Samedi 25 Novembre 2017

Tunisie

(AFP 30/10/17)
Un Italien, responsable d'associations sportives et culturelles pour mineurs en Tunisie et soupçonné d'"agression sexuelle" sur un jeune adhérent a été arrêté, a indiqué lundi à l'AFP la porte-parole du parquet du tribunal de Sousse (est). Résidant depuis "plusieurs années" dans la station balnéaire de Hergla, près de Sousse, cet Italien âgé de 40 ans avait fondé ces six dernières années des clubs sportifs et culturels destinés aux jeunes de moins de 18 ans, a indiqué cette porte-parole, Zahia Sayedi. Il a été arrêté vendredi soir et placé en détention provisoire "pour agression sexuelle sur un enfant de moins de 18 ans", adhérent dans l'un des clubs qu'il animait, a-elle ajouté. La justice a été alertée par la Protection de...
(Agence Ecofin 30/10/17)
A la date du 27 ooctobre 2017, les rendements des obligations émises par les Etats africains sur le marché international des capitaux, se sont presque tous affichées en recul, témoignant d'un intérêt prononcé des investisseurs pour ces produits financiers. Plusieurs pays africains, même le Mozambique en délicatesse avec la communauté des investisseurs obligataires internationaux, ont vu le rendement sur leurs obligations baisser au cours de la semaine de reférence. Le Cameroun, dont le taux de rendement est de 6,2% pour un taux d'intérêt initial de 9,75%, affiche une des meilleures performances. Mais les plus performants, restent le Nigéria et l'Afrique du sud, avec certaines de leurs obligations qui affichent des taux de rendement de 2,6% Le seul pays à ne...
(Jeune Afrique 30/10/17)
Nadia El Bouga, Leïla Slimani, Sofia Bentounes : trois auteures évoquent la difficulté d’avoir une sexualité épanouie pour beaucoup de musulmans, au Maroc ou ailleurs. Surtout quand on est une femme. C’est peut-être le plus vieux sujet du monde, mais l’actualité littéraire l’a remis sous le feu des projecteurs. En l’espace de quelques mois, trois ouvrages portant sur la sexualité sont parus. Tous écrits par des femmes. Nadia El Bouga, sexologue française, féministe et musulmane, fille d’immigrés marocains, évoque la sexualité de ses patients, de toutes confessions, mais souvent musulmans (La Sexualité dévoilée, avec Victoria Gairin, Grasset). Leïla Slimani, Prix Goncourt 2016, née à Rabat, s’est spécifiquement intéressée à l’« hypocrisie » qui structure selon elle les relations dans le royaume...
(Jeune Afrique 28/10/17)
Les concessionnaires automobiles tunisiens se considèrent doublement lésés par les hausses des taxes sur les importations prévues dans le projet de loi de finances 2018 et par la circulaire de la Banque centrale sur les produits de consommation non essentiels. Ils préviennent qu’en l’état, le prix des voitures essence neuves de moyenne gamme devrait augmenter de 13 à 30%. La Chambre syndicale des concessionnaires automobiles, qui dépend de l’Utica (Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat), le principal syndicat patronal, explique cette hausse des prix à venir par l’augmentation de 25% des droits de consommation pour l’importation des véhicules particuliers, de 10 à 15% des droits de douane pour les utilitaires et de 1% de la TVA. Ces...
(Xinhua 28/10/17)
L'Union africaine (UA) et ZTE, une entreprise chinoise spécialisée dans le secteur de l'information et des télécommunications, ont lancé jeudi un projet de système de surveillance de la santé intelligente au siège de l'UA à Addis-Abeba. Les deux parties avaient signé l'année dernière l'accord sur le projet, pour renforcer la coopération dans le domaine des TIC et de la transformation numérique intelligente, et fournir à la Commission de l'UA un centre de surveillance de la santé intelligente. Le Centre de surveillance de la santé intelligente offre une plate-forme opportune pour contribuer aux efforts de développer une solution de soins de santé durable, a déclaré Albert M. Muchanga, Commissaire à l'Industrie et au Commerce de l'UA, à la cérémonie d'inauguration. Le...
(Jeune Afrique 27/10/17)
Le syndicat patronal majoritaire, Utica, a menacé de se retirer du pacte politique de Carthage, qui sert de feuille de route au gouvernement depuis l'été 2016, si le projet de loi de finances 2018 était adopté en l'état. Le projet de loi aura une « incidence négative sur l’activité des entreprises, leur compétitivité, ainsi que leur capacité à investir et à créer des emplois », prévient Ouided Bouchamaoui, présidente de l’Utica, co-prix Nobel de la Paix en 2015. Du fait de ces nouvelles taxations, Walid Bel Haj Amor, vice-président de l’IACE, think tank d’entrepreneurs, estime que les entreprises n’auront d’autre choix que d’augmenter leurs prix et qu’en contrepartie, l’UGTT...
(AFP 26/10/17)
Un frère du Tunisien qui a tué deux jeunes femmes à Marseille le 1er octobre a été remis par la Suisse aux autorités tunisiennes, a déclaré jeudi à l'AFP le porte-parole du pôle antiterroriste tunisien. Anouar Hanachi, "contre qui un mandat d'arrêt international avait été émis, a été remis mercredi" à la Tunisie, a affirmé Sofiène Sliti. Soupçonné d'être impliqué dans des affaires de "terrorisme", il a été placé en détention provisoire, a ajouté M. Sliti. Son épouse a été remise aux autorités tunisiennes en même temps que lui et a également été placée en détention provisoire, selon la même source.
(Jeune Afrique 26/10/17)
Le nouveau film "La Belle et la Meute" de la réalisatrice tunisienne Kaouther Ben Hania, revient sur le viol d’une jeune femme qui eut le plus grand mal à porter plainte contre les deux policiers qui l’avaient agressée. En l’espace de quelques années et de deux films marquants, Kaouther Ben Hania, 40 ans, s’est imposée comme une figure incontournable d’un cinéma tunisien en plein renouvellement avec l’apparition de réalisateurs comme Mohamed Ben Attia, l’auteur de Hedi, primé au festival de Berlin en 2016, ou Leyla Bouzid, récompensée aux Journées cinématographiques de Carthage (JCC) en 2015, avec À peine j’ouvre les yeux. En 2014, Ben Hania se fait connaître avec Le Challat de Tunis, où elle raconte non sans humour, en...
(Agence Ecofin 26/10/17)
A l’image de son voisin algérien, la Tunisie met un point d’honneur à assainir la gestion de son foncier. Dans ce cadre, l’Etat a réussi à récupérer 20 113 hectares de terres domaniales occupées illégalement depuis 2011. « Ces terres domaniales ont été squattées depuis les événements du 14 janvier 2011. Le gouvernorat de Béja vient en tête (3 115 hectares récupérés) tandis que le gouvernorat de Tataouine n’a enregistré aucun acte de spoliation de terrains domaniaux. L’opération de restitution a été menée suite à l’exécution des décisions de déchéance de droit, les décisions d’évacuation ainsi que les décisions juridictionnelles. Les terrains récupérés ont été pris en charge par les services de l’office des terres domaniales, en vue de leur...
(Agence Ecofin 26/10/17)
Selon la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), si la question du changement climatique n'est pas abordée, il y aura des conséquences désastreuses. « Comme je l'ai déjà dit, si nous ne faisons rien en ce qui concerne le changement climatique maintenant, dans 50 ans, nous serons, grillés et rôtis.», a déclaré Christine Lagarde (photo), lors d'un débat mardi à la Future Investment Initiative de Riyad, en Arabie saoudite. « Des décisions sont nécessaires à ce stade, ce qui implique que probablement dans 50 ans, le pétrole sera une matière première de second rang.», a ajouté Mme Lagarde. Selon la dirigeante, le changement climatique et l'inégalité croissante sont les deux questions clés imminentes. « Si nous n'abordons pas ces...
(AFP 25/10/17)
Une petite ville tunisienne a observé mercredi une grève générale pour réclamer une "enquête sérieuse" sur un naufrage entre une embarcation de migrants et un navire de l'armée, dans lequel elle a perdu au moins huit de ses habitants. Commerces, écoles et administrations étaient fermés dans la localité de Bir Ali Ben Khalifa, près de la grande ville de Sfax (centre-est), selon un correspondant de l'AFP sur place. Des centaines de personnes ont également défilé en demandant "une enquête transparente" ainsi que "travail et développement" dans leur région, selon elles "marginalisée".
(Jeune Afrique 25/10/17)
Entre ton menaçant et propositions alternatives, le syndicat patronal tunisien exprime son mécontentement face au projet de loi de finances du gouvernement. L’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (Utica) est fâchée et le fait savoir. En cause : le projet de loi de finances (PLF) 2018. La présidente du syndicat patronal tunisien, Wided Bouchamaoui, mène l’offensive, décidée lors d’une réunion du conseil administratif tenu le 19 octobre et lancée peu après. Ouided Bouchamaoui menace Le communiqué officiel, rendu public le 24, détaille : « Les présents [à la réunion, NDLR] ont également exprimé leur mécontentement quant aux dispositions de ce projet de loi...
(Jeune Afrique 25/10/17)
La Banque centrale de Tunisie a émis une proposition visant à réduire le coût des importations, dont le montant dépasserait les 10 millions de dinars. Elle a donc établi une liste de produits jugés superflus et dispensables, dont les préservatifs. Pour freiner le déficit commercial de 11,5 milliards de dinars (3,95 milliard d’euros) sur les neuf premiers mois de l’année – la Banque centrale de Tunisie a décidé de mettre des freins à l’importation de quelque 500 produits non essentiels. La BCT a donc établi une liste de produits jugés superflus et dispensables, qu’elle a soumis aux banques tunisiennes. Elle n’interdit rien mais demande aux sociétés importatrices de provisionner dès la commande le montant des factures qui sera bloqué en...
(AFP 24/10/17)
Le président tunisien Béji Caïd Essebsi a promulgué mardi une loi d'amnistie de fonctionnaires impliqués dans la corruption sous la dictature, dont l'adoption au bout de deux ans de controverses avait provoqué un tollé dans l'opposition et la société civile. M. Essebsi "a signé mardi la loi de réconciliation dans le domaine administratif", a annoncé la présidence dans un communiqué. Présenté par le président mi-2015, ce projet de loi prévoyait dans sa mouture initiale l'amnistie de certaines personnes --hommes d'affaires, anciens du régime Ben Ali et autres-- poursuivies pour corruption, en échange du remboursement à l'Etat...
(Jeune Afrique 24/10/17)
Membre fondateur de Nidaa Tounes, la députée a annoncé qu’elle en briguait la présidence. Quitte à faire de l’ombre à Hafedh Caïd Essebsi, qui a imposé sa mainmise sur le mouvement. Une jeune et élégante brune donne du fil à retordre aux dirigeants de Nidaa Tounes, qui, depuis son succès aux législatives de 2014, traverse une crise de leadership. Wafa Makhlouf, 41 ans, qui compte non seulement parmi les douze membres fondateurs de la formation créée en 2012 par Béji Caïd Essebsi (BCE), actuel président de la République, mais aussi parmi les figures féminines phares du parti qui ont contribué à son succès, a annoncé le 22 septembre qu’elle en briguait la présidence. « Nous n’avons pas préparé l’après-BCE, qui...
