Dimanche 19 Novembre 2017

Tunisie

(Kapitalis 16/07/16)
La séance d’audition de Slim Azzabi, ministre-directeur cabinet présidentiel, par la Commission de la législation générale, vendredi, a failli tourner au pugilat. Le différend n’a pas opposé le représentant du président de la réplique et les députés, mais certains membres de la commission. C’est Noomane El Euch (Courant démocratique) qui, le premier, a mis le feu aux poudres. Au moment de clôturer son plaidoyer contre le projet de loi de réconciliation économique, le député a remercié ceux qui soutiennent ce texte de «leur bêtise politique» qui, selon lui, offre aux membres de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) hostiles à ce texte de se distinguer. Il n’en fallait pas plus pour que les députés de Nidaa Tounes et d’Ennahdha lui...
(Kapitalis 16/07/16)
La chanteuse syrienne Mayada El Hanawi renoue avec le public tunisien en se produisant dans le cadre du Festival international de Hammamet. Le concert, qui aura lieu, samedi soir, au théâtre de plein air du Centre culturel international de Hammamet, permettra aux amateurs du tarab arabe de passer une très agréable soirée avec l’une de ses plus prestigieuses représentantes. Mayada El Hanawi est née à Halab en Syrie de parents mélomanes qui transmettent leur passion pour la musique à leur petite fille. Découverte en 1976 par le grand Mohamed Abdelwahab qui l’initia à l’art du chant, elle est aujourd’hui dotée d’une discographie créée pour elle par les plus grands paroliers et compositeurs, à l’image de Mohamed Al Mougui ou encore...
(RFI 16/07/16)
L'attentat de Nice suscite beaucoup d'émotion sur le continent africain, où pas moins de 20 000 personnes ont été tuées depuis 2002 dans des attaques terroristes. Les messages de consternation et de solidarité des chefs d'Etat et de gouvernement africain se sont multipliés hier. Des sentiments partagés par les populations, notamment dans des pays récemment victimes d'actes terroristes. Des réactions recueillies par Anthony Fouchard, Jihanne Bergaoui, et Sébastien Jedor.
(AFP 15/07/16)
Trois Tunisiens ont été tués dans l'attaque commise jeudi à Nice (sud-est de la France) par un Franco-Tunisien qui a fait plus de 80 morts, le jeune fils d'une de ces victimes étant en outre "porté disparu", ont indiqué vendredi les autorités. Une jeune femme, "Olfa Bent Souayah, née en 1985", est décédée dans l'attentat, a indiqué le ministère tunisien des Affaires étrangères dans un communiqué. Son fils, âgé de quatre ans, est "porté disparu", a-t-on précisé de même source. Un quinquagénaire, Abdelkader Toukabri, originaire de Béja (nord) et qui travaillait comme mécanicien à Nice, a également été tué, a ajouté le ministère, relevant que cela portait à trois le nombre des victimes tunisiennes. Plus tôt dans la journée, Tunis...
(AFP 15/07/16)
"Ca ne passera pas": des ONG tunisiennes et internationales ont lancé vendredi une nouvelle initiative contre un projet de loi dit de "réconciliation" qui prévoit l'amnistie pour des faits de corruption en échange d'un dédommagement. Proposé l'an dernier par le président Béji Caïd Essebsi, ce projet de loi prévoit l'amnistie de personnes, notamment des hommes d'affaires et des anciens du régime du président déchu Zine El Abidine Ben Ali, poursuivies pour corruption en échange d'un remboursement des sommes indûment gagnées et d'une pénalité financière. Après une première vague de contestations l'été dernier, les critiques de la société civile ont refait surface, alors que le texte est à l'étude devant une commission du Parlement en vue de son adoption. "Ce projet...
(AFP 15/07/16)
La Tunisie a condamné avec force vendredi l'attaque commise par un Franco-tunisien qui a fait au moins 84 morts à Nice (France), son président Béji Caïd Essebsi appelant à une "réponse forte" face au terrorisme. Dans un communiqué, les autorités à Tunis ont en outre annoncé qu'au moins un ressortissant tunisien, Bilal Labaoui, âgé d'une trentaine d'années et originaire de Kasserine (centre), avait été tué dans l'attaque jeudi soir. Une enquête judiciaire a par la suite été ouverte par le pôle antiterroriste, a indiqué à l'AFP le porte-parole du Parquet, Sofiene Sliti. "La Tunisie condamne fortement l'attaque terroriste lâche à Nice" et "exprime ses vives condoléances à la France et à son peuple", a indiqué dans un communiqué le ministère...
(RFI 15/07/16)
En Tunisie, un groupe audiovisuel est accusé par l'ONG I Watch de corruption et d’évasion fiscale. Le groupe des frères Karoui qui détient la télévision privée Nessma annonce avoit porté 21 plaintes contre l'ONG de lutte contre la corruption. La corruption, un phénomène qui est loin d'avoir disparu en Tunisie, plus de 5 ans après la chute de Ben Ali et de sa belle-famille... Et les outils pour combattre ce fléau font encore défaut.
(Global Net 15/07/16)
Le jour même de sa nomination en tant que première ministre de la Grande-Bretagne, Theresa May nomme son gouvernement, et annonce la ligne directrice de sa politique, celle d’opérer la sortie du Royaume Uni de l’Union européenne et d’en faire un succès. Il n’y aura pas un second référendum, ni une autre tentative de rester dans l’UE, a affirmé celle qui a désigné un ministre chargé du Brexit, David Davis pour conclure le divorce avec l’Europe. Même si elle était pendant la campagne du référendum pour le maintien de son pays dans le club européen, cette deuxième femme à diriger le gouvernement britannique, après Margaret Thatcher, a asséné sans équivoque ni perte de temps, Brexit is Brexit. Indépendamment des conséquences...
