Dimanche 22 Octobre 2017

Tunisie

(Xinhua 11/08/17)
Malgré une amélioration de 15,9% des exportations, le déficit commercial de la Tunisie s'est aggravé durant les sept premiers mois de l'année en cours, a annoncé jeudi l'Institut national de la statistique (INS). Selon l'INS, le déficit s'élève à 8,628 milliards de dinars (3,589 milliards de dollars) contre 6,856 milliards de dinars (2,852 milliards de dollars) au cours de la même période l'année dernière. Les importations du pays ont nettement progressé à raison de 18,8% pour se situer à 27,756 milliards de dinars (11,548 milliards de dollars) tout au long des sept premiers mois de 2017, contre 23,363 milliards de dinars (9,704 milliards de dollars) durant la même période l'année dernière. Le taux de couverture est de 68,9% depuis le...
(Agence Ecofin 11/08/17)
Les 12 banques cotées sur la Bourse des Valeurs Mobilière de Tunis ont réalisé en 2016 un bénéfice net global de 891 millions de dinars tunisiens (369,6 millions $), apprend-on d'un document publié sur le site internet de ce marché financier. Cette performance s'inscrit en hausse de 37,7%, en comparaison aux 647 millions de DT dégagés en 2015. Dans le détail, la Banque International Arabe de Tunisie (BIAT) réalise le plus gros bénéfice net à 192,7 millions de DT. La Banque Nationale Agricole réalise le deuxième plus gros bénéfice net à 140 millions de DT et la meilleure progresssion (+452,2%). Mais la bonne performance des banques n’est pas la chose la mieux partagée dans le secteur financier coté sur la...
(Le Huffington Post 11/08/17)
La Tunisie est l’un des plus gros consommateurs de médicaments au monde! Un constat qui s'explique principalement par l’automédication et la contrebande, dévoile, mercredi, la ministre de la Santé, Samira Meraï, lors d’une visite aux laboratoires de la Société des Industries Pharmaceutiques de Tunisie (SIPHAT) à Ben Arous. "Le manque de médicaments est dû à la grande consommation" a-t-elle révélé en précisant que 38% des dépenses de santé en Tunisie sont allouées aux médicaments. Meraï a noté que son ministère oeuvre à mettre en place un système informatique de contrôle des chaines de distribution entre la Pharmacie centrale, les hôpitaux et le reste du réseau de distribution des médicaments. Ce système permettra d’améliorer les méthodes de travail des inspections pharmaceutique,...
(Agence Ecofin 11/08/17)
Le déficit de la balance commerciale de la Tunisie s’est établi à 8,62 milliards de dinars (3,58 milliards de dollars) durant les sept premiers mois de 2017 contre 6,85 milliards de dinars durant la même période de 2016, selon des données publiées, le 10 août, par l’Institut national de la Statistique (INS). Le creusement de ce déficit s’explique par la divergence au niveau du rythme de croissance entre les importations (+18,8%) et les exportations (+15,9%) durant la période sous revue. Hors énergie, le déficit de la balance commerciale s’est limité à 6,50 milliards de dinars entre le 1er janvier et le 31 juillet. Le déficit de la balance énergétique a, en effet, atteint 2,12 milliards de dinars (24,6% du déficit...
(Le Point 10/08/17)
24 heures après le début des vacances parlementaires, on assistait au top départ de la campagne électorale de 2019. Le 1er août, le patron du parti islamiste Ennahda apparaissait en prime time sur le plateau de la chaîne privée Nessma (dont le fondateur, Nabil Karoui, est un ami intime du président de la République). Rached Ghannouchi y affichait un nouveau style vestimentaire. Fini la jebba, ce vêtement traditionnel, fini les costumes sans apprêt : le « Cheikh » de Montplaisir, le QG de son parti, avait été relooké par des communicants. Un style très présidentiable, des souliers aux lunettes. Pendant plus d'une heure, le septuagénaire a délivré de très nombreux messages politiques. Il a enjoint le chef du gouvernement de...
(Jeune Afrique 10/08/17)
Depuis le 11 juillet 2017, la militante et avocate Radhia Nasaroui est en grève de la faim pour protester contre le changement de mode de protection de son mari, Hamma Hammami. Dans les conditions actuelles, elle l'estime gravement menacé. « Je vais continuer la grève de la faim jusqu’à ma mort s’il le faut. Je ne peux pas me taire tant que mon mari est menacé, » déclarait Radhia Nasraoui, le 18 juillet 2017, sur les ondes de Shems FM. Trente jours après le début de cette grève, l’avocate tient parole. Depuis le 11 juillet 2017, la cofondatrice et présidente de l’Association de lutte contre la torture, proteste contre le changement de mode de protection accordé à son époux, Hamma...
(Agence Ecofin 10/08/17)
Hannibal Lease, une société tunisienne spécialisée dans les services de crédit-bail, a obtenu l'accord du régulateur local des marchés financiers (CMF), pour augmenter son capital social de 11,48 millions de dinars tunisiens (DT), soit l'équivalent de 4,58 millions $. Dans le détail, Hannibal Lease mobilisera d'une part, 8,6 millions de dinars tunisiens (3,5 millions $) par souscription en numéraire de 1,7 million d’actions nouvelles, d'une valeur unitaire de 8 dinars. Par ailleurs, le capital sera augmenté de 2,8 millions dinars tunisiens (1,1 million $) par incorporation des réserves et attribution gratuite de 574 000 nouvelles actions. Cette autorisation intervient alors qu’Hannibal Lease vient de mobiliser 25 millions de dinars tunisiens sur le marché obligataire local. L'augmentation du capital devrait contribuer...
(Agence Ecofin 10/08/17)
La Tunisie a exporté 103 000 tonnes de dattes dont 12 000 tonnes de dattes "Bio" durant l’actuelle saison 2016/2017 (1er octobre 2016 au 7 août 2017) pour une valeur de 530,3 millions de dinars (220 millions $). C’est ce qu’a indiqué le Ministère de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche dans un communiqué rendu public hier. Ce montant affiche une progression d’environ 19% par rapport aux 445,8 millions de dinars (185 millions $) obtenus un an plus tôt. S'agissant des principales destinations d’exportation de la baie, l’institution indique que le Maroc reste le premier débouché avec plus d’un quart des quantités expédiées (26 700 tonnes) devant la France (7 600 tonnes), l’Italie (7 100 tonnes), l’Espagne (6...
(African Manager 10/08/17)
Economic Auto, filiale d’UADH, a signé le 11 mai 2017 un contrat avec le constructeur automobile Chinois FOTON portant sur la production et la commercialisation en Tunisie et en Afrique de véhicules utilitaires et légers de la marque chinoise. En effet, la société Economic Auto installera une nouvelle unité de montage sur un terrain d’une superficie de 10 hectares dans la zone industrielle de Metbasta dans le gouvernorat de Kairouan. L’objectif est de faire de la Tunisie une plate-forme de production et de logistique pour la distribution en Afrique de la marque Foton. Le 23 mai 2017, un protocole d’accord a été signé entre la société UADH et l’Etat de Djibouti représenté par le Fond de Développement Économique de Djibouti...
(AFP 09/08/17)
Deux jihadistes ont été abattus et un troisième a été blessé et arrêté lors d'une opération de la gendarmerie dans une région montagneuse du centre-ouest de la Tunisie, a annoncé mercredi le porte-parole de la Garde nationale. L'opération a commencé mardi soir par une embuscade tendue par la Garde nationale (gendarmerie) sur le mont Birinou, dans la région de Kasserine, au cours de laquelle "deux éléments terroristes ont été abattus", a déclaré à la radio Shems FM le porte-parole, Khalifa Chibani. Mercredi à l'aube, "un troisième élément terroriste a été arrêté" après avoir été blessé par la gendarmerie. "Son état de santé est très critique", a ajouté M. Chibani. Les opérations de ratissage se poursuivent dans la région, selon lui...
(RFI 09/08/17)
En Tunisie, dernier délai pour s'inscrire sur les listes électorales. Selon l'instance électorale, jusqu'à présent, trois millions de Tunisiens en âge de voter n'étaient pas inscrits sur les listes électorales, soit un peu plus d'un quart de la population du pays. Depuis la fin du mois de juin, ils pouvaient le faire dans des centaines de bureaux installés à travers toute la Tunisie. Sans cela, impossible d'exprimer sa voix aux premières élections municipales organisées depuis la chute du dictateur Ben Ali en 2011. Un scrutin prévu à la fin de l'année. Mais les inscriptions se clôturent ce mercredi soir, et seules 460 000 personnes se sont déplacées jusqu'à maintenant. Sur l'avenue Bourguiba, au cœur de la capitale, beaucoup de passants...
(Business.News 09/08/17)
Le chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi, a reçu ce mercredi 9 août 2017 une délégation de membres de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) à l’occasion de la cérémonie de prestation de serment de Farouk Bouasker, nouveau membre de l’instance. Il avait été élu membre du conseil de l'ISIE dans la spécialité « juge de l’ordre judiciaire » par l’ARP. La réunion avec le chef de l’Etat a eu pour ordre du jour, le passage en revue de la situation générale de l’instance ainsi que les avancements en termes d’inscription des citoyens aux prochaines élections. Les meilleures façons d’assurer le succès de ces élections et de tout le processus démocratique ont également été discutées. Le président provisoire de...
(Business.News 09/08/17)
Le terroriste Atef Hannchi et un autre, probablement algérien, sont les deux terroristes tués lors de l’opération sécuritaire anticipative qui a eu lieu, hier, mardi 8 août 2017, à Kasserine, apprend-on de source autorisée. Atef Hannachi, chef de Katibet Okba à Jendouba, est un des principaux dirigeants de l’AQMI. Il a joué un rôle stratégique, notamment, à la suite de l’élimination de Lokman Abou Sakher et de Mourad Gharsalli. Il est, également, le mari de la jeune fille ayant eu une relation intime avec un magistrat. La même source ajoute que le deuxième individu serait probablement un Algérien, selon les premiers éléments de l’enquête, d’autant plus que son ADN n’a pas été identifié en Tunisie.
(Global Net 09/08/17)
Le ministre des Affaires étrangères, Khemaïs Jhinaoui, a reçu mardi 08 août, l’ambassadeur américain à Tunis, Daniel Rubinstein, qui lui a réitéré le soutien des Etats-Unis à la Tunisie afin qu’elle puisse relever les défis économiques, sécuritaires et de développement auxquels elle se heurte. La réalité des relations tuniso-américaines, les perspectives de leur développement dans tous les domaines, les prochaines échéances bilatérales, outre les questions régionales et internationales d’intérêt commun ont été évoqués lors de cette rencontre, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères, paru hier. Les deux parties ont discuté des moyens d’appliquer les résultats de la visite de travail effectuée par Youssef Chahed aux Etats-Unis du 10 au 12 juillet, ainsi que de la troisième session du...
(Business.News 09/08/17)
Les orientations de la Loi de finances 2018, les revendications du secteur privé ainsi que les résolutions du gouvernement ont été le sujet d’une table ronde tenue, mardi 9 août 2017, à l’UTICA, en présence du conseiller du chef du gouvernement en matière de réforme fiscal, Fayçal Derbel, du vice-président de l'UTICA, Hichem Elloumi, des membres du bureau exécutif de la centrale patronale ainsi que d’experts comptables et des représentants des chambres de commerce mixtes et tunisiennes et de l’IACE, et du secteur privé. A cette occasion, Hichem Elloumi a souligné l’importance que la Loi de finances 2018 comporte des mesures aptes à booster les secteurs en difficulté et capables de préserver les entités économiques en augmentant leur croissance, leurs...
