Dimanche 25 Février 2018

Tunisie

(Jeune Afrique 20/02/18)
Consultant franco-tunisien, Hakim El Karoui a dirigé le rapport de l’Institut Montaigne sur la politique arabe de la France (août 2017). Il répond à nos questions sur les relations entre la France et le Maghreb. Jeune Afrique : Vous conseillez de replacer le Maghreb au centre de la « politique arabe » de la France, pourquoi ? Hakim El Karoui : En France, six millions de personnes, immigrés de première, deuxième ou troisième génération, ont un lien direct avec le Maghreb. D’un autre côté, 54 % des Tunisiens sont francophones, et environ 80 % des Algériens qui étudient à l’étranger le font en France. Les relations entre l’Hexagone et le Maghreb sont extrêmement étroites. Et ce n’est pas tout : entre 2015...
(AFP 19/02/18)
Quarante-huit Tunisiens qui tentaient de rejoindre clandestinement l'Italie par la mer ont été secourus par la Garde maritime tunisienne, a annoncé samedi le ministère de l'Intérieur. Leur bateau a été repéré dans la nuit de vendredi à samedi au large de Jebeniana (centre-est) alors qu'il "était sur le point de couler en raison d'une infiltration d'eau", a indiqué le ministère dans un communiqué. Ses passagers étaient tous des Tunisiens âgés de 16 à 40 ans, originaires des gouvernorats de Médenine (sud) et Sfax (centre-est). Des Tunisiens tentent régulièrement de traverser la Méditerranée, direction l'Italie, à la recherche d'un meilleur avenir. Les départs ont atteint un pic en septembre dernier. Selon des ONG, ils traduisent un mal-être persistant chez les jeunes,...
(Jeune Afrique 19/02/18)
Fini les tabous, l'immobilisme et les codes surannés. Le président français veut refonder tous azimuts les relations entre Paris et les pays de la rive sud de la Méditerranée. Enquête sur une révolution diplomatique. Emmanuel Macron, 40 ans, n’en finit plus de nous surprendre. Au Maghreb, comme ailleurs en Afrique, son style décomplexé et parfois transgressif séduit tout autant qu’il déroute. Un selfie avec Béji Caïd Essebsi (BCE), une visite dans les souks de Tunis, une franchise inédite qui s’exprime à Alger comme à Rabat, surtout quand il reconnaît, fait rare, les errements de la France à propos de la colonisation ou des ratés de l’intégration des immigrés : le nouveau président français dépoussière les codes surannés de la diplomatie hexagonale...
(Xinhua 19/02/18)
Le chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed a donné samedi le coup d'envoi d'une stratégie nationale pour la promotion de l'artisanat avec des financements de l'ordre de 50 millions de dinars (soit environ 20,7 millions de dollars) qui s'étale sur une période de cinq ans (2018-2023). "Approuvé la semaine dernière, ce plan national quinquennal ambitionne de générer pas moins de 100.000 emplois à l'horizon de 2022 outre la hausse du nombre des investisseurs-diplômés pour passer de 10 à 25%", a déclaré M. Chahed dans la province de Tozeur (sud-ouest) où il effectue une visite de deux jours. Selon le chef du gouvernement, il s'agit de renforcer les capacités de plus de 3.000 artisans à travers le pays via l'incitation à...
(AFP 19/02/18)
L'Etoile sportive du Sahel (ESS), l'un des principaux clubs de Tunisie, a annoncé dimanche qu'il allait porter plainte pour "soupçons de corruption" après un match houleux perdu (2-3) face à l'Espérance sportive de Tunis (EST). L'Etoile du Sahel a précisé dans un communiqué que sa plainte au pénal concernerait également des soupçons de "manipulation du résultat" de cette rencontre de la 18e journée de championnat, disputée jeudi. Selon le ministère de l'Intérieur, 38 membres des forces de l'ordre avaient été blessés par des pierres, des chaises ou des morceaux de métal jetés "par des supporters de l'EST" lors de ce match, brièvement interrompu à deux reprises notamment en raison de fumigènes lancés par des supporters. Certains joueurs ont contesté un...
(AFP 17/02/18)
Un navire chargé de véhicules blindés et autres matériels militaires qui n'étaient pas signalés sur l'inventaire de la cargaison, a été arraisonné vendredi au large de Sfax, dans le centre de la Tunisie, a indiqué la douane. Le navire, qui battait pavillon panaméen, transportait, outre des camions et véhicules de transport de troupes blindés, des équipements de camps militaire et "24 conteneurs (...) suspectés de renfermer des armes et des munitions", précisent les douanes tunisiennes dans leur communiqué. Le bateau est en cours d'inspection dans le port de Sfax. Selon la presse locale, il s'agit d'un bateau russe. Sfax est à 300 km de distance de la Libye, pays déchiré entre une myriade de milices armées.
(AFP 17/02/18)
L’Espérance sportive de Tunis (EST), l'un des principaux clubs de Tunisie, devra jouer ses trois prochains matches à huis clos après les violences qui ont émaillé son match contre l’Étoile sportive du Sahel (ESS), a indiqué samedi à l'AFP un responsable. Le club devra aussi réparer les dégâts provoqués par ses supporters au stade de Radès, dans la banlieue sud de Tunis, selon ce responsable de la Ligue nationale du football professionnel (LNFP). Jeudi, le match de la 18e journée de championnat, remporté 3-2 par l'EST, avait dû être brièvement interrompu à deux reprises, notamment en raison de fumigènes tirés par les supporters depuis les tribunes.
(Xinhua 17/02/18)
Lors du premier jour du dépôt des candidatures pour les élections municipales du 6 mai prochain, 251 listes de candidats ont été reçues par l'Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), a annoncé vendredi Nabil Baffoun, membre de l'instance électorale. "Parmi ces candidatures figurent 163 listes électorales de partis contre 88 listes d'indépendants, sachant que ces 251 listes ont été déposées auprès de 169 circonscriptions parmi un total de 350 circonscriptions", a précisé M. Baffoun. Avec 21% chacune, les deux circonscriptions électorales de Nabeul (nord-est) et Mahdia (centre-est) ont affiché le taux de dépôt de candidatures le plus élevé, a-t-il souligné. "Nous appelons tous ceux postulant pour un siège municipal à déposer leurs candidatures dans les plus brefs délais pour...
(AFP 16/02/18)
Trente-huit membres des forces de l'ordre ont été blessés lors d'incidents durant un match opposant deux des principaux clubs de Tunisie, l'Espérance sportive de Tunis (EST) et l'Etoile sportive du Sahel, a indiqué jeudi le Ministère de l'Intérieur. Le match de la 18e journée de championnat, remporté 3-2 par l'EST, a du être brièvement interrompu à deux reprises, notamment en raison de fumigènes tirés par les supporters depuis les tribunes du stade de Radès, dans la banlieue de Tunis. Trente-huit membres des forces de sécurité ont été blessés, par des jets de fumigènes, de pierres, de chaises ou de morceaux de métal jetés...
(AFP 16/02/18)
Le Parlement tunisien a validé jeudi la nomination d'un nouveau gouverneur pour la banque centrale, Marouane El Abassi, ex-économiste de la Banque mondiale, après la démission la veille de son prédécesseur en raison d'une polémique. "Mes principales inquiétudes sont l'inflation, le déficit de la balance de paiements, et l'économie parallèle", a déclaré devant le Parlement M. Abassi, qui était depuis 2010 le représentant de la Banque mondiale en Libye. "Ce sont les défis les plus importants et les plus difficiles", a-t-il ajouté. L'inflation a dépassé les 5% sur l'ensemble de l'année 2017 et devrait continuer à croître selon de nombreux observateurs, notamment à cause de la chute du dinar et de la hausse des impôts. Le déficit commercial atteint quand...
(Jeune Afrique 16/02/18)
Les députés tunisiens ont accepté la proposition du Premier ministre Youssef Chahed et validé la nomination de Marouane El Abassi à la tête de la Banque centrale. Le successeur de Chedly Ayari aura donc la lourde charge de la maîtrise de l'inflation et d'obtenir la sortie de la Tunisie de la liste noire en matière de blanchiment d’argent et de corruption établie par le Parlement européen. Sans surprise, 134 députés sur 157 présents ont approuvé jeudi 15 février la proposition du chef du gouvernement Youssef Chahed, avalisée par le président de la République, Béji Caïd Essebsi : Marouane El Abassi sera donc le nouveau gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), pour un mandat de six ans. À 58...
(Xinhua 16/02/18)
La désignation du nouveau gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), Marouen Abassi, a été approuvée dans la soirée de jeudi par l'Assemblée des représentants du peuple (ARP, Parlement tunisien). 134 députés ont voté favorables à cette nomination face à 15 refus et 5 abstentions. Le mandat du nouveau gouverneur est de six ans renouvelables une seule fois, comme énoncé par la Constitution tunisienne. Désigné par le Chef du gouvernement Youssef Chahed, le nouveau chef de la BCT, Marouen Abassi succède à Chedly Ayari (2012/2018), démissionnaire la veille après avoir été limogé. Il s'agit du 13ème gouverneur de la Banque centrale de Tunisie depuis sa fondation en 1958, selon une note de la BCT. Selon certains observateurs locaux, la...
(Xinhua 16/02/18)
L'Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) de Tunisie a annoncé jeudi le démarrage du dépôt des candidatures pour les élections municipales, prévues pour le 6 mai prochain avec 5,3 millions inscrits, soit à peu près 70% de l'ensemble de la population ayant droit au vote. Le dépôt des candidatures se poursuivra jusqu'au 22 février 2018, selon l'ISIE. Ce sont les premières élections municipales après le soulèvement populaire en 2011. Les chiffres de l'ISIE indiquent que 47% des inscrits sont de femmes, 37% sont âgés de plus de 41% tandis que 33% entre 18 et 35 ans. Parmi les inscrits sur les listes des électeurs pour ces élections municipales, 0,67% sont des militaires et agents de sécurité qui voteront une...
(AFP 16/02/18)
Elle s’est fait un nom en assurant la défense de Ziad Takieddine ou celle de Leïla Ben Ali. Avant de devenir l’avocate patentée des victimes du terrorisme en France. Rien ne prédestinait cette avocate franco-tunisienne spécialisée dans le droit des affaires à s’immerger dans l’univers macabre du terrorisme. Après des débuts dans le célèbre cabinet de Théo Klein, KGA, à Paris, Samia Maktouf, 54 ans, s’était occupée de toutes sortes de contentieux privés, conseillant le patron comme l’ouvrier, le propriétaire nanti comme le SDF, mais aussi l’artiste africain spolié de ses droits d’auteur ou la policière d’origine maghrébine dénonçant l’omerta dans sa profession, comme ce fut le cas de Sihem Souid. Deux clients, à la fois influents et controversés, vont...
(AFP 15/02/18)
Le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, dont le gouvernement a demandé la révocation après le classement de la Tunisie sur une liste noire en matière de blanchiment d'argent, a annoncé sa démission mercredi soir. "J'ai présenté ma démission (au chef du gouvernement Youssef Chahed) pour ouvrir la voie à une nouvelle génération de gouverneurs", a déclaré Chedly Ayari aux côtés de M. Chahed, selon de courtes images de la télévision nationale. Le chef du gouvernement a pour sa part salué "le rôle important joué par Chedly Ayari dans l'économie tunisienne". La démission de M. Ayari intervient à la veille d'une séance plénière du Parlement tunisien, durant laquelle les élus devaient voter sur sa révocation comme prévu par la...
