les autorités britanniques viennent de lever leurs restrictions de voyage sur la destination Tunisie...
(Business.News 03/08/17)
La présidence du gouvernement a annoncé dans un communiqué rendu public, aujourd’hui, mercredi 2 août 2017, que le taux de couverture de la balance commerciale s’est amélioré durant les trois derniers mois atteignant 73,7%, grâce à la progression des exportations par rapport aux importations. En effet, l’ensemble des exportations a atteint 3056,3 MDT contre 2252 MDT au même mois de l’année précédente, c'est-à-dire avec une évolution de 35,7% alors que les importations ont atteint les 4147,4 MDT contre 3074,2 MDT en juillet 2016, soit une progression de 34,9%. Ce développement positif a engendré l’amélioration du taux de couverture enregistré durant les sept premiers mois de l’année 2017 réalisant un taux de 68,9% contre 68,1% durant le premier semestre. Le même...
(Business.News 03/08/17)
Pour la deuxième année consécutive, Tunisia Africa Business Council (TABC) a organisé, mercredi 2 août 2017 à l’hôtel Sheraton, une cérémonie en l’honneur des ambassadeurs de Tunisie en Afrique subsaharienne. Un rendez-vous que l’organisation aimerait transformer en tradition annuelle. L’organisation, qui vise à renforcer davantage la coopération économique entre la Tunisie et le continent africain et promouvoir les relations entre les investisseurs tunisiens et africains, a voulu à travers cette action remercier ces hommes et ces femmes qui sont en première ligne et qui portent haut les couleurs de la Tunisie dans un continent où la concurrence est rude, vu les enjeux. Ce sont des alliés importants, une mine d’information ainsi que les plus à même d’aider TABC à la...
(Agence Ecofin 03/08/17)
Le gouvernement ivoirien a autorisé, hier en conseil des ministres, la cession de 51,6% de ses parts, soit 349 700 actions, détenues dans la Banque de l’Habitat de Côte d’Ivoire (BHCI) à Westbridge Mortgage Reit, une société de droit canadien spécialisée dans le financement de l’immobilier. Le coût, ainsi que les modalités de cette transaction, n’ont toutefois pas encore été rendus publics. Les autorités ivoiriennes se limitant à dire que « cette opération permettra de recapitaliser la banque et de la rendre conforme à la réglementation bancaire de l’UEMOA et ainsi, de renforcer sa mission de financement de l’immobilier ». Ceci, « compte tenu des pertes importantes enregistrées par la BHCI de nature à compromettre durablement ses missions ». Le...
(Xinhua 01/08/17)
La Tunisie pourrait clôturer l'année 2017 avec une croissance de 2,5%, a prévu lundi le ministre tunisien des Finances par intérim, Fadhel Abdelkafi, lors d'un point de presse. A l'issue d'un conseil ministériel, le ministre tunisien a souligné que le problème majeur de l'économie tunisienne est "l'aggravation du déficit budgétaire vu la hausse flagrante des dépenses publiques". Le volume ascendant du budget de l'État tunisien est passé de 18.000 millions de dinars (un dinar vaut 0,42 dollar américain) en 2010 à 34.000 millions de dinars en 2016 , a ajouté M. Abdelkafi. Mis à part des prémices de relance du côté des principaux piliers de l'économie comme tourisme, phosphates et investissements étrangers,, des bailleurs de fonds mondiaux ont débloqué récemment...
(Agence Ecofin 01/08/17)
Le profil d’endettement de la Tunisie s’est considérablement dégradé ces dernières années. Dans une audition portant sur la ratification d’un accord de prêt de 500 millions d’euros (587,5 millions $) de l’Union Européenne (UE), devant l’assemblée ce jeudi, le ministre tunisien du Développement, de l'Investissement et de la Coopération internationale par intérim, Fadhel Abdelkafi a déclaré que l’endettement du pays a dépassé le niveau critique. Selon les chiffres avancés par le responsable, le ratio d’endettement (dette publique/PIB) a dépassé 75%, déclenchant l’alarme des institutions financières, notamment le FMI. L’institution de Bretton Woods a déjà attiré l’attention des autorités tunisiennes sur la nécessité d’assainir les finances publiques afin de mieux faire face au déficit budgétaire qui s’est considérablement creusé ces dernières...
(Tunis Afrique Presse 31/07/17)
Le secteur du tourisme a détruit 6300 emplois, en cumulé, sur la période 2008-2016, a indiqué l’observatoire tunisien de l’économie, se basant sur les données de la Banque Centrale de Tunisie (BCT). L’OTC montre comment la création d’emplois dans le secteur du tourisme est exposée aux fluctuations de la demande extérieure provenant des marchés cibles historiques (principalement européens). Ainsi, la phase de destruction d’emploi a été déclenchée par la crise de 2009 (crise des subprimes ) et s’est aggravée après la révolution de 2011, jusqu’en 2012 avec une perte cumulée de 21 000 emplois sur 3 ans. Par la suite, entre 2013 et 2014, le secteur du tourisme a créé quasiment 20 000 emplois, permettant ainsi, de combler les destructions...
(La Tribune 29/07/17)
En dépassant la barre des 75%, le taux d'endettement de la Tunisie atteint des proportions inquiétantes cette année. La dépendance aux emprunts sur le marché financier mondial s’accroît et oblige le gouvernement tunisien à suivre à la lettre le programme de réformes préconisé par les bailleurs de fonds internationaux. Une dette extérieure qui se creuse, un budget de fonctionnement en hausse, la Tunisie entre dans une zone à haut risque. Le taux d'endettement de la Tunisie dépasse actuellement la barre des 75%, a averti jeudi le ministre tunisien du développement, de l'investissement et de la coopération internationale, Fadhel Abdelkafi. Une...
(Le Huffington Post 29/07/17)
Une nouvelle ligne maritime directe sera opérationnelle dans les mois à venir afin de permettre aux entreprises tunisiennes un accès régulier au marché africain, a annoncé, vendredi, le ministre de l’industrie et du commerce Zied Laadhari, ajoutant que son département travaille actuellement en étroite collaboration avec la Compagnie Tunisienne de Navigation (CTN) sur l’itinéraire de cette ligne. Cette ligne devrait relié la Tunisie à l’Afrique de l’Ouest ou l’Afrique du Sud en passant par le Maroc. La décision sera prise en fonction des attentes des opérateurs économiques et du volume de leurs transactions vers les pays africains, a expliqué ...
(African Manager 29/07/17)
La Tunisie reste la destination préférée des touristes algériens. Leur affluence s’explique essentiellement par les similitudes culturelles entre les deux peuples, la non-imposition de visa, les prix accessibles et la proximité des frontières. Alors, il y a lieu d’espérer qu’Algériens et Tunisiens vivront au mieux cette saison estivale qui aura, sans aucun doute, un goût particulier. Selon le dernier rapport de la Fédération tunisienne de l’hôtellerie (FTH), plus de 766 000 Algériens se sont rendus en Tunisie et ce, durant le premier semestre de l’année en cours. La FTH a également affirmé que ce chiffre demeure le plus élevé parmi toutes les nationalités qui se sont rendues en Tunisie durant la même période. Ainsi, les entrées touristiques durant le premier...
