Vendredi 23 Juin 2017
(Tunisie Numérique 09/06/17)
Selon des sources d’Akhher Khabar Online, un homme d’affaires originaire de Sfax, a été kidnappé il y a trois jours par un groupe armé en Libye. Il a été emmené dans un endroit inconnu. Ses ravisseurs exigent de sa famille une rançon de 320 mille dinars. Des membres de sa famille se sont déplacés à Tripoli pour négocier sa libération. Cet homme d’affaire effectue souvent des navettes en Libye pour conclure des affaires d’exportation d’œufs vers ce pays.
(Business.News 08/06/17)
Les partis Ennahdha et Nidaa Tounes ont annoncé la création d’un comité supérieur de coordination permanent qui se réunira chaque mois pour « renforcer la coordination entre les parties signataires de l’accord de Carthage et pour la participation au gouvernement d’union nationale ». C’est la principale décision annoncée dans un communiqué commun publié le 6 juin 2017 à la suite d’une réunion, à l’ARP, entre les bureaux des blocs parlementaires des deux partis ainsi que Rached Ghannouchi, président d’Ennahdha et Hafedh Caïd Essebsi, directeur exécutif de Nidaa Tounes. Les deux partis réitèrent ...
(RFI 08/06/17)
La justice tunisienne a décidé de suspendre une nouvelle fois les activités du parti islamiste Hizb et-Tahrir. Le parquet de Tunis reproche à cette petite formation politique, légalisée après la révolution de 2011, de prôner l'instauration d'un califat en Tunisie, et d'inciter à la haine. Des ambitions incompatibles avec la République et la démocratie, selon le porte-parole du tribunal. Hizb et-Tahrir tire son nom d'un mouvement international né dans les années 1980 d'une scission avec les Frères musulmans. Cette franchise...
(RFI 08/06/17)
En Tunisie, le gouvernement de Youssef Chahed, qui a fait de la lutte contre la corruption sa priorité dans le pays, accentue son action. Le ministre de l'Intérieur, Hédi Majdoub a fourni, ce jeudi, une liste de dix hommes d'affaires qui sont désormais mis désormais en résidence surveillée. Cette décision avait été prise selon le ministre dans le cadre de l'état d'urgence en vigueur dans le pays depuis novembre 2015. Selon l'état d'urgence en vigueur dans le pays depuis novembre 2015, la loi permet ce genre de mesures, surtout quand les soupçons de corruption sont assortis de soupçons de menace contre la sûreté de l'Etat. A la tête de cette liste de dix personnes figure le nom de Chafik Jarraya,...
(Business.News 08/06/17)
Invité de la matinale de le Radio Nationale ce jeudi 8 juin 2017, le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères chargé de l’immigration et des Tunisiens à l’étranger, Radhouane Ayara, est intervenu pour préciser la position de la Tunisie par rapport aux récentes évolutions dans les pays du Golfe. Sur la rupture des relations diplomatiques entre le Qatar et sept autres pays du Golfe, Radhouane Ayara a déclaré : « La rupture de ces relations entre Etats n’a pas d’impact direct sur les 320 mille ressortissants tunisiens vivant au Qatar. Par ailleurs, la Tunisie a régularisé la situation de 900 à 1000 Tunisiens au Qatar en leur permettant de trouver un travail. La Tunisie joue un rôle consensuel...
(Agence Ecofin 08/06/17)
Depuis le 7 juin 2017, les réseaux mobiles sont perturbés sur l’ensemble de la Tunisie. La situation qui devrait revenir à la normale, d’ici le 14 juin prochain, découle des mesures anti-fraudes prises par le ministère de l’Education pour éviter la survenue de nouveaux cas de fraudes électroniques au baccalauréat qui a débuté hier. Comme par le passé, le ministère a, en effet, installé des brouilleurs dans les 565 centres d’examen disséminés à travers le territoire national. Sur les ondes de la radio Jawhara FM, le 9 mai dernier, Omar Ouelbani, le directeur des examens au ministère de l’Education, avait expliqué : « nous avons décidé cette année de munir les centres d’examens de 400 brouilleurs de téléphones mobiles supplémentaires»...
(Business.News 08/06/17)
La députée de Nidaa Tounes, Fatma Mseddi a annoncé dans un statut publié aujourd’hui, mercredi 7 juin 2017, qu’elle quitte le bloc parlementaire du parti. « Je ne suis pas d’accord avec les dernières démarches du bloc, outre ses dernières décisions qui s’opposent à mes convictions », a-t-elle souligné. Cette décision intervient à la suite de la création d’un comité supérieur de coordination permanent entre Nidaa Tounes et Ennahdha.
