Vendredi 22 Septembre 2017

Tunisie

(Agence Ecofin 15/09/17)
(Agence Ecofin) - Les analyses du sol sur le site de Rjim Maatoug devant accueillir une centrale solaire de 4 500 MW en Tunisie devraient démarrer aujourd’hui, nous rapporte L’Economiste maghrébin. A l’annonce de cette nouvelle, le gouverneur de la région de Kébili, Sami Ghabi, a affirmé que le ministère de l’énergie a enjoint la compagnie TurNur en charge de la construction de la centrale de remplir toutes les conditions préalables avant de démarrer la mise en œuvre du projet. Les 4,5 GW de la centrale de TurNur sont prévus pour alimenter près de 5 millions de ménages européens, soit environ 7 millions de voitures électriques. L’énergie devrait être acheminée vers Malte, la France et l’Italie, via trois câbles électriques...
(Agence Ecofin 15/09/17)
(Agence Ecofin) - Wyplay, une société française qui conçoit des logiciels pour les opérateurs de télévision, vient d’annoncer l’ouverture prochaine d’un bureau en Tunisie. Celui-ci sera le premier installé en Afrique. Il comprendra principalement des équipes d'ingénierie, de soutien et de contrôle de qualité dont la mission sera de contribuer à la réalisation de projets en cours en Tunisie et dans la région, tout en développant de nouvelles opportunités. Les dirigeants de la société française ont justifié le choix de la Tunisie, par la fiabilité, la qualité des infrastructures locales et la qualification des ingénieurs nationaux. Wyplay espère d’ailleurs pouvoir créer une cinquantaine d'emplois dans le pays. La société qui a développé le logiciel middleware de la célèbre Box SFR,...
(Financial Afrik 15/09/17)
Le groupe tunisien de Conditionnement des Huiles d’Olive, (CHO) et le groupe marocain Dislog ont paraphé, lundi 11 septembre 2017, un partenariat pour l’installation d’une nouvelle unité de production et de commercialisation dans la région de Meknès, au Maroc. L’unité portera le nom de CHO Maroc, avec un capital de 6 millions de dirhams, soit l’équivalent de 650 000 dollars, détenu à hauteur de 49% par CHO Tunisie et 51% par son partenaire marocain. Lire la suite sur: http://www.financialafrik.com/2017/09/15/bmce-capital-dans-un-partenaria...
(RFI 15/09/17)
La Biennale des photographes du monde arabe contemporain à Paris consacre un focus sur la jeune photographie algérienne et un autre à la photographie en pays tunisien. Ce sont incontestablement les deux points forts de cette deuxième édition qui vient d’ouvrir ses portes à Paris. Cinquante photographes exposent leurs images aussi sensibles que souvent subversives dans huit lieux différents, dont l’Institut du monde arabe (IMA), la Maison européenne de la photographie et la Cité internationale des arts. La raison d’être de cette deuxième édition de cette Biennale des photographes du monde arabe contemporain ? L’incroyable succès de la première édition qui avait pourtant lieu en 2015, l’année de la vague d’attentats en France, avance le commissaire général Gabriel Bauret :...
(APA 15/09/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Maroc, le Nigeria, la Tunisie et le Sénégal ont décroché leurs tickets pour le carré d’as de la 29èmeédition de l’Afrobasket masculin, à l’issue des quarts de finale disputés jeudi à Tunis. Sur sa lancée victorieuse du 1er tour, le Maroc a remporté le duel nord-africain en dominant l’Egypte sur la marque de 66 à 62. Ce qui leur ouvre les portes des demi-finales, stade qu’il n’a plus atteint depuis 1980. En demi-finale, les Marocains croiseront la Tunisiens, qui se sont débarrassés de la teigneuse formation de la RD Congo (81-60). Accroché pendant les deux premiers quarts temps, c’est après la pause que le pays hôte a fait la différence. Le Nigeria, lui, a validé son...
(APA 15/09/17)
APA – Dakar (Sénégal) - Jusque-là 2ème et en progression constante, la RD Congo a été éjectée du podium par la Tunisie dans le classement FIFA du mois de septembre toujours dominé par l’Egypte mais dont le grand bénéficiaire est le Cap-Vert, auteur d’un spectaculaire bond. Malgré la perte de 5 places au niveau moment, l’Egypte reste leader continental du classement FIFA rendu public jeudi par l’instance mondiale. Mais le fait majeur est l’éjection de la RD Congo du podium par son bourreau des éliminatoires du Mondial 2018, la Tunisie, désormais dauphin de l’Egypte. Battus 2-1 puis tenus en échec 2-2 par les Tunisiens lors des 3e et 4e journées de ces éliminatoires, les Congolais, qui ont perdu 14 places,...
(AFP 14/09/17)
La société civile et l'opposition tunisiennes ont exprimé leur vive inquiétude pour la transition démocratique de l'unique pays rescapé du "Printemps arabe", après l'adoption d'une loi controversée d'amnistie de fonctionnaires impliqués dans la corruption sous la dictature. L'approbation de la législation mercredi soir à l'issue d'une journée houleuse au Parlement intervient en outre dans la foulée d'un vaste remaniement lors duquel d'anciens ministres du dictateur déchu Zine El Abidine Ben Ali ont rejoint le gouvernement, à des postes importants (Finances, Education).
(AFP 14/09/17)
Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. "Tous les textes liés à l'interdiction du mariage de la Tunisienne avec un étranger, à savoir la circulaire de 1973 et tous les textes semblables, ont été annulés. Félicitations aux femmes de Tunisie pour la consécration du droit à la liberté de choisir son conjoint", a écrit sur Facebook Saïda Garrach, qui n'était pas joignable dans l'immédiat. Le 13 août, le président Béji Caïd Essebsi avait annoncé avoir demandé au gouvernement de retirer une circulaire datant de 1973 et empêchant le mariage des Tunisiennes musulmanes avec des non-musulmans...
(AFP 14/09/17)
Le Parlement tunisien a adopté mercredi soir, malgré la virulente opposition de plusieurs députés, un projet de loi défendu par le président Béji Caïd Essebsi mais décrié par la société civile car accusé de "blanchir les corrompus". Ce projet dit "de réconciliation dans le domaine administratif" a été approuvé par 117 élus à l'issue d'une journée de débats houleux au cours de laquelle les députés ont échangé accusations et invectives. "Nous resterons fidèles au sang des martyrs (de la révolution de 2011)!" ont scandé les élus opposés à la législation lorsqu'elle a été adoptée, tandis que les autres applaudissaient et criaient: "Par notre âme, par notre sang nous nous sacrifions pour toi ô Patrie". Plusieurs élus ont boycotté le vote...
(RFI 14/09/17)
En Tunisie, depuis ce 8 septembre, date de l’expulsion de l’émir marocain Moulay Hicham, dénommé l’Emir rouge, les autorités tunisiennes se trouvent dans l’embarras. Le prince avait déclaré sur France 24 que cette expulsion « émanait directement de la présidence tunisienne ». Mardi 12 septembre, la présidence avait indirectement répondu en regrettant, mais cette réponse a relancé d’autant plus les critiques des Tunisiens. Les Tunisiens avaient déjà très mal perçu l’expulsion du Prince rouge, mais ce post, sur la page Facebook de la porte-parole de la présidence vient raviver la controverse. Saïda Garrach écrit : « Il est nécessaire de clarifier que le président de la République est mécontent de ce qui s’est passé avec le chercheur l’émir Moulay Hicham...
(France TV Info 14/09/17)
Culture, économie, politique et même géopolitique… sont au sommaire d’un nouveau journal, «Paris Tunis», qui se veut un pont entre les deux rives de la Méditerranée. Un magazine trimestriel qui a pour objectif «de rapprocher» la France et la Tunisie, selon les mots de son rédacteur en chef, Gérard Sebag. Paris Tunis ne manque pas d’ambition. Le magazine traite dans son dernier numéro, sur plus d’une centaine de pages joliment illustrées, aussi bien des «enjeux diplomatiques et économiques» de la Tunisie que du thermalisme ou de l’histoire des diverses communautés de l’île de Djerba. «Nous voulons, explique Gérard Sebag, qui fut notamment rédacteur en chef à France 2, aborder les questions méditerranéennes d’une façon différente, donner un point de vue...
(AFP 13/09/17)
Cris, invectives et poings sur la table: un projet de loi défendu par le président tunisien mais accusé de "blanchir les corrompus" a provoqué mercredi des débats houleux au Parlement. Après des heures de vifs échanges entre les députés, le président du Parlement Mohammed Ennaceur a donné son feu vert à l'examen du projet de loi dit "de réconciliation", proposé il y a deux ans par le chef de l'Etat Béji Caïd Essebsi. Très décrié par la société civile, il prévoit l'amnistie de certains faits de corruption. Aussitôt, debout dans l'hémicycle et tapant du poing sur leurs pupitres, des députés de l’opposition ont entonné l'hymne national pour empêcher la lecture du rapport sur le projet de loi, forçant M. Ennaceur...
(AFP 13/09/17)
La présidence de la République tunisienne a regretté mardi l'expulsion de Tunis de Moulay Hicham, cousin du roi du Maroc Mohammed VI, sans toutefois expliquer les raisons de cette mesure vivement critiquée dans le pays. Le prince marocain a été expulsé vendredi, le jour il était arrivé à Tunis pour une conférence dans le cadre d'un forum organisé par l'Université de Stanford et consacré notamment à la transition tunisienne après les Printemps arabes de 2011. "Le président de la République est exaspéré par ce qui est arrivé au chercheur et prince Hicham Al-Aloui et son expulsion du territoire tunisien", a indiqué sur sa page officielle Facebook Saida Garrach, porte-parole de la présidence. Mme Garrach a ajouté que "l'expulsion a été...
(Le Point 13/09/17)
C'est un bilan sans concession que dresse le président de la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (Conect) dédiée aux TPE et PME. Pourtant, à ses yeux, tout n'est pas perdu. Tunisie Une calme maison blanche fichée dans le calme quartier de Menzah 1 à Tunis. Le siège de la Conect, la Confédération des très petites et moyennes entreprises. Le calme Tarak Cherif la préside. Cet industriel qui se « juge plus utile pour son pays en employant 2 000 personnes qu'en étant ministre » alterne le flegme et l'euphémisme. Un tempérament pondéré. S'il dit la réalité économique sans fard, s'il explique que les réformes se font attendre, il le fait sans élever la voix et en employant un vocabulaire...
(France 24 13/09/17)
Trois jours après son expulsion de Tunisie, le prince Moulay Hicham, cousin du roi du Maroc, s'est exprimé sur l'antenne de France 24. Selon lui, cette décision a été prise au niveau de la présidence tunisienne. Le prince Moulay Hicham a été expulsé vendredi 8 septembre de Tunisie où il était venu participer à une conférence universitaire. Invité sur le plateau de France 24, le cousin du roi du Maroc Mohammed VI a livré lundi sa version des faits. "Je n’ai aucun doute sur le fait que cette décision a été prise au niveau de la présidence tunisienne et celui qui l’a prise s’est humilié lui-même", a expliqué celui qui est surnommé le "prince rouge" pour son regard critique sur...
