Jeudi 14 Décembre 2017
(Business.News 26/09/13)
Le gouvernement tunisien aurait effectué une demande d’achat afin de renforcer sa flotte aéronautique militaire, selon un communiqué de l’Agence américaine de Coopération sécuritaire de la Défense (DSCA) publié le 18 septembre. Cet achat comprendrait des kits d’amélioration destinés aux 12 F5 Tiger II que possède déjà la Tunisie comprenant, notamment, 12 centrales inertielles (260 LN systèmes), des unités de contrôle digital et des systèmes de contrôle environnemental et engloberait la maintenance de ces appareils et la formation des techniciens pour un coût total avoisinant les 60 millions de dollars.L’agence américaine précise que cette vente qui n’est pas encore conclue et dont le contrat stipulera une finalisation dans un délai de deux mois contribuera à améliorer « la politique étrangère...
(Tunivisions 26/09/13)
Des protestataires se sont rassemblés, jeudi matin, devant le ministère de la justice pour revendiquer la libération du secrétaire général du syndicat de la sureté républicaine, Walid Zarrouk.Lors de ce mouvement de protestation qui s'est tenu à l'appel du comité de soutien de Walid Zarrouk, les sit-ineurs ont réclamé "la neutralité de la justice", "la démission du gouvernement" et l'arrêt de ce qu'ils qualifient de "procés politiques".Il convient de rappeler que le 4e bureau d'instruction prés du tribunal de première instance de Tunis avait émis, le 9 septembre courant, un mandat de dépot contre Zarrouk, aprés une plainte déposée par le parquet. Les chefs d'accusation retenus contre walid Zarrouk sont l'attribution d'actes à un fonctionnaire de l'Etat sans en apporter...
(Kapitalis 26/09/13)
L’Union générale tunisienne de travail (UGTT) n’a signé aucun télégramme appelant les imams à observer une grève le jour de l’Aïd El-Kebir, et désavoue les médias ayant relayé cette intox.La centrale syndicale a publié, jeudi, dans sa page Facebook officielle, un communiqué précisant qu’aucun appel à la grève n’a été décidé.Selon Farouk Ayari, secrétaire général de l’Union régionale du travail de Tunis, «tout ce qui est en train d’être relayé sur les réseaux sociaux à ce propos est de l’intox visant à porter atteinte à la centrale syndicale au bénéfice de ses adversaires». Il affirme que «l’UGTT n’a rien à voir avec la grève générale que comptent observer les imams le jour de l’Aïd El Kébir».Depuis plusieurs jours, des journaux...
(Le Temps (tn) 26/09/13)
Sit-in devant le ministère prévu pour le mardi 24 septembre. La rentrée universitaire s’annonce chaude pour les enseignants du supérieur. Moins d’une semaine s’est écoulée après la reprise des cours alors que la Fédération Générale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (FGESRS) passe déjà à l’action. Elle a en fait appelé tous les adhérents à observer mardi prochain (24 septembre) un sit-in devant le ministère de tutelle.Le mouvement qui sera organisé au début de la semaine prochaine n’est autre qu’un moyen de protestation dirigé contre les manœuvres du ministère lequel a renié les accords signés préalablement et ayant trait à plusieurs points dont le mouvement des enseignants, l’indépendance des établissements universitaires et la prime de la rentrée. «...
(Global Net 26/09/13)
Le président de la République, Moncef Marzouki, a tenu une série de rencontres bilatérales avec les dirigeants et officiels de différents pays du monde en marge de la 68ème session de l’Assemblée nationale des Nations-Unies.Il s’est ainsi entretenu avec le président américain, Barack Obama, le président iranien, Hassan Rouhani, le président libanais, Michel Sleiman, la présidente de la commission de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma, l’émir du Qatar, Tamim Ben Hamed al-Thani, le roi jordanien, Abdallah 2, le président gabonais, Ali Bongo, le ministre des Affaires étrangères koweitien, Sabbah Khaled Hamed Sabbah, le Premier ministre pakistanais, Nawaz Sharif, et le chef du gouvernement libyen, Ali Zeidan. Il a également rencontré des hommes d’affaires et chefs d’entreprise américains sur les opportunités d’investissements...