(Le Monde 23/10/17)
Les réseaux de passeurs se sont établis sur l’archipel plus que partout ailleurs dans le pays. Une mer étale, huileuse, mouchetée de barques laquées de bleu. De la jetée d’El-Attaya, bordée de filets de pêche enroulés en grosses pelotes, on n’aperçoit évidemment pas Lampedusa, l’île italienne située à 160 km au nord-est. On la devine seulement. Ceux des habitants d’El-Attaya qui n’y sont jamais allés ne la connaissent déjà que trop. Elle est dans la tête de chacun. Car c’est de ce village de pêcheurs de l’archipel de Kerkennah que s’embarquent les clandestins vers le rêve européen. C’est d’ici qu’était partie, le 8 octobre, la petite flotte éparse de barques, chacune chargée d’une dizaine de passagers, qui avaient convergé vers...
(Xinhua 23/10/17)
Le projet du budget de l'Etat tunisien pour l'exercice 2018 prévoit 14% aux ministères de l'Intérieur et de la Défense, soit une enveloppe totale de 5.112 millions de dinars (un dinar vaut 0,4 dollar). Avalisé le 12 octobre dernier en conseil des ministres et en attente de son examen et approbation parlementaire, le budget de l'Etat pour 2018 est estimé à 35.851 millions de dinars, soit une hausse de 4,3% par rapport à 2017. Concernant le budget du ministère de l'Intérieur, il enregistre une hausse de 12,5% par rapport au budget de 2017, pour se situer à 2.879 millions de dinars. Selon certains analystes, ce budget s'explique par l'acquisition ces trois dernières années d'équipements et matériels dédiés à la lutte...
(Xinhua 23/10/17)
Les investissements déclarés dans l'industrie ont progressé de 9,6% sur l'ensemble des neuf premiers mois de cette année par rapport à la même période de l'année dernière pour atteindre 2.603,2 millions de dinars (un dinar vaut 0,4 dollar), a-t-on appris samedi auprès de l'Agence de promotion de l'industrie et de l'innovation (APII). Selon l'APII, jusqu'à fin septembre dernier, le nombre des projets déclarés a cru de 2,2% par rapport à la même période en 2016, pour atteindre 2.737 projets devant générer pas moins de 43.000 postes d'emplois. En matière de valeur d'investissement, les industries alimentaires ont enregistré une croissance de 1,5% pour se situer à 915,7 millions de dinars jusqu'à fin septembre dernier. Par ailleurs, des investissements de 579 millions...
(Agence Ecofin 23/10/17)
L’Union Internationale de Banques (UIB), filiale en Tunisie du groupe bancaire français Société Générale, a amélioré sa rentabilité, au cours des neuf premiers mois de l’année 2017, s’achevant le 30 septembre 2017, malgré une hausse de 12,5% en moyenne, de ses charges opérationnelles et de personnel. Son coefficient d’exploitation (l’indicateur qui mesure le poids des charges sur l’ensemble des revenus dans le secteur bancaire) a été de 48,8% au 30 septembre 2017, contre un niveau de 49,1% sur la même période en 2016. En d’autre terme, le poids des dépenses relatives s’est réduit. Cette performance a été soutenue par un Produit Net Bancaire qui a progressé de 13,1% pour atteindre 205,9 Millions de Dinars tunisiens au contre 182 Millions de...
(Xinhua 23/10/17)
Les investissements étrangers en Tunisie ont cru durant les neuf premiers mois de l'année en cours à raison de 13,6% par rapport à la même période de 2016, pour atteindre 1.648,4 millions de dinars (un dinar vaut 0,4 dollar), a-t-on appris dimanche auprès de l'Agence de promotion de l'investissement étranger (FIPA) de Tunisie. D'après la FIPA, parmi ces investissements quelque 1.590 millions de dinars sont des investissements directs étrangers (IDE) qui enregistrent une amélioration de 13,2% par rapport à 2016. Les restants constituent des investissements de portefeuille, également en hausse soit de 27,7%. La répartition sectorielle des investissements étrangers en Tunisie montre que le secteur de l'énergie était le moins séduisant avec une baisse de 9,3% avec 707,8 millions de...

Pages

(France TV Info 04/09/17)
Aux dires mêmes des autorités tunisiennes, 75% des terres cultivables du pays sont menacées par le processus de désertification. Géopolis fait le point sur ce phénomène ancien lié notamment à la déforestation. Et à l’agriculture industrielle. De manière chronique, la Tunisie est confrontée à la sécheresse. Malgré la hausse de la pluviométrie au cours de l'hiver. Les pouvoirs publics ont annoncé en mars 2017 un plan national d'économie de cette ressource, qui s'étalera sur quatre ans. Le problème est aggravé par le prcessus de désertification qui toucherait 75% des terres cultivables, aux dires mêmes des autorités tunisiennes. S’il touche le centre et des régions situées au nord de la Tunisie, le phénomène est particulièrement préoccupant dans le sud. «Des villages...
(Kapitalis 04/09/17)
La Tunisie a été classée 2e pays le moins exposé aux risques de crimes et de violences à l’échelle africaine et 52e dans le monde, sur 125. Selon une analyse de risques, publiée par « Numbeo », une des plus grandes bases de données sur des informations relatives aux conditions de vie dans le monde, la Tunisie est un pays moyennement sécurisé. En effet, classé 2e après le Soudan, la Tunisie a obtenu un score de 59,06, le meilleur à l’échelle mondiale étant de 84,30 réalisé par le Qatar (1er), suivi de Singapour (83,42, 2e), Taiwan (82,76, 3e) et l’Australie (80,75, 4e). En Afrique du nord, la Tunisie est suivie du Maroc (51,11), l’Algérie (50,37), l’Egypte (47,14) puis la Libye,...
(RFI 04/09/17)
Une équipe d’archéologues tunisiens et italiens a annoncé cet été la découverte d’une cité romaine, Néapolis, sur le littoral tunisien, à quelques mètres de Nabeul. Une partie de la ville avait disparu au IVe siècle après J.-C., ravagée par un tsunami. C’est une découverte qui a dépassé leurs espérances. L'équipe conjointe de l'Institut national du patrimoine tunisien (INP) et de l'université de Sassari-Oristano en Italie, qui scrutait le golfe de Hammamet depuis 2010, avait pour objectif de retrouver le port de Néapolis, la partie antique de la ville de Nabeul enfouie sous les eaux. Cet été, les très bonnes conditions météorologiques ont permis une exploration approfondie du large de Nabeul. L’expédition a mis au jour vingt hectares de ville antique,...
(Le Monde 04/09/17)
L’arbre miracle (3/3). En 2012, la Franco-Tunisienne distribue des graines à qui veut et beaucoup disparaissent dans la nature. L’ère du numérique pourrait l’aider à reconstituer ses réseaux. « Facebook live », « code », « réseaux ». Les bribes de discussion qui s’échappent du nouveau QG de Sarah Toumi, en plein cœur de Tunis, sont sans équivoque. Désormais piloté du septième étage d’un immeuble surplombant l’avenue Bourguiba, son projet autour du moringa est passé au stade 2.0. On ne rentre chez Synergy, c’est le nom de l’espace de coworking, que sur invitation. Wala Kasmi, 30 ans, smartphone greffé à la main, y veille. Ingénieure en informatique, Wala a étudié les « systems and networks » et veut « appliquer...
(Huffingtonpost 31/08/17)
Selon le dernier décompte de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), la Tunisie arrive à la 33ème place en Afrique en matière de consommation d'alcool, avec 1,26 litres d'alcool pur par an et par habitant de plus de 15 ans. Des chiffres qui classent la Tunisie en tête des pays de de l'Afrique du Nord. Le Maroc est au 43e rang avec 0,45 litres, l'Algérie est à la 49e place, soit l'avant dernière avec 0,11 litres, quant à l'Egypte, elle se retrouve au 45e rang avec 0,20 litres. Une évolution de la consommation d'alcool mesurée en quantité de litres d’alcool pur, par an et par habitant de plus de 15 ans. Le premier pays africain porté vers l'alcool est le...
(Xinhua 30/08/17)
Parmi 626.100 chômeurs durant le deuxième trimestre de l'année en cours en Tunisie (soit un taux de 15,3%), la province de Tataouine (sud-est) détient la part du lion avec 32,4%, a annoncé mardi l'Institut national de la statistique (INS) de Tunisie. Au niveau de la répartition de ce taux de chômage par districts, le sud-ouest tunisien trône en tête du tableau des zones abritant le nombre de sans emplois le plus élevé soit 54.000 chômeurs l'équivalent de 25,6% répartis sur trois provinces à savoir Tozeur, Gafsa et Kébili. Situé à proximité de la frontière libyenne et connu pour être une zone "trampoline" pour le trafic contrebandier, le district du Sud-est tunisien (composé des trois provinces de Gabes, Médenine et Tataouine)...
(Jeune Afrique 30/08/17)
L'Instance Vérité et dignité ouvre un nouveau dossier : celui des tirs à la chevrotine à Siliana, en 2012. Ce faisant, elle s'empare d'une affaire déjà en cours de traitement par la justice militaire, qui lui a expressément demandé de s'abstenir. Pour le juriste et militant Fadhel Moussa, un des architectes de la loin instituant l'instance, c'est un test politique qui se joue là. L’Instance Vérité et dignité (IVD), en en charge du processus de justice transitionnelle, se trouve une fois de plus au centre d’une bataille politique. De nouveau, elle est menacée par la démission de certains de ses membres qui se plaignent du manque de concertation dans la prise de de décision et de nouveau, elle fait face...
(Xinhua 30/08/17)
Tout au long de l'année dernière, la mission en Tunisie de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a pu enregistrer 57 cas de trafic d'enfants, selon des statistiques annoncées mardi à Tunis lors d'un atelier de formation parrainé par l'OIM. La cheffe de mission de l'OIM en Tunisie, Lorena Lando, a tenu à préciser que parmi ces 57 cas figurent la mendicité des enfants, l'exploitation des jeunes Tunisiens et des Subsahariens qui mettent le cap en Tunisie via des circuits de trafic humain outre des contrats de travail fictifs. "La quasi-majorité des victimes de ce fléau sont des enfants obligés à travailler précairement dans des domaines économiques, plus particulièrement des fillettes recrutées pour des femmes de ménage ou encore des...
(RFI 28/08/17)
Le président français Emmanuel Macron organise à Paris un sommet consacré à la crise migratoire. Les chefs d'Etats nigérien, tchadien, le Premier ministre libyen, la chancelière allemande, les chefs de gouvernement italien et espagnol et la chef de la diplomatie européenne sont attendus alors que de nouvelles tentatives désespérées de migrants pour traverser la Méditerranée sont rapportées chaque jour. A cette occasion, RFI revient sur la tragédie oubliée de l'émigration tunisienne. Car six ans après la chute de Ben Ali, des familles cherchent encore ...
(Business.News 28/08/17)
L’Instance Vérité et Dignité (IVD) a rendu public, aujourd’hui vendredi 25 août 2017, un communiqué dans lequel elle répond sèchement au Tribunal militaire qui lui avait demandé de s’abstenir d’organiser des séances d’écoute à propos de l’affaire de la chevrotine à Siliana. L’Instance exprime, d’abord, son étonnement des déclarations émanant du procureur général du Tribunal militaire et qu’elle qualifie d’intervention illégale dans ses affaires arguant du fait que cela constitue une violation de l’article 148 de la Constitution et de l’article 3 de la loi sur la justice transitionnelle. L’IVD ajoute qu’elle a reçu 21 dossiers à propos des incidents de la chevrotine à Siliana dont 16 prônant l’arbitrage et la conciliation, ce qui oblige la justice militaire de s’en...