(Jeune Afrique 13/09/17)
Elles s'appellent Jalila, Saadia ou Neila. Elles ont 30 ou 50 ans et elles dirigent la Tunisie entrepreneuriale, artistique ou militante, sans faire de grabuge. Et efficacement. Portraits de huit leaders puissantes tunisiennes. Après avoir obtenu l’égalité entre citoyens et citoyennes dans la Constitution, la parité sur les listes électorales et dans diverses instances, elles ont arraché l’adoption à l’unanimité, le 26 juillet, d’une loi contre la violence faite aux femmes et l’abrogation de l’article 227 bis qui permet à un violeur d’épouser sa victime. Certaines réclament l’égalité en matière d’héritage, le droit de pouvoir épouser un étranger sans qu’il ne se convertisse à l’islam… Des combats qu’elles mènent au sein de la société civile suscitent des débats publics salutaires...
(Tunisie Numérique 13/09/17)
Au total 8 individus impliqués dans le soutien logistique aux groupes terroristes retranchés dans les montagnes de Jendouba, Kasserine et Sidi Bouzid ont été arrêtés, dévoilant un réseau de soutien aux terroristes. Ce sont les aveux d’un terroriste capturé, lors de l’opération du mont Birinou au gouvernorat de Kasserine où deux autres terroristes ont été tués, qui ont menée à ces individus. Des preuves ont montré des liens avec des éléments terroristes auxquels ils fournissaient des provisions, de l’argent et des puces téléphoniques afin de faciliter leurs déplacements dans les villes. Trois voitures utilisées dans les déplacements des terroristes et leur approvisionnement, ont été saisies par la garde nationale.
(Tunisie Numérique 13/09/17)
Au total 15 ambulances représentant un don du Qatar ont été livrées au secteur sanitaire en Tunisie, a annoncé mercredi 13 septembre 2017 l’ambassade du Qatar à Tunis. Ce don intervient dans le cadre du soutien de la coopération bilatérale entre les deux pays et la volonté du Qatar à soutenir davantage le peuple tunisien, indique la même source. Les ambulances ont été réceptionnées par les services du ministère de la Santé et dispatchées sur les différents hôpitaux publics.
(Jeune Afrique 13/09/17)
A 51 ans, Boutheina Ben Yaghlane est directrice générale de la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Professeur des universités, spécialiste en intelligence économique et en veille stratégique à l’Institut des hautes études commerciales de Carthage… Rien ne prédestinait cette native de La Goulette (banlieue nord de Tunis), et mère de trois enfants, à une nouvelle carrière. Depuis 2012, Boutheina Ben Yaghlane a pourtant changé de parcours. D’abord en tant que grand commis de l’État, en devenant conseillère chargée des systèmes d’information des projets publics auprès du ministre du Développement régional et de la Planification. Puis en politique, en étant élue députée dans la circonscription de Nabeul sous la bannière du parti Ennahdha, lors des législatives de 2014. Siège à...
(Jeune Afrique 13/09/17)
A 45 ans, la fondatrice du think tank Ifrikiya pour le dialogue économique (IDE) est aussi conseillère du ministre du Développement. Tentée par la politique en 2011, elle est revenue vers l’économie après un bref passage à Afek Tounes. Universitaire et conférencière à l’École supérieure de commerce de Tunis (ESC), elle se passionne pour la recherche sur les théories appliquées aux modèles économiques, mais voue une plus grande passion encore pour la Tunisie. Après avoir été directrice exécutive du Forum économique maghrébin créé par Kamel Lazaar, patron de la banque d’affaires Swicorp, elle a mis ses compétences au service du ministère de l’Économie et des Finances en 2014, sous le gouvernement Mehdi Jomâa, pour ensuite fonder Ifrikiya pour le dialogue...

Pages

(Le Point 21/08/17)
Malgré une hausse des entrées sur le sol tunisien, au premier semestre 2017, de 29 % (en baisse de 3,5 % par rapport à l'année de référence 2014, pré-attentats), les recettes n'augmentent pas... Une anomalie qui prive la Banque centrale de devises, le stock n'étant plus que de 92 jours au 8 août 2017. Depuis des décennies, on explique en haut lieu que le tourisme est un pilier de l'économie nationale sans lequel le pays ne pourrait survivre. Moez Kacem, expert en tourisme, s'amuse des chiffres diffusés par les autorités : « On parle de 7 % du PIB, 12 %, voire 17 %... » Il constate la difficulté « d'obtenir des chiffres fiables pour les professionnels, chiffres détaillés que...
(Tunisie Numérique 21/08/17)
Un jeune homme de Sfax a tenté d’égorger son père qui a subi de profonde blessures ayant nécessité son évacuation à l’hôpital où il a été admis dans état critique, indique-t-on de source sur place. Agé de 30 ans, l’homme a accueilli les policiers appelé à la rescousse avec une épée entre ses mains, précise-t-on de même source citée dimanche par radio Shems Fm. L’homme souffriraient de troubles psychologiques, signale-t-on.
(RFI 19/08/17)
C'est l'un des succès les plus impressionnants dans le monde des start-up en Tunisie : GoMyCode. Fondée par un jeune homme de 20 ans seulement, Yahya Bouhlel, il s'agit d'une école de formation destinée à tous ceux qui souhaitent apprendre à coder et pourquoi pas monter leur propre start-up. Ouverte en janvier 2017, l'école a connu un succès immédiat, alors que le système scolaire et universitaire tunisien peine à s'adapter à l'essor de l'économie numérique. L'école est installée au deuxième étage d'un immeuble du quartier d'affaires des Berges du Lac, à Tunis. Dans un grand espace aux murs nus, une cinquantaine d'élèves travaillent devant leur ordinateur sous le regard attentif de Yahya Bouhlel, le fondateur de GoMyCode. Très précoce, le...
(Global Net 18/08/17)
La Tunisie est privée d’une grande partie de sa matière grise, et d’une plus-value potentielle qui profite à des économies étrangères. Les expatriés tunisiens sont essentiellement des compétences qui ont choisi de vivre en dehors des frontières et de participer au développement d’un pays autre que le leur, tout en gardant, fort heureusement, des ponts avec la terre patrie à travers notamment les transferts de devises… Le gouvernement veut stopper cette hémorragie coûteuse pour l’économie et la communauté nationale qui voit la fine fleur de ses enfants plier bagage et emmener, selon les cas, femmes et enfants, pour faire sa vie et bâtir son avenir ailleurs, dans des destinations plus attrayantes en termes d’opportunités. Le flux migratoires ont évolué en...
(France 24 18/08/17)
La polémique enfle en Tunisie après l’appel du président Béji Caïd Essebsi à revoir la question de l’égalité devant l’héritage et celle du mariage avec un non-musulman. Un pas pour le droit des femmes qui rencontre de nombreuses oppositions. La volonté affichée du président Béji Caïd Essebsi de franchir un cap supplémentaire vers l’instauration d’une égalité totale entre les hommes et les femmes en Tunisie se heurte depuis quelques jours à de nombreuses oppositions. Au sein même du pays, dans les milieux conservateurs, et par-delà ses frontières, puisque le débat a entraîné la réaction de la grande mosquée Al-Azhar du Caire, reconnue comme la plus haute autorité de l’islam sunnite. La polémique concerne précisément la question de l’égalité devant l’héritage...
(Réalités 18/08/17)
Lors d’une conférence de presse tenue mercredi 16 août 2017, le chef du gouvernement d’union nationale Youssef Chahed a affirmé que son gouvernement se penche actuellement sur l’élaboration d’une stratégie nationale portant sur les solutions d’attraction des compétences tunisiennes à l’étranger afin de pouvoir les associer à l’œuvre de développement et de modernisation du pays. Il a dans ce contexte fait savoir que le nombre de compétences tunisiennes opérant à l’étranger s’élève actuellement à 8000. S’exprimant lors d’une conférence portant sur les compétences tunisiennes à l’étranger intitulée « Tunisie 2030 -Recherche et Innovation: Notre voie vers les nouvelles technologies et les secteurs prometteurs », Youssef Chahed a estimé que la Tunisie pourrait avoir dans le futur une meilleure place dans...
(Business.News 18/08/17)
Le ministère de la Santé annonce, dans un communiqué publié hier jeudi 17 août 2017, l’ouverture du dépôt des candidatures pour le concours de recrutement des résidents en médecine. Ce concours se tiendra dans les facultés de médecine de Tunis, Sousse, Monastir et de Sfax se tiendra à partir du 3 octobre 2017 et le dépôt des candidatures se poursuivra jusqu’au 31 août courant. « Les postes ouverts à ce concours sont répartis sur une liste générale, une liste spécifique aux régions prioritaires et une liste au titre du ministère de la Défense », précise le communiqué invitant les candidats à préciser sur quelle liste ils comptent s’inscrire. Selon un document du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche...
(Global Net 17/08/17)
Le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, a affirmé hier que la Tunisie est le deuxième pays arabe exportateur de compétences après la Syrie, déplorant "une hémorragie permanente" de compétences nationales, ce qui constitue "une entrave à la transition vers une société de savoir, et au développement durable". Comme elle "freine le transfert de technologie et limite la capacité du pays à attirer l’investissement extérieur". Dans une allocution prononcée hier lors de la conférence des compétences tunisiennes expatriées, le ministre a cité un rapport de la banque mondiale, qui affirme l’accroissement de l’émigration des compétences d’une manière sensible au cours des dernières années, notamment en direction des pays du Nord. "L’émigration a considérablement augmenté depuis 2013, et est en train...
(France TV Info 17/08/17)
Un ancien pêcheur tunisien se bat pour que les dépouilles des migrants morts en mer soient enterrées. Il vient de lancer un appel à l'aide internationale. Une équipe de France 3 l'a rencontré. Inlassablement, avec sa pelle à la main, Chamseddine Marzoug, ancien pêcheur, arpente une parcelle de sable de Zarzis (Tunisie) où reposent des dizaines de femmes, d'hommes et d'enfants. Il ne connait ni leurs noms ni leurs âges, mais il s'est fait un devoir de leur offrir une sépulture. "Nous ne demandons rien d'autre qu'un cimetière, qui respecte la dignité des êtres humains", confie-t-il à France 3. Lire sur: http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/naufrage-a-lampedusa/tunisie-un-...
(RFI 17/08/17)
Une polémique oppose depuis deux jours l'Egypte et la Tunisie au sujet des droits de la femme, que ce soit en matière d'héritage ou de mariage. Plus précisément, la Grande Mosquée d'al-Azhar, une des plus hautes autorités de l'islam sunnite, et le président tunisien Beji Caïd Essebsi. Actuellement et conformément à la législation islamique en cours dans le monde arabo-musulman la fille n'hérite que la moitié de la part de son frère en cas de décès des parents. Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti Le président Essebsi avait promis dimanche 13 août de relancer le débat sur l'égalité de l'héritage entre hommes et femmes et s'est aussi engagé à abroger une circulaire interdisant à une Tunisienne d'épouser un non-musulman...
(Kapitalis 17/08/17)
Mohamed Trabelsi a indiqué que la Tunisie est classée au 2e rang arabe après la Syrie, en matière de fuite des cerveaux. Dans une déclaration aux médias, en marge d’un séminaire organisé à Tunis, aujourd’hui, mercredi 16 août 2017, sur le thème : «La recherche et l’innovation : Notre voie vers la technologie moderne et les secteurs prometteurs et les rôles peuvent jouer les compétences tunisiennes à l’étranger», le ministre des Affaires sociales a indiqué que, selon un rapport établi en 2009, les compétences tunisiennes partent à l’étranger pour diverses raisons, ajoutant que cela ne constitue pas un problème en soi, mais il convient de trouver des solutions pour retenir ces compétences et en faire profiter la Tunisie. «Ces compétences...