(Jeune Afrique 15/02/18)
Alors que le Premier ministre tunisien, Youssef Chahed, avait entamé le 7 février une procédure de révocation à l’encontre du gouverneur de la Banque centrale tunisienne, Chedly Ayari, ce dernier n’a pas attendu la fin de la procédure et a présenté sa démission ce mercredi. Ce jeudi 15 février, un vote en séance plénière de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) de Tunisie devait statuer sur le maintien ou pas de Chedly Ayari à la tête de la Banque centrale tunisienne (BCT), après la procédure lancée le 7 février par le Premier ministre, Youssef Chahed. Mais le gouverneur a devancé le verdict des élus en présentant, ce mercredi 14 février, sa démission lors d’une audition de la Commission des analyses...
(Xinhua 15/02/18)
Le flux de passagers à bord de la compagnie aérienne nationale tunisienne, Tunisair, a enregistré en janvier dernier une croissance de 3,3% par rapport au même mois de l'année 2017, a annoncé mercredi Tunisair. Pour ce janvier, le taux de remplissage est de l'ordre de 71,8%, a révélé le transporteur national tunisien. Cette société aérienne a transporté durant le mois de janvier quelques 250.138 passagers. Le bilan de Tunisair pour ce mois fait état d'une hausse de 5,7% du côté de l'activité commerciale régulière. Détenant 70,2% de l'ensemble de ses activités, le marché européen a connu une croissance de 0,9% tandis que le marché africain, qui constituent 16,3% de l'activité globale de cette société, affiche une croissance de 26,9%.
(Jeune Afrique 15/02/18)
En 2017, sur les 31 000 jeunes convoqués pour le service miliaire, seulement 506 l'ont effectivement fait. Un constat sur lequel s'appuie le ministre tunisien de la Défense, Abdelkarim Zebidi, qui a présenté l'ébauche d'un projet de loi visant à limiter les exemptions possibles. Auditionné devant la commission de la Sécurité et de la Défense ce lundi 12 février, le ministre de la Défense nationale Abdelkarim Zebidi, a annoncé les grandes mesures du futur projet de réforme du service militaire tel qu’il souhaite le voir mis en oeuvre. Le ministre a surtout insisté sur le maintien du caractère obligatoire du service militaire, voir son renforcement. En Tunisie, les jeunes hommes sont appelés sous les drapeau dès l’âge de vingt ans,...
(Agence Ecofin 15/02/18)
Malgré un contexte socio-économique délicat en Tunisie, le revenu global des sociétés qui sont présentes sur la Bourse de Tunis, a progressé de 12% en 2017, pour atteindre 15,5 milliards de dinars tunisiens, soit près de 6,28 milliards $. Le secteur des banques a réalisé les plus gros revenus, avec un produit net bancaire cumulé des 12 banques cotées à 3,68 milliards de dinars tunisiens, s’affichant en hausse de 18,1% comparé à celui de la même période en 2016. Les autres sociétés financières, comme celles qui offrent des services de leasing, et les sociétés d'assurance, ont connu elles aussi, des revenus en pogression. Au total, selon les résultats déjà publiés sur la Bourse de Tunis (exception faite de l'entrepise de...
(Agence Ecofin 15/02/18)
La croissance du produit net bancaire des banques cotées sur la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis s'est accéléréee en 2017, peut-on constater des données publiées sur le site internat du marché financier tunisien. De 3,12 milliards de dinars en 2016, ce PNB est passé à 3,6 milliards de Dinars tunisiens progressant de 18,3%. A la fin de l'année 2016, cette progression du PNB par rapport à l'exercice 2015, n'avait été que de 12,9%. Si l'exploitation des activités de banques génère des revenues en constante croissance, le poids de l'intermédiation financière pure continue pour sa part de se dégrader. Cette situation se remarque à l'évolution du poids des revenus net d'intérêts (différence entre les intérêts perçus et les charges payées...

Pages

(Jeune Afrique 30/01/18)
La rumeur affirmant que les autorités de la mosquée Al-Azhar, en Égypte, avait retiré la Tunisie de la liste des pays musulmans a enflammé la toile la semaine dernière. Si les autorités religieuses égyptiennes ont démenti, cette poussée de fièvre n’est que la dernière d’une longue série. La position avant-gardiste de la Tunisie notamment, et surtout, en matière de droits et libertés des femmes n’ont pas toujours été du goût des rigoristes exégètes du Coran. Avec une certaine virulence, des cheikhs, un peu partout dans le monde musulman, lancent régulièrement des fatwas contre le mode de vie des Tunisiens. Depuis la révolution de 2011 et le lancement du processus démocratique après la chute de Ben Ali, le phénomène prend de...
(RFI 30/01/18)
La Libye connait la quatrième plus grande mobilisation de combattants étrangers dans l'histoire du jihadisme. Selon un récent rapport de l'Institut de Washington pour la politique au Proche-Orient, le pays se classe tout juste derrière la Syrie, l'Afghanistan et l'Irak. Durant les sept dernières années, un afflux important de combattants étrangers ont rejoint les rangs des jihadistes en Libye. Les Tunisiens y sont en plus grand nombre. C'est une réalité désormais connue de tous. Comme c’est le cas en Syrie, le nombre des combattants en provenance de Tunisie et ayant rejoint ...
(AFP 29/01/18)
Des militants LGBT ont été dispersés par la force samedi dans le centre de Tunis par des policiers en civil, après que leur manifestation a été interdite "pour leur sécurité" selon le ministère de l'Intérieur. Un appel à manifester devant le ministère du Tourisme avait été lancé sous le mot d'ordre "#Sayebni" (Lâche-moi, en arabe tunisien) pour demander l'abrogation de lois "rétrogrades" et la fin de "la criminalisation des libertés sexuelles et de la discrimination contre la femme" notamment. Mais des militants ont indiqué vendredi soir avoir été informés par le ministère de l'Intérieur que leur manifestation avait été interdite. "Nous avons eu des renseignements selon lesquels ils allaient être visés", a dit à l'AFP le porte-parole de ce ministère,...
(AFP 29/01/18)
Un Tunisien a été condamné à trois ans de prison ferme pour avoir "glorifié des groupes terroristes" et incité à la violence contre le président Béji Caïd Essebsi sur Facebook, a indiqué samedi à l'AFP le pôle antiterroriste. Jugé en vertu de la loi antiterroriste, il sera placé à sa sortie sous surveillance administrative pendant trois ans, a précisé son porte-parole Sofiène Sliti. Dans des publications sur Facebook, il avait "qualifié d'apostat" le président tunisien défunt Habib Bourguiba, père de l'indépendance, incité à la violence et au meurtre de membres des services de sécurité et de l'actuel chef de l'Etat, mais également "glorifié des groupes terroristes", selon M. Sliti. Il a été condamné vendredi à un an de prison pour...
(BBC 29/01/18)
Un Tunisien a été condamné vendredi à trois ans de prison ferme pour avoir "glorifié des groupes terroristes". Il est accusé également d'inciter à la violence contre le président Béji Caïd Essebsi sur Facebook. C'est sur Facebook que l'intéressé a publié des posts où il avait "qualifié d'apostat" le défunt président tunisien Habib Bourguiba, père de l'indépendance du pays. L'individu a également incité à la violence et au meurtre des membres des services de sécurité ainsi que l'actuel chef de l'Etat tunisien. La justice lui reproche également de "glorifier des groupes terroristes". Pour les trois chefs d'accusation, ce tunisien a été condamné vendredi à trois ans de prison. Il a été jugé en vertu de la loi antiterroriste et sera...
(Jeune Afrique 26/01/18)
Parmi les pays les plus connecté du continent africain, la Tunisie voit se multiplier les formations au métiers du numérique. Selon ces écoles, le secteur est l'un des leviers à exploiter pour enrayer le chômage des jeunes. La Tunisie est un des pays les plus connecté du continent africain. Il figure au cinquième rang des pays africains les mieux équipés en termes d’infrastructure selon le Network readiness index (NRI) du Forum économique mondial. Son secteur numérique représente 7,2 % de son PIB, autant que le tourisme et l’agriculture. Et le pays attire nombre d’entreprises souhaitant délocaliser leurs plateformes techniques. Une pédagogie commune Dans ce contexte, les besoins en profils techniques augmentent et les écoles dédiées au métiers du numérique poussent...
(Le Monde 26/01/18)
Tunisie, où vas-tu ? La transition démocratique tunisienne, tant célébrée à l’étranger comme un « modèle », est-elle en train de s’enrayer ? Sur la seule sphère politique, on ne compte plus les retards, les ratés, les faux pas, voire les régressions. Parmi les plus notables : un Parlement infantilisé, une Cour constitutionnelle dans les limbes, une Commission électorale affaiblie, une décentralisation à la peine, une justice contestée, un arbitraire policier qui perdure. Et puis, il y a cette nouvelle petite musique qui fait entendre la nostalgie d’un ordre à poigne tout en démonétisant la révolution du printemps de 2011. C’est un paradoxe amer, un dégât collatéral de la stabilisation politique de la Tunisie. La démocratie a besoin de paix...
(Jeune Afrique 25/01/18)
Le classement éventuel du couscous au patrimoine mondial de l'humanité réconciliera-t-il les Maghrébins, la classe politique française et l’espèce humaine toute entière ? Algériens, Marocains et Tunisiens tentent un front commun. De part et d’autre de la Méditerranée, il attisait les crispations identitaires et provoquait des bourrasques politiques. Il pourrait incarner aujourd’hui l’union fraternelle des peuples, autant qu’un patrimoine commun à tous les Terriens. Lui ? C’est le couscous… Était-elle vraiment polémique, la semoule de blé dur agrémentée de pois chiches ? En septembre dernier, la presse française avait forgé un néologisme en qualifiant de « Couscous Gate » le scandale provoqué par la photo d’un membre du Front national dégustant ce plat dans un restaurant de Strasbourg. C’est Florian...
(AFP 23/01/18)
Deux villes du bassin minier tunisien ont connu des tensions pour la troisième nuit consécutive suite à l'annonce des résultats d'un concours de recrutement de la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG), principal employeur dans la région. A Mdhilla, dans le centre du pays, des jeunes ont bloqué une route et mis le feu à des pneus dans la nuit de lundi à mardi. Ils ont aussi installé des tentes dans divers endroits de la ville en prévision de sit-in, sous l'oeil de la police qui n'est pas intervenue, selon un correspondant de l'AFP sur place. A Metlaoui, de légers heurts ont opposé des jeunes à des policiers, selon des témoins. Ces tensions avaient éclaté samedi soir après l'annonce des...
(AFP 23/01/18)
Des experts des pays du Maghreb vont étudier le projet "commun" de faire classer le couscous, spécialité culinaire d'Afrique du Nord, au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco, a annoncé lundi le directeur du Centre algérien de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (CNRPAH). "Le dossier du classement du couscous en tant que patrimoine universel est un projet commun aux pays du Maghreb", a déclaré Slimane Hachi à l'agence de presse d'Etat algérienne APS. "Son montage est en cours et des réunions d'experts de ces pays se tiendront prochainement", a-t-il ajouté, sans autres détails sur les dits experts ou sur les dates attendues des réunions. Le couscous, dont la renommée a largement dépassé les frontières du Maghreb, est un sujet sensible...