(Tunis Afrique Presse 15/07/16)
Le ministère des affaires étrangères a réaffirmé la détermination de la Tunisie et de la Russie à hisser la coopération bilatérale au niveau d’un partenariat stratégique commercial et économique. Dans un communiqué publié jeudi à l’occasion du 60e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre Tunis et Moscou, le ministère affirme que “ce partenariat ne manquera pas de traduire les relations privilégiées entre les deux pays ainsi et de constituer une motivation pour les milieux économiques des deux pays pour jeter les ponts d’un partenariat et d’une coopération au service des intérêts des deux peuples”. “La vision commune et la concordance de points de vue unissent aujourd’hui la Tunisie et la Russie au sujet de nombre de questions régionales et...
(Kapitalis 15/07/16)
La Tunisie a condamne fermement l’attaque terroriste perpétrée, hier soir, à Nice, en France, qui a fait 84 morts et plus de 100 blessés. Dans un communiqué rendu public, aujourd’hui, le ministère tunisien des Affaires étrangères présente ses condoléances aux familles des victimes de l’attaque perpétrée sur la Promenade des Anglais, à Nice, jeudi soir, lors des festivités de la fête nationale française. La Tunisie réaffirme toute sa solidarité avec la France et précise qu’elle soutiendra toutes les mesures prises par le gouvernement français pour garantir la sécurité de ses citoyens et de ses visiteurs. «La Tunisie appelle la communauté internationale à s’unir pour lutter contre le terrorisme qui n’a aucune limite à ses crimes, ni humanitaire, ni morale, ni...
(Le Parisien 15/07/16)
Khemaïes Jhinaoui, chef de la diplomatie tunisienne, appelle la France et l'Europe à épauler davantage son pays, frappé par des attentats en 2015 et 2016. Le ministredes Affaires étrangères de Tunisie, qui était mercredi en France, dresse le bilan de la transition démocratique depuis 2011 et en appelle à l'Union européenne. Comment se porte la Tunisie depuis la révolution de 2011 ? KHEMAÏES JHINAOUI. Bien ! Elle s'arrime dans le concert des nations démocratiques. Elle a entrepris les mesures nécessaires pour vivre cette expérience en adoptant une Constitution moderne, unique dans cette partie du monde, qui donne l'égalité entre les hommes et les femmes. Elle dispose d'un gouvernement qui a entrepris des réformes majeures en matière économique pour rendre le...
(Xinhua 15/07/16)
Un hélicoptère de l'armée tunisienne s'est écrasé dans la zone de Thyna, dans la province de Sfax (centre), tuant les deux pilotes, a annoncé jeudi le porte-parole du ministre tunisien de la Défense, le colonel Belhassen Oueslati. L'hélicoptère était en mission de formation, a déclaré M. Oueslati. Jusqu'à présent, a-t-il dit, l'cause de l'accident est inconnu.
(Human Rights Watch 15/07/16)
La loi de « réconciliation économique » proposée accorderait l’amnistie aux fonctionnaires et autres employés de l’État pour des actes liés à la corruption financière et aux détournements de fonds publics. La loi saboterait le mécanisme de justice transitionnelle alliant vérité sur les faits, restitution et souplesse judiciaire déjà instauré en Tunisie pour combattre la délinquance économique, a déclaré Human Rights Watch. Le gouvernement tunisien a adopté l’avant-projet de loi sur la « Réconciliation dans les secteurs économique et financier » le 14 juillet 2015, et l’a soumis au parlement. Les protestations du public ont arrêté sur le moment le débat parlementaire sur la loi mais la commission de législation générale du parlement a ouvert le débat sur la loi...
(L'Economiste Maghrébin 15/07/16)
Le bateau prend eau de toutes parts et l’équipage se bat pour le gouvernail. C’est l’image qui vient à l’esprit quand on pense à la situation dans le pays. C’est comme s’il est écrit quelque part que la Tunisie rate des occasions en or qu’elle a eues avec les trois principaux présidents qui l’ont gouvernée depuis l’indépendance jusqu’à ce jour : Bourguiba, Ben Ali et Caïd Essebsi. La jeune République tunisienne a eu la chance d’avoir à sa tête un homme exceptionnel qui a pris sur lui de construire un Etat moderne et de jeter les bases du développement social et économique du pays en généralisant l’éducation. Il a réussi son œuvre au-delà de ses espérances, mais il a raté...
(Kapitalis 15/07/16)
Le Tunisien Bilel Labbaoui, natif de 1988 et originaire de Kasserine, a perdu la vie lors de l’attaque terroriste, jeudi soir, à Nice. C’est l’un de ses proches, Sami Mhamdi, se trouvant à Nice et témoin oculaire de l’attaque du jeudi 14 juillet, qui l’a déclaré sur les ondes de Mosaïque FM. Bilel Labbaoui n’est peut-être pas le seul Tunisien mort ou blessé dans cette attaque, puisque, selon des témoins, beaucoup de Maghrébins et d’Arabes se trouvent dans les hôpitaux de la région.
(Agence Ecofin 15/07/16)
Comme promis, les patrons du groupe de communication Karoui & Karoui ont donné une conférence de presse, ce 13 juillet 2016, pour éclairer sur les activités et les finances de leurs entreprises. Toutefois, il n’est pas question de publier les comptes des filiales du groupe, a dit le président directeur général, Ghazi Karoui (photo). Il a rappelé que seules les sociétés cotées en bourse sont astreintes à cette obligation. « Transparence pour qui, pourquoi faire, puisque nous sommes dans la légalité et que nous avons un cabinet international d’audit ? », a-t-il interrogé. Pourtant, le groupe Karoui & Karoui tient à répondre à l’organisation « I Watch » qui, dans un rapport, accuse l’entreprise de corruption et d’évasion fiscale. D’ores...