(Jeune Afrique 09/08/17)
Alors que le secteur peine à redécoller, les projets hôteliers de prestige fleurissent dans le pays. Pour attirer de nouveaux visiteurs, les professionnels misent sur un changement radical : du modèle low cost aux prestations de luxe. Six ans après la révolution, le tourisme tunisien fait toujours pâle figure, avec 5,7 millions de visiteurs et 2,3 milliards de dinars (935 millions d’euros) de recettes à la fin 2016. Une bien piètre performance, par rapport aux chiffres de 2010 – 6,9 millions de visiteurs internationaux et 3,5 milliards de dinars de revenus. Les incertitudes politiques et sociales, mais aussi et surtout les attaques terroristes de 2015 à Tunis, au musée du Bardo, et à Sousse sont passées par là. Ce secteur clé...
(Business.News 09/08/17)
Une rencontre de concertation a eu lieu, aujourd’hui, mercredi 9 août 2017, entre Ridha Belhaj, président de la Tunisie d’abord et Mohsen Marzouk, secrétaire général de Machrouû Tounes. La réunion s’est déroulée en présence des dirigeants de deux partis. Rappelons que Mohsen Marzouk et Ridha Belhaj, anciens dirigeants à Nidaa Tounes se sont déjà alliés dans le cadre du Front du Salut et du sauvetage, avant que Machrouû Tounes ne se retire de cette initiative. S.H
(Tunisie Numérique 09/08/17)
Le ministre des Affaires étrangères Khamaies Jhinaoui a reçu séparément mardi 08 août 2017, l’ambassadeur américain en Tunisie Daniel Rubinstein et le directeur régional du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient Geert Cappelaere. L’entretien avec le diplomate américain a abordé la réalité des relations tuniso-américaines et les perspectives de développement dans tous les domaines les agendas bilatéraux ainsi qu’un certain nombre de questions régionales et internationales d’intérêt commun, a indiqué un communiqué du ministère des Affaires étrangères dont Tunisienumérique en obtenue une copie. Les deux parties ont également examiné les moyens d’activer les résultats de la visite de travail réussie effectuée par le chef du gouvernement Youssef Chahed aux États-Unis du 10...
(Atlas Info.fr 09/08/17)
Des accrochages armés ont éclaté, mardi soir, dans les montagnes avoisinantes le gouvernorat de Kasserine (Ouest), entre les membres d’un groupe terroriste et les éléments de la garde nationale tunisienne (gendarmerie), a annoncé une source sécuritaire. Des accrochages armés ont éclaté, mardi soir, dans les montagnes avoisinantes le gouvernorat de Kasserine (Ouest), entre les membres d’un groupe terroriste et les éléments de la garde nationale tunisienne (gendarmerie), a annoncé une source sécuritaire. Ces accrochages armés se poursuivent encore, a-t-il ajouté sans donner plus de précisions sur le nombre de victimes. Selon certains médias tunisiens, deux terroristes ont été tués par la garde nationale tunisienne lors d'une opération dans la zone montagneuse de Kasserine (Ouest), menée par la gendarmerie tunisienne. Lire...
(Xinhua 09/08/17)
Suite à une ambuscade menée par des unités spéciales de la Garde nationale tunisienne dans la province de Kasserine (centre-ouest), deux extrémistes ont été abattus dans la nuit de mardi à mercredi, a-t-on appris d'une source régionale. Dans l'attente d'une confirmation officielle du ministère tunisien de l'Intérieur, certains médias locaux ont rapporté la neutralisation de deux "terroristes", alors que plusieurs autres auraient pu être touchés dans l'opération. Selon la presse tunisienne, parmi les extrémistes religieux abattus figurait Abou Awf Al-moujahad qui est le frère de Lokmane Abou Sakhr, chef djihadiste de nationalité algérienne tué en 2015 par l'Unité...

Pages

(Libération 24/05/17)
Malgré de timides avancées législatives, les pratiques affairistes typiques de l’ère Ben Ali demeurent courantes. «Libération» a rencontré trois lanceurs d’alerte qui ont tenté de dénoncer ces abus. En Tunisie, la corruption détruit l’économie, la confiance en l’Etat, et les hommes. A Tataouine, dans le sud du pays, un jeune a été tué lundi, «écrasé accidentellement» par une voiture de la Garde nationale. Il manifestait pour les blocages des sites pétroliers sous le slogan «Ar-rakh la» («on ne lâche rien») afin d’obtenir, entre autre, plus de transparence dans les contrats entre l’Etat et les multinationales. A Tunis, la société civile se regroupe régulièrement au cri de «Manich Msamah» («je ne pardonne pas») pour protester contre le projet de loi de...
(RFI 24/05/17)
C’est un calme relatif qui est revenu dans le sud de la Tunisie. Le manifestant tué lundi 22 mai a été enterré dans son village d'origine près de la ville de Tataouine. Il a été écrasé par une voiture des forces de l'ordre pendant un sit-in dans le désert tunisien, près d'un site pétrolier. Sa mort a provoqué lundi des affrontements entre forces de sécurité et manifestants à Tataouine, ainsi que des rassemblements de soutien dans plusieurs villes de Tunisie. Mardi soir le calme était revenu dans la ville de Tataouine et ses alentours. Reportage. Sur la nationale qui mène à Tataouine, on passe à proximité du village où a été enterré le manifestant dans la journée de mardi, en...
(Le Point 24/05/17)
En une matinée, la situation dans le Sud tunisien a basculé de la contestation à la rébellion. Depuis plusieurs semaines, plusieurs années pourrait-on écrire, les habitants de cette région manifestent pacifiquement autour des sites pétroliers. Ils exigent « une part de pétrole ». Ce qui signifie : des emplois, des infrastructures, un projet de développement pour un gouvernorat marginalisé depuis des décennies. La garde nationale a ce matin tenté de canaliser les manifestants en lançant du gaz lacrymogène. L'hôpital de Tatatouine a été submergé de blessés et a lancé un appel à l'aide afin que les établissements les plus proches lui fournissent des ambulances et de l'oxygène. Preuve par l'absurde que la région est singulièrement démunie. Le personnel médical ne...
(Autre média 24/05/17)
Les Tunisiens se rappellent certainement de l’ancien ambassadeur de France à Tunis, Boris Bouillon entre février 2011 et août 2012. Nommé par l’ancien président Nicolas Sarkozy dont il était un proche conseiller, pour « superviser » la transition en Tunisie, il « s’est fait remarquer par ses maladresses ». Il a été muté auprès de la délégation française à New York jusqu'au 22 novembre 2016, date de son rappel par le quai d'Orsay en vue d’une mesure de suspension. Il fait en 2017 l'objet d'un procès pour « blanchiment de fraude fiscale », « faux et usage de faux », « abus de biens sociaux » et « manquement à l’obligation déclarative de transfert de capitaux ». Son procès s’est...
(Tunisie Numérique 24/05/17)
La promesse du chef du gouvernement d’union nationale, Youssef Chahed de la création d’une instance indépendante chargée d’évaluer les ressources de manière transparente, sera concrétisée prochainement , a annoncé le secrétaire d’Etat aux Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mabrouk Korchid. Il a précisé sera composée des représentants des différentes parties dont des membres de l’UGTT mais également des experts et des juristes. Le secrétaire d’Etat aux Domaines de l’Etat et des Affaires foncières a souligné au cours d’une conférence de presse mardi 23 mai 2017, la volonté du gouvernement d’union nationale à la transparence dans la gestion des ressources naturelles. Il a également affirmé que la création de cette instance est motivée par le doute que sèment certains...
(Autre média 24/05/17)
Il est conseillé aux voyageurs de reporter leurs déplacements vers le gouvernorat de Tataouine, en proie à de violentes tensions sociales depuis plusieurs mois. "Compte tenu de la situation sociale tendue et des affrontements entre les forces de sécurité et des manifestants, il est conseillé de reporter vos déplacements vers le gouvernorat de Tataouine", indique le site des Conseils aux voyageurs, qui a actualisé ses informations pour la destination le 22 mai. Les autorités tunisiennes ont de leur côté mis en garde contre un dérapage dans cette région située dans le sud du pays, où un manifestant a été tué lundi lorsqu’un sit-in a dégénéré en affrontements avec les forces de l’ordre. L'état d'urgence prorogé dans tout le pays Depuis...
(AFP 23/05/17)
Les autorités tunisiennes ont mis en garde contre un dérapage de la situation dans la région de Tataouine, dans le sud du pays, où un manifestant a été tué lundi lorsqu'un sit-in a dégénéré en affrontements avec les forces de l'ordre. Selon un correspondant de l'AFP, aucun incident n'était à signaler mardi matin à Tataouine et à El-Kamour, site désertique à une centaine de kilomètres de là où campent depuis près d'un mois des habitants réclamant une meilleure répartition des richesses et des recrutements prioritaires dans les sociétés pétrolières. La veille, un jeune manifestant...
(Le Huffington Post 23/05/17)
Invité de l'émission Midi Show sur la radio Mosaïque FM, le ministre de l'Emploi et de la formation professionnelle, Imed Hammami est revenu sur les derniers événements survenus à Tataouine. "Depuis vendredi, les manifestations sont sorties de leur cadre pacifique" a d'emblée indiqué le ministre avant d'ajouter, "et même depuis le 22 avril" faisant référence à la visite mouvementée d'une délégation ministérielle menée par le chef du gouvernement, Youssef Chahed. "Depuis qu'ils ont fermé la route d'El Kamour, ce n'est plus une manifestation pacifique (...) car il s'agit d'un ralentissement indirect de la production" reproche-t-il. Pourtant après la visite du 15 mai à Tataouine, où il a rencontré les manifestants, ces derniers ont décidé lors d'un vote de mettre fin...
(Jeune Afrique 23/05/17)
Rien ne calme les protestations qui enflamment le sud tunisien depuis début avril. Les engagements du gouvernement et la mise sous contrôle de la zone par l’armée restent pour l'instant sans effet. Quelque 1 000 recrutements en juin 2017 dans les sociétés pétrolières et 1 000 autres dans les sociétés environnementales, et 1 500 encore prévues à partir de janvier 2018… Toutes ces embauches ne suffisent pas à contenter la population. Car l’objectif des manifestations qui secouent depuis avril le sud-est tunisien n’est pas tant l’emploi que la juste répartition des revenus du pétrole ...
(Xinhua 23/05/17)
Les autorités tunisiennes ont confirmé lundi la mort d'un manifestant dans la province de Tataouine au sud-est du pays et précisé que le victime a été percutée, accidentellement, par un engin sécuritaire en manoeuvre pour quitter le lieu de la manifestation. Selon Yaser Mosbah, porte-parole du ministère tunisien de l'Intérieur, dix-neuf agents de sécurité, dont deux en état critique, ont été blessés dans des confrontations avec des protestataires qui participent au sit-in d'Al-Kamour dans la province de Tataouine. Il a tenu à souligner que l'un des agents sécuritaires a été attaqué par bon nombre de manifestants dans le centre-ville de Tataouine avant d'être tabassé en essayant de l'immoler par le feu. "Le mouvement social pacifique a été accompagné par des...
