Lundi 25 Septembre 2017

Tunisie

(AFP 22/09/17)
La Tunisie s'est engagée à ne plus imposer aux homosexuels de se soumettre à un test anal s'ils sont poursuivis pour leurs pratiques sexuelles, a indiqué vendredi à l'AFP le ministre des droits de l'Homme Mehdi Ben Gharbia. Aucune date n'a toutefois été donnée pour l'entrée en vigueur de cet engagement. "Un juge pourra encore demander à une personne poursuivie pour homosexualité de faire un test anal mais cette personne aura tout le droit de le refuser sans que son refus soit retenu comme une preuve d'homosexualité", a déclaré le ministre. En Tunisie, la sodomie est punie de trois ans d'emprisonnement, selon l'article 230 du Code pénal. Les enquêteurs ou les juges ont à plusieurs reprises imposé à des jeunes...
(BBC 22/09/17)
Le ministre tunisien des droits de l'Homme a fait savoir que la Tunisie s'est engagée à ne plus imposer un test anal aux homosexuels qui sont poursuivis pour leurs pratiques sexuelles. La sodomie est punie de trois ans d'emprisonnement, selon l'article 230 du Code pénal tunisien. Il faut toutefois noter qu'un juge pourra demander à une personne poursuivie pour homosexualité de faire un test anal, par contre, cette personne aura tout le droit de le refuser sans que sa décision ne soit retenu comme une preuve d'homosexualité. Mais le ministre Mehdi Ben Gharbia n'a donné aucune date pour l'entrée en vigueur de cet engagement. Les ONG de défense des droits de l'Homme ont longtemps condamné cette pratique, la qualifiant de...
(Jeune Afrique 22/09/17)
Un petit air de vacances pour ceux qui ont repris le boulot ? Voici Hammamet, comme si vous y étiez. La ville symbole du tourisme tunisien dont je vous donne des nouvelles chaque été. Rien n’y a changé depuis l’année dernière. Du moins, côté ciel bleu et sable fin. Et cette sérénité dans l’air qui résiste aux chahuts de la grande Histoire. Pour la petite, c’est autre chose. Les changements sont visibles. Par exemple, il y a maintenant à Hammamet une « police de l’environnement » qui s’efforce de rendre la ville un peu plus propre afin d’accueillir les touristes plus décemment que depuis la révolution, même si, en matière de tourisme, ce n’est pas le raz-de-marée de têtes blondes. Seuls...
(Tunisie Numérique 22/09/17)
Selon des sources de Mosaïque FM, auprès du gouvernement, il semblerait que celui-ci serait en train d’étudier la proposition dans son programme économique et social pour la période à venir, la vente des parts de l’Etat dans les banques, soit entre 20 et 69%. Cette opération se ferait, toujours selon les mêmes sources, en passant par un appel d’offres. Concernant la restructuration des banques publiques, l’Etat envisage, aussi, la possibilité d’engager des partenaires stratégiques ou d’augmenter les capitaux. La fusion des banques reste, elle aussi, parmi les plans du gouvernement.
(Tunisie Numérique 22/09/17)
Le président de la chambre nationale des boulangers Mohamed Bouanene a déclaré que la grève prévue des boulangers est toujours à l’ordre du jour, et la date de la grève du 30 septembre demeure maintenue. Bouanene a expliqué que les professionnels avaient reporté leur grève, initialement prévue pour le 22 aout, suite aux promesses du chef du gouvernement de remédier à leur situation,, mais rien n’a été accompli à ce jour, a-t-il déploré. Pour rappel, les boulangers demandent une action du gouvernement pour limiter le nombre de boulangeries qui exercent de façon illégale.
(Business.News 22/09/17)
Le ministère des Affaires étrangères, a indiqué, dans un communiqué publié jeudi 21 septembre 2017, avoir procédé au suivi de la situation de la communauté tunisienne résidant dans la région des Caraïbes, récemment touchée par l’ouragan dévastateur « Irma », en particulier sur l'île de Saint-Martin. Le ministère, par ses missions diplomatiques à l'étranger, a coordonné et communiqué avec les Tunisiens résidant dans l'île touchée par l’ouragan pour s’enquérir de leur situation et discuter des moyens à mettre en place pour leur porter de l’aide. Il a été décidé, souligne le MAE, que l'Etat tunisien se chargera de l'évacuation des citoyens tunisiens désireux de rentrer au pays, au cours des prochaines heures. M.B.Z
(Agence Ecofin 22/09/17)
(Agence Ecofin) - En Tunisie, l’année 2018 marquera le démarrage des travaux de construction de la station de dessalement de la Région du Grand Sfax située dans le Gouvernorat de Sfax. C’est ce que rapporte Tunis Agence presse (TAP) qui cite Samir Taieb, le ministre de l’Agriculture des Ressources hydrauliques et de la Pêche. L’usine sera dotée d’une capacité de traitement journalière de 200 000 mètres cubes (m3) et s’étendra sur une surface de 20 hectares dans la délégation de Sfax Sud. Le projet d’un coût global de 480 millions de dinars (197 millions $) sera financé par un prêt de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et s’achèvera en 2020 selon M. Taieb. Il devrait permettre à la région...
(Jeune Afrique 21/09/17)
Après cinq ans d'exil aux Seychelles, Sakr el-Materi aimerait rentrer en Tunisie. Pour cela, il a rencontré Rached Ghannouchi, le chef du parti islamiste Ennahdha, a qui il a transmis ses conditions. Condamné par la justice tunisienne et visé par un mandat d’Interpol, Sakhr el-Materi, gendre de l’ancien président Ben Ali, négocie son retour en Tunisie après avoir demandé à bénéficier du processus de justice transitionnelle géré par l’Instance Vérité et Dignité (IVD). Exilé depuis 2012 aux Seychelles, dont il est devenu citoyen, il a discrètement rencontré Rached Ghannouchi, président du parti Ennahdha, et son gendre, Rafik Bouchlaka...
(Agence Ecofin 21/09/17)
(Agence Ecofin) - La Tunisie envisage faire passer son déficit budgétaire à 4,9% de son produit intérieur brut (PIB) d’ici l’année prochaine. Pour y parvenir, le pays qui a actuellement un déficit de 6% entend tirer parti des réformes fiscales qu’elle met en oeuvre. « Le budget de l’an prochain sera dédié aux réformes majeures qui ont été longtemps repoussées, notamment les réformes fiscales et celles du secteur public.», a confié le ministre tunisien des réformes économiques Taoufik Rajhi, à Reuters. La Tunisie qui compte plafonner son budget de l’an prochain à 36 milliards de dinars (14 688 000 000 $), aura des besoins de financement d’environ 10 milliards de dinars. « Les financements extérieurs devrait contribuer à hauteur d’environ...
(Tunisie Numérique 21/09/17)
L’expert économique Ezzedine Saïdane a estimé que le dinar tunisien chutera davantage d’ici le printemps 2018, assurant que l’euro atteindra probablement plus de trois dinars et que ceci est le résultat de la situation économique et financière du pays. Dans une intervention sur radio Mosaïque Fm, Ezzedine Saïdane a souligné que la politique monétaire de la banque centrale, la différence de la productivité économique et d’autres éléments sont parmi les composantes qui ont causé la dépréciation du dinar. Il a, par ailleurs, tiré la sonnette d’alarme à l’égard de la dette publique qui a atteint 70 millions de dinars ce qui constitue un danger pour la Tunisie.
(Amnesty International 21/09/17)
L’utilisation de la torture dans les lieux de détention et les violations des droits humains commises au nom de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme se poursuivront sans relâche tant que la Tunisie ne respectera pas les engagements en matière de droits humains qu’elle a formulés aujourd'hui devant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU, à Genève, a déclaré Amnesty International. Durant cette session, les résultats du troisième examen périodique universel du bilan de la Tunisie en matière de droits humains ont été adoptés. Les autorités tunisiennes ont accepté 189 recommandations concernant la façon d’améliorer ce bilan, notamment celles concernant l’amélioration du respect de l’obligation de rendre des comptes pour les abus commis par les forces...
(Agence Ecofin 21/09/17)
(Agence Ecofin) - Le gouvernement de la République de Tunisie prépare l’imposition des droits de douane de 20% sur les smartphones, ordinateurs et autres appareils TIC importés. La mesure prendra effet dès le 1er janvier 2018. Cette imposition douanière sera suivie d’une augmentation de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), de 6% à 18%. Pendant longtemps, les produits télécoms importés en Tunisie ont été exonérés de droits de douane. Pourtant, le pays membre de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), n’est pas signataire de la déclaration ministérielle sur le commerce des produits des technologies de l'information (ATI), entérinée à Singapour en décembre 1996 par plusieurs membres, et portant sur l’exonération de droits de douane sur près de 300 articles technologiques...
(Tunisie Numérique 21/09/17)
Le gouvernement d’union nationale de Youssef Chahed a proposé un programme de réforme des caisses sociales en se basant sur la révision des barèmes de calcul des pensions dans le secteur public et privé et comprenant, une hausse des cotisations et l’augmentation de l’âge de retraite. Ainsi gouvernement l’âge de départ à la retraite sera augmenté à 65 ans. Les participations pour les deux caisses seront aussi revues à la hausse pour atteindre 3%: 2% prise en charge par l’employeur et 1% par l’employé. L’augmentation de l’âge de départ à la retraite fait partie des propositions en plus de prendre en considération le rendement durant les années de travail en comptant 2% pour chaque année de travail. Dans le secteur...
(Autre média 21/09/17)
Aujourd’hui, c’est le premier jour de l’an hégire. C’est un jour férié et payé dans la fonction publique qui s’ajoute à plusieurs autres. En Tunisie, on compte 12 fêtes au total pendant l’année et 15 jours fériés chômés et payés par an. En effet, on a quatre fêtes religieuses, l’Aid El Fitr( 3 jours), l’Aid El Idha(2 jours), le Mouled(1 jour) et le 1ER jour de l’an hégire(1 jour). En plus de six fêtes nationales : la révolution et la jeunesse le 14 janvier (1 jour), l’indépendance le 20 mars (1 jour), la fête des martyrs le 9 avril (1 jour), la fête de la république le 25 juillet (1 jour), la fête de la femme le 13 août (1...
(Le Temps.ch 21/09/17)
Sous-exploité, quand il n’est pas tout simplement abandonné, le très riche patrimoine archéologique tunisien semble peu intéresser les autorités, qui cherchent pourtant à redynamiser le tourisme après des attentats meurtriers En cette fin de juillet, Mahmoud, gardien du site de Bulla Regia, se désole: «J’ai passé toute une semaine sans avoir aucune visite. C’est malheureux.» Situé dans le nord-ouest de la Tunisie, Bulla Regia est l’un des sites archéologiques les plus importants du pays. Connue pour ses maisons semi-enterrées – conçues pour protéger leurs occupants de la chaleur –, la ville romaine ne voit pourtant que rarement passer les touristes étrangers. Ce jour-là, un couple de visiteurs vient briser la solitude du gardien: Salah, un Tunisien de 29 ans, et...
(RFI 20/09/17)
Les élections municipales prévues en Tunisie le 17 décembre prochain ont été reportées sine die. Des ONG tunisiennes considèrent que cette décision est « un pas en arrière » dans le processus démocratique du pays. Les municipalités ont été dissoutes et remplacées en 2011 par des équipes provisoires qui n'ont pas su les gérer convenablement. Quatre ONG et associations tunisiennes se sont opposées mardi au report des élections municipales annoncé lundi soir par l'instance supérieure indépendante des élections (ISIE). Parmi elles, Al Bawsala, une association qui supervise le travail législatif depuis la révolte...