(Business.News 28/07/17)
En marge de la tenue de la Commission mixte tuniso-saoudienne, une dizaine de conventions et mémorandums d’entente de financement et de partenariat, touchant essentiellement aux affaires économique, culturelle, religieuse et de la santé ont été signés, jeudi 27 juillet 2017 entre la Tunisie et l’Arabie Saoudite. Huit accords ont été conclus, à cette occasion, englobant un programme de travail commun entre l'Instance générale saoudienne d'investissement et l'Agence de promotion de l'investissement extérieur (FIPA) ; un mémorandum d’entente entre le gouvernement tunisien et le Fonds saoudien pour le développement touchant notamment à un programme d’exportations profitant à des projets gouvernementaux en Tunisie d'une valeur globale de 200 millions de dollars ; un mémorandum d’entente entre le ministère tunisien des Affaires religieuses...
(Business.News 28/07/17)
Le ministre du Commerce et de l’Industrie, Zied Lâadhari, s’est exprimé ce jeudi 27 juillet 2017 dans la matinale de Wassim Ben Larbi sur Express Fm sur la renégociation des termes de la convention de libre-échange conclue entre la Tunisie et la Turquie. « Le déficit de la balance commerciale de la Tunisie avec la Turquie ne peut pas perdurer, c’est pour cela qu’après de longs mois de discussions avec notre partenaire turc, nous avons décidé de réajuster la convention de libre échange conclue avec la Turquie » a déclaré Zied Laâdhari. Cet amendement a consisté à lever les exonérations de taxations douanières sur les produits turcs en Tunisie et sur les produits tunisiens en Turquie. Des produits trucs seront...
(Xinhua 28/07/17)
Le taux d'endettement de la Tunisie dépasse actuellement la barre des 75%, a averti jeudi le ministre tunisien du Développement, de l'Investissement et de la Coopération internationale, Fadhel Abdelkafi. Le ministre, qui assure l'intérim du ministre des Finances, a tiré la sonnette d'alarme lors d'une séance d'audition devant l'Assemblée des représentants du peuple tunisien portant sur l'approbation d'un accord de prêt avec l'Union européenne (UE) d'une valeur de 500 millions d'euros. L'accord de prêt avait été conclu dans le cadre d'un mémorandum d'entente entre l'UE et la Tunisie à Bruxelles en avril dernier, selon le document officiel du projet de loi en question. Au chapitre des conditions générales de ce projet de loi figure entre autres la mise à exécution...
(Jeune Afrique 27/07/17)
La Banque centrale de Tunisie (BCT) assouplit les règles concernant l'utilisation de devises étrangères. Les établissements bancaires ont jusqu'au 31 décembre pour transformer les différents comptes en devises et en dinars convertibles en un unique Compte de personne physique résidente (PPR). Ce nouveau compte PPR est censé faciliter et élargir les conditions d’obtention et d’utilisation de devises étrangères pour les Tunisiens ou les étrangers résidents dans le pays. D’après l’annonce faite par la BCT le 24 juillet, les banques n’auront ainsi plus l’obligation d’attendre ...
(Business.News 27/07/17)
Le célèbre tour opérateur britannique Thomas Cook reprend son activité en Tunisie selon l’agence de presse Reuters. Thomas Cook, suivant la restriction britannique pour ses ressortissants, n'a pas organisé de voyage pour la Tunisie depuis les attentats de Sousse le 26 juin 2015. La reprise des voyages organisés du tour opérateur est prévue pour le printemps 2018. « L'opérateur Thomas Cook reprendra ses voyages en Tunisie maintenant que la Grande-Bretagne a adouci ses recommandations de voyage dans le pays », selon un communiqué du tour opérateur publié aujourd’hui, jeudi 27 juillet 2017. Une annonce qui devrait être « un coup de fouet pour la Tunisie », peut-on lire également.

Pages

(APA 28/10/16)
Les rencontres Espérance de Tunis contre FAP du Cameroun chez les Messieurs et Mikishi de la RD Congo face aux Camerounaises du TKC en Dames, constitueront les affiches phares des ¼ de finale du 38e championnat d’Afrique des clubs champions de handball qui se déroulent à Ouagadougou. Le club tunisien a montré de belles choses lors des matchs de poules, si bien que son face à face avec la rigoureuse équipe militaire du Cameroun sera l’attraction de ces ¼ de finale au niveau des hommes. Sans oublier le choc Zamalek (Egypte) contre Minuh (Cameroun). Toujours chez les Messieurs la JSK aura fort à faire devant les Egyptiens de Al Ahly qui ont réalisé un parcours parfait en match de poule...
(APA 25/10/16)
Les équipes maghrébines en hommes se sont qualifiées dimanche soir au palais des sports de Ouagadougou pour les quarts de finale du championnat d’Afrique des clubs champions de handball (homme et dame) en remportant tous leurs matchs pendant que chez les dames FAP du Cameroun et Mikishi du Congo ont également assuré pour la suite de la compétition. En trois matchs, le Zamalek, Al Ahly (Egypte) et le Widad du Maroc ont réalisé autant de victoires pour assurer leur place en quart de finale du 38e championnat d’Afrique des clubs champions de handball. Dimanche soir le Zamalek s’est offert la JSK du Congo (35-24), alors que Ahly a battu les Caïmans du Congo par 34 à 23. Le Widad du...
(AFP 20/10/16)
L'Algérie, qui court après un sacre continental depuis 1990, va devoir cravacher dès la phase de poules de la Coupe d'Afrique des nations au Gabon (14 janvier-5 février), avec notamment la Tunisie et le Sénégal dans son groupe. Le tirage au sort effectué mercredi à Libreville pouvait difficilement être plus compliqué pour les Fennecs de Riyad Mahrez et El Arabi Soudani, meilleur buteur de la phase de qualifications pour la CAN avec sept réalisations en six matches. Après une entrée en matière plus qu'abordable contre le modeste Zimbabwe, équipe la plus faible engagée dans le tournoi, c'est un derby du Maghreb qui attend l'Algérie, contre la Tunisie. Et le dernier match, peut-être décisif dans la perspective d'une qualification pour les...
(Eurosport 20/10/16)
CAN 2017 - L'Algérie a hérité d'un groupe compliqué pour la 31e Coupe d'Afrique des nations au Gabon (14 janvier-5 févier), dont le tirage au sort a eu lieu ce mercredi soir, avec notamment la Tunisie et le Sénégal. La Côte d'Ivoire, elle, croisera notamment sur son chemin la RD Congo, 3e de la CAN 2015. L'Algérie, 2e meilleure nation africaine du dernier classement FIFA (35e place) et qui court après un sacre continental depuis 1990, a été tirée dans le groupe B, complété par le Zimbabwe, premier adversaire des Fennecs au Gabon.