(AFP 22/01/18)
Le ministère tunisien de l'Intérieur a annoncé samedi avoir tué un cadre algérien d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) recherché depuis des années, ainsi qu'un leader présumé d'une cellule locale, lors d'une opération la veille dans une région du centre de la Tunisie. Le cadre présumé a été présenté par une source de sécurité comme étant Bilel Kobi, un Algérien proche du leader d'Aqmi Abdelmalek Droukdel (BIEN Droukdel) chargé de faire le lien entre Aqmi et sa branche tunisienne, la phalange Okba Ibn Nafaa, ainsi que sa branche libyenne. Il a été tué lors d'une opération menée par l'unité spéciale de la Garde nationale alors qu'il était chargé de réorganiser la phalange Okba Ibn Nafaa, décapitée par les forces tunisiennes, selon...
(AFP 22/01/18)
Le développement est la clé pour résoudre les problèmes de la sécurité et des migrations dans la région de la Méditerranée occidentale ont estimé dimanche à Alger les chefs des diplomaties du "Dialogue 5+5" réunissant dix pays de la zone. Dans leur déclaration finale, les ministres des Affaires étrangères des dix pays (Algérie, Espagne, France, Italie, Libye, Malte, Maroc, Mauritanie, Portugal et Tunisie) réunis dimanche dans la capitale algérienne, soulignent "le lien étroit entre la migration et le développement" et veulent "travailler pour une migration sûre, régulière et bien gérée". "Ils soulignent l'importance de la promotion de projets ayant un impact en terme de création d'emplois et renforcement des capacités nationales, ainsi que le traitement des causes profondes de la...
(APA 22/01/18)
APA-Alger (Algérie) - La 14ème Réunion des Ministres des Affaires Etrangères des pays membres du dialogue en Méditerranée occidentale "5+5", tenue dimanche à Alger, a souligné l’ « importance du Processus de Rabat dans la gestion des flux migratoires » et s’est également félicitée de la tenue prochaine au Maroc d’une réunion ministérielle "5+5" sur la migration. En matière de lutte contre le terrorisme, les ministres des Affaires étrangères des pays membres du Dialogue 5+5 ont salué « toutes les actions du Forum Mondial de lutte contre le terrorisme (GCTF) sous la co-présidence Maroc-Pays-Bas » en tant que contribution substantielle dans la lutte contre ce fléau, tout en exprimant leur préoccupation face au retour des combattants terroristes étrangers. Les travaux...
(AFP 21/01/18)
Les autorités tunisiennes ont annoncé samedi avoir tué un cadre algérien d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) recherché depuis des années, lors d'une opération la veille dans une région du centre de la Tunisie. Le combattant présumé a été présenté par une source sécuritaire comme étant Bilel Kobi, un Algérien proche du leader d'Aqmi Abdelmalek Droukel. Il était, selon cette source, chargé de faire le lien entre Aqmi et sa branche tunisienne, la phalange Okba Ibn Nafaa, en pleine réorganisation.
(RFI 19/01/18)
Vingt-huit personnes comparaissaient ce jeudi matin au tribunal de la Manouba, en Tunisie. Toutes ont été arrêtées dans la petite ville de Tebourba, à 35 kilomètres de la capitale, là où la contestation contre l'austérité et la nouvelle loi de finances a démarré le 8 janvier avant d'essaimer un peu partout dans le pays. Les 21 prévenus étaient debout, les mains croisées dans le dos, le regard cloué au sol pour la plupart. Tous, le crâne rasé depuis qu’ils ont été arrêtés. Dans la salle comble, les bancs étaient remplis par les familles, dans une ambiance crispée où l’on pouvait entendre une mouche voler...
(RFI 19/01/18)
En Tunisie, après les manifestations, l’heure est au décompte des arrestations et à la justice. Dans tout le pays plus de 930 personnes ont été arrêtées, les procès sont donc nombreux. Hier à Tunis, comparaissaient 21 personnes arrêtées dans la petite ville de Tebourba, à 35 km de la capitale, ville où les manifestations contre la vie chère avaient démarré le 8 janvier. Elles sont accusées d’avoir participé à des actes de violences. Cette audience a surtout révélé que de nombreuses arrestations ont eu lieu de façon totalement arbitraire. Devant le tribunal, un petit groupe d’hommes et de femmes piétine nerveusement près de l’entrée. Tous veulent savoir si leur mari ou leur frère figure parmi les 21 prévenus. Les regards...
(RFI 18/01/18)
Alors que la Tunisie fêtait le 7e anniversaire de sa révolution, dimanche 14 décembre, la liesse qui avait suivi à l'époque suivi la chute du dictateur Zine el-Abidine Ben Ali est un lointain souvenir. Aujourd’hui, le bilan est morose. Beaucoup d’espoirs sont déçus. Le chômage est plus haut que jamais et l’économie en crise. Des mesures d’austérité adoptées le 1er janvier dernier ont provoqué un véritable soubresaut de colère populaire il y a une dizaine de jours. « Travail, liberté, dignité ». Ce slogan de la révolution de 2011 a de nouveau résonné dans les rues de Tunis dimanche 14 janvier.
(APA 18/01/18)
APA-Tunis (Tunisie) - Un total de 25 immigrants clandestins, dont un Marocain, ont été secourus au large de Sfax (150 km des côtes), ont annoncé mercredi les autorités tunisiennes. Selon le ministère tunisien de la Défense, ces immigrants clandestins ont été secourus à l'aube par les gardes-côtes alors que leur embarcation en panne commençait à prendre l’eau suite aux mauvaises conditions météorologiques. Il s’agit de 7 Libyens, 7 Bengalis, 5 Soudanais, 3 Egyptiens, un Tunisien, un Marocain et un Tchadien qui avaient quitté lundi soir les côtes de Zouara pour regagner les côtes italiennes, précise la même source. Ces clandestins ont été évacués vers la principale base navale de Sfax avant d’être remis aux gardes nationaux tunisiens pour entamer les...
(APA 18/01/18)
APA-Tunis (Tunisie) - Le virus H1N1 a causé la mort à 45 personnes depuis le début de la saison, a annoncé mercredi la directrice générale de l'Observatoire national tunisien des maladies nouvelles et émergentes (ONMNE), Insaf Ben Alya. La majorité des personnes, décédées à cause de la grippe, étaient âgées de plus de 50 ans et souffraient de maladies chroniques sans être vaccinés, a précisé la responsable lors d'une rencontre d'information sur la grippe saisonnière. Soulignant que l'indicateur national de la maladie est à 7,2 pc jusqu'à présent, il a assuré qu'on ne peut parler d'épidémie qu'à partir d'un indice de 10 pc. La plupart des cas atteints de H1N1 ont été enregistrés dans les gouvernorats de Bizerte et le...
(AFP 17/01/18)
Douze films sont au programme du premier festival cinématographique queer en Tunisie, qui veut à travers l'art faire une place aux minorités sexuelles et défendre leurs droits, dans une société où l'homosexualité reste illégale et réprouvée. Organisé par Mawjoudin, une association tunisienne qui défend les droits des personnes LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres), ce festival de quatre jours a débuté lundi à Tunis. Cet évènement, le premier du genre dans le pays, prévoit la diffusion de courts-métrages de 15 à 20 minutes, réalisés en Tunisie et dans tout le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord.

Pages

(Jeune Afrique 13/02/18)
Alors que l'activité de la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) était à l'arrêt depuis le 20 janvier par un mouvement social, les cadres ont à leur tour décidé de suspendre leur travail ce lundi et manifestent devant le siège de l'entreprise, prévoyant d'aller jusqu'au gouvernorat de la région, pour sortir de la crise dont elle peine à sortir depuis 2008. Les activités de la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) ne sont pas prêtes de reprendre. Ce lundi 12 février, les cadres et les ouvriers de la Compagnie ont lancé la campagne « Sauvez le phosphate ! », et ont débuté un sit-in devant le siège social de l’entreprise. Celui-ci devrait se poursuivre plus tard dans la journée devant...
(Agence Ecofin 13/02/18)
Outre ses exportations habituelles, l’Algérie va augmenter ses fournitures de gaz naturel vers la Tunisie. C’est ce qui ressort d’un tête-à-tête entre le Premier ministre algérien, Ahmed Ouyahia et son homologue tunisien, Youssef Chahed, lors des cérémonies du 60e anniversaire du bombardement par l'armée coloniale française de la ville Sakiet Sidi Youssef en Tunisie, pendant la guerre d’Algérie. La rencontre entre les deux responsables a eu lieu en fin de semaine dernière. « Le gaz algérien pourrait alimenter quatre régions frontalières tunisiennes y compris Sakiet Sidi Youcef ...
(Agence Ecofin 13/02/18)
Dans le quartier de la Goulette, les marques d’automobiles Audi et BMW se sont livrés ces derniers jours, à une passe d’armes par panneaux publicitaires interposés. Tout a commencé par un panneau publicitaire de BMW, situé à quelques mètres d’un point de vente de voitures Audi. « Il n’est jamais trop tard pour changer d’avis.», peut-on lire sur le panneau publicitaire destiné de toute évidence, aux clients d’Audi. Bonne joueuse, la marque allemande a répondu à cette tentative de détournement par une banderole déployée sur sa clôture. On peut y lire un grand « LOOOOL » (Laughing out loud, une expression traduisant l’amusement) suivi d’un « on ne change pas une marque qui gagne ». La joute amicale s’est prolongée...
(Jeune Afrique 09/02/18)
Chedly Ayari a été démis de ses fonctions ce mercredi, quelques heures après la décision du Parlement européen de classer la Tunisie parmi les États les plus exposés au blanchiment d'argent. Il devrait être remplacé par Marouane Abassi, un cadre de la Banque mondiale. Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, a décidé ce mercredi 7 février de démettre de ses fonctions le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), Chedly Ayari, a annoncé l’agence officielle TAP. Youssef Chahed a présenté cette proposition au président Béji Caïd Essebsi, conformément à l’article 78 de la Constitution, qui donne au président de la République le pouvoir de nommer et de révoquer les hauts fonctionnaires sur une proposition du Premier ministre. Suivant...
(Xinhua 09/02/18)
La Tunisie ambitionne de porter le volume de ses échanges avec l'Afrique à 10% de l'ensemble de ses échanges à l'horizon 2020, a annoncé le président honorifique du Conseil d'Affaires tuniso-africain, Jaloul Ayed en marge du Forum Tunisie-Afrique pour l'investissement et le commerce qui se tient à Tunis ces mardi et mercredi. Pas moins de 500 responsables, hommes d'affaires et acteurs économiques tunisiens et africains participent à cet événement à travers lequel la Tunisie espère promouvoir son expansion dans un marché économique estimé à 2.000 milliards de dollars. Jusqu'à présent, les échanges de la Tunisie envers l'Afrique ne dépassent pas les 2,4%, selon M. Ayed. "Les petites et moyennes entreprises (PME) sont plus confrontées à des obstacles en matière d'accès...
(Agence Ecofin 09/02/18)
La Tunisie a été inscrite sur la liste noire des pays à haut risque en matière de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme, à l’issue d’une délibération du Parlement européen, ce mercredi 7 février. Cette décision s’est basée sur le rapport du Groupe d’Action financière pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (GAFI/MENA), publié fin 2017. Selon ce rapport, l’Etat tunisien serait très laxiste par rapport à la lutte contre le blanchiment d’argent. Cette situation se traduit par l’absence de dispositifs de contrôle contraignants dans l’environnement économique du pays. Ainsi, 80% des entreprises étrangères présentes en Tunisie n’emploieraient aucun salarié, selon les statistiques du rapport, relayées par le site Econostrum. Sur les 376 voix nécessaires pour rejeter l’inclusion du...