(Agence Ecofin 23/05/17)
En Tunisie, 3 chaînes de télévision et 2 chaînes de radio sont dans le collimateur du régulateur audiovisuel. Il s’agit des chaînes Attassia Tv, Hannibal Tv et El-Hiwar Ettounsi Tv, ainsi que des radios Ibtissama Fm et Mosaïque Fm, à qui des mises en garde ont été adressées par la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica). A tous ces médias, l’observatoire de la Haica reproche la violation des règles professionnelles et déontologiques en matière de publicité. En effet, les chaînes Tv n’annoncent pas clairement le début et la fin d’une plage publicitaire. Du coup, la frontière n’est plus claire entre la communication commerciale et l’information. A propos des chaînes de radio, la Haica relève que celles-ci dépassent le...
(RFI 23/05/17)
En Tunisie, la situation sociale est de plus en plus instable. Un manifestant est mort, ce lundi 22 mai, à El-Kamour, dans le Sud du pays. Selon le gouvernement, le jeune serait mort écrasé accidentellement par un véhicule de gendarmerie. S'en est suivie une manifestation de soutien, à Tataouine, qui a dégénéré en heurts avec les forces de l'ordre. Au moins une cinquantaine de personnes ont été blessées. Ces affrontements font suite à une vague de contestation en faveur d'une meilleure répartition des richesses et des recrutements prioritaires dans les sociétés pétrolières. La Tunisie est présentée comme un rescapé du Printemps arabe, avec une transition politique réussie mais une économie en berne. La croissance stagne à 1%, le déficit public...
(Tunisie Numérique 23/05/17)
Les présidents des différents blocs parlementaires à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ont convenu de tenir une séance plénière ce mardi 23 mai 2017, consacrée à la situation dans le gouvernorat de Tataouine en proie à des troubles. On rappelle que de violentes manifestations qui secouent le gouvernorat depuis plus de deux mois ont culminé lundi 22 mai 2017 par des échauffourées avec les forces de sécurité qui ont recouru au gaz lacrymogène. Ces affrontements ont dégénéré faisant un mort parmi les protestataires qui ont incendié, à leur tour, les sièges des districts de la garde nationale et de la police ainsi que plusieurs véhicules sécuritaires. Par ailleurs, plusieurs sécuritaires ont été blessés au cours de ces heurts avec...
(Leaders 23/05/17)
Dans le cadre de l’exécution du plan national de mise en œuvre de la convention de Stockholm sur les Polluants Organiques Persistants (POP), l’Agence Nationale pour la Gestion des Déchets (ANGed) vient de clôturer la première phase du projet de gestion écologiquement rationnelle des PCB en Tunisie. Ce projet, qui s’attaque aux sources d’émissions des polychlorobiphényles (PCB) en Tunisie, tels les huiles et les déchets etc, a pour objectif d’éliminer les équipements et les matières qui contiennent et/ou qui sont contaminés par les PCB. Le projet s'étend de 2013 à 2025 avec le soutien de l’ANGed, de la Banque Mondiale et du Fond pour l'Environnement Mondial (FEM). Lors de la cérémonie de clôture de la première phase du projet, Mme...
(Nawaat 23/05/17)
Albert Camus disait : « L’homme n’est pas entièrement coupable : il n’a pas commencé l’histoire ; ni tout à fait innocent, puisqu’il la continue ». Battez-vous, mais ne vous trompez pas de combat. Méprisez la misère, non ceux qui la subissent. Et si vous trouvez niais ceux qui compatissent avec la misère des autres, pensez à ceux qui vivent aveuglement dans la névrose du « toujours plus », s’oubliant dans la tourmente qu’exige leur personnage. Existe-t-il un plus grand mépris de soi ? Les pauvres agacent les falsificateurs de l’histoire, les promoteurs de la grandeur virtuelle de la Tunisie. Ils ne sont plus méritants et reconnaissants des bienfaits qui leur sont accordés. Voilà qu’ils se mettent à ne plus...
(AFP 22/05/17)
Un jeune manifestant tunisien est mort lundi après avoir été écrasé "accidentellement" par un véhicule de la gendarmerie à El-Kamour, une région du sud du pays agitée depuis des semaines par des protestations sociales, a annoncé le ministère de la Santé. "La cellule des opérations centrales au ministère de la Santé annonce la mort accidentelle d'un jeune, (écrasé) par une voiture de la Garde nationale. Il s'agit d'un manifestant", a indiqué à l'AFP le service de communication du ministère. Depuis près d'un mois, des habitants campent dans la zone d'El-Kamour et entravent la circulation des camions vers les champs pétroliers et gaziers de Tataouine...
(AFP 22/05/17)
Les forces de l'ordre tunisiennes ont fait usage de gaz lacrymogène lundi matin pour repousser des manifestants qui tentaient de pénétrer dans un complexe pétrolier et gazier à El-Kamour, dans la région de Tataouine (sud), ont rapporté des radios locales. Depuis près d'un mois, des habitants campent dans la zone d'El-Kamour et entravent la circulation des camions vers les champs pétroliers de Tataouine pour réclamer une meilleure répartition des richesses et des recrutements prioritaires dans les sociétés du secteur.
(Tunisie Numérique 22/05/17)
Il était pressenti, dès le départ, qu’il y avait des « parties » qui poussaient les jeunes de Tataouine vers la confrontation avec les forces armées tunisiennes. Depuis l’accord conclu entre les sit-inneurs d’Al Kamour et le gouvernement, il y a quelques jours, et quand quelques rares réfractaires se sont dressés contre la volonté, même, de la coordination du sit-in, et ont décidé de pratiquer l’escalade en allant à l’assaut de la Vanne du gazoduc dans la région, la plupart des observateurs ont commencé à comprendre que ces « protestations » avaient un tout autre but que l’emploi et le développement de la région. Le gouverneur de Tataouine, récemment installé n’a pas hésité à le mentionner. Il a précisé que...
(RTL 22/05/17)
L'histoire avait largement fait parler. Boris Boillon, ancien ambassadeur et très proche de Nicolas Sarkozy, est jugé à partir de ce lundi 22 mai pour "blanchiment de fraude fiscale". Cet ancien diplomate avait été interpellé en juillet 2013 avec 350.000 euros et 40.000 dollars en liquide. C'est cette fois à la justice que l'ancien ambassadeur de France en Irak et en Tunisie devra répondre: l'ex-conseiller diplomatique de Nicolas Sarkozy à l'Élysée, un temps reconverti dans le consulting, a été cité à comparaître par le parquet pour "blanchiment de fraude fiscale", "faux et usage de faux", "manquement à l'obligation déclarative de transfert de capitaux" et "abus de biens sociaux".
(Le Monde 22/05/17)
Connivences, pots-de-vin, documents falsifiés, contrebande… Imed Trabelsi, le neveu de l’épouse de Zine El-Abidine Ben Ali, l’ex-autocrate renversé par la révolution tunisienne de 2011, a livré, vendredi 19 mai, un témoignage exceptionnel sur les coulisses de la dynastie affairiste aux pratiques mafieuses qui avait mis la Tunisie en coupe réglée pendant les années de dictature. Agé de 42 ans, Imed Trabelsi, condamné à un total de 108 ans de prison dans différentes affaires de malversations, s’est exprimé lors d’une audience publique de l’Instance vérité & dignité (IVD) sous la forme d’un enregistrement...

Pages

(Agence Ecofin 07/03/17)
La société publique Tunisie Telecom prépare actuellement le terrain pour répondre avec efficacité aux futurs défis en connectivité du marché télécoms. Nizar Bouguila (photo), le président directeur général de Tunisie Telecom, a révélé que l’opérateur historique modernise actuellement son réseau pour atteindre des vitesses data allant jusqu’à 300Mbps sur le mobile et le fixe, dans toutes les régions du pays. Il s’exprimait au cours d’un entretien accordé à Telecom Review, en marge du Mobile World Congress, le salon mondial de la téléphonie mobile, qui s'est tenu du 27 février au 02 mars 2017 à Barcelone, en Espagne. D’après Nizar Bouguila, à travers la 4G + déjà lancée sur le réseau mobile et en cours de lancement sur le réseau fixe,...
(Le Point 02/03/17)
Ce pilier de l'économie, mis à terre par les attentats de 2015, engrange en ce début d'année des signaux positifs. Port de La Goulette, 18 janvier 2017. L'imposant vaisseau de croisière le Viking Sea accoste. À son bord, 835 passagers, dont de nombreux Américains. À terre, on a déroulé le tapis rouge pour la venue de ce croisiériste. Depuis la funeste année 2015, endeuillée par les attentats du Bardo, puis de Sousse, les géants des mers évitent le pays. Chameaux, costumes traditionnels…, l'imagerie populaire a été déployée sur le quai pour séduire les arrivants. Les taxis jaunes brillent, leurs chauffeurs sont vêtus de frais, repassés, impeccables. Viking Cruises s'est engagé pour quatre autres escales en Tunisie pour 2017. D'autres opérateurs...
(Agence Ecofin 02/03/17)
Le pétro-gazier australien Cooper Energy vient d’annoncer l’achèvement de son programme de désinvestissement pour mieux se concentrer sur ses actifs australiens. Dans un communiqué datant du 2 mars, la compagnie a confirmé la clôture de ses activités en Tunisie et la cession de ses actifs en Indonésie à la compagnie américaine Bass Oil. Conformément à la transaction annoncée le 19 octobre 2016, Cooper Energy a reçu une contrepartie initiale de 500 000 $ et un total de 180 000 000 actions dans le capital de Bass Oil. Le solde de la contrepartie qui est de 5,7 millions $ sera payé en décembre 2018, apprend-on. Cooper a décidé de désinvestir pour concentrer toute son énergie sur le développement de ses actifs...
(Le Point 01/03/17)
Après l'Iran et la Russie, la région Normandie sous l'impulsion de son président, Hervé Morin, met le cap sur la Tunisie, politiquement et économiquement. C'est un voyage de trois jours qui est venu concrétiser la volonté de la région Normandie et de son président, Hervé Morin, d'accompagner et de soutenir la Tunisie, cette démocratie, la seule du monde arabe, qui a, malgré les épreuves, gardé le cap de ses objectifs cristallisés dans les idéaux de ce qu'on a appelé « Le Printemps arabe ». En compagnie d'une dizaine d'élus, de chefs d'entreprise, et de représentants sectoriels, il a étudié et échangé sur les opportunités économiques qu'offre le pays. Au-delà, il s'agit pour lui de bâtir une coopération dont les mamelles...
(Xinhua 01/03/17)
TUNIS, (Xinhua) -- La Tunisie, pays d'Afrique du nord riche en ressources touristiques, est devenue une destination séduisante pour la Chine après qu'elle a décidé l'exonération de visa d'entrée pour les citoyens chinois. Alors que le marché chinois du tourisme est en pleine croissance, la Tunisie se prépare, en équipements et en services, pour mieux accueillir les clients chinois, espérant qu'ils pourront relancer le tourisme du pays. UN BON RAPPORT QUALITE-PRIX La Tunisie a annoncé le 16 février dernier l'exonération de visa pour les citoyens chinois à condition de se munir d'un billet d'avion aller-retour et d'une réservation d'hôtel valable, pour une durée qui ne dépasse pas les 90 jours. Wu Wenzhao, arrivée samedi dernier à Tunis de Beijing pour...
(Le Huffington Post 01/03/17)
L’augmentation du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) annoncée par le Chef du gouvernement sera de 4.3%, a appris mardi l'agence TAP de source officielle. Le chef du gouvernement Youssef Chahed a annoncé, dans une interview accordée dimanche à la chaine al-Hiwar Ettounsi, que "le SMIG sera augmenté à partir de la semaine prochaine", soulignant que "le gouvernement est conscient qu’une partie du peuple tunisien vit dans la pauvreté et le besoin". La loi de Finances 2017 comporte une mesure qui prévoit la révision du barème de l’Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques (IRPP), favorisant une majoration salariale pour plusieurs salariés estimée à 40 dinars au maximum à partir du mois de janvier de cette année. La dernière révision du...