(RFI 10/10/16)
Les Tunisiens se sont imposés face à la Guinée (2-0). Les hommes d’Henryk Kasperczak ont inscrit les deux buts en seconde période après avoir dominé les 45 premières minutes. Ils se retrouvent à égalité de points avec la RDC en tête du groupe A. Qui allait sortir le grand jeu pour ne pas laisser la République démocratique du Congo prendre de l’avance dans le groupe A ? Le Syli national de Guinée ou la Tunisie qui jouait à domicile dans la ville de Monastir ? Les Congolais avaient étrillé la veille la Libye 4-0 et il ne fallait surtout pas se retrouver dans la peau d’un suiveur, même s’il reste encore cinq rencontres pour inverser la tendance. Autant faire comme...
(Afrik.com 30/09/16)
Le jeune Lorientais Issam Ben Khémis et l’ancien international U20 allemand Nejmeddin Daghfous font leur apparition dans la liste de 25 joueurs dévoilée ce jeudi par le sélectionneur de la Tunisie, Henri Kasperczak, pour le match éliminatoire du Mondial 2018 face à la Guinée. Syam Ben Youssef, Youssef Msakni et Naïm Sliti sont en revanche absents. Le sélectionneur de la Tunisie, Henri Kasperczak, a dévoilé jeudi la liste des 25 joueurs retenus pour la réception de la Guinée le 9 octobre à l’occasion de la 1ère journée des éliminatoires du Mondial 2018. On notera les absences de Syam Ben Youssef, de Mohamed Larbi, qui vient tout juste de reprendre avec le Gazélec Ajaccio, et de Taha Yassine Khenissi, buteur avec...
(Jeune Afrique 23/09/16)
Le tennisman tunisien Malek Jaziri a remporté dimanche le tournoi d'Istanbul face à un joueur israélien, coupant court aux polémiques qui avaient précédé le match. La Fédération tunisienne de tennis, qui le soutient dans son choix, revient sur ce sujet sensible qui fait bien des remous. En battant l’Israélien Dudi Sela le 18 septembre au tournoi ATP Challenger d’Istanbul, Malek Jaziri s’est doublement illustré, à la fois pour la Tunisie et pour le sport. C’est ce qu’estime Salma Mouelhi, présidente de la Fédération tunisienne de tennis (FTT), membre de la Fédération internationale de tennis et du Comité olympique tunisien. « Il est temps que les choses changent » Grâce à cette victoire, le champion tunisien est passé de 70ème à...
(AFP 21/09/16)
Joie, cohue mais aussi espoirs de moyens accrus ont marqué mercredi le retour à Tunis des "héros" des Jeux paralympiques de Rio, où le petit pays d'Afrique du Nord a terminé meilleure nation arabe avec 19 médailles. En remportant sept titres et en glanant six médailles d'argent et autant de bronze, la Tunisie a terminé à la 21è place, se positionnant également comme deuxième pays du continent africain derrière le Nigeria et ses 175 millions d'habitants. Ces performances ne sont pas passées inaperçues auprès des 11 millions de Tunisiens et la délégation d'une trentaine d'athlètes a eu le droit à un bain de foule à son arrivée à l'aéroport de Tunis-Carthage, a constaté un journaliste de l'AFP. Hommes, femmes et...
(Jeune Afrique 19/09/16)
Avec un total de dix-neuf médailles, la Tunisie termine 19ème aux Jeux paralympiques à Rio, et première nation du continent africain. Une belle performance des athlètes qui fait la fierté du pays. La torche paralympique s’est éteinte dimanche 18 septembre, clôturant douze jours de compétition réussie pour le handisport tunisien. Première meilleure nation africaine en nombre de médailles (deuxième derrière le Nigeria, en comptant l’or) malgré une seule participation en athlétisme, la Tunisie affiche le palmarès de sept médailles d’or, six médailles d’argent et six médailles de bronze. Un résultat d’autant plus glorieux que les athlètes valides n’avaient réussi à ramener que trois médailles des Jeux olympiques.
(Jeune Afrique 16/09/16)
Raoua Tlili a remporté une nouvelle médaille d'or paralympique jeudi au lancer de disque, battant par la même occasion son propre record du monde. Doublet à Rio Avec un lancer à 33,38 mètres, l’athlète tunisienne a établi un nouveau record mondial, qu’elle détenait déjà depuis octobre 2015 lors des mondiaux handisport au Qatar. Elle a ainsi dominé haut la main l’épreuve du lancer de disque (F41), avec presque sept mètres de plus que la médaillée d’argent irlandaise Niamh McCarthy (26,67m). Un bel exploit pour Raoua Tlili, qui avait aussi décroché la médaille d’or le 9 septembre au lancer de poids et qui était déjà championne paralympique à Pékin (2008) et à Londres (2012).
(AFP 14/09/16)
Des médias tunisiens ont célébré mercredi les "héros" des Jeux paralympiques de Rio, où la "petite" Tunisie accompli des "exploits" avec un total de 13 médailles, dont cinq en or, en six jours seulement de compétition. Au tableau des médailles, la Tunisie, 11 millions d'habitants à peine, occupe la 12e place provisoire, juste derrière l'Allemagne mais devant d'autres grands pays européens dont la France et l'Italie. Après plusieurs jours fériés liés à l'Aïd el-Kébir, la presse locale salue la performance. Titrant sur l'or de Walid Ktila lundi soir au 100 m, le quotidien La Presse évoque la perspective d'une moisson historique, supérieure aux 19 breloques de Londres en 2012. "Quand on sait que la Direction technique nationale tablait sur huit...
(Jeune Afrique 13/09/16)
Walid Ktila a remporté lundi soir la finale du 100 mètres en fauteuil roulant (T34). Et avec cette nouvelle médaille d'or, un record paralympique. Devançant l’Australien Rheed McCracken et le Finlandais Henry Manni avec un chrono de 15″14, l’athlète tunisien de 31 ans a battu de 77 centièmes son propre record établi aux derniers Jeux de Londres (2012). Un palmarès en or Déjà champion du monde 2015 au 100m, 200m, 400m et 800m, et champion paralympique du 100m et 200m en 2012, Walid Ktila fait partie des favoris dans sa discipline. Et il n’a pas déçu, remportant à la fois la 11ème médaille paralympique tunisienne à Rio et la 11ème médaille d’or de sa carrière (aux Jeux paralympiques et aux...
(Jeune Afrique 13/09/16)
Cinq jours après le début des Jeux paralympiques, la Tunisie compte déjà dix médailles, dont quatre en or. Premier week-end fructueux pour les athlètes tunisiens, entre podiums et nouveaux records du monde. Une compétition qui promet encore de belles surprises, à une semaine de sa clôture. Quatre médailles d’or, quatre en argent et deux en bronze Et les premières médailles ont commencé à pleuvoir dès vendredi 9 septembre. Raoua Tlili, déjà championne paralympique à Pékin (2008) et à Londres (2012), a réitéré l’exploit au lancer du poids, partageant le podium avec Samer Ben Koleb, deuxième dans la même catégorie (F32). Marwa Brahmi, elle, a battu le record mondial de lancer du marteau (qui passe de 24,15 mètres à 26,93 mètres)...