(La Tribune 09/02/18)
La Tunisie lancera dans les prochains moins de nouvelles lignes maritimes commerciales directes entre les ports tunisiens de Gabes et Sfax et l'Afrique de l'Ouest, via les ports de Dakar, d'Abidjan et de Tema au Ghana. Cette future opération entre dans le cadre de la stratégie tunisienne de renforcement de ces activités commerciales inter-régionales. La Tunisie s'apprête à lancer, dans les prochains mois, une ligne maritime commerciale directe pour avoir un accès régulier au marché de l'Afrique de l'Ouest. D'après un communiqué du ministère tunisien du Transport datant du 5 février, la future ligne est composée de liaisons directes entre les ports tunisiens de Gabes et Sfax et les ports de Dakar (Sénégal), d'Abidjan (Côte d'Ivoire) et de Tema (Ghana...
(Xinhua 09/02/18)
Le chef du gouvernement tunisien Youssef Chahed a annoncé jeudi la création prochaine d'une zone de libre échange entre la Tunisie et l'Algérie, située dans le nord-ouest de la Tunisie. Cette zone de libre-échange se situe dans la localité de Sakiet Sidi Youssef où a connu, il y a 60 ans, de sanglants bombardements de l'aviation coloniale française dans le cadre de la guerre d'Algérie faisant des dizaines de morts tunisiens et algériens. M. Chahed a fait le déplacement dans le village de Sakiet Sidi Youssef, relevant de la province du Kef pour commémorer le 60ème anniversaire de la résistance conjointe tuniso-algérienne aux bombardements des forces armées françaises, en date de 8 février 1958. Il était en compagnie de son...
(RFI 08/02/18)
C’était l’une des thématiques du voyage du président français en Tunisie la semaine dernière : soutenir les entrepreneurs qui sont dans le domaine du numérique et de l’innovation. En Tunisie, où plus de 30 % des chômeurs sont des jeunes diplômés, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir créer leur propre entreprise. En 2016 les starts up ont connu un véritable boom dans le pays avec des entrepreneurs ultra motivés mais qui se retrouvent souvent bloqués par un cadre législatif dépassé. La Tunisian tech, petit frère de la French tech ? Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180208-tunisie-encouragements-freins-develo...
(Jeune Afrique 07/02/18)
L'année 2018 s’annonce comme celle de la réforme de l'administration tunisienne. Le gouvernement Chahed a lancé un programme de départ volontaire dans la fonction publique ainsi que le gel des recrutements, afin d'alléger le poids d'une administration ayant pris des proportions démesurées. Identifiée comme la « principale cause de la crise des finances publiques dans le pays », par le Fonds monétaire international (FMI), l’administration tunisienne et ses quelques 650 000 fonctionnaires en 2017, font l’objet d’une réforme de grande envergure. La masse salariale de l’administration représente 14,4% du PIB, soit les deux tiers des revenus fiscaux et la moitié du total des dépenses de l’État, selon un rapport de l’organisation.
(Xinhua 07/02/18)
La croissance du PIB en Afrique était estimée à 3,6% en 2017, selon la Banque africaine de développement (BAD) qui voit des perspectives "beaucoup plus prometteuses" avec un taux de croissance de 4,1% en 2018 et 2019. "Les perspectives de croissance sont beaucoup plus prometteuses et nous prévoyons une accélération de la croissance du PIB de l'Afrique à 4,1% en 2018 et 2019", a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina, lors d'une cérémonie officielle pour présenter les progrès et les perspectives de développement de l'Afrique mardi à Abidjan. "Nous avons la tête hors de l'eau et les économies africaines progressent fortement et sereinement", a commenté Akinwumi Adesina faisant remarquer que "la croissance du PIB réelle était estimée à...
(AFP 06/02/18)
Comment renforcer l’attractivité des villes du grand Maghreb pour les investisseurs, touristes et autres acteurs économiques ? Une conférence organisée à Nouakchott a débattu des potentialités du marketing territorial pour la promotion de la région. Cette conférence, "Pratique du marketing territorial dans les villes du grand Maghreb", a été organisée du 5 au 7 février 2018 par la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN-Mauritanie), avec le soutien de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) et de l’Union Européenne (UE) et la participation de maires de municipalités et d’organisations originaires des cinq pays de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) et des pays du Sahel. "Cette conférence vient(…)pour renforcer les potentialités des territoires et leur attractivité afin d’en faire des destinations idéales pour...
(Agence Ecofin 06/02/18)
Le 5 février 2018 dernier, le stock des avoirs en devises de la Tunisie, a de nouveau baissé, atteignant les 11,9 milliards de dinars tunisiens (100 dinars = 42 $) . C'est son niveau le plus bas depuis une quinzaine d'année selon des données collectées par l'Agence Ecofin. Cela ne représente plus que 84 jours d'importations pour le pays, un point qui est aussi au plus bas. Cette situation est d'autant plus préoccupante que, dans le même temps, les importations de biens se sont accélérés en Tunisie, créant un gros besoin de contrepartie monétaire extérieure, c'est à dire les ressources en devises dont ont besoin les agents economiques pour assurer le règlement des factures de leurs clients étrangers. Ainsi, le...
(Agence Ecofin 05/02/18)
La Banque Islamique de Développement (BID) aurait décidé, à la grande surprise, de céder ces 21 % de participation détenues dans le capital de la banque Zitouna, une banque tunisienne spécialisée dans la finance islamique. Un désaccord sur le cahier de charge serait à l’origine de cette décision, apprend-on des médias tunisiens qui donnent l’information. Cette sortie de la BID pourrait se faire au profit du groupe Triki, une holding constituée de sociétés aux activités diverses, telles que l’agroalimentaire, l’aviculture, l’ameublement ou la construction. Ce dernier serait prêt à débourser une somme comprise entre 80 et 90 millions de dinars tunisiens, pour cette acquisition. Rappelons que c’est en 2014 que la Banque Islamique de Développement est entrée dans le capital...
(Xinhua 05/02/18)
La production industrielle en Tunisie a baissé de 1,1% durant les onze premiers mois de l'année 2017, a annoncé vendredi l'Institut national de la Statistique (INS) de Tunisie. Selon l'INS, cette baisse revient essentiellement à la faible croissance productive des industries manufacturières de 0,3%, mais surtout la flagrante dégradation, soit de 9,2% de la production minière. S'arrêtant sur la remarquable régression de la production minière, l'INS a pointé du doigt le secteur de l'extraction des produits miniers générateurs d'énergie baissier à hauteur de 12,2%. Dans ce sens, le stock du phosphate auprès du Groupe chimique tunisien (GCT, principal établissement de traitement des produits miniers en Tunisie) était totalement épuisé jusqu'à fin janvier 2018, a confirmé le directeur régional des unités...
(Agence Ecofin 03/02/18)
Xavier Niel, le vice-président du groupe de télécommunications français Iliad, a été reçu en audience à la Kasbah le 1er février 2018 par le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed. Les deux hommes ont discuté du développement du paysage numérique dans le pays. « On a parlé de numérique et de comment on pouvait aider la Tunisie avec des initiatives concrètes, à avancer dans le bon sens pour devenir un pays plus digital, plus numérique.», a déclaré Xavier Niel à la presse, au terme de son entretien avec le Chef du gouvernement. Le vice-président du groupe Iliad accompagnait le président de la République française, Emmanuel Macron, lors de sa visite d’Etat en Tunisie depuis le 31 janvier 2018. Au-delà d’une...
(RFI 03/02/18)
Le président français a terminé ce jeudi soir sa première visite d’Etat en Tunisie. Un déplacement qu’il a voulu placer sous le signe de la solidarité et d’un soutien fort à la jeune démocratie tunisienne alors que le pays se débat avec une inflation record et un taux de chômage de plus de 30% chez les jeunes. Résultat, pendant ces deux jours passés à Tunis, Emmanuel Macron a fait une série d’annonces pour soutenir l’économie tunisienne. A 100 mètres à peine du Parlement tunisien où le président français a prononcé son discours, une terrasse de café, quelques tables hautes. Comme souvent, des hommes, exclusivement, y sont attablés. Et quand on demande à Rami, employé d’une entreprise française, si les 50...
(AFP 02/02/18)
Tunis et Londres s'attendent à une augmentation du nombre de touristes britanniques en Tunisie en 2018, ont affirmé vendredi deux ministres tunisien et britannique, à la suite de l'assouplissement des recommandations aux voyageurs en provenance de Grande-Bretagne. "Ce que j'ai vu ici ces derniers jours (en matière de sécurité, ndlr) est vraiment impressionnant", a déclaré à la presse le secrétaire d'Etat britannique à la Sécurité, Ben Wallace, à Tunis depuis mercredi. "Je me réjouis du fait qu'il y aura beaucoup plus de Britanniques se rendant (en Tunisie) au cours des prochaines semaines", a-t-il affirmé.
(Jeune Afrique 02/02/18)
En marge d'une conférence internationale autour de la croissance dans le monde arabe, qui avait lieu cette semaine à Marrakech, coorganisée par le FMI, la présidente de l'institution, accusée par les Tunisiens d'avoir poussé leur gouvernement à prendre des mesures d'austérité, a rencontré le Premier ministre du pays, Youssef Chahed. Une centaine d’experts du Fonds monétaire international (FMI) et des personnalités de la finance du monde arabe étaient réunis cette semaine à Marrakech. Au menu, une conférence régionale ayant pour thème « Opportunités pour tous : croissance, emplois et inclusion dans le monde arabe », organisée conjointement par le FMI, le Fonds monétaire arabe et le gouvernement marocain. Faiblesse de la croissance, chute des cours mondiaux des produits de base,...
(Jeune Afrique 02/02/18)
Arrivé le 31 janvier à Tunis, le président français était accompagné de grands patrons français (Xavier Niel, Jacques Séguéla, Stéphane Richard), qui ont pu échanger avec les chefs d'entreprise tunisiens lors d'un forum économique franco-tunisien. Lancée avec la chanson L’envie d’avoir envie de Johnny Hallyday, la rencontre, organisée par la Chambre tuniso-française de commerce et d’industrie (CTFCI) à Tunis ce 1er février, s’annonçait atypique. Et pour cause : les invités y ont parlé business et relance économique, sans chercher à financer des projets, à lever des fonds ou à recueillir des promesses d’investissements. L’objectif était de consolider, voire d’accroître, la confiance des entrepreneurs à l’égard de la Tunisie, coincée dans une mauvaise passe économique. Articulé autour de deux axes :...

Pages

(RFI 05/10/17)
La Tunisie se déplace samedi 7 octobre en Guinée à Conakry pour le compte de la cinquième journée des éliminatoires du Mondial 2018. Si la Guinée n’a plus rien à espérer de cette rencontre, ce n’est pas le cas des Aigles de Carthage qui comptent bien l’emporter pour se rapprocher d’une cinquième participation à la Coupe du monde. Début 2017, on avait laissé les Tunisiens à leur triste sort après une défaite face aux Burkinbè au Gabon en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations. Malgré un premier tour convaincant, les Aigles de Carthage n’avaient pas réussi à entrer dans le dernier carré. Une cinquième phase finale de la Coupe du monde ? Dix mois plus tard, le...
