Samedi 25 Novembre 2017

Tunisie

(Xinhua 08/11/17)
Sur les dix premiers mois de l'année 2017, la Tunisie a produit 3,8 millions de tonnes de phosphate, soit une progression de 30% par rapport à la même période l'année dernière, a déclaré mardi le ministre tunisien de l'Energie, des Mines et des Energies renouvelables, Khaled Kadour. Selon le ministre, les recettes liées à la production de phosphate ont atteint 500 millions de dollars, ajoutant que la Tunisie pourrait boucler l'année 2017 avec une production de 4,5 millions de tonnes de phosphate. Toutefois, ce bilan reste inférieur aux performances de l'année 2010, a-t-il regretté, lorsque la Tunisie avait "pu franchir la barre des 8 millions de tonnes de phosphate". Pour ce qui est de la production pétrolière, fin octobre dernier,...
(Jeune Afrique 08/11/17)
Pendant trente ans, le 7 novembre a été incontournable pour les Tunisiens, cette date marquant l'investiture de Zine el-Abidine Ben Ali (Zaba) en 1987. Pendant un quart de siècle, le chiffre 7 et la couleur mauve - emblème du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), le parti au pouvoir - les ont bercés. Jeune adulte tunisien, tu es hanté par le souvenir du clan Ben Ali – hier omniprésent dans toutes les tribunes médiatiques -, de tes manuels scolaires qui parlaient de « multipartisme et de démocratie », des festivités tous les 7 novembre, des artistes chantant les louanges du président… Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/490319/politique/tunisie-7-novembre-tu-sais-...
(Jeune Afrique 08/11/17)
Samedi à Radès, la Tunisie peut se qualifier pour la Coupe du Monde 2018, ce qui ne lui était plus arrivé depuis 2006. Les Aigles de Carthage, en ballottage (très) favorable, accueillent la Libye, déjà éliminée. Nabil Maâloul, le sélectionneur tunisien, connaît trop bien les risques face à ce genre de situation pour ne pas les ignorer. Presque douze ans après sa dernière participation à une phase finale de Coupe du Monde, achevée au soir du premier tour en Allemagne, la Tunisie touche du doigt l’objectif suprême. Première du groupe A avec trois points d’avance sur la RDC, qui recevra dans le même temps la Guinée, elle validera sa qualification en cas de victoire, de match nul et même de...
(AFP 08/11/17)
La Tunisie a officiellement lancé mardi sa cinémathèque nationale, un projet attendu de très longue date par les cinéphiles qui vise à sauvegarder le patrimoine cinématographique pour les générations futures. "C'est un grand jour pour les cinéastes et pour le cinéma tunisien. C'est un moment de bonheur qu'on attendait depuis 60 ans", a déclaré lors d'une conférence de presse à Tunis Hichem Ben Ammar, directeur artistique de la cinémathèque tunisienne. Malgré des moyens financiers "modestes", cette institution "va nous permettre d'agir maintenant pour sauvegarder les films et préserver la mémoire", s'est-il réjoui. Pour M. Ben Ammar, également réalisateur et producteur, cette cinémathèque "va permettre aux jeunes de s'approprier la mémoire et de connaître les films du passé pour avoir des...
(Xinhua 08/11/17)
Les pays de la région MENA sont tous confrontés au défi de répondre aux aspirations de leurs populations, notamment les jeunes qui sont particulièrement exposés au risque de céder à l'intégrisme, a indiqué mardi à Rabat la directrice des opérations pour le Maghreb et Malte à la Banque mondiale (BM), Marie Françoise Marie-Nelly. Intervenant à l'ouverture de la deuxième conférence du chapitre Moyen-Orient et Afrique du Nord du réseau parlementaires sur le groupe de la Banque mondiale (BM) et le Fonds monétaire international (FMI), la responsable dans la BM a plaidé pour une gouvernance à même d'instaurer un nouveau contrat social, pour l'amélioration des services publics, via un investissement optimal des nouvelles technologies et la promotion de la transparence et...
(La Tribune 07/11/17)
La Banque africaine de développement va octroyer un prêt de 122 millions d'euros à l'Etat tunisien, dédié au financement de la deuxième phase du Programme d'appui au développement régional inclusif. Cette décision a été approuvée par le conseil d'administration, après une première phase, jugée réussie, du programme. Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé ce vendredi 3 novembre l'octroi d'un prêt de 122 millions d'euros en faveur de la Tunisie. Des sources du secteur bancaire expliquent que ce montant est destiné au financement de la deuxième phase du Programme d'appui au développement régional inclusif (PADRI-II).
(Agence Ecofin 07/11/17)
La Banque africaine de développement (BAD) va accorder un prêt de 122 millions d’euros (141,6 millions $) à la Tunisie pour soutenir la deuxième phase du programme d‘appui au développement régional inclusif (PADRI-II), a-t-on appris ce vendredi. Le PADRI dont la première phase avait déjà été financée par la Banque, ambitionne de stimuler le développement dans 16 gouvernorats grâce à un fort appui à l’inclusion socio-économique, tout en mettant l’accent sur la gouvernance locale. Selon la Banque panafricaine, ce programme est en accord avec deux de ses cinq grandes priorités. A ce titre, le PADRI « va permettre d’accroître l'investissement public de 64 % à 70 %, au cours des cinq prochaines années, dans les 16 gouvernorats prioritaires », a...
(La Tribune 07/11/17)
Le mois d'octobre 2017 par rapport à celui de septembre de la même année a connu en Tunisie une augmentation remarquable de l'indice de prix à la consommation de l'ordre de 1,1%. Cette augmentation s'explique par l'accroissement des prix des produits de l'agro-alimentaire et les boissons. 1,1% d'inflation en un mois en Tunisie. Cette évolution remarquable s'explique par l'augmentation de 1% des prix des produits alimentaires et de la boisson suite à l'accroissement des prix des légumes et des fruits frais. Dans le domaine de l'habillement et des chaussures, les prix des articles ont augmenté de 4,9% portés par la fin de la période des soldes d'été. Dans le détail, les vêtements ont connu une augmentation de 4,9% de leur...
(Le Point 07/11/17)
Franco-Tunisien, Saïd Ben Saïd fustige l'antisémitisme qui ronge le monde arabe et qu'il a pu vérifier en étant écarté de la présidence du jury des Journées cinématographiques de Carthage, car il produit actuellement un cinéaste israélien, Nadav Lapid. Au lendemain de la cérémonie d'ouverture des JCC, le festival des films africains et arabes, un Franco-Tunisien a pris la plume, dans les colonnes du Monde, pour expliquer son absence. Pressenti pour être président du jury, Saïd Ben Saïd (lauréat du césar du meilleur film cette année pour Elle de Paul Verhoeven, le césar revenant au producteur) n'a pas été confirmé. En cause : ses « accointances artistiques » avec Israël. SBS Productions a développé et finance le troisième long-métrage de Nadav...
(Le Monde 07/11/17)
Le producteur de cinéma s’exprime dans une tribune au « Monde » après avoir appris qu’il ne pouvait plus présider le jury des journées cinématographiques de Carthage (du 4 au 11 novembre) en Tunisie. On lui reproche d’avoir produit des films en Israël. Tribune. J’ai reçu au début du mois d’août une invitation pour présider le jury des journées cinématographiques de Carthage (JCC) qui se déroulent du 4 au 11 novembre à Tunis. J’ai accepté très chaleureusement la proposition mais, lorsque le délégué général, M. Nejib Ayed, a appris que je produisais le prochain film du cinéaste israélien Nadav Lapid et que j’avais fait partie du jury du dernier festival de Jérusalem, il m’a demandé un délai de réflexion de...
(AFP 06/11/17)
La production d'huile d'olive en Tunisie, un des principaux pays exportateurs au monde, s'annonce "exceptionnelle" avec un possible pic à 280.000 tonnes, soit près du triple de l'année précédente, a indiqué lundi à l'AFP l'Office national de l'huile (ONH). "La production d'huile d'olive est exceptionnelle, et va varier entre 260 et 280.000 tonnes contre 100.000 tonnes lors de la saison 2016-2017 et 140.000 en 2015-2016", a précisé Chokri Bayoudh, PDG de l'ONH, l'organisme gouvernemental chargé de cette production stratégique pour le pays. Près des deux tiers de la production, soit environ 200.000 tonnes, seront destinés à l'exportation, surtout vers les marchés européens et américains. La récolte vient de débuter...
(Jeune Afrique 06/11/17)
Al Joumhouri affirme ne plus s'entendre avec le parti au pouvoir, Nidaa Tounes. Un retrait sans véritables conséquences, mais qui dévoile les faiblesses du gouvernement d'union nationale. Le secrétaire général du parti Al Joumhouri, Issam Chebbi, a annoncé, ce lundi 6 novembre que son parti retirait son soutien au gouvernement d’union nationale. Il avait pourtant compté parmi les neufs partis (Nidaa Tounes, Ennahdha, Afek Tounes, Machrou Tounes, Mouvement Achaab, Al Moubadara, Al Joumhouri et la Voie démocratique et sociale, Al Massar) et trois organismes nationaux à avoir paraphé, en juillet 2016, le document de Carthage, qui édictait les priorités et la feuille de route de l’exécutif, confié à Youssef Chahed en août 2016. Issam Chebbi justifie cet abandon par une...
(Agence Ecofin 06/11/17)
En Tunisie, les certificats de propriété foncière peuvent, depuis le 31 octobre, être retirés dans toutes les agences dédiées, contrairement à la réglementation précédemment en vigueur qui n’autorisait les retraits que dans le lieu d’origine du bénéficiaire. C’est ce qu’a annoncé le ministre des Domaines de L’Etat et des Affaires foncières, Mabrouk Kourchid (photo), via un communiqué. « La nouvelle prestation de service consiste à la remise des certificats de propriété sans se référer au lieu d’origine. Le ministre l’a testée en retirant, sur place et instantanément, un certificat de propriété personnel de son lieu d’origine, dans le gouvernorat de Médenine, du guichet de la direction de la remise des certificats de propriété de Ben Arous. », souligne le site...
(RFI 04/11/17)
En Tunisie, des centaines de policiers ont manifesté pour réclamer l'adoption d'un projet de loi élargissant leurs prérogatives. Le mouvement fait suite à la mort d'un membre des forces de sécurité poignardé mercredi 1er novembre devant le Parlement. Mais les défenseurs des droits de l'homme craignent que le Parlement n'accorde un dangereux blanc-seing aux policiers. A Sfax, Gabès, Bizerte et Siliana, les forces de l'ordre ont battu le pavé pour demander au Parlement de leur donner les moyens de se protéger. La mort d'un des deux policiers poignardés mercredi 1er novembre à Tunis a relancé le débat sur un projet...
(Jeune Afrique 04/11/17)
Si l'économie tunisienne reste largement basée sur les entreprises familiales, l'arrivée de la troisième génération - celle des petits-enfants - nécessite une gouvernance plus rationnelle pour assurer la pérennité de ces structures. Lors de son dernier Forum de la gouvernance, l'Institut arabe des chefs d'entreprises (IACE) a donné quelques clés pour facilité cette transition. Les entreprises familiales, c’est-à-dire celles dont les actionnaires principaux appartiennent à une même famille, représentent 70 % du PIB tunisien. Plus de la moitié d’entre elles affiche un chiffre d’affaires supérieur à 50 millions de dinars (17,1 millions d’euros). Ces chiffres émanent de la première étude en Tunisie sur les entreprises familiales réalisée par la société de conseils BDO pour l’Institut arabe des chefs d’entreprises (IACE),...