(Le Huffington Post 28/08/17)
Lors de mes discussions avec mon entourage, j'ai vu que la plupart des Tunisiens ne savent pas comment calculer la valeur de leurs pensions de retraite ou leurs pensions de survivants. Or, d'après ma propre expérience, cette situation peut permettre à la CNSS d'épuiser votre portefeuille. Lorsque mon père Abdelwaheb Turki (ancien administrateur régional du groupe chimique tunisien durant les années 1990, PDG des sociétés ACMG entre 1986 et 2002 et MFGT entre 1999 et 2002, ingénieur au groupe chimique tunisien de 1975 jusqu'à 2002 et professeur de l'enseignement secondaire pour 7 ans entre 1966 et 1975...) est décédé en 2011, on a été surpris que sa pension de retraite était inférieure à celle de certains ayant fait une carrière...
(Business.News 28/08/17)
Montassar Dridi, PDG Africa Holding, la société qui contrôle la Société tunisienne des industries de pneumatiques (STIP) produisant la marque Amine, est revenu, ce lundi 28 août 2017, sur les déboires de la société. M. Dridi a indiqué, à Wassim Ben Larbi dans l’émission Expresso sur Express Fm, que l’usine de Msaken est à l’arrêt et que les grévistes ont mis une tente devant les locaux interdisant l’accès à tout le monde, tout en prenant en otage les camions de certains fournisseurs, malgré une ordonnance du tribunal. Le PDG Africa Holding a expliqué que Noureddine Taboubi, lorsqu’il était SG adjoint, et Belgacem Ayari l’ont beaucoup aidé, car ils connaissent bien la situation de la société. Il spécifié qu’il a signé...
(Business.News 28/08/17)
Le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, a annoncé ce samedi 26 août 2017 sur Mosaïque FM qu’un nouvel accord a été élaboré pour mettre fin à la crise qui sévit entre les sociétés de production pétrolière et les sit-ineurs dans le gouvernorat de Kébili. Une situation qui avait atteint son paroxysme jeudi 24 août dernier lorsque les sociétés pétrolières avaient décidé « de fermer leurs portes, de stopper les vannes de pompage de pétrole et de démobiliser tous leurs travailleurs ». Mohamed Trabelsi a ainsi annoncé qu’une issue a été trouvée pour mettre fin à la crise actuelle et mettre en place « une nouvelle dynamique dans la région qui nous éloignera des tensions et des chocs ». Il...
(France TV Info 28/08/17)
Au cours de l’été 2017, Adel Admi, un ancien marchand de légumes devenu prédicateur religieux, a tenté de parcourir les bars de Tunis pour y dénoncer la vente d’alcool. La révolution de 2011 a entraîné l’ouverture de nombreux établissements de ce genre. Mais même si la Tunisie reste le premier pays arabe pour la consommation d’alcool, celui-ci y reste tabou… Adel Admi «cherche visiblement à faire parler de lui par n’importe quel moyen», observe le site newstunisia. Désormais, il entend s’attaquer aux consommateurs d’alcool. Le 21 juillet, ce personnage très médiatique a été expulsé d’un bar où il entendait prendre les clients en photo. Selon le site kapitalis, il a écrit un courrier au ministère de l’Intérieur dans lequel il...
(Tunisie Numérique 28/08/17)
Deux jours de congé, à savoir le vendredi 1er septembre et samedi 2 septembre 2017, ont été accordés aux agents de l’Etat, des collectivités locales et des établissements publics à caractère administratif, comme jours de congé à l’occasion de l’Aïd Al Adha, a annoncé la présidence du gouvernement, lundi 28 août 2017. Dans un communiqué la présidence du gouvernement a également annoncé que conformément aux dispositions de la loi n° 1710 du 2012 du 14 septembre 2012, les fonctionnaires reprendront le travail comme suit : – Lundi, mardi, mercredi et jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30. – Vendredi de 8h à 13h et de 14h30 à 17h30.
(African Manager 26/08/17)
Un accord de coopération a été signé, vendredi, au siège du ministère de la Santé, entre les ministères tunisiens de la Santé et de l’Enseignement Supérieur, d’une part et le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche de la République de Djibouti. En vertu de cet accord, une assistance technique sera accordée à l’hôpital universitaire de Djibouti. Il prévoit, également, selon la ministre de la Santé, Samira Merai, de charger des médecins tunisiens de la formation de la troisième promotion des diplômés de la Faculté de Médecine à Djibouti, désireux de poursuivre leur doctorat. Elle a ajouté que cet accord permettra aux médecins Djiboutiens de participer aux concours de résidanat, assistanat ou agrégation organisés en Tunisie. Le ministre de...
(Belga 25/08/17)
Les Affaires étrangères belges ont assoupli jeudi leur avis de voyage pour la Tunisie, en étendant le périmètre dans lequel les voyageurs peuvent désormais se rendre à l'île de Djerba. "A la condition d'observer la prudence recommandée, les voyageurs peuvent se rendre à Tunis, sur l'axe côtier Mahdia - Monastir - Sousse - Hammamet - Nabeul - Tunis - Bizerte - Tabarka, dans l'île de Djerba et dans la zone côtière entre Djerba et Zarzis", indiquent-elles dans leur avis de voyage. "Le voyageur choisira judicieusement un lieu de séjour qui a pris les mesures nécessaires pour sécuriser ses clients. Les déplacements nocturnes hors des établissements hôteliers dans des lieux d'affluence sont à éviter, de même que les déplacements de nuit...
(AFP 24/08/17)
La Tunisie a convoqué mercredi l'ambassadeur turc pour dénoncer des propos "odieux" contre son président prononcés par un prédicateur égyptien résidant en Turquie. Dans une vidéo largement partagée et commentée en Tunisie, Wajdi Ghoneim accuse le président tunisien Béji Caïd Essebsi d'apostasie parce qu'il a demandé l'abrogation d'une circulaire empêchant le mariage des Tunisiennes musulmanes avec des non musulmans, et parce qu'il a appelé à instaurer l'égalité entre hommes et femmes en matière d'héritage. Mercredi, le ministère des Affaires étrangères a indiqué dans un...
(Le Huffington Post 24/08/17)
Les derniers propos du prédicateur égyptien Wajdi Ghanim dans lesquels il s'attaque aux Tunisiens et au président de la République tunisienne Béji Caïd Essebsi en particulier, ne sont pas passés inaperçus. En effet, le ministère des Affaires étrangères tunisien a convoqué mercredi l'ambassadeur de Turquie en Tunisie, la Turquie étant le pays de résidence de Wajdi Ghanim. Selon un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères, la Tunisie a exprimé sa "vive désapprobation" face aux propos tenus par le prédicateur égyptien, ajoutant "s'étonner que cette personne use de sa résidence en Turquie s'attaquer à l'État tunisien et à ses symboles". La Tunisie a ainsi demandé à Ankara "de réagir rapidement" et "de prendre les mesures nécessaires" face à Wajdi...
(Tunisie Numérique 23/08/17)
Les commerçants tunisiens se rendant en Libye n’ont toujours pas pu avoir accès au territoire libyen, le point de passage étant bloqué du côté libyen. Cette situation se poursuit depuis plusieurs jours , ont indiqué des sources de Ben Guerdane. Ainsi l’activité commerciale au passage frontalier de Ras Jedir, gouvernorat de Médenine, reste bloquée, ce qui généré des tensions. En effet, un groupe de commerçants a menacé de fermer le passage frontalier côté tunisien si cette situation persiste étant donné que les nouvelles mesures restrictives ne sont imposées qu’aux Tunisiens.

Pages

(Agence Ecofin 20/09/17)
(Agence Ecofin) - Maxula Gestion, une société tunisienne de gestion d’actifs pour le compte d’investisseurs publics et privés, a annoncé le lancement d’un nouveau Fonds Commun de Placement à Risque, dénommé « FCPR Maxula Jasmin », doté d’un montant initial de 20 millions de dinars tunisiens (8,2 millionsn $). Selon Raouf Aouadi, son directeur général, ce nouveau véhicule d’investissement ciblera des PME installées dans les régions intérieures du pays. « Sur les 19 000 PME présente en Tunisie, pas moins de 5000 déplorent des difficultés notamment de financement et de commercialisation de leurs produits », a-t-il fait savoir, selon des propos rapportés par les médias tunisiens. « FCPR Maxula Jasmin » entre dans le cadre d’une vaste opération d’expansion de...
(L'Economiste Maghrébin 20/09/17)
La Tunisie figure à la 9ème place des pays les plus attractifs du continent africain, selon le classement annuel des pays africains les plus attractifs en matière d’investissement «Where to Invest in Africa» réalisé par la banque d’affaires sud-africaine Rand Merchant Bank. Cette dernière estime que la Tunisie a fait de gros efforts pour améliorer son climat des affaires à travers des réformes structurelles. En se basant sur le PIB réel à parité de pouvoir d’achat, des prévisions de croissance et de l’environnement des affaires, la banque sud-africaine a placé L’Egypte en tête du classement devançant ainsi l’Afrique du Sud. La même source a dévoilé que l’Egypte a obtenu de bons scores dans la majorité des indicateurs, notamment dans l’évaluation...
(Agence Ecofin 19/09/17)
(Agence Ecofin) - En Tunisie, la dette publique a atteint près de 66,9% du PIB en juillet dernier contre 60, 9%, un an plus tôt. L’allure actuelle de la dette projette des signaux d’un surendettement, dans un contexte où la croissance du PIB progresse plus lentement. Si les prévisions de la loi des finances au titre de l’exercice 2017 qui tablent sur un endettement de moins de 63,7%, sont déjà dépassées, c’est le tableau de la dette extérieure qui inquiète. Selon les chiffres du ministère tunisien des Finances, fin juillet 2017, ce montant s’est établi à 43,8 milliards de dinars (18 milliards $), en hausse de plus de 27% en glissement annuel. Cela représente environ les deux tiers de l’endettement...
(Xinhua 19/09/17)
TUNIS, (Xinhua) -- Le taux d'endettement de la Tunisie a atteint jusqu'à fin juillet dernier 66,9% du PIB, contre 60,9% en juin 2016, a-t-on appris lundi auprès du ministère tunisien des Finances. Selon les derniers chiffres du ministère, l'endettement extérieur de la Tunisie représente plus des deux tiers de l'ensemble de la dette publique du pays. En effet, cet endettement extérieur s'est établi à 43.800 millions de dinars jusqu'à juillet dernier contre 34.400 millions de dinars (un dinar vaut 0,41 dollar) en 2016. Parmi cette dette extérieure, 47% est dans le cadre multilatéral alors que 15% sous forme de dettes bilatérales outre 38% dans le marché financier mondial, toujours selon le ministère des Finances. Entre juin et juillet 2016, le...
(APS 19/09/17)
Une rencontre algéro-tunisienne visant à "identifier des pistes de partenariat" dans le domaine de l'économie verte est prévue mardi à Oran, a-t-on appris lundi du chargé de la communication du Bureau "R20 Med" assurant la représentation méditerranéenne de l'ONG) "R20" (Regions of climate actions). La délégation tunisienne sera composée de représentants du Projet de coopération euro-méditerranéen "Energie-Emploi-Territoires" (EET), basé en Tunisie, qui entame lundi une visite de trois jours à Oran, à l'invitation du Bureau "R20 Med", a précisé à l'APS Anès Houari. "L'objectif de cette visite consiste également à faire découvrir à la délégation hôte des initiatives algériennes pionnières au Maghreb, en faveur de l'économie verte", a-t-il expliqué. Le "R20 Med" qui accueille la rencontre, en son siège à...