(AFP 28/02/17)
Le gouvernement tunisien doit lutter, avec l'aide du FMI, contre le creusement inquiétant des déficits sans reproduire les "erreurs" de l'ère Ben Ali, dans un pays où la crise économique et sociale menace les acquis démocratiques, a prévenu mardi un expert onusien. Six ans après la chute de la dictature de Zine el Abidine Ben Ali, l'unique pays rescapé du Printemps arabe ne parvient pas à faire redémarrer son économie et sa croissance a plafonné à 1% en 2016. Dans ce contexte, la Tunisie a dû conclure l'an dernier un nouveau plan d'aide de 2,9 milliards de dollars avec le Fonds monétaire international (FMI), qui prévoit en échange la mise en œuvre de réformes socialement sensibles. "Le niveau de la...
(Agence Ecofin 28/02/17)
« Le Fonds monétaire international (FMI) a reporté le versement de la deuxième tranche du prêt de 2,9 milliards $ accordé à la Tunisie en raison du manque de progrès dans la mise en œuvre des réformes qui le conditionnent», a indiqué la ministre tunisienne des Finances, Lamia Zribi (photo). Octroyé en juin dernier, la première tranche du financement du FMI, évaluée à 320 millions de $, avait fait l’objet d’un décaissement immédiat. Alors que la deuxième partie évaluée à 350 millions de dollars était prévu pour être décaissée en décembre dernier, l’institution de Bretton Woods a décidé de reporter l’opération. Lamia Zribi a déclaré qu'une délégation du FMI est attendue en Tunisie le mois prochain pour discuter des réformes...
(Agence Ecofin 28/02/17)
La Banque africaine de développement (BAD) a accordé à la Banque tunisienne de l’Habitat (BH) une ligne de crédit de 60 millions d’euros destinée aux petites et moyennes entreprises (PME). La convention relative à cette ligne de crédit a été signée le 27 février 2017 à Tunis par le directeur général de la BH, Ahmed Rjiba, et le directeur général Afrique du Nord de la BAD, Mohamed El Azizi. Les secteurs clés ciblés par cette ligne de crédit sont l’industrie manufacturière, le bâtiment, la santé, l’éducation, les services et l’agriculture. «Elle va notamment contribuer à l’augmentation des exportations des produits agricoles, des produits manufacturiers et des services », a souligné M. El Azizi. «En bénéficiant d’une source en devises stable,...
(Business.News 28/02/17)
L’Etat a décidé de céder ses parts dans la société confisquée, Carthage Cement. L’annonce a été faite par la ministre des Finances, Lamia Zribi, dans une déclaration aux médias, qui a spécifié que la procédure a tout juste commencé. Mme Zribi a expliqué que la société est confrontée à de multiples problématiques financières et liées à la production et à l’export. Cette annonce confirme bien que la grande braderie des biens confisqués commence. Elle fait suite à l’annonce jeudi dernier de la cession sans passer par un appel d’offres, d’autres trois sociétés confisquées : Havas Tunisie, Newrest Catering Tunisie et Jet Multimédia. Le gouvernement a prévu d’engranger 200 millions de dinars, dans la Loi de finances 2017, à travers la...
(Agence Ecofin 28/02/17)
Banque de l'Habitat et Société Tunisienne des banques ont affiché respectivement la plus forte hausse (6,08%) et la troisième hausse 3,25% de la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunisie en ce début de semaine, au lendemain de l'annonce par la ministre des finances, Lamia Zribi, de la cession imminente des parts étatiques dans ces banques et de la Banque Nationale Agricole. Le premier ministre Youssef Chahed (photo) a rajouté une couche à cette information, indiquant que l'Etat tunisien se désengagerait de la totalité de ses participations dans les banques tunisiennes. « Ces banques sont devenues une grande charge pour l'Etat », a fait savoir Mr Chahed, parlant de ces trois banques où l'Etat tunisien est le premier actionnaire. Derrière ce...
(Business.News 28/02/17)
Invité sur les ondes de Shems FM le 28 février 2017 au micro de Hamza Belloumi, l’expert économique, Ezzedine Saïdane, a affirmé que le taux de croissance réelle de l’économie tunisienne est inférieur ou égal à 0% depuis l’année 2011. Il a également expliqué que le seul secteur qui a connu une croissance est le secteur des services non marchands, qui englobe entre autres la production de l'administration. Selon l’expert, ce secteur est évalué dans le monde entier par la masse salariale. Cette dernière a remarquablement augmenté en Tunisie, de 6,3 milliards de dinars en 2010 à 15 milliards de dinars en 2017. M. Saïdane a souligné en outre que le taux de croissance est décevant et est la preuve...
(Jeune Afrique 27/02/17)
L'état des finances du pays inquiète les institutions internationales, parmi lesquelles le FMI et Fitch Ratings. L’enthousiasme aura été de courte durée. La conférence internationale sur l’investissement Tunisia 2020, organisée les 29 et 30 novembre 2016, avait permis de mobiliser 34 milliards de dinars (14 milliards d’euros) de promesses et d’engagements financiers. Un résultat inespéré, mais qui n’a pas impressionné la mission du FMI. Le communiqué...
(Kapitalis 27/02/17)
L’initiative pour un nouveau Partenariat euro-méditerranéen-arabe de coopération et de sécurité (Pemacs) a été présentée à la Conférence de Munich sur la sécurité, le vendredi 17 février 2017. Cette présentation, organisée au nom de l’Université de Genève et de la Fondation pour la promotion du dialogue méditerranéen et euro-arabe (FDMEA), était présidée par Miguel Angel Moratinos, ancien ministre espagnol des Affaires étrangères, aux côtés de Benita Ferrero-Waldner, ancienne Commissaire européenne chargée des relations extérieures et ancienne ministre autrichienne des Affaires étrangères, Sabri Bachtobji, secrétaire d’Etat tunisien auprès du ministre des Affaires étrangères et André Azoulay, conseiller du Roi du Maroc Mohammed VI. L’initiative Pemacs, qui avait fait l’objet d’une discussion lors de la récente visite à Berlin du chef du...
(Business.News 27/02/17)
Le Fonds monétaire international (FMI) a gelé une partie du crédit réservé à la Tunisie, ce qui a poussé le gouvernement à étudier la possibilité de vendre certaines parts dans trois banques publiques au cours de l’année 2017 dans le cadre des réformes du secteur bancaire. Lamia Zribi, ministre des Finances a annoncé, dans une déclaration accordée à l’agence de presse Reuters, que le FMI a fait geler, effectivement, la deuxième tranche du crédit estimée à 350 millions de dollars à cause de la lenteur des réformes exigées par le FMI dont une délégation est attendue à Tunis au mois de mars prochain pour procéder à une évaluation de l’état d’avancement desdites réformes. Mme Zribi a ajouté que le gouvernement...
(Kapitalis 27/02/17)
Le blocage au redressement de la Tunisie est à rechercher du côté des deux moteurs de la dynamique d’ensemble de la société : les secteurs public et privé, tous deux en panne. Par Hédi Sraieb * Essayons de démêler le vrai du faux. Une tâche d’autant plus difficile que les interprétations subjectives ou partisanes ne manquent pas quand elles ne deviennent pas envahissantes. Commençons par énoncer celles qui circulent. Obstacles, freins et blocages Pour certains, les freins, les blocages seraient d’ordre psychosociologiques: manque de repères dont le plus symptomatique serait la perte de la valeur travail. Cette dernière s’observerait à tous les étages du corps social: absentéisme injustifié, turn-over déstabilisant, recul de la motivation au travail appréhendée au travers de...
(Leaders 25/02/17)
Le T.O Thomas Cook-Belgium a annoncé ce vendredi la reprise de ses activités en Tunisie à partir du 8 avril prochain. Lui emboîtant le pas, le voyagiste N° 1 mondial, l’Allemand TUI sera lui aussi de retour, mais n’a pas avancé de date. Les deux T.O avaient suspendu leurs activités au lendemain de l’attentat terroriste contre l’hôtel Impérial Marhaba de Sousse en juin 2015. Jusque-là, les touristes belges désireux de se rendre en Tunisie pouvaient la rejoindre à partir de France ou du Luxembourg, les autorités belges ayant ayant fortement recommandé à leurs ressortissants de s’y rendre après cet attentat.
(Agence Ecofin 23/02/17)
Au regard de la recrudescence des vols de smartphones et des nombreuses saisies d’appareils mobiles contrefaits par la douane, l’Instance Nationale des Télécommunications (INT) de Tunisie a décidé de mettre sur pied un système informatique qui les bloquera désormais. Dans un communiqué publié le 21 février 2017, le régulateur télécoms souligne que la mise en place d’un tel système permettra d’assurer la protection des consommateurs, en matière de santé et de sécurité. D’après l’Instance Nationale des Télécommunications, le système qui permettra de bloquer les téléphones mobiles volés ou contrefaits devrait être opérationnel, d’ici la fin du mois de septembre 2017. Sa mise en œuvre, ainsi que les autres actions relatives au marché parallèle ont été organisées au cours d’une réunion...
(Le Monde 20/02/17)
« Je dois ré-sis-ter pour rester en Tunisie. » A la tête d’une holding dans l’industrie énergétique, Khemais Bahri insiste : il faut « résister à la Tunisie », à son administration, sa bureaucratie, sa petite et grande corruption. Opposant sous l’ancien régime, il n’a jamais tu ses opinions, ce qui lui a valu un an de prison en novembre 1992. Cet ingénieur collectionne les paradoxes : communiste, il joue aujourd’hui le rôle du capitaliste sans en avoir les opinions. Canada, Côte d’Ivoire, Algérie, Tunisie… il gère une dizaine d’entreprises et réalise 20 % de son chiffre d’affaires en dehors du pays. « La société mère tunisienne me fait perdre de l’argent. Le pire, c’est que je ne suis pas...
(Agence Ecofin 20/02/17)
Le projet gazier Gaz du Sud entrera en production en mai 2019. L’annonce a été faite en fin de semaine dernière par un représentant de la société publique du pétrole (ETAP), au sortir d’une séance de travail avec Héla Cheikhrouhou (photo), la ministre tunisienne de l’Energie. Le projet qui est logé sur la concession Nawara, dans la région de Tataouine au sud-est du pays, devrait donner lieu à une production de 600 000 m3 de gaz naturel et permettra de relancer la production d’hydrocarbures nationale qui a chuté de plus de moitié durant les dix dernières années. Pour y arriver, l’ETAP a entrepris de lancer dans quelques semaines un appel d’offres destiné à toutes les composantes du projet, notamment l’installation...

Pages

(Africa Top sports 21/01/14)
Après une journée de pause, les sélections en lice pour la 21e édition de la CAN de handball qui se déroule en Algérie ont investi les salles qui abritent l’événement pour la 4e journée du tournoi masculin. Dans le groupe A, la Tunisie poursuit son parcours sans faute. Opposé au Cameroun pour le compte de la 4e journée, le champion d’Afrique s’est imposé 30-24. Accrocheuse durant les dix premières minutes (7-5), la sélection camerounaise va baisser en intensité au fil du temps pour être menée de 10 buts à la mi-temps, 22-12. Toujours invaincue dans le groupe, la Tunisie affronte l’Egypte ce mardi. Les Pharaons ont également composté leur quatrième victoire de poule en dominant la Libye 27-15. Avant ce...