(La Tribune 20/09/17)
Le taux d'endettement de la Tunisie a atteint les 66,9% à la fin du mois de juillet 2017, selon les chiffres du ministère tunisien des Finances montrent. Ce taux record s'explique d'abord par le volume de la dette extérieure qui représente aujourd'hui plus des 2/3 de la dette globale du pays. Le taux d'endettement de la Tunisie ne cesse d'augmenter. D'après les chiffres communiqués par le ministère tunisien des Finances, celui-ci a atteint les 66,9% à la fin du mois de juillet 2017. D'après le ministère, ce taux est porté par la dette extérieure du pays qui représente plus des 2/3 de la dette globale et qui ne cesse de croître de manière considérable. La dette extérieure tunisienne a en...
(Jeune Afrique 20/09/17)
Le cousin du roi Mohammed VI, Moulay Hicham a été forcé de quitté le territoire tunisien, où il devait y tenir une conférence. Pour quelle raison le prince marocain Moulay Hicham (photo) a-t-il été expulsé de Tunisie le 8 septembre, à la veille d’une conférence sur la démocratie dont il était l’un des invités ? Si l’on croit savoir que cette reconduite à l’aéroport a été orchestrée à l’insu de la présidence par des fonctionnaires du ministère de l’Intérieur, que dirigeait encore Hédi Majdoub – contre qui une instruction a été ouverte dans le cadre de cette affaire –, reste à découvrir qui en a fait la demande, dans la mesure où le prince n’était pas persona non grata en Tunisie...
(Radio Vatican 20/09/17)
«Nous ne pardonnons pas!» C’est le slogan qui a rassemblé samedi 16 septembre 2017 plus d’un millier de personnes dans les rues de Tunis. Elles manifestaient ainsi leur opposition à une loi d’amnistie de fonctionnaires impliqués dans la corruption sous la dictature de Zine el-Abidine Ben Ali. Cette loi dite de «réconciliation» a été votée par la coalition tunisienne au pouvoir, dont le parti présidentiel Nidaa Tounès et les islamistes d'Ennahdha. Le texte, revu pour m’amnistier que les exécutants n’ayant pas touché de pots-de-vin, doit permettre selon ses défenseurs de «libérer les énergies» de l’administration. Mais pour ses opposants, la loi encourage l’impunité dans un pays où la corruption est endémique. Dans un contexte marqué par l’entrée récente au gouvernement...
(Huffingtonpost 20/09/17)
La Tunisie vient d'être condamnée par le Comité des Nations-Unies contre la torture pour l'affaire de Rached Jaïdane, a révélé Camille Henry, l'attachée de presse de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), au HuffPost Tunisie. Cette dernière avance que la décision de l'organisme onusien a été prise le 6 août 2017 mais elle n'est pas encore publiée. Capturé sans mandat en 1993 et torturé, Rached Jaïdane, enseignant à l’Université en France, a été accusé de préparer un attentat visant le parti au pouvoir, le RCD. Condamné à 26 ans de prison, il a été libéré en 2006. Ce n'est qu'après la révolution qu'il a porté plainte, appuyé par le programme SANAD pour l’assistance juridique et sociale aux victimes de la...

Pages

(AFP 14/09/17)
Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. "Tous les textes liés à l'interdiction du mariage de la Tunisienne avec un étranger, à savoir la circulaire de 1973 et tous les textes semblables, ont été annulés. Félicitations aux femmes de Tunisie pour la consécration du droit à la liberté de choisir son conjoint", a écrit sur Facebook Saïda Garrach, qui n'était pas joignable dans l'immédiat. Le 13 août, le président Béji Caïd Essebsi avait annoncé avoir demandé au gouvernement de retirer une circulaire datant de 1973 et empêchant le mariage des Tunisiennes musulmanes avec des non-musulmans...
(Jeune Afrique 13/09/17)
Elles s'appellent Jalila, Saadia ou Neila. Elles ont 30 ou 50 ans et elles dirigent la Tunisie entrepreneuriale, artistique ou militante, sans faire de grabuge. Et efficacement. Portraits de huit leaders puissantes tunisiennes. Après avoir obtenu l’égalité entre citoyens et citoyennes dans la Constitution, la parité sur les listes électorales et dans diverses instances, elles ont arraché l’adoption à l’unanimité, le 26 juillet, d’une loi contre la violence faite aux femmes et l’abrogation de l’article 227 bis qui permet à un violeur d’épouser sa victime. Certaines réclament l’égalité en matière d’héritage, le droit de pouvoir épouser un étranger sans qu’il ne se convertisse à l’islam… Des combats qu’elles mènent au sein de la société civile suscitent des débats publics salutaires...
(Tunisie Numérique 13/09/17)
Au total 8 individus impliqués dans le soutien logistique aux groupes terroristes retranchés dans les montagnes de Jendouba, Kasserine et Sidi Bouzid ont été arrêtés, dévoilant un réseau de soutien aux terroristes. Ce sont les aveux d’un terroriste capturé, lors de l’opération du mont Birinou au gouvernorat de Kasserine où deux autres terroristes ont été tués, qui ont menée à ces individus. Des preuves ont montré des liens avec des éléments terroristes auxquels ils fournissaient des provisions, de l’argent et des puces téléphoniques afin de faciliter leurs déplacements dans les villes. Trois voitures utilisées dans les déplacements des terroristes et leur approvisionnement, ont été saisies par la garde nationale.
(Tunisie Numérique 13/09/17)
Au total 15 ambulances représentant un don du Qatar ont été livrées au secteur sanitaire en Tunisie, a annoncé mercredi 13 septembre 2017 l’ambassade du Qatar à Tunis. Ce don intervient dans le cadre du soutien de la coopération bilatérale entre les deux pays et la volonté du Qatar à soutenir davantage le peuple tunisien, indique la même source. Les ambulances ont été réceptionnées par les services du ministère de la Santé et dispatchées sur les différents hôpitaux publics.
(Jeune Afrique 13/09/17)
A 57 ans, Saadia Mosbah préside l'association M’nemty Contre les Discriminations. « Cours derrière ton rêve et ne lâche jamais. S’il fait mine de partir…, rattrape-le », lance l’égérie tunisienne de la lutte contre le racisme, qui croit à un possible vivre-ensemble. Originaire du Sud tunisien, cette chef de cabine de Tunisair – dont les ancêtres paternels sont venus de Tombouctou – a fait de la lutte contre les discriminations son combat. Pour Saadia Mosbah, le racisme en Tunisie est « quelque chose de silencieux, de rampant ». Elle fustige le déni ambiant et l’intolérance larvée. « Je suis chez moi, une citoyenne à part entière, avec une particularité physique visible », se fait-elle fort de rappeler. Lire la suite...
(Jeune Afrique 13/09/17)
A 47 ans, Sarra Masmoudi est PDG du laboratoire pharmaceutique Teriak. Cette brillante élève du lycée tunisois El-Menzah-VI est devenue une patronne influente et remarquée aux allures de première de la classe. Formée à l’École nationale d’ingénieurs de Tunis (Enit), elle a finalisé son cursus en génie industriel à l’École polytechnique de Montréal avant de rejoindre, en 1997, le laboratoire pharmaceutique Teriak, dont elle est nommée PDG en 2003. Sous son impulsion, la filiale du groupe Kilani devient un leader du marché pharmaceutique en Tunisie, en Libye et en Afrique subsaharienne. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/471167/societe/femmes-tunisiennes-puissa...
(Jeune Afrique 13/09/17)
A 49 ans, Jalila Mezni préside le groupe Société d’articles hygiéniques (SAH Lilas). Classée parmi les femmes les plus influentes du monde arabe par le magazine Forbes en 2015, la cofondatrice du groupe SAH – Lilas est si discrète qu’elle est presque inconnue du grand public. Pourtant, elle est l’une des rares Tunisiennes à diriger une entreprise cotée en Bourse. C’est en 1994, alors qu’elle avait à peine 26 ans, que Jalila Mezni a quitté le secteur bancaire pour créer la marque Lilas. Elle diffuse aujourd’hui ses produits dans tout le Maghreb et compte désormais développer ses marchés en Afrique de l’Ouest, notamment la Côte d’Ivoire, avec l’aide du capital-investisseur Abraaj, qui a intégré le conseil d’administration du groupe en...
(Tunisie Numérique 12/09/17)
Les rivalités entre les groupes terroristes retranchés dans les montagnes de Kasserine et du Kef, Jendouba et Sidi Bouzid ont été exacerbées par les conditions difficiles de vie sur les hauteurs et surtout les défaites successives subies de la part des forces armés de sécurité. Cette situation a conduit à des accrochages entre les membres des différentes factions djihadistes au Mont Salloum, selon des aveux de terroristes arrêtés rapporté par radio Mosaïque Fm. Selon cette même source, le groupe Ajned Al Khilefa affilié à Daesh a traité les éléments de Katibet Okba Ibn Nafaâ de mécréants. De leur côté, les membres Katibet Okba Ibn Nafaâ ont qualifié les daeshistes de “Kharidjistes”.
(Huffingtonpost 12/09/17)
Dans un élan de solidarité, deux manifestations organisées par des partis politiques tunisiens d'opposition ainsi que des gens de la société civile, ont eu lieu à Tunis vendredi 8 septembre pour protester contre la persécution de la minorité musulmane birmane, les Rohingyas, dans l'État de Rakhine, dans l'ouest de la Birmanie. Plus de 200 manifestants ont envahi le centre ville Une foule de tous genres et de tous âges, réunie par le parti d'opposition Tayar al-Mahaba avait brandit des dizaines de bannières condamnant les crimes commis par les militaires birmans contre les Rohingyas musulmans. "Nous sommes venus dénoncer les crimes horribles commis contre les Rohingyas en Birmanie", a déclaré le président de l’Association Ibn Khaldoun, Khaled Tablaoui, à l’agence de...
(Business.News 12/09/17)
La Tunisie a vivement condamné l'attaque terroriste qui a visé, ce lundi 11 septembre 2017, un convoi des forces de sécurité égyptiennes dans la province du Nord du Sinaï, et qui a fait nombre de victimes parmi les sécuritaires et les civils. Le ministère des Affaires étrangères a exprimé, dans un communiqué, la solidarité de la Tunisie avec le peuple d'Egypte et ses sincères condoléances aux familles des victimes, réitérant son soutien au gouvernement égyptien dans sa guerre contre les terroristes et les extrémistes. La Tunisie a en outre appelé au renforcement de la coordination entre les composantes de la communauté internationale pour contrer le terrorisme. M.B.Z
(Tunisie Numérique 12/09/17)
Le directeur d’une société et son comptable ont été condamnés à 3 mois de prison ferme et 22, 421 millions de dinars par un tribunal de Monastir. Spécialisée dans l’importation des meubles , cette société s’adonnait à une gigantesques fraude commerciale en prétendant importer des meubles et autres objets décoratifs d’Espagne alors qu’en réalité, sa marchandise est importée de Chine. Elle a été épinglée par une unité des investigations douanières qui a déposé un dossier à la justice de Monastir, rappelle-t-on. On reproche à cette entreprise d’avoir tiré profit des avantages fiscaux liés à l’importation et d’usage de faux ainsi que tromperie sur la nature de la marchandise.