(Jeune Afrique 03/10/17)
Alors que la Tunisie, le Nigeria et l’Égypte pourraient se qualifier avant la fin des éliminatoires, de nombreuses sélections vont jouer très gros à l’occasion de cette cinquième journée. Certaines confrontations directes seront lourdes de conséquences, notamment pour la Côte d’Ivoire, le Maroc, le Gabon, le Sénégal ou le Burkina Faso. Quelles sont les équipes africaines qui peuvent encore espérer se maintenir sur le long et difficile chemin menant à la Coup du Monde 2018 en Russie ? Si certaines semblent quasi assurées d’avoir leur billet pour Moscou en poche, d’autres sont sur le fil, et certaines sont déjà sur le point de basculer si bas dans le classement que toute remontée semble impossible. Tour d’horizon, groupe par groupe, des...
(Apa 19/09/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Auteur d’un parcours sans-faute avec six victoires en autant de matches, la Tunisie, « formatée » par un entraîneur expérimenté, a logiquement remporté la 29ème édition l’Afrobasket hommes samedi à Radès, dans la banlieue de Tunis, s’offrant ainsi le second sacre de son histoire après celui de 2011. Ce sacre n’était pas évident avant le coup d’envoi de la compétition au vu de l’absence de sa superstar, le pivot Salah Mejri, retenu par son équipe, les Mavericks de Dallas (NBA), du meneur américain naturalisé, Michael Roll, d’Amine Rzig et de Marouan Kechrid. Mais aussi le départ du banc d’Adel Taltli, le légendaire coach en place depuis 12 ans qui a conduit les « Aigles de Carthage »...
(RFI 18/09/17)
A domicile, la Tunisie est devenue une nouvelle fois championne d’Afrique de basket-ball ce samedi 16 septembre, face au Nigeria (77-65). Les Aigles de Carthage qui avaient mal débuté leur finale ont finalement repris le dessus dès le deuxième quart temps. La Tunisie, annoncée comme l'équipe à battre, n'a pas déçu devant son public au stade de Radès. Chez elle, la Tunisie avait pris le dessus sur le Maroc en demi-finale (60-52). Et les Aigles de Carthage avaient besoin de tous leurs supporters face au Nigeria, tenant du titre et tombeur du Sénégal dans sa demie (76-71). Les fans ont été au rendez-vous pour pousser leur équipe. Zied Chennoufi très en vue Pour sa première finale à domicile, la Tunisie,...
(APA 17/09/17)
La Tunisie a remporté la 29ème édition de l’Afrobasket messieurs en battant le Nigeria sur le score de 77 à 65, à l’issue de la finale disputée samedi à Radès, à Tunis. Indécis, le match l’a été pendant longtemps. Ce n’est qu’au 3ème quarts temps que le pays hôte a pris option pour la victoire en menant par 12 points d’écart : 52-40. Une avance qu’il portera même jusqu’à 16 longueurs avant de fléchir à 8 points 3 minutes de la fin : 67-59. Mais les Tunisiens qui ont retrouvé l’adresse en cours de partie notamment Ziyed Chennoufi (19 pts, 3 rebonds et 3 passe décisives), se sont repris pour conclure en beauté : 77-65. Seule équipe invaincue dans ce...
(APA 15/09/17)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Maroc, le Nigeria, la Tunisie et le Sénégal ont décroché leurs tickets pour le carré d’as de la 29èmeédition de l’Afrobasket masculin, à l’issue des quarts de finale disputés jeudi à Tunis. Sur sa lancée victorieuse du 1er tour, le Maroc a remporté le duel nord-africain en dominant l’Egypte sur la marque de 66 à 62. Ce qui leur ouvre les portes des demi-finales, stade qu’il n’a plus atteint depuis 1980. En demi-finale, les Marocains croiseront la Tunisiens, qui se sont débarrassés de la teigneuse formation de la RD Congo (81-60). Accroché pendant les deux premiers quarts temps, c’est après la pause que le pays hôte a fait la différence. Le Nigeria, lui, a validé son...
(APA 15/09/17)
APA – Dakar (Sénégal) - Jusque-là 2ème et en progression constante, la RD Congo a été éjectée du podium par la Tunisie dans le classement FIFA du mois de septembre toujours dominé par l’Egypte mais dont le grand bénéficiaire est le Cap-Vert, auteur d’un spectaculaire bond. Malgré la perte de 5 places au niveau moment, l’Egypte reste leader continental du classement FIFA rendu public jeudi par l’instance mondiale. Mais le fait majeur est l’éjection de la RD Congo du podium par son bourreau des éliminatoires du Mondial 2018, la Tunisie, désormais dauphin de l’Egypte. Battus 2-1 puis tenus en échec 2-2 par les Tunisiens lors des 3e et 4e journées de ces éliminatoires, les Congolais, qui ont perdu 14 places,...
(APA 11/09/17)
After winning their two first matches, Nigeria, Morocco, Tunisia and Senegal have secured qualification for the last eight contest in the 29th edition of the Afrobasket for men, while Angola which lost its last game finds itself is in difficulty situation Nigeria (Group A), Morocco (Group B), Tunisia (Group C) and Senegal (Group D) have defeated Mali Angola, Rwanda and Egypt 87-52, thus securing their tickets to the quarter finals stage. Of all the wins, Morocco’s 60-53 defeat of Angola was the most surprising. Considered one of the favourites of the tournament, the “Palencas Negras" overcame Uganda with great difficulty (94-89 after extra time). They will take on CAR for the last game on Sunday. In group C, Rwanda and...
(RFI 11/09/17)
Nigeria-Cameroun, Sénégal-Angola, Maroc-Egypte et Tunisie-RD Congo seront les affiches des quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball (Afrobasket 2017), le 14 septembre à Tunis. Les Camerounais se sont qualifiés aux dépens des Rwandais, les Sénégalais ont écrasé les Mozambicains et les Congolais ont battu les Nigérians. Les Maliens sont éliminés malgré leur victoire 92-63 face aux Ivoiriens. Le premier tour du Championnat d’Afrique des nations masculin de basket-ball 2017 s’est achevé ce 10 septembre avec quelques surprises. La première d’entre elles a été la victoire de l’équipe de la RD Congo face à celle du Nigeria, à Tunis. La RDC est en effet venue à bout 83-77 de champions d’Afrique en titre plutôt maladroits au tir...
(AFP 06/09/17)
La Côte d'Ivoire, surprise à domicile par le Gabon (1-2), a perdu du terrain mardi dans la course à la qualification pour le Mondial-2018, au contraire de la Tunisie, qui a arraché un nul chez son plus sérieux rival, la RD Congo (2-2). L'Algérie a de son côté dit adieu à une troisième Coupe du monde de suite. Battus à domicile par la Zambie (0-1), les Fennecs sont mathématiquement hors course après quatre journées dans la poule B des éliminatoires de la zone Afrique. La soirée n'a pas viré au cauchemar pour les Ivoiriens: ils conservent leur première place (7 pts) grâce au faux pas, plus tard dans la soirée, du Maroc (6 pts) au Mali (0-0). Les Marocains pourront...
(Star Africa 05/09/17)
Après avoir repris confiance en venant à bout de la Libye à Conaky, la Guinée se fait de nouveau distancer après sa défaite ce mardi à l’occasion de la quatrième journée des éliminatoires du groupe E du Mondial 2018. Triste défaite pour les hommes de Lappé, qui ont chuté à Monastir ( Tunisie ), face à la Libye sur le score de un but à zéro, inscrit par Ahmed Hamoud à la 36′. Un revers qui bloque le compteur du Syli National à 3 points après 4 rencontres, même nombre d’unités que la Libye. Ce groupe E est pour le moment mené par la Tunisie qui compte 9 points, soit 3 de plus que la RD Congo, qui reçoit mardi...
(APA 04/09/17)
La Tunisie et le Nigeria ont fait le plein de points en remportant leur troisième match de suite en autant de sorties, lors de la 3ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 disputée entre jeudi et samedi. Img : Mondial 2018 : sans-faute de la Tunisie et du Nigeria Vainqueur de la manche aller de la « finale » du groupe A face à la RD Congo (2-1), la Tunisie a réalisé une bonne opération. Un bon résultat mardi à Kinshasa, lors de la 4ème journée éliminatoire, lui permettrait de se rapprocher de « Russie 2018 ». Le Nigeria est, lui aussi, en pôle-position pour la qualification à la suite de la lourde défaite infligée au Cameroun...
(RFI 31/08/17)
Aymen Abdennour a été prêté par le club espagnol Valence CF au club français Olympique de Marseille pour la saison 2017-2018, ce 29 août. Le défenseur tunisien de 28 ans va tenter de se relancer en France, où il a brillé à Toulouse (2011-2014) puis à Monaco (2014-2015) avant de vivre deux années mitigées en Espagne. L’arrivée d’Aymen Abdennour à l’Olympique de Marseille (OM) a tout de la bonne affaire pour le joueur et le club français. D’un côté, l’OM vient de vivre un calvaire en championnat (Ligue 1) avec une défaite 6-1 face à Monaco. De l’autre, le défenseur de 28 ans reste sur deux saisons mitigées sous les couleurs du Valence CF, en Espagne. Le Tunisien était sur...
(Agence Ecofin 16/08/17)
- La chaine Al Wataniya de la télévision nationale tunisienne, ayant obtenu en septembre 2016 les droits de diffusion du championnat national, n’a pas diffusé la première journée de la compétition qui a débuté ce 15 août. Cette situation est causée par la crise entre la Fédération Tunisienne de Football (FTF) et l’Etablissement de la Télévision Nationale (ETN). En fait, la FTF réclame à la télévision nationale, 950 mille dinars sanctionnant 19 violations du contrat lui accordant les droits de diffusion du championnat. D’après ce contrat, la télévision nationale n’avait le droit de diffuser les séquences de sa rubrique Moviola recensant les erreurs d’arbitrage, que si Al Wataniya a transmis les matchs concernés en utilisant un car-régie. Selon la FTF,...
(Le Huffington Post 19/07/17)
Encore une fois, la Tunisie a brillé de mille feux avec ses jeunes compétences lors d'une compétition internationale. Sept jeunes lycéens tunisiens ont fièrement honoré les couleurs nationales en remportant l'or et l'argent au "Global Robotics Challenge", organisé par la FIRST Global, du 16 au 18 juillet à Washington aux États-Unis. C'est ce qu'a annoncé, mardi, la page officielle de l'ambassade tunisienne aux Etats-Unis. First Global Challenge est un évènement annuel qui met à l’honneur de jeunes talents scientifiques du monde entier, en leur permettant de créer des robots qui apporteront des solutions aux grands défis mondiaux. Cette année, le thème a porté sur l’accès à l’eau potable. Sur les cent soixante pays participants, la Tunisie s'est démarquée en obtenant le premier prix "Al-Khwarizmi Award for Outstanding Supporter" et le deuxième prix d' "Albert Einstein Awards for Global International Excellence" de ce concours international. "Nous sommes si fiers" a martelé Faten Khalfallah Hammouda, professeur d'informatique au lycée pilote de Sfax et coach du groupe. Elle...