(Global Net 21/01/14)
La dernière journée du tour préliminaire de la CAN 2014 de Hand-Ball aura lieu aujourd'hui. La sélection féminine affrontera son homologue angolaise à partir de 14h15. Le match sera retransmis en direct par Bein Sports 10 HD. Celui opposant la sélection masculine à son homologue égyptienne débutera, quant à elle à 20H30 et sera rentransmise par Bein Sports HD.
(Jeune Afrique 20/01/14)
Ancien collaborateur de Joseph Blatter, le Français Jérôme Champagne a annoncé le 20 janvier sa candidature à la présidence de la Fifa (élection en mai 2015). Une institution qu'il souhaite à la fois plus forte et plus démocratique. Il s'en explique. Diplômé de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris, et ancien pigiste à France-Football, Jérôme Champagne (55 ans) embrassa par la suite une carrière de diplomate qui le conduisit successivement à Oman, à Cuba, à Los Angeles et au Brésil. Il intégra ensuite le comité d'organisation de la Coupe du monde 1998, en France, puis la Fédération internationale de football association (Fifa), dont le siège est à Zurich, en tant que conseiller, secrétaire général adjoint, délégué aux projets spéciaux, puis...
(El Watan 17/01/14)
Les deux plus grands favoris pour décrocher le titre de la 21e édition du Championnat d’Afrique de handball, la Tunisie et l’Egypte, ont entamé de fort belle manière la compétition, en s’imposant facilement, hier, respectivement face à la Libye et au Sénégal. La Tunisie, championne d’Afrique en titre, a déroulé, lors de son match face au voisin libyen sur le score de 27 à 18, à la coupole du complexe olympique Mohamed Boudiaf, et ce, pour le compte du groupe A. Les Tunisiens ont bouclé la première période sur le score de 13 à 8 avant d’accentuer leur avance en seconde période, s’imposant au final 27-18. Les Tunisiens seront opposés ce soir, à partir de 18h, au Gabon à la...
(APA 16/01/14)
Afrique - La Tunisie (chez les hommes) et l’Angola (chez les dames) seront, à nouveau, les grands favoris de la 21e édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de handball dont le coup d’envoi sera donné ce jeudi à Alger. Enjeu de ces deux compétitions : les trois premiers de chaque tournoi seront qualifiés aux championnats du monde 2015 au Qatar (hommes) et au Danemark (dames). Chez les hommes, la Tunisie, neuf fois championne d'Afrique et tenante du titre, partira avec la faveur des pronostics face à l'Algérie, vice-championne d'Afrique et l'Egypte, soit le trio gagnant de la petite balle continentale masculine depuis des lustres. Avec respectivement cinq et trois titres africains, Tunisiens et Egyptiens dominent la compétition depuis...
(Global Net 16/01/14)
La sélection tunisienne de Hand-Ball s'est imposée, jeudi après-midi, dans le cadre de la première journée du tour préliminaire de la coupe d'Afrique des nations, face à son homologue libyenne 27 à 18. Une simple formalité pour les champions d'Afrique qui ont mené à la pause 13 à 8. En second période, les Tunisiens ont plié le match, prenant une avance de plus de 10 points. Interrogé après le coupe de sifflet final par MFM, le capitaine des "Aigles de Carthage" a déclaré que les premiers matchs du tournoi permettent au sélectionneur de faire tourner l'effectif. Il a ajouté que face à la Libye, les débuts ont été poussifs mais qu'ensuite ses coéquipiers et lui ont déroulé.
(APA 10/01/14)
L’international ivoirien Yaya Gnégnéri Touré a été élu, jeudi soir à Lagos au Nigéria, « ballon d’or africain » 2013, au cours d’une cérémonie organisée par la Confédération africaine de football (CAF). Double lauréat en 2011 et 2012, le sociétaire de Manchester City se succède, ainsi, à lui-même. Pour la 3ème fois de suite, le milieu de terrain ivoirien, Yaya Gnégnéri Touré a été sacré « Ballon d'or » africain à l'issue de la cérémonie de récompense de la 22è édition des Glo CAF Awards, devançant le Nigérian John Obi Mikel et son capitaine de sélection, Didier Drogba, les deux autres nominés du tiercé final. Yaya Touré, 30 ans, grandissime favori, rejoint, avec ce sacre, le Camerounais Samuel Eto'o (2004,...
(AIP 08/01/14)
Abidjan - Au total, 43 pays sur les 54 associations membres de la Confédération africaine de football (CAF) se sont engagés pour les éliminatoires du 19ème Championnat d’Afrique des nations U20 prévu au Sénégal, en 2015. Le Sénégal, pays hôte de cette compétition, est qualifié d’office, indique la CAF, dans un document posté sur son site web. L’Egypte est la championne d’Afrique en titre de cette catégorie. Elle a remporté le 18ème championnat d’Afrique U-20 face au Ghana, en mars 2013. Par contre, l’équipe nationale des moins de 17 ans s’est engagée pour disputer les éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations des moins de 17 ans (Niger 2015), en même temps que 37 autres pays. Le Sénégal s’est également engagé...
(Global Net 08/01/14)
Le président de l'Avenir Sportif de la Marsa, Maher Ben Aissa, a déclaré à Shems FM, que le gardien Zied Jebali ne quittera pas l'ASM cette année et que la stratégie du club ne permet pas de le laisser partir maintenant surtout que le jeune international, Brahim Ben Messaoud n'est toujours pas prêt à lui succéder. Concernant Walid Hichri, Ben Aissa a déclaré que l'ancien axial "Sang et Or" partira contre la somme de 100 mille dinars et qu'il sera de retour en été".
(Africa Top sports 03/01/14)
La Ligue de football de la Tunisie n’a pas pardonné à la Palme de Tozeur. Cette formation de Ligue 1 a été sanctionnée jeudi après les incidents dont ses supporters ont été l’auteur lors de la 11ème journée de championnat et au cours de la rencontre qui l’a opposé à l’Avenir Sportif de la Marsa. En effet, la rencontre avait été interrompue a la mi-temps parce que les supporters de Tozeur, non contents d’un but refusé par l’arbitre à leur club juste avant la pause, se sont introduit dans les vestiaires et tenté de prendre à partie ce dernier. La ligue tunisienne a donc décidé de donner la victoire sur tapis à l’Avenir Sportif de la Marsa. En plus, le...
(Tunisie14 02/01/14)
La 12ème journée de la ligue 1 se dispute le samedi 04 janvier 2014 à 14h00. Voici ci-dessous les désignations arbitres des différents matchs : Stade Radès ESTunis Vs EGS Gafsa (Arbitre: YASSINE HAROUCHE) Stade Zouiten S.Tunisien Vs C.Africain (Arbitre: BEN GHZAIEL GHAZI) Stade de la Marsa AS Marsa Vs S Gabésien (Arbitre JAWADI NASRALLAH) Stade municipal de Grombalia Grombalia Sport Vs CS Sfaxien (Arbitre: JEDIDI SLIM) Stade 15 octobre CA Bizertin Vs LPS Tozeur (Arbitre: LOTFI CHERIF) Stade Olympique de Sousse ESSahel Vs O Béja (Arbitre: YOUSSEF SRAYRI) Stade Ben Jannet US Monastirienne Vs CS Hammam-Lif (Arbitre: KHALED GUIZANI) Stade municipal de Metlaoui ES Métlaoui Vs JS Kairouanaise (Arbitre: MOURAD BEN HAMZA)
(El Watan 02/01/14)
L’équipe du MOB se déplacera cet après-midi à Aïn Draham, tunisie, afin d’effectuer un stage de dix jours qui sera consacré à combler les lacunes et à procéder aux réglages nécessaires en perspective de la deuxième phase du championnat. La délégation béjaouie, qui est composée de 35 personnes dont 25 joueurs, élira domicile à l’hôtel Dar Smaïl à Aïn Draham. Les Béjaouis effectueront une dernière séance d’entraînement ce matin au stade de l’Unité maghrébine, avant de rallier leur lieu de stage par route. Les choses sérieuses commenceront demain, le coach Amrani compte faire disputer à son équipe trois joutes contre des clubs tunisiens et algériens, dont l’US Chaouia. Sur le plan du recrutement, le défenseur de la formation de 2e...
(Kapitalis 31/12/13)
A l'image de ce qui se passe au pays, le sport nous offre désormais plus d'images de confusion et de chaos que celles du beau jeu et du spectacle, à l'instar du match LPST-ASM, ce dimanche, à Tozeur. Le match entre l'équipe locale, la Palme sportive de Tozeur (LPST) et l'Association sportive de la Marsa (ASM) n'a duré qu'une seule mi-temps avant de céder la place au gaz lacrymogène et aux coups de matraques dans les vestiaires. La Ligue de football professionnel n'a pas encore réagi, reportant à jeudi prochain l'annonce de ses décisions... Esprits chauffés et bombes lacrymogènes A Tozeur, les contestations des décisions arbitrales ont été le plat de résistance du match opposant la Palme locale à l'AS...
(APA 26/12/13)
Afrique - Le tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015, initialement prévu en janvier en marge de la 3ème édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), aura finalement lieu au mois d’avril au Maroc, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF). Après un premier tour préliminaire concernant les équipes les moins bien classées, sept poules de quatre sélections seront formées. Les premiers tours des éliminatoires de la CAN 2015 auront lieu juste après la Coupe du monde 2014, programmée du 12 juin au 13 juillet. Les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la phase finale prévue au Maroc. Ces 14 sélections viendront s'ajouter au Maroc, pays organisateur et au Nigeria, tenant du trophée.
(Tunisie14 26/12/13)
L'attaquant tunisien Saber Khelifa est arrivé 8ème au classement des pires transferts de footballeurs en France pour l'année 2013. Le classement en question a été élaboré par le site Maxi Foot en fonction de deux critères principaux: le talent et la performance individuelle du joueur, ainsi que son apport au collectif, et l'investissement financier du club pour recruter le joueur.Saber Khelifa, âgé de 27 ans, a été transféré de l'Evian T.G. à l'Olympique de Marseille pour la somme de 2.5 millions d'euros, mais n'a réussi à marquer qu'un seul but en 22 rencontres. Voici le classement: 1. Geoffrey Kondogbia (20 ans, du FC Séville à Monaco, 20 millions) 2. Nicolas Isimat-Mirin (22 ans, de Valenciennes à Monaco, 4 millions) 3...
(Direct Info 20/12/13)
L’entraîneur de la sélection tunisienne féminine de football (U20), Samir Landoulsi, a convoqué 20 joueuses en prévision du match retour Tunisie- Nigeria, dimanche à Nabeul (14h30), pour le compte du 2e tour du mondial 2014. Le jeune onze national qui a concédé une lourde défaite au match aller (0-4), aura une mission très difficile pour renverser la vapeur et décrocher son billet pour l’ultime tour qualificatif pour la phase finale prévue en 2014 au Canada. Le match sera dirigé par l’arbitre guinéenne Therese Sagno. Liste des joueuses Convoquées : ASF Sahel : Meriem Houij, Zeineb Ben Taher, Salma Ben Hassen, Rania Aouina, Achwak Farhat, Radhia Doghmani; Tunis air Club : Meriem Ben Sassi, Soumaya Amri, Rahma Faker, Chaima Khazri, Imen...