(Business.News 08/06/17)
Le ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, Samir Taïeb, s’est exprimé ce mercredi 7 juin 2017 dans La Matinale de Shems FM pour revenir sur les pluies diluviennes qui se sont abattues lundi 5 et mardi 6 juin 2017. Il a également évoqué la visite de la délégation gouvernementale au Mont Mghilla pour présenter leurs condoléances à la famille Soltani. Concernant les pluies diluviennes survenues les derniers jours, il a annoncé qu’il n’y a pas eu de dégâts pour les récoltes tout en envoyant un message positif aux agriculteurs tunisiens. Par ailleurs, à propos des rumeurs faisant état de multiples contestations lors de la visite de la délégation gouvernementale à la famille Soltani, dont Samir Taïeb...
(Business.News 08/06/17)
En marge de sa visite officielle dans le gouvernorat de Béjà ce jeudi 8 juin 2017, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a annoncé la mise en place d’un Conseil régional chargé de l’emploi, la croissance, l’infrastructure, l’accès à la santé, à la culture et au sport. Youssef Chahed a ajouté que « Cette visite à Béjà entre dans la continuité des visites du gouvernement dans toutes les régions de la Tunisie » assurant que « la guerre contre le terrorisme et la corruption ne doivent pas placer les priorités accordées à la croissance et à l’emploi dans les régions au second plan ».
(Business.News 08/06/17)
Le déficit énergétique du pays s’est aggravé en un an, passant de 707 millions de dinars fin avril 2016 à 1.108 millions de dinars fin avril 2017, soit une augmentation d’environ 57%, indique le rapport mensuel sur la conjoncture énergétique, publié par le ministère de l’Energie, des Mines et des Energies renouvelables. La production de pétrole a baissé de 6%, celle du gaz naturel de 5%, contre une augmentation de la redevance du gaz algérien de 52%, pour cette même période. Avec comptabilisation de la redevance, le bilan d’énergie primaire fait apparaitre un déficit de 1.223 kilotonnes d’équivalent pétrole (ktep) fin avril 2017, avec un taux d’indépendance énergétique (le ratio des ressources d’énergie primaire par la consommation primaire) de 59%...
(Global Net 08/06/17)
La Tunisie condamne avec force le double-attentat terroriste perpétré hier, mercredi 07 juin, contre le siège du parlement iranien et le mausolée de l’Imam Khomeiny, ayant fait des morts et blessés. Dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères paru hier soir, la Tunisie exprime sa solidarité avec l’Iran, et sa compassion envers les familles des deux attaques terroristes, tout en affirmant son refus catégorique de toutes les formes de terrorisme. La montée du terrorisme et la progression de son danger pour la sécurité et la stabilité des peuples requièrent plus que jamais l’unification des efforts de la communauté internationale, et l’intensification de la concertation afin de circonscrire ce fléau et d’en assécher les sources, conclut le communiqué.
(Tunisie Numérique 08/06/17)
La projection du film américain Wonder Woman prévue aujourd’hui au cinéma le Colisée a été suspendue par le tribunal de Tunis. Prise ce mercredi 7 juin 2017, la décision de l’arrêt de la diffusion, sera maintenue jusqu’à l’examen d’une plainte déposée par le parti du Peuple, a indiqué une source judiciaire. Le parti a estimé qu’il s’agit d’une forme de normalisation des relations avec l’entité sioniste. On rappelle que le principale personnage du film, l’actrice israélienne Gal Gadot, est accusée d’avoir tenu des propos hostiles à l’égard des arabes et des palestiniens et d’avoir fait partie de l’armée sioniste et a participé à la guerre contre Gaza en 2014. La diffusion de ce film a été interdite au Liban et...
(Business.News 08/06/17)
Le gouvernorat de Nabeul a ordonné hier mercredi 7 juin 2017, la démolition de 19 constructions anarchiques dans la délégation de Mrezga à Hammamet. Cette décision survient suite à des plaintes déposées par les habitants de la zone, dénonçant la prolifération de constructions anarchiques. L’une de ses constructions, une villa dans la zone d’El Kharrouba, appartenant au juge Ahmed Rahmouni est également concernée. Muni d’une décision de justice, le propriétaire avait procédé au raccordement électrique mais il ne détenait pas de permis de bâtir. Les 19 constructions à démolir appartiennent à des entrepreneurs, des professeurs universitaires et des directeurs au sein des structures de l’Etat. L’opération de démolition sera effectuée après que les intéressés aient été prévenus et que toutes...
(Business.News 08/06/17)
La Tunisie a dénoncé aujourd’hui, mercredi 7 juin 2017, les deux attaques simultanées de Téhéran ayant visé le Parlement et le mausolée de l’ayatollah Khomeyni, et qui ont fait plusieurs victimes. La Tunisie a exprimé, dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères, sa solidarité et sa compassion avec les familles des victimes, tout en affirmant son refus catégorique de toute forme d’extrémisme et de terrorisme. Par ailleurs, elle a mis l’accent sur le danger encouru à cause de la prolifération du fléau du terrorisme, notamment, lorsqu’il s’agit de la sécurité des pays et la stabilité des peuples.