(Xinhua 11/09/17)
TUNIS, (Xinhua) -- La compagnie aérienne tunisienne, Tunisair, a programmé 45 vols à partir des lieux saints en Arabie saoudite durant la période allant du 6 au 21 septembre courants, pour assurer le retour des 10.804 pèlerins, a-t-on appris vendredi auprès de Tunisair. Les vols de départs de l'Arabie saoudite décollent des aéroports de Jiddah jusqu'au 12 septembre et de celui de la Médine du 13 au 21 septembre 2017, selon la même source. Mettant à la disposition des pèlerins tunisiens deux appareils Airbus A340 avec le renforcement de la délégation tunisienne par des équipes d'assistance psychologique, logistique et médicale, Tunisair informe que 24 vols atterriront à Tunis, 9 dans la province de Monastir (côtes-est), un vol vers Gabes (sud-est),...
(Xinhua 07/09/17)
TUNIS, (Xinhua) -- Jusqu'à fin juin 2017, la dette de la Tunisie a grimpé pour se situer à 66,9% du PIB du pays contre 60,3% en juin 2016, d'après une note de la dette publique tunisienne reçue mercredi par l'Agence de presse Xinhua. En valeur, l'endettement public tunisien a passé entre 2016 et 2017 de 52.700 millions de dinars à 62.791 millions de dinars, l'équivalent d'environ le double de l'actuel budget d'État tunisien soit 32.270 millions de dinars (un dinar vaut environ 0,4 dollar). Représentant à peu près les deux tiers de la dette publique soit 43.600 millions de dinars, l'endettement extérieur de la Tunisie est réparti en 47% de dettes diverses, 15% de dettes bilatérales et 38% du côté...
(Xinhua 06/09/17)
KINSHASA, (Xinhua) -- En match comptant pour la quatrième journée du groupe des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018, les Aigles de Carthage de la Tunisie ont tenu en échec les Léopards de la République démocratique du Congo (2-2) ce mardi 5 septembre au Stade des martyrs à Kinshasa. Dès la première période, les Léopards se lancent à l'assaut de la défense tunisienne. Chancel Mbemba marque à la 9ème minute le premier but. L'on assiste alors à une bonne circulation de ballon des joueurs des Léopards de la RD Congo. A la mi-temps, les Congolais menaient déjà par un but à zéro. A la deuxième période, les Léopards vont redoubler de vitesse. Paul-José Mpoku s'offre une bonne balle...
(Agence Ecofin 06/09/17)
(Agence Ecofin) - En Tunisie, la chaîne de télévision généraliste Carthage + sera bientôt lancée. La nouvelle station a achevé sa période de diffusion expérimentale, commencée en août 2017, sur la11393 verticale (symbole rate 27500-polarisation VC) du satellite Nilesat, ancienne fréquence de la chaîne Attessiâa. D’après les dernières informations, le lancement officiel de la chaine, créée par l’homme d’affaires tunisien Lassaâd Kheder, est imminent. Les locaux du média sont entièrement achevés, le matériel disponible et le personnel prêt à démarrer les activités. A titre de rappel, le lancement de Carthage + entre dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet global comprenant également la création, à Tunis, d'une université spécialisée en audiovisuel et d’une "Mediacity", une zone franche...
(Huffingtonpost 05/09/17)
Zaghouan, Le Kef, Bizerte, Ben Arous, Siliana, Kasserine et Kairouan, sont les régions qui viennent d’être déclarées sinistrées à cause de la sécheresse qui a affecté les grandes cultures durant l’actuelle saison 2016-2017. Le gouvernorat qui a été le plus touché, est celui du Kef, où 100% des grandes cultures ont été déclarées sinistrées. Les zones sinistrées, reconnues en vertu du décret du 29 août 2017, feront l’objet de l’intervention du fonds national de garantie (FNG) qui prendra en charge les intérêts résultant du rééchelonnement des crédits contractés par les agriculteurs. Les agriculteurs issus des zones sinistrées, munis d’un certificat confirmant le dégât dû à la sécheresse délivrée par le commissariat régional au développement agricole (CRDA) concerné, bénéficient de ce...
(Jeune Afrique 05/09/17)
Amélioration de la qualité de la formation en Algérie, lutte contre le décrochage scolaire au Maroc et réforme du calendrier des vacances en Tunisie... Tour d'horizon des changements dans les dispositifs éducatifs des pays du Maghreb cette année. En Algérie, la réforme à petits pas Plus de 9 millions d’élèves ont fait leur rentrée scolaire, ce lundi 6 septembre, en Algérie. Placée sous le slogan « Tous mobilisés pour une école citoyenne et de qualité », celle-ci se place dans la continuité de la réforme de 2016/2017. À la tête de l’Éducation nationale depuis trois ans, la ministre Nouria Benghebrit poursuit...
(Tunisie Numérique 05/09/17)
Trois membres d’une même famille dont un bébé de 3 ans ont péri et 5 autres personnes ont été blessées dans un accident de la route survenu mardi 05 septembre 2017 à l’entrée de la localité d’Utique du gouvernorat de Bizerte du côté de la Nationale 8. Selon les premières investigations, l’accident a été provoqué par un dépassement interdit impliquant un véhicule léger et un camion entraînant la mort de trois personnes d’une même famille. Le père et la mère sont morts sur le coup alors que le bébé a succombé à ses blessures sur la route de son évacuation à l’hôpital. Un autre enfant de la même famille a pu être sauvé après avoir été transféré aux urgences d’Utique...
(France TV Info 04/09/17)
Aux dires mêmes des autorités tunisiennes, 75% des terres cultivables du pays sont menacées par le processus de désertification. Géopolis fait le point sur ce phénomène ancien lié notamment à la déforestation. Et à l’agriculture industrielle. De manière chronique, la Tunisie est confrontée à la sécheresse. Malgré la hausse de la pluviométrie au cours de l'hiver. Les pouvoirs publics ont annoncé en mars 2017 un plan national d'économie de cette ressource, qui s'étalera sur quatre ans. Le problème est aggravé par le prcessus de désertification qui toucherait 75% des terres cultivables, aux dires mêmes des autorités tunisiennes. S’il touche le centre et des régions situées au nord de la Tunisie, le phénomène est particulièrement préoccupant dans le sud. «Des villages...
(Kapitalis 04/09/17)
La Tunisie a été classée 2e pays le moins exposé aux risques de crimes et de violences à l’échelle africaine et 52e dans le monde, sur 125. Selon une analyse de risques, publiée par « Numbeo », une des plus grandes bases de données sur des informations relatives aux conditions de vie dans le monde, la Tunisie est un pays moyennement sécurisé. En effet, classé 2e après le Soudan, la Tunisie a obtenu un score de 59,06, le meilleur à l’échelle mondiale étant de 84,30 réalisé par le Qatar (1er), suivi de Singapour (83,42, 2e), Taiwan (82,76, 3e) et l’Australie (80,75, 4e). En Afrique du nord, la Tunisie est suivie du Maroc (51,11), l’Algérie (50,37), l’Egypte (47,14) puis la Libye,...

Pages

(Le Point 13/09/17)
C'est un bilan sans concession que dresse le président de la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (Conect) dédiée aux TPE et PME. Pourtant, à ses yeux, tout n'est pas perdu. Tunisie Une calme maison blanche fichée dans le calme quartier de Menzah 1 à Tunis. Le siège de la Conect, la Confédération des très petites et moyennes entreprises. Le calme Tarak Cherif la préside. Cet industriel qui se « juge plus utile pour son pays en employant 2 000 personnes qu'en étant ministre » alterne le flegme et l'euphémisme. Un tempérament pondéré. S'il dit la réalité économique sans fard, s'il explique que les réformes se font attendre, il le fait sans élever la voix et en employant un vocabulaire...
(Jeune Afrique 13/09/17)
A 45 ans, la fondatrice du think tank Ifrikiya pour le dialogue économique (IDE) est aussi conseillère du ministre du Développement. Tentée par la politique en 2011, elle est revenue vers l’économie après un bref passage à Afek Tounes. Universitaire et conférencière à l’École supérieure de commerce de Tunis (ESC), elle se passionne pour la recherche sur les théories appliquées aux modèles économiques, mais voue une plus grande passion encore pour la Tunisie. Après avoir été directrice exécutive du Forum économique maghrébin créé par Kamel Lazaar, patron de la banque d’affaires Swicorp, elle a mis ses compétences au service du ministère de l’Économie et des Finances en 2014, sous le gouvernement Mehdi Jomâa, pour ensuite fonder Ifrikiya pour le dialogue...
(Financial Afrik 13/09/17)
Fort d’une expérience réussie sur le marché tunisien, le portail Ilboursa.com, leader de l’audience sur la thématique Bourse-Economie-Finance en Tunisie, annonce avoir clôturé avec succès sa première levée de fonds de près de 1 million de dinars en ouvrant son capital à la Compagnie tunisienne d’investissement et de financement, COTIF Sicar, filiale du Groupe CARTE Assurances. Après avoir contribué au développement de la culture boursière et économique en Tunisie et au renforcement de la visibilité de la Bourse de Tunis pour y attirer de nouveaux investisseurs, cette première levée de fonds permettra à Ilboursa.com de dupliquer son modèle innovant dans plusieurs autres pays d’Afrique Francophone. La deuxième étape du plan de développement consistera à élargir le portail vers les places...
(Financial Afrik 13/09/17)
Le leader tunisien du conditionnement des huiles d’olive (CHO) a annoncé, lundi 11 septembre, la signature d’un partenariat avec la société marocaine Dislog, une nouvelle unité de production et de commercialisation qui sera installée dans la région de Meknès (Maroc). La nouvelle usine sera baptisée CHO Maroc, est détenue à hauteur de 49% par CHO Tunisie et 51% par son partenaire marocain. La nouvelle unité de production et de commercialisation sera installée dans la région de Meknès, qui concentre à elle seule 32% de la production nationale. Le partenariat entre le groupe marocain et son homologue tunisien prévoit également la création Dislog Tunisie, cette nouvelle du groupe marocain sera détenue à 49% par Dislog Group et 51% par CHO Group...
(La Tribune 12/09/17)
Le chef du gouvernement tunisien était ce 11 septembre au Parlement où il dévoilé les grands axes de sa nouvelle feuille de route dans le cadre de l’obtention du vote de confiance des députés au nouveau cabinet formé il y a une semaine. Selon Youssef Chahed, les trois prochaines années seront consacrées à la mise en œuvre d’une batterie de réformes structurelles afin d’insuffler une nouvelle dynamique à l’économie en panne depuis les événements de 2011. Le Premier ministre tunisien a ainsi voulu donner le ton en qualifiant son cabinet de «gouvernement de combat»… En vrai chef de guerre à la tête d'une équipe qu'il a lui-même qualifiée...
(Agence Ecofin 12/09/17)
(Agence Ecofin) - Le ministre tunisien des technologies de la communication et de l’économie numérique, Anouar Maârouf, conduira une mission de prospection d’investisseurs tunisiens dans le secteur des TIC et Telecom de Djibouti. Ces investisseurs feront partie de la délégation de 35 hommes d’affaires tunisiens, attendue dans le pays situé sur la corne de l’Afrique du 15 au 19 septembre prochain, rapporte le site d’informations espacemanager.com. Au-delà des investisseurs tunisiens intéressés par le secteur TIC et Télécom de Djibouti, vont également figurer dans la délégation, des hommes d’affaires intéressés par l’industrie électrique, l'agro-alimentaire, l’infrastructure de base et les BTP, le secteur des Assurances, la santé, le commerce international, l’environnement, le conseil et la formation, ainsi que l’énergie. La mission de...