(RFI 04/11/17)
Une soixantaine des Tunisiens sont en grève de la faim, depuis 8 jours dans un centre de tri à Lampedusa, cette petite île italienne où atterrissent une majorité de clandestins tunisiens. Ils protestent contre le refoulement selon la nationalité, les conditions de leur rétention et réclament la liberté de mouvement. Ces migrants tunisiens refusent le rapatriement forcé dans leur pays d'origine après leur rétention dans le centre de tri de Lampedusa. Ils protestent également contre leurs conditions inhumaines de rétention. « Les gens ici galèrent vraiment, on manque de tout ici, ils n'ont pas des vrais postes pour dormir...
(AFP 03/11/17)
Des centaines de policiers tunisiens ont manifesté vendredi pour réclamer l'adoption d'un projet de loi très controversé visant à "protéger" les forces de sécurité, au lendemain du décès d'un des leurs, poignardé par un "extrémiste". A Sfax (centre-est), deuxième ville du pays, des policiers, certains en uniforme, ont défilé avant de se rassembler devant la préfecture en chantant l'hymne national, selon un correspondant de l'AFP. D'après des médias tunisiens, des manifestations similaires ont eu lieu dans plusieurs villes comme Gabès (sud), Bizerte (nord) et Siliana (nord-ouest).
(AFP 03/11/17)
L'instance chargée de réguler le secteur audiovisuel en Tunisie s'est inquiétée vendredi d'un possible recul de la liberté d'expression au sein des médias publics en citant des "ingérences" du gouvernement, ce qu'un haut responsable a démenti. "Il y a des signes dangereux qui prédisent un recul de la liberté d'expression", a déclaré à l'AFP Hichem Snoussi, membre de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica), après une conférence de presse. "Il faut que le gouvernement sache que l'ancien régime est fini et qu'il doit s'efforcer de mettre en place un véritable programme de réformes, basé sur les principes de la liberté d'expression et de l'indépendance des médias publics", a-t-il insisté. M. Snoussi a indiqué que la Haica avait...
(AFP 03/11/17)
L'un des deux policiers tunisiens poignardés par un "extrémiste" devant le Parlement à Tunis a succombé jeudi à ses blessures, a annoncé le ministère de l'Intérieur à l'AFP. Le commandant Riadh Barrouta, grièvement atteint au cou lors de l'attaque de mercredi, "est décédé", a indiqué le porte-parole du ministère, Yasser Mesbah. L'assaillant avait tenté de frapper un autre policier, l'atteignant sans gravité au front, avant d'être interpellé. Ce jeune homme né en 1992 et titulaire d'une maîtrise en informatique "avait l'intention de rejoindre des groupes terroristes en Libye", pays voisin en proie au chaos depuis des années, a affirmé jeudi à l'AFP le porte-parole du Parquet de Tunis et du Pôle antiterroriste...
(Agence Ecofin 03/11/17)
L’Instance nationale des télécommunications (INT) de Tunisie indique que 10 jours après le lancement du site Internet dédié aux consommateurs, le 9 octobre dernier, 32 plaintes de consommateurs sur la qualité de service ont été enregistrées. Ce volume de dénonciations, en si peu de temps, témoigne du besoin qu’avaient les abonnés de disposer d’un espace bien à eux, où ils pourraient exprimer leurs plaintes sur les violations commises par les opérateurs télécoms de leurs obligations de service, sans qu’elles ne soient occultées par les autres missions du régulateur télécoms. D’après l’INT, sur les 32 réclamations, 28 « ont été résolues, avec une moyenne de 48h en termes de temps de réactivité de la part des opérateurs et des Fournisseurs de...

Pages

(La Tribune 26/09/17)
Le nombre de voyageurs qui ont traversé la frontière algéro-tunisienne a connu une forte augmentation durant la période estivale, a déclaré un responsable de la police algérienne. Les données officielles situent les voyageurs de l'Algérie vers la Tunisie à un total de 2,1 millions de personnes dont 1,68 millions d'Algériens. L'activité au niveau des postes de frontière entre l'Algérie et la Tunisie a connu une fulgurante progression au cours de la période estivale, concernant le nombre des voyageurs. D'après les responsables de la police algérienne, un total de 2.175.901 voyageurs a traversé la frontière entre les deux pays durant l'été. Il s'agit précisément de 1.685.036 Algériens et de 490.874 voyageurs étrangers. Ce chiffre significatif représente une augmentation de 36,36% par...
(Tunisie Numérique 26/09/17)
Le contrebandier, connu sous le nom de “Wachwacha”, originaire de Ben Guerdane dans le gouvernement Medenine, s’est rendu de son propre chef ce lundi 25 septembre 2017, au district de sécurité nationale de Medenine accompagné de son avocat, selon une source de sécurité citée le correspondant de Tunisienumérique dans la région. Selon la même source, “Wachwacha” a été transféré aux services de l’inspection à Gafsa, assurant qu’il s’est rendu après une recherche intensive. La chambre criminelle du tribunal de première instance à Gafsa a rendu une décision par contumace contre Wachwacha le condamnant à deux ans de prison avec ordre d’application immédiate de la peine et une amende d’un million et 800 mille dinars pour la contrebande relative à l’introduction...
(RFI 25/09/17)
Tunis s’engage, sans toutefois avancer de date, à ne plus imposer le test anal aux personnes poursuivies pour homosexualité. Un petit pas sur le long chemin de la dépénalisation. « Le test anal pourra être demandé par un juge mais la personne sera en droit de le refuser. » Cette précision du ministre des Droits de l’homme intervient après l’engagement pris ces derniers jours auprès de l’ONU par le gouvernement tunisien de cesser ces examens médicaux en cas d’accusation d’homosexualité. Les Nations unies considèrent depuis 2014 ce type de tests médicaux comme un acte de torture, punissable.
(AfricaNews 25/09/17)
En Tunisie, les personnes poursuivies pour homosexualité ne seront plus obligées de subir le test anal. Selon le ministre des Droits de l’homme, Mehdi Ben Gharbia, ce test pourra être demandé par un juge, mais la personne concernée sera en droit de le refuser. Ceci fait suite à l’engagement pris ces derniers jours auprès de l’ONU par le gouvernement tunisien de cesser ces examens médicaux en cas d’accusation d’homosexualité. Depuis 2014, les Nations unies considèrent ce type de tests médicaux comme un acte de torture, punissable. Il représente une violation de l’intégrité physique de la personne et de la dignité humaine. Les ONG de défense des droits de l’Homme ont longtemps condamné cette pratique, la qualifiant de “cruelle” et d’“inhumaine”...
(Jeune Afrique 25/09/17)
Ces départements préparent les générations futures, mais sauront-ils s’affranchir du conservatisme ambiant ? La femme tunisienne a un statut privilégié. La Constitution en fait l’égale de l’homme, mais un texte ne vaut que par son application. La levée de boucliers face au projet d’égalité dans l’héritage devrait inciter le ministère de la Femme à entamer une campagne de communication et d’explication qui pourrait déplaire à son homologue des Affaires religieuses. Lire la suite sur:
(Global Net 23/09/17)
Le ministère des Affaires étrangères annonce l’évacuation des ressortissants tunisiens, se trouvant sur l’Île de Saint-Martin frappée par le violent ouragan Irma. Le même département dit suivre la situation des Tunisiens se trouvant aux Îles des Caraïbes, notamment à l’île sinistrée Saint-Martin, ajoutant les avoir contactés à travers ses missions diplomatiques. L’évacuation de nos compatriotes désireux de rentrer en Tunisie est assurée aux frais de l’Etat tunisien, selon un communiqué du même ministère.
(Jeune Afrique 22/09/17)
Un petit air de vacances pour ceux qui ont repris le boulot ? Voici Hammamet, comme si vous y étiez. La ville symbole du tourisme tunisien dont je vous donne des nouvelles chaque été. Rien n’y a changé depuis l’année dernière. Du moins, côté ciel bleu et sable fin. Et cette sérénité dans l’air qui résiste aux chahuts de la grande Histoire. Pour la petite, c’est autre chose. Les changements sont visibles. Par exemple, il y a maintenant à Hammamet une « police de l’environnement » qui s’efforce de rendre la ville un peu plus propre afin d’accueillir les touristes plus décemment que depuis la révolution, même si, en matière de tourisme, ce n’est pas le raz-de-marée de têtes blondes. Seuls...
(Tunisie Numérique 22/09/17)
Le président de la chambre nationale des boulangers Mohamed Bouanene a déclaré que la grève prévue des boulangers est toujours à l’ordre du jour, et la date de la grève du 30 septembre demeure maintenue. Bouanene a expliqué que les professionnels avaient reporté leur grève, initialement prévue pour le 22 aout, suite aux promesses du chef du gouvernement de remédier à leur situation,, mais rien n’a été accompli à ce jour, a-t-il déploré. Pour rappel, les boulangers demandent une action du gouvernement pour limiter le nombre de boulangeries qui exercent de façon illégale.
(Business.News 22/09/17)
Le ministère des Affaires étrangères, a indiqué, dans un communiqué publié jeudi 21 septembre 2017, avoir procédé au suivi de la situation de la communauté tunisienne résidant dans la région des Caraïbes, récemment touchée par l’ouragan dévastateur « Irma », en particulier sur l'île de Saint-Martin. Le ministère, par ses missions diplomatiques à l'étranger, a coordonné et communiqué avec les Tunisiens résidant dans l'île touchée par l’ouragan pour s’enquérir de leur situation et discuter des moyens à mettre en place pour leur porter de l’aide. Il a été décidé, souligne le MAE, que l'Etat tunisien se chargera de l'évacuation des citoyens tunisiens désireux de rentrer au pays, au cours des prochaines heures. M.B.Z
(Agence Ecofin 22/09/17)
(Agence Ecofin) - En Tunisie, l’année 2018 marquera le démarrage des travaux de construction de la station de dessalement de la Région du Grand Sfax située dans le Gouvernorat de Sfax. C’est ce que rapporte Tunis Agence presse (TAP) qui cite Samir Taieb, le ministre de l’Agriculture des Ressources hydrauliques et de la Pêche. L’usine sera dotée d’une capacité de traitement journalière de 200 000 mètres cubes (m3) et s’étendra sur une surface de 20 hectares dans la délégation de Sfax Sud. Le projet d’un coût global de 480 millions de dinars (197 millions $) sera financé par un prêt de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et s’achèvera en 2020 selon M. Taieb. Il devrait permettre à la région...
(Amnesty International 21/09/17)
L’utilisation de la torture dans les lieux de détention et les violations des droits humains commises au nom de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme se poursuivront sans relâche tant que la Tunisie ne respectera pas les engagements en matière de droits humains qu’elle a formulés aujourd'hui devant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU, à Genève, a déclaré Amnesty International. Durant cette session, les résultats du troisième examen périodique universel du bilan de la Tunisie en matière de droits humains ont été adoptés. Les autorités tunisiennes ont accepté 189 recommandations concernant la façon d’améliorer ce bilan, notamment celles concernant l’amélioration du respect de l’obligation de rendre des comptes pour les abus commis par les forces...