(AFP 14/07/16)
Deux militaires tunisiens sont morts lorsque leur hélicoptère s'est écrasé durant un entraînement jeudi au sud de Tunis, a indiqué le porte-parole du ministère de la Défense. L'hélicoptère d'entraînement s'est écrasé près de l'aéroport de Sfax-Thyna, à 260 km au sud de la capitale. "Les deux militaires à bord sont décédés", a dit à l'AFP Belhassen Oueslati. La cause de l'accident n'est pas encore connue. "Une commission technique a été formée pour la déterminer", a-t-il ajouté. Le 30 avril 2002, 13 officiers dont le chef d'état-major de l'armée, le général Abdelaziz Skik, avaient été tués dans le crash de leur hélicoptère, à une soixantaine de kilomètres au nord-ouest de Tunis.
(Réalités 14/07/16)
Khemaïs Jhinaoui, ministre Tunisien des Affaires Étrangères, est actuellement en visite de travail en France où il a rencontré plusieurs hauts responsables, notamment son homologue Jean-Marc Ayrault. Le Chef de la Diplomatie Tunisienne a été interpellé sur les rumeurs véhiculées par certains médias Tunisiens qui ont fait part de l’existence d’un centre de renseignements le l’OTAN (Organisation du traité de l’Atlantique Nord), qui serait en train d’être bâti en Tunisie. « Faux », a répondu Khemaïs Jhinaoui. « Il n’y a pas de centre créé par l’OTAN pour le renseignements en Tunisie ». Le ministre a ajouté que la Tunisie profite du savoir faire de l’Organisation en matière de renseignements. « Il n’y a qu’un seul centre de renseignements dans...
(Xinhua 14/07/16)
Les différentes parties impliquées dans les concertations à haut niveau déclenchées depuis juin dernier autour d'un nouveau gouvernement d'union nationale en Tunisie, ont signé officiellement mercredi à Tunis l'Accord de Carthage, une certaine feuille de route contenant les principales priorités de ce gouvernement. L'accord a été signé avant d'être soumis au président tunisien Béji Caïd Essebsi lors d'une cérémonie officielle au palais présidentiel de Carthage (Banlieue nord de Tunis) sous une couverture médiatique exclusive aux médias tunisiens. Sur proposition de M. Essebsi en personne, cette initiative a rassemblé les quatre partis au pouvoir (dont Nidaa Tounes victorieux aux élections législatives et présidentielle et Ennahdha son principal allié, parti islamiste), les deux puissants partenaires sociaux (les syndicales ouvrière et patronale) ainsi...
(Kapitalis 14/07/16)
Les déplacements des Britanniques en Tunisie marquent une reprise, un an après l’attentat de Sousse qui a coûté la vie à 38 touristes étrangers. Les chiffres de la firme Sojern, société indépendante spécialisée dans la recherche sur le voyage, cités par le site ‘‘Travel Weekly’’, indiquent que les voyages sur la Tunisie ont enregistré, en juillet, une progression de 10%. Pourtant, cette situation s’inscrit dans un contexte marqué par la prolongation par la présidence de la république tunisienne de l’état d’urgence et le maintien par le Foreign Office britannique de l’interdiction de voyage en Tunisie imposée aux ressortissants du Royaume-Uni depuis une année. Depuis de nombreux mois, suite à la décision des tour-operators de suspendre leurs activités sur les aéroports...

Pages

(Kapitalis 27/01/15)
La moitié des imams en Tunisie n’ont pas le niveau requis pour conduire les prêches dans les mosquées et développent un discours archaïque et conservateur. C’est pour cette raison que le ministère des Affaires religieuses, qui a réussi à récupérer 149 mosquées ayant été sous le contrôle des extrémistes wahhabites depuis 2012, trouve aujourd’hui du mal à désigner des imams formés en théologie et capables de conduire les prêches. C’est ce qu’a déclaré, mardi 27 janvier 2015, Mounir Tlili, ministre des Affaires religieuses, sur Jawhara FM, ajoutant que la récupération de toutes ces mosquées s’est étalée sur une période de 10 mois et sans recours à la force. «Nous avons en Tunisie 5.250 mosquées. Mais nous manquons terriblement d’imams spécialisés...
(Le Point 26/01/15)
Les bouleversements engendrés dans le paysage politique tunisien ont confirmé certaines personnalités et en ont fait apparaître de nouvelles. Revue de détail. Béji Caïd Essebsi, alias BCE ou bajbouj Il est le nouveau chef de l'État et surtout le premier président démocratiquement élu de l'histoire de la Tunisie... même s'il ne fait pas tout à fait l'unanimité. Personnalité présente sur la scène politique... depuis l’indépendance, il a tour à tour participé aux régimes de Ben Ali, de Bourguiba ainsi que du gouvernement de transition I. Un gage d’expérience pour ses fidèles, d’un retour à l’ancien régime pour ses détracteurs. 2015 sera une année décisive pour lui : alors que les négociations pour la formation de son gouvernement se poursuivent, il...
(Pana 26/01/15)
La société tunisienne PRODIT a exprimé vendredi sa disponibilité à moderniser la Société des postes et épargne du Congo (SOPECO), a annoncé son directeur général, Riadh Ayari, à l’issue d’un entretien avec le ministre des Postes et Télécommunications, Thierry Lézin Moungala, sur les modalités de mise en oeuvre de ce projet, selon un communiqué officiel publié samedi. Ce partenariat public-privé conclu avec la SOPECO et déjà approuvé par le Congo, s’inscrit dans le cadre de la relance des activités de la poste congolaise, conformément au plan national de développement déjà approuvé. Au total, dix projets ont été retenus dans le cadre de ce partenariat. Ils portent essentiellement sur l’informatisation de tous les services postaux au niveau de la SOPECO. Ces...