(RFI 17/07/17)
Nouveau challenge dans un nouveau pays pour Marco Simone. L’entraîneur italien, qui a déjà officié à Monaco, Tours et Laval en France ainsi qu’à Lausanne en Suisse, va désormais entraîner en Tunisie le Club Africain. C’est en tout cas ce qu’il indique sur son compte Instagram, où une photo le montre en costume à côté du logo du CA. Dans un autre message, Marco Simone remercie tous les fans lui ayant adressé des encouragements. L’ancien attaquant de Milan, du PSG et de Monaco notamment reste sur une expérience malheureuse à Laval : en avril dernier, après cinq mois difficiles, Simone a été limogé de son poste d'entraîneur. Le Stade lavallois, dernier de Ligue 2 française, a été relégué en National...
(L'Equipe 17/07/17)
L'entraîneur italien Marco Simone s'est engagé samedi avec le Club africain, en Tunisie. Marco Simone va découvrir le championnat tunisien. L'entraîneur italien a annoncé samedi sur Instagram s'être engagé avec le Club africain, basé à Tunis. Passé en tant que coach par Monaco, Lausanne ou Tours, l'ancien avant-centre du Paris Saint-Germain tentera de relancer sa carrière après son limogeage de Laval, en avril dernier, relégué depuis en National 1.
(Jeune Afrique 12/07/17)
Une information judiciaire a été ouverte en France suite au cambriolage commis dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 juillet au Consulat général de Tunisie à Lyon. Un « nombre important de passeports » a été dérobé, ainsi que de l'argent. « Un nombre important de passeports vierges [450, d’après le journal régional Le Progrès, NDLR] ainsi que des documents administratifs et la somme de 4 000 euros » ont été volés dans le bâtiment officiel situé dans le 6ème ...
(APA 01/07/17)
APA Dakar Senegal - L’Afrobasket-2017 se déroulera finalement du 8 au 16 septembre conjointement en Tunisie et au Sénégal, suite au désistement de l’Angola, a appris APA vendredi, auprès de l’agence Tunis Afrique Presse (TAP) Les deux pays abriteront chacun des rencontres de groupes (4 équipes chacun) au premiers tour alors que la Tunisie abritera les quarts de finale, les demi-finales et la finale, a précisé le président de la Fédération tunisienne de basket-ball (FTBB), Ali Benzarti, Le Congo initialement désigné pour accueillir du 19 au 30 août prochain, l’Afrobasket-2017 s’était désisté officiellement pour des motifs financiers. Outre la Tunisie, 15 sélections africaines disputeront l’Afrobasket. Il s’agit de l’Angola, l’Afrique du Sud, le Cameroun, la République Centrafricaine, la Côte d’Ivoire,...
(Leaders 30/06/17)
La Tunisie se relance dans la course à l’organisation de l’Afrobasket 2017 après le désistement de l’Angola. Notre pays s'apprête à présenter son dossier de candidature à ce championnat en tandem avec le Sénégal. Chacun des deux pays accueillant deux poules alors que les quarts, les demi finales et la finale se dérouleront en Tunisie. Prévu initialement en aout, le championnat qui était prévu en aout sera aura lieu du 8 au 16 septembre, les deux pays accueillant chacun deux poules, alors que les quarts, les demi et la finale se dérouleront en Tunisie. Le président de la FTBB, Ali Benzarti a estimé quee notre pays repondait parfaitement au cahier des charges de la compétition et comptait sur l’appui du...

Pages

(Le Monde 09/10/17)
Dans leur nouvelle trilogie présentée à Tunis, Jalila Baccar et Fadhel Jaïbi interrogent le déchaînement d’angoisses qui traverse la société tunisienne. Seul pays du « printemps arabe » à ne pas avoir sombré dans la guerre civile ou cédé aux sirènes d’un régime militaire fort, la Tunisie n’en est pas moins confrontée à une rare violence. Une violence sourde, aveugle, qui frappe à sa porte et traverse la frontière libyenne lors d’attaques terroristes dans l’est du pays ou sur les plages touristiques. Une violence ciblée qui assassine un leader politique de gauche, un ingénieur proche du Hamas ou un berger. Une violence qui a contaminé la sphère privée, où, au sein de la famille, on frappe, viole et tue, qui...
(AFP 06/10/17)
Le romancier tunisien Yamen Manai a reçu vendredi le prix des cinq continents de la francophonie pour "L'amas ardent", histoire d'un apiculteur dans un pays imaginaire, qui mène une vie d'ascète auprès de ses abeilles avant d'être rattrapé par la violence du monde. "L'amas ardent", publié aux éditions Elyzad, est le troisième roman de cet écrivain de 37 ans qui réside à Paris. "Dans cette fable aux accents voltairiens, un apiculteur défend ses abeilles contre une secte de frelons particulièrement agressive. Avec humour et une écriture limpide, l'auteur nous en apprend davantage sur les pulsions meurtrières des fous de Dieu que bien des discours", a déclaré Paula Jacques, femme de radio et de lettres, présidente du jury. Le prix, doté...
(Jeune Afrique 02/10/17)
Alors que le Festival éphémère vient de se tenir à Carthage, en Tunisie, portrait d’un mouvement musical et culturel qui vibre au tempo de la liberté retrouvée. Week-end du 13 août 2014, le pays est en état d’urgence. Pourtant, la peur semble avoir été recalée aux portes du Festival éphémère. Dans les jardins de l’hôtel Playa de Hammamet, au bord de la mer, les corps se déchaînent, ondulent. Délaissant les bouteilles de Celtia, la très populaire bière tunisienne, les lèvres fusionnent sous les yeux de policiers impassibles. Avec cette première édition, l’équipe du Festival éphémère venait de réussir son pari. À la différence des Dunes électroniques, festival niché au cœur du désert tunisien autour des décors de Star Wars, ce...
(Jeune Afrique 23/09/17)
Depuis le 14 septembre 2017, les Tunisiennes peuvent se marier avec le conjoint de leur choix. Ce n'était pas le cas depuis 1973, selon l'énoncé d'une circulaire obligeant les non-musulmans voulant épouser une Tunisienne musulmane à se convertir à l'islam avant de pouvoir sceller leur mariage. Ladite circulaire était anticonstitutionnelle et pourtant systématiquement appliquée. Tout cela vous semble un peu compliqué ? Explication en bandes dessinées. Les Tunisiennes peuvent se marier avec le conjoint de leur choix depuis mi-septembre. Enfin, c’était déjà leur droit (encore heureux) : c’est surtout la religion dudit conjoint qui posait problème. Légalement, un Tunisien – musulman ou non – peut choisir de prendre pour épouse une non musulmane. Une tunisienne, elle, ne pouvait se marier...
(Le Temps.ch 21/09/17)
Sous-exploité, quand il n’est pas tout simplement abandonné, le très riche patrimoine archéologique tunisien semble peu intéresser les autorités, qui cherchent pourtant à redynamiser le tourisme après des attentats meurtriers En cette fin de juillet, Mahmoud, gardien du site de Bulla Regia, se désole: «J’ai passé toute une semaine sans avoir aucune visite. C’est malheureux.» Situé dans le nord-ouest de la Tunisie, Bulla Regia est l’un des sites archéologiques les plus importants du pays. Connue pour ses maisons semi-enterrées – conçues pour protéger leurs occupants de la chaleur –, la ville romaine ne voit pourtant que rarement passer les touristes étrangers. Ce jour-là, un couple de visiteurs vient briser la solitude du gardien: Salah, un Tunisien de 29 ans, et...
(RFI 18/09/17)
L’invité de RFI est la cinéaste tunisienne Salma Baccar. Après la révolution de 2011 elle est élue membre de l’Assemblée constituante en tant que représentante du pôle démocratique moderniste puis de la Voie démocratique et sociale. Elle alterne aujourd’hui activités politiques et cinéma et met d'ailleurs la dernière main à son nouveau film. RFI: Vous quittez un peu la politique pour le cinéma, après avoir quitté le cinéma pour la politique ? Salma Baccar: Je pense que je n’ai jamais quitté le cinéma pour la politique et aujourd’hui, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas quitté la politique pour le cinéma puisque je vous reçois dans le siège de mon parti, le parti Al-Massar, La voie démocratique et sociale...
(Le Monde 18/09/17)
Pour beaucoup de lesbiennes et gays issus d’une culture conservatrice, la pression familiale est trop forte pour pouvoir assumer un « coming-out ». La saison des mariages touche à sa fin. Cet été encore, Alex* n’a pas trouvé la bonne personne avec qui contracter un mariage de convenance. Une union tant souhaitée qui aurait pu lui permettre de vivre son homosexualité sans subir « la pression latente » de sa famille. Alex a 33 ans, est originaire d’Algérie et est musulman pratiquant. Il a un bon travail. Il est cadre supérieur à Lyon, employé par une administration d’Etat dans le domaine de la construction. Il y a un an, le jeune homme a décidé de sauter la pas et de...
(RFI 15/09/17)
La Biennale des photographes du monde arabe contemporain à Paris consacre un focus sur la jeune photographie algérienne et un autre à la photographie en pays tunisien. Ce sont incontestablement les deux points forts de cette deuxième édition qui vient d’ouvrir ses portes à Paris. Cinquante photographes exposent leurs images aussi sensibles que souvent subversives dans huit lieux différents, dont l’Institut du monde arabe (IMA), la Maison européenne de la photographie et la Cité internationale des arts. La raison d’être de cette deuxième édition de cette Biennale des photographes du monde arabe contemporain ? L’incroyable succès de la première édition qui avait pourtant lieu en 2015, l’année de la vague d’attentats en France, avance le commissaire général Gabriel Bauret :...
(France TV Info 14/09/17)
Culture, économie, politique et même géopolitique… sont au sommaire d’un nouveau journal, «Paris Tunis», qui se veut un pont entre les deux rives de la Méditerranée. Un magazine trimestriel qui a pour objectif «de rapprocher» la France et la Tunisie, selon les mots de son rédacteur en chef, Gérard Sebag. Paris Tunis ne manque pas d’ambition. Le magazine traite dans son dernier numéro, sur plus d’une centaine de pages joliment illustrées, aussi bien des «enjeux diplomatiques et économiques» de la Tunisie que du thermalisme ou de l’histoire des diverses communautés de l’île de Djerba. «Nous voulons, explique Gérard Sebag, qui fut notamment rédacteur en chef à France 2, aborder les questions méditerranéennes d’une façon différente, donner un point de vue...
(Jeune Afrique 13/09/17)
A 45 ans, cette comédienne et auteure n'imagine pas la pratique artistique sans engagement politique. Tout en émotion et nuances, l’héroïne du long métrage Demain dès l’aube, de Lotfi Achour, est l’une des interprètes les plus en vue du moment. Depuis Tendresse du loup, de Jilani Saadi, en 2006, elle rafle les prix internationaux (notamment avec Les Frontières du ciel, de Farès Naânaâ, en 2015). Pourtant, la plus glamour des actrices tunisiennes est surtout habitée par le désir d’écrire. Avec la nostalgie de Djerba, où elle a grandi, la Tuniso-Italienne mène sa carrière entre Tunis et Paris avec, pour ancrage, le collectif des Artistes producteurs associés (APA), qui explore des formes artistiques contemporaines. Elle brûle les planches et s’investit dans...