(Agence Ecofin 15/09/17)
(Agence Ecofin) - La Banque mondiale a annoncé ce mardi un nouveau soutien financier de 60 millions $ dans le cadre d’un projet de lutte contre le chômage des jeunes en Tunisie. Intitulé « Moubadiroun » (ou Initiateur), ce projet d'intégration économique de la jeunesse tunisienne se concentrera sur les jeunes hommes et femmes défavorisés de 18 à 35 ans vivant dans le Centre-Ouest, le Nord-Ouest, le Sud, le gouvernorat de Sfax et le gouvernorat marginalisé de la Manouba, dans le Grand-Tunis. Le nouveau projet est destiné à soutenir les efforts du gouvernement tunisien visant à mieux cibler les programmes d'emploi qui connectent les jeunes marginalisés à de réelles opportunités, en s’appuyant sur l’initiative privée en tant que moteur de...
(Agence Ecofin 15/09/17)
(Agence Ecofin) - En Tunisie, le gouvernement veut doubler la croissance économique, réduire le déficit budgétaire et revoir certaines restrictions appliquées à sa devise afin de redynamiser son économie. Le premier ministre Youssef El-Chahed a annoncé au parlement, le souhait de l’exécutif d’atteindre une croissance de 5% en 2020 tout en ramenant le déficit budgétaire à 3% du produit intérieur brut (PIB) à cette échéance. Au delà de ces objectifs, le pays ambitionne réduire la masse salariale de la fonction publique de 15% actuellement à 12,5% du PIB tandis qu’il veut ramener le ratio dette/PIB à 70%. En ce qui concerne les mesures relatives au dinar, le premier ministre a annoncé qu’il soumettrait d’ici la fin du mois, un projet...
(Agence Ecofin 15/09/17)
(Agence Ecofin) - Le résultat net de la Société Tunisienne de Banque (STB), a été de 12,6 millions de dinars tunisiens au cours du premier semestre 2017. C’est une baisse de 68 %, en comparaison aux 39,3 millions de dinars tunisiens (15,99 millions $) de marge nette dégagée sur la même période en 2016. Les dotations aux provisions sur créances douteuses ont pesé sur cette contreperformance. Elles ont augmenté de 61% par rapport à fin juin 2016 pour atteindre 67,4 millions de dinars contre 41,9 millions une année auparavant. Par ailleurs, les charges d’exploitation de la banque se sont établies à 118,9 millions de dinars tunisiens contre 105,7 millions de dinars sur la période, soit une croissance de 12,5 %...
(Agence Ecofin 15/09/17)
(Agence Ecofin) - Les analyses du sol sur le site de Rjim Maatoug devant accueillir une centrale solaire de 4 500 MW en Tunisie devraient démarrer aujourd’hui, nous rapporte L’Economiste maghrébin. A l’annonce de cette nouvelle, le gouverneur de la région de Kébili, Sami Ghabi, a affirmé que le ministère de l’énergie a enjoint la compagnie TurNur en charge de la construction de la centrale de remplir toutes les conditions préalables avant de démarrer la mise en œuvre du projet. Les 4,5 GW de la centrale de TurNur sont prévus pour alimenter près de 5 millions de ménages européens, soit environ 7 millions de voitures électriques. L’énergie devrait être acheminée vers Malte, la France et l’Italie, via trois câbles électriques...
(Financial Afrik 15/09/17)
Le groupe tunisien de Conditionnement des Huiles d’Olive, (CHO) et le groupe marocain Dislog ont paraphé, lundi 11 septembre 2017, un partenariat pour l’installation d’une nouvelle unité de production et de commercialisation dans la région de Meknès, au Maroc. L’unité portera le nom de CHO Maroc, avec un capital de 6 millions de dirhams, soit l’équivalent de 650 000 dollars, détenu à hauteur de 49% par CHO Tunisie et 51% par son partenaire marocain. Lire la suite sur: http://www.financialafrik.com/2017/09/15/bmce-capital-dans-un-partenaria...
(Le Point 13/09/17)
C'est un bilan sans concession que dresse le président de la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (Conect) dédiée aux TPE et PME. Pourtant, à ses yeux, tout n'est pas perdu. Tunisie Une calme maison blanche fichée dans le calme quartier de Menzah 1 à Tunis. Le siège de la Conect, la Confédération des très petites et moyennes entreprises. Le calme Tarak Cherif la préside. Cet industriel qui se « juge plus utile pour son pays en employant 2 000 personnes qu'en étant ministre » alterne le flegme et l'euphémisme. Un tempérament pondéré. S'il dit la réalité économique sans fard, s'il explique que les réformes se font attendre, il le fait sans élever la voix et en employant un vocabulaire...
(Jeune Afrique 13/09/17)
A 45 ans, la fondatrice du think tank Ifrikiya pour le dialogue économique (IDE) est aussi conseillère du ministre du Développement. Tentée par la politique en 2011, elle est revenue vers l’économie après un bref passage à Afek Tounes. Universitaire et conférencière à l’École supérieure de commerce de Tunis (ESC), elle se passionne pour la recherche sur les théories appliquées aux modèles économiques, mais voue une plus grande passion encore pour la Tunisie. Après avoir été directrice exécutive du Forum économique maghrébin créé par Kamel Lazaar, patron de la banque d’affaires Swicorp, elle a mis ses compétences au service du ministère de l’Économie et des Finances en 2014, sous le gouvernement Mehdi Jomâa, pour ensuite fonder Ifrikiya pour le dialogue...
(Financial Afrik 13/09/17)
Fort d’une expérience réussie sur le marché tunisien, le portail Ilboursa.com, leader de l’audience sur la thématique Bourse-Economie-Finance en Tunisie, annonce avoir clôturé avec succès sa première levée de fonds de près de 1 million de dinars en ouvrant son capital à la Compagnie tunisienne d’investissement et de financement, COTIF Sicar, filiale du Groupe CARTE Assurances. Après avoir contribué au développement de la culture boursière et économique en Tunisie et au renforcement de la visibilité de la Bourse de Tunis pour y attirer de nouveaux investisseurs, cette première levée de fonds permettra à Ilboursa.com de dupliquer son modèle innovant dans plusieurs autres pays d’Afrique Francophone. La deuxième étape du plan de développement consistera à élargir le portail vers les places...
(Financial Afrik 13/09/17)
Le leader tunisien du conditionnement des huiles d’olive (CHO) a annoncé, lundi 11 septembre, la signature d’un partenariat avec la société marocaine Dislog, une nouvelle unité de production et de commercialisation qui sera installée dans la région de Meknès (Maroc). La nouvelle usine sera baptisée CHO Maroc, est détenue à hauteur de 49% par CHO Tunisie et 51% par son partenaire marocain. La nouvelle unité de production et de commercialisation sera installée dans la région de Meknès, qui concentre à elle seule 32% de la production nationale. Le partenariat entre le groupe marocain et son homologue tunisien prévoit également la création Dislog Tunisie, cette nouvelle du groupe marocain sera détenue à 49% par Dislog Group et 51% par CHO Group...
(La Tribune 12/09/17)
Le chef du gouvernement tunisien était ce 11 septembre au Parlement où il dévoilé les grands axes de sa nouvelle feuille de route dans le cadre de l’obtention du vote de confiance des députés au nouveau cabinet formé il y a une semaine. Selon Youssef Chahed, les trois prochaines années seront consacrées à la mise en œuvre d’une batterie de réformes structurelles afin d’insuffler une nouvelle dynamique à l’économie en panne depuis les événements de 2011. Le Premier ministre tunisien a ainsi voulu donner le ton en qualifiant son cabinet de «gouvernement de combat»… En vrai chef de guerre à la tête d'une équipe qu'il a lui-même qualifiée...
(Agence Ecofin 12/09/17)
(Agence Ecofin) - Le ministre tunisien des technologies de la communication et de l’économie numérique, Anouar Maârouf, conduira une mission de prospection d’investisseurs tunisiens dans le secteur des TIC et Telecom de Djibouti. Ces investisseurs feront partie de la délégation de 35 hommes d’affaires tunisiens, attendue dans le pays situé sur la corne de l’Afrique du 15 au 19 septembre prochain, rapporte le site d’informations espacemanager.com. Au-delà des investisseurs tunisiens intéressés par le secteur TIC et Télécom de Djibouti, vont également figurer dans la délégation, des hommes d’affaires intéressés par l’industrie électrique, l'agro-alimentaire, l’infrastructure de base et les BTP, le secteur des Assurances, la santé, le commerce international, l’environnement, le conseil et la formation, ainsi que l’énergie. La mission de...
(Business.News 12/09/17)
L’économiste, chercheur en sciences politiques et intellectuel de renommée mondiale, Francis Fukuyama, présidera demain, mercredi 13 septembre 2017, un symposium intitulé « Renforcer la croissance économique de la Tunisie grâce à la bonne gouvernance: Exemples du monde entier ». Organisé conjointement par le Centre International pour l’entreprise privée (CIPE) et l’Institut Arabe des Chefs d'Entreprise (IACE), l’évènement se tiendra à la Maison de l’entreprise, aux Berges du Lac, de 8h30 à 12h. Le célèbre politologue américain sera accompagné de Hedi Larbi, ancien ministre de l’Equipement, Hedi Sellami, membre du conseil d'administration de l'IACE et Majdi Hassan, directeur exécutif de l'IACE. Un évènement d’envergure durant lequel Francis Fukuyama évoquera son savoir sur la bonne gouvernance des institutions, les procédés économiques permettant...
(Xinhua 11/09/17)
TUNIS, (Xinhua) -- Le taux d'inflation à la consommation familiale s'est relativement accru à fin août 2017 pour se situer à 5,7% contre 5,6% un mois auparavant et 4% en début de l'année en cours, a-t-on appris jeudi auprès de l'Institut national de la statistique (INS) de Tunisie. "Depuis 2015 (février-mars), ce taux reste un record malgré des hauts et des bas enregistrés tout au mong de l'année dernière", a indiqué l'INS. Hors énergie et alimentation, le taux d'inflation à la consommation familiale atteint les 6% suite essentiellement à la flambée des prix, en glissement annuel, de 6,2% sur le marché libre (non encadré par l'Etat). L'INS impute cette courbe ascendante de l'inflation à la hausse remarquable des prix du...
(Agence Ecofin 11/09/17)
(Agence Ecofin) - En Tunisie, la compagnie indépendante canadienne Serinus Energy a redémarré ses activités d’exploitation de pétrole et de gaz sur son champ Sabria situé dans le Centre du pays. Une reprise de la production facilitée par la levée du blocage des sites d’accès par les manifestants lors des mouvements sociaux en mai dernier. Dans un communiqué, l’entreprise a expliqué qu’elle s’est assurée qu’il n’y ait plus de perturbation sur son site avant d’y relancer la production qui était de 630 barils par jour. Cependant, la production n’a pas encore redémarré sur son champ Chouech Es Saida. Outre les difficultés liées aux manifestations, la pompe électrique submersible du puits CS-3 rencontre des difficultés de fonctionnement, ce qui empêche le...