(Autre média 21/09/17)
Aujourd’hui, c’est le premier jour de l’an hégire. C’est un jour férié et payé dans la fonction publique qui s’ajoute à plusieurs autres. En Tunisie, on compte 12 fêtes au total pendant l’année et 15 jours fériés chômés et payés par an. En effet, on a quatre fêtes religieuses, l’Aid El Fitr( 3 jours), l’Aid El Idha(2 jours), le Mouled(1 jour) et le 1ER jour de l’an hégire(1 jour). En plus de six fêtes nationales : la révolution et la jeunesse le 14 janvier (1 jour), l’indépendance le 20 mars (1 jour), la fête des martyrs le 9 avril (1 jour), la fête de la république le 25 juillet (1 jour), la fête de la femme le 13 août (1...
(Jeune Afrique 20/09/17)
Le cousin du roi Mohammed VI, Moulay Hicham a été forcé de quitté le territoire tunisien, où il devait y tenir une conférence. Pour quelle raison le prince marocain Moulay Hicham (photo) a-t-il été expulsé de Tunisie le 8 septembre, à la veille d’une conférence sur la démocratie dont il était l’un des invités ? Si l’on croit savoir que cette reconduite à l’aéroport a été orchestrée à l’insu de la présidence par des fonctionnaires du ministère de l’Intérieur, que dirigeait encore Hédi Majdoub – contre qui une instruction a été ouverte dans le cadre de cette affaire –, reste à découvrir qui en a fait la demande, dans la mesure où le prince n’était pas persona non grata en Tunisie...
(Huffingtonpost 20/09/17)
La Tunisie vient d'être condamnée par le Comité des Nations-Unies contre la torture pour l'affaire de Rached Jaïdane, a révélé Camille Henry, l'attachée de presse de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), au HuffPost Tunisie. Cette dernière avance que la décision de l'organisme onusien a été prise le 6 août 2017 mais elle n'est pas encore publiée. Capturé sans mandat en 1993 et torturé, Rached Jaïdane, enseignant à l’Université en France, a été accusé de préparer un attentat visant le parti au pouvoir, le RCD. Condamné à 26 ans de prison, il a été libéré en 2006. Ce n'est qu'après la révolution qu'il a porté plainte, appuyé par le programme SANAD pour l’assistance juridique et sociale aux victimes de la...
(Huffingtonpost 20/09/17)
La malnutrition reprend du terrain de façon inquiétante selon un rapport publié par le Fonds international de développement agricole (FIDA), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ainsi que le Programme alimentaire mondial (PAM). Ce rapport intitulé "L’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde" se penche sur la dénutrition infantile et plus généralement sur la faim dans le monde dont le niveau a reculé pendant le début des années 2000 et reprend légèrement de l'ampleur faisant craindre une inversion de tendance, et pour cause, 815 millions de personnes sous-alimentées ont été recensées en 2016 contre 777 millions un an...
(Agence Ecofin 20/09/17)
(Agence Ecofin) - Accélérer les opérations foncières. Tel est le souhait du ministre tunisien des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mabrouk Kourchid, qui a profité d’une visite à la direction régionale de la propriété foncière de Tunis pour préciser les contours de la réforme. « Le ministre a recommandé d’œuvrer à réduire le délai des opérations foncières de 30 jours actuellement, à 6 jours à la fin l’année afin de faciliter la tâche aux investisseurs et d’écourter les services fournis aux citoyens.», rapporte à ce propos le site d’information African Manager. Le site précise également que le ministre a réaffirmé le rôle de premier plan « que devra jouer la direction de la propriété foncière dans le processus...
(Jeune Afrique 19/09/17)
Dans la ville de Sfax, une institutrice a été humiliée vendredi dernier par des parents d'élèves qui l'accusent de dénigrer les préceptes de l'islam dans sa classe. La société civile met en garde contre les dérives des gardiens de la morale dans le pays. La scène est surréaliste. Une enseignante dans une école primaire de la ville de Sfax se fait invectiver par des parents d’élèves qui veulent la chasser de l’école. Ils l’accusent de « mécréance » et demandent son renvoi immédiat au prétexte qu’elle exercerait « une mauvaise influence » sur leurs enfants. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/475449/societe/tunisie-une-enseignante-humil...
(Agence Ecofin 19/09/17)
(Agence Ecofin) - Le 23 septembre prochain, le gouvernement tunisien signera avec les représentants de la presse écrite un accord sur l’augmentation des salaires des travailleurs du secteur. Cette information a été révélée hier à l’agence Tunis Afrique Presse (Tap), par Ghassen Ksibi, le secrétaire général adjoint chargé de l’information, de la communication et de l’édition à l’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT). D’après les premières informations, Youssef Chahed, le chef du gouvernement et Mohamed Trabelsi, le ministre des Affaires sociales, devraient être présents aux côtés des représentants de la Fédération tunisienne des directeurs de journaux (FTDJ) et ceux du Syndicat général de la culture et de l’information, pour cette cérémonie. Il faut rappeler que la presse écrite tunisienne souffre...
(AFP 17/09/17)
Plus d'un millier de personnes ont manifesté samedi à Tunis contre une loi controversée d'amnistie de fonctionnaires impliqués dans la corruption sous la dictature, adoptée cette semaine malgré son rejet par la société civile et l'opposition. Défendue par le président Béji Caïd Essebsi, cette loi dite de « réconciliation » a été approuvée mercredi au Parlement par 117 élus notamment du parti Nidaa Tounès et des islamistes d’Ennahdha, à l’issue d’une journée de débats houleux. « Nous ne pardonnons pas! », « Nous refusons le blanchiment des corrompus! », ont scandé les manifestants
(Le Point 15/09/17)
Le mariage sans condition entre une Tunisienne musulmane et un non-musulman est désormais possible. Le pays vient d'annuler les textes empêchant ces unions. Jamais un sujet n'aura suscité autant de passions et de déchirements dans l'opinion publique : la femme. Fin juillet 2017 déjà, l'Assemblée des représentants du peuple votait une loi historique contre les violences faites aux femmes. Depuis ce jeudi 14 septembre, on peut dire que la Tunisie retrouve de l'ambition pour redevenir un pays pionnier dans le monde arabe en matière de droits des femmes. La porte-parole de la présidence de la République, Saïda Garrach, a annoncé, dans une publication diffusée sur Facebook, que tous les textes relatifs à l'interdiction du mariage entre une femme tunisienne et...

Pages

(Agence Ecofin 17/10/17)
Le programme Smart Tunisia, composante de la stratégie « Tunisie Digitale 2020», dont l’objectif est la promotion des activités de l'offshoring dans le domaine des technologies de l'information et de la communication (TIC), a signé sept conventions de partenariat, le 16 octobre 2017. Les documents paraphés par Badreddine Ouali, le président de Smart Tunisia, avec Bizerte 2050, l’association des chefs d’entreprise du parc technologique (ACEPT), IOT Tunisia, Get IT, Cluster Mecatroni, PCS et Tunisian Start- up, vont contribuer à la création de 3 000 emplois au cours des trois prochaines années. Les emplois qui seront créés, le seront surtout au profit des diplômés de l’enseignement supérieur. D’après Anouar Maârouf, le ministre des technologies de la communication et de l’économie numérique,...
(Agence Ecofin 17/10/17)
Le groupe pharmaceutique tunisien Unimed a réalisé un chiffre d’affaires de 16,7 millions de dinars tunisiens au troisième trimestre 2017. Cela représente une augmentation de 17 %, par rapport au 14,3 millions de dinars tunisiens de revenus générés durant la même période en 2016 (1000 DT = 403 $). Dans le détail, les produits de la sous-traitance à l’export sont passés de 2,09 millions de DT à 4,2 millions de DT, le chiffre d’affaires du secteur des officines a progressé de 17 %, passant de 3,97 millions de DT à 4,64 millions de DT. A côté de cela, la production d’Unimed en termes d’ampoules, de flacons, de seringues a connu une hausse de 14 %, passant de 33,19 millions de...
(Jeune Afrique 13/10/17)
L'institution européenne vient de valider le versement de la première des trois tranches du Programme d'assistance macrofinancière de 500 millions d'euros en faveur de la Tunisie, validé en 2016. Des fonds affectés au budget général, qui doivent aider le pays à faire face à la crise de balance des paiements qu'il traverse. La commission européenne a approuvé le lundi 9 octobre le versement à la Tunisie d’un prêt de 200 millions d’euros. Ce versement marque le lancement du deuxième programme d’assistance macrofinancière (AMF-II) à la Tunisie. Au total, ce sont 500 millions d’euros qui seront versés en trois tranches en 2017 et 2018. Pierre Moscovici, commissaire pour les Affaires économiques et financières, la fiscalité et les douanes, a déclaré à...
(Agence Ecofin 11/10/17)
Arab Tunisian Lease (ATL), une société tunisienne spécialisée dans le crédit-bail a mobilisé 20 millions de dinars tunisiens (8,04 millions $) recherchés sur le marché local des capitaux au cours de son dernier emprunt obligataire subordonné. L’opération qui s’est clôturée le 6 octobre 2017, a consisté en l’émission de 200 000 obligations d’une valeur de 100 dinars chacune, dont le remboursement s’effectuera sur une période de 7 ans, dont 2 années de grâce à un taux d’intérêt fixe de 7,90%. Cette nouvelle opération va accroître l’encours global de ses emprunts obligataires, qui au 30 juin 2017, était de 277,23 millions de DT, en légère diminution en comparaison au niveau qui était celui de décembre 2016, soit 277,7 million de DT...
(La Tribune 11/10/17)
La banque d’investissement japonaise Nomura vient de nommer Mark Yassin au poste de président exécutif Moyen-Orient et Afrique du Nord. Ne disposant pas encore de bureau dans la sous-région africaine, la firme lui confie la charge d’y déployer son offre pour un ancrage local plus important. C'est dans l'immédiat que Mark Yassin va devoir enfiler son nouveau costume de président exécutif Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) de Nomura, une holding financière japonaise investie dans la banque d'investissement, le management financier et le conseil. Diplômé e administration d'entreprises de l'Université de Méthodiste du Sud à Dallas (USA) et en Ingénierie de l'Université du Surrey au Royaume-Uni, Mark Yassin compte à son actif une trentaine d'années d'expérience dans le secteur financier...
(APA 09/10/17)
APA-Tunisie (Tunis) - Le Plan quinquennal 2016-2020 de la Tunisie prévoit la création d’un pôle économique logistico-portuaire à Zarzis (Sud-Est) visant le développement des échanges économiques avec la Libye et l’Algérie, l’achèvement du projet de l’autoroute maghrébine et le développement de postes de transit frontaliers terrestres. Selon ce plan présenté par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, lors des Rencontres Africa 2017 (5-6 octobre) à Tunis, il est également prévu la création d’un port en eaux profondes à Enfidha (Centre-Est), de même que la réalisation de cinq zones logistiques en partenariat public privé d’une surface totale de 580 ha ainsi que l’installation de trois plateformes logistiques multinodales au niveau des gares ferroviaires. Grâce à l’optimisation de ses atouts, « la...