(Jeune Afrique 04/08/17)
Katybon n’a pas seulement raccourci son nom d’une voyelle. Il a aussi sorti une chanson, « About », qui confirme sa créativité et la place importante qu’il occupe dans le rap tunisien. Ambiance hallucinée, vocoder poussé jusqu’au possible, chanson en anglais et joggings rétros… Le rappeur tunisien Katyb, plus connu sous son ancien nom d’artiste Katybon, se met en scène dans un nouveau clip mis en ligne le 27 juillet. Sa nouvelle chanson a des allures de petit virage sur la route du rap maghrébin, qui n’avait pas jusqu’ici pas trop exploré le monde du cloud rap, dont les français de PNL ou l’américain ASAP Rocky sont de bons représentants. En quatre minutes, Katyb entraîne son auditoire dans une atmosphère...
(AFP 20/07/17)
La justice tunisienne a finalement décidé d'interdire le film américain Wonder Woman, dont l'actrice principale est israélienne, plus d'un mois après sa diffusion programmée, a déclaré mercredi à l'AFP le porte-parole du parquet Sofiène Sliti. Suite à une plainte du parti nationaliste Al-Chaab, la diffusion du film avait d'abord été "suspendue" début juin. Le long-métrage hollywoodien devait passer dans au moins deux salles de la capitale Tunis. Après plusieurs reports d'audience, la justice s'est prononcée vendredi pour l'interdiction du film, a dit M. Sliti, mais le verdict n'a été communiqué aux médias que cette semaine. Les attendus du jugement n'étaient pas encore connus. Le parti Al-Chaab réclamait l'interdiction du film au motif que son actrice principale, l'Israélienne Gal Gadot, avait...
(Agence Ecofin 12/07/17)
Ce 10 juillet à Tunis, Gaumont Pathé, filiale des groupes Pathé et Gaumont, spécialisée dans l’exploitation cinématographique, a lancé la construction du premier cinéma multiplexe en Tunisie. Les travaux ont été lancés en présence des représentants de Gaumont Pathé et du groupe Mabrouk, partenaire local de l’entreprise française sur le projet. Mohamed Zine El Abidine, Zied Laadheri, respectivement ministres de la culture et du commerce, ainsi que le producteur franco-tunisien Wassim Beji et l'ambassadeur de France à Tunis, Olivier Poivre d'Arvor, étaient également présents au lancement des travaux. Prévu pour être achevé en 2018, le multiplexe, d’une surface totale de 5 200 m², comportera huit salles et offrira environ 1 500 places. Il sera implanté au sein du centre commercial...
(France 24 10/07/17)
L’humoriste franco-tunisien sera bien sur la scène du festival international de Carthage, en Tunisie, pour y jouer son spectacle malgré une vive polémique autour de son arrivée. En cause, un positionnement considéré comme pro-Israël. Il sera bien présent. L’humoriste franco-tunisien Michel Boujenah ne compte pas plier face aux appels au boycott de son spectacle "Ma vie rêvée", programmé à l'occasion de la 53e édition du festival international de Carthage, en Tunisie, le 19 juillet. Dans une interview accordée au quotidien Nice-Matin, dimanche 9 juillet, il l’affirme : "Le spectacle à Carthage se fera". Sa venue dans le pays pour participer à cet événement culturel suscite de vives réactions depuis une semaine. La principale centrale syndicale tunisienne, l'UGTT, réclame le retrait...
(Jeune Afrique 15/06/17)
À 50 ans, Badreddine Ouali est PDG du groupe Vermeg, président du Réseau Entreprendre Tunisie et promoteur du projet Smart Tunisia. Emblématique d’une nouvelle génération aux manettes du secteur privé, Badreddine Ouali vit « l’optimisme comme une décision ». Une attitude positive qui réussit aux initiatives de ce PDG, qui estime que « tout le monde doit contribuer, comme il peut et comme il veut », au développement du pays. Au sein de son Réseau Entreprendre Tunisie, ce patron encourage et accompagne la création d’entreprise. Avec Smart Tunisia, un programme destiné aux entreprises de l’offshoring, il a permis de créer 9 000 emplois directs. Il s’est également attelé à la promotion des compétences en matière d’économie numérique via la Fondation Tunisie...
(Jeune Afrique 15/06/17)
Seule sur scène dans ses dernières créations – "Solwen", en 2015, et "Hourya", en 2017 –, Leïla Toubel est une voix libre. Elle dénonce les dérives et confirme qu’elle ne peut « dissocier l’artiste de la citoyenne, qui a choisi d’être une indignée et de crier sa colère ». Ses prises de position sans concession et sa détermination à s’opposer publiquement aussi bien à l’obscurantisme qu’à certaines pratiques du pouvoir ont fait d’elle une égérie et un exemple de courage. Lire sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/444657/societe/comedienne-leila-toubel/
(Jeune Afrique 14/06/17)
De Dream City, à Tunis, au Sicca Jazz, au Kef, en passant par les Journées du documentaire de Djerba, les festivals d’initiative privée ont trouvé leur public et font bouger les régions. C’est le Festival de la médina – dont la 35e édition se tient à Tunis du 30 mai au 17 juin – qui donne le top départ de la saison estivale des festivals, lesquels s’enchaîneront jusqu’à la fin d’août un peu partout à travers le pays. L’un des temps forts est le vénérable Festival de Carthage, qui jouera cette année sa 53e session, du 13 juillet au 19 août. Organisées soit par le ministère de la Culture, soit par les communes, nombre de ces manifestations ne répondent cependant...
(Le Monde 08/06/17)
Le jeune danseur et chorégraphe revisite l’étonnante histoire des danses traditionnelles du pays dans une « conférence performée ». Par Emmanuelle Jardonnet La conférence de Rochdi Belgasmi, qui se tiendra à Couthures dans le cadre de la thématique « La rue prend la parole » le samedi 29 juillet. n’est-elle pas plutôt un spectacle ? Zoufri, du jeune danseur et chorégraphe de 30 ans, est bien les deux à la fois, et c’est ce qui en fait un si singulier objet. C’est aussi une expérience interactive pour le public qui, après avoir été électrisé, est incité à se laisser porter par la musique populaire tunisienne dont les secrets lui ont été dévoilés. C’est en costume d’ouvrier (bleu de travail et débardeur blanc)...
(Kapitalis 07/06/17)
Ils n’en auront pas mis du temps, les responsables de la revue ‘‘Historia’’ pour éditer un nouveau hors série sur la Tunisie. Par Hamma Hanachi Ce deuxième numéro s’intitule «Tunisie, sous titré, 3000 ans de splendeurs et de merveilles». «Le premier a été littéralement arraché et vite épuisé. Nous allons avoir le même succès avec ce nouveau-né», affirme, Guy Sitbon, «de citoyenneté française, Tunisien de patrie», comme il aime se définir, éditorialiste et pilote de ce hors série. Et, pour son édito, il a choisi un titre beau comme de l’antique : «La pierre, elle ne ment pas». La nécessité de renverser l’image A l’occasion de la sortie de ce numéro, l’Institut français de Tunisie (IFT) a organisé une rencontre...
(AFP 07/06/17)
La programmation du film américain Wonder Woman, avec l'actrice israélienne Gal Gadot, a été "suspendue" par la justice en Tunisie, le temps d'examiner une demande d'interdiction par un parti politique, a-t-on appris mercredi auprès du parquet. Wonder Woman, dont l'actrice avait défendu à l'été 2014 sur Facebook l'offensive meurtrière d'Israël contre l'enclave palestinienne de Gaza, était programmé à partir de jeudi après-midi dans au moins deux cinémas, à Tunis et à La Marsa, en banlieue nord de la capitale tunisienne. Sa diffusion est toutefois "suspendue dans l'attente de l'examen" jeudi, à un horaire non précisé, de la demande d'interdiction introduite par le parti nationaliste Al-Chaab, a indiqué à l'AFP le porte-parole du parquet, Sofiène Sliti. Une démarche identique d'une association...

Pages

(Jeune Afrique 12/02/18)
En pleine ascension, en 2014, lorsqu'elle est nommée à la tête de l’Instance Vérité et Dignité (IVD), Sihem Bensedrine peine désormais à convaincre. Militante respectable pour les uns, intrigante opportuniste pour les autres, la présidente de l’Instance Vérité et Dignité (IVD), Sihem Bensedrine, ne laisse pas de faire couler beaucoup d’encre. Journaliste puis éditrice, elle avait fait de l’opposition à l’ancien régime son cœur de métier. Membre de la Ligue tunisienne des droits de l’homme (LTDH), elle cofonde en 1998 le Conseil national pour les libertés en Tunisie (CNLT), au grand dam du pouvoir, et obtient le soutien d’organisations internationales en tant que militante des droits de l’homme. La fuite de Ben Ali, le 14 janvier 2011, conduit cette diplômée...
(Jeune Afrique 12/02/18)
Institution clé du processus de justice transitionnelle, l’Instance Vérité et Dignité (IVD) n’a pas eu le rendement escompté. Bilan d’étape. Pour solder les contentieux du passé, la Constituante avait opté pour un processus de justice transitionnelle et confié à l’Instance Vérité et Dignité (IVD), mise en place en 2014, la mission de recenser les exactions commises par le pouvoir tunisien de 1955 à 2013. Le mandat de l’IVD s’achève le 31 mai, mais il pourrait être prorogé d’un an si elle en fait la demande auprès de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), laquelle statuera. Mais les débats promettent d’ores et déjà d’être houleux, tant les méthodes de l’IVD et la figure de sa présidente, Sihem Bensedrine, sont controversées. En...
(Le Monde 09/02/18)
C’est un camouflet diplomatique pour la Tunisie. Le Parlement européen a validé, mercredi 7 février, la présence de la Tunisie sur la « liste noire » des pays « susceptibles d’être fortement exposés au blanchiment d’argent et au financement du terrorisme ». Le ministère tunisien des affaires étrangères a aussitôt déploré une « décision injuste, hâtive et unilatérale ». Cette mise à l’index survient deux mois après l’inclusion de la Tunisie dans une autre liste noire, celle des paradis fiscaux, établie par les ministres européens des finances. Le dommage infligé à l’image de la Tunisie avait toutefois été ensuite réparé.
(Jeune Afrique 09/02/18)
Chedly Ayari a été démis de ses fonctions ce mercredi, quelques heures après la décision du Parlement européen de classer la Tunisie parmi les États les plus exposés au blanchiment d'argent. Il devrait être remplacé par Marouane Abassi, un cadre de la Banque mondiale. Le chef du gouvernement tunisien, Youssef Chahed, a décidé ce mercredi 7 février de démettre de ses fonctions le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), Chedly Ayari, a annoncé l’agence officielle TAP. Youssef Chahed a présenté cette proposition au président Béji Caïd Essebsi, conformément à l’article 78 de la Constitution, qui donne au président de la République le pouvoir de nommer et de révoquer les hauts fonctionnaires sur une proposition du Premier ministre. Suivant...
(La Tribune 09/02/18)
La Tunisie lancera dans les prochains moins de nouvelles lignes maritimes commerciales directes entre les ports tunisiens de Gabes et Sfax et l'Afrique de l'Ouest, via les ports de Dakar, d'Abidjan et de Tema au Ghana. Cette future opération entre dans le cadre de la stratégie tunisienne de renforcement de ces activités commerciales inter-régionales. La Tunisie s'apprête à lancer, dans les prochains mois, une ligne maritime commerciale directe pour avoir un accès régulier au marché de l'Afrique de l'Ouest. D'après un communiqué du ministère tunisien du Transport datant du 5 février, la future ligne est composée de liaisons directes entre les ports tunisiens de Gabes et Sfax et les ports de Dakar (Sénégal), d'Abidjan (Côte d'Ivoire) et de Tema (Ghana...