(Business.News 12/09/17)
L’économiste, chercheur en sciences politiques et intellectuel de renommée mondiale, Francis Fukuyama, présidera demain, mercredi 13 septembre 2017, un symposium intitulé « Renforcer la croissance économique de la Tunisie grâce à la bonne gouvernance: Exemples du monde entier ». Organisé conjointement par le Centre International pour l’entreprise privée (CIPE) et l’Institut Arabe des Chefs d'Entreprise (IACE), l’évènement se tiendra à la Maison de l’entreprise, aux Berges du Lac, de 8h30 à 12h. Le célèbre politologue américain sera accompagné de Hedi Larbi, ancien ministre de l’Equipement, Hedi Sellami, membre du conseil d'administration de l'IACE et Majdi Hassan, directeur exécutif de l'IACE. Un évènement d’envergure durant lequel Francis Fukuyama évoquera son savoir sur la bonne gouvernance des institutions, les procédés économiques permettant...
(Xinhua 11/09/17)
TUNIS, (Xinhua) -- Le taux d'inflation à la consommation familiale s'est relativement accru à fin août 2017 pour se situer à 5,7% contre 5,6% un mois auparavant et 4% en début de l'année en cours, a-t-on appris jeudi auprès de l'Institut national de la statistique (INS) de Tunisie. "Depuis 2015 (février-mars), ce taux reste un record malgré des hauts et des bas enregistrés tout au mong de l'année dernière", a indiqué l'INS. Hors énergie et alimentation, le taux d'inflation à la consommation familiale atteint les 6% suite essentiellement à la flambée des prix, en glissement annuel, de 6,2% sur le marché libre (non encadré par l'Etat). L'INS impute cette courbe ascendante de l'inflation à la hausse remarquable des prix du...
(Agence Ecofin 11/09/17)
(Agence Ecofin) - En Tunisie, la compagnie indépendante canadienne Serinus Energy a redémarré ses activités d’exploitation de pétrole et de gaz sur son champ Sabria situé dans le Centre du pays. Une reprise de la production facilitée par la levée du blocage des sites d’accès par les manifestants lors des mouvements sociaux en mai dernier. Dans un communiqué, l’entreprise a expliqué qu’elle s’est assurée qu’il n’y ait plus de perturbation sur son site avant d’y relancer la production qui était de 630 barils par jour. Cependant, la production n’a pas encore redémarré sur son champ Chouech Es Saida. Outre les difficultés liées aux manifestations, la pompe électrique submersible du puits CS-3 rencontre des difficultés de fonctionnement, ce qui empêche le...
(Agence Ecofin 11/09/17)
(Agence Ecofin) - La Banque Européenne de Reconstruction et de Développement (BERD) a débloqué une ligne de financement de 10 millions $, pour appuyer l’Union Internationale de Banque (UIB), la filiale en Tunisie du groupe français Société Générale, dans son activité de financement des opérations de commerce extérieur. Cet appui de l’institution internationale basée à Londres, va couvrir les opérations d’émissions de garanties par la banque tunisienne, d’une maturité allant jusqu’à trois ans, et ses opérations de financement pré-export et post-export de l’Union Internationale de Banques (UIB). Cette ligne de crédit est complétée par une offre de formation sur le commerce extérieur destinée aux entreprises clientes de l’IUB. Celles-ci bénéficieront de l’expertise de l’établissement bancaire en matière de solutions de...
(La Tribune 07/09/17)
La Tunisie est aujourd'hui le deuxième pays producteur au monde d'huile d'olive après l'Espagne. Ce repositionnement vient après la production exceptionnelle enregistrée durant la saison 2016-2017. «Classée deuxième à l'échelle mondiale, après l'Espagne avec 1,8 million d'hectares comptant 86 millions d'oliviers, la Tunisie s'attend à une croissance de sa production d'huile d'olive pour 2017-2018 à raison de 20% à 30% par rapport aux deux dernières saisons». C'est par cette déclaration, relayée via un communiqué, que Chokri Bayoudh, directeur général de l'Office national tunisien de l'huile (ONH) a annoncé officiellement le repositionnement de son pays dans le Top 3 des pays producteurs d'huile d'olive à l'échelle mondiale. «Pour le mois de novembre prochain, le démarrage de la nouvelle saison augure d'une...
(L'Economiste Maghrébin 07/09/17)
Dans le but d’offrir aux entreprises tunisiennes un meilleur accès au marché africain, une nouvelle ligne maritime reliant la Tunisie à l’Afrique de l’Ouest ou l’Afrique du Sud, en passant par le Maroc est en cours de création pour être opérationnelle dans les mois à venir, selon le ministère de l’Industrie et du commerce. Ce renforcement de la liaison maritime entre la Tunisie et l’Afrique subsaharienne intervient dans un contexte où le pays s’apprête à rejoindre, avant fin 2017, le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) qui regroupe 19 pays avec environ 500 millions d’habitants. Par ailleurs, admis au rang de membre observateur de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) depuis le 04 juin...
(Agence Ecofin 07/09/17)
(Agence Ecofin) - Des charges et des provisions en hausse ont eu un effet négatif sur les performances financières d’Arab Tunisian Bank, au cours du premier semestre s’achevant le 30 juin 2017. Ces dépenses d’exploitation ont été globalement de 84,3 millions de dinars tunisiens (34,6 millions $), en augmentation de 12,1 millions de DT, sur celles de la même période en 2016 (72,2 millions de DT). Pourtant, la banque qui est cotée sur la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis (BVMT), a réalisé un produit d’exploitation bancaire (revenus d’intérêts, commissions, plus-values sur titres, et revenus d’investissement), en hausse de 17,2% sur une base annuelle, à 203,2 millions de DT. Mais avec des charges d’intérêts qui ont augmenté significativement, la progression...
(Xinhua 06/09/17)
TUNIS, (Xinhua) -- Classée deuxième à l'échelle mondiale, après l'Espagne avec 1,8 million d'hectares comptant 86 millions d'oliviers, la Tunisie s'attend à une croissance de sa production d'huile d'olive pour 2017-2018 à raison de 20 à 30% par rapport aux deux dernières saisons, a annoncé lundi l'Office national d'huile d'olive de Tunisie. "Prévu pour le mois de novembre prochain, le démarrage de la nouvelle saison augure d'une véritable amélioration dont la récolte pourrait dépasser les moyennes des cinq dernières années estimées à 190.000 tonnes", a fait savoir lors d'un point de presse le directeur général...
(Agence Ecofin 06/09/17)
(Agence Ecofin) - Selon le ministre tunisien de l’industrie et du commerce Zied Laadhari, une nouvelle ligne maritime devant relier la Tunisie à l’Afrique de l’Ouest ou l’Afrique du Sud en passant par le Maroc, est en cours de création. Zied Laadhari a révélé cette information à l’occasion de la 35ème Conférence annuelle des chefs des missions diplomatiques et consulaires tenue récemment en Tunisie, précisant que son département ministériel travaillait en étroite collaboration avec la Compagnie Tunisienne de Navigation (CTN) sur l’itinéraire de cette ligne. Cette ligne maritime qui, à en croire le ministre, sera opérationnelle dans les mois à venir afin d’offrir aux entreprises tunisiennes un meilleur accès au marché africain. Ce renforcement de la liaison maritime entre la...
(Tunisie Numérique 06/09/17)
Deux conventions de financement d’un montant total de 94 millions d’euros ont été signées mardi entre la Tunisie et l’Union Européenne. Paraphées par les ministres des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui et de la Santé, Samira Merai, du côté tunisien, et le Commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, Johannes Hahn pour l’Union européenne (UE), les deux conventions ont été signées en présence du chef du gouvernement, Youssef Chahed. S’étalant sur une période de 4 ans, les deux conventions concernent les secteurs de l’administration et de la santé. Il s’agit de la convention de financement et d’appui à la modernisation de l’administration et des entreprises publiques tunisiennes (d’un montant de 73 500 000 euros) et de la...
(Agence Ecofin 06/09/17)
(Agence Ecofin) - Le volume des exportations tunisiennes d’huile d’olive devrait excéder les 200 000 tonnes durant la nouvelle saison 2017/2018 débutant en novembre prochain, a indiqué Chokri Bayoudh, directeur exécutif de l'Office national de l'huile (ONH). D’après le dirigeant dont les propos sont rapportés par Tunis Afrique Presse, cet objectif sera atteint par le biais d’une progression de 20 et 30% de la production par rapport à ces deux dernières années et par la diversification des débouchés d’exportation. Il s’agira notamment de gagner de nouveaux parts de marché au Canada, aux USA, en Chine et en Inde aux côtés des destinations européennes traditionnelles que sont l’Espagne et l’Italie. Occupant une superficie de 1,8 million d’hectares, soit un tiers de...
(Agence Ecofin 06/09/17)
(Agence Ecofin) - Le Conseil national de l’aviation civile de Tunisie (CNAC) a donné son accord de principe pour la création d’une société de démantèlement d’avions à l’aéroport international Tabarka-Aïn Draham, situé dans le nord-ouest du pays. Cette décision a été prise lors de la dernière réunion de Conseil, en date du 30 août 2017, annonce un communiqué du ministère des transports de Tunisie. Toutefois, la dénomination de la société en question, ainsi que le niveau des investissements prévus n’ont pas encore été rendus publics. Avec cette annonce, la Tunisie matérialise ainsi sa volonté de tirer profit d’un marché en pleine expansion et relativement lucratif. En effet, le marché mondial du démantèlement d’avions représentait une valeur totale de quelque 80...
(Huffingtonpost 05/09/17)
La ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Selma Elloumi Rekik a révélé lors d'un point de presse, tenu ce mardi 5 septembre, les indicateurs du secteur touristique pour cette saison. "La Tunisie a accueilli au 31 aout 2017, plus de 4,6 millions de touristes, avec un retour remarquable des marchés traditionnels. A ce titre, le marché français a enregistré une évolution de plus de 44% avec l’'arrivée d’'environ 400 mille touristes français. Les marchés allemand et britannique sont également en nette progression", a-t-elle indiqué. La ministre a aussi évoqué l’'évolution du marché chinois, qui figure parmi les nouveaux marchés de la Tunisie, malgré l’absence d’'une liaison aérienne entre les deux pays, affirmant qu’'un travail sera mené pour étudier la possibilité...
(Tunisie Numérique 05/09/17)
Les indicateurs enregistrés dans le secteur du tourisme au mois d’août, sont satisfaisants, s’est réjoui un rapport publié récemment par la présidence du gouvernement. Les revenus du tourisme enregistrés durant les huit premiers mois de l’an 2017 ont augmenté de 22.1% par rapport à 2016, indique le document. Les intentions d’investissement dans le secteur de l’industrie ont dépassé les 19% et 77% pour le secteur des services, selon des statistiques de l’INS. On rappelle que l’année 2017 a connu une amorce du secteur du tourisme qui a enregistré une augmentation du nombre des touristes de 39%.