(RFI 06/10/17)
Les Rencontres Africa 2017 se déroulent cette année sur trois sites : Nairobi, Abidjan et Tunis. En Tunisie, des centaines d’entrepreneurs français et africains sont venus parler coopération, partenariats et investissements. Le pays d’Afrique du Nord se rêve en forme de trait d’union entre l’Europe et l’Afrique. Qu’en est-il vraiment ? Dans le hall de l’hôtel qui accueille les centaines de participants aux Rencontres Africa, Mohammed Bruni est sûr de lui. Banquier tunisien depuis 20 ans, aux contacts des investisseurs étrangers, il sait de quoi il en retourne : « la Tunisie n’est pas loin de l’Europe, on a la culture de l’Europe, dit-il. C’est vrai, c’est facile d’investir en Tunisie pour être un trait d’union avec l’Afrique. On connaît...
(Agence Ecofin 06/10/17)
Selon le Président de l’Association tunisienne des investisseurs en capital (ATIC), Mohamed Salah Frad, ce sont au total 1,250 milliard de dinars (environ 503 millions $) d’investissements qui ont été effectués dans les entreprises en Tunisie par les capital-investisseurs depuis 2011. Cette déclaration de Mohamed Salah Frad a été faite sur les ondes de la radio Express FM, le mercredi 04 octobre 2017. Précisant, au passage, que ce portefeuille global équivaut à une moyenne d’investissement de 200 millions de dinars (environ 80,6 millions $) par an. Toutefois, pour la seule année 2016, le Président de l’ATIC a fait remarquer que le montant global des investissements réalisés se situe à 320 millions de dinars (environ 129 millions $), dont la moitié...
(Agence Ecofin 06/10/17)
En Tunisie, l’industrie touristique sort de sa convalescence. Selon les autorités, la destination a de nouveau la faveur des visiteurs internationaux. Les bénéfices liés à l’activité ont progressé de 21% pour se situer à 851 millions $, sur les neuf premiers mois de l’année. Sur la même période, les arrivées ont progressé de 23,4% pour atteindre 5,36 millions de visiteurs. Si le calcul des autorités s’avérait exact, le nombre d’arrivées au terme de l’année serait de 6,5 millions de personnes, soit approximativement le niveau d’avant les attentats de 2015. Il faut noter cependant un changement majeur dans la provenance des touristes. Si le pays fait un lobbying intense auprès des pays occidentaux dont venaient la plupart des visiteurs avant les...
(Xinhua 05/10/17)
Le président tunisien Béji Caïd Essebsi s'est rendu mercredi dans la province de Sousse, sur la côte est du pays, où il a visité le site d'un nouveau pôle d'épuration construit par Sinohydro, une société chinoise de renommée mondiale qui se spécialise dans l'ingénierie et la construction hydroélectriques. D'un coût global de 61 millions de dinars (environ 25 millions de dollars américains), ce projet profitera particulièrement au secteur agricole, puisque les eaux traitées alimenteront notamment les systèmes d'irrigation. "Ce projet mobilise environ 250 ouvriers par mois, dont une majorité de Tunisiens, et couvre une superficie globale de 13 hectares [...]. Il est financé à 60% par l'Etat tunisien et à 40% par une institution financière allemande", a déclaré à Xinhua...
(APA 05/10/17)
APA-Tunis (Tunisie) - Le volet Afrique du Nord des Rencontres Africa Tunis 2017 a ouvert ses travaux jeudi matin dans la capitale tunisienne sur le thème de la coopération solidaire, durable et bénéfique entre l'Afrique et la France, a constaté sur place l’envoyé spécial de APANEWS. En ouvrant la rencontre, en présence de ses homologues burkinabè et français, le chef du gouvernement tunisien, Yousef Chahed, a mis l'accent sur la responsabilité des chefs d'entreprise africains dans le développement du continent, estimant que la conférence se déroule au moment où le monde, l'Afrique en particulier, a besoin de "beaucoup plus de solidarité pour faire face aux défis" qui l'assaillent. Les Rencontres Africa 2017 s'inscrivent en droite ligne de la stratégie de...
(Agence Ecofin 05/10/17)
La Suisse a lancé sa nouvelle stratégie de coopération en Tunisie, couvrant la période 2017-2010. C’était le 03 octobre 2017 à Tunis, en présence de la ministre de la justice et de la police Simonetta Sommaruga (photo) et du ministre tunisien du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Zied Ladhari. Cette stratégie d’un montant global de 267 millions de dinars tunisiens (107 millions $) consolide la coopération développée depuis 2011 entre les deux pays. Ceci, en renforçant ses trois domaines d’activités, à savoir : le processus démocratique et les droits de l’homme ; la croissance économique inclusive et l’emploi ; la migration et la protection des personnes vulnérables. Dans le domaine du soutien au processus démocratique et aux...
(Financial Afrik 05/10/17)
Le groupe Amaris continue son développement à l’international, et plus précisément en Afrique. Après l´Ile Maurice, le Maroc et la Côte d´Ivoire, Amaris ouvre un nouveau bureau dans la capitale tunisienne. Avec cette nouvelle ouverture, Amaris intensifie son maillage territorial et continue son développement sur les cinq continents. L´Afrique représente un marché extrêmement porteur pour le groupe de conseil, et plus particulièrement, la Tunisie. Au premier trimestre 2017, le pays a enregistré une croissance économique de 2,1%, selon l’Institut National de la Statistique. Tous les voyants sont au vert et ont convaincu Amaris d´ouvrir un bureau à Tunis. Avant la fin de l´année 2017, le bureau tunisien rassemblera une centaine de personnes. Des fonctions supports pour accompagner le développement économique...
(Agence Ecofin 04/10/17)
En Tunisie, la saison 2017/2018 pourrait marquer un nouveau record pour le sous-secteur des dattes. La production du fruit devrait ainsi s’établir à 305 251 tonnes, soit un bond de 26,3 % par rapport à 2016/2017, d’après les prévisions de Samir Taieb, ministre de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche. Cette récolte exceptionnelle permettra au pays d’améliorer son statut dans le top 20 des fournisseurs mondiaux du fruit, dominé entre autres par l’Egypte, l’Iran, le Pakistan, les Emirats Arabes Unis et l’Arabie Saoudite. Parallèlement à cette embellie annoncée, le dirigeant indique que de nombreuses actions devront être menées dans le segment des exportations afin de sécuriser les principaux débouchés, notamment le Maroc (30% des expéditions de dattes du...
(Jeune Afrique 04/10/17)
Après le rétablissement du pipeline dans le sud du pays, la compagnie nationale compte sur un apaisement des tensions sociales, mais aussi sur de nouveaux investisseurs, pour faire redémarrer le secteur… Les dirigeants de l’Entreprise tunisienne d’activités pétrolières (Etap), la compagnie nationale, respirent un peu mieux. Le 26 août, le pipeline transportant la production des régions du sud du pays, coupé depuis avril par des manifestants opposés au gouvernement, a enfin été remis en service. Un retour à la normale permis par la conclusion de plusieurs accords multipartites entre le patronat et le gouvernement ainsi que les communautés locales, prévoyant des investissements massifs dans des projets de développement dans deux zones pétrolières mais défavorisées du pays. Lire sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/476440/economie/hydrocarbures-letap-peut...
(Agence Ecofin 03/10/17)
D’ici la fin du premier trimestre 2018, un nouvel opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO) devrait lancer ses activités en Tunisie. Il utilisera le réseau de l’opérateur historique Tunisie Telecom. Il se nomme Watany Telecom. La nouvelle société qui bénéficiera de l’expertise technique de l’équipementier télécoms suédois Ericsson sera essentiellement destinée aux Libyens vivant en Tunisie ou les Tunisiens qui se déplacent fréquemment en Libye, a révélé Abdelkarim Jridi, son directeur de la communication, dans un entretien accordé au site d’informations thd.tn. Selon les explications du porte-parole de la nouvelle compagnie télécoms, cette dernière souhaite capter au moins 1,3 million d’abonnés à ses débuts, dans la forte communauté libyenne installée dans le pays pour fuir la guerre. Sa stratégie de...
(La Tribune 02/10/17)
La production industrielle en Tunisie a enregistré sur les sept premiers mois de l'année 2017 une baisse de 1,1% en glissement annuel, a annoncé l'Institut national tunisien de la statistique. Il explique cette chute par une contre-performance dans les secteurs comme ceux des produits miniers non-minéraux. La Tunisie a enregistré un recul de sa production industrielle sur les sept premiers mois de l'année en cours. L'information a été révélée par l'Institut national tunisien de la statistique (INS) qui a indiqué que l'indice de la production industrielle sur cette période, a baissé de 1,1% en glissement annuel. L'établissement public a expliqué que cette chute est due à de mauvaises performances obtenues dans certains secteurs dont ceux des produits miniers non-minéraux qui...
(Xinhua 02/10/17)
L'Algérie a importé de janvier à fin août 2017, des biens alimentaires pour une valeur de 5,9 milliards de dollars américains, contre 5,44 milliards enregistrés durant la même période de 2016, ce qui représente une hausse de 7,79%, a-t-on appris dimanche d'un rapport du Centre national de l'informatique et des statistiques (CNIS). Durant les huit premiers mois de 2017, les importations globales de l'Algérie se sont établies à 30,84milliards de dollars. Les catégories des produits importés qui ont gonflé la facture alimentaire sont, selon la même source, au nombre de six. Il s'agit des céréales (1,93 milliard de dollars), lait et produits laitiers (1,011 milliard de dollars), sucres et sucreries (755,91 millions de dollars), ainsi que les huiles destinées à...
(Xinhua 02/10/17)
Jusqu'à fin août 2017, les intentions d'investissement déclarées dans l'industrie ont progressé de 25,1% pour une enveloppe de 2.377,9 millions de dinars (un dinar vaut 0,4 dollar) contre 1.900,2 millions de dinars durant la même période de l'année dernière, a-t-on appris dimanche auprès de l'Agence de promotion de l'industrie et de l'innovation (APII). En ce qui concerne les projets déclarés dans l'industrie, l'APII fait état d'une croissance de 3%, soit 2.484 projets capables de générer 39.796 postes d'emploi, ce qui représentera une hausse de 13,7%. La courbe haussière des intentions d'investissement industriel a touché particulièrement les industries alimentaire et mécanique avec des croissances respectives de 24,3% et 11,9%. Les industries de matériaux de construction et céramiques ont connu la hausse...
(Jeune Afrique 30/09/17)
Les professionnels du pain réclament une augmentation de leur marge - les prix étant fixés par l'État, et la fermeture des boulangeries illégales. Les quelque 3 200 boulangeries tunisiennes devraient rester fermées le 30 septembre, à l’appel de la Chambre nationale des boulangers. Les professionnels réclament une augmentation de leur marge bénéficiaire unitaire, les prix étant fixés par l’État, et exigent la fermeture des boulangeries illégales. 29 septembre 2017 à 20h00 Par Mathieu Galtier - à Tunis Les professionnels du pain réclament une augmentation de leur marge - les prix étant fixés par l'État, et la fermeture des boulangeries illégales.