(Tunisie14 23/01/15)
Abdessatar Ben Moussa, président de la ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH), a annoncé, aujourd’hui, jeudi 22 janvier 2015, que Mohamed Salah Ben Aissa sera le prochain ministre de la Justice au sein gouvernement de Habib Essid. Dans une déclaration accordée, à Mosaïque Fm, M. Ben Moussa a indiqué, également, que lors de sa réunion avec Habib Essid, ce dernier lui a remis une copie du programme du gouvernement. Ben Moussa a ajouté qu’il n’existera pas de secrétariat d’état chargé des Droits de l’Homme dans la composition du prochain gouvernement.
(Leaders 22/01/15)
Le Comité scientifique provisoire de la Zitouna a décidé mercredi d’écarter Houcine Labidi de l’imamat de la Grande-Mosquée. A l’origine, simple réparateur de téléviseurs, Labidi avait profité de l’instabilité qui régnait dans le pays au lendemain de la révolution pour s’autoproclamer Imam de cette mosquée millénaire, un poste prestigieux où l’avaient précédé pendant vingt ans des oulémas de renom issus de deux grandes familles qui avaient donné au pays quelques uns de ses plus brillants théologiens, les Chérif et les Mohsen. Sur sa lancée et profitant du laxisme pour ne pas dire la complicité du ministre des affaires religieuses sous la Troika, Labidi s’empara de deux autres institutions non moins prestigieuses, la Khaldounia et l’ancienne bibliothèque d’El Attarine, avec l’aide...
(Tunis Afrique Presse 22/01/15)
Le taux de réussite de la grève des enseignants a atteint 98 pc, selon le secrétaire général du syndicat général de l'enseignement secondaire, Lasaad Yaacoubi. Lors d'un rassemblement des enseignants des collèges et lycées, Place Mohamed Ali à Tunis, Yaacoubi a souligné l'attachement du syndicat à poursuivre les mouvements de protestation. Une deuxième grève est prévue les 17 et 18 février prochain, de même qu'une grève administrative à la fin du deuxième trimestre et dont la forme sera définie par la commission administrative qui se réunira avant la date des examens du deuxième trimestre, a-t-il expliqué. Pour le syndicaliste, ces mouvements interviennent suite à l'atermoiement des ministères de l'éducation et de la jeunesse ainsi que de la présidence de la...
(Tribune de Genève 21/01/15)
Arrêté à Fribourg, le trentenaire résidant à Genève est détenu à Champ-Dollon en vue d’un renvoi. Selon le Service de renseignement de la Confédération, il est dangereux pour la sécurité intérieure. Encagoulés et armés, trois hommes de la Brigade d’intervention genevoise assistent le 12 janvier à une audience publique du Tribunal administratif de première instance (TAPI). Une situation rarissime. Et pour cause, ils encadrent Tarek*, un Tunisien longtemps domicilié à Genève, considéré comme une menace pour la sécurité intérieure du pays, selon le Service de renseignement de la Confédération (SRC). Surveillé pendant des mois, le trentenaire entretient des liens...
(Amnesty International 21/01/15)
Amnesty International est en mesure de confirmer qu'un tribunal militaire a condamné Yassine Ayari, un blogueur vivant en Tunisie, à un an de prison mardi 20 janvier. Il a été déclaré coupable, à l'issue d'un nouveau procès, d'avoir « diffamé l'armée » dans plusieurs déclarations publiées sur Facebook. « La peine d'un an de prison prononcée mardi 20 janvier contre Yassine Ayari par un tribunal militaire met en évidence les limites de la liberté d'expression en Tunisie. Personne ne devrait être emprisonné simplement pour avoir critiqué des représentants ou des institutions de l'État. Il est grand temps que les autorités tunisiennes abolissent les lois érigeant la diffamation en infraction pénale et permettant que des civils soient jugés par des tribunaux...
(Afrik.com 21/01/15)
L’attentat contre le journal satirique français Charlie Hebdo, le 7 janvier dernier, a créé une vive émotion à travers le monde. La liberté d’expression était sous toutes les lèvres, notamment en Tunisie, où des journalistes soutenant "Charlie Hebdo" ont fait l’objet de menaces de mort. Guerre à l’encontre des journalistes Kamel Zarouk, ancien imam de Tunis, appelle à mener une guerre à l’encontre des journalistes tunisiens apportant leur soutien à leurs confrères de Charlie Hebdo. « Ecoutez-moi, journalistes de la honte. Notre guerre a débuté contre la police et la gendarmerie, aujourd’hui c’est contre vous que nous annonçons la guerre », a-t-il déclaré, dans une vidéo. Ces menaces s’adressent particulièrement aux journalistes Naoufel Ouertani et Moez Ben Gharbia. Ces derniers...
(Business.News 21/01/15)
Contrairement aux rumeurs mentionnant que Syphax Airlines est en cessation d’activité, nous informons le grand public ainsi que nos fidèles passagers que la compagnie Syphax Airlines poursuit normalement son activité avec des perspectives de développement ambitieuses suite à la mise à la vente des billets pour l’ÉTÉ 2015 ainsi que l’ouverture de nouvelles destinations pour la prochaine saison touristique . Dans ce contexte de développement, Syphax Airlines a aussi signé un contrat d’affrètement de deux ans avec un partenaire pour un montant de 60 millions de dollars. Concernant l’A330 bloqué par une grosse panne de réacteur à Djeddah, un accord à l’amiable a été convenu avec Airbus Industrie pour la récupération définitive de cet avion. Par ailleurs et afin d’assurer...