(Investir en Tunisie 26/09/13)
Le ministère de l’Agriculture a annoncé que les prix des moutons importés du marché espagnol ne dépasseront pas les 350 dinars et que la nourriture des bêtes de sacrifice se soumet aux normes internationales et se compose principalement de mais et de soja.Des sources bien informées ont indiqué, jeudi 26 septembre 2013, que le ministère est prêt à demander des quantités supplémentaires en vue d’équilibrer les prix sur le marché local, si les prix des moutons locaux enregistrent une hausse au cours de la semaine prochaine. A .B
(Direct Info 26/09/13)
La production de phosphate brut et son transport par voie ferrée vers les unités du Groupe chimique tunisien (GCT) ont repris, mardi, dans la délégation d’Oum Larayès (Gouvernorat de Gafsa), après une interruption de plus de deux ans. Des sit-ins à succession ont paralysé les activités de production et de transport, durant toute cette période. Ils avaient été observés par des demandeurs d’emploi de la zone, même à l’intérieur de l’unité de production et de la laverie de phosphate, dans la ville d’Oum Larayès, ainsi qu’au niveau de la piste reliant la mine d’extraction.Le directeur central du développement et de l’innovation de la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG), Boussairi Boujelel, qui a conduit les négociations avec les sit-inneurs a...
(Xinhua 26/09/13)
La frontière entre la Libye et la Tunisie au niveau de la ville de Ras Jedir est fermée depuis mardi, a confirmé mercredi une source proche du ministère de l'Intérieur libyen à Xinhua.Un groupe de Libyens armés aurait attaqué un citoyen tunisien, ce qui aurait incité le feu de la police de frontière tunisienne, selon certaines sources.Les autorités tunisiennes ont ensuite temporairement fermé le passage frontalier de Ras Jedir.Petite ville libyenne à la frontière de la Tunisie, Ras Jedir a souvent été témoin de tensions ces dernières années. Sa frontière avait été fermée pendant deux semaines en janvier 2013 jusqu'à ce que les gouvernements libyen et tunisien parviennent à un accord d'intensification des patrouilles de frontière afin de lutter contre...
(Xinhua 26/09/13)
Jusqu'à présent, les forces de sécurités tunisiennes sont parvenues à identifier et localiser environ une trentaine de terroristes retranchés dans les hauteurs de la province de Kasserine, au centre-ouest du pays et frontalière avec l'Algérie, a révélé mercredi le ministre tunisien de l'Intérieur, Lotfi Ben Jedou."La moitié des éléments terroristes retranchés dans la montagne Chaâmbi (Kasserine) sont de nationalité algérienne", a précisé M. Ben Jedou lors d'un passage exclusif à la radio privée tunisienne Mosaïque Fm.Selon lui, "la Tunisie connait actuellement la situation sécuritaire la plus sûre depuis la révolution" faisant état de plus de 20 000 arrestations en l'espace de six mois parmi eux figurent 300 terroristes, "ceci signifie que la police et la garde nationale ont redoublé d'efforts",...
(Global Net 26/09/13)
Les mesures législatives pour garantir l’intégrité des prochaines élections, est le thème de la conférence donnée ce matin par Mohamed Abbou, avocat, activiste des droits de l’Homme et secrétaire général du Courant Démocratique. Une conférence organisée par le Centre des Etudes Islam et Démocratie. «Par le passé on nous disait que même Hitler était arrivé au pouvoir à travers un processus démocratique, ce qui est totalement faux. Et ce pour nous faire passer l’envie d’exercer la démocratie. Après la révolution, on utilise le même épouvantail. Le système nazi empêchait les gens de se réunir et de donner leur avis…et ce n’était pas ce qu’on pouvait appeler la démocratie», a-t-il dit en prélude, pour mettre en garde contre ceux qui en...