Pages

(Le Point 31/01/17)
Au lendemain de l'élimination du Maroc par l'Égypte, Le Point Afrique a interrogé plusieurs témoins pertinents pour tenter de comprendre pourquoi l'Algérie, la Tunisie et le Maroc sont sortis si tôt de cette 31e CAN. L'Algérie présentée comme un favori à cette CAN, la Tunisie attendue comme un sérieux outsider au même titre que le Maroc d'Hervé Renard (double champion d'Afrique avec la Zambie en 2012 et la Côté d'Ivoire en 2015), ils sont tous désormais out. Aucun pays du Maghreb n'a donc réussi à atteindre, au Gabon cette année, le fameux dernier carré, le stade des demi-finales. Quelles sont les raisons de ce fiasco ? Était-ce prévisible ? Chérif Oudjani : « On peut dire que pour l'Algérie, c'est...
(Kapitalis 30/01/17)
Le syndrome de l’entraîneur national étranger est-il révélateur d’un certain état d’esprit régnant au sein de la Fédération tunisienne de football? Par Dr Mounir Hanablia * Depuis plusieurs années, on fait appel à des étrangers pour diriger l’équipe nationale de football. Est-ce que cela obéit à une nécessité objective? Humberto Coelho, Ruud Krol, Georges Leekens…, que de noms se sont succédé sans rien laisser de concret. Pourtant la plus belle page de l’équipe nationale, celle de la Coupe du monde de l’Argentine, en 1978, a été justement écrite par un entraîneur tunisien, Abdelmagid Chettali, qui avait justement succédé à un entraîneur étranger, André Nagy, écarté après un nul à Tunis contre la Libye aux éliminatoires de la Coupe du monde...
(RFI 29/01/17)
Les quarts de finale ont débuté à la Coupe d’Afrique des nations 2017. A Libreville, le premier s’est disputé entre le Burkina Faso et la Tunisie. Devant 10 015 spectateurs, ce sont les Etalons qui l’ont emporté sur le score de 2-0. Pour la première fois dans sa carrière, Paulo Duarte, l’entraîneur portugais, emmène les Burkinabè en demi-finales de la CAN. Le Stade de l’Amitié à Libreville a ouvert le bal des quarts. Celui-ci aurait dû être le match du pays hôte s’il avait réussi à s’imposer. Malheureusement pour les Gabonais, après l’élimination des Panthères, on retrouve le Burkina Faso face à la Tunisie.
(AFP 28/01/17)
C'est la magie de la Coupe d'Afrique des Nations: grâce à la biennale du football africain, des joueurs jeunes, encore méconnus, évoluant dans des clubs intermédiaires, peuvent se révéler, exploser et multiplier parfois par dix leur cote sur le mercato, à l'image du Tunisien Naïm Sliti. L'Afrique a déjà servi de vitrine à Denis Bouanga, 22 ans, la révélation franco-gabonaise du tournoi, qui ne devrait pas rester longtemps entre Tours (2e div. française) et Lorient (1re div. française), malgré l'élimination prématurée du pays-organisateur, le Gabon. La CAN-2017 peut encore jouer le rôle de rampe de lancement pour l'attaquant Naïm Sliti...
(Jeune Afrique 28/01/17)
Après s'être imposées dans des groupes dont elles n'étaient pas données favorites, les équipes du Burkina Faso et de la Tunisie se retrouvent samedi pour le premier match de la phase des quart de finale de la CAN. Si les Étalons et les Aigles de Carthage étaient cités avant le début du tournoi comme de possibles outsiders, difficile de donner un favori pour le duel annoncé. Jeune Afrique dresse pour vous les plus et les moins des deux équipes. Six buts, tel est le bilan de l’attaque tunisienne après le 1er tour. Emmenés par Msakni, Khenissi, Khazri et surtout Naïm Sliti (2 buts et une passe décisive), les Aigles de Carthage sont plus prolifiques et disposent de plus d’assurance que...
(Le Monde 28/01/17)
Samedi, en quarts de finale, les Tunisiens affrontent le Burkina Faso, alors que les Sénégalais, « Lions de la Teranga », sont opposés aux Camerounais, « Lions indomptables ». C’est aujourd’hui Le président gabonais Ali Bongo ne pourra pas tenter de profiter de la présence de son équipe en quart de finale samedi 28 janvier. Pour cause, les Panthères n’ont pas passé la phase de groupe. À 17 heures à Libreville, le premier match à élimination directe opposera ainsi le Burkina Faso et la Tunisie. Vainqueurs des Algériens, les Tunisiens ont montré un visage séduisant au premier tour, notamment grâce à trois hommes forts : Youssef Msakni, Naïm Sliti et Wahbi Kazri. Le défenseur burkinabé Bakary Koné voulait quand même...
(AFP 27/01/17)
Le solide Burkina Faso et l'offensive Tunisie (six buts marqués en trois matches) ouvrent samedi le bal des quarts de finale de la CAN-2017 dans une opposition de style propice à une pluie d'occasions à Libreville. Les Etalons burkinabè, jamais sacrés dans l'épreuve, rêvent de rééditer leur exploit de 2013, lorsqu'ils s'étaient hissés jusqu'en finale du tournoi, tandis que les Aigles de Carthage (titrés en 2004) comptent effacer le douloureux souvenir de leur élimination controversée en quart de l'édition 2015 face à la Guinée équatoriale hôte (2-1 a.p.). Le coach portugais du Burkina Faso, Paulo Duarte, a particulièrement travaillé sa défense autour de Bakary Koné (Malaga, ex-Lyon) après avoir visionné le vol plané des Aigles de Carthage contre le Zimbabwe...
(AFP 26/01/17)
La Tunisie, dont le gardien titulaire est toujours incertain, le Burkina Faso, son prochain adversaire samedi à Libreville en quart de finale, et le Cameron, qui se déclare outsider face au Sénégal samedi toujours à Franceville, ont commencé mercredi à préparer leur choc décisif de Coupe d'Afrique des Nations de football. De retour à l'entraînement après un jour de congé, le gardien titulaire Ayem Mathlouti, blessé et toujours incertain, a été ménagé par le sélectionneur de la Tunisie Henri Kasperczak. Déjà remplacé par Rami Jeridi contre le Zimbabwe lundi (victoire 4-2), Mathlouti ne s'est entraîné qu'un petit quart d'heure. Le Burkina Faso s'est entraîné de son côté à l'annexe du stade de l'Amitié à Libreville sans aucun blessé à déplorer...
(Business.News 24/01/17)
Le ministère de la Jeunesse et des Sports a indiqué, dans un communiqué rendu public aujourd'hui que les institutions dédiées aux jeunes, ouvriront leurs portes exceptionnellement ce lundi 23 janvier 2017 à partir de 19h30 pour diffuser le match de football qui opposera l’équipe nationale à celle de Zimbabwe. Des institutions à Tunis, Ben Arous, Zaghouan, Bizerte, Béja, Jendouba, Siliana, Monastir, Gafsa, Tozeur et Sfax diffuseront ainsi le dernier match du premier tour de la CAN 2017. M.B.Z
(AFP 24/01/17)
L'Algérie n'a pu faire mieux que match nul (2-2) face au Sénégal lundi, et laisse donc ce dernier, ainsi que la Tunisie, tombeuse du Zimbabwe (4-2), se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2017) au Gabon. Après le Gabon, l'Algérie: la sélection, entraînée par Georges Leekens, est le deuxième "grand nom" à prendre prématurément la porte de la compétition continentale, après le pays-hôte, qui a été éliminé dimanche après son match nul contre le Cameroun (0-0). Les Algériens ont perdu gros lors de leurs précédents matches, un nul surprise contre le Zimbabwe (2-2) et une défaite logique contre la Tunisie (2-1). Et, malgré leur volontarisme face à une équipe sénégalaise déjà qualifiée et largement...
(Autre média 23/01/17)
Après l’excellente opération réalisée face aux Fennecs algériens, la sélection nationale jouera ce lundi 23 janvier 2017 à 20h00, heure tunisienne, un match décisif pour la qualification au second tour de la coupe d’Afrique des Nations 2017 face au Zimbabwe qui est également concerné par la qualification. Les tunisiens aborderont cette rencontre en position de force puisqu’un match nul suffira au bonheur des hommes de Henryk Kasperczak mais le football punit souvent l’équipe qui joue pour ne pas perdre. Les Aigles de Carthage doivent confirmer leurs bonnes prestations livrées lors des deux premières rencontres et adopter un plan tactique offensif pour tuer...
(AFP 21/01/17)
Le gardien tunisien Ayem Mathlouthi est incertain pour le dernier match de poule contre le Zimbabwe lundi à Libreville, a déclaré samedi le sélectionneur Henri Kasperczak. "Le gardien de buts Mathlouthi est blessé actuellement. Nous essayons de le rétablir. On ne peut pas dire à 100% qu'il va jouer", a déclaré Kasperczak en conférence de presse à deux jours d'un match décisif après une défaite (2-0) contre le Sénégal et une victoire (2-1) contre l'Algérie. "On a réagi de la meilleure manière", s'est félicité le coach franco-polonais, qui va défier une équipe du Zimbabwe bien moins connue que les Algériens. "On n'a pas beaucoup d'informations sur les joueurs du Zimbabwe", a-t-il affirmé. "Evidemment, jouer après une défaite c'est difficile", a...
(AFP 20/01/17)
"One, two, three viva Tunisie!", s'exclame un fan des Aigles de Carthage, paraphrasant le célèbre chant des... Fennecs algériens. A Tunis, jeudi, la joie de la victoire a été aussi forte que la déception fut grande à Alger. Mais dans un esprit de camaraderie. Pour ce derby du groupe B de la CAN-2017 au Gabon, le milieu tunisien Naïm Sliti, marié à une Algérienne, avait annoncé la couleur la veille en conférence de presse: "c'est déjà la guerre", avait-il prévenu... dans un large sourire. De fait, si la rivalité sportive existe, les deux pays entretiennent de très bonnes relations de voisinage, entre "frères maghrébins". A Tunis, au crépuscule d'une journée d'hiver, les cafés ont fait le plein, comme à Bab...
(AFP 20/01/17)
Le Sénégal a été le premier pays à se qualifier pour les quarts de finale de la CAN-2017 grâce à une seconde victoire en deux matches, (2-0) devant le Zimbabwe jeudi à Libreville, la Tunisie repartant de l'avant après avoir battu 2-1 une équipe Algérien elle, en danger. Le Sénégal, tombeur de la Tunisie (2-0) avec pas mal de baraka, n'a connu aucun problème devant une faible formation du Zimbabwe qui n'a de "guerriers" que son surnom. Et c'est Sadio Mané, déjà buteur devant les Tunisiens, qui a concrétisé la domination de la nation africaine N.1 au classement Fifa en ouvrant la marque dès la 9e minute. Seul dans la surface de réparation, il a trompé de près et du...
(RFI 20/01/17)
Comme lors de la CAN 2013 en Afrique du Sud, le derby maghrébin s’est soldé par une victoire de la Tunisie. A Franceville, les Fennecs se sont inclinés 2-1, ce 19 janvier 2017. Après leux buts tunisiens (CSC d'Aïssa Mandi et Naïm Sliti), Sofiane Hanni a réduit le score pour les Verts en toute fin de rencontre. ♦ Découvrez: le calendrier et les résultats, les équipes, les joueurs. Franceville, envoyé spécial L'Algérie avait frôlé l'humiliation en sauvant le point du nul face au Zimbabwe pour son entrée dans la CAN 2017 (2-2). Cette fois, elle n’est pas parvenue à sauver les meubles et Ryad Mahrez, double buteur lors du premier match, n’a pas fait de miracle pour sauver les Verts...