(AFP 20/01/15)
Le blogueur tunisien Yassine Ayari a été condamné mardi par la justice militaire à une année de prison ferme pour avoir "porté atteinte à l'armée" après avoir fait opposition à une première condamnation de trois ans de prison. "La cour pénale du tribunal militaire de Tunis a décidé la condamnation de Yassine Ayari à une année de prison" a annoncé la magistrate après une audience houleuse, selon un journaliste de l'AFP. "C'est un procès injuste et nous allons interjeter appel", a réagi à l'AFP l'un des avocats du blogueur, Me Mohamed...
(RFI 20/01/15)
La liberté d’expression a la vie dure. L’attaque terroriste qui a décimé la rédaction de Charlie Hebdo à Paris le 7 janvier a créé un retentissement mondial. Dans nombre de pays, des voix se sont soulevées pour défendre ce droit à la parole. Non sans danger. De violentes manifestations contre le journal satirique ont dégénéré dans plusieurs régions du globe. En Tunisie, des journalistes ont reçu des menaces de mort d’islamistes après avoir ouvertement soutenu leurs confrères de Charlie Hebdo. « Ecoutez-moi, journalistes de la honte. Notre guerre a débuté contre la police et la gendarmerie, aujourd’hui c’est contre vous que nous annonçons la guerre. » Ainsi débute le message haineux de Kamel Zarouk, un ancien imam de Tunis, diffusé...
(Kapitalis 20/01/15)
A l’occasion du 69e anniversaire de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), le campus universitaire Al-Manar de Tunis a été rebaptisé «Farhat Hached Al-Manar». Le secrétaire générale de l’UGTT, Houcine Abassi, et Noureddine Hached, fils du fondateur de la centrale syndicale, ont assisté à l’inauguration en présence de Fathi Salouati, président de l’université, et de son prédécesseur Abdelhafidh Gharibi, ainsi que d’une délégation de professeurs et d’étudiants. Houcine Abassi s’est dit flatté que les responsables de l’université aient rebaptisé le nom de leur établissement en hommage au fondateur de l’UGTT, tout en réaffirmant que la centrale syndicale et le corps estudiantin ont toujours œuvré ensemble pour davantage de justice et d’équité. L’UGTT a été fondée le 20 janvier 1946 par...
(Agence Ecofin 20/01/15)
(Agence Ecofin) - En Tunisie, la chaîne First Tv a lancé une campagne d'affichage baptisée « LIBERTE pour Sofiane CHOURABI et Nadhir KTARI ». Il s’agit des deux journalistes tunisiens portés disparus en Libye depuis septembre 2014. Leur exécution a été annoncée ce 8 janvier 2015 par la branche libyenne de l’organisation terroriste l’Etat Islamique. Mais aucune confirmation n’a été apportée jusqu’ici. La chaîne First Tv, l’employeur des deux journalistes, a lancé cette campagne d’affichage afin d’alerter les pouvoirs publics, l'opinion et la société civile sur l'urgence de leur libération. Les visuels sont présents dans le Grand Tunis depuis le 14 janvier. L’œuvre est signée par l'agence BBDO. L’affichage a été effectué par OMD, l’agence média de la chaîne First...
(France Info 19/01/15)
Loin du tumulte des manifestations contre Charlie Hebdo, la Tunisie a choisi la paix et le recueillement. Dans ce pays, où musulmans et juifs vivent ensemble et en harmonie, ils étaient 200 samedi soir à rendre hommage à Yoav Hattab, assassiné lors de la prise d'otage de la porte de Vincennes. Tandis que plusieurs pays majoritairement musulmans sont troublés par de violentes manifestations anti-Charlie Hebdo, en Tunisie les différentes confessions se sont réunies samedi soir pour rendre honneur à Yoav Hattab. Ce jeune Tunisien juif tué dans l'attaque de l'hyper cacher de la Porte de Vincennes était le fils du grand rabbin de Tunis. Il fait partie des cinq victimes d'origine tunisienne des attentats de la semaine dernière en région...
(Global Net 19/01/15)
Le peuple se serait-il retourné contre lui-même ? Serait-on entré dans une phase d’autodestruction, poussée par une inconscience ambiante qui nous mènera, si elle venait à persister, droit dans le mur. Les mouvements contestataires à répétition ont pour principales victimes, les Tunisiens pauvres et démunis, mais aussi une économie de plus en plus bancale… En quatre ans de révolution, la Tunisie aurait battu tous les records en termes de mouvements sociaux, de grèves, et de sit-in... n’ayant épargné aucune sphère d’activité, et ayant mis à mal des secteurs névralgiques, et des entreprises déjà accablées par les déficits. Le manque à gagner pour le budget de l’Etat est colossal et se compte par milliards. Ces arrêts de travail récurrents interviennent à...
(Business.News 19/01/15)
Le chef du gouvernement, Mehdi Jomâa participera aux réunions de la 45ème édition du Forum économique mondial de Davos les 22 et 23 janvier 2015, et ce, suite à une invitation officielle du président du Forum en Suisse. La participation du chef du gouvernement s’inscrit dans le cadre de la poursuite du soutien du prochain gouvernement et de la préparation des climats économiques et de l’investissement à cet effet, a précisé un communiqué de la présidence du gouvernement.