(L'Economiste Maghrébin 19/12/13)
Coup de tonnerre dans le ciel de la capitaine marocaine : l’entraîneur tunisien, Faouzi Benzarti, fraîchement débarqué à Casablanca, a qualifié hier, mercredi 18 décembre, son équipe le Club du Raja Casablanca pour la finale de la Coupe du monde des clubs. Chapeau l’artiste !Jamais impressionnés par l’équipe brésilienne de Monteiro, dirigée de main de maître par la super star Ronaldinho et auteur d’une fabuleuse première mi-temps, les Marocains ont réussi à marquer le premier but à la 52 ème minute grâce à Lajour.Ronaldinho égalise avec une frappe sur coup-franc, dont il a le secret, à la 64ème minute. Les joueurs du Raja n’ont pas baissé les bras, malgré l’égalisation et ont marqué à la 84 ème minute avant de...
(Babnet Tunisie 17/12/13)
La Tunisie a remporté la "coupe du Président" comptant pour le championnat du monde de handball féminin, organisé en Serbie, en battant lundi soir en finale, la Chine par 28-23 (mi-temps 12-11). Le sept national, qui n'a pu assurer sa qualification pour le tour principal en terminant à l'avant dernière place de son groupe, a pris sa revanche de la finale de la coupe du Président perdue en 2011 face à l'Allemagne. La coupe du président : Dimanche 15 décembre : 1re journée République Dominicaine - Algérie 24-29 Paraguay - Australie 23-21 RD Congo - Chine 22-23 Argentine - Tunisie 21-27 Lundi 16 décembre : 2e et dernière journée (à Nis): République Dominicaine - Australie 27/26 (23e-24e place) Algérie -...
(RFI 16/12/13)
Eliminées en phase de groupes, les équipes d’Algérie et de Tunisie de handball ont sauvé l’honneur en matches de classement pour les places 17 à 24 de la Coupe du monde féminine, le 15 décembre 2013 en Serbie. L’Algérie a battu la République dominicaine 29 à 24 tandis que la Tunisie a pris le meilleur sur l’Argentine (27-21) lors de la « Coupe du président ». La RD Congo, en revanche, s’est inclinée de justesse 23-22 face à la Chine. Ce 16 décembre, les Algériennes vont affronter les Paraguayennes tandis que les Tunisiennes vont défier les Chinoises. Face aux Argentines, les Congolaises, tenteront de gagner un deuxième matche durant ce Mondial. A noter enfin que l’Angola, seule équipe africaine qualifiée...
(RFI 16/12/13)
Eliminées en phase de groupes, les équipes d’Algérie et de Tunisie de handball ont sauvé l’honneur en matches de classement pour les places 17 à 24 de la Coupe du monde féminine, le 15 décembre 2013 en Serbie.L’Algérie a battu la République dominicaine 29 à 24 tandis que la Tunisie a pris le meilleur sur l’Argentine (27-21) lors de la « Coupe du président ».La RD Congo, en revanche, s’est inclinée de justesse 23-22 face à la Chine.Ce 16 décembre, les Algériennes vont affronter les Paraguayennes tandis que les Tunisiennes vont défier les Chinoises. Face aux Argentines, les Congolaises, tenteront de gagner un deuxième matche durant ce Mondial. A noter enfin que l’Angola, seule équipe africaine qualifiée pour les 8es...

Pages

(La Presse 06/06/13)
Il semble que la scène de Carthage renaîtrait de ses cendres, c’est-à-dire qu’on retrouvera les débris d’une Carthage diversifiée, plurielle, florissante et surtout majestueuse, comme on l’a toujours rêvée et voulue. Longtemps considéré comme un événement prestigieux et de dimension internationale, le festival de Carthage a accueilli les artistes, les troupes et les ballets les plus connus : Louis Armstrong, Ray Charles, Joe Cocker, Mikis Théodorakis, Wadiï Essafi, Sabah Fakhri, Warda, Lotfi Bouchnaq, Georges Wassouf, Dalida, Charles Aznavour, Eros Ramazzotti, le ballet Bolchoï... A partir de la fin des années 1990, ce festival a connu une nette régression avec des programmations favorisant la musique de variété et réservant une large marge à des artistes de second ordre élevés au rang...
(La Presse 05/06/13)
Dérangeant, voire embarrassant, est le propos de Elle ne pleure pas, elle chante, le film adapté du roman éponyme de la romancière française Amélie Sarn, programmé dans les Journées du cinéma européen et projeté avant-hier, à l’espace Mad’Art. C’est au sujet tabou de l’inceste que le réalisateur, Philippe de Pierpont, s’est attaqué. Ce film qui a déjà fait l’objet d’une adaptation en bande dessinée par Corbeyran et Thierry Murat en 2004, a été largement soutenu par de nombreuses associations d’aide aux victimes des agressions incestueuses. Mais au-delà du sujet lourd du film, loin du trait dur et épais de l’histoire, le réalisateur belge fait bel et bien acte de cinéma, avec ce corps et cette voix d’un être en souffrance...
(La Presse 04/06/13)
On dit que c’est en jouant qu’un enfant devient créatif. Pour Amina Srarfi, c’est en chantant qu’on peut inculquer toutes les valeurs humaines à l’enfant. C’est ce qui résulte du projet pédagogique «Choralia» de Srarfi, monté il y a deux ans, qui vise à amener les enfants à apprendre et à présenter des chansons du patrimoine tunisien, maghrébin et d’autres morceaux arabes qui célèbrent la paix, la tolérance, la fraternité... Les chorales Amina Srarfi, d’El Bouhayra et du collège Pierre Mendès-France, réunies dans l’association «Les rossignols chantent», étaient ainsi présentes samedi dernier au Théâtre municipal de Tunis pour un récital, dont l’invité d’honneur était le chanteur Kamel Raouf Nagati. Tout au long du spectacle, ces petits anges nous ont épatés...
(La Presse 03/06/13)
Souvent, il reçoit des amis; parfois, il joue au théâtre ; toujours, il vend des bouquins. Lotfi Hafi, libraire et galeriste de profession, n’aime pas trop parler de son passé ni de ses études —pourtant si intéressantes— à l’Université. Il préfère vivre l’instant présent, décoder les mots, échanger des livres et des idées. Plus que l’esprit, c’est le rire qui le touche le plus. Rien ne semble perturber son corps de... balaise. Même pas le fait que les affaires ne marchent pas tellement et qu’en cette période trouble, les Tunisiens achètent de moins en moins des livres. Mais s’il y a une chose dans la vie qui peut influencer ses humeurs, c’est bien le goût des autres. Cela fait exactement...
(La Presse 31/05/13)
Le coup d’envoi de la 20e édition des Journées du cinéma européen a été donné, mardi 28 mai 2013, au CinéMad’art à Carthage. Venus nombreux pour assister à l’ouverture de ce festival, devenu tradition, les spectateurs ont pu découvrir le film français Ombline, premier long métrage de son auteur et réalisateur Stéphane Cazes. Un film fort émouvant au discours réaliste qui vous prend par la main pour vous immerger dans le milieu carcéral féminin, en s’intéressant plus particulièrement au sort des femmes qui accouchent en prison. Le film pose des questions que tout le monde a dû un jour se poser sur le sort de ces détenues nouvellement mamans, sur les conditions dans lesquelles naissent leurs bébés et surtout sur...
(Les Dépêches de Brazzaville 30/05/13)
Du 9 mai au 8 juin 2014 aura lieu à Dakar, au Sénégal, la Biennale de l'art africain contemporain. Ce festival, qui accueillera de nombreux artistes et professionnels des arts visuels de l'Afrique et du monde, lance un appel à candidatures pour l'exposition internationale Dak'Art 2014. Les artistes contemporains africains et de la diaspora africaine peuvent poser leur candidature jusqu'au 15 septembre 2013. Ce festival est l'un des plus grands rendez-vous dédiés à l'art africain contemporain. La onzième édition regroupera de nombreux artistes et professionnels des arts visuels de l'Afrique et du monde. Ce sera un moment important de réflexion sur les métiers de l'art. « Si autrefois, les artistes traitaient directement avec leurs clients, le marché de l'art tel...
(La Presse 30/05/13)
L’idée est née d’une curiosité, d’une sensibilité, d’une volonté aussi de rendre justice à ces artisans inconnus, à ces mains anonymes, à ces artistes de l’ombre. D’un désir, également, d’aider à développer ce secteur, aujourd’hui en difficulté. En un mot, de rendre hommage à ces artisans créateurs qui enchantent notre quotidien par la qualité de leurs produits, la beauté de leurs matières, la justesse de leurs proportions, le respect de leur filiation et l’humilité de leur travail. Halima Gouyette, épouse de l’ambassadeur de France en Tunisie, s’était, dès son arrivée dans notre pays, intéressée à ce patrimoine millénaire dont la profondeur des souks et celle des campagnes préservent l’héritage. Elle trouva plutôt qu’une, plusieurs oreilles attentives et réceptives. Peu à...
(France 24 28/05/13)
La Palme d'or d'Abdellatif Kechiche est accueillie avec émotion et fierté en Tunisie. Le film a pourtant peu de chances d'être projeté dans ce pays où l'homosexualité est non seulement taboue mais toujours punie par la loi. L’impression que quelques poussières d’or de la Palme ont traversé la Méditerranée jusqu’en Tunisie. Que la fierté d’Abdellatif Kechiche est contagieuse à tout un pays. De ce côté de la rive, les confrères du réalisateur, les cinéphiles et certaines figures politiques ne tarissent pas d’éloges au sujet de "l’enfant du cinéma tunisien", devenu nouvelle coqueluche du cinéma mondial depuis qu’il a remporté la Palme d’or au Festival de Cannes pour son film "La vie d’Adèle, chapitre 1 et 2". Abdellatif Kechiche, né en...
(CRI 28/05/13)
Au total 46% des Tunisiens se veulent encore indécis sur leur choix dans le cas d' élections législatives et 35,5% en cas des présidentielles, selon la 17e vague du baromètre politique (mai 2013) de l' Institut tunisien de sondage 3C Etudes présenté lundi lors d' une conférence de presse à Tunis. En cas d' élections législatives, 33,8% des électeurs votaient pour le parti opposant Nidaa Tounes (Appel de Tunisie) dirigé par l' ancien Premier ministre tunisien Béji Caïd Essebsi (2011). Appel de Tunisie devance le parti islamiste Ennahdha (29,4%) qui dirige actuellement la coalition majoritaire au pouvoir. Coalition de parti d' extrême gauche, le Front populaire vient en troisième position avec 11,6% des voix en cas d' élections législatives, toujours...
(La Presse 27/05/13)
Emotion, applaudissements, bravos : La vie d’Adèle a triomphé sur la scène du Grand Théâtre Lumière non seulement en raflant la Palme d’or mais en recueillant aussi considération et reconnaissance pour ses actrices et toute son équipe. Ainsi en a décidé le jury de cette édition présidé par le cinéaste américain Steven Spielberg. C’était attendu et nous avons annoncé La vie d’Adèle comme le film du festival tant le Franco-Tunisien Abdellatif Kechiche a séduit la Croisette avec cette histoire d’amour d’une rare intensité et où il capte la métamorphose d’une adolescente en quête de soi. Son style particulier entre passion, sensualité et vivacité, l’intelligence de ses dialogues, sa façon de s’approcher des visages comme pour pénétrer l’âme de ses personnages...