Pages

(Kapitalis 19/06/17)
Le président du Club africain (CA) a appelé à la libération des supporteurs arrêtés pour avoir brandi une banderole de soutien au Qatar, au stade de Radès. Slim Riahi a publié, dimanche 18 juin 2016, un post sur sa page Facebook, où il déplore l’arrestation de Hamza Dbibi et Sabri Atouani du groupe de supporteurs Leaders Clubistes, en précisant que le contenu de la banderole, brandie au stade de Radès, samedi dernier, lors de la Finale de la Coupe de Tunisie opposant le CA et l’US Ben Guerdane, s’inscrit dans le cadre de la liberté d’expression, estimant que leur arrestation est illégale. La banderole contenait le message suivant : «On vous hait, dirigeants arabes ! Vous imposez un blocus au...
(RFI 12/06/17)
La première journée des éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations 2019 de football s’est achevée ce 11 juin 2017 sur des victoires de l’Algérie, du Bénin, de la République centrafricaine et de la Tunisie. Pas de grosse surprise pour la fin de la « première journée » des éliminatoires de la CAN 2019 de football, ce 11 juin 2017. Dans le groupe J, l’équipe de Tunisie s’est imposée 1-0 face à l’Egypte, finaliste de la CAN 2017, lors d’un des matches les plus attendus du week-end. Un peu plus tôt, la sélection d’Algérie avait battu celle du Togo sur le même score, après une prestation en demi-teinte. Un à zéro, c’est aussi le résultat de l’autre rencontre du groupe...
(RFI 12/06/17)
L’équipe de Tunisie a battu celle d’Egypte 1-0 à l’occasion du premier choc de ces éliminatoires pour la Coupe d’Afrique des nations 2019. Les Tunisiens se sont ainsi rassurés face aux vice-champions d’Afrique, après une CAN 2017 décevante. Ce match Tunisie-Egypte ne restera pas dans les mémoires, mais il pourrait peser lourd dans la balance durant la suite des éliminatoires pour la CAN 2019. Les Tunisiens ont en effet remporté une victoire précieuse face aux Egyptiens...
(AFP 03/06/17)
La Tunisienne Ons Jabeur, première femme arabe au troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem, a été éliminée vendredi à Roland-Garros par la Suissesse Timea Bacsinszky (30e mondiale) en deux sets 6-2, 6-2. Jabeur, 22 ans, 114e mondiale, avait réussi l'exploit de battre au tour précédent la Slovaque Dominika Cibulkova, 7e mondiale. Elle avait ainsi surpassé les performances d'une autre Tunisienne, Selima Sfar, qui avaient disputé des deuxièmes tours à Roland-Garros, à Wimbledon et à l'US Open dans les années 2000. Jabeur avait perdu en qualification mais avait été repêchée en tant que "lucky loser" à la suite du forfait de l'Allemande Laura Siegemund.
(RFI 31/05/17)
Le Tunisien Malek Jaziri, classé 70e mondial, s’est incliné mardi 30 mai 2017, en simple messieurs, devant le Sud-Africain Kevin Anderson (62e) en 3 sets, sur le score de 7-6, 6-3, 7-6. Malek Jaziri est l'un des seuls représentants du continent africain sur le circuit ATP. Portrait du membre de l'équipe de Tunisie de Coupe Davis. Fin de matinée. Les nuages s’amoncellent au-dessus du court numéro 16 de Roland-Garros. Mauvais présage pour Malek Jaziri dans cette rencontre africaine face au Sud-Africain Kevin Anderson ? Pourtant, le Tunisien avait d’entrée fait le break sous les encouragements d'une poignée de compatriotes présents dans la minuscule tribune. A 32 ans, celui qui a tenu sa première raquette dès l’enfance, à 5 ans, en...
(AFP 20/05/17)
Sièges arrachés, projectiles lancés sur les joueurs, affrontements entre supporters et policiers: le football tunisien, bien que déjà habitué aux incidents, a connu une intensification des violences cette saison, reflet d'un malaise social persistant. Si la "finale" du championnat entre l'Espérance de Tunis (EST) et l'Etoile du Sahel (ESS) s'est terminée jeudi sans accroc majeur et sur le sacre du club tunisois, les incidents dans les stades ont fréquemment alimenté la rubrique des faits d'hiver. Et malgré la généralisation des huis clos partiels visant à restreindre les risques, "le degré de violence dans les stades a récemment augmenté"...
(Xinhua 19/05/17)
Etant l'un des deux clubs phares de la capitale, l'Espérance sportive de Tunis a remporté jeudi le championnat de la Ligue 1 professionnelle de football. Doyen des clubs tunisiens de football, l'Espérance sportive de Tunis fondé en 1919 a détrôné par 3-0, en finale du championnat sur la pelouse du stade olympique de Rades, en banlieue sud de Tunis, son poursuivant direct au tableau général en l'occurrence l'Etoile sportive du Sahel, premier club de football de la province de Sousse, principale province balnéaire sur les côtés-est du pays. Avant cette finale, l'écart était d'une seule longueur respectivement 23 points pour l'Espérance sportive de Tunis et 22 points pour son dauphin. Avec ce nouveau trophée, les "sang et or" , petit...
(AFP 19/05/17)
L'Espérance sportive de Tunis a glané son 27e titre de champion en dominant 3-0 l'Etoile du Sahel, le tenant du trophée, lors d'une "finale" au stade de Radès, jeudi, clôturant une saison entachée à plusieurs reprises par des incidents. A domicile et poussés par des dizaines de milliers de supporteurs, les Espérantistes, qui devaient obtenir au moins un nul, n'ont pas tremblé: après 30 minutes, ils menaient déjà 2-0 grâce à une frappe du milieu Ghailene Chaâlali (15e) et à une reprise de la tête du défenseur Ali Machani (30e). D'un tir croisé, l'attaquant Yassine Khenissi a mis fin à tout suspense dès le retour des vestiaires (3-0, 50e). Les premiers coups de klaxons ont résonné au coup de sifflet...
(Tunisie Numérique 18/05/17)
Les regards des fans de football tunisiens seront rivés jeudi 18 mai 2017 sur le stade de Rades qui abrite le match au sommet de la dernière journée du groupe des play-off de la Ligue 1 professionnelle football, opposant l’Espérance sportive de Tunis (EST) et l’Etoile sportive du Sahel (ESS). Le joueur de l’Esperance Fakhreddine Ben Youssef a, dans ce contexte, affirmé que tous les joueurs et le staff technique ainsi que l’ensemble de l’équipe sont prêts pour le match au mieux qu’ils ont pu afin d’obtenir la victoire et remporter le titre. Pour sa part, Anis Badri a affirmé que son équipe ne marchandera pas les points du match et œuvrera à gagner ni plus ni moins en vue...
(AFP 02/05/17)
Des policiers et des supporters tunisiens ont été blessés dimanche dans des violences pendant le derby de Tunis entre le Club africain et l'Espérance sportive de Tunis, ont indiqué des médias et le ministère de l'Intérieur. Les troubles ont opposé des supporters du CA à la police, qui a fait usage de gaz lacrymogène. "Plus de 10 officiers et agents de sécurité ont été blessés dans les violences pendant le derby" au stade olympique de Radès, dans la banlieue sud de Tunis, qui s'est soldé par la victoire 2-0 de l'EST, a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. "Un groupe de personnes soupçonnées d'être impliquées dans les actes de violences ont été arrêtées", a-t-il ajouté sans plus de...
(AFP 02/05/17)
Le nouveau sélectionneur de la Tunisie, Nabil Maâloul, s'est fixé pour objectif la qualification au Mondial-2018, qui serait la première participation des Aigles de Carthage à une phase finale depuis 2006, lors de sa présentation à la presse lundi. Maâloul, 54 ans, qui avait déjà dirigé la sélection durant quelques mois en 2013, a été nommé jeudi dernier à la suite du limogeage du technicien franco-polonais Henryk Kasperczak. Devant la presse, l'ancien international tunisien a toutefois prévenu qu'il entendait s'appuyer sur le travail de son prédécesseur. "Je pense qu'on doit remercier M. Kasperczak parce que nous disposons de beaucoup de choses positives", a dit Nabil Maâloul, qui entend simplement procéder à "quelques retouches susceptibles d’apporter un plus". Compte tenu de...
(RFI 28/04/17)
Nabil Maâloul est le nouveau sélectionneur de l’équipe de Tunisie, poste qu’il avait déjà occupé en 2013. L’ex-milieu de terrain, âgé de 54 ans, succède au Franco-Polonais Henryk Kasperczak. Nabil Maâloul va avoir le droit à une deuxième chance à la tête de l’équipe nationale de Tunisie. Le technicien de 54 ans, qui a dirigé l’Espérance Tunis (2011, puis 2012-2013), le club qatarien d’El Jaish SC (2014) et la sélection du Koweït (2015), avait en effet effectué un premier passage peu convainquant sur le banc des « Aigles de Carthage », en 2013. L’ex-milieu de terrain, qui était adjoint de Roger Lemerre lors de la victoire à la CAN 2004, avait vécu des mois éprouvants dans la peau du sélectionneur...
(Jeune Afrique 28/04/17)
C'est désormais officiel : le Tunisien Nabil Maâloul, 54 ans, succède au franco-polonais Henri Kasperczak en tant que nouveau sélectionneur des Aigles de Carthage. Réuni le 27 avril, le bureau fédéral de la Fédération tunisienne de football (FTF) a annoncé la nouvelle par communiqué : « Le nouveau sélectionneur national Nabil Maâloul sera officiellement présenté aux médias le lundi 1er mai 2017 à partir de 11h, lors d’une conférence de presse. » Une nomination sans grande surprise, dont le bruit courait depuis déjà plusieurs jours. Dans une interview accordée le 15 avril à la chaîne beIN Sports, Nabil Maâloul avait lui-même assuré qu’il avait « 98 % de chances d’être le nouveau sélectionneur de la Tunisie ». Selon une source...
(Jeune Afrique 18/04/17)
Nabil Maâloul, 54 ans, devrait être nommé sélectionneur de la Tunisie dans une dizaine de jours au plus tard. Il s’agira de son deuxième passage sur le banc des Aigles de Carthage. Samedi soir, lors d’une interview accordée à BeInsport, Maâloul a admis qu’il avait « 98 % de chances d’être le nouveau sélectionneur de la Tunisie ». Même si cette sortie médiatique a crispé certains membres de la Fédération Tunisienne de Football (FTF), cela ne remettra pas en cause une décision avalisée par le ministère des Sports, qui souhaitait que le choix porte sur un Tunisien. La FTF, qui espère selon nos informations aboutir rapidement à un accord financier avec Henri Kasperczak, dont elle a annoncé vouloir se séparer...
(Jeune Afrique 13/04/17)
Alors que le départ du franco-polonais Henri Kasperczak n’est pas administrativement réglé, la Tunisie se cherche un nouveau sélectionneur. De nombreux techniciens sont candidats, mais deux profils sortent du lot : ceux du Tunisien Nabil Maâloul et du Français Hubert Velud. La Fédération Tunisienne de Football (FTF) s’est peut-être un peu emballée en annonçant le vendredi 7 avril qu’un accord avait été trouvé avec Henri Kasperczak (70 ans), revenu aux affaires en juillet 2015 après un premier passage sur le banc des Aigles de Carthage entre 1994 et 1998. Les deux parties vont bien se séparer, mais le technicien, qui dispose d’un contrat de trois ans, ne veut pas perdre trop d’argent dans l’affaire (son salaire mensuel, hors avantages et...