(Le Parisien 20/01/17)
La Tunisie, vaincue dès son entrée en lice, s'est remise sur les rails de la qualification en dominant l'Algérie (2-1) lors d'une opposition entre voisins maghrébins, hier au Gabon, qui fragilise grandement les Fennecs. Les Aigles de Carthage comptent trois points, contre un seulement pour les Algériens, qui devront absolument battre le Sénégal lors de la dernière journée pour espérer voir les quarts. L'Algérie avait déjà frôlé l'humiliation en sauvant le point du nul face au Zimbabwe (2-2) grâce à un doublé de Mahrez. Mais le Ballon d'or africain 2016 n'a pas confirmé cette entrée en matière tonitruante. Lors de leur précédente opposition en CAN, pendant l'édition de 2013, la Tunisie s'était déjà imposée, mais de justesse (1-0). Hier, l'écart...
(Autre média 20/01/17)
L'équipe nationale de Tunisie s'est imposée face à l'Angola, par 43 à 34 buts, dans le cadre de la phase des poules, du championnat du monde de handball en France, ce jeudi 19 janvier 2017. Le sept national devra attendre le résultat du match Macédoine - Islande pour espérer un passage en force au deuxième tour et rencontrer la France. Dans un premier temps, la Tunisie devait battre l'Angola avec 17 points d'écart, et d'un nul entre la Macédoine et l'Islande pour passer. Avec seulement 9 points d'écart, les Aigles de Carthage attendront le match Macédoine - Islande pour connaitre leur sort.
(Jeune Afrique 19/01/17)
Deux grandes confrontations ont marqué l’histoire du football entre l’Algérie et la Tunisie. La première renvoie aux phases de qualification pour la Coupe du monde de 1978 en Argentine. La seconde à la qualification pour la Coupe du monde de 1986 au Mexique. Nous sommes dimanche 6 février 1977. Le stade olympique d’Al Minzah, à Tunis, est plein comme un œuf. Après avoir éliminé le Maroc au tour précédent, la Tunisie affronte l’Algérie du coach Rachid Mekhloufi, légende du football et ancienne gloire de l’AS Saint-Étienne. Conduite par un entraîneur charismatique, Abdelmajid Chetali, l’équipe tunisienne peut compter sur son meneur de jeu, Tarek Dhiab, sacré ballon d’or africain 1977 par le magazine France Football. Les Tunisiens dominent la rencontre en...
(Angola Press 19/01/17)
Luanda - La sélection nationale senior masculine de handball affronte ce jeudi, à Mets, en France, la Tunisie lors du dernier match de la phase des groupes de la Coupe du monde. Il y a lieu de signaler que, l’équipe angolaise a perdu ses quatre premiers depuis le début de la compétition.
(Le Parisien 19/01/17)
Selim Benachour, ex-international tunisien (44 sélections), évoque pour nous le derby de ce jeudi entre l'Algérie et la Tunisie, 2e journée de la phase de groupes de la CAN 2017. Pour l'ancien joueur du PSG, le Tunisien Selim Benachour, champion d'Afrique avec la Tunisie en 2004, le match Algérie-Tunisie de ce jeudi (17 heures) s'annonce serré et compliqué. Que vous inspire cette rencontre décisive entre ces deux formations maghrébines ? Selim Benachour. Ce sera difficile et je ne me risque pas à un pronostic. Bien sûr, mon coeur espère la victoire de la Tunisie. L'éventuel vainqueur prendra une option sur la qualification. Il faut reconnaître que les deux pays ont plutôt manqué leurs débuts dans la compétition. L'Algérie recèle plus...

Pages

(Jeune Afrique 17/10/16)
Cinq entreprises tunisiennes de harissa certifiées "Food Quality Label Tunisia" pimenteront le salon international de l’alimentation (SIAL) à Paris jusqu’au 20 octobre. Ce supermarché géant, rendez-vous mondial incontournable dans le secteur des industries alimentaires qui a ouvert ses portes le 16 octobre, accueille cette année 56 exposants tunisiens, dont cinq sociétés tunisiennes spécialisées dans la fabrication de harissa en conserve : Sicam, Jouda, Comocap, Carthage Food et Sticap. Une occasion de se faire connaître et de faire découvrir ce produit phare de la cuisine tunisienne. À la conquête du marché européen Labellisées « qualité supérieure » pour leur production de harissa, ces sociétés espèrent conquérir de nouveaux marchés en Europe. Après l’Expo Milan en Italie, le concours des produits du...
(Tunis Afrique Presse 13/10/16)
En marge de l’exposition “La liberté à grands traits” organisée au palais Kheireddine par l’ambassade du Canada en Tunisie en partenariat avec Reporters sans frontières, une rencontre culturelle a été tenue mercredi après midi autour des caricaturistes et des dessinateurs tunisiens. Quel est le rôle du caricaturiste en Tunisie? quel est le statut des caricaturistes? Y’a-t-il des limites à la caricature? sont autant de questions et de réflexions soulevées lors de cette rencontre qui a pour objectif d’esquisser un état des lieux dans ce domaine tout en proposant un regard rétrospectif sur l’art du dessin et de la caricature en Tunisie. Plusieurs caricaturistes, dessinateurs de presse et des journalistes ont pris part à cette rencontre dont Chedly Belkhamsa, Imed Ben...
(Jeune Afrique 07/10/16)
Dans le monde du septième art, le cinéma tunisien gagne progressivement ses galons, comme en témoignent les prix internationaux et les nominations de plus en plus fréquentes à de prestigieux festivals. Avec pas moins de huit sélections et pré-sélections à des festivals internationaux durant le seul mois de septembre, l’année 2017 s’annonce prometteuse pour la Tunisie. Hormis les sacres de « Corps étrangers » au festival international de Toronto, « Chbabek El Janna » (« Les frontières du ciel ») au festival du film arabe de Malmö, « Akher Wahed Fina » (« Le dernier d’entre nous ») à la Mostra de Venise, ou encore « Zaineb n’aime pas la neige » au Festival de Namur, tous les espoirs sont...
(Jeune Afrique 04/10/16)
Avec son troisième long, le réalisateur franco-tunisien Karim Dridi signe un thriller social digne de Scorsese. Sofiane a échappé à son destin tout tracé. Bien qu’originaire des cités du nord de Marseille où tous ses amis d’enfance ont plongé dans l’univers du trafic de drogue, il a réussi son parcours scolaire et poursuit brillamment des études supérieures dans une école de commerce réputée, à Lyon. Mais lors d’un retour dans sa ville natale pour y séjourner quelques jours, il va découvrir ce monde qui lui était étranger après que son frère trouve la mort, victime d’un règlement de compte. Animé par le besoin, pourrait-on dire, de le venger, il décide d’infiltrer le réseau de dealers et de délinquants de haut...
(Le Point 19/09/16)
Avec "Diwan of beauty and Odd", opus dédié à Damas, le chanteur et oudiste livre une fascinante Tour de Babel musicale enregistrée à New York. Fidèle à lui-même, Dhafer Youssef revient après trois années au cours desquelles il a laissé vivre sur scène son précédent album, Birds Requiem. Hommage conscient (ou pas) au compositeur estonien Arvo Pärt, cet album avait été un petit bijou de musiques suspendues, grâces ailées et spleen nordique. Avec son nouvel opus Diwan of beauty and Odd, il démontre sur onze plages que sa tendance à bifurquer constamment plutôt qu'à se tenir à un tranquille chemin rectiligne. Le duende, l'inspiration maîtrisée Nous le rencontrons lors d'un rare passage à Paris. L'enthousiasme à parler de sa nouvelle...
(Le Monde 09/09/16)
La dessinatrice franco-tunisienne défie avec son chat « Willis from Tunis » les censeurs de tous poils. Elle participe au débat sur « le pouvoir du dessin de presse » dimanche 18 septembre au Monde Festival. A peine entrée dans la salle de classe, elle dessine au tableau un chat ventru, deux doigts levés en signe de victoire. C’est Willis, l’insolent matou dont les aventures brocardent depuis cinq ans les travers de la vie politique tunisienne. On est en fin de matinée, l’heure où les collégiens s’affalent sur leur chaise, et Nadia Khiari attaque aussi sec : « Quand j’avais votre âge, le journal, on l’appelait le “Tout va bien”, parce qu’on n’y trouvait que des mensonges. » Dans la...
(Tunis Afrique Presse 22/08/16)
Après un marathon de spectacles de tous genres qui s’est poursuivi du 13 juillet au 20 août, la 52ème édition du festival international de Carthage s’est achevée samedi soir au théâtre antique de Carthage. Répartie entre le théâtre antique de Carthage et la Basilique Saint Cyprien, la programmation de cette année a été marquée par une forte présence des artistes tunisiens. D’ailleurs, la soirée de clôture a été animée par un spectacle de la Tunisienne Yosra Mahnouch. La jeune artiste doit sa notoriété à ses passages aux programmes télévisés de chant arabe, Super Star et The Voice, où elle s’était fait connaître par son interprétation des répertoires des Maitres de la chanson arabe pour ne citer que Wadii Essafi et...
(Jeune Afrique 20/07/16)
Sable fin, clapotis de l'eau, transats, parasols et même soleil : la 14ème édition de Paris Plages et fin prête à ouvrir ses quais, avec pour invitée d'honneur la Tunisie. Pendant cinq jours, du 20 au 24 juillet, une partie de la voie George Pompidou se transformera en « Quai Jasmin » pour promouvoir la destination tunisienne et ses atouts culinaires, artisanaux et culturels. Tunis et Sousse, particulièrement affectées par les attaques terroristes, sont cette année en tête d’affiche. L’été tunisien à Paris La mairie de Paris, en partenariat avec l’ambassade de Tunisie et l’office national du tourisme tunisien (ONTT), a décidé d’embarquer les promeneurs pour un voyage des sens de l’autre côté de la Méditerranée. Et pour 2016, le...
(Jeune Afrique 07/06/16)
La ville de Sfax a inauguré jeudi la campagne promotionnelle pour le grand événement « Sfax, capitale de la culture arabe 2016 », dévoilant une partie de la programmation ainsi que le budget attribué aux festivités. Après Constantine, en Algérie, c’est au tour de la ville tunisienne de Sfax de briller par son aura culturelle. En attendant le coup d’envoi officiel qui sera donné le 23 juillet, la campagne promotionnelle de l’événement « Sfax, capitale de la culture arabe 2016 » a débuté le 2 juin en présence de Sonia M’barek, ministre tunisienne de la Culture. Au programme : une centaine de manifestations culturelles ainsi que plusieurs projets de valorisation et de restauration du gouvernorat, qui fêtera aussi le 60e...
(France TV Info 03/06/16)
La Tunisie, qui a vu passer sur son territoire de multiples peuples et conquérants, est un pays très riche en matière de patrimoine, notamment archéologique. Un patrimoine pillé sous Ben Ali et quelque peu mis à mal sous et après la révolution. Aujourd’hui, pillages et trafics semblent se poursuivre. Mais ils n’expliquent pas à eux seuls la situation problématique des richesses du passé. Enquête. «Ce pays, c’était un peu la Suisse de l’Occident romain», explique Houcine Jaïdi, professeur à l’université de Tunis. Une région très riche, devenue l’un des greniers à blé de l’Empire. Des richesses qui, tout au long de 3000 ans d’Histoire, ont attiré nombre de visiteurs et/ou envahisseurs : «Il y a notamment eu les Numides, les...