(Agence Ecofin 11/09/17)
(Agence Ecofin) - La Banque Européenne de Reconstruction et de Développement (BERD) a débloqué une ligne de financement de 10 millions $, pour appuyer l’Union Internationale de Banque (UIB), la filiale en Tunisie du groupe français Société Générale, dans son activité de financement des opérations de commerce extérieur. Cet appui de l’institution internationale basée à Londres, va couvrir les opérations d’émissions de garanties par la banque tunisienne, d’une maturité allant jusqu’à trois ans, et ses opérations de financement pré-export et post-export de l’Union Internationale de Banques (UIB). Cette ligne de crédit est complétée par une offre de formation sur le commerce extérieur destinée aux entreprises clientes de l’IUB. Celles-ci bénéficieront de l’expertise de l’établissement bancaire en matière de solutions de...

Pages

(BBC 21/12/16)
L'équipe de Tunisie entamera sa préparation à la CAN au Gabon par un stage en Espagne. Il sera ponctué de 2 matchs amicaux, le 28 décembre contre la Catalogne et deux jours plus tard face au Pays basque. Les Aigles de Carthage retourneront ensuite en Tunisie pour y disputer une rencontre amicale face à l'Ouganda le 4 janvier, match à l'issue duquel le sélectionneur Henri Kasperzak annoncera sa liste des 23. La Tunisie se rendra ensuite au Caire pour y jouer un dernier match amical face à l'Égypte, le 8 janvier. Et les Aigles de Carthage s'envoleront à destination du Gabon le 11 janvier depuis Tunis. Henri Kasperzal a indiqué que l'objectif pour son équipe dans cette CAN était de...
(AFP 20/12/16)
La Tunisie débutera sa préparation pour la CAN-2017 par un stage et deux matches amicaux en Espagne, avant de viser comme "objectif clair" une qualification en quarts de finale au sein d'un groupe "très difficile", a indiqué mardi le sélectionneur Henryk Kasperczak. Pensionnaire du groupe B, les Aigles de Carthage débuteront la CAN au Gabon (14 janvier-5 février) par un choc le 15 janvier face au Sénégal, puis devront se frotter à l'Algérie (le 19) et au Zimbabwe (le 23). "C'est un groupe très difficile, mais nous avons clairement nos chances. En football, il ne faut pas voir trop loin: notre premier objectif est clair, c'est les quarts de finale", a déclaré Kasperczak, qui a dévoilé une préliste de 41...
(AFP 20/12/16)
La Tunisie débutera sa préparation pour la CAN-2017 par un stage et deux matches amicaux en Espagne, avant de viser comme "objectif clair" une qualification en quarts de finale au sein d'un groupe "très difficile", a indiqué mardi le sélectionneur Henryk Kasperczak. Pensionnaire du groupe B, les Aigles de Carthage débuteront la CAN au Gabon (14 janvier-5 février) par un choc le 15 janvier face au Sénégal, puis devront se frotter à l'Algérie (le 19) et au Zimbabwe (le 23). "C'est un groupe très difficile, mais nous avons clairement nos chances. En football, il ne faut pas voir trop loin: notre premier objectif est clair, c'est les quarts de finale", a déclaré Kasperczak, qui a dévoilé une préliste de 41...
(L'Equipe 05/12/16)
Le stage initialement prévu par le PSG en Tunisie à la trêve a été réduit à un séjour express, autour d'un match amical face au Club Africain de Tunis, le 4 janvier. En vacances après la réception de Lorient le 21 décembre, les Parisiens sont attendus le 2 janvier pour la reprise de l'entraînement, vraisemblablement dans l'après-midi. Dans la foulée, ils devaient initialement partir en Tunisie pour un stage d'une poignée de jours mais ce voyage de l'autre côté de la Méditerranée a été réduit à sa portion congrue : un peu plus de 24 heures. Les joueurs du PSG arriveront le 3 dans l'après-midi et en repartiront le 4 après leur match amical contre le Club Africain de Tunis...
(RFI 26/11/16)
L'Espérance Sportive de Tunis affrontera dimanche le Stade Gabesien en championnat. Le groupe sang et or retrouvera enfin son attaquant buteur Fakhreddine Ben Youssef. Blessé au niveau des ligaments croisés en juin dernier, le joueur a été convoqué par le coach Ammar Souayah. De quoi espérer un retour en sélection avant la CAN 2017 (14 janvier-5 février) ?
(Tunis Afrique Presse 17/11/16)
Une convention de partenariat tripartite a été signée, jeudi, par le ministère des affaires de la jeunesse et des sports, la fédération tunisienne de football et la Poste tunisienne, l’objectif étant d’assurer, d’une manière permanente, la vente des billets des matchs sur Internet à travers le site de billetterie en ligne de la Poste www.tunisieticket.tn . Selon un communiqué, publié jeudi, par la Poste, les internautes seront appelés, ainsi, à recourir aux moyens de paiement électronique de la Poste Tunisienne et par les cartes bancaires nationales et internationales pour l’achat de ces billets. D’après la même source, ” ce partenariat vise à offrir plus de confort aux supporters des clubs sportifs dans toutes les régions du pays, à moderniser la...
(Le Figaro 16/11/16)
Bien partie pour se qualifier pour la prochaine Coupe du monde après avoir remporté ses deux premiers matches de qualifications, la Tunisie n’a pu faire mieux que match nul (0-0) contre la Mauritanie en amical ce mardi. Dans le même temps, le Gabon, qui lui aussi a bien commencé ses éliminatoires au prochain Mondial, a également été tenu en échec par les Comores (1-1). C’est l’ancien Marseillais Mario Lemina qui a inscrit l’unique but des Panthères lors de cette rencontre.
(RFI 12/11/16)
La Tunisie s'est imposée face à la Libye, 1-0, au Stade Omar Hamadi, à Alger en Algérie, lors de la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. L'unique but a été marqué par Wahbi Khazri (50'), sur penalty. Grâce à ce succès, la Tunisie prend la tête du groupe A, avec six points, devant la RD Congo avec trois unités. La Guinée et la Libye se partagent la dernière place avec zéro point. L'autre rencontre du groupe se dispute le dimanche 13 novembre entre la Guinée et la RD Congo à Conakry.
(Autre média 03/11/16)
Les 'Aigles de Carthage' de Tunisie, l'équipe nationale Tunisienne de football, rencontrent les 'Mourabitounes' de la Mauritanie en match amical 15 novembre prochain à Gabès. Pour préparer cette rencontre l'entraîneur Français de la Mauritanie a convoqué 24 joueurs susceptibles d'assurer une victoire face aux Tunisiens. La liste des 24 Mauritaniens contre la Tunisie en match amical de football est la suivante : Gardiens de buts Mauritanie: Boubacar Salehedine (FC Tevragh-Zeina), Ahmed Belkheir (Nouakchott Kings), Mohamed Abdallah Jeddou (ASC Tidjikja). Défenseurs Mauritanie: Abdoul Bâ (RC Lens/France), Bakary N'Diaye (FC Tevragh-Zeina), Sally Sarr (FC Lucerne/Suisse), Diadié Diarra (FC Gueugnon/France), Mustapha Diaw (ASAC Concorde), Harouna Abou Demba Sy (Marseille-Consola/France), Mohamed Wade (FC Nouadhibou), Aly Abeid (UD-Levante/Espagne). Milieux de terrain Mauritanie: Diallo Guidileye (AS...
(Tout sur l'Algérie 03/11/16)
Le nouveau sélectionneur national Georges Leekens a complété, hier soir, la liste des joueurs convoqués pour le match contre le Nigeria dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018 prévu le 12 novembre prochain à Uyo. Après avoir dévoilé une liste de 18 joueurs, ce mardi, 6 nouveaux ont été appelés, alors que le jeune bordelais Adam Ounes (blessé), a été remplacé par Sofiane Hanni d’Anderlecht. Les 5 autres joueurs convoqués sont sans surprise : Tahrat, Ziti, Ferhani et les gardiens Asselah et Rahmani. La liste des 23 Gardiens de buts Raïs Ouahab M’Bolhi (Antalyaspor – Turquie), Chemeseddine Rahmani (MO Béjaïa), Malik Asselah (JS Kabylie) Défenseurs Carl Medjani (CD Leganès – Espagne), Faouzi Ghoulam (SSC Naples – Italie), Hicham Belkaroui...
(APA 28/10/16)
Les rencontres Espérance de Tunis contre FAP du Cameroun chez les Messieurs et Mikishi de la RD Congo face aux Camerounaises du TKC en Dames, constitueront les affiches phares des ¼ de finale du 38e championnat d’Afrique des clubs champions de handball qui se déroulent à Ouagadougou. Le club tunisien a montré de belles choses lors des matchs de poules, si bien que son face à face avec la rigoureuse équipe militaire du Cameroun sera l’attraction de ces ¼ de finale au niveau des hommes. Sans oublier le choc Zamalek (Egypte) contre Minuh (Cameroun). Toujours chez les Messieurs la JSK aura fort à faire devant les Egyptiens de Al Ahly qui ont réalisé un parcours parfait en match de poule...
(APA 25/10/16)
Les équipes maghrébines en hommes se sont qualifiées dimanche soir au palais des sports de Ouagadougou pour les quarts de finale du championnat d’Afrique des clubs champions de handball (homme et dame) en remportant tous leurs matchs pendant que chez les dames FAP du Cameroun et Mikishi du Congo ont également assuré pour la suite de la compétition. En trois matchs, le Zamalek, Al Ahly (Egypte) et le Widad du Maroc ont réalisé autant de victoires pour assurer leur place en quart de finale du 38e championnat d’Afrique des clubs champions de handball. Dimanche soir le Zamalek s’est offert la JSK du Congo (35-24), alors que Ahly a battu les Caïmans du Congo par 34 à 23. Le Widad du...
(AFP 20/10/16)
L'Algérie, qui court après un sacre continental depuis 1990, va devoir cravacher dès la phase de poules de la Coupe d'Afrique des nations au Gabon (14 janvier-5 février), avec notamment la Tunisie et le Sénégal dans son groupe. Le tirage au sort effectué mercredi à Libreville pouvait difficilement être plus compliqué pour les Fennecs de Riyad Mahrez et El Arabi Soudani, meilleur buteur de la phase de qualifications pour la CAN avec sept réalisations en six matches. Après une entrée en matière plus qu'abordable contre le modeste Zimbabwe, équipe la plus faible engagée dans le tournoi, c'est un derby du Maghreb qui attend l'Algérie, contre la Tunisie. Et le dernier match, peut-être décisif dans la perspective d'une qualification pour les...
(Eurosport 20/10/16)
CAN 2017 - L'Algérie a hérité d'un groupe compliqué pour la 31e Coupe d'Afrique des nations au Gabon (14 janvier-5 févier), dont le tirage au sort a eu lieu ce mercredi soir, avec notamment la Tunisie et le Sénégal. La Côte d'Ivoire, elle, croisera notamment sur son chemin la RD Congo, 3e de la CAN 2015. L'Algérie, 2e meilleure nation africaine du dernier classement FIFA (35e place) et qui court après un sacre continental depuis 1990, a été tirée dans le groupe B, complété par le Zimbabwe, premier adversaire des Fennecs au Gabon.
(RFI 10/10/16)
Les Tunisiens se sont imposés face à la Guinée (2-0). Les hommes d’Henryk Kasperczak ont inscrit les deux buts en seconde période après avoir dominé les 45 premières minutes. Ils se retrouvent à égalité de points avec la RDC en tête du groupe A. Qui allait sortir le grand jeu pour ne pas laisser la République démocratique du Congo prendre de l’avance dans le groupe A ? Le Syli national de Guinée ou la Tunisie qui jouait à domicile dans la ville de Monastir ? Les Congolais avaient étrillé la veille la Libye 4-0 et il ne fallait surtout pas se retrouver dans la peau d’un suiveur, même s’il reste encore cinq rencontres pour inverser la tendance. Autant faire comme...