(Business.News 19/01/15)
Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Anouar Ben Kaddour, a indiqué que la centrale syndicale a mis au point un document de travail comprenant les principales attentes de l’Union de la part de du prochain gouvernement ainsi qu’un ensemble de réformes et autres mesures d’urgence portant sur les différents volets de la vie politique, économique et sociale. M. Ben Kadour a ajouté, dans une déclaration accordée aujourd’hui, dimanche 18 janvier 2015, à l’agence TAP que la l’UGTT a déjà, présenté dans ledit document plusieurs propositions que le gouvernement devrait prendre en considération lors des trois premiers mois après son installation. Et de conclure qu’étant donné sa qualité de gouvernement définitif, il pourra agir dans des...
(Business.News 19/01/15)
La Tunisie a condamné l’attentat à la voiture piégée, perpétré devant le siège de l’ambassade d’Algérie à Tripoli en Libye, dans un communiqué rendu public, dimanche 18 janvier 2015 par le ministère des Affaires étrangères. Le département des Affaires étrangères a ainsi déploré un acte terroriste qui « constitue une violation flagrante du droit international et reflète la volonté des groupes extrémistes, de faire échouer les efforts de la communauté internationale dans le rétablissement de la sécurité et la stabilité en Libye ». La Tunisie réitère, par ailleurs, sa solidarité avec le gouvernement et le peuple algérien, appelant la communauté internationale à intensifier ses efforts en vue de combattre le terrorisme qui menace la sécurité et la paix dans le...
(RFI 19/01/15)
La communauté juive tunisienne est endeuillée après la mort Yoav Hattab, jeune Tunisien de 21 ans, victime de la prise d’otage du supermarché casher de Vincennes à Paris, le 9 janvier. Fils du directeur de l’école juive de Tunis, il a été enterré mardi à Jérusalem. Samedi soir, une centaine de personnes lui a rendu hommage devant la synagogue de la capitale. Des bougies sont déposées sur les marches de la synagogue. Des Tunisiens, toutes confessions confondues, entonnent l’hymne national, entourés de journalistes et de cars de police....

Pages

(AFP 15/06/13)
Des rappeurs tunisiens ont diffusé vendredi une nouvelle chanson défiant la police en réaction à la condamnation de Alaa Yaâcoubi, alias Weld El 15, à deux ans de prison ferme pour un morceau jugé insultant pour la police. "Vous avez des armes et des menottes, nous avons le rap, des micros et un crayon pour dire mille et une insultes", clamaient collectivement neuf rappeurs vedettes, dans un morceau intitulé "Lâchez Weld El 15". La justice a condamné jeudi Alaa Yaâcoubi, 25 ans, a deux ans de prison ferme pour sa chanson "Boulicia kleb" (Les policiers sont des chiens). "Pardonnez-nous les chiens! Nous avons pensé que vous étiez des hommes à dépasser la faute, à changer les choses, nous vous insultons,...
(CRI 15/06/13)
Les Aigles de Carthage de Tunisie, les Pharaons d'Egypte, les Eléphants de Côte d'Ivoire, ainsi que les Diables rouges du Congo en tête de leurs groupes respectifs pourraient accéder dès ce week-end au troisième et dernier tour des éliminatoires zone Afrique de la Coupe du monde de football 2014 au Brésil. Les jeux sont presque faits dans la poule G. Avec 12 points, l'Egypte, nation la plus titrée en Afrique avec sept titres continentaux, est quasiment assurée de disputer le troisième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Pour se qualifier, cette sélection, baptisée « Les Pharaons » devra aller chercher au moins un match nul à Maputo ce 16 juin, face à l'équipe nationale du Mozambique. Avec...
(AFP 14/06/13)
Le syndicat des journalistes tunisiens a demandé, vendredi 14 juin, aux autorités d'enquêter sur une attaque de la police contre des journalistes après le procès du rappeur "Weld El 15 ". Ce dernier a été condamné, jeudi 13 juin, à deux ans de prison ferme pour une chanson jugée offensante pour la police. « Le Syndicat national des journalistes tunisiens dénonce une agression ciblée et délibérée de la police contre un certain nombre de journalistes, blogueurs et artistes dans l'enceinte du tribunal et alentour », selon un communiqué publié vendredi 14 juin. Le syndicat exige l'ouverture d'une « enquête sérieuse » suite aux heurts qui ont eu lieu au tribunal de Tunis jeudi 13 juin. Il accuse la police de...
(Libération 14/06/13)
Hind Meddeb avait manifesté son soutien au rappeur Weld El 15 condamné jeudi à Tunis à deux ans de prison pour avoir insulté la police. Elle avait publié une tribune dans «Libération». Il ne fait décidément pas bon exprimer trop haut ses opinions ces jours-ci en Tunisie. Au surlendemain de la condamnation à quatre mois de prison ferme de trois Femen et au lendemain de la condamnation à deux ans de prison ferme du rappeur Weld El 15, la journaliste franco-tunisienne Hind Meddeb a été arrêtée pour avoir, précisément, pris la défense de ce rappeur expédié en prison parce qu'il avait insulté la police. Chroniqueuse à France Info, ancienne de France 24, Hind Meddeb a été arrêtée jeudi à Tunis...
(Courrier International 14/06/13)
Les verdicts rendus ces derniers jours par les tribunaux tunisiens sont cléments à l'égard de militants salafistes mais d'une grande sévérité avec le rappeur Weld El 15 ou les militantes du mouvement Femen. Recherché par la police depuis des semaines, le rappeur Aladin Yacoubi, alias Weld El 15 [en cavale depuis trois mois], avait décidé de se présenter au tribunal pour son procès qui s'est tenu le 13 juin. Le rappeur a été condamné à deux ans de prison ferme pour sa chanson Boulicia Kleb ("Les policiers sont des chiens") qui avait suscité une polémique. Le 21 mars, Weld El 15 avait déjà été condamné par contumace à deux ans de prison ferme pour cette affaire. En marge du verdict,...