(AFP 10/04/17)
La Tunisie a limogé son sélectionneur franco-polonais Henryk Kasperczak, après avoir un temps espéré une séparation à l'amiable, a-t-on appris samedi auprès de la Fédération tunisienne de football (FTF). "La décision a été prise hier (vendredi) par le bureau fédéral. Il n'a pas été possible de trouver un terrain d'entente, et le bureau a donc décidé une séparation unilatérale", a indiqué à l'AFP le responsable presse et communication de la FTF, Kaïs Reguez. Le successeur de M. Kasperczak "sera désigné d'ici la fin du mois", a-t-il ajouté. Les noms de techniciens tunisiens ...
(RFI 10/04/17)
La Fédération tunisienne de football (FTF) a annoncé le licenciement du sélectionneur des « Aigles de Carthage », Henryk Kasperczak, le 7 avril 2017. Le technicien franco-polonais paie des résultats mitigés à la tête de l’équipe tunisienne, depuis juillet 2015. C’était dans l’air depuis plusieurs semaines et l’élimination de l’équipe de Tunisie en quart de finale de la Coupe d’Afrique des nations 2017. Une défaite 2-0 face au Burkina Faso qui avait en partie scellé le sort du sélectionneur des « Aigles de Carthage », Henryk Kasperczak. Cela a été officialisé le 7 avril par la Fédération tunisienne de football (FTF) : le Franco-Polonais, à qui il restait un peu plus d’un an de contrat, n’est plus coach. « Le...
(APA 10/04/17)
La Tunisie a limogé son sélectionneur Henryk Kasperczak (70 ans), après plusieurs semaines d’atermoiements pour trouver une solution à l'amiable, a appris APA auprès de la Fédération tunisienne de football (FTF). «Le nom du prochain entraîneur sera annoncé à la fin du mois d’avril au plus tard», a indiqué l’instance, à la sortie de la réunion du bureau fédéral vendredi. La FTF n’a pu trouver un accord à l’amiable avec le Franco-Polonais pour un départ négocié. Elle va devoir donc payer des indemnités de licenciement au technicien en place depuis juillet 2015. Il avait déjà effectué un premier passage à la tête des «Aigles de Carthage» entre 1994 et 1998. L’élimination des « Aigles de Carthage » en quart de...
(AFP 03/04/17)
La Tunisie négocie une "séparation à l'amiable" avec son sélectionneur franco-polonais Henryk Kasperczak, en poste depuis l'été 2015, a-t-on indiqué vendredi soir de source interne à la Fédération tunisienne de football (FTF). "Officiellement, rien n'est signé, mais nous sommes en négociation pour une séparation à l'amiable. (...) Les deux parties ne se sentent plus à l'aise", a déclaré à l'AFP un responsable de la FTF sous couvert d'anonymat. "La Fédération ne tardera pas à nommer son successeur, mais par respect pour l'entraîneur et pour les clauses du contrat, il n'y aura officialisation du départ que lorsque ça sera effectif", a-t-on précisé. Sollicité par l'AFP, M. Kasperczak n'était pas joignable. Les rumeurs de départ du technicien franco-polonais ont été insistantes depuis...
(AFP 29/03/17)
Seize personnes ont été arrêtées à la suite d'affrontements mardi dans le centre-ville de Tunis entre des supporteurs des clubs rivaux de l'Espérance sportive (EST) et du Club africain (CA), a indiqué mercredi le ministère de l'Intérieur. Selon des médias locaux, ces heurts, qui ont impliqué plusieurs centaines de fans des deux équipes, ont eu lieu à partir de la fin d'après-midi, dans plusieurs endroits de la ville, entraînant l'intervention des forces de l'ordre. Les seize personnes interpellées "seront traduites devant la justice sur instruction du procureur général", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Yasser Mesbah. L'Espérance et le Club africain sont les deux équipes les plus populaires de Tunis. Leurs groupes de supporteurs se vouent...

Pages

(Tunis Afrique Presse 12/05/17)
Un livre intitulé “Tunisie 2011-2014: Radioscopie d’une entrée en révolution” vient de paraître aux éditions L’Harmattan et se propose de dresser un état des lieux et de cerner certains éléments clés de la réalité sociale qui a accompagné la révolution tunisienne. Cet ouvrage de 179 pages présente au grand public les résultats d’une étude de base effectuée dans le cadre du projet “Cha’n: Jeunes, légitimités et reconnaissance sociale dans les processus de transformations sociopolitiques en Tunisie”, coordonné par l’Observatoire National de la Jeunesse (ONJ) et soutenu par le Centre de Recherche pour le Développement International (CRDI). Les auteurs, Pierre-Noël Denieuil et Houda Laroussi, ont cherché à décrypter le processus de transition démocratique engagé en Tunisie à travers un cadrage et...
(AFP 02/05/17)
L'historien et penseur tunisien Mohamed Talbi, un "intellectuel libre" qui a combattu durant des décennies l'obscurantisme religieux, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 95 ans, a annoncé le ministère de la Culture. Né en 1921 à Tunis, agrégé d'arabe et docteur en histoire de l'université de Paris-La Sorbonne, Talbi était l'un des "fondateurs de l'université tunisienne moderne", souligne dans un communiqué ce ministère. Premier doyen de la Faculté des Lettres de Tunis, ce "grand intellectuel" de la Tunisie indépendante est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages et de centaines d'articles, essentiellement en arabe et en français, qui lui ont valu nombre de distinctions. Dans une déclaration transmise ultérieurement à l'AFP, le président Béji Caïd Essebsi a...
(RFI 27/04/17)
À Tunis, depuis un peu plus d’un an, une petite entreprise innove pour faciliter l’accès à la lecture. Dans le plus petit pays du Maghreb, les livres restent chers et les ouvrages en langues étrangères ne sont pas forcément faciles à trouver. Pour apporter une solution conviviale à ce problème, le site YallaRead.com permet aux lecteurs tunisiens d’échanger gratuitement des livres avec d’autres passionnés de lecture près de chez eux. Comment est né ce site internet et quel est son mode de fonctionnement ?
(Le Temps.ch 19/04/17)
Dans le cadre de son projet Matza, le Genevois Séverin Guelpa a passé deux semaines dans l’archipel tunisien de Kerkennah pour en comprendre les enjeux écologiques. En résulte une exposition pluridisciplinaire au Musée national du Bardo de Tunis Partager Tweeter Partager On les connaît peu, les îles Kerkennah. Mis à part la bataille navale éponyme qui en agita les eaux en 1941, opposant destroyers anglais et torpilleurs italiens, et sa grande palmeraie quelque peu clairsemée, on pourrait dire que l’archipel tunisien se fait discret sur les cartes. Situé à une vingtaine de kilomètres au large de la ville de Sfax, Kerkennah compte 15 000 habitants. Une terre d’oubliés, pour la plupart des pêcheurs tout droit sortis d’un autre temps, mais...
(Jeune Afrique 11/04/17)
« La première mloukhia de ma fille : quatre heures au téléphone ! » C’est peut-être pour faire baisser la facture que Jacqueline Bismuth s’est lancée dans la rédaction de ce ventru carnet de cuisine qui met les papilles en émoi. Mais plus probablement parce que cette Juive tunisienne, cordon-bleu autodidacte, est aussi généreuse dans son approche des cocottes que de la vie. On parle en effet d’un cuistot capable de sortir dans son jardin sous une pluie battante pour faire goûter à ses convives des légumes grillés au feu de bois dans sa méchouia. Sous sa plume enthousiaste, le repas redevient un moment de fraternité, de tendresse, où défilent dans une affolante farandole kémia, tfinas, couscous, makrouds à « faire passer...
(RFI 07/04/17)
Rendez-vous incontournable de l'art contemporain dans le monde, la Biennale de Venise se tiendra à partir du mois de mai en Italie. Pour la première fois depuis 1958, la Tunisie y sera représentée officiellement. Une présence décidée à la dernière minute et rendue possible par un partenariat entre le gouvernement tunisien, une fondation privée et des organisations internationales. Avec un thème qui résonne dans l'histoire de l'Italie et de la Tunisie : la migration. La migration au coeur de la Biennale de Venise
(Jeune Afrique 06/04/17)
Ce journaliste tunisien controversé gère désormais les affaires politiques de Nidaa Tounes. Après avoir ardemment défendu le régime de Ben Ali… C’est une revanche pour ce propagandiste de l’ancien régime, qui avait nié, sur Al-Jazira, le 13 janvier 2011, l’impact du soulèvement qui allait emporter Ben Ali dès le lendemain. Nidaa Tounes, parti au pouvoir dans la tourmente, a appelé le journaliste Borhène Bsaïes à la rescousse. À 55 ans, celui-ci est désormais chargé des affaires politiques du mouvement fondé par Béji Caïd Essebsi. Pour d’aucuns, ce ralliement exhale d’ailleurs un parfum de restauration. Machine à recycler Mohamed Ghariani, ex-secrétaire général du parti de Ben Ali, s’apprêterait lui aussi à rejoindre Nidaa Tounes. Conséquence : la formation apparaît de plus en...
(RFI 06/04/17)
Rendez-vous incontournable de l'art contemporain dans le monde, la Biennale de Venise se tiendra à partir du mois de mai en Italie. Pour la première fois depuis 1958, la Tunisie y sera représentée officiellement. Une présence décidée à la dernière minute et rendue possible par un partenariat entre le gouvernement tunisien, une fondation privée et des organisations internationales. Avec un thème qui résonne dans l'histoire de l'Italie et de la Tunisie : la migration.
(AFP 03/04/17)
Le célèbre rappeur tunisien Weld El 15 a été placé en détention provisoire en France pour violences conjugales dans l'attente de son jugement en comparution immédiate, a-t-on appris samedi auprès du parquet de Saint-Malo (ouest). Weld El 15, de son vrai nom Ala Edine Yacoubi, l'une des égéries de la révolution tunisienne, est installé depuis mars 2015 à Saint-Malo. "Il a été placé en détention provisoire vendredi soir à Saint-Malo dans l'attente de son jugement lundi pour avoir frappé et menacé de mort sa compagne après avoir forcé la porte de leur domicile", a déclaré à l'AFP Ronan Le Clerc, substitut du procureur de la République à Saint-Malo. L'audience est prévue à 16H00 (14H00 GMT) devant le tribunal correctionnel de...
(Jeune Afrique 25/03/17)
Icône musicale du printemps arabe, la jeune Emel Mathlouthi délivre un album d'un genre nouveau et apporte un nouveau souffle révolutionnaire, dans la musique cette fois. Janvier 2011. Au milieu d’une foule de centaines de manifestants sur l’avenue Bourguiba à Tunis, une femme se lève. Manteau rouge, bougie en main, visage juvénile, Emel Mathlouthi entonne un chant a cappella qui transperce l’âme, « Kelmti Horra » (« ma parole est libre »). L’interprète, filmée pendant sa performance, accède malgré elle au rang d’icône du Printemps arabe. Et sa chanson, écrite par son ami Amine El Ghozzi, écoutée et partagée des centaines de milliers de fois sur les réseaux sociaux, devient l’hymne des révoltés. Six ans plus tard, Emel Mathlouthi fait...