(20minutes 17/08/17)
Leur vol a eu un jour de retard. Une quarantaine de passagers ont dû attendre 24 heures à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle avant de pouvoir embarquer à bord de leur vol Tunisair Express à destination de Sfax, en Tunisie, rapporte Le Parisien. La police appelée en renfort Le quotidien décrit une ambiance très tendue dans le terminal 3 de l’aéroport parisien et des passagers « exaspérés ». ​Des policiers et un maître-chien ont même été appelés en renfort, par crainte d’un débordement. L’avion Tunisair Express devait décoller mardi 15 août à 13h45. On a d’abord annoncé aux 45 passagers que leur vol aurait deux heures de retard, puis davantage, avant d’indiquer qu’il partirait à 20h30. Mais dans la soirée de mardi,...
(AFP 16/08/17)
La Tunisie a annoncé mardi avoir déjoué un "complot terroriste" visant à permettre à des éléments du groupe extrémiste Etat islamique (EI) de s'emparer d'une portion de territoire dans le sud du pays. L'unité chargée d'enquêter sur les crimes terroristes au sein de l'administration générale de la sûreté nationale "a découvert un complot terroriste qui visait les unités policières et militaires positionnées dans le Sud tunisien, dans le but de contrôler la région comme lors de la tentative ratée à Ben Guerdane en mars 2016", a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. L'an dernier, des dizaines de jihadistes avaient lancé des opérations coordonnées contre des installations sécuritaires à Ben Guerdane, ville frontalière de la Libye, dans le but,...
(AFP 16/08/17)
Avec une pelle pour seul outil, Chamseddine Marzoug s'est fixé une mission: enterrer "dignement" les migrants morts au large de la Tunisie en tentant de rejoindre l'Europe. Lunettes noires et chapeau sur la tête pour se protéger de la canicule, le quinquagénaire contemple le bout de terre aride où il vient de creuser deux nouvelles tombes à Errouis, près de Zarzis (sud), non loin de la Libye, d'où partent de nombreux bateaux chargés de personnes en quête d'un avenir meilleur. "Ce n'est pas parce qu'elles ont participé à une traversée illégale, poussées par la misère et l'injustice...
(Jeune Afrique 16/08/17)
Le 23 mai, le Premier ministre lançait une vaste opération « mains propres », marquée par une vague d’arrestations spectaculaires. Deux mois plus tard, si les têtes de réseaux du marché parallèle sont tombées, les gros bonnets de la corruption semblent avoir été épargnés. Pour le moment… Lors de son investiture à la primature, le 27 août 2016, Youssef Chahed, comme ses prédécesseurs, a déclaré la guerre à la corruption. Le 23 mai dernier, il est passé à l’offensive et a voulu frapper fort, avec une première vague d’arrestations. Passé l’effet de surprise et l’euphorie des Tunisiens, qui attendaient de telles mesures depuis longtemps, ce qui paraissait être une campagne d’envergure se solde, au bout de deux mois, par une...
(Libération 16/08/17)
Le président tunisien Béji Caïd Essebsi a lancé dimanche le débat sur le sujet délicat de l'égalité entre femmes et hommes en matière d'héritage, jugeant que son pays se dirigeait inexorablement vers l'égalité «dans tous les domaines». La Tunisie est depuis considérée comme pionnière dans le monde arabe en matière de droits des femmes, même si ces dernières continuent d'hériter généralement uniquement de la moitié de ce qui revient aux hommes, comme le prévoit le Coran. Une commission est d'ailleurs chargée d'étudier «la question des libertés individuelles» et de «l'égalité dans tous les domaines», qui doit lui remettre un rapport à une date qui n'a pas été spécifiée. Lire sur: http://www.liberation.fr/direct/element/tunisie-le-president-lance-le-de...
(Tunis Afrique Presse 16/08/17)
La Tunisie a enregistré, au cours du premier semestre 2017, un taux de croissance de 1,9%, contre 1% au cours de la même période en 2016, a annoncé, mardi, à Tunis, le PDG de l'Institut National de la Statistique (INS), Hédi Saidi, dans le cadre d’une conférence de presse, tenue au Palais du gouvernement à la Kasbah. Saidi a ajouté que le taux de croissance, au cours du deuxième trimestre 2017, a atteint 1,8% faisant savoir que la croissance enregistrée est due essentiellement à la progression du secteur agricole de 3,8%, des services marchands de 4,2% et des services non marchands de 0,2%. D'après le ministre des Finances par intérim, Fadhel Abdelkefi, les indicateurs économiques révèlent la possibilité d'atteindre en...
(Mediapart 16/08/17)
Elles ont entre 9 et 17 ans et sont vendues pour travailler au domicile de familles aisées. Longtemps, l'omerta a régné sur ces pratiques esclavagistes. Récit et témoignages en vidéo et en quatre minutes, avec Haythem El Mekki des Haut-Parleurs. Cet été, Mediapart s'associe avec Les Haut-Parleurs pour vous donner des nouvelles du monde en une série de dix courtes vidéos. Les Haut-Parleurs est une chaîne qui rassemble de jeunes reporters francophones filmant dans leur pays les sujets qui préoccupent leur génération (lire sous la vidéo). Partons aujourd'hui en Tunisie, où dans certains villages du Nord-Ouest on peut « acheter » des gamines pour les faire travailler chez soi. Certaines se soumettent, d’autres fuient, quelques-unes en viennent à se suicider...
(Europe 1 16/08/17)
La sûreté nationale "a découvert un complot terroriste qui visait les unités policières et militaires positionnées dans le Sud tunisien, dans le but de contrôler la région". La Tunisie a annoncé mardi avoir déjoué un "complot terroriste" visant à permettre à des éléments du groupe extrémiste Etat islamique (EI) de s'emparer d'une portion de territoire dans le sud du pays. L'unité chargée d'enquêter sur les crimes terroristes au sein de l'administration générale de la sûreté nationale "a découvert un complot terroriste qui visait les unités policières et militaires positionnées dans le Sud tunisien, dans le but de contrôler la région comme lors de la tentative ratée à Ben Guerdane en mars 2016", a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un...
(RFI 12/08/17)
Ironie du sort pour les militants anti-immigration en Méditerranée : leur bateau, le C-Star, a envoyé un signal de détresse vendredi matin 11 août. Le navire, affrété par des militants d'extrême droite, est ouvertement hostile aux opérations de sauvetage de migrants menées par des ONG en Méditerranée. Dimanche, des pêcheurs tunisiens s’étaient mobilisés pour éviter que le bateau vienne se ravitailler dans leur pays. Une panne est encore venue entacher la communication. Le bateau n'était plus visible sur les radars maritimes depuis plusieurs jours. Mais ce vendredi matin, le...

Pages

(Agence Ecofin 24/08/17)
L’Instance nationale des télécommunications de Tunisie (INTT) a lancé ce jour un appel d’offres pour le recrutement d’un consultant dont la mission consistera à réaliser une étude sur la fiscalité afférente au secteur national des télécommunications. A travers cette étude, le régulateur télécoms voudrait certainement avoir une vision d’ensemble sur la contribution fiscale du secteur des télécommunications à l’économie nationale, l’impact de ces taxes sur le portefeuille du consommateur, et les freins au développement du secteur. Dans son rapport 2016 intitulé : « Digital Inclusion and mobile sector taxation in Tunisia », l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile (GSMA) estime à sept le nombre de taxes différentes que payent les consommateurs de services télécoms. Ces taxes s’appliquent aux appareils...
(Agence Ecofin 24/08/17)
L’assureur tunisien Compagnie Méditerranéenne d’Assurances et de Réassurances (COMAR) a décroché, via sa filiale ivoirienne, un agrément pour la commercialisation de produits d’assurances Incendie-Accident-Risques Divers-Transport (IARDT) en Côte d’Ivoire. Cet agrément permet ainsi à COMAR Côte d’Ivoire, filiale créée depuis septembre 2016, de démarrer effectivement ses activités. Ceci avec un capital social s’élevant à 5 milliards FCFA (environ 9 millions $), en conformité avec les nouvelles exigences de la Conférence Interafricaine des Marchés d'Assurances (CIMA) sur la question. Par ailleurs, cette implantation en Côte d’Ivoire dénote de la volonté de cet assureur tunisien de référence d’étendre ses activités en Afrique subsaharienne. Et ce, à un moment où nombre d’observateurs entrevoient des changements en profondeur dans le secteur des assurances, suite...
(Agence Ecofin 23/08/17)
Le montant global des primes émises par les 22 compagnies d’assurance présentes en Tunisie a progressé de 7,9 % en 2015 pour s’établir à 1679 millions de dinars tunisiens (684 millions $), selon une analyse de l’intermédiaire en bourse MAC SA. Par tête d’habitant, cela représente une moyenne de 150,5 dinars tunisiens. Cet indicateur est en progression de 8 % sur les cinq dernières années, même si le taux de pénétration des produits d’assurances en Tunisie reste en dessous des 2%. Le marché des assurances en Tunisie est dominé par l’assureur Star qui détient 18,2 % des parts de ce secteur d’activités. Le domaine compte 22 sociétés d’assurances dont 16 engagées dans des branches multiples et 6 compagnies spécialisées :...
(Agence Ecofin 23/08/17)
La liquidité qui mesure, sur un marché financier, la valeur globale des transactions sur les titres cotés, par rapport à la capitalisation boursière, a continué de baisser en 2017 sur la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis, a-t-on appris de plusieurs analyses produites par des intermédiaires boursiers actifs sur ce marché. Selon AFC, la société de bourse de l’Arab Tunisian Bank, le montant cumulé des transactions au 30 juin 2017, est inférieur de 24% à celui de la même période de l’année précédente, soit 718,2 contre 949,5 millions de dinars. Au total, par rapport à 2015, la baisse de l’activité « Brokerage » est de 36%. Pour sa part, Macsa, un autre intermédiaire boursier tunisien, relève que cette liquidité qui...
(Tunisie Numérique 23/08/17)
La monnaie tunisienne ne cesse de dégringoler face aux devises de référence, qui sont l’Euro et le Dollars. Et ce malgré que nous soyons en plein été et en pleine période de rentrée de devises, aussi bien par le biais des recettes du tourisme, que par celui des sommes ramenées par nos concitoyens résidant à l’étranger. De quoi susciter de nombreuses questions sur les vraies raisons de ce « glissement », et s’il n’y avait pas, quelque part, une volonté de le faire baisser à ces taux ? Ainsi, l’Euro affichait insolemment, ce mardi le coût de 2,94 dinars, alors que le dollar US plafonnait à 2.47 dinars.
(Reuters 22/08/17)
Les revenus du tourisme en Tunisie ont progressé de 19% jusqu'à présent cette année, signe d'une reprise de ce secteur essentiel à l'économie du pays, durement affecté voici deux ans par des attentats visant des vacanciers. La ministre du Tourisme, Salma Loumi, a déclaré que 4,58 millions de touristes étrangers s'étaient rendus en Tunisie durant la période du 1er janvier au 10 août. Les arrivées en provenance d'Algérie voisine sont en hausse de 60%, encouragées par une campagne de promotion menée par Tunis, tandis que la fréquentation des touristes européens a progressé de 16%. "Il y a de bons indicateurs, les revenus ont progressé de 19%, à 1,5 milliard de dinars tunisiens (521 millions d'euros)", a dit la ministre mardi...