(AFP 09/09/16)
L'international tunisien Abdelhak Ben Salah a été radié à vie de la sélection et a écopé d'une lourde amende pour avoir quitté "sur un coup de tête" le stage pré-olympique, a-t-on appris vendredi auprès de la Fédération tunisienne de handball (FTHB). Cette sanction a été prise jeudi par la commission de discipline de la FTHB, qui l'a assortie d'une amende de 60.000 dinars (25.000 euros). Le demi-centre du Club africain est aussi suspendu pour quatre mois de toute compétition, nationale comme internationale, avec la formation tunisienne. Interrogé par l'AFP, Walid El Ouji, chargé de communication à la FTHB, a indiqué que le joueur avait quitté de son propre chef le stage de la sélection nationale à Nabeul (sud de Tunis)...
(Autre média 07/09/16)
Le gardien nigérian a fait la pire boulette de sa vie en tentant d'arrêter le ballon. Lors du match de qualification pour la CAN 2017, Tunisie-Nigeria, le gardien nigérian James Galley a fait une énorme bourde. Alors qu'il sautait en l'air pour faire son dégagement, il a totalement rater le ballon qui a filé au fond des filets.
(Jeune Afrique 06/09/16)
Trois semaines après les Jeux olympiques, une nouvelle délégation tunisienne vise les sommets à Rio. Quelque 31 athlètes tunisiens ont atterris le 31 août dans la capitale brésilienne pour participer aux 15è Jeux paralympiques d’été, qui se tiendront du 7 au 18 septembre. Bien qu’ils ne représenteront qu’une seule discipline, ils espèrent rapporter plus de médailles à leur pays que ne l’ont fait les valides aux JO. Et surtout, gagner en soutien et en reconnaissance. À la tête de la délégation tunisienne cette année, Hania Aidi, qui portera haut et fier le drapeau tunisien lors de la cérémonie d’ouverture. Atteinte d’un traumatisme médullaire (lésion au niveau de la moelle épinière) en 1997 suite à une erreur médicale, elle débute l’athlétisme...
(Africa Top sports 05/09/16)
Après un jour de break, l’ Afrobasket U18 féminin a repris ce vendredi avec le stade des quarts de finale. Après le Mali qui vient de se qualifier pour les demi-finales de la compétition, c’est autour de l’Angola de valider son billet pour le dernier carré. Les Angolaises ont battu la Tunisie en ce début d’après-midi sur le score de 40-50. Cette rencontre, c’est le remake du match de classement pour la 5ème -6eme place de l’édition 2014 de l’ Afrobasket U18 où l’Angola avait dominé son adversaire par 59-47. Cette année, la Tunisie est arrivée au Caire, avec l’objectif de faire mieux que la sixième place acquise il y a deux ans. Mais elle n’a pas eu les moyens...
(Agence d'information d'afrique centrale 05/09/16)
En bonne position avant la rencontre, les Lone Stars ont été renversés par la Tunisie (1-4). Vainqueur de Djibouti, le Togo d’Emmanuel Adebayor prend s’empare du ticket de meilleur deuxième. Les rêves continentaux du Liberia se sont fracassés à Monastir dimanche après-midi : les Lone Stars sont sévèrement battus par les Aigles de Carthage (1-4) et terminent à la 3e place du groupe avec 10 points, laissant au Togo le strapontin qualificatif pour la CAN 2017. Car les hommes de Claude Le Roy, emmenés par un Adebayor chômeur mais très en jambes (3 passes décisives et un penalty manqué), ont corrigé Djibouti 5-0. Et, grâce à une différence de buts favorable (+7), passent devant le Bénin (+2) au titre de...
(Le Monde 25/08/16)
Même si la Tunisie change de gouvernement – cinq depuis la révolution de 2011 - plus souvent que de sélectionneur, la volonté de la puissante Banque Centrale de Tunisie (BCT) n’est pas prise à la légère dans le milieu du sport professionnel, et notamment celui du football. Le 30 juin, la BCT a énuméré une série de mesures d’urgence à prendre face à deux problèmes majeurs qui touchent l’économie du pays, la détérioration du dinar et les transferts en devises. L’installation du nouveau gouvernement et l’attention portée à la délégation tunisienne engagée lors des Jeux Olympiques de Rio ont occupé l’actualité, mais la question continue d’agiter le monde du sport. Car les clubs, qui s’attendent à recevoir une notification officielle,...
(AFP 20/08/16)
L'entraîneur de l'Etoile Sportive du Sahel, Faouzi Benzarti, un des techniciens les plus réputés du pays, a été suspendu de banc pour deux ans après des violences lors d'un match contre l'Espérance de Tunis, a-t-on appris auprès de la Fédération (FTF). "Il a été décidé de sanctionner (...) Faouzi Benzarti et le médecin de l'Espérance, le Dr Yassine Ben Ahmed, d'une interdiction de banc d'une durée de 24 mois", a déclaré à l'AFP le président de la commission de discipline de la FTF, Mohamed Ali Gherib. Ils ont également écopé d'une amende de 20.000 dinars chacun (8.000 euros), a-t-il ajouté, notant toutefois que ces ...

Pages

(Jeune Afrique 27/10/15)
La liste finale du Goncourt a été dévoilée mardi au Musée du Bardo à Tunis. Et l'Afrique du Nord est au cœur de deux des romans retenus. Les noms des finalistes du Goncourt sont enfin connus. C’est à Tunis que le jury du Goncourt a dévoilé sa dernière sélection en vue de la remise du prix qui aura lieu le 3 novembre chez Drouant, à Paris. Sur les quatre finalistes, deux romans concernent directement le Maghreb : celui des protectorats français pendant l’entre-deux guerre avec Les Prépondérants (Gallimard) de Hédi Kaddour. Et l’Égypte, entre 1925 et 1952, dans un ghetto juif du Caire, avec Ce pays qui te ressemble (Stock) de Tobbie Nathan. Les deux autres finalistes sont Titus n’aimait...
(Le Point 27/10/15)
Façon aéropostale, les Goncourt se délocalisent. Après une escapade au Liban en 2012, les voici en Tunisie. Mardi 27 octobre, à 13 heures, ils se réunissent au musée du Bardo pour délivrer leur avant-dernière liste qui ne comptera que quatre romans. La conférence se tiendra dans le grand hall du musée. C'est ici que les deux terroristes ont tué vingt et un touristes et un membre des forces de sécurité. Sept membres de l'Académie sont du voyage. Bernard Pivot le président, Didier Decoin, Françoise Chandernagor, Paule Constant, Pierre Assouline, Tahar Ben Jelloun et Régis Debray… Ce dernier, auteur de Madame H. (Gallimard), débattra religion à l'Institut français avec l'intellectuel Youssef Seddik. En 48 heures chrono, les jurés auront signé leurs...
(Jeune Afrique 23/10/15)
Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, le site archéologique risque de perdre son label en raison d'une notable dégradation de l'environnement liée à un laisser-aller général. Entre les verdoyantes collines de Byrsa et de Borj Jedid, le palais présidentiel et son parc archéologique, Carthage semble figée dans le temps. Mais cette vision de carte postale masque une tout autre réalité. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979, le site risque de perdre ce label en raison d’une notable dégradation de l’environnement. En cause, un laisser-aller général dû principalement à la confusion qui règne au sein des institutions depuis la chute du régime de Ben Ali, en janvier 2011. En quelques semaines, le port punique, espace protégé, a été transformé...