(Le Monde 24/03/17)
L’historienne franco-tunisienne retrace les vies « hors norme » de cinq Tunisiennes, de l’Antiquité au monde moderne, qui habitent l’imaginaire collectif et continuent de le fertiliser. Par Frédéric Bobin (Tunis, correspondant) Cinq femmes, cinq Tunisiennes et, au fil de la plume de Sophie Bessis, un passé exhumé, l’exploration de destins individuels transfigurés par l’imaginaire collectif. Au panthéon de la Tunisie, des mythes féminins trônent, suscitant une inlassable vénération. Dans Les Valeureuses ou Cinq Tunisiennes dans l’Histoire, Sophie Bessis, écrivaine franco-tunisienne, historienne de formation, faire revivre ces figures d’exception « devenues d’incontournables marqueurs de la mémoire du pays ». Leur héritage, écrit-elle, participe de cette « tunisianité » dont l’histoire récente a illustré l’ombrageuse fierté. La chronique populaire n’a cessé de...
(Le Point 27/02/17)
Sans faire le tour de tout ce que la Tunisie compte de trésors, ce parcours du musée du Bardo à Djerba en passant par Dkhila montre la diversité d'un pays qui veut se relancer. Aménagé en 1882 dans un ancien palais beylical, déserté dès l'accession au trône d'Ahmad Bey en 1837, au profit du palais de la Marsa, le musée du Bardo tient son nom du mot espagnol prado, que les Arabes, prononçant « brado », ont déformé en « bardo ». Prado signifie « jardin » ou « pré ». Comme les palais souverains de Carthage, d'Hamam Lif, de La Marsa ou de la Goulette, le Bardo a en effet été originellement construit dans les plaines qui entouraient la...
(Jeune Afrique 11/02/17)
Exposés du 12 février au 3 mars à Tunis, les tableaux colorés et décalés de l’artiste Sarroura Libre dépoussièrent l’héritage politique et culturel de son pays. Le poète Abou El Kacem Chebbi au style hippie, la chanteuse Nâama, portable à la main, Tahar Haddad, auteur féministe et syndicaliste, coiffé d’une chéchia à fleurs… Tous viendront habiller les murs de la galerie Musk and Amber de Tunis, attisant la nostalgie des plus âgés et la curiosité des plus jeunes. C’est en tout cas ce qu’espère l’humoriste, réalisatrice et artiste tunisienne, qui préfère garder pour l’occasion son pseudonyme, Sarroura Libre. « Ces œuvres sont gaies, avec une touche d’humour. Un peu comme moi ! », explique-t-elle à Jeune Afrique. Plus connue pour...
(Jeune Afrique 01/02/17)
Après un grand froid diplomatique, c'est la coopération qui semble désormais l'emporter. Depuis les élections de 2014, l’engagement saoudien va s’accentuant. À tous les niveaux… Entre Tunis et Riyad, les relations sont aujourd’hui au beau fixe, ce qui n’a pas toujours été le cas. À l’indépendance, le royaume des Saoud voyait d’un mauvais œil l’action de Habib Bourguiba, qui avait destitué une famille régnante pour fonder une république et dont l’orientation laïque lui vaudra, en 1974, d’être accusé d’apostasie par le mufti de la monarchie wahhabite. Après la révolution de 2011, le rapprochement avec le rival qatari, opéré par la troïka au pouvoir conduite par les islamistes d’Ennahdha, et l’asile offert par Riyad à Zine el-Abidine Ben Ali, dont les...
(Le Huffington Post 30/01/17)
Le court métrage ” Khalâa ” de Maher Hasnaoui a décroché samedi soir le prix de la meilleure fiction lors de la 4ème édition du concours ” Les nuits du court métrage tunisien ” organisé par la Fondation de la maison de Tunisie à Paris. Le prix du meilleur documentaire a été attribué à ” Kabrane ” de Charfeddine Ferjani. Une mention spéciale jury a été accordée à ” Les commerçantes ” de Noussaiba M’sallem. Une trentaine de documentaires et de courts métrages ont été sélectionnés pour la compétition finale. Les courts métrages primés seront projetés le 20 mars à la maison de Tunisie à Paris lors de la nuit des trophées, selon le directeur de la Fondation de la...
(Le Monde 23/01/17)
Les peuples demandaient la démocratie et la justice sociale, l’Europe et les Etats-Unis en ont trop peu fait, laissant les fanatiques religieux propager le terrorisme, estime l’ancien président tunisien. Par Moncef Marzouki (Médecin, militant des droits de l’homme, ancien président de la République tunisienne (2011-2014)) Quel est le point commun entre l’attentat du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis, celui de Berlin le 19 décembre 2016 et celui de Nice le 14 juillet 2016 ? La haine des Occidentaux ! Pas seulement. Ils ont été commis par mes compatriotes, par des Tunisiens qui ont frappé aussi en Tunisie même et ce à plusieurs reprises. Les attentats n’ont pas cessé depuis 2010, les pires ayant coûté la vie à 24 touristes lors...
(Jeune Afrique 09/01/17)
Avec son premier film, Hedi, salué lors du Festival de Berlin, le Tunisien Mohamed Ben Attia réussit un coup de maître. L e Tunisien Mohamed Ben Attia, qui vient tout juste de se lancer dans la réalisation, a reçu un accueil digne de celui qu’espèrent les plus chevronnés des réalisateurs. Sélectionné en compétition officielle au dernier Festival de Berlin, l’un des plus prestigieux de la planète, il a été désigné comme le meilleur premier film, et son acteur principal a obtenu l’Ours d’argent du meilleur acteur. Hedi, un vent de liberté, a ainsi permis au cinéaste d’entrer d’emblée dans la cour des grands. Et le public a suivi. En Tunisie, où il a été programmé dans la plupart des quelque...
(Jeune Afrique 07/12/16)
Éditorialiste à Jeune Afrique, féministe engagée, la romancière remporte la quinzième édition de ce prix avec son livre "Le corps de ma mère". Notre collaboratrice Fawzia Zouari est la lauréate 2016 du prix des Cinq continents de la Francophonie. Auteur de nombreux romans comme La Caravane des chimères, Ce pays dont je meurs, La Retournée, La deuxième épouse, etc., elle obtient cette consécration pour Le corps de ma mère, paru cette année aux éditions Joëlle Losfeld. Elle y raconte sa mère, dans la perspective de la comprendre, de se comprendre et de comprendre le monde qui l’entoure, ses évolutions. Éditorialiste à Jeune Afrique où elle signe régulièrement le Post-Scriptum, Fawzia Zouari n’a de cesse d’explorer, avec courage, la question féminine...
(Jeune Afrique 05/12/16)
La Tunisie élira le 3 décembre sa nouvelle miss parmi les 14 candidates en lice pour le concours de beauté national. Une compétition qui a beaucoup évolué au fil des années, des régimes politiques et des polémiques. Retransmise à la télévision, la finale du concours Miss Tunisie 2016 se déroulera au siège de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), à Tunis. Quasi-coupées du reste du monde pendant un stage de deux semaines, ponctué de cours de sport, d’apprentissage des bonnes manières, de maintien, de mise en beauté ou encore d’arts de la table, les jeunes femmes seront d’abord départagées par un vote du public, avant d’être jugées par un jury présidé par la « madame de...
(Jeune Afrique 02/12/16)
Âgée d’à peine 23 ans, la styliste tunisienne Anissa Meddeb se signale déjà dans le monde très codifié de la haute couture. Avoir les honneurs du magazine britannique Vogue pour une première apparition à la Fashion Week de Londres reste utopique pour qui débute dans le monde très concurrentiel de la mode. À 23 ans à peine, la styliste et designer franco-tunisienne Anissa Meddeb a pourtant bien réalisé ce rêve. Repérée par les dénicheurs de talents de la semaine de la mode londonienne, elle a été sélectionnée, avec trois de ses consœurs, sur plus de 300 candidats. Elle a obtenu le privilège de présenter, le 16 septembre, sa collection printemps-été 2017 dans la catégorie Ones to Watch – « ceux...

Pages

(Le Point 19/09/17)
En un tempo saccadé, la circulaire interdisant aux Tunisiennes d'épouser un non-musulman a été abrogée, la loi de réconciliation administrative adoptée et les élections municipales reportées. Le vieux slogan publicitaire « il se passe toujours quelque chose » peut être apposé à la Tunisie depuis une semaine. Successivement, on a enregistré un progrès considérable pour la liberté des femmes : celle d'épouser l'homme de leur choix sans condition de religion, une amnistie a été votée au Parlement à l'égard des hauts fonctionnaires ayant failli sous la dictature Ben Ali puis les élections municipales ont été reportées. Une loi de réconciliation administrative qui ne passe pas Les vacances parlementaires ont été écourtées, remaniement ministériel oblige. Les 217 députés de l'ARP (Assemblée...
(Jeune Afrique 19/09/17)
Inscrite dans la continuité plutôt que dans la rupture, la nouvelle équipe de Youssef Chahed n’en est pas moins sommée de mettre en œuvre les indispensables réformes dont la Tunisie a urgemment besoin, sous peine de sombrer. Les tiraillements politiques dus à l’influence de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) et le programme de gouvernement d’union nationale imposé par la feuille de route, dite document de Carthage, entériné en août 2017 par neuf partis et instances nationales, limitent les marges de manœuvre du chef de l’exécutif. Mais le pays ne peut supporter plus longtemps l’immobilisme et l’indécision. Ce gouvernement est en ce sens celui de la dernière chance. « Il doit tenir jusqu’en février 2020, quand aura lieu la passation...
(La Croix 19/09/17)
La présidence tunisienne a annoncé jeudi 14 septembre l’abrogation de la circulaire de 1973 et des différents textes associés qui interdisaient jusqu’ici aux Tunisiennes de se marier avec un non musulman « Une immense victoire du mouvement féministe ! ». Monia Ben Jemia, juriste et présidente de l’association tunisienne des femmes démocrates (ATFD) ne boude pas son plaisir. Un des grands combats de l’association depuis sa création en 1989 vient enfin d’aboutir. Les femmes tunisiennes peuvent dorénavant épouser un non-musulman. Saïda Garrach, porte-parole de la présidence de la République, également grande militante féministe, a annoncé jeudi 17 septembre que « tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la Tunisienne avec un étranger, à savoir la circulaire de 1973 et...
(Jeune Afrique 19/09/17)
Dans la ville de Sfax, une institutrice a été humiliée vendredi dernier par des parents d'élèves qui l'accusent de dénigrer les préceptes de l'islam dans sa classe. La société civile met en garde contre les dérives des gardiens de la morale dans le pays. La scène est surréaliste. Une enseignante dans une école primaire de la ville de Sfax se fait invectiver par des parents d’élèves qui veulent la chasser de l’école. Ils l’accusent de « mécréance » et demandent son renvoi immédiat au prétexte qu’elle exercerait « une mauvaise influence » sur leurs enfants. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/475449/societe/tunisie-une-enseignante-humil...
(Jeune Afrique 19/09/17)
Youssef Chahed a obtenu le vote de confiance pour son nouveau gouvernement de l'Assemblée des Représentants du Peuple, le 11 septembre 2017. Découvrez les visages -et les profils- qui plancheront sur la justice, les finances ou la coopération tunisiennes. Ghazi Jeribi, Ministre de la Justice, 61 ans Ce haut magistrat et ancien avocat a été reconduit à son poste à la faveur des réformes qu’il a amorcées et de sa discrétion. Pragmatique et attaché à l’équité, il a identifié les leviers pour une refonte de l’institution judiciaire afin qu’elle puisse œuvrer en toute indépendance et dans le respect des droits des justiciables. Cet ancien champion de basket travaille en coordination étroite avec les députés et la société civile. Lotfi Brahem,...