(La Presse 24/05/13)
Un triomphe critique et public a été réservé hier, après sa projection au Grand Théâtre Lumière, à La vie d’Adèle du réalisateur franco-tunisien Abdellatif Kechiche. Pour la première fois en compétition à Cannes, Kechiche s’est confirmé d’un film à l’autre au fil de son parcours entamé depuis La Faute à Voltaire jusqu’à Vénus noire, en passant par L’Esquive et notamment La Graine et le mulet avec lequel il a raflé plusieurs Césars et le grand prix du jury à Berlin. Les critiques de la presse et des journaux électroniques français sont unanimes et dithyrambiques du genre : «Kechiche s’impose comme un nouveau sommet de la compétition de ce 66e festival de Cannes» ou «Impossible que cette Vie d’Adèle ne se...
(La Presse 23/05/13)
A mi-parcours la 66e édition du festival de Cannes s’égrène avec toujours en tête du box-office de la compétition Le Passé de l’Iranien Ashgar Farhadi. En attendant La vie d’Adèle du Franco-Tunisien Abdellatif Kechiche et Nebraska de l’Américain Alexandre Payne, Only God Forgives (Seul Dieu pardonne) de Nicolas Winding projeté, hier, a suscité un accueil mitigé, entre applaudissements et huées. Avec cet opus, le réalisateur danois signe sa deuxième participation à la compétition du festival de Cannes qu’il a déjà fréquenté avec Drive avec lequel il a remporté le prix de la mise en scène, il y a deux ans. Le film met en scène une histoire de vengeance déjantée d’une violence rarissime. L’action se déroule à Bangkok où Julian...
(La Presse 22/05/13)
La tendance au film se focalisant sur le monde de la musique se dessine avec force dans la compétition de cette 66e édition du festival de Cannes. Après Inside Llewyn Davis des frères Cohen qui a mis en scène un chanteur de folk, c’est au tour de Behind the candelabra de StevenSoderbergh d’évoquer un autre genre, le music-hall. Ce retour au passé dans la plupart des films de la compétition se veut-il une fuite du présent ? On dirait en tout cas. Bref, rappelons qu’il y a 25 ans, le réalisateur américain Steven Soderbergh remportait la Palme d’or avec son premier long métrage Sex, mensonges et Vidéo, cette année il revient en compétition avec Behind the candelabra ou Derrière le...
(La Presse 21/05/13)
Enfin un peu de soleil sur la Croisette après une pluie incessante. Cependant, les films de la compétition officielle n’ont pas tous brillé de mille feux. A preuve, hier les festivaliers ont abondamment sifflé Wara no tate ou Bouclier de paille du Japonais Takashi Miike. Pourtant, la fable est simple : un vieux milliardaire, Ninagawa, met à prix la tête de Kiyomaru, l’homme qui a violé et assassiné sa petite-fille de 8 ans. Des millions d’ennemis potentiels vont se dresser sur la route des policiers chargés d’escorter Kiyomaru, qui s’est rendu à la police, de Fukuoka jusqu’à Tokyo, transformant leur périple de 880 km en une poursuite infernale. La suite, on la devine: tout le monde veut descendre l’assassin afin...
(La Presse 17/05/13)
Le 11 mai au 4e art, Imed Jemaa était au rendez-vous avec son nouveau spectacle coproduit avec le Théâtre national et le Goethe Institut. C’est dans le cadre du Théâtre Demain, un projet germano-tunisien que la première de «Sala» a été donnée. De «Hala» (galère), le dernier spectacle de danse de Jemaa qui a été représenté il y a un mois, jusqu’à «Sala» (salle), on remarque que l’approche du chorégraphe est visible : elle s’inscrit dans la transcendance du corps qui dépasse les états, afin de franchir les frontières entre les salles intérieures et extérieures, c’est-à-dire entre ce qui nous habite et nous persécute sans que nous en soyons conscients et le monde qui nous entoure et nous enclave de...
(Libération 17/05/13)
Il aura fallu un an et demi de tergiversations politiques et de pressions de la société civile pour que naisse au début du mois la Haute Autorité indépendante de la communication audiovisuelle, la tant attendue Haica. Un équivalent tunisien du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) français, chargé d’une mission épineuse : remettre un peu d’ordre dans la pagaille du paysage médiatique post-Ben Ali. « L’héritage est lourd et les choses se sont encore compliquées après la révolution. Il règne une forme d’anarchie, une liberté sans garde-fous », décrit Riadh Ferjani, un de ses membres. Avec l’instance provisoire de la magistrature et celle en charge de l’organisation des élections, la Haica est considérée comme indispensable à la bonne marche de la...
(La Presse 15/05/13)
L’humoriste français Guy Bedos était parmi nous, la semaine dernière, pour prendre part à la campagne «Pour la Tunisie qu’on aime». Cette initiative, qui vise à donner une belle image de la Tunisie post-révolutionnaire et qui lui a permis de rencontrer le public tunisien, a constitué une occasion pour lui poser quelques questions. Ecoutons-le. Vous dites dans votre sketch donné au Théâtre municipal, qu’en France, ça ne va pas très bien. Que dire alors de la Tunisie d’aujourd’hui? Je suis fasciné par l’intelligence des Tunisiens qui réfléchissent sur l’avenir de leur pays. Nous ne sommes pas venus pour leur donner des leçons. Beaucoup de gens ici trouvent le temps un peu long entre les actions et les résultats. C’est le...
(L'Humanité 15/05/13)
C’est l’une des voix les plus populaires de la Tunisie nouvelle, issue de la Révolution de jasmin il y a presque deux ans et demi. Effervescence encore pleine d’incertitudes, alors que les salafistes commencent à donner du fil à retordre au pouvoir en place, et que le projet de Constitution, issu d’âpres négociations entre laïcs et religieux, ne garantit ni la liberté de conscience, ni l’égalité des sexes. Mais Lotfi Abdelli en est convaincu: la révolution est jeune et il s’agit de ne pas baisser les bras. L’humoriste, né en 1970 à Tunis, a fait ses premiers pas sur scène comme danseur avant de faire carrière à la télévision et au cinéma. En 2007, il était sacré meilleur acteur pour...
(Soir Info 19/04/13)
Les mamans de Côte d'Ivoire et d’Afrique seront célébrées à la clôture du Salon africain de la femme (Saf), le 25 mai 2013, au Plateau, lors d'un dîner gala. Le Saf organisé par la structure d' événementiel et de communication Ozivoire et destiné à la femme âgée de 18 ans et plus, ouvrira ses portes au grand public, du 22 au 25 mai 2013, à la Caistab. Ces informations ont été données par la directrice générale de la structure organisatrice, Marie Thérèse Boua, lorsqu’elle était face à la presse, récemment, à Cocody. Selon elle, ce salon sera un espace ou la cible trouvera des réponses à toutes ses préoccupations concernant la mode et le style, la beauté et l’esthétique, la...
( 21/03/13)
Grâce à la collaboration de l’Institut culturel italien et du théâtre de la Ville de Tunis, nous avons pu admirer le concert du Quartet Italien de Marco Castelli, donné à la bonbonnière. Un moment unique. Rien que de la belle musique. Un voyage exaltant offert par le Quartet Italien de Marco Castelli qui a ravi le cœur des spectateurs, venus nombreux pour découvrir la métamorphose des œuvres classiques de Verdi, devenues aux couleurs jazzy. Pour l’histoire, la création de ce quartet remonte à 1987. C’est un groupe éclectique qui propose un mélange de jazz et de différents genres musicaux, tels que l’afro, le ska, le reggae ou encore les rythmes latinos, qu’il transforme en une mosaïque musicale méditerranéenne. En plus...

Pages

(La Croix 10/05/17)
À quelques mois des premières élections municipales depuis la révolution tunisienne, le climat politique, économique et social s’alourdit avec la démission de trois des neuf membres de l’instance indépendante chargée des élections. Le président du corps électoral tunisien, Chafik Sarsar, tient une conférence de presse pour annoncer la date officielle pour les prochaines élections municipales du 3 avril 2017 à Tunis. La Tunisie tient des sondages municipaux le 17 décembre, la première du pays depuis sa révolution 2011, a annoncé la commission électorale. Le président du corps électoral tunisien, Chafik Sarsar, tient une conférence de presse pour annoncer la date officielle pour les prochaines élections municipales du 3 avril 2017 à Tunis. La Tunisie tient des sondages municipaux le 17...
(La Tribune 10/05/17)
Il s’est enfermé dans un mutisme qui tranche avec le fracas provoqué par sa démission. Sans donner d’explication sur les causes profondes, Chafik Sarsar, le président de l'Instance supérieure indépendante électorale a rendu le tablier en évoquant un manque de transparence et d’impartialité. Dans son sillage, douze de ses collaborateurs ont choisi de l’imiter, faisant craindre le déclenchement d’une crise politique qui pourrait mener au report des élections municipales 2017. Il indique ne pas vouloir trahir son serment «d'œuvrer à des élections libres et transparentes» en Tunisie. La démission surprise, ce mardi 9 mai, de Chafik Sarsar et d'une partie de son équipe a fait grand bruit en Tunisie. Le président de l'Instance supérieure indépendante électorale (ISIE), qui s'est dit...
(Le Monde 10/05/17)
Tunisie : « Et sinon la santé, ça va ? » (2/4). Depuis 2000, les établissements privés se multiplient de façon anarchique, jusqu’à saturation du marché des spécialistes. Par Frédéric Bobin (Tunis, correspondant) Ouverte en 2014, la polyclinique des Jasmins, à Tunis, est l’un des fleurons des établissements privés de Tunisie. Tout est si propre, aseptisé, organisé. A l’accueil de la polyclinique des Jasmins, au cœur du « Centre urbain nord », le nouveau quartier d’affaires de Tunis où des chantiers continuent d’accoucher d’immeubles flambant neufs, on reçoit cérémonieusement le visiteur. Il faut dire qu’on est loin de la foule de l’hôpital public, de ses attentes interminables, de son ambiance nerveuse… La clinique des Jasmins est l’un des fleurons des...
(Jeune Afrique 09/05/17)
De violents affrontements ont éclaté dimanche dernier au stade de Radès entre des supporters et les forces de l'ordre pendant le match Club africain-Espérance de Tunis. Des incidents qui nuisent une nouvelle fois au football tunisien et interpellent le gouvernement, comme le montre Inès Ben Othman dans son documentaire « Attitude ». « La violence dans les stades a atteint des proportions intolérables, mettant en danger la vie des gens », a déploré le 1er mai la ministre de la Jeunesse et du Sport, Majdouline Cherni, au lendemain des violences commises lors du derby de la capitale. D’après un communiqué du ministère de l’Intérieur, « plus de 10 officiers et agents de sécurité ont été blessés » au cours du...
(Jeune Afrique 09/05/17)
Confondu par des fuites à répétition, le patron de Nessma TV se retrouve dans une position aussi fâcheuse qu’embarrassante. Mais il ne désarme pas. Avec la fuite, le 17 avril, sur les réseaux sociaux de l’enregistrement d’une réunion à Nessma TV, c’est un avis de gros temps qui menace Nabil Karoui, patron de la « chaîne de la famille », créée en 2007. En des termes véhéments et outranciers, il y fait part de son intention de traîner dans la boue I Watch, affiliée à Transparency International, qui lutte contre la corruption des gouvernements et organismes étatiques. Évasion fiscale ? Il y a environ un an, l’ONG avait pris pour cible Nabil Karoui, 53 ans, et son frère Ghazi, 52...