(AFP 21/10/15)
Le célèbre rappeur tunisien Ahmed ben Ahmed alias Klay BBJ, qui avait été interpellé samedi sur des accusations de "détention et consommation" de cannabis, a été libéré mercredi et son dossier classé sans suite, a indiqué à l'AFP son avocat. "Il vient d'être libéré, au même titre que les deux autres personnes arrêtées avec lui, et l'affaire a été classée. Il est très heureux", a déclaré Me Ghazi Mrabet, selon qui des proches et quelques fans l'ont accueilli à sa sortie de la prison de Bouchoucha, dans la banlieue de Tunis. D'après lui, le rappeur a refusé durant sa détention "de subir un test de dépistage" de consommation de drogue. "Le procureur s'est finalement contenté de consulter le dossier et...
(AFP 19/10/15)
Un célèbre rappeur en Tunisie, Ahmed ben Ahmed, alias Klay BBJ, dont une précédente condamnation à de la prison avait fait polémique, a été interpellé samedi soir à Tunis et incarcéré, a affirmé son avocat, Me Ghazi Mrabet. "Il a été interpellé avec un autre rappeur et une troisième personne hier soir alors qu'il devait se rendre à un concert à Hammamet (60 km au sud de Tunis)", a déclaré à l'AFP Me Mrabet, confirmant des informations de presse. Le rappeur, connu pour ses textes virulents envers les autorités, a été "placé en garde à vue puis en détention provisoire" à la maison d'arrêt de Bouchoucha, dans la banlieue de Tunis, selon la même source. Il pourrait être présenté lundi...
(Jeune Afrique 19/10/15)
Pour sa 17e édition, le festival de Carthage innove et s'ouvre à un public longtemps ignoré, celui des régions de l'intérieur du pays. La région berbère des Ksour (sud-est de la Tunisie) n’est plus seulement un lieu touristique. Depuis le 9 octobre, ses espaces naturels aux allures apocalyptiques, le village troglodyte de Matmata ou celui de Chenini, adossé à une haute falaise ocre près de Tataouine, se sont transformés en théâtres majestueux. La population de Matmata a pu assister, le 9 octobre, à une représentation de L’Escale 32, une coproduction tuniso-italienne mise en scène par Moez Mrabet et Andrea Paolucci, présentée en préouverture de la 17e session des Journées théâtrales de Carthage (JTC), qui se tiendront du 16 au 24...
(Agence Ecofin 23/09/15)
Le film marocain « Much Love » poursuit son bonhomme de chemin malgré son interdiction dans le royaume. La production pourrait être projetée en Tunisie. « C’est en cours de négociation, mais rien n’a encore été décidé », a déclaré l’auteur du film, le Marocain Nabil Ayouch, cité par le site web Telquel.ma. Le film « Much Love » pourrait même être sélectionné pour les Journées cinématographiques du Carthage (Festival de Carthage) prévues du 21 au 28 novembre 2015. Il n’est pas exclu que l’œuvre soit distinguée comme elle l’a été en août dernier au Festival d’Angoulême en France. En effet, « Much Love » a remporté le Valois d’or du meilleur film, et l’actrice principale, Loubna Abidar, s’est vue...
(France 24 17/09/15)
Samuel Gratacap expose à Paris quatre années de photographie à Choucha, camp de réfugiés dans le sud de la Tunisie, à la frontière libyenne. Cet "Empire" désertique et invivable a sombré peu à peu dans l’oubli, comme ses derniers habitants. C’est l’histoire d’une disparition, celle d’un "Empire" nommé Choucha. Ce camp de réfugiés installé dans le sud de la Tunisie, à la frontière libyenne, s’est "créé à partir de rien, a étendu ses frontières et, peu à peu, il a périclité", explique Samuel Gratacap. Ce jeune photographe a capturé le lieu et ses habitants de 2012 à 2015, pour en fixer la progressive dissolution au gré des vents et de l’indifférence collective. Il expose le fruit de ce travail au...
(AFP 15/09/15)
La dernière sélection des œuvres retenues pour le Goncourt, le plus prestigieux prix littéraire français, sera annoncée le 27 octobre depuis le musée du Bardo, à Tunis, cible d'un attentat meurtrier en mars dernier, a-t-on appris mardi auprès de l'Académie Goncourt. Ce n'est pas la première fois que l'ultime sélection du Goncourt se déroule à l'étranger même si le choix du Bardo est hautement symbolique. En 2012, la troisième et dernière sélection du jury du plus prestigieux des prix littéraires français avait eu lieu à Beyrouth. Vingt-deux personnes, dont 21 touristes étrangers et un policier tunisien, ont été tuées le 18 mars dans l'attaque contre le musée du Bardo, la première à viser des étrangers depuis la révolution tunisienne de...
(Afrique ITNews 02/09/15)
Le ministre tunisien des Technologies de la communication et de l’Économie numérique, Noôman Fehri a indiqué que le taux de couverture de la télévision numérique terrestre (TNT) sera de 98 %, soulignant que le démarrage effectif de la transition aura lieu avant la fin de l’année 2015. Contrairement à plusieurs états africains qui ont lancé la TNT de manière progressive, la Tunisie compte s’assurer une zone de couverture importante avant le lancement. Le ministre des TIC tunisien a également ajouté qu’il a été convenu avec les opérateurs du prix de vente de l’appareil de réception de la TNT. L’appareil devrait coûter 50 dinars, soit environ 15 000 Fcfa. Quant aux familles nécessiteuses, le ministère des TIC a promis de venir...
(Sudinfo.be 26/08/15)
Alors que certains avaient émis des craintes quant à la destination de vacances d’Annelies Toros, il semble que le voyage en Tunisie de notre Miss Belgique se passe bien, même très bien… Miss Belgique n'a pas peur d'aller en Tunisie: Annelies Törös va prendre des vacances à Djerba! En effet, malgré la tension bien présente en Tunisie, Miss Belgique 2015 s’est envolée il y a quelques jours Djerba, afin de soutenir le tourisme local. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle semble profiter à fond de ses quelques jours de repos. C’est du moins ce que l’on peut croire si on suit son compte Instagram. La belle anversoise publie en effet depuis plusieurs jours des clichés de ses...
(Tunis Afrique Presse 06/08/15)
La 1ère édition du festival « Marketing Territorial pour l’Emploi » (MaTerrE) se tiendra, le 13 août 2015, à Ain Draham(Gouvernorat de Jendouba), en marge de la célébration de la journée nationale de la femme en Tunisie. Organisé par le Comité Européen pour la Formation et l’Agriculture(CEFA) et l’Association Tunisienne pour le Leadership l’Auto-développement et la Solidarité (ATLAS), cet évènement musical et culturel est une opportunité pour encourager le tourisme dans la région de la Kroumirie Mogods et pour promouvoir les produits de l’artisanat local, indique un communiqué des organisateurs. Des animations par des groupes de musique traditionnelle (Jendouba) et Musique moderne (Back to Reggae) et une loterie avec des cadeaux, sont prévues au programme de ce festival.