(Global Net 22/08/17)
Le Tour Opérateur, Thomas Cook, entame à compter de ce mardi 22 août une promotion des offres de voyage sur la Tunisie, après deux ans de suspension. Lors d’une séance de travail avec la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Selma Elloumi, le PDG du TO britannique a annoncé une reprise de ses activités sur la destination tunisienne, indique la page officielle du ministère du Tourisme. Le TO avait pris cette décision, il y a quelque temps, dans la foulée de l’annonce par la Grande-Bretagne de la levée de l’interdiction de voyage sur la Tunisie.
(El Watan 22/08/17)
La toute récente démission du ministre Fadhel Abdelkafi fait que les départements des Finances et du Développement rejoignent celui de l’Education comme étant des portefeuilles ministériels à affecter d’urgence. Le remaniement ministériel attendu s’annonce compliqué en raison des récentes tensions au sein de la majorité au pouvoir. Le ministre tunisien du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, également ministre des Finances par intérim, Fadhel Abdelkafi, a décidé de démissionner parce qu’il doit comparaître devant la justice, le 7 septembre prochain, pour un litige avec les Douanes datant de 2007, alors qu’il était président-directeur général de la société Tunisie Valeurs. Le ministre a été condamné par contumace en 2015 à la prison ferme et une amende de 1,9 million...
(Tunis Afrique Presse 21/08/17)
L’agence de notation internationale Moody's a abaissé, la note de crédit attribuée aux dettes à long terme du gouvernement tunisien de Ba3 à B1, tout en maintenant les perspectives négatives. Moody's a également revu à la baisse la note de la dette libellée en devises de la Banque centrale de Tunisie (BCT) de Ba3 à B1, avec perspectives négatives, rappelant que « le gouvernement tunisien est juridiquement responsable des paiements de l'ensemble des obligations emises par la Banque centrale. Ces titres de créances sont émis au nom du gouvernement ». Moody's a justifié ...
(Global News 21/08/17)
Emporté par une affaire de transactions financières d’une société dont il est le représentant légal, Fadhel Abdelkefi quitte le gouvernement, tout en étant investi d’une mission temporaire d’expédition des affaires courantes. Sa démission devra précipiter l’annonce du remaniement ministériel ; un sujet qui nourrit les spéculations sur une scène politique fébrile… Youssef Chahed devra remanier son gouvernement illico presto. L’équipe actuelle qui a fonctionné pendant de longs mois avec deux ministres cumulant deux portefeuilles, l’un pleinement et l’autre à titre intérimaire, est davantage fragilisée avec la démission d’un ministre qui occupait deux postes (Investissement, développement, & coopération internationale et Finances) clefs et décisifs pour la relance économique escomptée. Aussi, l’intérim à la tête du département de l’Education, assuré par le...
(La Tribune 21/08/17)
La chute des réserves de changes, pourrait avoir de lourdes conséquences sur la notation de la Tunisie, sur ses chances d'emprunter sur les marchés internationaux, mais également sur sa capacité à payer les importations et à défendre la monnaie nationale. Fatma Marrakchi Charif, professeure universitaire en économie analyse la situation. Le niveau des avoirs nets en devises de la Tunisie a atteint, le 14 août 2017, plus de 11,5 milliards de dinars ou 90 jours d'importation, contre 120 jours d'importations à la même date en 2016. Fatma Marrakchi Charif, professeure universitaire en économie analyse la situation. Cette chute, selon elle pourrait avoir de lourdes conséquences sur la notation de la Tunisie, sur ses chances d'emprunter sur les marchés internationaux, mais...
(Jeune Afrique 21/08/17)
En cause : l'affaiblissement du cadre institutionnel et le retard pris dans la réalisation des réformes. Le pays est maintenu sous observation négative. L’agence Moody’s a asséné un coup sévère à la Tunisie. Vendredi 18 août, elle a baissé la notre souveraine du pays de Ba3 à B1 avec perspective négative. L’agence s’inquiète de la dégradation des comptes publics, du déficit croissant du budget de l’État, du déséquilibre des comptes extérieurs et du retard pris dans la réalisation des réformes dont celles convenues avec le FMI. Depuis 2012, la Tunisie connaît une dégradation régulière de sa note souveraine par les agences de notation internationale. La nouvelle baisse décrétée par l’agence Moody’s fait planer le risque de nouvelles dégradations dans les...
(Atlas Info.fr 21/08/17)
L'Indice de la Production Industrielle (IPI) en Tunisie a connu une baisse de 2,3% au cours du 2ème trimestre 2017, selon l’Institut national tunisien de la statistique (INS). Cette régression est due, principalement, à la diminution de la production dans le secteur de l’extraction des produits énergétiques de 13,9%, à cause du recul de la production du pétrole brut de 20,5%, explique l'INS dans une note. D’après la même source, la fabrication d’autres produits minéraux non métaux a connu aussi une baisse de 9,7%, justifiée par une régression de la production du ciment, ainsi que dans les secteurs de l’industrie chimique (-6,9%) et de l’industrie textile habillement et cuir (-2%). Lire sur: http://www.atlasinfo.fr/Tunisie-Baisse-de-23-de-la-production-industriel...
(Agence Ecofin 19/08/17)
Les actionnaires de la Banque de l’Habitat (BH) sont invités, lors d’une assemblée générale extraordinaire qui se tiendra le 7 septembre 2017, à statuer sur l’augmentation de capital de la banque, pour le porter de 170 millions de dinars (70,4 millions $) à 238 millions de dinars (98,55 millions $). L’opération prendra, d’une part, la forme d’une incorporation de réserves d’un montant de 34 millions de dinars (14,07 millions $) et d’une distribution de 6,8 millions d’actions gratuites à raison d’une action nouvelle gratuite pour cinq anciennes. De l’autre côté, il sera question d’un apport en argent par la création de 6,8 millions d’actions à souscrire, à raison d’une action nouvelle pour cinq anciennes. Le prix de chaque action est...
(Business.News 18/08/17)
Le directeur général de la société d’intermédiation en bourse Tunisie Valeurs, Walid Saïbi, est intervenu ce jeudi 17 août 2017 sur les ondes de Cap FM pour donner des précisions sur l’opération financière dans laquelle le ministre des Finances par intérim et ancien DG de Tunisie Valeurs, Fadhel Abdelkefi, est accusé de malversations. Il a affirmé que l’opération en cause est courante chez beaucoup d’hommes d’affaires et investisseurs, notamment ceux qui investissent à l’étranger. « Cette opération nécessite une paperasse conséquente et d’ailleurs il arrive qu’un formulaire soit manquant. On bascule alors rapidement dans l’illégalité et beaucoup d’interprétations deviennent possibles » a martelé Walid Saïbi. Il a également souligné que pour ce qui concerne Fadhel Abdelkefi, « l’opération en cause...
(Le Huffington Post 18/08/17)
Après 8 ans d'absence, Air Malta reprend les vols entre Malte et Tunis et ils sont plus populaires qu'ils ne l'avaient prédit. 3 vols par semaine et plus de 1500 passagers, à la date du 31 juillet, et ce depuis la reprise des vols, le 26 juin 2017. Les vols sont programmés les lundis, mercredis et jeudis. "Nous avons suivi de très près la situation en Afrique du Nord. Maintenant que la situation en Tunisie s'est stabilisée, nous voulons être parmi les premières compagnies à reconnecter l'Europe avec le pays" s'est exprimé Paul Sies, directeur commercial de Malta Airlines, dans un communiqué publié sur le site de la compagnie. Le communiqué consacre un long paragraphe décrivant les attractions touristiques et...
(Agence Ecofin 18/08/17)
En Tunisie, le niveau des réserves de devises extérieures est de 11,50 milliards de dinars (4,8 milliards de $) au 15 août. Ceci correspond à 90 jours d’importations contre 118 jours d’importations à la même période un an plus tôt. Cette situation a pour cause l’aggravation du déficit extérieur du pays sur les sept premiers mois de l’année. Ce déficit a progressé de 26% en glissement annuel pour atteindre 8,63 milliards de dinars tunisiens. « 90 jours d’importations, c’est le niveau le plus bas atteint par les réserves en trente ans. C’est le niveau maximum du risque. Ceci est lié à l’aggravation sans précédent du déficit commercial et la dévaluation du dinar tunisien », a confié à Reuters Mourad Hattab,...
(Autre média 17/08/17)
Le Chef du gouvernement Youssef Chahed a annoncé que le gouvernement d'Union nationale est en train d'élaborer une stratégie globale pour attirer les compétences tunisiennes à l'étranger et les associer à l'œuvre de développement et de modernisation du pays. « La Tunisie regorge aujourd'hui de jeunes compétences capables de lui décrocher une meilleure place dans le système mondial d'économie immatérielle si elles disposent des ressources nécessaires », a-t-il affirmé à l'ouverture d'une conférence sur les compétences tunisiennes à l'étranger baptisée « Tunisie 2030 -Recherche et Innovation: Notre voie vers les nouvelles technologies et les secteurs prometteurs ». Il a dans ce sens mis l'accent sur la responsabilité des établissements éducatifs et universitaires, les centres de recherche et de formation, l'administration...
(Le Huffington Post 17/08/17)
Invité à la radio Mosaïque Fm afin de parler du "Tunisian African Empowerment Forum" qui se déroulera les 22 et 23 août prochain, l'homme d'affaires Bassem Loukil président du Tunisia Africa Business Council, a révélé des chiffres alarmants sur le nombre d'étudiants étrangers en Tunisie. En effet, dans le cadre de ce forum, le but est de faire de la Tunisie un pôle d'enseignement supérieur et de formation de qualité au profit des étudiants africains: "Dans son histoire, la Tunisie a toujours été un pôle reconnu en Afrique pour son enseignement supérieur et la formation" a-t-il débuté. "Or depuis 2010, le nombre d'étudiants étrangers en Tunisie a baissé. On est passé de près de 12.000 étudiants en 2010 à près...
(Xinhua 17/08/17)
Les investissements directs étrangers (IDE) ont progressé durant le premier semestre de cette année de 1,8% pour atteindre 967,8 millions de dinars (un dinar vaut 0,41 dollar) contre 950,8 millions de dinars en la même période de 2016, a-t-on appris mercredi auprès de l'Instance tunisienne de l'investissement (ITI). Ces investissements directs étrangers sont répartis en 944,8 millions de dinars d'investissements directs et 23 millions d'investissements de portefeuille. Le président de l'ITI Khalil Laabidi a estimé que les investissements directs ont servi particulièrement les secteurs énergétique avec 495,1 millions de dinars et industriel avec 371,5 millions de dinars. "L'allure ascendante du flux des investissements directs étrangers, a-t-il insisté, prouve la reprise d'une relative confiance en faveur de la Tunisie en tant...

Pages

(Autre média 23/01/17)
Après l’excellente opération réalisée face aux Fennecs algériens, la sélection nationale jouera ce lundi 23 janvier 2017 à 20h00, heure tunisienne, un match décisif pour la qualification au second tour de la coupe d’Afrique des Nations 2017 face au Zimbabwe qui est également concerné par la qualification. Les tunisiens aborderont cette rencontre en position de force puisqu’un match nul suffira au bonheur des hommes de Henryk Kasperczak mais le football punit souvent l’équipe qui joue pour ne pas perdre. Les Aigles de Carthage doivent confirmer leurs bonnes prestations livrées lors des deux premières rencontres et adopter un plan tactique offensif pour tuer...