(Le Monde 08/06/17)
Le jeune danseur et chorégraphe revisite l’étonnante histoire des danses traditionnelles du pays dans une « conférence performée ». Par Emmanuelle Jardonnet La conférence de Rochdi Belgasmi, qui se tiendra à Couthures dans le cadre de la thématique « La rue prend la parole » le samedi 29 juillet. n’est-elle pas plutôt un spectacle ? Zoufri, du jeune danseur et chorégraphe de 30 ans, est bien les deux à la fois, et c’est ce qui en fait un si singulier objet. C’est aussi une expérience interactive pour le public qui, après avoir été électrisé, est incité à se laisser porter par la musique populaire tunisienne dont les secrets lui ont été dévoilés. C’est en costume d’ouvrier (bleu de travail et débardeur blanc)...
(AFP 07/06/17)
La "politique" anticorruption en Tunisie va se poursuivre, a promis mercredi le gouvernement, en appelant à "la patience" et en se défendant de toute "sélection" dans les cibles. "Il ne s'agit pas d'une campagne mais d'une politique d'Etat (...). Il y a une stratégie complète sur laquelle nous sommes en train de travailler", a déclaré lors d'une conférence de presse le porte-parole du gouvernement, Iyed Dahmani. "Nous croyons en la démocratie et aux droits de l'Homme et nous voulons que la Tunisie soit une vraie démocratie", a-t-il dit. Le ministre de l'Intérieur...
(AFP 07/06/17)
Le parti islamiste radical Hizb ut-Tahrir, qui prône l'instauration d'un califat en Tunisie, a dénoncé mercredi la suspension "injuste" et "injustifiée" de ses activités pour un mois, une décision judiciaire dont il entend faire appel. Le tribunal de première instance de Tunis a décidé mardi la suspension de toutes les activités de ce mouvement, en raison de son "incitation à la haine et de ses appels à mettre en place un califat", selon le Parquet. "Encore une fois notre parti est ciblé par une suspension injuste et injustifiée juridiquement puisque nous n'avons reçu aucune convocation du tribunal et n'avons pas été appelé à une confrontation avec la partie plaignante", a dit à l'AFP Imed Hadouk, un responsable de la communication...
(AFP 07/06/17)
La justice tunisienne a suspendu mardi les activités du parti islamiste radical Hizb ut-Tahrir, notamment pour "incitation à la haine", a dit à l'AFP le porte-parole du Parquet. "Les activités du parti ont été suspendues pour un mois à partir d'aujourd'hui (mardi)" à la suite d'une demande du chargé du contentieux de l'Etat, a affirmé Sofiène Sliti. Cette décision a été prise parce que la formation est en contravention avec le décret de 2011 régissant les partis, en raison de son "incitation à la haine et de ses appels à mettre en place un califat", a ajouté M. Sliti. Contacté par l'AFP, le parti n'était pas joignable dans l'immédiat. C'est la deuxième fois que les activités du parti sont suspendues...
(La Tribune 07/06/17)
Jean-Yves Le Drian ne s’est pas encore totalement départi de son costume d’ex-ministre de la Défense endossé durant tout le quinquennat de François Hollande. A son arrivée à Tunis ce dimanche 4 juin, où il a rencontré Khemaies Jhinaoui, chef de la diplomatie tunisienne, le ministre français des Affaires étrangères s’est rendu au Musée Bardo. Depuis ce lieu frappé par un attentat en 2015, Le Drian a annoncé l’appui de la France à la lutte contre le terrorisme. La Tunisie comme la France ont des similitudes tragiques. Frappés par le terrorisme, les deux pays vivent sous état d'urgence depuis plus d'un an. Quelques heures avant l'atterrissage de l'avion de Jean-Yves Le Drian à l'aéroport de Tunis, Khalifa Soltani, un jeune...
(Business.News 07/06/17)
Les épreuves du baccalauréat pour l’année scolaire 2016-2017 ont démarré, ce mercredi matin 7 juin 2017. A cette occasion, le chef du gouvernement Youssef Chahed s’est rendu au Lycée El Hrairia 2, en compagnie du ministre de l'Education par intérim, Slim Khalbous, pour s’enquérir du bon déroulement des épreuves de cette session principale. Quelque 130.280 candidats (76.633 filles et 53.647 garçons) passeront les examens du baccalauréat cette année. Le ministère de l'Education a prévu nombre de dispositions pour lutter contre la triche, notamment en réduisant le nombre de candidats par salle d'examen, en plaçant des appareils de brouillage des signaux et en assurant 600 appareils de lutte contre la fraude électronique qui couvrent tous les centres d'examen. Les résultats seront...

Pages