(RFI 09/02/18)
Le Parlement européen ajoute la Tunisie à sa liste noire en matière de blanchiment d’argent et de financement de terrorisme. Décision officielle prise le mercredi 7 février à Strasbourg. Les parlementaires européens ont suivi les recommandations du GAFI (Groupe d'action financière), un organisme international de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Il avait lancé l'alerte en novembre 2017. La Tunisie est classée comme pays à haut risque et non-coopératif. Sur cette liste, figurent des pays comme l’Afghanistan, l’Irak, la Syrie ou le Yémen. Le GAFI pointe, notamment, le manque de transparence qui touche les finances publiques tunisiennes. L’économie du pays est informelle à 50%, et près d’un quart des marchés publics sont jugés hors la loi...
(Le Monde 08/02/18)
Une foule de supporters enthousiastes, drapeaux tunisiens en main et scandant des chants militants attendait Yassine Ayari, samedi, à l’aéroport de Tunis. De retour au pays après presque huit ans d’exil, le frais émoulu député a prêté serment, mercredi 7 février, au palais du Bardo, siège de l’Assemblée des représentants du peuple. C’est à la mi-décembre 2017 que l’ancien blogueur de la révolution tunisienne installé en région parisienne a été élu député pour la circonscription « Allemagne » avec à peine 284 voix, soit 21 % des suffrages exprimés, et un taux d’abstention frôlant les 95 %. Une élection en pleine législature rendue possible par la démission du député Hatem Ferjani, nommé en septembre à la faveur du dernier remaniement...
(RFI 08/02/18)
C’était l’une des thématiques du voyage du président français en Tunisie la semaine dernière : soutenir les entrepreneurs qui sont dans le domaine du numérique et de l’innovation. En Tunisie, où plus de 30 % des chômeurs sont des jeunes diplômés, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir créer leur propre entreprise. En 2016 les starts up ont connu un véritable boom dans le pays avec des entrepreneurs ultra motivés mais qui se retrouvent souvent bloqués par un cadre législatif dépassé. La Tunisian tech, petit frère de la French tech ? Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20180208-tunisie-encouragements-freins-develo...
(Jeune Afrique 07/02/18)
L'année 2018 s’annonce comme celle de la réforme de l'administration tunisienne. Le gouvernement Chahed a lancé un programme de départ volontaire dans la fonction publique ainsi que le gel des recrutements, afin d'alléger le poids d'une administration ayant pris des proportions démesurées. Identifiée comme la « principale cause de la crise des finances publiques dans le pays », par le Fonds monétaire international (FMI), l’administration tunisienne et ses quelques 650 000 fonctionnaires en 2017, font l’objet d’une réforme de grande envergure. La masse salariale de l’administration représente 14,4% du PIB, soit les deux tiers des revenus fiscaux et la moitié du total des dépenses de l’État, selon un rapport de l’organisation.
(Jeune Afrique 07/02/18)
Le 6 février 2013, le leader de gauche Chokri Belaïd a été abattu de trois balles tirées à bout portant. Cinq ans après, cet assassinat politique n’est toujours pas résolu. Une nouvelle audience est prévue le 20 février, mais elle ne concerne que des complices présumés. Les commanditaires restent inconnus. Le 6 février 2013 à 8h05, Chokri Belaïd, secrétaire général du Parti des patriotes démocrates, formation de la gauche tunisienne, a été tué de trois balles, alors qu’il sortait de son domicile à Tunis. Âgé de 48 ans, cet avocat engagé avait participé à la mise en place de la transition démocratique, en tant que membre de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, et était...
(RFI 03/02/18)
Cinquante extrémistes tunisiens connectés à l'organisation Etat islamique seraient arrivés en Italie parmi les migrants tunisiens. C'est le journal britannique The Independant qui a relaté l'information il y a quelques jours, citant un document d'Interpol. Le gouvernement italien lui, nie l'exactitude de ces informations, tout en reconnaissant qu'il coordonne avec la Tunisie en matière de sécurité et qu'il expulse systématiquement des migrants tunisiens vers leur pays selon un accord signé avec Tunis. Depuis cet été, plusieurs responsables européens ont exprimé leurs craintes de voir arriver en Europe des jihadistes parmi les migrants, surtout après la défaite de l'EI en Irak et en Syrie. Interpol aurait, selon le quotidien britannique The Independent, communiqué récemment à l'Italie une liste de 50 jihadistes...
(RFI 03/02/18)
Le président français a terminé ce jeudi soir sa première visite d’Etat en Tunisie. Un déplacement qu’il a voulu placer sous le signe de la solidarité et d’un soutien fort à la jeune démocratie tunisienne alors que le pays se débat avec une inflation record et un taux de chômage de plus de 30% chez les jeunes. Résultat, pendant ces deux jours passés à Tunis, Emmanuel Macron a fait une série d’annonces pour soutenir l’économie tunisienne. A 100 mètres à peine du Parlement tunisien où le président français a prononcé son discours, une terrasse de café, quelques tables hautes. Comme souvent, des hommes, exclusivement, y sont attablés. Et quand on demande à Rami, employé d’une entreprise française, si les 50...
(Jeune Afrique 02/02/18)
En marge d'une conférence internationale autour de la croissance dans le monde arabe, qui avait lieu cette semaine à Marrakech, coorganisée par le FMI, la présidente de l'institution, accusée par les Tunisiens d'avoir poussé leur gouvernement à prendre des mesures d'austérité, a rencontré le Premier ministre du pays, Youssef Chahed. Une centaine d’experts du Fonds monétaire international (FMI) et des personnalités de la finance du monde arabe étaient réunis cette semaine à Marrakech. Au menu, une conférence régionale ayant pour thème « Opportunités pour tous : croissance, emplois et inclusion dans le monde arabe », organisée conjointement par le FMI, le Fonds monétaire arabe et le gouvernement marocain. Faiblesse de la croissance, chute des cours mondiaux des produits de base,...
(Jeune Afrique 02/02/18)
Arrivé le 31 janvier à Tunis, le président français était accompagné de grands patrons français (Xavier Niel, Jacques Séguéla, Stéphane Richard), qui ont pu échanger avec les chefs d'entreprise tunisiens lors d'un forum économique franco-tunisien. Lancée avec la chanson L’envie d’avoir envie de Johnny Hallyday, la rencontre, organisée par la Chambre tuniso-française de commerce et d’industrie (CTFCI) à Tunis ce 1er février, s’annonçait atypique. Et pour cause : les invités y ont parlé business et relance économique, sans chercher à financer des projets, à lever des fonds ou à recueillir des promesses d’investissements. L’objectif était de consolider, voire d’accroître, la confiance des entrepreneurs à l’égard de la Tunisie, coincée dans une mauvaise passe économique. Articulé autour de deux axes :...
(Jeune Afrique 02/02/18)
Une jeune scientifique et activiste tunisienne accompagne la délégation présidentielle française en Tunisie. Maha Issaoui a rencontré par hasard Emmanuel Macron quelques jours auparavant. On parlait d’elle jusqu’à l’Élysée, la veille du départ du président français Emmanuel Macron à Tunis : « La jeune femme de Clermont-Ferrand. » Accompagnera-t-elle vraiment le président en Tunisie ces 31 janvier et 1er février ? La question tournait dans les rédactions françaises… C’est que le 25 janvier, à 23 h 30, le chemin de la Tunisienne Maha Issaoui croise celui du président français qui s’offre alors dans les rues de la commune du centre de la France un bain de foule nocturne – et dûment médiatisé – au beau milieu des étudiants qui profitent...
(Jeune Afrique 02/02/18)
Arrivé mercredi 31 janvier en Tunisie pour sa seconde visite d’État, Emmanuel Macron a affiché sa volonté de remettre en selle la coopération franco-tunisienne. Après avoir rencontré son homologue tunisien Béji Caïd Essebsi, le président français a délivré ce jeudi un discours très attendu devant l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP). C’est main dans la main que le président français, Emmanuel Macron et le président tunisien, Béji Caïd Essebsi sont entrés au palais de Carthage pour le coup d’envoi d’une visite d’État aux allures de marathon. Une manière de manifester une convergence de points de vue avant de prendre la parole.
(Jeune Afrique 02/02/18)
L'université de Paris-Dauphine, déjà présente en Tunisie, a signé un accord avec l'École nationale d’administration (ENA) de Tunis. Le but : un master professionnel pour les cadres de l'État, mais aussi un futur Institut des hautes études de gouvernance publique, qui accueillerait des acteurs peu habitués à se rencontrer. Le plan cadre d’aide au développement 2015-2019, du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) pour la Tunisie, mettait l’accent sur le besoin de formation des cadres de l’État et des fonctionnaires. C’est pour répondre à ce besoin que l’université Paris-Dauphine, présente en Tunisie depuis 2004 via son MBA international, et l’École nationale d’administration de Tunis (ENA) ont décidé de signer un partenariat. Accord signé en marge de la visite...
(Le Monde 02/02/18)
Au second jour de sa visite d’Etat à Tunis, Emmanuel Macron s’est livré, jeudi 1er février, à une critique sans détour – la plus vive qu’il a jusqu’alors prononcée – de l’intervention de l’OTAN, en 2011, en Libye, à laquelle la France avait participé, à l’initiative de Nicolas Sarkozy, pour mettre fin au régime de Mouammar Kadhafi. S’exprimant devant l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), le président français a déclaré que « l’Europe, les Etats-Unis et quelques autres ont une responsabilité dans la situation actuelle en Libye », déclenchant les applaudissements des députés tunisiens. « Je n’oublie pas que plusieurs ont décidé qu’il fallait en finir avec le dirigeant libyen sans qu’il y ait pour autant de projet pour la...
(RFI 02/02/18)
Suite et fin de la visite d’Emmanuel Macron en Tunisie. Le président français s'est exprimé devant l'Assemblée des représentants du peuple ce jeudi matin à Tunis. Un discours qui a duré près d'une heure, en forme d'hommage à la révolution tunisienne. « Vous avez conduit une véritable révolution culturelle, et celle-là, vous l’avez réussie. Vous avez fait mentir ceux qui, partout dans le monde encore aujourd’hui, disent que des sociétés où l’islam est présent ne sont pas compatibles avec la démocratie. Et vous avez fait mentir ceux qui là aussi, dans nombre de régions du monde veulent faire croire que l’islam est là pour régenter l’Etat et que la séparation n’est pas possible. Vous les avez fait aussi mentir. Vous...
(Le Point 02/02/18)
Ça bouchonne à La Marsa. Ça grommelle dans les voitures. Comme dans tout pays en période de visite d'Etat, on bloque momentanément les rues pour que les cortèges officiels puissent aller vite d'un point A à un point B, et en toute sécurité. Et l'automobiliste, qu'il ne faut jamais sous-estimer en la matière, râle. Le « moi, je travaille » fuse. Un classique routier. Façon GPS, Emmanuel Macron a quitté l'aéroport de Tunis-Carthage pour rejoindre le palais présidentiel, à 13 kilomètres de là. Discussion avec Béji Caïd Essesbi. « Un entretien plus long que prévu », selon les propos du président français. Et un retard qui s'accumule. Le rendez-vous avec le chef du gouvernement se déroule à Dar Dhiafa, petit...

Pages