(Le Monde 14/06/13)
Le rappeur tunisien "Weld El 15" a été condamné, jeudi 13 juin, à deux ans de prison ferme pour avoir insulté la police dans une chanson, un jugement qui a déclenché des heurts au tribunal. Le verdict a été annoncé par le juge du tribunal de Ben Arous, une banlieue de Tunis, devant lequel Alaa Yaâcoub, de son vrai nom, comparaissait libre. Il a été aussitôt emmené en prison. Des protestations et heurts avec la police ont éclaté à l'annonce du verdict. Des cris se sont élevés dans la salle d'audience parmi les partisans du chanteur et la police est intervenue brutalement pour évacuer des artistes et amis du rappeur qui ont assisté au procès. Certains ont été pourchassés et...
(L'Express 13/06/13)
Deux militantes françaises et une allemande, protestant seins nus à Tunis, sont condamnées à quatre mois de prison ferme. Najat Vallaud-Belkacem précise qu'elles continuent à "bénéficier de la protection consulaire". Paris "ne peut que regretter la sévérité" de la peine rendue ce mercredi par la justice tunisienne à l'encontre de trois activistes européennes du groupe Femen, dont deux Françaises, condamnées à quatre mois de prison ferme pour avoir manifesté seins nus à Tunis. "Alors que nous espérions une mesure de clémence, nous ne pouvons que regretter la sévérité de cette peine", a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, avait effectivement espéré début juin que la justice tunisienne ferait preuve...
(Le Monde 13/06/13)
Trois militantes européennes du groupe Femen ont été condamnées mercredi 12 juin en Tunisie à quatre mois de prison ferme après avoir manifesté seins nus, fin mai, à Tunis, pour demander la remise en liberté d'une jeune Tunisienne membre des Femen. Le ministère des affaires étrangères français a "regretté la sévérité de la peine", leurs avocats ont dénoncé "une atteinte grave à la liberté d'expression". Les militantes, deux Françaises et une Allemande, emprisonnées depuis leur action, devront purger une peine de "quatre mois et un jour de prison ferme pour atteinte aux bonnes mœurs et à la pudeur", a déclaré un de leurs avocats, Souhaib Bahri. Le juge a cependant refusé la demande de constitution de partie civile de 14...
(7sur7 12/06/13)
Cinq Tunisiens ont été arrêtés mercredi à Barcelone, dans le nord-est de l'Espagne, pour "apologie du terrorisme", dans le cadre de la lutte contre les "loups solitaires" qui ont commis des attentats en France, à Londres ou à Boston, a affirmé le ministère de l'Intérieur. Les cinq hommes ont diffusé sur internet "plus de 400 documents (vidéos, photos et textes) de contenu djihadistes" dont "des discours de leaders islamistes comme Oussama ben Laden ou al-Zarqaoui (l'ex-chef d'Al-Qaïda en Irak, tué le 7 juin 2006), des vidéos sur des attentats, des explications sur la confection d'explosifs, des exercices d'entraînement" ou encore "d'exécutions sommaires", ajoute le ministère dans un communiqué. Parmi eux, certains ont "suivi un processus d'auto-radicalisation sur la base des...
(LibreAfrique 12/06/13)
L’Égypte est confrontée à sa plus grave crise politique depuis février 2011. Ce dimanche, la Cour constitutionnelle suprême a statué que l’élection au Conseil de la Choura, la chambre haute du pays, et la nomination d’une commission chargée de rédiger la nouvelle constitution étaient inconstitutionnelles. Bien que personne ne puisse prédire les répercussions exactes de ces décisions, elles constituent un rappel de la menace que représente une politique dysfonctionnelle pour l’avenir du monde arabe. L’Égypte est au bord d’un abîme économique. L’État, lourdement endetté, consacre un tiers de ses dépenses à subventionner les prix des carburants et des denrées alimentaires. La plupart des avantages des subventions reviennent aux ménages les plus riches et aux grandes entreprises. Les importations de produits...
(France 24 12/06/13)
Le procès des trois féministes ayant manifesté seins nus devant le tribunal de Tunis doit reprendre mercredi dans la capitale tunisienne. Leurs avocats redoutent un nouveau report de l'audience et le maintien en détention de leurs clientes. Les avocats tunisiens et français de trois Femen emprisonnées depuis deux semaines pour une action seins nus à Tunis ont indiqué à l'AFP craindre un nouveau report du procès, initialement prévu ce mercredi à à 10H30 (09H30 GMT), ce qui entraînerait leur maintien en détention. Le juge doit décider s'il accepte ou non la demande de constitution de partie civile de plusieurs associations islamistes, a expliqué l'avocat Souheib Bahri. "S'il l'accepte, c'est probable que l'audience sera reportée pour les procédures de constitution de...
(Tourmag.com 12/06/13)
Ministre en charge du tourisme jusqu’aux prochaines élections prévues début 2014 Jamel Gamra mène des actions à court terme. Il faut sauver l’arrière-saison. Il travaille aussi à moyen terme en recadrant les priorités et les missions de l’étude stratégique du secteur tourisme « Horizon 2016 ». Pour lui, « Le tourisme est un choix économique et stratégique irréversible ». Lundi soir, sur le fronton du mythique Olympia de Paris, en lettres de lumière : « Pour la Tunisie qu’on aime ». Les nombreux amis de la Tunisie s’y étaient donnés rendez-vous. Cette soirée animée par Michel Boujenah et Guy Bedos avec la participation de jeunes artistes tunisiens fut en effet à l’image de la Tunisie qu’on aime : de l’humour,...