(Kapitalis 05/08/15)
Cette exposition, intitulée «Couleurs de Tunisie» et présentant les photos de Saif Nasser Al-Hinai, co-fondateur de la Société omanaise de la photographie, a été inaugurée par deux invités de marque, Sayyid Mohammed Salim Al Said, chef du protocole au ministère omanais des Affaires étrangères, et Tarek Ladeb, l’ambassadeur de Tunisie au sultanat d’Oman. Les photos d’Al-Hinai, des instantanés de la vie courante tunisienne, des scènes de rue en Tunisie, des captures des côtes, des plages, des portes et fer forgé de fenêtre, des tissus, des tapis et, occasionnellement, des portraits. Bien que la couleur blanche domine les illustrations d’Al-Hinai, étant donné que la plupart des bâtiments sont peints en blanc, chacune des photos de l’artiste porte une touche particulière. «Vous...
(Sud Ouest 03/08/15)
L'orchestre de Pau Pays de Béarn (OPPB) a donné deux concerts en Tunisie la semaine dernière, les 28 et 30 juillet. Ces déplacements étaient prévus de longue date. Mais avec l'attentat sur une plage de Sousse, le 26 juin dernier, les Tunisiens vivent dans la crainte d'une nouvelle attaque. Les dates prévues par la formation paloise ont donc pris une toute autre dimension. 3 000 personnes étaient présentes pour le concert de Carthage, 800 à El Jem. Mais la fréquentation touristique est en chute libre en Tunisie depuis les attentats. "Plus un seul bateau de croisière ne s'arrête. La situation est très préoccupante. Les Tunisiens ont l'impression d'être abandonnés", explique François Bayrou. C'est pourquoi le maire de Pau et trois...
(Jeune Afrique 01/08/15)
Un budget serré, des spectacles annulés, une fréquentation en baisse… Malgré une riche programmation, le plus important rendez-vous estival tunisien a du mal à renouer avec les années fastes. Amine a patiemment attendu l’aube pour rafler, dès l’ouverture de la vente en ligne au début du mois, 20 billets pour le concert de l’Américaine Lauryn Hill le 21 juillet. Avec ses amis, il n’aurait pour rien au monde raté le clou du Festival international de Carthage. D’autres flairant la bonne affaire ont utilisé ce filon pour acheter des tickets et les revendre au marché noir. « Le festival est un incontournable de l’été », explique Amine. Effectivement, assister à la grand-messe culturelle de Carthage est, depuis sa création, en 1964,...
(Jeune Afrique 31/07/15)
Le Tuniso-Allemand Samy Ben Redjeb a créé il y a dix ans Analog Africa, un label qui réédite la musique africaine des années 1960 et 1970. Délaissé sur le continent, le créneau passionne de plus en plus d'amateurs occidentaux. Août 2005, Cotonou. Samy Ben Redjeb pénètre dans un entrepôt et se retrouve encerclé par des caisses de vinyles aux pochettes défraîchies. Son contact sur place n’avait pas menti : il y a là plusieurs milliers de disques et peut-être quelques pépites. Mais tandis qu’il farfouille dans les albums, plongé dans une semi-obscurité, il sent un étrange frémissement sur ses mains. Des scorpions lui grimpent sur les bras ! L’amateur en sera quitte pour une grosse frayeur… et repartira une semaine...
(France TV Info 22/07/15)
Des créateurs tunisiens ont traversé la mer pour se faire connaître à Paris à la faveur de l'exposition "After Fashion week Tunis 2015". Découverte de ces artistes, élevés dans un pays qui enregistre une longue tradition et un savoir-faire dans la confection textile, et retour sur cette Fashion week, offrant une visibilité à de jeunes pousses imprégnées par leurs racines. Avec 26,6% du PIB, les industries du Textile et de l’Habillement représentent un secteur clé pour l’économie tunisienne qui enregistre une longue tradition et un savoir-faire dans la confection et désormais la création. 96% de ses exportations sont destinés au marché européen, principal client de la Tunisie. Le secteur textile tunisien est une terre d’accueil pour les investissements et le...
(RFI 13/07/15)
En Tunisie, le 51e Festival international de Cathage, un rendez-vous culturel très attendu, s’est ouvert samedi soir. Parmi les artistes qui doivent s’y produire jusqu’au 18 août, Lauryn Hill, Akon ou encore Charlie Winston. Mais le festival est marqué par plusieurs désistements d'artistes étrangers qui craignent pour leur sécurité. Tout comme le public. Vigilance maximale dans l'amphithéâtre de Carthage. Les autorités tunisiennes ont déployé un important dispositif de sécurité : détecteur de métaux, fouilles des sacs à l'entrée, présence policière. Tout est fait pour tenter de rassurer les spectateurs du Festival international de Carthage. Même le ministre de l'Intérieur, Najem Gharsalli, est venu, à pied, jusqu'au théâtre antique. Un « signal fort » selon lui : « Nous devons faire...
(France TV Info 24/06/15)
Rien n’arrête les Tunisiennes. On trouve ainsi des femmes stylistes qui rêvent de conquérir les marchés internationaux de la haute couture. Et qui ne voient pas en quoi l’islam pourrait être un problème pour leur profession. C’est notamment le cas de Mouna Ben Braham, qui fait du «traditionnel revisité». Portrait. «La Tunisienne est très indépendante et très émancipée. Elle sait ce qu’elle veut. Elle a son salaire. Elle conduit sa voiture. Et elle s’habille très bien», explique Mouna Ben Braham, 35 ans. Elle exerce aussi de multiples professions. Comme celle de créatrice de mode. En ce qui la concerne, la jeune femme a commencé très tôt. Adolescente, elle préférait déjà dessiner des modèles plutôt que d’aller en cours d’anglais au...
(RFI 12/06/15)
Le Mucem, le Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, à Marseille, expose actuellement des clichés du Tunisien Abdelhak el Ouertani, connu jusqu'ici sous le seul titre de « photographe indigène ». Pourtant, c'est à lui que l'on doit les premières images de la Tunisie, à la fin du 19e siècle. À découvrir jusqu’au 28 septembre dans l’exposition « Traces, Fragments d'une Tunisie contemporaine ». La redécouverte de l'œuvre d'el Ouertani doit beaucoup au hasard. Il y a 30 ans, Mohamed Bennani trouve un coffre rempli de plaques de verre chez un antiquaire. Pas de nom, pas de signature. De fil en aiguille, il comprend que les colons français ont fait appel à un « photographe indigène »...

Pages

(Europe 1 16/08/17)
La sûreté nationale "a découvert un complot terroriste qui visait les unités policières et militaires positionnées dans le Sud tunisien, dans le but de contrôler la région". La Tunisie a annoncé mardi avoir déjoué un "complot terroriste" visant à permettre à des éléments du groupe extrémiste Etat islamique (EI) de s'emparer d'une portion de territoire dans le sud du pays. L'unité chargée d'enquêter sur les crimes terroristes au sein de l'administration générale de la sûreté nationale "a découvert un complot terroriste qui visait les unités policières et militaires positionnées dans le Sud tunisien, dans le but de contrôler la région comme lors de la tentative ratée à Ben Guerdane en mars 2016", a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un...