(Le Point 09/05/17)
« Un score à la Ben Ali », s'amuse un Tunisien, lundi matin, lorsqu'il découvre les résultats français. Au second tour de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron a rassemblé près de 94 % des votants sur le sol tunisien. Un chiffre qui rappelait ceux du dictateur déchu, systématiquement réélu après un simulacre électoral. Voilà pour le clin d'œil. Au premier tour, le candidat d'En marche ! avait conquis 38 % des votants, 2 766 bulletins très exactement. Le 7 mai, ils ont été 7 129 à opter pour Macron contre 460 pour Marine Le Pen. La candidate du Front national, en terre très défavorable, signe un score famélique de 6,06 %. Les usages diplomatiques ont immédiatement été appliqués. Béji Caïd Essebsi,...
(Le Point 08/05/17)
À vingt jours du début du mois de ramadan, le pouvoir tunisien vit des moments difficiles. Au point que le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a décidé de s'adresser aux Tunisiens lors d'un meeting organisé à Tunis dans huit jours. Depuis le palais des congrès, BCE tentera de reprendre la main comme il l'avait fait l'an dernier, quatre jours avant le commencement du ramadan. En 2016, très raminagrobis, il avait constaté que le chef du gouvernement Habib Essid ne pouvait plus continuer efficacement son action. Ce haut fonctionnaire, peu à l'aise avec la ...
(RFI 08/05/17)
En Tunisie, une activité lucrative s’est développée à grande vitesse ces dernières années : les fouilles illégales sur les sites archéologiques. Faouzi Mahfoudh, directeur général de l’Institut national du patrimoine (INP), a annoncé que les services de douanes ont intercepté 22 000 objets archéologiques en provenance de fouilles illégales. Faouzi Mahfoudh est notre invité ce dimanche, il est interrogé par Houda Ibrahim. « Ce chiffre-là est la somme des pièces archéologiques et culturelles qui sont interceptées depuis l’année 2011. Le cumul sur six ans à peu près, fait que nous avons actuellement dans les réserves de l’INP, la somme de 22 000 pièces. Il va s’en dire que lorsque l’on intercepte un trésor de monnaie, le trésor peut contenir parfois...
(Zone Bourse 08/05/17)
Lorsqu’on lui demande de parler de Tunisair, le ministre tunisien du Transport, Anis Ghédira commence par nous parler de la visite qu’il a dernièrement reçue dans son bureau, de la part de l’ambassadeur de Hongrie. «Il demandait l’ouverture d’une desserte aérienne entre Tunis et Budapest, pour désenclaver son pays et sa capitale pour les besoins de son commerce et de l’investissement dans et en dehors de son pays». Et le ministre d’expliquer, comme s’il voulait répondre indirectement àune question que nous lui poserions, que «la raison en est que la Hongrie a vendu sa compagnie aérienne, la privant ainsi d’une société qui contribue àla mise en application des politiques de l’Etat». Et d’y venir de façon plus directe, en indiquant...
(Le Monde 08/05/17)
Hôpital public sinistré, développement anarchique des cliniques, fuite des cerveaux... Autrefois cité en exemple, le système sanitaire tunisien est en crise. LE MONDE Le 07.05.2017 à 18h31 Le 8 février 2016, à Tunis, lors d’une manifestation des personnels de santé. En 2015, des militants de la société civile s’étaient indignés, photos à l’appui, de l’état d’insalubrité de l’hôpital Habib-Bourguiba de Sfax, dans l’est de la Tunisie. « Il faut absolument dénoncer cette catastrophe. Même les professionnels de la santé sont en danger. Des patients en souffrance sont obligés de s’asseoir à même le sol en attendant d’être pris en charge, et cela peut durer des heures », déclarait alors Mohamed Ben Beya, auteur des clichés et secrétaire général de l’Association...
(Le Monde 08/05/17)
Tunisie : « Et sinon la santé, ça va ? » (1/4). Etablissements sous-équipés, praticiens tentés par le privé… Tels sont les maux qui rongent le système sanitaire du pays. Par Frédéric Bobin (Tunis, correspondant) Don du sang à l’hôpital Sahloul, à Sousse, en faveur des rescapés de l’attaque terroriste du 26 juin 2015. En marchant vers l’ambulance, Boulbeba Makhlouf croise un petit groupe de patients. Certains sont penchés sur leurs béquilles, d’autres ont le bras plâtré ou bandé. La procession est laborieuse sur l’allée pentue coiffée de pins. Le Kef est une cité qui dégringole sur le flanc d’une petite montagne, dans le nord-ouest de la Tunisie, alors son hôpital pique du nez vers la plaine verdoyante en contrebas...
(La Libre 08/05/17)
On sait que le tourisme, secteur économique vital pour la Tunisie, souffre de l’instabilité qui a suivi la révolution de 2010-2011 et des attentats terroristes de 2015. Mais saviez-vous que les compagnies Tui et Thomas Cook ont repris leurs liaisons avec la Tunisie depuis le 31 mars, et que le gouvernement belge a assoupli les conseils aux voyageurs s’y rendant? Balade orientale en Tunisie. Le fort d’Hammamet L’amateur de vue imprenable y trouvera largement son compte. Située sur la côte sud-est du cap Bon, à environ soixante kilomètres de Tunis, Hammamet a acquis une réputation de villégiature renforcée par son port de plaisance. Mais avant même de porter son nom actuel, la ville se résumait à un fort, comme il...
(TV5 06/05/17)
Le parlement tunisien a voté ce 26 avril la suppression de toute condamnation automatique à la prison ferme pour détention ou consommation de stupéfiants, à commencer par le cannabis. L’abrogation de cette loi héritière du régime de Ben Ali a été également rendue possible par le soutien d'Ennahdha, parti issu de l’islam politique. Une position surprenante, mais qui n’étonne pas ces membres de la société civile tunisienne. Témoignages. C’est une forme de soulagement pour Hazem Ksouri, avocat et membre de la société civile tunisienne. Ce défenseur des droits plaidait pour une refonte de la loi relative aux stupéfiants. "Près d’un tiers des personnes qui croupissent dans nos prisons surpeuplées effectuaient des peines de prison pour la consommation d’un simple joint...
(Jeune Afrique 05/05/17)
Avant de se rendre à Tripoli, en Libye, le chef de la diplomatie britannique, Boris Johnson, a passé quelques heures à Tunis mercredi. Le ministère tunisien des Affaires étrangère a notamment saisi l'occasion de sa visite pour appeler la Grande-Bretagne à réviser ses conseils à ses ressortissants désireux de visiter la Tunisie. En 2015, après l’attentat de Sousse (38 touristes tués, dont 30 Britanniques), le Foreign Office avait recommandé aux touristes britanniques de quitter la Tunisie en déconseillant tout voyage « non essentiel » dans ce pays. Et d’éviter certains endroits tels que « le Mont Chaâmbi et ses alentours » ainsi que des zones aux frontières avec l’Algérie et la Libye.
(MondAfrique 05/05/17)
Alors que le conseil d'administration de Tunisie Télécom doit se réunir le 5 mai, les médias mauritaniens, notamment Mohamed Vall Ould Alem sur le site Mauriweb, dénoncent les fraudes douanières dont se rend coupable sa filiale mauritanienne Mattel. Arrivée sur le marché mauritanien en l’an 2000 comme premier opérateur Gsm du pays, le groupe Mattel avait suscité de grands espoirs chez ses actionnaires et parmi le personnel mauritanien. Le groupe participait à la bonne santé de l’environnement économique national en l’ouvrant sur les technologies nouvelles et les communications rapides…. En queue de peloton La maison mère Tunisie Telecom lui avait assigné une équipe dirigeante, composée pour l’essentiel de vieux cadres incompétents et en fin de carrière (pré-retraite), et qui n’avaient...
(Jeune Afrique 04/05/17)
De "sérieuses menaces" pèsent toujours sur les journalistes tunisiens, six ans après la fin du régime de Ben Ali, alerte la profession. À l'occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, proclamée le 3 mai, plusieurs associations dénoncent un recul de la liberté d'expression dans le pays. « Il ne peut y avoir de démocratie sans liberté de la presse », a affirmé mercredi Néji Bghouri, le président du Syndicat des journalistes tunisiens (SNJT). Présentant le rapport annuel du syndicat en conférence de presse, il a dénoncé un harcèlement judiciaire à l’encontre de certains journalistes ainsi que des tentatives de mainmise sur les médias. Selon ce rapport, plus de 180 cas de « licenciements abusifs » de...
(Jeune Afrique 04/05/17)
Peine de mort, torture, discriminations, pauvreté ou encore migration font partie des thèmes abordés mardi par les membres du Conseil des droits de l’Homme. Dans le cadre de l’examen périodique universel des Nations unies, la situation en Tunisie y était examinée pour la troisième fois depuis 2008. Une délégation tunisienne menée par Mehdi Ben Gharbia, ministre des Relations avec les instances constitutionnelles, s’est rendu le 2 mai au siège des Nations unies à Genève pour discuter du rapport de la Tunisie sur les droits de l’Homme avec 47 pays membres. L’examen repose sur plusieurs documents : un rapport national du gouvernement tunisien, ainsi que des rapports de membres de la société civile tunisienne et d’organisations des droits de l’Homme. Réformer...
(Jeune Afrique 04/05/17)
Le dernier roman de l'écrivaine Thérèse Fournier, « Nador », raconte l'histoire d'une famille d'expatriés à Tunis, aux prises avec les charmes et les dangers du pays sous la dictature benaliste. Corruption, surveillance constante via des indics, pressions, justice pro-étatique... plongée dans le quotidien du pays, huit ans avant sa révolution. En 2002, la famille Duquesne s’installe en Tunisie, sous la dictature du président Zine el-Abidine Ben Ali. Les mois passent, et Gabrielle peine à s’adapter à la vie d’expatriée. D’autant qu’elle voit son époux s’éloigner peu à peu, obnubilé par une affaire de corruption et par sa jolie secrétaire. Des vies qui s’entrechoquent, aux prises avec les charmes et les dangers du pays. Sillonnant la Méditerranée en bateau, l’auteure,...
(RFI 03/05/17)
En Tunisie, le premier président post-révolution vient de prendre la tête du mouvement Al Irada («la volonté») à l'issue de son congrès lundi 1er mai. Moncef Marzouki, ancien opposant au régime de Ben Ali, a créé ce mouvement quelques mois après sa défaite à l'élection présidentielle de 2014. Le congrès d'Al Irada survient à peine plus de six mois avant les élections municipales. Et le petit parti de Moncef Marzouki n'est pas le seul à s'y préparer. Depuis sa défaite contre l'actuel président, il y a deux ans et demi, Moncef Marzouki n'a plus aucun mandat. Et le parti qu'il avait créé sous la dictature de Ben Ali n'a obtenu que quatre sièges aux élections législatives de 2014. Malgré tout,...
(Jeune Afrique 03/05/17)
Mohamed Talbi, historien et islamologue tunisien, défenseur d’un islam ouvert, est décédé le 1er mai à l’âge de 95 ans. « Une lumière s’est éteinte », peut-on lire sur les réseaux sociaux. Le président Béji Caïd Essebsi, lui, a exprimé sa « profonde tristesse » après la disparition de cet « intellectuel libre, réformiste audacieux et militant national qui a toujours lutté pour la liberté et l’humanité. » Il a également salué « son engagement et sa fervente détermination à défendre ses opinions » en toutes circonstances. Franc-parler Et c’est ce que beaucoup retiendront de lui : son franc-parler, ses prises de position, son audace. Pour preuve, quelques-unes des citations de celui, profondément croyant, qui se disait lui-même « historien...

Pages