(Kapitalis 26/09/13)
Le coup d'envoi de l'opération «Assaa Almagharibia» (Tour du Maghreb) de France 24 a été donné mardi à Tunis, en présence de François Gouyette, ambassadeur de France en Tunisie.Il s'agit d'une émission quotidienne, en français, arabe et anglais. C'est aussi une émission de proximité. Ainsi, 24 heures après l'arrivée du bus de tournage au port de la Goulette, lundi 23 septembre, les journalistes Karim Hakiki, Adel Gastel et Chris Moore se sont empressés de prendre la route vers la Tunisie profonde et autres régions maghrébines à la rencontre des citoyens. Tous trois déclineront la moisson de leurs tournages dans les 3 langues de la chaîne, à partir du 11 novembre prochain, sur France 24.«Il y aura des reportages de société...
(Xinhua 26/09/13)
Le président en exercice de l'Union africaine (UA), Hailemariam Dessalegn, a appelé à un nouveau programme de développement mondial pour l'après-2015 correspondant aux priorités de développement de l'Afrique. Dans son discours fait au cours du débat de haut niveau à l'Assemblée générale de l'ONU, M. Dessalegn, qui est également le Premier ministre éthiopien, a indiqué : "Nous espérons énormément que le programme de développement mondial pour l'après-2015 concordera avec nos priorités et besoins de développement". Un programme de développement pour l'Afrique sur les 50 prochaines années vise à réaliser cet objectif fondamental, afin d'éradiquer la pauvreté et d'assurer le développement durable, a-t-il indiqué. "Le XXIe siècle sera le siècle de l'Afrique si nous harmonisons nos efforts pour maintenir et accélérer...
(AFP 25/09/13)
ARIANA, 25 septembre 2013 (AFP) - Des dizaines de Tunisiens se sont rassemblés mercredi à l'Ariana, en banlieue de Tunis, à l'appel du puissant syndicat UGTT pour réclamer l'application d'un plan de sortie de la crise déclenchée par l'assassinat d'un député d'opposition. Les manifestants ont réclamé notamment la chute du gouvernement scandant des slogans hostiles à Ennahda, le parti islamiste au pouvoir, selon un correspondant de l'AFP. "Le peuple veut la chute du gouvernement", "nous resterons fidèles à la voie des martyrs" et "UGTT indépendant, les travailleurs sont les décideurs", ont crié les participants de cette manifestation qui doit être la première d'une série de rassemblements prévus par le syndicat dans tout le pays. "Ce rassemblement répond à la décision...
(Les Afriques 25/09/13)
Le Parlement européen lance le groupe d’Amitié Europe-Maghreb, ce mardi 24 septembre 2013 à Bruxelles. A cet effet, Dr Abderrahmane Mebtoul (Algérie), Professeur des universités en gestion et expert international en management stratégique, invité d’honneur du Parlement européen et de la Commission économique européenne, pour cette inauguration, anime à Bruxelles une conférence portant sur « Face aux enjeux géostratégiques, les perspectives de la construction du Grand Maghreb ». A l’occasion du lancement du groupe d’Amitié Europe Maghreb, ce mardi 24 septembre à Bruxelles, professeur Abderrahmane Mebtoul anime une conférence sur « Face aux enjeux géostratégiques, les perspectives de la construction du Grand Maghreb ». A l’initiative de plusieurs députés européens, dont Malika Benarab-Attou, Carmen Romero Lopez, Sonia Alfano, … et...
(Tunivisions 25/09/13)
Lors de l’interview qu’il a accordée ce mercredi à Radio Mosaïque, le ministre de l’Intérieur Lotfi Ben Jeddou, a déclaré que les terroristes avaient l’intention de dépecer la Tunisie en 3 émirats (Nord, Centre et Sud), selon les plans établis par les terroristes, en plus d’une série d’explosions dans les différentes régions du pays.Le ministre de l’Intérieur, a précisé, dans ce contexte, qu’une trentaine de terroristes sont encore en cavale, dont 14 activement recherchés à Jebal Samama et 14 autre à Jebal Châambi, assurant que la moitié de ces terroristes sont algériens et suivent les ordres du dénommé Droukdel (Mosâab Abd El Wadoud). « Ces terroristes ne doivent pas faire peur aux tunisiens et c'est à la garde nationale et...