(Xinhua 16/08/17)
La presse marocaine a fait valoir mardi que le Maroc et la Tunisie sont en tête des bénéficiaires des financements de la Banque africaine de développement (BAD) liés au transport au cours des cinquante dernières années. Entre 1967 et 2017, les deux pays ont reçu respectivement 2,7 milliards et 2 milliards de dollars, selon un décompte rendu public récemment par l'institution financière panafricaine, à l'occasion du cinquantenaire du premier projet financé par le groupe. Ils sont suivis, ajoute le document, des pays d'Afrique orientale que sont le Kenya, la Tanzanie et l'Ethiopie, lesquels ont reçu, chacun, durant la même période, des financements dépassent 1 milliard de dollars. Le rapport observe qu'en 50 ans d'existence, la BAD a financé plus de...
(Jeune Afrique 14/08/17)
Le 13 août, journée de la femme en Tunisie, le chef de l'État, Béji Caïd Essebsi, a annoncé la création d'une commission chargée d'élaborer un nouveau code des libertés individuelles et de l'égalité, ainsi que l'abrogation de la circulaire 73. Établir l’égalité successorale et permettre le mariage entre une Tunisienne et un non musulman : voilà les deux objectifs que souhaite atteindre rapidement Béji Caïd Essebsi (BCE). C’est en tous cas le sens des initiatives qu’il a lancées le 13 août, à l’occasion de la journée nationale de la femme. L’égalité entre hommes et femmes est certes inscrite dans la Constitution tunisienne, tout comme la liberté de conscience. Mais deux obstacles encore majeurs empêchent de considérer comme totalement égaux les...
(RFI 12/08/17)
Ironie du sort pour les militants anti-immigration en Méditerranée : leur bateau, le C-Star, a envoyé un signal de détresse vendredi matin 11 août. Le navire, affrété par des militants d'extrême droite, est ouvertement hostile aux opérations de sauvetage de migrants menées par des ONG en Méditerranée. Dimanche, des pêcheurs tunisiens s’étaient mobilisés pour éviter que le bateau vienne se ravitailler dans leur pays. Une panne est encore venue entacher la communication. Le bateau n'était plus visible sur les radars maritimes depuis plusieurs jours. Mais ce vendredi matin, le...
(RFI 12/08/17)
En Tunisie, cela fait plus d’un mois que la militante de droits de l’homme Radia Nasraoui est en grève de la faim pour dénoncer le changement du dispositif de protection accordé par l’État à son mari, l’opposant et porte-parole du Front populaire Hamma Hammami, menacé par des extrémistes islamistes. Mais la mobilisation de son épouse vise aussi, plus largement, à mettre en garde contre une dégradation globale des libertés en Tunisie. Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20170812-tunisie-hamma-hammani-protection-ass...
(RFI 11/08/17)
Radhia Nasraoui est en grève de la faim depuis le 11 juillet dernier. L'avocate tunisienne et activiste des droits de l'homme proteste contre la modification de la protection rapprochée de son mari, Hamma Hammami. Assurée jusque-là par la garde présidentielle, elle est désormais confiée au ministère de l’Intérieur. Leader politique de l'opposition de gauche, Hamma Hammami est menacé de mort par les extrémistes islamistes. L’état de santé de Radhia Nasraoui « s’est détérioré », a affirmé à la télévision nationale le mari de l’avocate tunisienne, Hamma...
(Jeune Afrique 11/08/17)
Les chiffres publiés ce jeudi 10 août 2017 par l'Institut national de la statistique confirment les difficultés actuelles de l'économie tunisienne. Le déficit de la balance commerciale en Tunisie s’est établi à 8,6 milliards de dinars (3,066 milliard d’euros) pour la période allant de janvier jusqu’à fin juillet 2017, contre 6,856 milliards de dinars sur la même période en 2016, soit une hausse de 25,84%. Ce déficit croissant s’explique par la hausse des importations (+18,8%), et ce en dépit de l’augmentation des exportations (+15,9%). Si le solde de la balance commerciale tunisienne est positif avec la France (+1747,3 MD), la Libye (+443,4 MD) et le Royaume Uni (+150,2 MD), ça n’est pas le cas sur le premier semestre de 2017...
(Le Huffington Post 11/08/17)
La Tunisie est l’un des plus gros consommateurs de médicaments au monde! Un constat qui s'explique principalement par l’automédication et la contrebande, dévoile, mercredi, la ministre de la Santé, Samira Meraï, lors d’une visite aux laboratoires de la Société des Industries Pharmaceutiques de Tunisie (SIPHAT) à Ben Arous. "Le manque de médicaments est dû à la grande consommation" a-t-elle révélé en précisant que 38% des dépenses de santé en Tunisie sont allouées aux médicaments. Meraï a noté que son ministère oeuvre à mettre en place un système informatique de contrôle des chaines de distribution entre la Pharmacie centrale, les hôpitaux et le reste du réseau de distribution des médicaments. Ce système permettra d’améliorer les méthodes de travail des inspections pharmaceutique,...
(Le Point 10/08/17)
24 heures après le début des vacances parlementaires, on assistait au top départ de la campagne électorale de 2019. Le 1er août, le patron du parti islamiste Ennahda apparaissait en prime time sur le plateau de la chaîne privée Nessma (dont le fondateur, Nabil Karoui, est un ami intime du président de la République). Rached Ghannouchi y affichait un nouveau style vestimentaire. Fini la jebba, ce vêtement traditionnel, fini les costumes sans apprêt : le « Cheikh » de Montplaisir, le QG de son parti, avait été relooké par des communicants. Un style très présidentiable, des souliers aux lunettes. Pendant plus d'une heure, le septuagénaire a délivré de très nombreux messages politiques. Il a enjoint le chef du gouvernement de...
(Jeune Afrique 10/08/17)
Depuis le 11 juillet 2017, la militante et avocate Radhia Nasaroui est en grève de la faim pour protester contre le changement de mode de protection de son mari, Hamma Hammami. Dans les conditions actuelles, elle l'estime gravement menacé. « Je vais continuer la grève de la faim jusqu’à ma mort s’il le faut. Je ne peux pas me taire tant que mon mari est menacé, » déclarait Radhia Nasraoui, le 18 juillet 2017, sur les ondes de Shems FM. Trente jours après le début de cette grève, l’avocate tient parole. Depuis le 11 juillet 2017, la cofondatrice et présidente de l’Association de lutte contre la torture, proteste contre le changement de mode de protection accordé à son époux, Hamma...
(RFI 09/08/17)
En Tunisie, dernier délai pour s'inscrire sur les listes électorales. Selon l'instance électorale, jusqu'à présent, trois millions de Tunisiens en âge de voter n'étaient pas inscrits sur les listes électorales, soit un peu plus d'un quart de la population du pays. Depuis la fin du mois de juin, ils pouvaient le faire dans des centaines de bureaux installés à travers toute la Tunisie. Sans cela, impossible d'exprimer sa voix aux premières élections municipales organisées depuis la chute du dictateur Ben Ali en 2011. Un scrutin prévu à la fin de l'année. Mais les inscriptions se clôturent ce mercredi soir, et seules 460 000 personnes se sont déplacées jusqu'à maintenant. Sur l'avenue Bourguiba, au cœur de la capitale, beaucoup de passants...