(AFP 21/01/17)
Le gardien tunisien Ayem Mathlouthi est incertain pour le dernier match de poule contre le Zimbabwe lundi à Libreville, a déclaré samedi le sélectionneur Henri Kasperczak. "Le gardien de buts Mathlouthi est blessé actuellement. Nous essayons de le rétablir. On ne peut pas dire à 100% qu'il va jouer", a déclaré Kasperczak en conférence de presse à deux jours d'un match décisif après une défaite (2-0) contre le Sénégal et une victoire (2-1) contre l'Algérie. "On a réagi de la meilleure manière", s'est félicité le coach franco-polonais, qui va défier une équipe du Zimbabwe bien moins connue que les Algériens. "On n'a pas beaucoup d'informations sur les joueurs du Zimbabwe", a-t-il affirmé. "Evidemment, jouer après une défaite c'est difficile", a...
(AFP 20/01/17)
"One, two, three viva Tunisie!", s'exclame un fan des Aigles de Carthage, paraphrasant le célèbre chant des... Fennecs algériens. A Tunis, jeudi, la joie de la victoire a été aussi forte que la déception fut grande à Alger. Mais dans un esprit de camaraderie. Pour ce derby du groupe B de la CAN-2017 au Gabon, le milieu tunisien Naïm Sliti, marié à une Algérienne, avait annoncé la couleur la veille en conférence de presse: "c'est déjà la guerre", avait-il prévenu... dans un large sourire. De fait, si la rivalité sportive existe, les deux pays entretiennent de très bonnes relations de voisinage, entre "frères maghrébins". A Tunis, au crépuscule d'une journée d'hiver, les cafés ont fait le plein, comme à Bab...
(AFP 20/01/17)
Le Sénégal a été le premier pays à se qualifier pour les quarts de finale de la CAN-2017 grâce à une seconde victoire en deux matches, (2-0) devant le Zimbabwe jeudi à Libreville, la Tunisie repartant de l'avant après avoir battu 2-1 une équipe Algérien elle, en danger. Le Sénégal, tombeur de la Tunisie (2-0) avec pas mal de baraka, n'a connu aucun problème devant une faible formation du Zimbabwe qui n'a de "guerriers" que son surnom. Et c'est Sadio Mané, déjà buteur devant les Tunisiens, qui a concrétisé la domination de la nation africaine N.1 au classement Fifa en ouvrant la marque dès la 9e minute. Seul dans la surface de réparation, il a trompé de près et du...
(RFI 20/01/17)
Comme lors de la CAN 2013 en Afrique du Sud, le derby maghrébin s’est soldé par une victoire de la Tunisie. A Franceville, les Fennecs se sont inclinés 2-1, ce 19 janvier 2017. Après leux buts tunisiens (CSC d'Aïssa Mandi et Naïm Sliti), Sofiane Hanni a réduit le score pour les Verts en toute fin de rencontre. ♦ Découvrez: le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs. Franceville, envoyé spécial L'Algérie avait frôlé l'humiliation en sauvant le point du nul face au Zimbabwe pour son entrée dans la CAN 2017 (2-2). Cette fois, elle n’est pas parvenue à sauver les meubles et Ryad Mahrez, double buteur lors du premier match, n’a pas fait de miracle pour sauver les Verts...
(Le Parisien 20/01/17)
La Tunisie, vaincue dès son entrée en lice, s'est remise sur les rails de la qualification en dominant l'Algérie (2-1) lors d'une opposition entre voisins maghrébins, hier au Gabon, qui fragilise grandement les Fennecs. Les Aigles de Carthage comptent trois points, contre un seulement pour les Algériens, qui devront absolument battre le Sénégal lors de la dernière journée pour espérer voir les quarts. L'Algérie avait déjà frôlé l'humiliation en sauvant le point du nul face au Zimbabwe (2-2) grâce à un doublé de Mahrez. Mais le Ballon d'or africain 2016 n'a pas confirmé cette entrée en matière tonitruante. Lors de leur précédente opposition en CAN, pendant l'édition de 2013, la Tunisie s'était déjà imposée, mais de justesse (1-0). Hier, l'écart...
(Autre média 20/01/17)
L'équipe nationale de Tunisie s'est imposée face à l'Angola, par 43 à 34 buts, dans le cadre de la phase des poules, du championnat du monde de handball en France, ce jeudi 19 janvier 2017. Le sept national devra attendre le résultat du match Macédoine - Islande pour espérer un passage en force au deuxième tour et rencontrer la France. Dans un premier temps, la Tunisie devait battre l'Angola avec 17 points d'écart, et d'un nul entre la Macédoine et l'Islande pour passer. Avec seulement 9 points d'écart, les Aigles de Carthage attendront le match Macédoine - Islande pour connaitre leur sort.
(Jeune Afrique 19/01/17)
Deux grandes confrontations ont marqué l’histoire du football entre l’Algérie et la Tunisie. La première renvoie aux phases de qualification pour la Coupe du monde de 1978 en Argentine. La seconde à la qualification pour la Coupe du monde de 1986 au Mexique. Nous sommes dimanche 6 février 1977. Le stade olympique d’Al Minzah, à Tunis, est plein comme un œuf. Après avoir éliminé le Maroc au tour précédent, la Tunisie affronte l’Algérie du coach Rachid Mekhloufi, légende du football et ancienne gloire de l’AS Saint-Étienne. Conduite par un entraîneur charismatique, Abdelmajid Chetali, l’équipe tunisienne peut compter sur son meneur de jeu, Tarek Dhiab, sacré ballon d’or africain 1977 par le magazine France Football. Les Tunisiens dominent la rencontre en...
(Angola Press 19/01/17)
Luanda - La sélection nationale senior masculine de handball affronte ce jeudi, à Mets, en France, la Tunisie lors du dernier match de la phase des groupes de la Coupe du monde. Il y a lieu de signaler que, l’équipe angolaise a perdu ses quatre premiers depuis le début de la compétition.
(Le Parisien 19/01/17)
Selim Benachour, ex-international tunisien (44 sélections), évoque pour nous le derby de ce jeudi entre l'Algérie et la Tunisie, 2e journée de la phase de groupes de la CAN 2017. Pour l'ancien joueur du PSG, le Tunisien Selim Benachour, champion d'Afrique avec la Tunisie en 2004, le match Algérie-Tunisie de ce jeudi (17 heures) s'annonce serré et compliqué. Que vous inspire cette rencontre décisive entre ces deux formations maghrébines ? Selim Benachour. Ce sera difficile et je ne me risque pas à un pronostic. Bien sûr, mon coeur espère la victoire de la Tunisie. L'éventuel vainqueur prendra une option sur la qualification. Il faut reconnaître que les deux pays ont plutôt manqué leurs débuts dans la compétition. L'Algérie recèle plus...
(Le Point 19/01/17)
En échec lors de leur entrée en lice, Fennecs et Aigles de Carthage se retrouvent avec pour enjeu une ultime carte à jouer en vue des quarts de finale. C'est un derby qui fait saliver l'Afrique du foot. Entre les deux voisins du Maghreb, la rivalité est ancestrale, mais, selon toute vraisemblance, il ne devrait en rester qu'un seul au terme de ces 90 minutes. Pour l'Algérie comme pour la Tunisie, mises en difficulté lors de leurs entrées en lice respectives, l'erreur n'est plus permise dans cette CAN 2017. Et, pour l'un comme pour l'autre, il faudra l'emporter ce jeudi, au risque de voir la route des quarts de finale s'obstruer de manière considérable. Les Tunisiens seraient tout bonnement éliminés...
(AFP 18/01/17)
Il faudra "provoquer la chance" afin de l'emporter jeudi face à l'Algérie dans la CAN-2017, a estimé mercredi le sélectionneur de la Tunisie, Henry Kasperczak, après la défaite initiale de son équipe face au Sénégal (2-0). "Il faudra avoir plus de réussite offensive, et la chance, il faut la provoquer. Si on ne la provoque pas assez, on ne fera pas un bon résultat. Depuis que je suis arrivé, on travaille tous les jours devant le but, défensivement mais aussi offensivement", a déclaré l'entraîneur franco-polonais en conférence de presse à Franceville. Ses Aigles de Carthage s'étaient inclinés dimanche dès leur entrée en lice dans le groupe B malgré de nombreuses occasions. "La condition physique est bonne, le mental aussi, même...
(France 24 16/01/17)
Au terme d'une rencontre de belle facture, le Sénégal a décroché trois points cruciaux dans la course aux quarts de finale de la CAN-2017, en dominant la Tunisie (2-0). Les Lions de la Teranga sont leaders du groupe B. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la Tunisie pourra s'en vouloir ! Face au Sénégal, les Aigles de Carthage sont passés à côté de leur entrée en lice au 1er tour de la CAN-2017. Une défaite logique pour les hommes de Henryk Kasperczak, qui ont subi de plein fouet le réalisme de Lions de la Teranga inspirés. Les Tunisiens sont désormais au pied du mur : derniers du groupe B, ils devront impérativement faire un résultat face à l'Algérie...
(Jeune Afrique 16/01/17)
Dimanche soir à Francevile, le Sénégal a battu la Tunisie (2-0) dans le groupe B. Pamphile Mihayo, l’ancien défenseur de la RD Congo et du TP Mazembe, aujourd’hui entraîneur intérimaire des Corbeaux, estime que la victoire des Lions de la Teranga est logique. Jeune Afrique : Le succès du Sénégal est-il surprenant, si l’on tient compte du nombre d’occasions que les Tunisiens ont réussi à se procurer ? Pamphile Mihayo : Non, le Sénégal mérite ses trois points. Il a réalisé un match très solide. En marquant deux fois lors de la première demi-heure [buts de Mané sur penalty et Mbodj, NDLR], il a su se placer dans d’excellentes conditions. Bien sûr, la Tunisie peut avoir des regrets, car elle...
(Jeune Afrique 16/01/17)
Familier des stades africains, l'entraîneur international Henryk Kasperczak s'engage à nouveau avec la Tunisie pour la CAN 2017, après un tour parmi les équipes du continent. L’air de rien, Henryk Kasperczak va disputer, à la tête de la Tunisie, sa septième phase finale de Coupe d’Afrique des nations. La troisième avec les Aigles de Carthage, qu’il avait conduits en 1996 jusqu’en finale, perdue 2-0 face à l’Afrique du Sud, alors pays organisateur, et en quarts deux ans plus tard, où ils avaient été éliminés aux tirs au but contre le Burkina Faso, qui à son tour accueillait l’épreuve. Après un premier passage réussi en Tunisie, entre 1994 et 1998, l’ancien défenseur international polonais est revenu aux affaires en 2015, après...
(APA 16/01/17)
Le Sénégal est bien entré dans la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en battant la Tunisie sur le score de 2 buts à 0, dimanche à Franceville, en match comptant pour la 1ère journée du groupe B, dont il prend la tête à la faveur du partage des points dans l’autre match du groupe entre l’Algérie et le Zimbabwe (2-2). Les deux buts sénégalais ont été inscrits en première période par Sadio Mané sur pénalty (10e mn) et Kara Mbodji (29emn). Grâce à ce succès, les «Lions » prennent la tête du groupe B, devant l’Algérie et le Zimbabwe qui comptent chacun 1 point à la suite du score de parité ayant sanctionné leur face à...