(Afrik.com 30/09/16)
Le jeune Lorientais Issam Ben Khémis et l’ancien international U20 allemand Nejmeddin Daghfous font leur apparition dans la liste de 25 joueurs dévoilée ce jeudi par le sélectionneur de la Tunisie, Henri Kasperczak, pour le match éliminatoire du Mondial 2018 face à la Guinée. Syam Ben Youssef, Youssef Msakni et Naïm Sliti sont en revanche absents. Le sélectionneur de la Tunisie, Henri Kasperczak, a dévoilé jeudi la liste des 25 joueurs retenus pour la réception de la Guinée le 9 octobre à l’occasion de la 1ère journée des éliminatoires du Mondial 2018. On notera les absences de Syam Ben Youssef, de Mohamed Larbi, qui vient tout juste de reprendre avec le Gazélec Ajaccio, et de Taha Yassine Khenissi, buteur avec...
(Jeune Afrique 23/09/16)
Le tennisman tunisien Malek Jaziri a remporté dimanche le tournoi d'Istanbul face à un joueur israélien, coupant court aux polémiques qui avaient précédé le match. La Fédération tunisienne de tennis, qui le soutient dans son choix, revient sur ce sujet sensible qui fait bien des remous. En battant l’Israélien Dudi Sela le 18 septembre au tournoi ATP Challenger d’Istanbul, Malek Jaziri s’est doublement illustré, à la fois pour la Tunisie et pour le sport. C’est ce qu’estime Salma Mouelhi, présidente de la Fédération tunisienne de tennis (FTT), membre de la Fédération internationale de tennis et du Comité olympique tunisien. « Il est temps que les choses changent » Grâce à cette victoire, le champion tunisien est passé de 70ème à...
(AFP 21/09/16)
Joie, cohue mais aussi espoirs de moyens accrus ont marqué mercredi le retour à Tunis des "héros" des Jeux paralympiques de Rio, où le petit pays d'Afrique du Nord a terminé meilleure nation arabe avec 19 médailles. En remportant sept titres et en glanant six médailles d'argent et autant de bronze, la Tunisie a terminé à la 21è place, se positionnant également comme deuxième pays du continent africain derrière le Nigeria et ses 175 millions d'habitants. Ces performances ne sont pas passées inaperçues auprès des 11 millions de Tunisiens et la délégation d'une trentaine d'athlètes a eu le droit à un bain de foule à son arrivée à l'aéroport de Tunis-Carthage, a constaté un journaliste de l'AFP. Hommes, femmes et...
(Jeune Afrique 19/09/16)
Avec un total de dix-neuf médailles, la Tunisie termine 19ème aux Jeux paralympiques à Rio, et première nation du continent africain. Une belle performance des athlètes qui fait la fierté du pays. La torche paralympique s’est éteinte dimanche 18 septembre, clôturant douze jours de compétition réussie pour le handisport tunisien. Première meilleure nation africaine en nombre de médailles (deuxième derrière le Nigeria, en comptant l’or) malgré une seule participation en athlétisme, la Tunisie affiche le palmarès de sept médailles d’or, six médailles d’argent et six médailles de bronze. Un résultat d’autant plus glorieux que les athlètes valides n’avaient réussi à ramener que trois médailles des Jeux olympiques.
(Jeune Afrique 16/09/16)
Raoua Tlili a remporté une nouvelle médaille d'or paralympique jeudi au lancer de disque, battant par la même occasion son propre record du monde. Doublet à Rio Avec un lancer à 33,38 mètres, l’athlète tunisienne a établi un nouveau record mondial, qu’elle détenait déjà depuis octobre 2015 lors des mondiaux handisport au Qatar. Elle a ainsi dominé haut la main l’épreuve du lancer de disque (F41), avec presque sept mètres de plus que la médaillée d’argent irlandaise Niamh McCarthy (26,67m). Un bel exploit pour Raoua Tlili, qui avait aussi décroché la médaille d’or le 9 septembre au lancer de poids et qui était déjà championne paralympique à Pékin (2008) et à Londres (2012).

Pages

(AFP 16/12/15)
Le film "A peine j'ouvre les yeux" de la jeune réalisatrice tunisienne Leïla Bouzid a remporté mercredi le premier prix du meilleur long métrage au Festival international du film de Dubaï. "Ala Halet Eini" (en arabe), tourné quelques mois avant la révolution tunisienne de 2011, relate l'histoire de la jeune Farah qui, en rejoignant un groupe de rock engagé, apprend à affronter les tabous et à se battre pour arracher ses droits et s’imposer dans la société. Leïla Bouzid, dont le film a été sélectionné dans plusieurs festivals internationaux, a été surprise de remporter le "Muhr d'or" (étalon), la plus grande distinction du festival de Dubaï. "Je ne m'attendais pas du tout à un tel prix, pour lequel étaient en...
(Yabiladi 03/12/15)
L’émission porte elle-même l’ironie de son nom. La Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica) en Tunisie a décidé d’interdire de rediffusion l’émission d’investigation « Blacklist » diffusée sur la chaine Tounesna, rapporte la presse locale. L’organe de régulation de l’audiovisuel en Tunisie a aussi décidé du retrait de l’émission de toutes les plateformes où elle pourrait être diffusée. La décision a été notifiée au journaliste-présentateur, au directeur de la chaîne lors de leur audition ce matin par le HAICA. La décision de cette instance de régulation est motivée par le fait que l’émission citant une source sous couvert d’anonymat, avait évoqué l’implication directe du Maroc dans les opérations terroristes notamment de Rouhia, du Musée du Bardo et de...
(RFI 30/11/15)
Clap de fin pour les Journées cinématographiques de Carthage (JCC), en Tunisie. Après une semaine de marathon cinématographique, ce festival majeur du continent africain s'est achevé hier soir à Tunis. On y a comptabilisé 350 films, plus de 1 000 projections sous haute protection après l'attaque d'un bus de la garde présidentiel, mardi. Malgré les circonstances, tous évoquent donc un bilan positif. « C’est vraiment la course du combattant. » Une course du combattant pour Imen, cinéphile convaincue, qui a navigué toute la semaine d'une salle à l'autre. Et dans toutes ces projections, elle a bien sûr eu quelques coups de cœur : « Le puits de l’Algérien, un film marocain aussi, L’Orchestre des aveugles. » Et justement, L'Orchestre des...
(Le Nouvel Observateur 28/11/15)
Projeté pour la première fois au Maghreb, le film de Nabil Ayouch, interdit au Maroc, a suscité un vif engouement à Tunis. Reportage. Dès sept heures du matin, la foule commence à se masser devant les grilles du Colisée, la plus grande salle de cinéma du pays, nichée dans un bâtiment des années 20, avenue Bourguiba, en plein cœur de Tunis. En cet après-midi du 26 novembre, deux jours après un attentat suicide contre un bus de la Garde Présidentielle qui a tué douze personnes, le film "Much Loved", interdit au Maroc, est diffusé pour la première fois dans un pays du Maghreb et du monde arabe. Les 1.400 places se sont arrachées en quelques heures. Rania, Rahma et Haifa,...
(Jeune Afrique 27/11/15)
Interdit au Maroc, le film « Much Loved » de Nabil Ayouch a été projeté jeudi soir aux Journées cinématographiques de Carthage (JCC), en Tunisie. Une première maghrébine et africaine qui a remporté un vif succès. Reportage. En ouverture de la 26e édition des Journées cinématographiques de Carthage (JCC), le 22 novembre, son directeur, Brahim Eltaief a positionné le cinéma comme le « refus de la dictature obscurantiste ». De fait, malgré l’attentat kamikaze contre un bus de la garde présidentielle, le 24 novembre, en plein cœur de Tunis, la programmation a été entièrement maintenue. Et malgré l’instauration de l’état d’urgence assorti d’un couvre feu, les Tunisiens n’ont pas lâché un pouce de l’espace public et ont affiché leur engouement...
(Le Monde 25/11/15)
L’attentat, qui a frappé le cœur de Tunis mardi 24 novembre et fait au moins douze morts, n’y a rien changé. Les organisateurs des Journées cinématographiques de Carthage (JCC – qui se tiennent en Tunisie jusqu’au 28 novembre – ont décidé de maintenir leur programme afin de redonner de la verdeur à ce rendez-vous du cinéma arabo-africain qui fut jadis une référence avant de s’étioler. « Il s’agit d’un retour aux sources, de réancrer le festival dans son identité d’origine », affirme Ibrahim Letaïef, le directeur de l’édition 2015 des JCC. L’avenir dira si l’ambition n’est pas trop démesurée. Manifestations parmi d’autres de cette nouvelle hardiesse revendiquée, le film controversé Much Loved du réalisateur marocain Nabil Ayouch sera diffusé, faisant...
(AFP 23/11/15)
Les 26e Journées cinématographiques de Carthage (JCC), qui se veulent une vitrine du film engagé d'Afrique et du monde arabe, ont débuté samedi soir sous haute surveillance, la Tunisie étant ciblée par la mouvance jihadiste extrémiste. « Le cinéma est le déchirement du voile des ténèbres et est le garant de la plus grande victoire contre le terrorisme », a lancé Ibrahim Letaief, directeur de ce festival né il y 49 ans. A travers cette manifestation, le directeur veut manifester « le refus de cette dictature obscurantiste qui s’installe petit à petit ». Nous voulons « ancrer les journées cinématographiques de Carthage dans leur territoire arabo-africain tout en maintenant l’ouverture sur les cinématographies du monde, celles qui partagent notre souci...
(AFP 12/11/15)
L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a exhorté jeudi la communauté internationale à "soutenir" davantage les pays d'Afrique du nord confrontés à une grave crise du secteur, appelant notamment à une plus grande coopération pour "gagner la bataille" contre la menace jihadiste. Secteur vital de l'économie, le tourisme traverse une grave crise dans des pays comme la Tunisie et l'Egypte, en raison des craintes d'attaques perpétrées par des organisations telles que le groupe Etat islamique (EI). "La communauté internationale tout entière a la responsabilité de se montrer solidaire. Nous ne laisserons jamais les forces obscures nous empêcher de voyager en Tunisie, en Egypte, ou n'importe où ailleurs", a déclaré à l'AFP Taleb Rifaï, secrétaire général de l'OMT, une agence onusienne. "Tout...
(Rue89 09/11/15)
Dans son roman, « Les Prépondérants » (Gallimard), Hédi Kaddour se contente d’indiquer que l’action se déroule à « Nahbès, Afrique du nord, début des années 1920 ». Nahbès, ville imaginaire d’un pays non nommé, mais qui est en fait la Tunisie natale de cet auteur franco-tunisien agé de 70 ans (et la mienne au passage). A quoi ressemblait la Tunisie de 1920 ? On quitte le roman, la tête pleine des images de la vie coloniale pas si paisible, perturbée par l’intrusion d’un groupe de bruyants Américains d’Hollywood venus tourner un film (c’est un résumé grossier et injuste du roman), et on tente d’aller plus loin. Etonnamment, on trouve sur YouTube des images de la Tunisie d’il y a...