(Paris-Match 12/06/13)
«Quoiqu’elles fassent elles sont coupables». C’est la conclusion que tire, de ce qu’il a vu jusqu’à présent, l’un des avocats des Femen françaises, qui doivent comparaître mercredi en Tunisie pour «occasion de commettre la débauche». Une semaine après une première audience qui n’avait abouti à rien, les deux Françaises Pauline Hillier et Marguerite Stern, et l'Allemande Josephine Markmann, écrouées depuis le 29 mai pour avoir manifesté seins nus –une première dans le monde arabe– en soutien à Amina Sbouï (qui se faisait appeler Amina Tyler), doivent comparaître mercredi à Tunis. Mercredi dernier, l’audience avait été perturbée par des associations islamistes, choquées qu’elles soient apparues en safsari (voile traditionnel tunisien). «Paradoxe des paradoxes», dénonce Me Patrick Klugman, un de leurs avocats,...
(Ouest-France 12/06/13)
Une association tunisienne de lutte contre les discriminations a menacé de poursuivre en justice le géant de la distribution français Carrefour après la diffusion d’une publicité jugée raciste. La photo est question, barrée du sigle Carrefour diffusée samedi sur la page Facebook de la franchise tunisienne du groupe, montre des joueurs de l’équipe tunisienne de football donnant des bananes à des enfants noirs. Menacée de poursuites judiciaires L’Association tunisienne de soutien aux minorités a indiqué mardi préparer une plainte en justice et allait consulter à cette fin deux autres ONG mercredi. Carrefour s’est excusé Contacté, le groupe Carrefour a indiqué que sa franchise en Tunisie « a retiré la photo et s’excusait de l’interprétation qui a pu en être faite...
(AFP 11/06/13)
Une association tunisienne de lutte contre les discriminations a menacé de poursuivre en justice le géant de la distribution français Carrefour après la diffusion d'une publicité jugée raciste, a appris mardi l'AFP. La photo est question, barrée du sigle "Carrefour" diffusée samedi sur la page Facebook de la franchise tunisienne du groupe, montre des joueurs de l'équipe tunisienne de football donnant des bananes à des enfants noirs. L'Association tunisienne de soutien aux minorités a indiqué mardi à l'AFP préparer une plainte en justice et allait consulter à cette fin deux autres ONG mercredi. Contacté par l'AFP, le groupe Carrefour a indiqué que sa franchise en Tunisie "a retiré la photo et s'excusait de l'interprétation qui a pu en être faite"...
(Le Monde Diplomatique 11/06/13)
Nous sommes largement informés, à longueur de pages, de l’activité « héroïque » des Femen en Tunisie. Mona Chollet a pourtant écrit un article définitif sur la question, « Femen partout, féminisme nulle part ». Mais la presse y revient, comme si les Femen représentaient un phénomène majeur. Libération du 6 juin y consacre sa Une et trois pages que l’on peut oublier. On retiendra, en revanche, en dernière page, « Père et fier d’Amina », un portrait du père de la jeune tunisien arrêtée, Amina, et qui s’exprime dignement pour demander la libération de sa fille, « “une gamine qui a fait une petite faute, dont moi-même et la société sommes responsables” ». « Mounir Sboui ne veut pas...
(Radio Canada 11/06/13)
Les trois militantes féministes européennes de Femen, arrêtées cette semaine dans la capitale tunisienne après avoir manifesté les seins nus, ont été formellement accusées d'outrage à la pudeur et d'atteinte aux bonnes moeurs, a annoncé vendredi leur avocat. L'avocat Souhaïb Bahri a indiqué que les trois femmes, deux Françaises et une Allemande, comparaîtraient devant un juge le 5 juin. Elles sont passibles de six mois de prison si elles sont reconnues coupables. Mercredi, les trois militantes féministes s'étaient dénudées à Tunis pour réclamer la libération d'une membre tunisienne de Femen, arrêtée et détenue après avoir mené son propre coup d'éclat dans la ville religieuse de Kairouan. Amina Sboui, la militante tunisienne, aurait écrit le nom de l'organisation sur un mur...
(Jeune Afrique 10/06/13)
Objet d'interminables discussions, le projet de Constitution tunisienne, qui en est à sa troisième version, ne fait toujours pas l'unanimité à l'Assemblée nationale constituante (ANC). Un pas en avant, deux pas en arrière. Cela fait presque dix-huit mois que les élus tunisiens tricotent et détricotent le projet de Constitution. Lire l'article sur Jeuneafrique.com : http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2734p044-047.xml0/
(Jeune Afrique 10/06/13)
Le rappeur tunisien Ala Yaâcoubi, dit Weld El 15, s’est rendu à la justice, lundi 10 juin. Déjà condamné à deux mois de prison pour un clip jugé offensant pour la police, il espère être relaxé en appel. L'auteur d'un clip de rap jugé offensant pour la police a décidé de se rendre à la justice tunisienne après trois mois de cavale, a indiqué lundi 10 juin, son comité de soutien. Lire l'article sur Jeuneafrique.com: http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130610162914/
(AgoraVox 08/06/13)
La Tunisie commence à payer le prix du sang face aux terroristes infiltrés sur son territoire, proche de la frontière avec l’Algérie. Deux de ses militaires ont été tués, jeudi matin, dans l’explosion de leur véhicule détruit par une mine anti-personnel à la porte d’un village proche de la ville de Kasserine. Tous deux faisaient partie de forces de sécurité engagées depuis plusieurs semaines sur les pentes du mont Jebel Châami, dans la lutte contre un groupuscule armé, composé de tunisiens, algériens et libyens qui s’y est réfugié, protégeant sa cache par plusieurs mines anti-personnel. Le lieu de l’explosion dans une zone habitée, à quelques kilomètres d’une ville, laisse supposer aux responsables de l’armée, cités par la presse tunisienne vendredi,...

Pages