(Jeune Afrique 01/06/16)
Après un passage au palais présidentiel de Carthage, le buste de Hannibal est l'oeuvre phare de l'exposition "Hannibal à Carthage", qui se tient au musée du Bardo jusqu'au 30 juin. « Le passage d’Hannibal, ce grand général et homme politique carthaginois dont le nom a marqué la mémoire de toutes les générations et la culture de la Méditerranée, dans ce lieu d’histoire et de mémoire [est] un hommage à ce grand personnage » a indiqué Moncef Ben Moussa, conservateur du musée du Bardo, au vernissage de cette exposition le 27 mai. La traversée spectaculaire des Alpes par Hannibal, son importante armée et des éléphants, a marqué en effet les guerres de l’Antiquité et mobilise depuis l’imagination des historiens, des écrivains...
(France TV Info 26/05/16)
Avec son court métrage, «La Laine sur le Dos», le cinéaste tunisien Lotfi Achour était le seul représentant de l'Afrique en compétition pour une Palme d'Or lors de la 69e édition du Festival de Cannes. Pouvoir et corruption sont les deux thèmes qui dominent sa dernière œuvre. Comment résonnent ces deux mots dans son pays ? Quelle est la place de la culture en Tunisie ? Entretien. Votre court métrage «La Laine sur le dos» parle de corruption. En Tunisie, les régimes changent mais la corruption demeure? La corruption existe dans tous les pays du monde. D’ailleurs, le décor de mon film est un désert qui peut se situer n’importe où. La Laine sur le dos est loin d'être un...
(RFI 21/05/16)
« Pour faire du cinéma, j’ai tout arrêté » explique Lotfi Achour, metteur en scène réputé et cinéaste de cœur. Seul film africain en lice pour la Palme d’or, « La Laine sur le dos » du réalisateur tunisien se trouve en compétition des courts métrages. Son « western couscous », réalisé avec 27 personnages sur le tournage et une dizaine de personnes sur la postproduction, a été tourné dans la même région que Star Wars. Il raconte l’histoire d’une camionnette déglinguée arrêtée en plein désert par deux policiers corrompus. Entretien avec cet enfant de la Médina de Tunis, venu en France à l’âge de 20 ans pour faire des études théâtrales. Depuis, il navigue entre la France et la...
(Jeune Afrique 19/05/16)
Dans un récit exutoire, Fawzia Zouari raconte l'histoire de sa mère et les souffrances que cette dernière a subies dans une société patriarcale sans concession pour les femmes. Un livre salué par le comar d'or 2016. C’est un voyage au fond de la société tunisienne auquel nous invite notre collaboratrice Fawzia Zouari dans son dernier roman, Le Corps de ma mère. « Un récit familial extraordinaire, shakespearien dans sa trame, son ampleur et son style, dont on ne sort pas indemne », préface l’écrivain algérien Boualem Sansal. En racontant sa mère, Fawzia Zouari explore « cette cache à double fond où elle a entassé ses souvenirs ». Une femme forte, autoritaire, rétive à la tendresse et qui traîne derrière elle...
(Jeune Afrique 03/05/16)
Le Prix Ahmadou Kourouma du Salon africain du livre, de la presse et de la culture, a été décerné par le Salon du livre et de la presse de Genève au mauritanien Beyrouk pour « Le tambour des larmes ». Une récompense aussi pour un compagnonnage, celui des éditions Elyzad avec l’auteur. Derrière ce nom qui rappelle celui d’Elyssa, la fondatrice de Carthage, une femme : Elisabeth Daldoul. Depuis 2005, cette ancienne enseignante construit avec patience « des passerelles lancées entre les êtres, les histoires, les rives de la Méditerranée » qui donnent le ton d’un catalogue centré sur les littératures du Sud. Des collections à l’image de cette femme de 51 ans qui se réclame de trois cultures :...
(Tunis Afrique Presse 28/04/16)
La 30ème édition du Salon du livre et de la presse de Genève qui se tient du 27 avril au 1er Mai 2016 à Palexpo, a été officiellement ouverte mercredi en présence d’un grand nombre de personnalités du milieu politique et des scènes littéraire et artistique, suisse et tunisienne. Lors de la cérémonie d’ouverture rehaussée de la présence de Abderrazek Kilani, membre du Quartet du Dialogue National récipiendaire du prix Nobel de la paix 2015 et de Mustapha Ben Jaafar, ancien président de l’assemblée nationale constituante (ANC), la ministre de la culture et de la sauvegarde du patrimoine, Sonia M’barek s’est dite, dans son allocution, « honorée de se retrouver devant de grandes plumes Francophones » une occasion pour se...
(Business.News 25/04/16)
La 2ème Journée du Patrimoine a eu lieu, samedi 23 avril 2016 la Maison de la Tunisie de la Cité Universitaire du boulevard Jourdan, à Paris. La première partie de cette Journée, animée par Maha Ben Abdeladhim, a eu une couleur littéraire. D’abord interrogés sur le début de leur parcours, les auteurs invités ont raconté leurs études, des lycées tunisois ou français (à l’exception de l’un d’eux dont le baccalauréat était le bac de La Goulette) ; ils ont expliqué comment la Tunisie était devenue l’objet de leur quête, qui était aussi celle de la réalité du groupe auquel ils appartenaient, des quartiers bourgeois de Tunis à la Petite Sicile d’Hammam-Lif. Si certains ont mis longtemps à comprendre les enjeux...
(Business.News 25/04/16)
La 2ème Journée du Patrimoine a eu lieu, samedi 23 avril 2016 la Maison de la Tunisie de la Cité Universitaire du boulevard Jourdan, à Paris. La première partie de cette Journée, animée par Maha Ben Abdeladhim, a eu une couleur littéraire. D’abord interrogés sur le début de leur parcours, les auteurs invités ont raconté leurs études, des lycées tunisois ou français (à l’exception de l’un d’eux dont le baccalauréat était le bac de La Goulette) ; ils ont expliqué comment la Tunisie était devenue l’objet de leur quête, qui était aussi celle de la réalité du groupe auquel ils appartenaient, des quartiers bourgeois de Tunis à la Petite Sicile d’Hammam-Lif. Si certains ont mis longtemps à comprendre les enjeux...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière pour le continent africain. Dans les années 1950, la rumba congolaise dominait le continent et si elle est toujours aussi présente sur la scène africaine, c'est notamment grâce à Papa Wemba qui avec le groupe Zaïko Langa Langa a dépoussiéré...
(Jeune Afrique 23/04/16)
Dans une lettre ouverte adressée vendredi à la ministre de la Culture tunisienne, une douzaine d’éditeurs dénoncent la gestion de la participation de leur pays au Salon du livre et de la presse de Genève qui aura lieu du 27 au 1er mai. Pour eux, cette participation ne reflète pas le thème de la révolution, retenue pour cette participation. Du 27 au 1er mai, la Tunisie sera l’invitée d’honneur du Salon du livre et de la presse de Genève avec comme thème « les révélations de la révolution ». L’intention est louable et ce n’est pas l’événement en soi qui provoque une mini-polémique en Tunisie. En fait, tout est parti de la découverte, à la mi-avril, du programme officiel de...

Pages

(Jeune Afrique 19/10/17)
Quatre mois de prison ferme pour lui, deux mois pour elle. Le 18 octobre, le tribunal de Tunis a légèrement réduit en appel les peines de l'homme et de la femme impliqués dans l’affaire dite « du baiser », sans les faire bénéficier d’un sursis. Le 6 octobre dernier, Nessim Ouadi, un Franco-Algérien, et son amie tunisienne ont été surpris par la police alors qu’ils échangeaient en pleine nuit un baiser dans une voiture garée sous un arbre en retrait de la route touristique de Gammarth, au nord-est de Tunis. Conduits au poste, ils ont été interrogés et auraient été relâchés si Nessim, scandalisé par le ton musclé des policiers, n’avait pas menacé de référer de l’incident à son ambassade...
(Jeune Afrique 19/10/17)
Le groupe français, détenteur des marques Peugeot et Citroën, vient de présenter un nouveau pick-up en Tunisie. Et prévoit de lancer un nouveau modèle par an en Afrique. Jean-Christophe Quémard Directeur de la zone Afrique et Moyen-Orient de PSA répond à nos questions. Les 15 et 16 septembre, le patron de la zone Afrique et Moyen-Orient de PSA était dans la station balnéaire tunisienne de Hammamet, accompagné par Jean-Philippe Imparato, directeur général de la marque Peugeot, pour les essais devant la presse du nouveau pick-up de la marque au lion. L’occasion pour le dirigeant de revenir sur les plans du groupe français sur le continent : y renouveler sa marque et y assembler des voitures. Jeune Afrique : Pourquoi lancer le nouveau...
(Le Point 18/10/17)
Satisfecit pour le Maroc, inquiétudes pour l'Algérie, demandes réitérées de réformes pour la Tunisie : trois pays, trois réalités selon l'institution de Bretton Woods.. Le 14 octobre, durant trente-trois minutes, Jihad Azour, directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale, a tenu son point de presse. L'occasion de balayer la situation économique en Afrique du Nord. Et de distribuer en langage Bretton Woods – courtois mais précis dans ses messages subliminaux – les enjeux des trois pays-clés que sont le Maroc, l'Algérie et la Tunisie. On assiste à l'inversion des puissances. Les exportateurs de pétrole sont désormais affaiblis, alors que les importateurs sont dans une situation plus aisée pour réformer leurs économies.
(RFI 18/10/17)
Ce mercredi 18 octobre sort sur les écrans français un film tunisien ovationné au Festival de Cannes en mai dernier : « La Belle et la meute ». Le troisième long métrage de la réalisatrice Kaouther Ben Hania suit pendant une nuit une jeune femme, déterminée à porter plainte malgré les humiliations et les menaces. L'affaire avait fait grand bruit en Tunisie, un an après la révolution, en 2012 : Myriam, violée par trois policiers lors d'un contrôle, la nuit, avait décidé de se battre pour faire condamner ses bourreaux. Kaouther Ben Hania montre cette nuit de cauchemar, la visite à l'hôpital, la situation kafkaïenne pour obtenir un certificat du médecin, l'interrogatoire au commissariat… La Belle et la meute dénonce...
(RFI 16/10/17)
Les Tunisiens faisaient jusque-là partie des migrants qui empruntaient les routes libyennes pour se rendre en Europe. Ce passage étant devenu de plus en plus compliqué suite aux efforts européens, mais surtout italiens, pour mettre fin à l'immigration venant de Libye, les départs de Tunisie ont quadruplé le mois dernier. Vendredi 13 octobre, les autorités ont annoncé avoir arrêté 83 candidats à l'immigration clandestine. Ils s'apprêtaient à traverser les frontières maritimes vers l'Italie. En septembre, 1 400 Tunisiens, soit près de 50 par jour ont quitté le pays par la mer et sont arrivés en Italie, selon les chiffres communiqués à Rome par l'Organisation internationale pour les migrations il y a quelques jours. Ces chiffres élevés prennent en compte uniquement...