(Courrier International 18/09/17)
Le mariage sans condition entre une Tunisienne et un non musulman est désormais possible. La Tunisie vient d’annuler les textes empêchant ces unions. Cette décision fait suite à la proposition du chef de l’État de permettre ces mariages et aussi d’établir l’égalité hommes-femmes dans l’héritage, qui avait déclenché une polémique. Décryptage. En poursuivant l’objectif de parvenir à l’égalité entre les hommes et les femmes, c’est un nouveau combat historique qui se profile, renouant avec le rôle pionnier de la Tunisie dans les réformes sociales et politiques. La tâche sera probablement rude en raison de la résistance des conservateurs - religieux et non-religieux -, en Tunisie et ailleurs. Comme l’a précisé le président de la République, Béji Caïd Essebsi, dans son...
(MondAfrique 18/09/17)
Radhia Nasraoui qui achève sa troisième grève de la faim n'est pas tendre pour la jeune démocratie tunisienne. Entretien avec une insoumise. Le courage légendaire de Radhia Nasraoui, figure de la résistance au régime du général Ben Ali de 1987 à 2011, n’a pas faibli. L’avocate tunisienne vient de mettre fin à une troisième grève de la faim. Le motif ? La protection insuffisante de son mari, Hamma Hammani, porte-parole du Front populaire tunisien, privé de la sécurité rapprochée de la garde présidentielle. Or depuis l’assassinat en 2013 de deux cofondateurs de son parti, Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, le leader de la gauche tunisienne est une des personnalités les plus menacées par les terroristes. Radhia Nasraoui n’en est pas...
(RFI 18/09/17)
Le maréchal Khalifa Haftar a reçu une invitation pour effectuer une visite officielle en Tunisie depuis plusieurs mois. Ce sera finalement une réalité ce lundi 18 septembre, à son retour du Congo-Brazzaville, et juste avant son départ pour l’Italie, où il est également convié. Il doit rencontrer ce matin le président tunisien. Pour des raisons de sécurité, la venue de Khalifa Haftar à Tunis a été préparée en toute discrétion. Au cours de sa visite, il doit rencontrer le président tunisien Beji Caïd Essebsi et évoquer avec lui l’accord politique entre les parties libyennes, le combat contre le terrorisme et les relations entre les deux pays. La Tunisie et la Libye ont des relations historiques profondes, a rappelé le ministre...
(RFI 18/09/17)
A domicile, la Tunisie est devenue une nouvelle fois championne d’Afrique de basket-ball ce samedi 16 septembre, face au Nigeria (77-65). Les Aigles de Carthage qui avaient mal débuté leur finale ont finalement repris le dessus dès le deuxième quart temps. La Tunisie, annoncée comme l'équipe à battre, n'a pas déçu devant son public au stade de Radès. Chez elle, la Tunisie avait pris le dessus sur le Maroc en demi-finale (60-52). Et les Aigles de Carthage avaient besoin de tous leurs supporters face au Nigeria, tenant du titre et tombeur du Sénégal dans sa demie (76-71). Les fans ont été au rendez-vous pour pousser leur équipe. Zied Chennoufi très en vue Pour sa première finale à domicile, la Tunisie,...
(RFI 18/09/17)
L’invité de RFI est la cinéaste tunisienne Salma Baccar. Après la révolution de 2011 elle est élue membre de l’Assemblée constituante en tant que représentante du pôle démocratique moderniste puis de la Voie démocratique et sociale. Elle alterne aujourd’hui activités politiques et cinéma et met d'ailleurs la dernière main à son nouveau film. RFI: Vous quittez un peu la politique pour le cinéma, après avoir quitté le cinéma pour la politique ? Salma Baccar: Je pense que je n’ai jamais quitté le cinéma pour la politique et aujourd’hui, comme vous pouvez le constater, je n’ai pas quitté la politique pour le cinéma puisque je vous reçois dans le siège de mon parti, le parti Al-Massar, La voie démocratique et sociale...
(Le Monde 18/09/17)
Pour beaucoup de lesbiennes et gays issus d’une culture conservatrice, la pression familiale est trop forte pour pouvoir assumer un « coming-out ». La saison des mariages touche à sa fin. Cet été encore, Alex* n’a pas trouvé la bonne personne avec qui contracter un mariage de convenance. Une union tant souhaitée qui aurait pu lui permettre de vivre son homosexualité sans subir « la pression latente » de sa famille. Alex a 33 ans, est originaire d’Algérie et est musulman pratiquant. Il a un bon travail. Il est cadre supérieur à Lyon, employé par une administration d’Etat dans le domaine de la construction. Il y a un an, le jeune homme a décidé de sauter la pas et de...
(RFI 16/09/17)
En Tunisie, une nouvelle loi dite « de réconciliation » suscite la controverse. Adoptée mercredi au terme de débats houleux au Parlement, elle prévoit l'amnistie des responsables gouvernementaux accusés de corruption sous Zine el-Abidine Ben Ali, l’ancien président. L'opposition comme la société civile dénoncent un coup fatal porté à la transition démocratique tunisienne. Pour Amine Alouche, membre de l'association Al-Bawsala, qui observe la vie parlementaire, cette loi encourage l'impunité : « Cette loi de réconciliation est un pas en arrière pour les libertés en Tunisie. Elle offre une amnistie, pas une réconciliation. Elle ouvre la voie à la corruption des fonctionnaires comme ces ministres et hauts responsables de l'Etat...
(RFI 16/09/17)
La réponse de la présidence tunisienne dans l'affaire de l'expulsion du prince Moulay Hicham, le cousin du roi du Maroc Mohammed VI renvoyé de Tunis le 8 septembre dernier, n’a pas tardé. Le palais de Carthage affirme qu’il n’a pas été mis au courant de cette extradition et demande au gouvernement de mener une enquête sur cette expulsion. « Malheureusement, on n’était pas au courant, affirme Saïda Garrach, porte-parole de la présidence. Et d’ailleurs, même le ministère des Affaires étrangères a dit qu’il n’était pas avisé. Tout en sachant que c’est une personne que le président connaît. C’est pour cela qu’il n’a pas apprécié ce qu’il s’est passé, parce que ça a été fait par le ministère de l’Intérieur. On...
(Jeune Afrique 16/09/17)
Le chef d'Ennahdha, Rached Ghannouchi, prépare sa candidature à la présidentielle de 2019. Ce qui passe, entre autres, par le style vestimentaire. Loin du siège d’Ennahdha, dans un appartement d’El Manar (Tunis), un groupe de communicants s’active à poser les jalons de sa campagne. Ils ont conseillé au chef du parti islamiste de changer de look et de porter une cravate, ce qu’il fait depuis quelques semaines. Surtout, ils comptent sur une victoire aux municipales, qui pourraient se tenir en décembre, pour créer une dynamique lors des législatives, ce qui permettrait à Ghannouchi de ratisser au-delà des rangs de son parti et faciliterait son entrée au palais de Carthage. Cependant, les analystes d’Ennahdha craignent que ce plan ne soit contrecarré...
(Le Monde 15/09/17)
Le texte prévoit l’amnistie des fonctionnaires impliqués dans les malversations de l’ancien régime. Une manifestation de contestation est prévue samedi. Vociférations, poings battant les pupitres, hymne national chanté à tue-tête dans l’Hémicycle. L’atmosphère était orageuse à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), mercredi 13 septembre, quand les députés ont adopté un projet de loi d’amnistie des fonctionnaires impliqués dans des malversations datant de la dictature renversée par la révolution de 2011. A l’agitation des élus de l’opposition répondaient les clameurs d’une centaine de manifestants regroupés à l’entrée du Parlement à l’appel de Manich Msamah (« je ne pardonne pas » en arabe)...
(Le Monde 15/09/17)
Pour Amira Yahyaoui de l’association Al-Bawsala, les « vaines » tentatives du pouvoir de renouer avec les pratiques du passé se heurteront à « la remobilisation des Tunisiens ». Amira Yahyaoui est la fondatrice de l’association Al-Bawsala (la boussole, en arabe), l’une des organisations de la société civile les plus emblématiques de la Tunisie post-2011. Al-Bawsala promeut la citoyenneté et la transparence démocratique. Dans un entretien au Monde Afrique, Mme Yahyaoui estime que l’adoption, mercredi 13 septembre, du projet de loi amnistiant les fonctionnaires impliqués dans les malversations de l’ancien régime révèle un « corps malade en train de mourir ».
(Le Point 15/09/17)
Le mariage sans condition entre une Tunisienne musulmane et un non-musulman est désormais possible. Le pays vient d'annuler les textes empêchant ces unions. Jamais un sujet n'aura suscité autant de passions et de déchirements dans l'opinion publique : la femme. Fin juillet 2017 déjà, l'Assemblée des représentants du peuple votait une loi historique contre les violences faites aux femmes. Depuis ce jeudi 14 septembre, on peut dire que la Tunisie retrouve de l'ambition pour redevenir un pays pionnier dans le monde arabe en matière de droits des femmes. La porte-parole de la présidence de la République, Saïda Garrach, a annoncé, dans une publication diffusée sur Facebook, que tous les textes relatifs à l'interdiction du mariage entre une femme tunisienne et...
(Jeune Afrique 15/09/17)
Il a succédé à son mentor Mustapha Ben Jaâfar. Sa mission : redonner un nouveau souffle à ce parti qui peine à se relever après sa déconfiture lors des élections législatives de 2014. Les élections internes organisées à l’occasion du 3ème congrès national du parti Ettakatol les 9 et 10 septembre ont débouché sur l’élection de Khalil Zaouiai à la place du fondateur historique du parti Mustapha Ben Jaâfar. Avec ses manières de fils de notables de Tunis, où il est né, ce politicien de 56 ans, aurait pu avoir un parcours tout tracé de chirurgien orthopédique reconnu, mais il s’éprend de la politique à l’université et fraie avec les mouvements révolutionnaires d’extrême gauche. De l’extrême au centre gauche Ses...
(RFI 15/09/17)
Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans. Les circulaires ministérielles datant de 1973 et empêchant ces unions ont été abolies ce jeudi. Ce 8 septembre, le ministre de la Justice Ghazi Jeribi a signé une circulaire annulant celle de 1973 et tous les textes qui s’y réfèrent et qui interdisaient le mariage avec des non-musulmans. Dans la nouvelle circulaire, le ministre rappelle la contradiction de celle de 1973 avec la Constitution, tout comme avec les accords internationaux signés par l’Etat tunisien. Cette annulation fait suite au souhait du chef de l’Etat, qui le 13 août dernier, jour de la fête de la femme en Tunisie, avait promis d’abroger ce texte, adressant une...
(Financial Afrik 15/09/17)
Le groupe tunisien de Conditionnement des Huiles d’Olive, (CHO) et le groupe marocain Dislog ont paraphé, lundi 11 septembre 2017, un partenariat pour l’installation d’une nouvelle unité de production et de commercialisation dans la région de Meknès, au Maroc. L’unité portera le nom de CHO Maroc, avec un capital de 6 millions de dirhams, soit l’équivalent de 650 000 dollars, détenu à hauteur de 49% par CHO Tunisie et 51% par son partenaire marocain. Lire la suite sur: http://www.financialafrik.com/2017/09/15/bmce-capital-dans-un-partenaria...

Pages