(Jeune Afrique 16/01/17)
Pour son entrée en lice dans la CAN Total 2017, ce dimanche 15 janvier au stade de Franceville, le Sénégal s’est très vite mis à l’abri face à la Tunisie avec deux buts en première période, dont un penalty transformé par Sadio Mané et une réalisation de Kara Mbodji. Les Lions de la Téranga prennent la tête du groupe B. Franceville, envoyé spécial Un choc, et une faute qui coûte cher. Voilà comment résumer en quelques mots cette confrontation entre la Tunisie et le Sénégal. Une confrontation qui avait ceci de particulier : elle annonçait une bataille de premier plan entre une attaque sénégalaise emmenée par Sadio Mané et une défense tunisienne réputée imperméable incarnée par Aymen Abdennour. La faute...
(APA 16/01/17)
L’Egypte a créé la sensation en battant le vice-champion du monde, le Qatar, sur le score de 22 à 20, vendredi à Paris en ouverture du groupe D de la 25ème édition du Championnat du monde de handball masculin, réussissant ainsi ses débuts, contrairement à la Tunisie et à l’Angola, toutes battues d’entrée dans le groupe B. Img : L’Egypte surprend le Qatar, la Tunisie et l’Angola à la relance au Mondial de handball Ce succès permet aux champions d’Afrique d’envisager la suite de la compétition avec sérénité, notamment leur face à face, ce samedi, avec les Danois, les champions olympiques bourreaux des Argentins (32-2). Quant à la Tunisie et à l’Angola, respectivement dominées par la Macédoine (30-34) et la...
(L'Equipe 16/01/17)
L'Islande et la Tunisie ont marqué leur premier point dans le Championnat du monde en faisant match nul (22-22) ce dimanche à Metz. Battue par l'Espagne (21-27) puis par la Slovénie (25-26), l'Islande a récolté son premier point dans le Championnat du monde ce dimanche. L'équipe nordique a fait match nul contre la Tunisie (22-22) à Metz. Amine Bannour a pris ses responsabilités côté tunisien, avec un 12/20 aux tirs et le but de l'égalisation à la 59e. Au classement, les deux équipes sont 4es à égalité.
(AFP 14/01/17)
"Je n'y ai connu que des réussites!", clame l'entraîneur franco-polonais Henry Kasperczak. A 70 ans, ce globe-trotter à l'occasion de remonter le temps en brillant de nouveau avec la Tunisie, lors de la CAN-2017 au Gabon qui démarre samedi. Les Aigles de Carthage débutent dimanche par un choc face au Sénégal. Dans un groupe B très relevé, ils affronteront ensuite l'Algérie et le Zimbabwe. Dans ces conditions, même si la Tunisie pointe au 4e rang africain du classement Fifa, son sélectionneur a fixé pour seul objectif une qualification pour les quarts, refusant de voir plus loin. En convoquant le passé, Henry Kasperczak pourrait toutefois nourrir de plus grandes ambitions: en 1996, l'ex-international polonais était en effet parvenu à hisser la...

Pages

(Business.News 25/04/16)
La 2ème Journée du Patrimoine a eu lieu, samedi 23 avril 2016 la Maison de la Tunisie de la Cité Universitaire du boulevard Jourdan, à Paris. La première partie de cette Journée, animée par Maha Ben Abdeladhim, a eu une couleur littéraire. D’abord interrogés sur le début de leur parcours, les auteurs invités ont raconté leurs études, des lycées tunisois ou français (à l’exception de l’un d’eux dont le baccalauréat était le bac de La Goulette) ; ils ont expliqué comment la Tunisie était devenue l’objet de leur quête, qui était aussi celle de la réalité du groupe auquel ils appartenaient, des quartiers bourgeois de Tunis à la Petite Sicile d’Hammam-Lif. Si certains ont mis longtemps à comprendre les enjeux...
(Business.News 25/04/16)
La 2ème Journée du Patrimoine a eu lieu, samedi 23 avril 2016 la Maison de la Tunisie de la Cité Universitaire du boulevard Jourdan, à Paris. La première partie de cette Journée, animée par Maha Ben Abdeladhim, a eu une couleur littéraire. D’abord interrogés sur le début de leur parcours, les auteurs invités ont raconté leurs études, des lycées tunisois ou français (à l’exception de l’un d’eux dont le baccalauréat était le bac de La Goulette) ; ils ont expliqué comment la Tunisie était devenue l’objet de leur quête, qui était aussi celle de la réalité du groupe auquel ils appartenaient, des quartiers bourgeois de Tunis à la Petite Sicile d’Hammam-Lif. Si certains ont mis longtemps à comprendre les enjeux...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière pour le continent africain. Dans les années 1950, la rumba congolaise dominait le continent et si elle est toujours aussi présente sur la scène africaine, c'est notamment grâce à Papa Wemba qui avec le groupe Zaïko Langa Langa a dépoussiéré...
(Jeune Afrique 23/04/16)
Dans une lettre ouverte adressée vendredi à la ministre de la Culture tunisienne, une douzaine d’éditeurs dénoncent la gestion de la participation de leur pays au Salon du livre et de la presse de Genève qui aura lieu du 27 au 1er mai. Pour eux, cette participation ne reflète pas le thème de la révolution, retenue pour cette participation. Du 27 au 1er mai, la Tunisie sera l’invitée d’honneur du Salon du livre et de la presse de Genève avec comme thème « les révélations de la révolution ». L’intention est louable et ce n’est pas l’événement en soi qui provoque une mini-polémique en Tunisie. En fait, tout est parti de la découverte, à la mi-avril, du programme officiel de...
(Kapitalis 23/04/16)
Les artisans venus de diverses régions ont réservé un accueil chaleureux au chef de l’Etat, qui a promis davantage de soutien de l’Etat aux jeunes créateurs en début de leur carrière pour les aider à développer leurs activités et à faire revivre le secteur de l’artisanat qui fait vivre des dizaines de milliers de familles en Tunisie. Le président de la république, qui était accompagné de la ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Salma Elloumi-Rekik, ainsi que du gouverneur de Tunis, a visité plusieurs stands, notamment celui de l’Inde, invité d’honneur de cette 33e édition. Prennent part à cette édition, organisée chaque année, à pareille période, par l’Office national de l’artisanat (Ona), près de 800 exposants de diverses activités dont...
(Jeune Afrique 18/04/16)
Vingt ans après son dernier film, le réalisateur Férid Boughedir revient sur grand écran avec « Parfum de printemps ». Une comédie sociale qui évoque les prémices de la révolution de 2011. Auteur du plus grand succès de l’histoire du cinéma tunisien avec Halfaouine, l’enfant des terrasses, sorti en 1990, suivi en 1996 d’un film très bien reçu par la critique et le public, Un été à La Goulette, Férid Boughedir nous aura fait patienter vingt ans avant de proposer un nouveau long-métrage. Il est vrai que cet universitaire, chroniqueur de cinéma, militant infatigable du septième art dans les pays du Sud, n’a jamais manqué d’activités. Avec Parfum de printemps, il poursuit son portrait tendre et acéré de la Tunisie,...
(L'Economiste Maghrébin 18/04/16)
Le cinéma tunisien sera l’invitée d’honneur à la première édition du Festival du film arabe de Port Saïd en Egypte, qui se déroulera au mois d’octobre prochain. Le directeur du festival a annoncé qu’il a reçu l’accord de la ministre de la Culture Sonia Mbarek. La participation tunisienne consistera en une projection d’un panorama des films tunisiens : films tunisiens classiques et films primés. Par ailleurs, le ministère tunisien de la Culture n’a pas encore communiqué aux médias sur la participation tunisienne, ni sur les détails de sa participation.
(Jeune Afrique 15/04/16)
La liste des films en compétition au festival de Cannes 2016 vient d'être dévoilée. Si aucun réalisateur africain n'y figure, deux films du continent participeront néanmoins au festival hors compétition, et tous les espoirs d'une Palme d'or reposent sur un court-métrage tunisien. Dans moins d’un mois, tous les regards seront braqués sur le tapis rouge et les grands écrans de la 69e cérémonie du Festival de Cannes, qui se tiendra du 11 au 22 mai. En attendant, le suspense autour des long-métrages en compétition a été levé jeudi 14 avril lors de la très attendue conférence de presse annuelle, révélant la fameuse sélection officielle. Sur les 20 long-métrages en compétition, aucune oeuvre africaine. Mais le continent n’en restera pas pour...
(Kapitalis 15/04/16)
Une exposition intitulée ‘‘Un siècle de céramiques d’art en Tunisie, Aouled Chemla’’ sera inaugurée, samedi 16 avril, au centre culturel palais d’El Abdeliya, à La Marsa. L’exposition, qui durera jusqu’au 8 mai prochain, présentera les œuvres d’Aouled Chemla, les fils de Jacob Chemla, une lignée d’artisans céramistes tunisiens de confession juive. Elle donnera également un aperçu sur les inspirateurs de ces célèbres céramistes dont les œuvres ornent plusieurs palais en Tunisie et ailleurs, les potiers de Qallaline, ainsi que leurs continuateurs du XXIe siècle. Durant le vernissage, prévu demain à 18 heures, le professeur Abdelaziz Daoulatli, spécialiste de la Tunisie Hafside, donnera un aperçu sur le palais d’El Abdeliya. Le mercredi 20 avril à 18:00, Lucette Valensi et Monique Goffard...
(Jeune Afrique 11/04/16)
À seulement 22 ans, cette fashion designer formée à New York expose à Tunis sa collection capsule. Et fait sensation. Sous ses apparences de petit elfe blond se cache un sacré caractère. À 8 ans, Anissa Meddeb avait décidé d’être designer de mode. À 22 ans, elle signe une collection capsule, « Interface: A Visual Dialogue », pour Musk and Amber Gallery, le Colette tunisien. Fille de l’économiste Radhi Meddeb et de l’architecte Achraf Bahri, Anissa grandit entre Paris et Tunis, puis choisit New York pour s’immerger dans le monde de la mode, sa passion. Diplômée de la prestigieuse Parsons School of Design, elle multiple les stages, notamment chez Marc Jacobs accessoires à New York, chez A.P.C. à Paris ou...
(Le Monde 08/04/16)
La Foire internationale du livre de Tunis ferme à peine ses portes : dix jours d’effervescence autour du livre – jeunesse, BD, romans, essais politiques, sociologiques, historiques. Une effervescence d’autant plus exaltante qu’elle s’est aussi élevée contre les mouvements de peur et de panique suscités quelques jours auparavant par les événements qui ont lieu le 7 mars à Ben Gardane. Alors que le monde croyait la Tunisie tapie dans son petit recoin, uniquement occupée à veiller sur les dangereuses passes vers la Libye, voilà qu’elle organise ces jours de partage, d’échanges, de discussion avec de très nombreux auteurs, éditeurs et lecteurs réunis au parc des expositions du Kram, du 25 mars au 3 avril 2016. Lire aussi : Un an...