(Jeune Afrique 06/11/15)
Interdit au Maroc où il a pourtant été tourné, le film du réalisateur marocain Nabil Ayouch sera en revanche diffusé en Tunisie fin novembre, lors du festival des Journées cinématographiques de Carthage. Much Loved, dont l’intrigue décrit la vie de plusieurs prostituées au Maroc, sera en effet au programme de la sélection officielle, aux côtés de seize autres longs-métrages, qui tenteront de décrocher le Tanit d’or. Une nouvelle consécration pour le film de Nabil Ayouch, déjà salué par la critique et primé au festival du film d’Angoulême cet été. Interdit de diffusion au Maroc En programmant le film marocain, le festival prend donc le contre-pied des autorités marocaines, qui avaient décidé d’interdire la diffusion du film au Maroc, provoquant une...
(Xinhua 06/11/15)
La 26e édition des Journées cinématographiques de Carthage (JCC) auront lieu du 21 au 28 novembre prochain à Tunis, avec à l'affiche plusieurs premières arabes, africaines et mondiales qui feront le tour de douze provinces tunisiennes, a-t-on appris mercredi auprès du comité d'organisation des JCC. Pas moins de 350 figures de premier plan dans l'industrie cinématique tunisienne, arabe et mondiale assisteront aux JCC 2015 avec, au menu, 17 longs métrages de fiction, 16 longs métrages documentaires, 15 premières, 13 courts métrages, 15 films d'école en plus de 300 films de 58 pays en mode hors compétition, selon le directeur de cette édition, Ibrahim Letaief. "Cette édition a choisi de garder une ligne éditoriale claire qui va de pair avec les...
(Jeune Afrique 02/11/15)
Avec « Les Prépondérants », le romancier franco-tunisen Hédi Kaddour a signé l'un des grands romans de la rentrée littéraire. Pour Jeune Afrique, il revient sur le contexte dans lequel se déroule l'action de son roman, celui de l'entre-deux-guerres dans les protectorats français. Au printemps 1922, une équipe de cinéma venue de Hollywood s’installe le temps d’un tournage à Nahbès, petite ville imaginaire d’un pays du Maghreb sous protectorat français. Cette irruption de la modernité va alors bouleverser la vie aussi bien des notables traditionnels et de l’élite coloniale que d’une partie de la jeunesse qui rêve d’indépendance. Dans son dernier roman, Les Prépondérants (récompensé du Prix de l’Académie et en lice pour le Goncourt), Hédi Kaddour fait ainsi s’entrechoquer...
(Le Point 30/10/15)
INTERVIEW. L'auteur des "Prépondérants", Grand prix de l'Académie française, évoque le roman-monde, les "préciosités contemporaines", l'écriture du reporter qui "ne baratine pas", le lobby colonial qui donne son titre à son livre… Ponctuel et précis. Ponctuel malgré les demandes médiatiques qui se multiplient, précis malgré un 06 dont la batterie s'avère vide, ce qui n'est vraiment pas le moment. Voix calme, paisible, pour ce jeune écrivain de 70 ans (à cet âge-là, Henri-Pierre Roché n'avait pas encore publié Jules et Jim) couronné d'un des prix les plus prestigieux de la rentrée littéraire à la française. Hédi Kaddour, cordial et détendu, savoure ce prix. À l'aube d'un tourbillon médiatico-commercial qui vampirisera son agenda, entre tournée des plateaux et signatures en librairies,...
(Business.News 30/10/15)
Le ministre des Affaires religieuses, Othman Battikh a affirmé, dans une déclaration à la TAP, que son ministère exercera son pouvoir pour que le nouvel imam assure le prêche, aujourd'hui vendredi 30 octobre 2015, à la mosquée Sidi Lakhmi de Sfax à la place de l’imam révoqué Ridha Jaouadi. Chose qui ne sera pas facile, sachant que l’imam, impliqué dans une affaire de malversation de fonds, a été remis en liberté la veille et accueilli comme un héro par ses partisans qui ont scandé des slogans hostiles au ministre. Or depuis la révocation de Jaouadi, chaque vendredi des heurts éclatent entre fidèles et agents des forces de l’ordre. La prière hebdomadaire du vendredi a été annulée, pour deux semaines consécutives...
(AFP 27/10/15)
L'Académie Goncourt a dévoilé mardi depuis le musée du Bardo les quatre finalistes en lice pour le plus prestigieux des prix littéraires français, qui sera décerné mardi 3 novembre, parmi lesquels le Franco-tunisien Hédi Kaddour pour son roman "Les prépondérants". Les trois autres écrivains retenus dans cette sélection finale sont Nathalie Azoulai ("Titus n’aimait pas Bérénice"), Mathias Enard ("Boussole") et Tobie Nathan ("Ce pays qui te ressemble"). Seul auteur sélectionné dans toutes les premières listes des prix littéraires, l'Algérien Boualem Sansal ("2084"), disparaît en revanche de celle du Goncourt, au même titre que Alain Mabanckou ("Petit piment"). L'annonce a été faite par Didier Decoin, un des sept membres du jury Goncourt ayant effectué le déplacement au musée du Bardo à...
(Jeune Afrique 27/10/15)
La liste finale du Goncourt a été dévoilée mardi au Musée du Bardo à Tunis. Et l'Afrique du Nord est au cœur de deux des romans retenus. Les noms des finalistes du Goncourt sont enfin connus. C’est à Tunis que le jury du Goncourt a dévoilé sa dernière sélection en vue de la remise du prix qui aura lieu le 3 novembre chez Drouant, à Paris. Sur les quatre finalistes, deux romans concernent directement le Maghreb : celui des protectorats français pendant l’entre-deux guerre avec Les Prépondérants (Gallimard) de Hédi Kaddour. Et l’Égypte, entre 1925 et 1952, dans un ghetto juif du Caire, avec Ce pays qui te ressemble (Stock) de Tobbie Nathan. Les deux autres finalistes sont Titus n’aimait...
(Le Point 27/10/15)
Façon aéropostale, les Goncourt se délocalisent. Après une escapade au Liban en 2012, les voici en Tunisie. Mardi 27 octobre, à 13 heures, ils se réunissent au musée du Bardo pour délivrer leur avant-dernière liste qui ne comptera que quatre romans. La conférence se tiendra dans le grand hall du musée. C'est ici que les deux terroristes ont tué vingt et un touristes et un membre des forces de sécurité. Sept membres de l'Académie sont du voyage. Bernard Pivot le président, Didier Decoin, Françoise Chandernagor, Paule Constant, Pierre Assouline, Tahar Ben Jelloun et Régis Debray… Ce dernier, auteur de Madame H. (Gallimard), débattra religion à l'Institut français avec l'intellectuel Youssef Seddik. En 48 heures chrono, les jurés auront signé leurs...
(Jeune Afrique 23/10/15)
Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, le site archéologique risque de perdre son label en raison d'une notable dégradation de l'environnement liée à un laisser-aller général. Entre les verdoyantes collines de Byrsa et de Borj Jedid, le palais présidentiel et son parc archéologique, Carthage semble figée dans le temps. Mais cette vision de carte postale masque une tout autre réalité. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979, le site risque de perdre ce label en raison d’une notable dégradation de l’environnement. En cause, un laisser-aller général dû principalement à la confusion qui règne au sein des institutions depuis la chute du régime de Ben Ali, en janvier 2011. En quelques semaines, le port punique, espace protégé, a été transformé...
(AFP 21/10/15)
Le célèbre rappeur tunisien Ahmed ben Ahmed alias Klay BBJ, qui avait été interpellé samedi sur des accusations de "détention et consommation" de cannabis, a été libéré mercredi et son dossier classé sans suite, a indiqué à l'AFP son avocat. "Il vient d'être libéré, au même titre que les deux autres personnes arrêtées avec lui, et l'affaire a été classée. Il est très heureux", a déclaré Me Ghazi Mrabet, selon qui des proches et quelques fans l'ont accueilli à sa sortie de la prison de Bouchoucha, dans la banlieue de Tunis. D'après lui, le rappeur a refusé durant sa détention "de subir un test de dépistage" de consommation de drogue. "Le procureur s'est finalement contenté de consulter le dossier et...
(AFP 19/10/15)
Un célèbre rappeur en Tunisie, Ahmed ben Ahmed, alias Klay BBJ, dont une précédente condamnation à de la prison avait fait polémique, a été interpellé samedi soir à Tunis et incarcéré, a affirmé son avocat, Me Ghazi Mrabet. "Il a été interpellé avec un autre rappeur et une troisième personne hier soir alors qu'il devait se rendre à un concert à Hammamet (60 km au sud de Tunis)", a déclaré à l'AFP Me Mrabet, confirmant des informations de presse. Le rappeur, connu pour ses textes virulents envers les autorités, a été "placé en garde à vue puis en détention provisoire" à la maison d'arrêt de Bouchoucha, dans la banlieue de Tunis, selon la même source. Il pourrait être présenté lundi...

Pages

(Jeune Afrique 25/09/17)
Remettre les indicateurs au vert n’est pas une mince affaire quand les caisses de l’État sont vides. Remplir les caisses de l’État est donc le premier objectif des mois à venir, mais cet effort restera vain sans la mise en route immédiate des réformes des entreprises et du secteur public, du secteur bancaire et de la fiscalité. Des chantiers titanesques plombés par les divergences politiques. Pourtant, il faudra bien trancher sur la question des privatisations et de la fiscalité. L’État devra également revoir ses participations dans des entreprises et des institutions financières peu rentables et trouver une solution aux biens confisqués depuis 2011, qui se dévalorisent. Sans réformes structurelles de fond, l’économie continuera à claudiquer sans pouvoir créer de l’emploi...
(Jeune Afrique 25/09/17)
Priorité des priorités, compte tenu des menaces – conflit libyen, émergence du terrorisme –, la sécurisation du territoire impose à l’armée de se moderniser et de se doter d’équipements adéquats. C’est ce que l’armée a commencé à faire en sollicitant la coopération internationale pour la remise en état de 12 chasseurs-bombardiers F-5E et F-5F Tiger, l’achat de drones, d’avions de transport de type Hercule et de 100 véhicules de transport Kirpi, la commande de 24 hélicoptères à vision nocturne ainsi que la mise en place d’un système de surveillance électronique de la frontière avec la Libye à partir de 2018. Mais le pays devra aussi envisager la création de nouveaux corps formés aux nouvelles méthodes de combat et d’entamer une...
(Jeune Afrique 25/09/17)
L’industrie tunisienne est plongée dans une profonde léthargie. Une manière de résister à la crise que traverse le pays et aux importations de produits équivalents à ceux qu’elle propose. La mise en œuvre de stratégies sectorielles est inévitable si l’on veut permettre au tissu industriel de jouer un rôle moteur dans l’économie. Pour ce faire, il faudrait que le ministère du Commerce revoie son approche, d’autant qu’il est responsable de l’abyssal déficit de la balance commerciale extérieure (entre 7 et 8 milliards de dinars – entre 2,4 et 2,8 milliards d’euros). Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/473470/economie/lindustrie-et-le-commerce-tu...
(RFI 25/09/17)
Tunis s’engage, sans toutefois avancer de date, à ne plus imposer le test anal aux personnes poursuivies pour homosexualité. Un petit pas sur le long chemin de la dépénalisation. « Le test anal pourra être demandé par un juge mais la personne sera en droit de le refuser. » Cette précision du ministre des Droits de l’homme intervient après l’engagement pris ces derniers jours auprès de l’ONU par le gouvernement tunisien de cesser ces examens médicaux en cas d’accusation d’homosexualité. Les Nations unies considèrent depuis 2014 ce type de tests médicaux comme un acte de torture, punissable.