(Kapitalis 25/09/13)
L’ex-Premier ministre de Ben Ali, Hamed Karoui, vient de parachever les formalités pour la constitution d’un nouveau parti, le Mouvement destourien, pour rassembler la famille destourienne.Le Mouvement destourien fait référence au Néo-Destour, parti nationaliste fondé en 1934 par Habib Bourguiba, qui a conduit la lutte nationale et, après l’indépendance, en 1956, présidé à la fondation de l’Etat tunisien moderne.Ancien membre du Néo-destour, qui a travaillé avec Bourguiba (ministre de la Jeunesse et des Sports) puis avec Ben Ali (Premier ministre), Hamed Karoui, malgré son âge avancé (86 ans), croit pouvoir jouer encore un rôle dans la Tunisie post-révolutionnaire.Dans une déclaration, mardi, à l'agence Tap, Hamed Karoui a précisé que son parti va essayer de mobiliser les bonnes volontés au service...
(Business.News 25/09/13)
Dans un communiqué rendu public le 24 septembre 2013, les députés dissidents de l’ANC sont revenus sur la situation de crise que traverse le pays.D’après leur communiqué, les élus retirés dénoncent la position d’Ennahdha et de la Troïka ainsi que leur refus de la feuille de route présentée par le quartette.Cependant, ils insistent sur la nécessité de la démission immédiate du gouvernement actuel après la preuve de son implication dans l’assassinat de Mohamed Brahmi.Par ailleurs, les députés retirés de l’ANC approuvent les efforts fournis par le quartette et annoncent leur soutien aux décisions de la Commission administrative de l’UGTT. Dans le même contexte, ils dénoncent toutes les menaces proférées par les partisans d’Ennahdha envers la personne du secrétaire général de...
(L'Economiste Maghrébin 25/09/13)
Quand il s’agit des lois, Mohamed Abbou, avocat de formation, prône la stricte rigueur dans leur application.Dans une conférence donnée ce matin dans le centre d’études de l’Islam et de la démocratie, portant sur les « garanties législatives pour assurer la transparence des prochaines élections », le chef du Courant démocratique a fait ressortir l’image du juriste rigoriste.Partant du constat universel qui conditionne le succès du processus électoral par la présence d’une presse libre, l’ancien secrétaire général du CPR a fait le plaidoyer du projet de loi organique soumis par le bloc du CPR à l’ANC, le 6 septembre 2012 pour abroger le décret-loi 115. « Si on avait mis en place ce projet de loi, on aurait évité tous...
(Leaders 25/09/13)
Je m’interroge sur la manière avec laquelle nombre d’Occidentaux, Européens comme Américains, méjugent la défaite historique qu’a connu l’islamisme cet été en Egypte et en Tunisie. Je pense notamment à certains officiels français et allemands avec qui j’ai discuté. Je pense aussi à bien des articles et éditoriaux de journaux où le lecteur découvre qu’en invoquant la légitimité électorale, l’on finit par venir au secours d’un islamisme défait. Ainsi la défense de la légitimité électorale comme principe élémentaire de la démocratie est-elle affirmé en soi ; elle n’est pas située dans le contexte où elle s’est exprimée. Telle ligne de défense est un leurre. Ses partisans ne voient pas que la légitimité électorale peut être érodée jusqu’à sa disqualification dès...
(Tunis Afrique Presse 25/09/13)
En marge de l’ouverture de la 68e Assemblée générale des Nations unies à New York, le président de la République provisoire, Moncef Marzouki, s’est entretenu, mardi, avec le Premier ministre pakistanais, Nawaz Sharif, des moyens de développer les relations bilatérales.L’entretien a, également, porté sur plusieurs questions dont l’évolution du processus de transition en Tunisie, les relations économiques et commerciales entre les deux pays et la dynamisation de la Haute commission mixte.Selon un communiqué de la présidence de la République, les deux parties ont échangé les vues au sujet des dossiers syrien et irakien, réaffirmant la nécessité, pour la communauté internationale, de redoubler d’efforts pour faire cesser la violence dans les deux pays.

Pages