(Jeune Afrique 16/10/17)
Au sein de parti Nidaa Tounes, le feu couve entre le directeur exécutif, Hafedh Caïd Essebsi, et le Premier ministre, Youssef Chahed. Les proches de Hafedh Caïd Essebsi le confirment : il y a bien de l’eau dans le gaz entre le patron du parti Nidaa Tounes et Youssef Chahed, le chef du gouvernement. Nouvelle illustration : le 9 octobre, lors des obsèques de Slim Chaker, les deux hommes se sont disputé l’honneur de prononcer l’éloge du défunt ministre de la Santé. Lire sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/483283/politique/tunisie-nidaa-tounes-ag...
(Le Point 13/10/17)
Loin de l'enthousiasme de certains milieux en Tunisie et ailleurs, l'annulation de la circulaire interdisant aux Tunisiennes de se marier avec des non-musulmans est subtilement désavouée dans la presse arabophone. Supprimée. La circulaire qui obligeait les Tunisiennes à se marier avec un musulman a été abrogée par la présidence de la République le 14 septembre. Il faut dire que, très controversée, la loi a véritablement été au cœur de l'actualité en Tunisie pendant des mois. Annoncée par la porte-parole de la présidence Saida Garrach sur son compte Facebook, la nouvelle avait été reprise avec enthousiasme par, entre autres, les médias français, alors que la presse arabophone a marqué une retenue et une pondération qui en ont dit long sur leur...
(RFI 13/10/17)
Jeudi soir 12 octobre à Tunis, plusieurs centaines de personnes sont venues apporter leur soutien aux proches de migrants disparus en mer. Le mouvement intervient quatre jours après la collision entre un navire militaire et une embarcation de migrants au large de la Tunisie. Huit personnes sont mortes, une cinquantaine disparues. Reportage sur l'avenue Bourguiba à Tunis. Le cri de désespoir d'une mère ayant perdu un fils transperce le vacarme habituel de l'avenue centrale de Tunis. « Ce sont des familles de disparus en mer depuis 2008, 2011 et 2017 qui n'ont jamais eu de nouvelles de leur enfant. »...
(Jeune Afrique 13/10/17)
L'institution européenne vient de valider le versement de la première des trois tranches du Programme d'assistance macrofinancière de 500 millions d'euros en faveur de la Tunisie, validé en 2016. Des fonds affectés au budget général, qui doivent aider le pays à faire face à la crise de balance des paiements qu'il traverse. La commission européenne a approuvé le lundi 9 octobre le versement à la Tunisie d’un prêt de 200 millions d’euros. Ce versement marque le lancement du deuxième programme d’assistance macrofinancière (AMF-II) à la Tunisie. Au total, ce sont 500 millions d’euros qui seront versés en trois tranches en 2017 et 2018. Pierre Moscovici, commissaire pour les Affaires économiques et financières, la fiscalité et les douanes, a déclaré à...
(RFI 12/10/17)
À la Foire du livre de Francfort, dont la France est cette année l'invitée d'honneur, a été décerné mercredi 11 octobre le Prix des cinq continents de la francophonie. Le jury, composé entre autres d'auteurs originaires du Liban, d’Haïti, du Burkina Faso et de l'île Maurice, a récompensé le jeune auteur tunisien Yamen Manai pour son roman « L'Amas ardent » aux éditions Elyzad. C’est l’histoire d’un homme, un apiculteur, qui se bat pour sauver ses abeilles attaquées par des frelons. C’est aussi une fable politique et écologique qui a énormément plu au président d’honneur du Prix des cinq continents de la francophonie, Jean-Marie Gustave Le Clézio : « Parce que c’est l’aventure. Et la francophonie, c’est l’aventure, explique Le...
(La Tribune 11/10/17)
La banque d’investissement japonaise Nomura vient de nommer Mark Yassin au poste de président exécutif Moyen-Orient et Afrique du Nord. Ne disposant pas encore de bureau dans la sous-région africaine, la firme lui confie la charge d’y déployer son offre pour un ancrage local plus important. C'est dans l'immédiat que Mark Yassin va devoir enfiler son nouveau costume de président exécutif Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) de Nomura, une holding financière japonaise investie dans la banque d'investissement, le management financier et le conseil. Diplômé e administration d'entreprises de l'Université de Méthodiste du Sud à Dallas (USA) et en Ingénierie de l'Université du Surrey au Royaume-Uni, Mark Yassin compte à son actif une trentaine d'années d'expérience dans le secteur financier...
(RFI 10/10/17)
En Méditerranée, un navire de guerre tunisien est entré en collision avec une embarcation transportant des migrants. Un dernier bilan fait état de huit morts et plusieurs disparus. La collision s’est produite dimanche soir à une cinquantaine de kilomètres au large de l’île tunisienne de Kerkennah. Suite au choc, l’embarcation, qui transportait au moins 70 migrants, a rapidement coulé. Tunis n’a communiqué qu’en fin de matinée ce lundi, affirmant qu’un de ses navires militaires avait repéré le bateau clandestin, se serait approché et n’aurait pu éviter la collision. Les recherches, coordonnées par les autorités maltaises, se poursuivent pour tenter de retrouver des survivants. Les victimes étaient parties de la ville tunisienne de Sfax. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171009-tunisie-collision-entre-bateau-migran...
(Le Point 09/10/17)
Face aux évolutions de la Tunisie, particulièrement sur le terrain de la condition des femmes, ce spécialiste des religions veut un débat plus radical. Il explique. Septuagénaire alerte et malicieux, observateur attentif du fait religieux dans le monde islamique, Youssef Seddik parle volontiers. Il y a huit mois, son émission radiophonique Les Enfants de Dieu a été biffée des programmes de RTCI, la radio publique tunisienne. Il y analysait les langues, l'histoire, l'origine du mot Allah, le rapport entre l'islam et les autres religions, analysait le Coran à travers l'histoire, bref évoquait avec curiosité tous les sujets de la religion. « Le jour où j'ai dit que le Coran ne mentionne à aucun moment les cinq prières, ça a été...
(Jeune Afrique 09/10/17)
Il participait à un marathon humanitaire dans le gouvernorat de Nabeul lorsqu’il a fait un malaise. Transporté d'urgence à l'hôpital militaire de Tunis, le ministre tunisien n'a pu être sauvé. Le ministre de la Santé, Slim Chaker, est décédé ce dimanche 8 octobre, vraisemblablement suite à un malaise cardiaque. Il participait à un marathon organisé par une association de prévention du cancer dans le gouvernorat de Nabeul. Victime d’un malaise, il a été admis en urgence à l’hôpital régional de Grombalia avant d’être transféré à l’hôpital militaire de Tunis. Mais il n’a pas pu être sauvé. Né en 1961, il est le petit-fils de Hédi Chaker, une des grandes figures du mouvement national tunisien. Le 6 septembre 2017, le chef...
(Le Monde 09/10/17)
Dans leur nouvelle trilogie présentée à Tunis, Jalila Baccar et Fadhel Jaïbi interrogent le déchaînement d’angoisses qui traverse la société tunisienne. Seul pays du « printemps arabe » à ne pas avoir sombré dans la guerre civile ou cédé aux sirènes d’un régime militaire fort, la Tunisie n’en est pas moins confrontée à une rare violence. Une violence sourde, aveugle, qui frappe à sa porte et traverse la frontière libyenne lors d’attaques terroristes dans l’est du pays ou sur les plages touristiques. Une violence ciblée qui assassine un leader politique de gauche, un ingénieur proche du Hamas ou un berger. Une violence qui a contaminé la sphère privée, où, au sein de la famille, on frappe, viole et tue, qui...
(RFI 09/10/17)
L’équipe de la RD Congo est encore en course pour la qualification en Coupe du monde 2018 grâce à sa victoire 2-1 face à la Libye, ce samedi à Monastir. Mais les Tunisiens n’auront besoin que d’un match nul pour finir premiers du groupe A, lors de la dernière journée des éliminatoires (10 au 12 novembre), grâce à la victoire 4-1 obtenue ce 7 octobre 2017 en Guinée. L’équipe de Tunisie n’est pas encore qualifiée pour la Coupe du monde 2018 mais elle y est presque après sa victoire éclatante en Guinée, ce 7 octobre 2017. Les Tunisiens ont en effet conforté leur première place au classement du groupe A, en s’imposant 4-1 à Conakry. Les Guinéens, hors-course pour le...
(Jeune Afrique 06/10/17)
Le Premier Ministre français, Édouard Philippe, a mené sa visite officielle en Tunisie, le 5 octobre, au pas de charge. C'est à la tête d’une importante délégation d’hommes d’affaires et de députés qu'il a effectué son premier déplacement hors de l’Union européenne, placé sous le sceau de la coopération et de l’économie. Il a beaucoup échangé avec le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, et s'est entretenu avec le Président Béji Caïd Essebsi. « Soyez, soyons tous, utiles. Préférons les projets aux concepts, les réalisations concrètes aux idées générales. (…) Créons des emplois, créons de la richesse locale. Nous créerons un avenir, nous créerons de l’espoir », a lancé Édouard Philippe...
(Le Point 06/10/17)
Premier ministre apolitique en 2014, Mehdi Jomâa parle sans détour du manque de "réformes, de vision et de leadership" des dirigeants actuels. Un retour discret. Volontairement discret. Sur son passeport, il y a écrit « ex-Premier ministre », son job en 2014. L'homme avait été choisi à l'issue d'un dialogue national couronné du Nobel de la paix en 2015. Les assassinats de Chokri Belaïd et de Mohamed Brahmi, deux hommes politiques, avaient plongé le pays dans de profonds tourments. Fut alors décidé de choisir une personnalité apolitique pour diriger le pays. Mehdi Jomâa mit en place un gouvernement de technocrates chargés d'assurer la transition après le départ prématuré de la Troïka (les islamistes d'Ennahdha, la gauche d'Ettakatol et le CPR...
(RFI 06/10/17)
Les Rencontres Africa 2017 se déroulent cette année sur trois sites : Nairobi, Abidjan et Tunis. En Tunisie, des centaines d’entrepreneurs français et africains sont venus parler coopération, partenariats et investissements. Le pays d’Afrique du Nord se rêve en forme de trait d’union entre l’Europe et l’Afrique. Qu’en est-il vraiment ? Dans le hall de l’hôtel qui accueille les centaines de participants aux Rencontres Africa, Mohammed Bruni est sûr de lui. Banquier tunisien depuis 20 ans, aux contacts des investisseurs étrangers, il sait de quoi il en retourne : « la Tunisie n’est pas loin de l’Europe, on a la culture de l’Europe, dit-il. C’est vrai, c’est facile d’investir en Tunisie pour être un trait d’union avec l’Afrique. On connaît...
(Jeune Afrique 06/10/17)
Fini le temps où elles ne pouvaient épouser un homme que s’il était musulman. Depuis septembre en Tunisie, elles sont libres de choisir. Mais, pour la présidente de l’Association des femmes démocrates, l’égalité est loin d’être atteinte. Jeune Afrique : Adoption de la loi contre les violences faites aux femmes fin juillet, abrogation en septembre de la « circulaire 73 », qui empêchait une Tunisienne de se marier à un non-musulman… Une nouvelle ère s’ouvre-t-elle ? Monia Ben Jemia : Nous récoltons enfin le fruit de longues années de combat pour que l’État prenne ses responsabilités en matière de violences contre les femmes et adopte les mesures nécessaires à leur éradication. Il en est de même du retrait de la circulaire de...

Pages