(Jeune Afrique 26/03/16)
Enfant de la médina de Tunis, Hosni Hertelli - de son vrai nom - déconstruit l'alphabet arabe pour s'interroger sur la place du langage dans nos sociétés contemporaines. Le mouvement est vif, répétitif, sans hésitation et parfaitement rythmé. Le pinceau brosse presque mécaniquement les plaques de verre qui surplombent un amphithéâtre au centre duquel s’élèvent, mystérieuses et magiques à la fois, les voix des six munshid (chanteurs religieux musulmans) de l’ensemble Al Nabolsy. Dans un geste de parfait métronome, non sans une certaine grâce, Shoof bouscule l’alphabet arabe avec une calligraphie qui épouse la chorégraphie circulaire et infinie de trois derviches tourneurs, danseurs de la confrérie soufie Mawlawiyya de Damas qui ont offert un moment de grâce aux visiteurs du...
(La Voix du Nord 21/03/16)
Le groupe de reconstitution Bagaconervio va participer ce week-end à la première fête romaine de El Jem en Tunisie. Le président et deux gladiateurs vont y faire des démonstrations mais aussi prodiguer des conseils à l’école de gladiateurs locale. Bagaconervio, c’est un groupe de reconstitution gallo-romaine du IIe siècle. Créée en 2004, cette association réunit des bénévoles passionnés d’histoire et d’archéologie. Bagaconervio est historiquement le nom de l’ancienne cité romaine capitale des Nerviens : Bavay. L’association compte une cinquantaine de membres :70 % habitent Bavay et ses alentours, 30 % viennent de la Belgique toute proche. Elle regroupe de nombreux artisans, arpenteurs, tisseurs, peintres, bijoutiers, sans oublier qu’elle possède de nombreux costumes gallo-romains. Elle est connue pour sa troupe d’auxiliaires...
(Kapitalis 17/03/16)
Le ministère des Affaires religieuses lance une campagne Ghodwa khir (Demain sera meilleur) pour lutter contre le terrorisme. C’est ce qu’a annoncé Mohamed Khalil, ministre des Affaires religieuses, lors d’une conférence de presse, jeudi 17 mars 2016, à Tunis. Cette campagne vise essentiellement à encadrer les jeunes et à promouvoir l’islam modéré à travers l’art, la culture et la communication. Dans ce sens, un portail électronique et un centre d’appels seront mis en place afin d’apporter une réponse aux interrogations des jeunes relatives à la religion. «Nous souhaitons aller à la rencontre des jeunes et les orienter pour ne plus laisser la place et l’occasion aux extrémistes de les endoctriner et d’utiliser la religion à des fins politiques et extrémistes»,...
(Kapitalis 17/03/16)
Les jeunes de Medjez El-Bab à Béja ont lancé une campagne sur le net pour appeler à la création d’un espace culturel dans cette ville du nord-ouest. Les activistes de la société civiles, qui ont lancé la campagne, dénoncent l’absence totale d’espace culturel dans la ville et proposent notamment l’aménagement de la vieille cathédrale abandonnée en espace réservé aux activités culturelles. «Nous proposons l’aménagement d’un café culturel pour que les jeunes puissent échanger, un espace pour le théâtre, le cinéma et la musique, pour que les jeunes puissent se rencontrer tout en s’imprégnant d’art et de culture», indiquent ces activistes, qui rappellent que la culture est l’antidote du terrorisme et que les jeunes de Medjez El-Bab ont besoin de l’accord...
(RFI 08/03/16)
À 27 ans, cette chorégraphe tunisienne née à Carthage franchit les limites. Sur scène, Oumaïma Manaï se bat avec des fils métalliques, traverse les époques et les cultures, s’obstine à nous montrer sa force et ses sourires, malgré tous les obstacles. Son dernier spectacle «Nitt 100 limites» vient d’être programmé à l’Institut des cultures d’Islam et au Lavoir moderne parisien pour donner à voir «le souffle puissant de liberté qui anime aujourd’hui le peuple tunisien» et faire parler le monde «au féminin». Entretien. RFI : Votre pièce s’inscrit à Paris dans deux festivals, TunICIe, à l’Institut des Cultures d’Islam, et Au féminin, au Lavoir moderne parisien. Que représente pour vous aujourd’hui être en Tunisie une danseuse et une femme ?...
(Jeune Afrique 01/03/16)
Selah Suh, Melody Gardot, Raul Midon ou encore Charlie Winston font partie des artistes annoncés à l’affiche du festival international Jazz à Carthage. Un rendez-vous très attendu chaque année par les adeptes de la musique, mais qui peine de plus en plus à s’organiser, déplore son directeur. Une programmation jeune et éclectique Les mélomanes de tous âges et de tous horizons ont rendez-vous du 8 au 16 avril 2016 pour (re)découvrir des artistes Tunisiens mais aussi des talents du monde à la renommée internationale. Annoncés mardi par les organisateurs du festival, 17 artistes seront présents au Carthage Thalasso Resort avec un répertoire éclectique, mélangeant jazz, soul, hip-hop et funk. « Jazz à Carthage atteint l’âge de raison après avoir passé...
(Le Point 03/02/16)
La Tunisienne Nadia Khiari est plus connue sous son nom de feutre, Willis from Tunis. Son dernier trophée, elle vient de le glaner au Festival de la BD d'Angoulême. Et il est anatomique. Son nom : les « Couilles au cul ». Ce trophée a été créé en réaction à l'absence de femmes parmi les vingt-neuf finalistes du grand prix. Le festival off a alors contre-attaqué. Et couronné cette jeune quadragénaire qui signe dans Siné Hebdo, pour le site 360.tn et sur sa page Facebook. Jamais méchante, souvent incisive, elle a transformé la Tunisie en une république peuplée de chats. Le chat policier, le chat fonctionnaire, le chat citoyen… Toute une ménagerie de matous qui singe ses contemporains, leurs imperfections,...
(Le Point 30/12/15)
L'occasion est ainsi donnée d'aller à la découverte de la scène émergente tunisienne. Sous la mosaïque monumentale du triomphe de Neptune, au centre du hall d'accueil immaculé du musée national du Bardo, une petite salle attire l'œil du visiteur. Par ses couleurs, d'abord. Celles des tableaux de Héla Lamine et des arabesques de Selim Ben Cheikh, surtout. Vives, elles tranchent avec les collections permanentes du musée, qui font la part belle aux époques préhistorique, romaine et byzantine. La variété des formes surprend aussi. Dans ce lieu où les nouvelles technologies n'ont pas encore intégré les salles d'exposition, malgré des travaux de rénovation achevés en 2012, la vidéo de l'installation d'Ali Tnani fait figure d'exception. Avec ces œuvres et celles de...
(RFI 23/12/15)
Il sort ce mercredi 23 décembre dans les salles en France, après avoir remporté à la Mostra de Venise le Prix du public et le Label Europa Cinéma du meilleur film européen ainsi que le Grand prix du festival de Dubaï. « À peine j’ouvre les yeux » de la réalisatrice tunisienne Leyla Bouzid raconte l’histoire de Farah, une jeune chanteuse dans un groupe de rock engagé, critiquant le gouvernement au pouvoir en Tunisie en 2010. Un portrait vibrant de la jeunesse tunisienne qui a renversé la dictature de Ben Ali. Farah a 18 ans, des rêves de rock pleins la tête là où ses parents l'imaginent médecin. Chanteuse dans un groupe engagé, elle est secrètement amoureuse de son guitariste...

Pages

(Jeune Afrique 31/08/17)
Alors que le secteur souffre de la baisse de ses exportations vers l’Europe, les professionnels estiment qu’il doit dépasser la seule logique de sous-traitance et monter en gamme. «Des idées coupe-feu, dont certaines avaient déjà été formulées il y a vingt ans. » C’est ainsi que Néjib Karafi, l’ancien directeur général du Centre technique du textile (Cettex), à Tunis, a accueilli les vingt-trois mesures annoncées par le gouvernement de Youssef Chahed au début de juin pour sauver le secteur. L’objectif de l’équipe du Premier ministre tunisien est pourtant de sortir de l’ornière une industrie mise à mal, depuis la révolution, par la concurrence grandissante du Maroc et de la Turquie en Méditerranée, et des pays asiatiques (cinquième fournisseur de l’Union...
(RFI 31/08/17)
Aymen Abdennour a été prêté par le club espagnol Valence CF au club français Olympique de Marseille pour la saison 2017-2018, ce 29 août. Le défenseur tunisien de 28 ans va tenter de se relancer en France, où il a brillé à Toulouse (2011-2014) puis à Monaco (2014-2015) avant de vivre deux années mitigées en Espagne. L’arrivée d’Aymen Abdennour à l’Olympique de Marseille (OM) a tout de la bonne affaire pour le joueur et le club français. D’un côté, l’OM vient de vivre un calvaire en championnat (Ligue 1) avec une défaite 6-1 face à Monaco. De l’autre, le défenseur de 28 ans reste sur deux saisons mitigées sous les couleurs du Valence CF, en Espagne. Le Tunisien était sur...
(Jeune Afrique 30/08/17)
L'Instance Vérité et dignité ouvre un nouveau dossier : celui des tirs à la chevrotine à Siliana, en 2012. Ce faisant, elle s'empare d'une affaire déjà en cours de traitement par la justice militaire, qui lui a expressément demandé de s'abstenir. Pour le juriste et militant Fadhel Moussa, un des architectes de la loin instituant l'instance, c'est un test politique qui se joue là. L’Instance Vérité et dignité (IVD), en en charge du processus de justice transitionnelle, se trouve une fois de plus au centre d’une bataille politique. De nouveau, elle est menacée par la démission de certains de ses membres qui se plaignent du manque de concertation dans la prise de de décision et de nouveau, elle fait face...
(Jeune Afrique 30/08/17)
Certains courent, d'autres nagent, tous ou presque font des visites médicales régulières. Mais quels que soient leur âge et leur forme, les présidents africains répugnent à dévoiler leur état de santé. Jeune Afrique vous propose un check up continental de ceux qui nous gouvernent. À 90 ans, le président tunisien Béji Caïd Essebsi (BCE) fait l’objet d’une attention toute particulière, même si rien ne filtre sur ses éventuels ennuis de santé. Son gendre, le cardiologue Moez Belkhoja, ne le lâche pas d’une semelle. Il est suivi à Paris par le docteur Philippe Bouchard, l’un des meilleurs endocrinologues de la place. Afin de se ménager, BCE travaille le matin et prend le temps de se reposer l’après-midi. Lire sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/465670/politique/sante-des-presidents-be...
(RFI 28/08/17)
Le président français Emmanuel Macron organise à Paris un sommet consacré à la crise migratoire. Les chefs d'Etats nigérien, tchadien, le Premier ministre libyen, la chancelière allemande, les chefs de gouvernement italien et espagnol et la chef de la diplomatie européenne sont attendus alors que de nouvelles tentatives désespérées de migrants pour traverser la Méditerranée sont rapportées chaque jour. A cette occasion, RFI revient sur la tragédie oubliée de l'émigration tunisienne. Car six ans après la chute de Ben Ali, des familles cherchent encore ...
(Le Huffington Post 28/08/17)
En quatre ans, le dinar tunisien a perdu 49% de sa valeur face au billet vert, pour s'échanger en août 2017 à 2,47 dollars américains, soit son plus bas niveau historique face à la devise américaine. Une chute vertigineuse qui inquiète. Selon un rapport publié le 25 août 2017 par l’Observatoire Tunisien de l’Economie (OTE), cette dégringolade est liée aux recommandations du FMI pour la Tunisie. En effet, l'OTE explique "qu'à travers ses modèles mathématiques, le FMI exerce une pression constante sur la Banque Centrale Tunisienne (BCT) pour qu’elle laisse chuter le dinar tunisien". Une pratique courante pour l'institution internationale qui s'inscrit dans le cadre des accords de prêts qu’elle fournit aux pays en difficulté. Pour sortir du gouffre, ces...