(Jeune Afrique 25/09/17)
Conflit libyen, diplomatie africaine, position dans le monde arabe : la Tunisie doit se réadapter à une nouvelle donne géopolitique. La politique étrangère relève des prérogatives du président de la République et du chef du gouvernement. En deux ans, la Tunisie a reconquis une part de sa visibilité sur la scène internationale, mais le changement de la donne géopolitique régionale l’oblige à se repositionner et à déployer une nouvelle forme de diplomatie, dite économique. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/473457/politique/la-tunisie-en-quete-dune-no...
(Jeune Afrique 25/09/17)
Avec 4,5 millions d’entrées en 2017, le tourisme tire son épingle du jeu, sans pour autant crier victoire. Les chantiers que doit mener le secteur pour se remettre en selle sont nombreux. D’abord la finalisation des accords de l’Open Sky, dont la flexibilité permettrait d’attirer une autre clientèle que celles des tour-opérateurs. Cet objectif ne peut être atteint sur un segment extrêmement concurrentiel sans une communication cohérente et digitalisée sur la destination Tunisie. Le label Tunisie que s’emploie à créer le ministère devra promouvoir la qualité et, de ce fait, suppose une stratégie de réforme de l’administration du tourisme mais aussi l’élaboration d’une charte pour les établissements défaillants, qui tirent l’hôtellerie vers le bas. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/473466/economie/tunisie-les-chantiers-a-mene...
(Jeune Afrique 25/09/17)
Ces départements préparent les générations futures, mais sauront-ils s’affranchir du conservatisme ambiant ? La femme tunisienne a un statut privilégié. La Constitution en fait l’égale de l’homme, mais un texte ne vaut que par son application. La levée de boucliers face au projet d’égalité dans l’héritage devrait inciter le ministère de la Femme à entamer une campagne de communication et d’explication qui pourrait déplaire à son homologue des Affaires religieuses. Lire la suite sur:
(Jeune Afrique 25/09/17)
Des soins pour tous, c’est bien, mais selon certains standards. Une mise à niveau des établissements de soins publics est ainsi un impératif, d’autant que ceux-ci sont distancés par un secteur privé à la pointe en matière de ressources humaines et d’équipement. La situation est critique dans les zones urbaines et encore plus dramatique dans les régions intérieures, qui manquent de tout. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/473476/societe/quelle-politique-de-sante-pou...
(Jeune Afrique 25/09/17)
L’encombrement de l’instruction et le rôle limité du parquet ont créé une chaîne pénale trop longue, qui rend les citoyens suspicieux à l’égard de la justice. Attribuer plus de moyens au parquet, réduire les maillons de la chaîne, limiter le rôle des intermédiaires, outiller les magistrats et partager la jurisprudence de la Cour de cassation sont autant de mesures sur lesquelles planche actuellement le ministère de la Justice, qui a inscrit l’éthique du métier de magistrat dans un code de déontologie. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/473435/politique/tunisie-les-mesures-sur-les...
(Jeune Afrique 23/09/17)
Depuis le 14 septembre 2017, les Tunisiennes peuvent se marier avec le conjoint de leur choix. Ce n'était pas le cas depuis 1973, selon l'énoncé d'une circulaire obligeant les non-musulmans voulant épouser une Tunisienne musulmane à se convertir à l'islam avant de pouvoir sceller leur mariage. Ladite circulaire était anticonstitutionnelle et pourtant systématiquement appliquée. Tout cela vous semble un peu compliqué ? Explication en bandes dessinées. Les Tunisiennes peuvent se marier avec le conjoint de leur choix depuis mi-septembre. Enfin, c’était déjà leur droit (encore heureux) : c’est surtout la religion dudit conjoint qui posait problème. Légalement, un Tunisien – musulman ou non – peut choisir de prendre pour épouse une non musulmane. Une tunisienne, elle, ne pouvait se marier...
(BBC 22/09/17)
Le ministre tunisien des droits de l'Homme a fait savoir que la Tunisie s'est engagée à ne plus imposer un test anal aux homosexuels qui sont poursuivis pour leurs pratiques sexuelles. La sodomie est punie de trois ans d'emprisonnement, selon l'article 230 du Code pénal tunisien. Il faut toutefois noter qu'un juge pourra demander à une personne poursuivie pour homosexualité de faire un test anal, par contre, cette personne aura tout le droit de le refuser sans que sa décision ne soit retenu comme une preuve d'homosexualité. Mais le ministre Mehdi Ben Gharbia n'a donné aucune date pour l'entrée en vigueur de cet engagement. Les ONG de défense des droits de l'Homme ont longtemps condamné cette pratique, la qualifiant de...
(Jeune Afrique 22/09/17)
Un petit air de vacances pour ceux qui ont repris le boulot ? Voici Hammamet, comme si vous y étiez. La ville symbole du tourisme tunisien dont je vous donne des nouvelles chaque été. Rien n’y a changé depuis l’année dernière. Du moins, côté ciel bleu et sable fin. Et cette sérénité dans l’air qui résiste aux chahuts de la grande Histoire. Pour la petite, c’est autre chose. Les changements sont visibles. Par exemple, il y a maintenant à Hammamet une « police de l’environnement » qui s’efforce de rendre la ville un peu plus propre afin d’accueillir les touristes plus décemment que depuis la révolution, même si, en matière de tourisme, ce n’est pas le raz-de-marée de têtes blondes. Seuls...
(Jeune Afrique 21/09/17)
Après cinq ans d'exil aux Seychelles, Sakr el-Materi aimerait rentrer en Tunisie. Pour cela, il a rencontré Rached Ghannouchi, le chef du parti islamiste Ennahdha, a qui il a transmis ses conditions. Condamné par la justice tunisienne et visé par un mandat d’Interpol, Sakhr el-Materi, gendre de l’ancien président Ben Ali, négocie son retour en Tunisie après avoir demandé à bénéficier du processus de justice transitionnelle géré par l’Instance Vérité et Dignité (IVD). Exilé depuis 2012 aux Seychelles, dont il est devenu citoyen, il a discrètement rencontré Rached Ghannouchi, président du parti Ennahdha, et son gendre, Rafik Bouchlaka...
(Le Temps.ch 21/09/17)
Sous-exploité, quand il n’est pas tout simplement abandonné, le très riche patrimoine archéologique tunisien semble peu intéresser les autorités, qui cherchent pourtant à redynamiser le tourisme après des attentats meurtriers En cette fin de juillet, Mahmoud, gardien du site de Bulla Regia, se désole: «J’ai passé toute une semaine sans avoir aucune visite. C’est malheureux.» Situé dans le nord-ouest de la Tunisie, Bulla Regia est l’un des sites archéologiques les plus importants du pays. Connue pour ses maisons semi-enterrées – conçues pour protéger leurs occupants de la chaleur –, la ville romaine ne voit pourtant que rarement passer les touristes étrangers. Ce jour-là, un couple de visiteurs vient briser la solitude du gardien: Salah, un Tunisien de 29 ans, et...
(RFI 20/09/17)
Les élections municipales prévues en Tunisie le 17 décembre prochain ont été reportées sine die. Des ONG tunisiennes considèrent que cette décision est « un pas en arrière » dans le processus démocratique du pays. Les municipalités ont été dissoutes et remplacées en 2011 par des équipes provisoires qui n'ont pas su les gérer convenablement. Quatre ONG et associations tunisiennes se sont opposées mardi au report des élections municipales annoncé lundi soir par l'instance supérieure indépendante des élections (ISIE). Parmi elles, Al Bawsala, une association qui supervise le travail législatif depuis la révolte...
(La Tribune 20/09/17)
Le taux d'endettement de la Tunisie a atteint les 66,9% à la fin du mois de juillet 2017, selon les chiffres du ministère tunisien des Finances montrent. Ce taux record s'explique d'abord par le volume de la dette extérieure qui représente aujourd'hui plus des 2/3 de la dette globale du pays. Le taux d'endettement de la Tunisie ne cesse d'augmenter. D'après les chiffres communiqués par le ministère tunisien des Finances, celui-ci a atteint les 66,9% à la fin du mois de juillet 2017. D'après le ministère, ce taux est porté par la dette extérieure du pays qui représente plus des 2/3 de la dette globale et qui ne cesse de croître de manière considérable. La dette extérieure tunisienne a en...
(Jeune Afrique 20/09/17)
Le cousin du roi Mohammed VI, Moulay Hicham a été forcé de quitté le territoire tunisien, où il devait y tenir une conférence. Pour quelle raison le prince marocain Moulay Hicham (photo) a-t-il été expulsé de Tunisie le 8 septembre, à la veille d’une conférence sur la démocratie dont il était l’un des invités ? Si l’on croit savoir que cette reconduite à l’aéroport a été orchestrée à l’insu de la présidence par des fonctionnaires du ministère de l’Intérieur, que dirigeait encore Hédi Majdoub – contre qui une instruction a été ouverte dans le cadre de cette affaire –, reste à découvrir qui en a fait la demande, dans la mesure où le prince n’était pas persona non grata en Tunisie...
(Radio Vatican 20/09/17)
«Nous ne pardonnons pas!» C’est le slogan qui a rassemblé samedi 16 septembre 2017 plus d’un millier de personnes dans les rues de Tunis. Elles manifestaient ainsi leur opposition à une loi d’amnistie de fonctionnaires impliqués dans la corruption sous la dictature de Zine el-Abidine Ben Ali. Cette loi dite de «réconciliation» a été votée par la coalition tunisienne au pouvoir, dont le parti présidentiel Nidaa Tounès et les islamistes d'Ennahdha. Le texte, revu pour m’amnistier que les exécutants n’ayant pas touché de pots-de-vin, doit permettre selon ses défenseurs de «libérer les énergies» de l’administration. Mais pour ses opposants, la loi encourage l’impunité dans un pays où la corruption est endémique. Dans un contexte marqué par l’entrée récente au gouvernement...
(Le Point 19/09/17)
En un tempo saccadé, la circulaire interdisant aux Tunisiennes d'épouser un non-musulman a été abrogée, la loi de réconciliation administrative adoptée et les élections municipales reportées. Le vieux slogan publicitaire « il se passe toujours quelque chose » peut être apposé à la Tunisie depuis une semaine. Successivement, on a enregistré un progrès considérable pour la liberté des femmes : celle d'épouser l'homme de leur choix sans condition de religion, une amnistie a été votée au Parlement à l'égard des hauts fonctionnaires ayant failli sous la dictature Ben Ali puis les élections municipales ont été reportées. Une loi de réconciliation administrative qui ne passe pas Les vacances parlementaires ont été écourtées, remaniement ministériel oblige. Les 217 députés de l'ARP (Assemblée...
(Jeune Afrique 19/09/17)
Inscrite dans la continuité plutôt que dans la rupture, la nouvelle équipe de Youssef Chahed n’en est pas moins sommée de mettre en œuvre les indispensables réformes dont la Tunisie a urgemment besoin, sous peine de sombrer. Les tiraillements politiques dus à l’influence de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) et le programme de gouvernement d’union nationale imposé par la feuille de route, dite document de Carthage, entériné en août 2017 par neuf partis et instances nationales, limitent les marges de manœuvre du chef de l’exécutif. Mais le pays ne peut supporter plus longtemps l’immobilisme et l’indécision. Ce gouvernement est en ce sens celui de la dernière chance. « Il doit tenir jusqu’en février 2020, quand aura lieu la passation...

Pages