(Jeune Afrique 09/08/17)
Alors que le secteur peine à redécoller, les projets hôteliers de prestige fleurissent dans le pays. Pour attirer de nouveaux visiteurs, les professionnels misent sur un changement radical : du modèle low cost aux prestations de luxe. Six ans après la révolution, le tourisme tunisien fait toujours pâle figure, avec 5,7 millions de visiteurs et 2,3 milliards de dinars (935 millions d’euros) de recettes à la fin 2016. Une bien piètre performance, par rapport aux chiffres de 2010 – 6,9 millions de visiteurs internationaux et 3,5 milliards de dinars de revenus. Les incertitudes politiques et sociales, mais aussi et surtout les attaques terroristes de 2015 à Tunis, au musée du Bardo, et à Sousse sont passées par là. Ce secteur clé...
(Atlas Info.fr 09/08/17)
Des accrochages armés ont éclaté, mardi soir, dans les montagnes avoisinantes le gouvernorat de Kasserine (Ouest), entre les membres d’un groupe terroriste et les éléments de la garde nationale tunisienne (gendarmerie), a annoncé une source sécuritaire. Des accrochages armés ont éclaté, mardi soir, dans les montagnes avoisinantes le gouvernorat de Kasserine (Ouest), entre les membres d’un groupe terroriste et les éléments de la garde nationale tunisienne (gendarmerie), a annoncé une source sécuritaire. Ces accrochages armés se poursuivent encore, a-t-il ajouté sans donner plus de précisions sur le nombre de victimes. Selon certains médias tunisiens, deux terroristes ont été tués par la garde nationale tunisienne lors d'une opération dans la zone montagneuse de Kasserine (Ouest), menée par la gendarmerie tunisienne. Lire...
(Libération 08/08/17)
Le C-Star, chalutier loué par des identitaires européens pour bloquer les bateaux de migrants en Méditerranée et empêcher leur sauvetage par les ONG n'a pas pu faire escale en Tunisie, bloqué par des opposants locaux. Encore raté. Le C-Star, le navire affrété par un groupe d’identitaires pour empêcher les missions de sauvetages des migrants en Méditerranée par des ONG, n’arrive toujours pas à faire escale dans l’un des huit ports de Tunisie. Alors qu’il a stoppé sa course depuis dimanche soir au large, à l'est des îles de Kerkennah, en face de Sfax et cherche à se ravitailler, l’UGTT, le principal syndicat du pays, codétenteur du prix Nobel de la paix en 2015, a lancé un appel clair : «A...
(France TV Info 08/08/17)
Un navire affrété par des militants d'extrême droite a été bloqué ce lundi 7 août au large de la Tunisie. À bord, des hommes menacent ouvertement les associations humanitaires et affichent des slogans anti-immigration. Ils font partie du projet "Defend Europe". Un projet qui a récolté 170 000 euros sur internet pour empêcher les bateaux de clandestins d'accoster sur les côtes européennes. L'équipage du "C Star" se compose de militants allemands, italiens, mais aussi français. "Je souhaitais venir ici parce que je veux que le gouvernement arrête l'immigration massive et limite les morts en mer", explique à France 3 Clément Galant. Loué à Djibouti, ce bateau anti-migrants a franchi le canal de Suez, puis s'est ravitaillé à Chypre, avant d'être...
(Le Monde 08/08/17)
Le président de MSF Italie refuse le contrôle policier du travail humanitaire, exigé par Rome. Depuis le 1er août, un « code de bonne conduite » du ministère de l’intérieur italien doit encadrer les opérations de secours en mer de migrants menées par les ONG. Ces treize articles, parmi lesquels l’obligation pour les bateaux de secours d’être localisables en permanence, l’interdiction d’entrer dans les eaux libyennes, l’interdiction des opérations de transbordement hors impératif humanitaire, et surtout la présence de membres armés des forces de l’ordre, ont encore plus tendu le climat entourant le travail des ONG. A Alors que l’association allemande Jugend Rettet, accusée de « favoriser l’immigration clandestine », s’est vu retirer son navire le 2 août, Médecins sans...
(Jeune Afrique 08/08/17)
Habib Essid pourrait bien retrouver une place au sein du pouvoir en tant que conseiller à la présidence de Béji Caïd Essebsi. Béji Caïd Essebsi a profité de la cérémonie de remise du grand cordon de la République à Habib Essid, le 25 juillet, pour s’entretenir avec lui en privé. Selon des sources au Palais, le chef de l’État a proposé à l’ancien chef du gouvernement un poste de conseiller à la présidence et lui a confié que, pour le limoger en 2016, il s’était fondé sur des indicateurs économiques qu’on lui avait transmis mais qui se sont révélés erronés et sur des propos qu’on lui avait prêtés à tort. Lire sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/463989/politique/tunisie-habib-essid-rev...
(RFI 08/08/17)
Le bateau anti-migrants C-Star, affrété par des militants européens d'extrême droite, n'est pas le bienvenu en Tunisie. C'est en tout cas le message envoyé par des pêcheurs du pays et par la société civile tunisienne depuis ce week-end. Le navire, dont le voyage a été financé par une levée de fonds sur internet, a suscité l'hostilité lors de son passage en Grèce ou encore à Chypre. En Tunisie, des associations et des pêcheurs refusent que le bateau accoste dans leurs ports. « Non aux racistes », c'est le message qu'on pouvait lire dimanche 6 août sur l'une des banderoles déployées par les pêcheurs de Zarzis, dans le sud de la Tunisie. Les marins menaçaient même de bloquer l'accès au port...
(Le Point 08/08/17)
Le commerce entre les cinq pays de l'UMA ne représente que 3 % de leurs échanges globaux, ce qui en fait la région la moins intégrée au monde. Sur le papier, ça sonne bien. Cinq pays : Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Mauritanie – ayant trois points communs : la langue, la religion et leur histoire (passé colonial notamment). De quoi disposer d'une région forte, intégrée, prospère, ayant un destin commun. Ce n'est pas le cas. Le 17 février 1989, le quintette de chefs d'État signait le traité instaurant l'Union du Maghreb arabe. Objectifs : fraternité, progrès des sociétés, préservation de la paix, ouverture progressive à la liberté de circulation des personnes, des services, des marchandises, des capitaux… Une sorte d'Union...
(Le Point 05/08/17)
On pourrait imaginer un bunker abritant une brigade d'incorruptibles. Un repère d'honnêtes gens assiégés par des hordes de corrompus. Au siège de l'INLUCC (Instance nationale de lutte contre la corruption), il n'en est rien. Une ambiance bureau règne dans ce bâtiment tunisois fiché en face du parc du Belvédère. Pas de sécurité extérieure, hormis une poignée de caméras de surveillance, rien d'ostentatoire. Ici, on lutte contre la corruption sans jouer aux cowboys. Des dessins malicieux, de Willis from Tunis ornent les murs. Sur l'un d'entre eux, on y voit son matou favori dire : « On a dû payer des pots-de-vin pour avoir un organisme de lutte contre la corruption. » Au sixième étage, Chawki Tabib est assailli par ses...

Pages