(Le Huffington Post 28/08/17)
Lors de mes discussions avec mon entourage, j'ai vu que la plupart des Tunisiens ne savent pas comment calculer la valeur de leurs pensions de retraite ou leurs pensions de survivants. Or, d'après ma propre expérience, cette situation peut permettre à la CNSS d'épuiser votre portefeuille. Lorsque mon père Abdelwaheb Turki (ancien administrateur régional du groupe chimique tunisien durant les années 1990, PDG des sociétés ACMG entre 1986 et 2002 et MFGT entre 1999 et 2002, ingénieur au groupe chimique tunisien de 1975 jusqu'à 2002 et professeur de l'enseignement secondaire pour 7 ans entre 1966 et 1975...) est décédé en 2011, on a été surpris que sa pension de retraite était inférieure à celle de certains ayant fait une carrière...
(France TV Info 28/08/17)
Au cours de l’été 2017, Adel Admi, un ancien marchand de légumes devenu prédicateur religieux, a tenté de parcourir les bars de Tunis pour y dénoncer la vente d’alcool. La révolution de 2011 a entraîné l’ouverture de nombreux établissements de ce genre. Mais même si la Tunisie reste le premier pays arabe pour la consommation d’alcool, celui-ci y reste tabou… Adel Admi «cherche visiblement à faire parler de lui par n’importe quel moyen», observe le site newstunisia. Désormais, il entend s’attaquer aux consommateurs d’alcool. Le 21 juillet, ce personnage très médiatique a été expulsé d’un bar où il entendait prendre les clients en photo. Selon le site kapitalis, il a écrit un courrier au ministère de l’Intérieur dans lequel il...
(Le Huffington Post 26/08/17)
Dans une lettre ouverte adressée à l'administration du président américain Donald Trump, The Washington Post appelle celle-ci a avoir plus de considérations pour la Tunisie. Intitulé "Trump has sent the right signal to Egypt. But there’s more he needs to do" ("Trump a envoyé le bon signal à l'Égypte mais il peut faire encore plus"), le billet du Washington Post indique que l'Égypte est le seul pays à ne pas voir l'aide américaine dans le budget 2018 baisser contrairement à tous les autres pays, et ce malgré que ce soit l'un des régimes "les plus sévèrement répressif de l'histoire...
(Jeune Afrique 25/08/17)
Après avoir fait aboutir son adhésion au Common Market for Eastern and Southern Africa (Comesa), dont elle deviendra le 20ème membre, le 20 octobre 2017, la Tunisie s’emploie à intégrer la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). C’est ce qu’a annoncé le 22 août à Tunis le chef du gouvernement, Youssef Chahed à l’ouverture du forum » Tunisian africain empowerment « . Il a précisé que « le repositionnement de la Tunisie sur le continent africain reste tributaire d’une action diplomatique globale qui accorde une place de choix à la communication culturelle et les échanges économiques ». Cette démarche entreprise depuis quelques mois devrait être finalisée en décembre, à l’occasion de la prochaine rencontre de la Communauté...
(Autre média 25/08/17)
Dans le monde arabe, la Tunisie a souvent été en avance sur les droits des femmes. Elle le prouve une nouvelle fois en ouvrant le débat sur l’héritage qui, dans les pays musulmans, privilégie les garçons. Mini-crise diplomatique entre la Tunisie et la Turquie. Mercredi, l’ambassadeur turc à Tunis a été convoqué et vertement tancé. En cause, les propos d’un prédicateur proches des Frères musulmans, Wajdi Ghanim. Cet Égyptien réfugié en Turquie avait déclaré, dans une vidéo postée sur YouTube, que Béji Caïd Essebsi, le président tunisien, était un « criminel, mécréant, apostat et laïc ». N’en jetez plus ! Al-Azhar s’insurge Comme de nombreux imams conservateurs, l’homme ne se remet pas des dernières nouvelles reçues de Tunisie. Le 13...
(Le Huffington Post 24/08/17)
Les derniers propos du prédicateur égyptien Wajdi Ghanim dans lesquels il s'attaque aux Tunisiens et au président de la République tunisienne Béji Caïd Essebsi en particulier, ne sont pas passés inaperçus. En effet, le ministère des Affaires étrangères tunisien a convoqué mercredi l'ambassadeur de Turquie en Tunisie, la Turquie étant le pays de résidence de Wajdi Ghanim. Selon un communiqué publié par le ministère des Affaires étrangères, la Tunisie a exprimé sa "vive désapprobation" face aux propos tenus par le prédicateur égyptien, ajoutant "s'étonner que cette personne use de sa résidence en Turquie s'attaquer à l'État tunisien et à ses symboles". La Tunisie a ainsi demandé à Ankara "de réagir rapidement" et "de prendre les mesures nécessaires" face à Wajdi...
(Le Monde 23/08/17)
Depuis l’assassinat de deux leaders de gauche, Hamma Hammami vit sous protection policière, laquelle se relâche. Sa femme proteste par une grève de la faim, depuis 43 jours. Par Mohamed Haddad (contributeur Le Monde Afrique, Tunis) Radhia Nasraoui a entamé une grève de la faim le 11 juillet 2017 pour dénoncer le changement du système de protection de son mari Hamma Hammami, porte-parole du Front Populaire. Certains de ses amis s’inquiètent et la décrivent comme « mourante ». Mais Radhia Nasraoui, 64 ans, en grève de la faim depuis 43 jours, est encore vive quand elle parle de son combat, malgré un corps frêle et un visage émacié. Depuis le 11 juillet, la militante des droits de l’homme et opposante...
(Tunisie Numérique 22/08/17)
Sa cote de popularité est remontée avec l’opération anticorruption qu’il a lancée en mai. Youssef Chahed semble cependant de plus en plus isolé politiquement. Situation financière, réformes, climat social… Alors qu’un remaniement est attendu d’ici à la fin août, bilan de la première année du chef du gouvernement. Le 6 août, le conseil consultatif d’Ennah­dha, parti majoritaire à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), s’est joint à son leader, Rached Ghannouchi, pour inviter le chef du gouvernement, Youssef Chahed, à prendre l’engagement de ne pas se présenter à l’élection présidentielle de 2019. Une demande aussi antidémocratique qu’incongrue, la Tunisie ayant des problèmes bien plus importants à résoudre, notamment sur le plan économique, avant de songer à des échéances électorales encore...
(Le Huffington Post 22/08/17)
Après deux ans d'absence, le célèbre tour-opérateur britannique Thomas Cook a décidé, officiellement, de reprendre ses activités en Tunisie. La nouvelle a été annoncée, lundi 21 août 2017, à la suite d'une réunion tenue entre la ministre du Tourisme Salma Elloumi Rekik et le PDG de Thomas Cook. Le voyagiste s'est engagé par ailleurs à reprendre la promotion de la destination Tunisie et ce à partir de ce mardi 22 août 2017, suite à la levée des restrictions aux voyageurs des autorités britanniques . Trois voyages hebdomadaires vers la Tunisie seront organisés par Thomas Cook à partir du mois de février 2018, indique la ministre du Tourisme, dans une déclaration accordée à Mosaïque Fm. Ce dernier envisage notamment d'organiser des...
(France Inter 21/08/17)
Béji Caïd Essebsi souhaite instaurer l'égalité entre hommes et femmes en matière d'héritage mais également permettre le mariage avec des femmes avec des non musulmans. La Tunisie veut cultiver son image de pays le plus progressiste du Maghreb en matière de droits des femmes, héritée de l'adoption, en 1956, d'un Code du statut personnel qui a accordé plusieurs droits aux femmes et aboli la polygamie et la répudiation. Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi a proposé de mettre fin à l'inégalité dans l'héritage, prônée par le Coran, mais aussi de permettre aux femmes tunisiennes d'épouser un non musulman. Des déclarations inédites à la tête de l'Etat, plutôt bien accueillies par la classe politique et la société civile. L'égalité dans l'héritage,...
(Le Huffington Post 21/08/17)
Suite à une plainte déposée par l’avocat Seifeddine Makhlouf, le mufti de la République Othman Battikh a été traduit devant le pôle judiciaire financier et économique, sur fonds de soupçons de corruption. L'affaire remonte à l'époque où Othman Battikh était ministre des Affaires religieuses, et où il existe une suspicion de favoritisme au niveau du dossier du pèlerinage de l’année 2015. En effet, dans une déclaration accordée à Mosaïque fm, l’avocat Seifeddine Makhlouf a indiqué détenir des documents prouvant que Battikh a commis des dépassements au niveau du choix des guides qui ont accompagné les pèlerins. "Parmi les guides, figure une femme âgée de 76 ans, or l'âge maximum toléré est de 60 ans", a-t-il lancé. Il a noté qu'au...
(Jeune Afrique 21/08/17)
En cause : l'affaiblissement du cadre institutionnel et le retard pris dans la réalisation des réformes. Le pays est maintenu sous observation négative. L’agence Moody’s a asséné un coup sévère à la Tunisie. Vendredi 18 août, elle a baissé la notre souveraine du pays de Ba3 à B1 avec perspective négative. L’agence s’inquiète de la dégradation des comptes publics, du déficit croissant du budget de l’État, du déséquilibre des comptes extérieurs et du retard pris dans la réalisation des réformes dont celles convenues avec le FMI. Depuis 2012, la Tunisie connaît une dégradation régulière de sa note souveraine par les agences de notation internationale. La nouvelle baisse décrétée par l’agence Moody’s fait planer le risque de nouvelles dégradations dans les...
(Le Point 21/08/17)
Bochra Belhaj Hmida est loin d'être n'importe qui sur les questions liées aux femmes et à leur défense. Pour preuve, elle a accompagné la loi intégrale contre les violences faites aux femmes votée fin juillet à l'Assemblée des représentants du peuple. Ayant quitté le bloc parlementaire Nidaa Tounes, le parti de Béji Caïd Essebsi, pour cause de divergences profondes. Elle est désormais indépendante, mais elle n'en est pas moins inquiète, car la députée de Zaghouan craint un accord entre Nidaa Tounes version 2017 et les islamistes d'Ennahda pour verrouiller la scène politique « pendant les quinze prochaines années ». En tout cas, le président de la République vient de lui confier la présidence de la commission des Libertés individuelles et...
(Le Point 21/08/17)
Malgré une hausse des entrées sur le sol tunisien, au premier semestre 2017, de 29 % (en baisse de 3,5 % par rapport à l'année de référence 2014, pré-attentats), les recettes n'augmentent pas... Une anomalie qui prive la Banque centrale de devises, le stock n'étant plus que de 92 jours au 8 août 2017. Depuis des décennies, on explique en haut lieu que le tourisme est un pilier de l'économie nationale sans lequel le pays ne pourrait survivre. Moez Kacem, expert en tourisme, s'amuse des chiffres diffusés par les autorités : « On parle de 7 % du PIB, 12 %, voire 17 %... » Il constate la difficulté « d'obtenir des chiffres fiables pour les professionnels, chiffres détaillés que...

Pages